AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Bleed like me (pv shin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 22
MessageSujet: Bleed like me (pv shin)   Jeu 26 Fév - 12:03

L'invasion, ça avait été un joyeux bordel. Et maintenant, avec tous les gars de ma division qui avaient servi de première lignes et que je retrouve dans les locaux de la quatrième, cette impression n'est que renforcée. Je vois de mon œil unique les infirmiers s’affairer sur les patients pas toujours très patients. Les vaillants soldats de la onzième, qui fanfaronnaient dans tout le Seretei qu'il étaient la force de frappe principale du Gotei 13 et jouaient les gros bras, là, ils n'étaient plus qu'une bande de chouineurs douillets qui pleuraient comme des gonzesses.

C'était pitoyable.

Moi, avec une bonne pipe au bec, je savoure une longue bouffée de tabac que j'exhale lentement. Je suis en charge de ces abrutis. Je dois m'assurer qu'il n'y a pas trop de pertes et aussi que ces imbéciles ne causent pas trop de grabuge. Et franchement, ça m'ennuie. Mes gars me connaissent de réputation, ils savent qu'en ma présence, ils ont intérêt à filer droit. Je ne suis pas du genre à tolérer les écarts. Et malgré le fait que je sois une femme, borgne et manchot de surcroît, je suis tout en fait capable d'en occire un ou deux pour l'exemple.

Et pourtant, je ne suis que cinquième siège.

Bon sang, que je n'aime pas cette "mission". Je dois faire le décompte des morts. Et ça craint. D'autant plus que je n'aime pas les hôpitaux. La raison m'échappe, mais je n'y suis pas à l'aise. Certainement parce qu'il y est interdit de fumer, et que je le fais quand même. Et ce, malgré les couinements incessants d'un infirmier. Sourde à ses suppliques, je me bourre une nouvelle pipe que j'allume ostensiblement devant lui. C'est bon, je suis pas dans une chambre, juste dans un couloir, ça ne gêne personne, non? Et puis, avec ma réputation, j'attends encore celui qui me dira d'arrêter de fumer.

Ha!

Voilà, il dégage. Il me fout la paix. Il comprend vite, mais il m'a fallu le lui expliquer longtemps. Je souffle quelques ronds de fumée d'un air distrait. Je m'ennuie. Chaperonner des blessés, c'est vraiment mortel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bleed like me (pv shin)   Jeu 26 Fév - 12:56

Le listing des patients était quasiment achevé, bon nombre des blessés avaient été transférés au centre de la Dixième par simple fait qu'ils n'étaient pas entre la vie et la morts. Les couloirs de la Quatrième étant si calme d'habitude avaient laissé place à un chahut pas possible. Et évidemment, c'était les joyeux lurons de la Onzième qui ne pouvaient pas s'empêcher de raconter leurs exploits à tout le monde, allant jusqu'à se parler entre eux bien que le couloir séparait leurs chambres respectives. Le capitaine Hayako avait été demandé pour demander aux perturbateurs de cesser leur manège, vu qu'aucuns de ses médecins n'était parvenu à se faire entendre dans ce brouhaha. En bonne personne qu'il était et comme son devoir l'imposait, Shin avait donc prit la peine de se déplacer afin de remettre de l'ordre chez lui.
A peine arrivé, il constata de lui même qu'une bataille de polochons avaient commencé et c'est donc avec flegme qu'il demanda gentiment à ce que ce ménage s'arrête sur le champ. Les personnes sous ses ordres s'étaient inclinées à son arrivée, et les fauteurs de troubles stoppèrent leur raffut non sans exprimer leur mécontentement. Ce qui eut pour effet d'agacer le jeune homme aux cheveux argentés.

Dois je vous rappeler que vous n'êtes pas dans un centre de jeu ? Ne m'obligez pas à me répéter, sous peine de vous exclure d'ici.

Ceci étant fait, le capitaine s'en retourna dans son bureau. Sur le chemin une forte odeur de tabac vint lui chatouiller les narines, ce qui retint son attention. N'était ce pas censé être prohibé dans les hôpitaux ? Qui était assez fou pour enfreindre cette loi ? Parcourant les chambres à la recherche de ce problème fort odorant, il s'arrêta dans un couloir d'où provenait cette senteur de tabac fort désagréable. Un infirmier se tient à quelques mètres d'une patiente, l'air désemparé. Encore un problème de respect, vu la version qu'il raconte à son supérieur. Posant sa main sur son épaule, Shin le rassure en lui souriant, affirmant qu'il s'en occupait et que l'autre pouvait retourner travailler tranquillement.
La femme en question a l'air de s'en foutre royalement de déranger les autres avec sa pipe, et après un bref coup d’œil à son uniforme, le médecin constate qu'il s'agit encore d'un membre de la Onzième. Depuis la désertion de Krow, tout porte à croire que sa division a perdu toute notion de respect en dehors du combat. Triste conclusion pour cette division ayant eu de grands hommes à sa tête. Shinjiro, Krow, pour n'en citer que quelques uns. Lâchant un soupir, le gradé décide de s'approcher de la jeune femme.

Vous savez qu'il est interdit de fumer dans les chambres et encore moins dans les couloirs. Je comprend bien votre ennui, mais en faisant cela vous mettez en péril la santé de nos patients, et par la même occasion celle de vos compagnons. A moins que vous teniez à continuer dans cette voie ?

Si c'était bel et bien l'intention, elle allait devoir répondre de ses actes. Même si Shin se refusait à devoir y venir aux mains.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Messages : 22
MessageSujet: Re: Bleed like me (pv shin)   Jeu 26 Fév - 14:06

Il me veut quoi, lui? Ha, un capitaine. Enfin, si son haori n'est pas un faux. Ils ont changé de boss à la quatrième? Première nouvelle. Celui-ci est grand, mais il a l'air bien chétif quand même. Apparemment, il n'est pas content que je fume dans ses locaux. Bon, bon, j'obtempère. Devant lui, je retourne ma pipe, faisant tomber la cendre à ses pieds. Puis, sans le quitter des yeux, j'écrase le mégot et je remballe mon fumoir dans une des poches intérieures de mon kimono.

Ce n'est pas facile de regarder un type dans les yeux quand on est plus grande que lui. Il a beau mesurer un bon mètre quatre vingt, je culmine à plus de deux mètres. Du coup, je suis obligé de baisser l’œil pour croiser son regard. Bon sang, tout capitaine qu'il soit, il a l'air bien trop jeune pour que je le prenne au sérieux. Je me retiens de lui rire au nez, mais je n'arrive pas à contenir un sourire narquois. Je sais que les hauts-gradés n'apprécient guère les manques de respect, mais je suis connue pour faire fi de l'autorité de façon générale.

Alors je lui tapote le dessus du crâne avec mon seul bras valide, je me permets même de lui ébouriffer les cheveux.

"Voilà, voilà... c'est fini. Tu vois? J'ai éteint ma pipe, t'es content?"

Je lui parle comme à un gosse. C'est plus fort que moi. Puis, je lui tourne le dos et je m'en vais. Non sans au passage sortir une flasque de saké d'une de mes poches et m'en enfiler une joyeuse rasade. Mais ce n'est pas tout, je lance une dernière tirade au capitaine des médecins.

"Allez, petit, magne-toi de remettre mes gars sur pied, que je me tire de cet endroit sordide."

J'aurais pas du en remettre une couche, je sais! Mais... j'arrive pas à prendre ce mioche au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bleed like me (pv shin)   Jeu 26 Fév - 18:29

Un air étonné l'espace de quelques instants. Vient elle de lui manquer de respect ? Ses faits et gestes n'auraient jamais eu lieu si ça aurait été la Kuragari à la place de Shin, mais il n'est pas Asuna, loin de là. Juste son vice capitaine, un shinigami plus compétent qu'elle dans les soins. Cette unique chose qui fait qu'il se trouve à sa place désormais. Il n'a rien en commun avec cette femme, à part avoir partagé un peu de son temps à sa dulcinée. D'ailleurs, celle ci montre quelques signes d'agacements à l'égard de la femme se trouvant face à lui. En temps normal, il aurait laisser passé cette petite rixe, mais vu son grade et sa position de maintenant, il préféra régler cela de façon convenable. Toute effusion de sang était inutile, et cela ferait qu'alourdir le travail de ses hommes. Ce sang si sale ne méritait pas de recouvrir les murs.

Elle me rappelle la première fois où je suis venue te sauver les miches, tu t'en souviens ?

Oh oui qu'il ne l'avait pas oublié. Cette journée où il a passé non sans mal l'examen de rattrapage qui lui avait permit d'intégrer le Gotei 13 et ses divisions. Etait ce pour autant suffisant pour en venir à faire faire appel une seconde fois ? Non. Il avait changé depuis, et c'était sous le règne de celle qui devint Capitaine Commandante qu'il avait apprit les bases du métier. Lui qui pensait que tout allait aller pour le mieux dès son intégration s'était à nouveau trompé en songeant au gain du Haori. Le plus dur restait à faire à présent, montrer qu'il était le digne successeur, capable de commander sans se faire marcher sur les pieds par la première greluche venue. Shin avait pas mal de personnes qui doutaient fortement de ses capacités, il le savait.
Rattrapant la grande perche, il posa sa main sur son épaule de façon à l'empêcher d'aller plus loin. Il fallait qu'elle apprenne à mieux se comporter, peu importe les méthodes employées.

Enlevez donc ce sourire, ca ne fait que vous enlaidir. Et présentez vous, si vous avez un semblant d'éducation.

Pendant que le garçon parlait, son bras tremblait de plus en plus. Ses pulsions remontaient bien vite, et il lui fallait quelque chose pour se défouler. Lorsqu'il passa sa main au niveau de son zanpakuto, il ne put que ressentir les mêmes vibrations chez sa douce et tendre. Il parvint à se calmer, laissant un sourire qui cachait un malin plaisir. Si la méthode douce ne marchait pas, alors ce serait la manière forte, celle de la terreur. Bien qu'il ne tienne pas à en arriver jusque là, cette bonne femme faisait tout pour le pousser à bout. S'il n'y avait que de cette façon qu'elle comprenne, alors soit.

Parlez donc, je ne vous ai pas encore ôté votre langue.

Sa manche agrippant l'épaule de la patiente se releva doucement, laissant voir les cicatrices du passé qu'il s'était faites à ses débuts. Une d'entre elles n'avait toujours pas cicatrisé correctement, représentant beaucoup pour le médecin. Une promesse qu'il avait faite il y a de ça quelques temps, à quelqu'un de très cher à ses yeux. Une entaille qui était gravé sur sa peau dont il emporterait jusque dans sa tombe.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Messages : 22
MessageSujet: Re: Bleed like me (pv shin)   Jeu 26 Fév - 23:05

Il me force à me tourner vers lui. Ce capitaine de malheur. Il veut vraiment que je le cogne? Il me dit que je suis moche. J'ai soudain une furieuse envie de lui coller mon poing dans la figure pour entamer les civilités. Mais je me retiens, c'est un haut-gradé. Si je m'attaque à lui, c'est encore sur moi que ça va retomber. Et puis, on ne porte pas un haori en étant une brêle. Même le capitaine des blouses blanches devait un minimum savoir se battre. Certes, ce n'est pas le mec lui plus costaud ou le plus viril que sur lequel j'ai posé l’œil, mais je sais d'expérience qu'il ne faut pas juger les gens sur leur apparence. Il veut mon nom, et moi, j'ai tout sauf envie de le lui donner. Je sens bien qu'il n'est pas content. Qu'il se retient. Mais je me permets une autre provocation alors qu'il me demande à nouveau mon nom.

"Hein, tu disais quoi? J'ai cru entendre un sermon sur l'éducation. Je dois avouer que je n'y pige pas grand chose dans les subtilités de l'étiquette, mais je crois bien qu'avant de demander son nom à quelqu'un, on donne le sien avant. Mais c'est certainement moi qui comprends rien... à moins que les officiers n'aient rien de mieux à foutre que de demander à leur subordonnées d'observer des règlements qu'ils se dispensent eux-même de suivre."

Je me renfile une goulée de saké et je me penche de façon à avoir mon visage en face du sien. Mon haleine de clope et d'alcool ne doit pas humer bon, mais je m'en fiche.

"A moins que ce soit la plus mauvaise technique de drague que je n'aie jamais vu. Mais désolé, les gringalets chétifs et autoritaires, c'est pas mon genre. Alors si tu veux bien m'excuser, je vais aller fumer dehors, puisque dedans, y'a des chieurs qui me l'interdisent. Allez salut, petit!"

Et je lui ébouriffe encore les cheveux puis je me casse de nouveau. D'une main habile, je sors ma pipe et ma tabatière afin de me préparer de quoi fumer une fois que je serai dehors. Je suis fière de moi, j'ai su garder assez de self control pour ne pas taper cet insolent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bleed like me (pv shin)   Ven 27 Fév - 0:38

Au moins, elle fait preuve de retenue. Même si elle en vient à douter de la capacité de Shin à être Capitaine, elle ne rechigne pas sur le respect des hauts gradés. Toutefois, ce n'est guère suffisant pour calmer le garçon. La façon de parler de tout individus en dit long sur leur personnalité, et la fille de la Onzième affichait clairement un refus d'autorité. Problème à régler au plus vite par son Capitaine une fois de retour dans sa division, que le médecin se devait de régler en partie ici. Elle n'était qu'une ivrogne ne pensant qu'à son plaisir, ignorant les autres. Personnage facile à décrypter, compte tenu de ses propos et de sa gestuelle. Mettre les choses au clair le plus rapidement possible était maintenant une priorité.
En temps normal, cela aurait vite fini en expulsion et rapport au Commandant, mais Shin s'était voulu plus gentil pour instaurer un climat de confiance dès le début. Apparemment ce n'était pas la bonne méthode, il venait de l'apprendre à ses dépends. Pourquoi existe t'il des personnes refusant tout contact relationnel autre que par la voie de la violence et de la rébellion ? Peut être qu'il n'était pas fait pour ce poste, peut être aurait il du refuser l'habit blanc et rester avec son insigne de lieutenant. Il ne possédait après tout aucune des compétences pour endosser toutes ces responsabilités, et pas mal de gens lui avaient fait la remarque. Pourtant, une infime partie en lui était persuadé du contraire. Il lui fallait du temps, voilà tout. On ne devient pas Capitaine responsable en un jour, sauf quelques exceptions rares. Ils ne savent pas ce que ca fait d'être à sa place, ils s'imaginent que c'est facile alors que non. Le médecin en faisait partie avant de ce groupe de personnes. Et puis tout s'est enchainé. Bien plus vite que ce à quoi il s'attendait.

Tirant son arme de son fourreau, il la pointa en direction de l'impertinente qui était dos à lui. S’avançant jusqu'à ce que la lame soit en en contact avec sa chair, son reiatsu commença à bouillir en lui, prêt à exploser. Il garda toutefois son air calme et c'était peut être cela qui le discréditait aux yeux de tous. Un Capitaine qui se fait marcher dessus et qui ne bronche pas, quel exemple pour la génération suivante ?
Son bras s'étira un peu plus, la pointe perça un petit peu l'enveloppe charnelle, laissant le liquide carmin s'écouler au compte goutte sur la lame et tomber sur le sol. Elle allait nettoyer tout ça, qu'elle le veuille ou non.

Tu oublies quelque chose.

Pouah... Son sang est infect.

Effectuant le geste pour rengainer son arme tout en s'assurant de bien nettoyer la lame salie, le garçon désigna le sol de son autre main.

Nettoie moi ça avant de partir.

Son calme avait laissé place à un plaisir sournois. L'idée de savoir cette femme se plier à sa volonté était fort plaisant, et Kimagurenai n'hésita pas à se faire entendre pour éventuellement prendre part à la séance.

Si tu veux un coup de main pour les tortures, j'suis là mon amour.

Il allait en avoir du changement. Et pas qu'entre les murs de sa division.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Messages : 22
MessageSujet: Re: Bleed like me (pv shin)   Ven 27 Fév - 9:20

Hé, mais tu me fais quoi, là? Espèce de quart de portion? Tu crois sérieusement que tu peux me planter ton zampakuto comme ça? Dans le dos? Comme un fourbe que tu es? Et tu crois sérieusement que tu va t'en tirer comme ça? Le contact froid de l'acier dans mes chairs me donne des envies de meurtre qui se font de plus en plus palpables. Je range ma pipe et je me retourne lentement vers lui. Une veine de mon front commence à palpiter sous les effets de l'énervement. Ce n'est que lorsque que je pose mon œil sur lui que je me rends compte que j'ai la main sur la garde de mon trancheur d’âmes.

J'ai vraiment envie de cogner cet abruti. Mais, je me retiens. Encore une fois. De justesse. Mais j'y arrive. Bon sang, je suis fière de moi! Mais j'ai du mal à rester parfaitement maître de moi-même devant cette face d'endive. Il veut que je nettoie un truc? Je ne suis pas sa bonne, namého! Je baisse mon regard un instant pour voir cette tache rouge sur le sol. Et mon sang ne fait qu'un tour. Je m'imagine en train de sortir mon arme de son fourreau puis trancher en deux ce morveux. Mais au lieu de ça, je passe ma main dans mon dos et je sens ce liquide chaud et poisseux.

Lorsque mon regard se porte sur ma main couverte de mon propre sang, je me fige. Il est pour moi hors de question de faire le ménage ici. Et je ne peux pas laisser passer une telle agression. Mais d'un autre coté, c'est un capitaine, si je le provoque en duel, je suis bonne pour le conseil de discipline. Et un paquet de blessures aussi. Dans mon malheur, je suis pas très loin d'un hôpital, alors... une idée germe dans mon esprit.

"Aaaaaah! Mais, c'est horrible! Je saigne! Je me vide de mon sang! Je me meurs!"

Oui, je surjoue! Mais je saigne, et ça, c'est bien vrai. Je fait semblant d'être gravement blessée, je me traine, je me permets même de m'agripper au beau haori tout blanc du capitaine et de m'essuyer la main dessus. J'en profite pour lui murmurer.

"Hé, capitaine sans nom, les gars dans ton genre, il ne prêtent pas le serment d'Hypocrate? Ouais, c'est bien ce que je pensais. Vous vous devez de soigner les blessés. Et là, en l’occurrence, je saigne. Alors, sois mignon et remets-moi sur pied. J'ai mieux à faire qu'à me vider ici."

Et je continue mon cinéma, afin de m'assurer d'avoir la meilleure audience possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bleed like me (pv shin)   Ven 27 Fév - 16:29

Il regrette déjà son geste envers elle. Bien qu'il ait eu raison vu qu'il y a eu irrespect envers un supérieur, et qu'une sanction était parfaitement applicable dans ce cas là. Son changement d'attitude si aléatoire est un signe que même le plus idiot pourrait reconnaitre. Cette promotion est plus un cadeau empoisonné qu'une bénédiction, et le garçon se demande même s'il ne va pas faire une demande pour s'en débarrasser. Chose que sa dulcinée vint immédiatement à y ajouter son grain de sel.

Si tu es à ce poste, c'est que tu as toutes les qualités pour. N'oublies pas que c'est une partie de l'héritage de la Kuragari. Mène tes hommes comme tu le souhaites, et n'hésites plus. T'es un mec bien, et tu as l'avenir devant toi. Laisse tes hésitations de côté et lutte. Impose toi. Ou bien je te fracasse la tête et ton troisième bras.

Je sais pas quoi dire....

Dis rien et agis.

Un test. Tout ceci est un test. Et c'en est d'ailleurs trop. les petites menaces ne marchent pas sur elle, et le fait qu'elle agisse de la sorte avec lui est la dernière chose qui lui sera donné de faire ici. Fini les gentillesses, son discours et sa mise en scène dite théâtrale, Shin n'en a cure. Faisant un signe de la main au petit attroupement qui s'agglutinait autour d'eux pour leur demander de partir, son autre main lui empoigne le bras. La faire mourir là tout de suite, voilà son ressenti du moment. De son corps s'échappe ses envies trop longtemps refoulées, prenant garde à bien concentrer son énergie sur sa proie. Assez de blabla, si madame se crois maligne à faire son petit spectacle, qu'elle le fasse dehors.
L'explosion de sa colère est grande, mais contenue. Il n'oublie pas qu'il est en présence de patients. C'est donc à grands pas qu'il se dirige vers la sortie de l'établissement, tirant par le bras l'autre dévergondée et la jeta hors de la Quatrième division.

N'espérez pas revenir de sitôt.

Sur ce, il tourna les talons et repartit. Les portes de sa division seraient donc close pour cette malapprise dont le nom resterait inconnu. Une sensation de soulagement tomba sur lui pendant qu'il marchait, lui donnant l'impression qu'il venait de franchir un cap. Bien sur, il n'allait pas tout de suite prendre tout en main. Mais le garçon était ravi de voir que la situation avec sa belle avait évolué. Elle ne le traitait plus de tout les noms, comme si elle avait changé son comportement vis à vis de lui. Sans doute qu'elle se retenait pendant tout ce temps, occupée à le rabaisser pour qu'il prenne enfin les choses en main. Ou peut être non. C'était un plan bien trop tordu pour un esprit aussi chaotique qu'elle. Mais il y avait toujours ce petit côté pervers, sournois qui restait présent. Tout était possible avec elle en fait.

Spoiler:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bleed like me (pv shin)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bleed like me (pv shin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]
» Présentation de Shin Nana [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-