AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 A moment to meet each other ≈ Akihiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: A moment to meet each other ≈ Akihiko   Ven 27 Fév - 17:32


A moment to meet each other

Des changements. De gros changements. De sacrés changement. La purge était terminée depuis longtemps. Mais les ennuis ne s'étaient pas calmés pour autant. Bien au contraire. Ils avaient eu à faire à une attaque. Et maintenant, ils étaient plus ou moins sous le coup de la loi martial. Enfin, de ce qu'elle considérait comme étant le cas. Yoshiko faisait souvent des parallèles entre la Terre et l'organisation du Gotei 13. Quand bien même c'était deux mondes complètement différents, cela ne signifiait pas pour autant que l'organisation était différente. Non, il y avait des similitudes. Et quand Yoshiko y pensait, ça la ramenait à la vie qu'elle avait pu mener sur Terre. Une vie tranquille. Une vie sympathique. Que c'était loin tout cela. Dire que ça lui manquait ? Oui, un peu, tout de même. Mais elle était contente d'être là. Elle était contente que Tojo ait insisté. Et qu'il ait fini par la ramener chez elle. Si on pouvait dire cela ainsi. Elle l'avait perdu lui. Mais elle avait retrouvé sa famille. Une famille qui se montrait capricieuse parfois. Port du Haori. Port du Zanpakutoh. Port du brassard ... C'était pas drôle tout cela. Mais elle comprenait qu'ils soient en état d'alerte. Elle comprenait que c'était pas le moment de déconner et qu'il fallait faire les choses correctement en ces temps éprouvés et difficiles. Un moment de paix et de calme, ne pouvaient-ils pas l'avoir ? Il fallait croire que non. Qu'ils devaient rester sans cesse sous pression. Sans cesse en alerte. Ca en devenait fatiguant. C'était fatiguant. Toujours être sur ses gardes. Toujours se demander s'il n'allait pas se passer quelque chose. S'il n'allait pas arriver quelque chose. Que c'était pénible ! Mais que pouvait-elle faire pour autant ? Tout laisser ? Tout abandonner ? S'enfuir à nouveau loin, bien loin ? Non. Elle n'en ferait rien. Mais passons.

Pour en revenir à ce qui nous intéresse, être Capitaine, en ce moment, c'était pas drôle. Enfin, elle n'enviait en rien le poste de certains de ses camarades. Certains étaient envoyés pour une tentative d'alliance avec le Hueco Mundo. Se battre ensemble. Contre Sima ... Ouais, l'idée était intéressante. Mais est-ce que cela fonctionnerait ? Ou bien est-ce que le Hueco Mundo se retournerait contre eux à la première occasion ? Décision qui méritait une réflexion. Elle n'avait rien dit à ce sujet lors de la réunion des Capitaines. Mais elle n'en pensait pas moins. A dire vrai, même, elle avait été à cette réunion, sans pour autant réellement prendre la parole. Elle n'avait fait qu'écouter. Ecouter ce qui se disait. Prendre des notes dans un coin de sa tête. Prendre des notes et aviser. Enfin, elle ne comptait pas faire grand chose. Si ce n'était son job. Surveiller le Rukongaï. Surveiller le Gotei 13. Faire en sorte que tout aille bien. Et qu'ils ne soient pas surpris par une nouvelle attaque ou que sais-je encore.

Voilà pourquoi elle était en train de patrouiller, telle une Shinigami comme un autre. Ce n'était pas parce qu'elle était Capitaine qu'elle n'était pas capable de basse besogne. Tout était bon à prendre. La paperasse était à jour. Ca lui permettait de sortir de son bureau et de penser à autre chose. De voir autre chose. C'est de cette manière qu'elle croisa Akihiko, le Capitaine de la Neuvième Division. Elle n'avait jamais eu l'occasion de longuement converser avec lui. Peut-être était-ce le moment de réparer cela. Ainsi donc, elle se rapprocha de lui. "Capitaine ..." en vint-elle à lui dire dans un hochement de la tête et dans un sourire. "Vous portez-vous bien ?"

_________________
More about me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: A moment to meet each other ≈ Akihiko   Lun 2 Mar - 15:07

La réunion avait eût le mérite d’apporter tout ce dont Akihiko avait besoin. Des objectifs ! L’ex-scientifique avait besoin d’objectifs pour aller de l’avant et les nouvelles décisions prises par le Capitaine-Commandant nécessitaient la mise en œuvre de plans complexes.

Premier objectif : l’expédition sur Terre. Cette mission revêtait pour le Kirito une importance toute particulière. Il était impératif que les humains à pouvoirs comprennent que la Soul Society œuvrait avec eux et non pas contre eux, par ailleurs il fallait aussi que les humains se rendent compte qu’ils ne pouvaient pas non plus faire n’importe quoi. Cette mission ne semblait pas dangereuse au premier abord mais elle serait sans nul doute très délicate et nécessiterait une très grande diplomatie. Le Vizard n’avait pas d’implications particulières dans cette tâche-là mais il essaierait de surveiller de près le résultat de cette entrevue malgré tout.

Deuxième objectif : la loi martiale. Tout devait être mis en œuvre pour protéger la Soul Society et ils étaient donc forcés de mettre en branle tout le Seireitei. Chaque Shinigami devait redoubler d’effort et de vigilance. L’application de la loi martiale forçait la plupart des Capitaines, dont Akihiko, à devoir contrôler avec plus d’assiduité leur propre division. Cela entrainait donc plus de paperasse et plus de temps passé derrière un bureau. La douzième division et les nécromanciens ayant une tâche encore plus lourde à savoir contrôler les ouvertures entre les mondes mais également essayer de comprendre ce qu’était Sima. Et pour ce qui était de Sima, le Kirito, qui avait déjà fort à faire avec la neuvième division, devait également se préparer pour le dernier objectif.

Troisième objectif : infiltration au Hueco Mundo. Un groupe restreint de Shinigamis, dirigé par Serpiente, devait se rendre en territoire hostile pour découvrir l’état de Las Noches et essayer de traquer des informations sur Sima. Et notre jeune héros, qui était l’un des seuls à avoir réchappé à l’enfer du Yermo, avait donc été mis en première ligne pour cette excursion. Le Kirito aurait pût refuser, et une partie de son être lui avait crié de le faire, mais il n’était pas du genre à se laisser dominer par ses peurs. Il avait passé deux ans en enfer et aujourd’hui il décidait de son plein gré d’y retourner, encore une fois.

Le Capitaine de la Justice avait réussi à gérer sa division en un temps record suite à la réunion. Comme il savait qu’il était impliqué dans cette excursion au Hueco Mundo il avait dû forcer le rythme de travail pour se dégager un peu de temps afin de se préparer à retourner dans ses pires cauchemars. Ainsi, il s’était rendu hors de sa division, il était allé dans les archives du Gotei 13 cherchant un rapport broché d’une ancienne mission ayant eu lieu au Yermo. Malgré ces deux années d’expériences il préférait mettre toutes les chances de son côté. Alors qu’il marchait, perdu dans ses pensées et son livre sous le bras, le Kirito entendit son nom. Sortant de sa bulle, il releva la tête et découvrit alors la Capitaine de la Huitième division qui s’était approché de lui sans qu’il ne s’en aperçoive. La jeune femme le gratifia d’un signe de tête et d’un sourire aimable que le Capitaine de la Justice lui rendit volontiers. Il fut également agréablement surpris par les paroles de la jeune femme.

Je vais bien merci, il y a beaucoup de choses à faire mais au moins je n’ai pas le temps de ressasser ce qu’il vient de nous arriver. Et vous donc ? Est-ce que vous vous en sortez pour gérer votre division ?

Le Kirito marqua alors une pause et réalisa que c’était la toute première fois qu’il conversait en tête à tête avec Aokiji. Il en avait beaucoup entendu parlé, de part Shu notamment, mais à vrai dire il ne la connaissait pas plus que cela et ce malgré le fait qu’elle occupait son poste depuis un moment déjà. Akihiko décida alors qu’une petite pause était peut être bien de mise, d’ailleurs Yoshiko l’avait peut-être approché dans cette perspective aussi… Les yeux gris du jeune homme fixèrent les pupilles de la jeune femme avec gentillesse.

Je réalise que nous ne nous connaissons que peu et j’en ai, à vrai dire, un peu honte. Je suppose que nous avons tous deux beaucoup de travail mais cela vous intéresserait-il de prendre une pause avec moi ? Je vous offre un thé si vous le souhaitez.

Le sourire du Vizard était calme et respirait la sérénité. Il était difficile de voir derrière ce sourire toute la souffrance qu’il avait subi durant son passage au Hueco Mundo. Pourtant cette souffrance était encore bien là, présente dans son esprit et son corps.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: A moment to meet each other ≈ Akihiko   Sam 7 Mar - 19:40


A moment to meet each other

Aussi loin qu'elle se souvenait, elle n'avait jamais réellement eu l'occasion de discuter avec Akihiko. Un petit échange, et encore, tandis qu'il y avait une réunion de Capitaines. Mais sinon, c'était ... Oui. Elle ne le connaissait pas. Elle ne savait rien de lui. Elle ne savait pas qui il était. Le parcours qu'il avait pu avoir. Yoshiko aurait pu se renseigner, si besoin était. Elle aurait pu lire des rapports. Chercher les propres informations par elle-même. Mais ce qu'elle préférait, c'était faire connaissance avec les autres. Discuter, c'était le meilleur moyen pour en apprendre plus sur l'autre. Et elle préférait faire comme ça, à dire vrai. Plutôt que mettre son nez dans des affaires ou bien entendre des rumeurs. Elle ne prêtait pas attention à tout cela. Elle préférait découvrir. C'était mieux. Bien mieux. Voilà pourquoi elle avait fini par se rapprocher du Shinigami, de son homologue Capitaine. Elle aurait pu tracer sa route. Continuer sa ronde. Et s'ennuyer. Mais ce n'était pas ce qu'elle voulait. Non. C'était le bon moment. Pour sûr. Surtout après cette réunion qui pouvait être quelque peu perturbante. La loi martiale ... Elle n'avait jamais entendu cela jusqu'à présent. Mais si ça pouvait aider ... Si ça pouvait arranger les choses. Restaurer l'ordre. Et faire en sorte que la prochaine attaque soit évitée, pourquoi pas après tout ? Pourquoi pas. Parfois, des ordres qu'on n'avait pas spécialement entendu depuis longtemps, ce n'était pas plus mal. C'était même bien. Elle verrait bien ce que ça pourrait donner.

Ainsi donc, aux côtés de Akihiko, Yoshiko avait fini par le saluer. Il semblait aller bien. Il avait des choses à faire. Comme de nombreuses personnes. Elle eut un hochement de la tête. "Toujours du travail à faire. Comme vous. Ce qui est tout à fait normal. Cela faisait longtemps que la loi martiale n'avait pas été déployée. Et je dois dire que cela faisait bizarre." Voir tous les Shinigami avec leur Zanpakutoh alors que jusqu'à présent, c'était plutôt cool ... Ouais, c'était dingue. Mais comme dit, c'était peut-être une bonne chose. Il fallait juste ... s'habituer à tous ces petits changements. C'était pas la mer à boire après tout. Même si, fallait qu'on se le dise, Yoshiko était pas une grande habituée du port du Zanpakutoh. Nombre de fois où elle était partie sans armes. Nombre de fois où elle s'était baladée dans le Rukongaï ou dans le Seireitei sans arme. Et bien, c'était pas demain la veille qu'elle allait le faire à nouveau. Pour sûr. "Sinon, oui. J'ai toujours dirigé ma Division seule. Mais maintenant, je peux compter sur mon nouveau Vice Capitaine." Le transfert de Clotho avait été officiel. Il lui avait dit, pourtant, qu'il n'avait pas spécialement envie, ou besoin d'être Vice Capitaine. Mais qu'importe. Elle l'avait quand même nommé à ce poste. Parce qu'elle avait besoin de quelqu'un qui pouvait l'épauler. Ca faisait toujours du bien d'avoir un peu d'aide. De partager les tâches. "Je suis ravie d'en avoir un d'ailleurs." Elle n'avait rien demandé. Elle n'avait fait qu'approuver son transfert. Parce qu'ils accrochaient bien, après tout. Elle appréciait beaucoup Clotho. Ils étaient sur la même longueur d'ondes. Et elle espérait bien que cela continue de la sorte pendant longtemps. Très longtemps. Mais le problème avec les gradés, c'est qu'ils allaient et venaient. Certains ne restaient pas en poste très longtemps. Et d'autres ... d'autres duraient un peu plus longuement. Mais ils étaient plus rares.

Tandis qu'ils se fixaient, qu'ils s'observaient, Akihiko lui proposa de prendre une pause. Sa pensée rejoignait la sienne. Alors, bien évidemment, Yoshiko eut un sourire et un hochement de la tête, tout en le regardant. "Bien sûr. Comment pourrais-je refuser ?" dit-elle en penchant la tête sur le côté. "Et puis, je ne refuse jamais un bon thé." Oui, Yoshiko adorait le thé. Mais elle savait qu'elle n'était pas la seule dans cette situation. D'autres l'appréciaient également. Ils se mirent en marche. Parce que le salon de thé le plus proche n'était pas à côté. Ce qui était normal. Il y avait de nombreux bâtiments autour d'eux, mais c'était plus des bâtiments militaires qu'autre chose. "Je dois avouer, également, que je ne sais que peu de choses sur vous. Bien évidemment, il existe des rapports que j'aurais pu lire afin de me donner une idée précise de qui vous êtes. Mais ce n'est pas vraiment ma façon de procéder." Elle eut, de nouveau, un hochement de la tête. Elle préférait préciser ce point. "Je préfère les face à face. Pas vous ?"

_________________
More about me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: A moment to meet each other ≈ Akihiko   Lun 9 Mar - 9:56

La Capitaine face à lui aborda plusieurs sujets qui firent aussitôt réagir l’ex-scientifique.

La loi martiale nous oblige à être plus stricts en effet et j’avoue ne pas forcément être à l’aise avec ce rôle parfois… Cependant, son déploiement est logique et il nous faut rester vigilant même si cela m’étonnerait que nous soyons envahis de nouveau par Sima. D’après ce que j’ai compris, j’ai l’impression que cet assaut des Hollows leur a coûté plus cher à eux en vérité…

Le Capitaine de la Justice avait mis du temps à s’avouer ce simple fait. Certes les pertes avaient été trop nombreuses et lui-même avait été battu par de « simples » insectes du titan. Mais l’intervention salvatrice de la division 0 avait réussi à renverser la tendance et le Seireitei avait alors infligé une violente correction aux habitants du Hueco Mundo. Ils allaient y réfléchir à deux fois avant de revenir… Changeant de sujet le Vizard revint sur un détail qui lui parlait plus personnellement.

Il est vrai qu’il est souvent bon d’avoir un Vice-Capitaine. Pour ma part, j’ai quelque soucis avec la mienne, elle semble avoir une dent contre moi, ce qui n’est pas réciproque… Mais malgré tout, cela ne l’empêche pas d’être efficace tout de même et de m’épauler avec efficacité.

Le Vizard savait en partie qu’Arisu ne l’appréciait pas à cause de sa nature hybride, cependant la haine dont la jeune femme faisait preuve à son égard semblait tellement forte qu’il ne s’agissait sans doute pas que de cela.

Akihiko ne dissimula pas sa joie lorsque la Capitaine répondit par l’affirmative à sa proposition de prendre le thé. Par ailleurs, il semblait qu’elle était tout aussi ravie que lui de prendre cette pause. Le duo improvisé se mit alors en route vers le salon de thé le plus proche afin de déguster ensemble une tasse bien méritée. Alors qu’ils marchaient, le Capitaine de la Justice changea ensuite une nouvelle fois de sujet de réflexion avec les paroles de Miloë. Il était désormais question de lui-même et les mots de la jeune femme lui arrachèrent un petit rire cristallin.

Je suis heureux que vous ayez préféré me rencontrer. Je crains que les rapports ne jouent pas vraiment en ma faveur. Ancien scientifique, sujet à un trouble de scission de la personnalité, doublé d’un Hollow intérieur et, qui plus est, disparu pendant deux ans dans le Yermo. Mon CV est assez peu flatteur…

Malgré ces paroles lourdes de sens un sourire éclatant se reflétait sur le visage du Vizard et sa voix était sereine. Malgré tout il avait dirigé deux divisions du Gotei 13 et il avait réussi à se faire reconnaitre par ses pairs. Certes Kirito était un être étrange, mais cette singularité il en avait fait sa force et aujourd’hui il se servait de cette dernière pour protéger le Seireitei.

Vous prêchez un converti. Je suis entièrement d’accord avec vous, il n’y a rien de mieux que les face à face et je ne demande qu’à mieux vous connaitre.

Les deux Capitaines continuaient d’avancer tranquillement. La conversation promettait d’être intéressante et notre jeune héros en était heureux. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas échangé tranquillement avec quelqu’un et il fallait l’avouer la Capitaine face à lui respirait la confiance et la sympathie. Il avait hâte de la connaitre un peu mieux.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: A moment to meet each other ≈ Akihiko   Dim 15 Mar - 17:00


A moment to meet each other

Confidences, confidences. Si Yoshiko n'était pas réellement à l'aise avec la loi martiale, cela en était de même pour Akihiko. En même temps, depuis tout le temps qu'elle était là, que ça soit avant son exil ou bien après son retour, elle n'avait jamais vu ou entendu parler de loi martiale. Enfin, dans une telle organisation que le Gotei 13. Par contre, en ce qui concernait la Terre, oui, elle avait pu voir tout cela de ses propres yeux quand elle y était mais c'était ... différent, en quelque sorte. Parce qu'ils cherchaient plus à protéger les civils. Là, disons que comme elle était de l'autre côté, oui, c'était différent. La brune avait eu un hochement de la tête face à ses propres. "De ce que j'ai compris également. Comme le dit le vieux proverbe, mieux vaut prévenir que guérir." Elle continuait d'hocher la tête. "Mieux vaut-il rester sur nos gardes, quitte à faire du zèle, plutôt que de nous faire surprendre et subir des pertes qui nous seraient préjudiciables." Car l'effectif n'était pas stable. Il était bien plus stable il y avait de cela quelques siècles, ou du moins, c'était l'impression que Yoshiko avait. Là, ça allait et venait. Les Capitaines changeaient assez souvent. D'aussi loin qu'elle se souvienne, elle était la seule ... la seule avec Shu à être les plus anciens Capitaines. Ancien dans le sens où cela faisait déjà trois longues années qu'ils avaient été promus, bientôt quatre, et qu'ils étaient toujours là. Elle se souvenait que d'autres avaient été nommés à ce poste en même temps qu'eux mais ils avaient fini par disparaître. Soit ils avaient disparu totalement parce qu'ils étaient morts. Soit il y avait une histoire de désertion. Rare étaient les rétrogradations. Ca arrivait. Mais c'était rare. Mais passons.

Yoshiko lui parla volontiers de sa Division et du fait que, depuis peu, elle avait un Vice Capitaine. Une bonne nouvelle. Une très bonne nouvelle. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle n'attendait que cela d'avoir un Lieutenant. Mais elle était ravie que ça soit Clotho qui comble cette place, ce vide. Parce que ... Et bien parce qu'elle s'entendait plutôt bien avec lui. Parce que ... Parce qu'il était gentil. Parce qu'ils semblaient être sur la même longueur d'ondes. Parce qu'ils s'entendaient plutôt bien. Et c'était tout ce que Yoshiko demandait. Oh, bien évidemment, pour que ça soit drôle, c'était bien qu'il y ait, de temps à autre, quelques piques, quelques vannes. Quelques affrontements. Pour le moment, ils en étaient au tout début de leur collaboration mais elle espérait très fortement que ça soit une longue et fructueuse collaboration. Pour sûr. Parce qu'elle n'aimerait pas le perdre aussi rapidement mais bon, elle ne pouvait pas prédire l'avenir. Et elle ne voulait pas essayer par peur de s'attirer la poisse. "Vous avez essayé de lui en parler ?" lui demanda Yoshiko tandis qu'il lui disait, brièvement, avoir quelques soucis avec sa subordonnée. "Je sais que crever l'abcès, cela ne fonctionne pas toujours et que ça apporte plus d'ennuis qu'autre chose. Mais parfois, c'est salutaire." dit-elle dans un hochement de la tête. Avec un peu de chance, cela résoudrait quelque peu les problèmes qu'ils semblaient avoir. Mais ils devaient essayer. Et il devait savoir pourquoi c'était houleux entre eux. "Enfin, certains n'aiment pas parler et il faut les forcer à le faire. Peut-être un combat ?" supposa Yoshiko en penchant la tête de l'autre côté. "Certains ont la langue bien pendue quand ils combattent." Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'ils étaient les pires. Mais c'était sympathique de converser et de combattre. On en apprenait plus sur l'autre. Enfin, c'était ce que Yoshiko avait pu remarquer.

Sur ce, ils s'étaient mis en route. Pour boire un thé. Un bon thé. Et faire connaissance également. Lire des rapports, c'était amusant cinq minutes mais pas plus. Et puis, faire de la lecture, ça donnait que peu d'idées réellement sur la personne qu'on avait en face. Le face à face, c'était bien mieux. "De toute manière, les rapports ne donnent qu'une partie de l'histoire. Qu'un point de vue. Et pour comprendre une histoire dans sa totalité, mieux vaut-il en discuter." Ce qu'ils allaient faire à dire vrai. Ils allaient discuter. Boire un thé. Apprendre à faire connaissance. Echanger des anecdotes. Comme elle avait pu le faire avec d'autres. "Et puis, ça sera à moi d'en juger si je trouve que votre CV est bien ou non." Pour sûr. "Mais peut-être devrions-nous laisser ce "vous" de côté." Et passer au tutoiement. Elle avait toujours eu beaucoup de mal avec les vous. Ils avaient fini par arriver à une petite officine et ils s'installèrent en terrasse. Il faisait beau. Pourquoi s'enfermer à l'intérieur après tout ? "Alors, scientifique, Vizard et une sombre visite du Yermo. Il me semble que tu aies beaucoup de choses à raconter." Simple Shinigami pour sa part, puis exilée. Et voilà où elle en était maintenant. Elle avait sans doute moins de choses à raconter, n'avait pas un parcours aussi chaotique que le sien mais bon. Cela ne voulait pas dire pour autant qu'elle n'avait rien à raconter.

_________________
More about me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A moment to meet each other ≈ Akihiko   

Revenir en haut Aller en bas
 

A moment to meet each other ≈ Akihiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» Le temps est passé tellement vite, il fait déjà nuit ! [PV : Akihiko]
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» En ce moment à la télé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-