AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Nocturnus [ft. Akihiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Nocturnus [ft. Akihiko]   Ven 6 Mar - 0:02

La plume entre ses mains, le papier se retrouve bientôt noirci par l'encre. Le jeune homme n'écrit pas simplement par pur plaisir, mais par devoir. Ce sont là les derniers documents à remplir pour en finir avec tout les soins apportés à sa division envers les soldats envoyés au front. Et dieu sait qu'il était enfin temps de boucler toute cette paperasse pour pouvoir passer à autre chose. Bien trop d'encre et de vies ont été perdues, ce qui n'est pas envisageable chez eux. Il n'est jamais facile d'aller annoncer aux proches le décès d'un des leurs, et apporter les formulaires de décès dans les divisions concernées non plus. Toujours ce petit soupir qui vient en confiant le dossier à l'un de ses subalternes, le médecin aimerait faire en sorte qu'il n'y en ait moins. Mais rien à faire, personne n'est parfait, surtout lui. Il se sait fautif, pourtant il y met tout son cœur dans son travail. Bien des gens ne le jugent pas capable de diriger une division, mais ce n'est qu'une preuve de leur jalousie. Ceux là ne connaissent rien du garçon à la chevelure argentée, ou que très peu. C'est une tâche ardue de travailler sous les ordres directs de la Kuragari, car elle fut Commandant tout en restant maitre de la Quatrième.

Un coup d'oeil à la fenêtre de son nouveau bureau afin de voir s'il a encore le temps de rédiger un rapport, son regard se repose sur sa plume allongée en travers de la pile de feuilles. Ce sera tout pour cette fois, plus l'envie de maintenir son outil d'écriture. Enfilant son haori, le garçon se saisit de son arme avant de quitter son antre. Depuis la fin de la réunion, le port de l'habit est imposé partout où qu'ils aillent. Un moyen pour Shin de faire preuve de son nouveau poste, sans pour autant chercher à en imposer. Enfin si, mais là n'est pas la question. Sa division n'a rien à prouver et ceux qui douteraient encore, qu'ils sachent qu'il n'existe aucun traitement à cela.
Le voilà au dehors, le soleil se couche tout juste. Une petite ballade nocturne est la bienvenue, peu de shinigamis sortent à cette période de la journée. Sa démarche est calme, le capitaine réfléchit à pas mal de choses. Dont la possibilité de croiser quelqu'un sur son chemin. Marcher accompagné ne lui poserait pas de problèmes, ca lui ferai de la compagnie et de la discussion. Sa douce ne dit mot, elle se repose. En ce moment, son quotidien n'est pas très actif avec tout le travail que doit rendre son propriétaire.

Une silhouette au loin, vers ce qui s'avère être les quartiers de la Neuvième division. Enfin peut être est ce la Douzième ou encore la Sixième, va savoir. Le mieux, c'est d'aller voir par soi même. C'est donc sans se presser que le médecin alla voir cette ombre intrigante. Telle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit le Capitaine Akihiko se tenir devant sa division, l'air pensif. Shin aimait bien le petit homme de la Neuvième, et même s'ils avaient que très peu échangés, il savait qu'ils avaient des choses à se dire. Notamment sur cet évaluation de puissance spirituelle passée avant l'invasion. Pourquoi ne pas mettre en place un petit échauffement, histoire de voir si les fruits de l'examen ont porté leurs fruits.

Bonsoir, Capitaine Akihiko. Quelle joie de vous voir, j'avais justement un petit service à vous demander. Un entrainement nocturne, ca vous dit ?

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Ven 6 Mar - 13:58

La plage de sable blanc est longée par une longue falaise qui est illuminé par un soleil en perpétuelle descente. L’étoile semble figée dans une position basse comme si elle était condamnée à toucher le bord de la Terre et à ne jamais pouvoir franchir la ligne d’horizon pour se cacher et laisser la nuit engloutir les lieux. La plage est balayée par un vent calme qui soulève des volutes de sables. La mer est légèrement agitée, de petites vaguelettes venant à une fréquence régulière s’écraser sur le rivage. Voici ce à quoi ressemble le monde intérieur du Kirito. Cet endroit qui respire la sérénité est pourtant le témoin de deux individus plutôt bruyants…

Tu vas craquer enfoiré, je te le garantis !

Dans tes rêves raclure de Shinigami !

Voyons de plus près ce qu’il en est : sur le sable au milieu de la plage se trouve une petite table en bois. Des deux côtés de la table se tiennent deux Kirito Akihiko, torse nus, qui sont en tous points identiques à quelques détails près. En effet, l’un possède une peau plus pâle que l’autre et par ailleurs ce même personnage arbore des yeux noirs aux iris dorés tandis que l’autre possède des yeux couleur azur. Il s’agit d’un côté, d’Heathcliff, le Hollow intérieur de Kirito, et de l’autre côté de la seconde personnalité, impulsive et égocentrique, de Kirito.

Les deux entités étaient penchées sur la table, leur coude posé contre le bois et s’affrontait en un bras de fer titanesque. Les débris de cinq ou six autres tables jonchaient le sol à côté des deux protagonistes. A vrai dire, aucun des deux ne parvenait à prendre le dessus avant que la table n’explose sous la puissance déployée mais les deux opposants ne semblaient pas s’en soucier et ils continuaient de rivaliser à coup de force physique et d’insultes bien senties.

Un peu en retrait sur la falaise un troisième Kirito, aux yeux gris acier, observait la scène avec calme et une pointe d’amusement. A ses côtés, debout, bien droit et bras croisés, se tenait un quatrième et dernier individu qui détonnait avec tous les autres, qui étaient – il fallait l’avouer – relativement identiques. Ce dernier personnage arborait une tenue noire intégrale, très peu de peau était visible et ses vêtements amples, surmonté d’une gigantesque cape noire à col montant, ne laissaient pas deviner la morphologie exacte de l’individu. Les cheveux plus sombres que la nuit elle-même ondulait sous le vent. Seul détail marquant de cet individu ces yeux, encore une fois, qui ont des couleurs distinctes. L’un doré, l’autre rouge. Deux teintes anormales mais propre à In’ki Kyuusei, le faucheur d’âme du Kirito. Les deux êtres sur la falaise ne disaient pas un mot – ils n’avaient pas besoin de cela pour se comprendre – et ils observaient les deux énergumènes s’exciter sur la plage, qui venaient d’ailleurs de briser une nouvelle table. Puis tout à coup le monde intérieur de Kirito s’effaça pour laisser la réalité reprendre le dessus.

--------------------------------

Le Capitaine de la Justice était debout à côté de l’entrée de sa division. La nuit était fraîche, une petite brise soufflait, lui faisant le plus grand bien, et faisait flotter avec douceur son Haori et ses cheveux. Il était sorti pour se ressourcer un peu et il avait fini pas s’arrêter à cet endroit et avait commencé à rêvasser, entrant ainsi par méditation dans son monde intérieur qui était plutôt bien peuplé. Il venait d’être ramené à la réalité par une voix qu’il reconnut, même s’il l’avait peu entendue.

Le Vizard n’avait pas sursauté, ni même affiché de surprise. Il avait pris l’habitude de plonger dans son monde intérieur et de s’en extraire de manière quasi imperceptible. Ainsi, il se tourna légèrement pour faire face au nouvel arrivant : Shin. L’homme arborait désormais un vêtement bien différent que la fois où il l’avait entraîné. Ce Shinigami était étrange, spécial à appréhender, mais Kirito en tant que schizophrène, et ancien Capitaine scientifique, avait vu des cas bien pires, ce qui signifiait qu’il comprenait peut être mieux que les autres cet homme. En tous les cas, le Haori lui convenait parfaitement et vu le niveau que l’homme avait déployé lors de leur précédente rencontre le Kirito n’était pas vraiment surpris de sa montée en grade. Les yeux gris du Vizard reflétaient les lumières environnantes, apparaissant de manière scintillante, et ils se braquèrent sur le nouvel arrivant qui le salua et formula une demande surprenante également. Un petit sourire apparut sur les lèvres du Capitaine de la Justice.

Bonsoir Hayako-Taïshô, le plaisir est partagé. Comment se passe vos débuts en tant que Capitaine ? On ne peut pas dire que vous ayez eu de la chance pour vos premiers jours, cependant c’est en étant la tête dans le guidon que l’on progresse le plus vite et d’après les échos que j’ai eu, votre division s’en sort à merveille, je vous en félicite.

Le Vizard leva la tête un instant, il admira quelques secondes les étoiles puis ferma les yeux. Un entraînement ? Pourquoi pas, cela lui changerait les idées. Il rouvrit les yeux et fixa de nouveau le jeune Capitaine.

Je vous accorde volontiers ce service, un entraînement est toujours le bienvenue. Souhaitez-vous aller à un endroit spécifique ou alors allons-nous dans ma division ?

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Ven 6 Mar - 14:36

Le Capitaine Akihiko avait été comme sorti de son sommeil. Le temps d'un instant, Shin se demanda s'il ne venait pas de déranger son collègue dans sa méditation. Mais à en voir sa réponse et son air non surpris, la sensation de gêne prit la poudre d'escampette. Le médecin afficha un sourire satisfait en réponse au plaisir partagé. Ces deux hommes ne s'étaient pas côtoyés souvent, mais le peu qu'ils avaient partagé suffisait largement. Le Vizard commença à vouloir savoir comment se passait les début de Shin dans la sphère des hauts gradés du Gotei, ce à quoi le jeune garçon prit la peine de répondre, toujours dans la bonne humeur.

Ma foi, plutôt bien. J'ai eu quelques cas récalcitrants mais autrement rien à signaler. En tout cas merci pour vos encouragements, j'espère me montrer à la hauteur des espérances des supérieurs pour garder ce poste le plus longtemps possible.

Le deuil d'Asuna se faisait petit à petit, même si sans le vouloir Shin marchait sur ses traces. Seule sa bonne humeur faisait un bon contraste avec son prédécesseur, son implication pour les blessés et le goût du travail accompli faisait qu'il était différent. Plus amical, pour pouvoir établir ce sentiment de confiance dont la Quatrième avait fait fi durant toutes ces années. Bien sur, le garçon était encore bien jeune et n'avait pas la maturité et le sens du devoir qu'avait la Kuragari, mais cela n'était qu'une question de temps et d'adaptation.

Observant les alentours vêtus du même manteau de nuit, le shinigami ressentit un besoin de se dépenser. A force de rester assis derrière son bureau et de prendre soin de ses patients, il se demanda même s'il n'avait pas perdu le sens du combat. Son grade ne lui permettait pas cela, bien que sa division ne bénéficiait pas de devoir aller s'entrainer à l'épée ou au kido. Néanmoins, Shin désirait que la Quatrième ne fournisse pas que du personnel soignant. Faire des médecins de combat, exceller tant dans le soin que dans les domaines offensifs pourrait bien s'avérer utile en temps de conflit. Il avait bien sur prit cette idée lors de leur descente sur terre, avec les chimères et les fullbringers croisés sur leur chemin. Ses facultés de guérison l'avaient sorti d'une situation délicate avec l'une des humains croisé là bas. Celle qu'il avait croisé lors d'un voyage avec Krow sur terre. Muda, qu'elle s'appelait.

Kirito accepta l'idée de l'entrainement, et Shin se demanda où ils pourraient bien se rendre. Aller dans un endroit isolé ou se rendre à la Neuvième ? Bonne question, qui fut assez vite sujette à discussion.

Comme vous le souhaitez. Dans votre division, ne risquons nous pas de troubler le sommeil de vos hommes ? C'est qu'ils ont besoin de dormir s'ils veulent être opérationnel le lendemain. Enfin, c'est vous le chef ici.

Dit il en montrant du regard les portes de la Division où était inscrit le numéro neuf.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Ven 6 Mar - 17:21

Le Kirito observa son interlocuteur pendant qu'il parlait et constatait qu'il avait définitivement fière allure avec ce Haori. Aux mots du jeune homme, il sourit alors ensuite songeant à ses propres débuts en tant que Capitaine qui ne remontait pas à si loin que ça. En tous les cas cet homme s'en sortait véritablement bien quand on considérait que la disparition d'Asuna l'avait privé de son Capitaine-Commandant, de son Capitaine de division et de son mentor d'un seul coup. Hayako traversait une passe véritablement difficile mais il se montrait à la hauteur et c'était ce genre de difficultés qui forgeait un homme durablement plus résistant et puissant. La voix du Vizard se fit douce et légèrement amusée.

Quelques cas récalcitrants, hein ? Ce ne serait pas un poste aussi important si en effet il n'y avait pas de complications. Mais je ne m'en fais pas pour vous, vous ferez, j'en suis certain, un excellent Capitaine. Accordez-vous le temps de prendre de l'assurance et tout se déroulera bien.

Puis vint la question du lieu d'entraînement et à vrai dire Shin n'aida pas le Kirito sur ce point là. En effet, en pleine nuit ils pourraient déranger ses hommes mais d'un autre côté un affrontement hors division nécessitait de connaître un lieu spécifique. Akihiko aurait aimé se rendre au Vortex, une salle de sa conception, mais celle-ci se trouvait dans la douzième division et s'inviter là bas serait peut être mal vu. Après une rapide réflexion le Kirito trouva finalement un lieu adéquat.

Nous pouvons nous rendre dans ma division, il y a un terrain d’entraînement un peu à l'écart qui devrait faire l'affaire. C'est un espace ouvert assez imposant et nous devrions être tranquille à cette heure-ci.

Sans plus attendre le Kirito invita d'un mouvement de bras son invité à entrer dans la division puis les deux hommes se mirent en marche. Déambulant dans les couloirs ils croisèrent quelques Shinigamis encore éveillés, qui ne cachèrent pas leur surprise de rencontrer deux aussi haut gradés ensemble à cet heure-ci. Malgré tout ces hommes saluaient avec respect et bienveillance les deux Capitaines faisant ainsi honneur à Kirito en agissant de manière juste. Le Vizard n'était dans cette division que depuis quelques temps mais déjà sa marque se répandait comme une traînée de poudre dans la division. La neuvième était réputée pour sa froideur et son détachement mais l'arrivée de notre jeune héros à la tête de cette armée avait permis une plus grande ouverture de ces hommes. Akihiko prenait à cœur de tisser des liens avec les membres de sa division, cela lui permettait de s'assurer qu'ils fassent leur travail avec efficacité et surtout que ces shinigamis se sentent mieux dans leur peau. Certains avaient encore du mal avec la nature d'hybride de leur Capitaine mais progressivement les choses s'amélioraient et le Capitaine de la Justice était chaque jour un peu plus fier de ses hommes.

Au bout de quelques minutes seulement les deux hommes franchirent le seuil d'une porte et se retrouvèrent dans une grande cour rectangulaire d'une centaine de mètre carrés et entièrement recouverte d'un tapis de sable fin. Il n'y avait ici absolument rien, uniquement un espace délimité par quatre mur sur lesquels reposaient de petites lanterne qui éclairaient faiblement le lieu. Le sable était marqué par de nombreux traits qui démontrait que des Shinigamis s’entraînaient ici chaque jour avec acharnement. A l'heure actuelle l'endroit était totalement désert.

Akihiko se tourna vers son hôte et afficha un sourire satisfait.

Cet endroit devrait convenir je pense.

Puis sans plus de cérémonie le Vizard s'éloigna de quelques mètres et porta la main à son arme sans la dégainer. Il s'inclina alors légèrement devant Shin en signe de respect, prouvant ainsi qu'il le traitait désormais en égal.

A vous l'honneur cher collègue.

Un sourire serein apparut sur le visage du Kirito tandis que son cœur commençait à s'accélérer se préparant pour l'affrontement.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Sam 7 Mar - 0:52

Il est vrai que si être capitaine rendait tout plus facile, nul doute qu'il n'en serait pas là aujourd'hui vu la concurrence. Mais bon ce n'était pas le cas heureusement, inutile de tergiverser davantage sur la question. Le choix de la destination se fit très vite, la Neuvième étant le seul endroit possible où ils gêneraient le moins de monde possible. Acceptant de le suivre, le médecin passa la porte et rendit le salut que lui faisaient les quelques shinigamis encore debout en cette heure tardive. La pièce dans laquelle ils arrivèrent était simple mais constituait l'endroit parfait pour un combat d'entrainement. Il y eut quelques chuchotements entre les couches tard, probablement pour demander ce que faisait un capitaine chez eux et surtout à cette heure ci. Ca rajoutait un peu plus de mordant pour un simple échauffements, avec les quelques spectateurs improvisés. Ce qui fit sourire le Capitaine infirmier, avant d'accepter l'invitation de Kirito. Il souhait ne pas ouvrir les hostilités, soit. Shin s'en chargerait dans ce cas.

Bien. lui répondit il d'un sourire.

Mouvement de son bras droit pour faire voleter les pans de son haori afin de dévoiler son arme. En faisant ça, il disparut de sa position et dégaina à l'instant même où il réapparut sur le flanc droit de son adversaire. Murmurant quelques mots à destination de son zanpakuto, celle ci sembla s'éveiller d'un profond sommeil et changea aussitôt d'aspect. Un coup cinglant dans le même temps était venu coupé la trajectoire en tapant directement au niveau de l'arrière du genou. Le coup en lui même n'était pas si fort que ça, mais couplé à l'effet de vitesse, il s'avérait bien plus redoutable. D'autant plus qu'il semblait plus tranchant que d'habitude.
La simple idée de goûter la chair d'un autre devait exciter la demoiselle, au vu des nombreux gloussements qu'elle laissa échapper. Bien entendu, Shin entendait tout, et ne put contenir un sourire ravi. Combattre à nouveau accompagné de sa moitié lui redonnait sa véritable place, là où il devait être. Utiliser son zanpakuto à la place du kido s'avérait bien plus plaisant, dans la mesure où le médecin ressentait chaque coup. Une sorte de plaisir dont il appréciait tout particulièrement sentir se faufiler dans tout son être, lui donner ce frisson si rarement obtenu.
Ayant fini son assaut, il s'en retourna à une posture défensive, prêt à recevoir ce que le Capitaine Justicier allait lui faire subir.

Pourvu qu'il te fasse saigner, trop longtemps que je n'ai plus goutté à ton sang.

Patience, ca va arriver sous peu.

Let's do it !:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Sam 7 Mar - 11:13

Le ton était donné d'entrée de jeu car le Kirito vit tout à coup son opposant se déplacer d'un shunpô rapide juste à côté de lui. Il dégaina alors son arme qui se transforma – d'une manière plutôt surprenante - en boken. Le Vizard put ainsi admirer pour la première fois le faucheur d'âme de Shin. La dernière fois qu'ils s'étaient rencontrés, cet homme avait été délesté de son arme par Asuna. Manifestement le nouveau Capitaine avait réussi à trouver une façon de récupérer sa moitié et c'était une bonne chose, nul doute là dessus.

Mais l'heure n'était plus à la réflexion ! Alors que son opposant était proche le Vizard lança sans la moindre parole un Kidô des plus classiques mais sans nul doute très efficace. Une épaisse fumée rouge apparut autour des deux combattants, à cette distance cela ne permettait pas au Kirito d'échapper à Shin mais le sort aurait le mérite de faire drastiquement chuter la précision de son opposant. Puis notre jeune héros ressentit l'approche de la lame ennemie qui arrivait plus rapidement que prévu et visait son genoux. Même s'il ne s'agissait plus que d'un boken Akihiko n'était pas crédule, un Shikaï cachait toujours un pouvoir qui pouvait s'avérer fatal. Il ne fallait jamais le sous-estimer. Ainsi le Vizard effectua un shunpô sur une courte distance, se maintenant dans le nuage rouge, pour échapper à l'assaut. Alors qu'il pensait avoir réussi il ressenti des picotements au niveau de la jambe et constata que sa chair avait été meurtrie par quelques copeaux de bois. Quand avait-il été touché ? Un sourire illumina le visage du Kirito. Cet homme était fort !

Le nuage rouge commençait à retomber tandis que le Capitaine de la Justice récita une incantation qui allait délivrer l'un des sorts les plus pénibles qu'il soit. Le Vizard tendit alors son bras gauche vers Shin et soudain six pointes de lumière jaune s’abattirent vers le jeune homme - avec une violence digne d'un châtiment divin - cherchant à le clouer surplace. Mais cette immobilisation servait un dessein tout autre.

Han'tei, In'ki Kyuusei !

Le faucheur d'âme s'élargit soudainement dans son dos et se mit légèrement à vibrer grâce au magnétisme qui venait de s'établir entre lui et son maître. In'ki Kyuusei était prêt à mordre et son possesseur lui en donna l'occasion. Traversant les derniers volutes de fumée rouge Akihiko arriva sur le flanc droit de Shin et dégaina son katana par dessus son épaule droite. La vitesse d'éjection de l'arme était déjà inhumaine grâce à la maîtrise du Zanjutsu du Vizard, mais couplé à son magnétisme la lame noire au tranchant doré siffla avec une violence rare dans les airs cherchant à déchirer en deux le nouveau Capitaine. Le coup était d'une rapidité et précision mortelle. L'adrénaline commençait à couler à flot dans le sang du Kirito, ses yeux pétillaient de joie et il arborait un sourire toujours aussi serein.

L'apéro est servi :
 

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Sam 7 Mar - 19:05

Comme il put s'y attendre, la majorité de son attaque fut contrée par un enchainement de kido et shunpo défensifs. Le Capitaine de la Neuvième avait très bien réagi, et comme prévu ne put empêcher la propriété propre au shikai de Shin d'entrer en action. Suite à cela, un sort d'entrave vint immobiliser le médecin et profita à l’exécution d'une autre technique venant tout droit du répertoire du Vizard. En tout bon soldat qu'il était, Shin se laissa immobiliser afin de voir ce que l'Akihiko allait faire par la suite. Sa lame fut dégainée à une vitesse prodigieuse et fonça dangereusement dans sa direction. Ce fut quelques secondes avant l'impact que le médecin fit apparaitre une protection superficielle devant la zone visée, à savoir son flanc droit. Deux voiles couplés en un seul pour prendre au maximum les dégâts et ainsi réduire assez fortement la violence du coup porté. Au contact de la lame et la chair, le sang du médecin commença à perler sur le sol. L'occasion pour lui de retourner l'occasion à son avantage, vu que ce qui le retenait prisonnier s'était dissipé après qu'il se soit fait touché.

Reprenant son souffle, le Capitaine infirmier fit ressortir les échardes qu'il avait préalablement placées chez son adversaire à un endroit stratégique, les reliant par un filet de sang assez mince. Les liens se resserrèrent autour du genou droit du Vizard, lui compressant la peau et libérant un peu de liquide carmin au passage. Par la suite, le médecin positionna son arme et frappa d'un coup ascendant le membre paralysé. Le but de la manœuvre était de profiter de l'impossibilité momentanée de bouger sa jambe pour faire souffrir le Vizard encore plus. La torture ne faisait que commencer, et puis il faut dire que Shin n'avait jamais expérimenté tout ca avant. Cet entrainement était donc opportun pour expérimenter toutes ces nouvelles techniques.

Le Capitaine ressentit le manche en verre commencer son travail lorsqu'il resserra sa poigne sur le bôken et eut un frisson d'excitation. Ô que cette sensation lui avait manqué. Néanmoins, il fallait faire attention à ce qu'il ne soit pas sujet à une riposte non anticipée de la part de Kirito. C'est pourquoi il avait choisi de réitérer la libération des échardes dans son précédent coup, afin de conserver une porte de sortie si jamais la situation venait à s'envenimer.
Ce fut ce qui conclut son assaut, pour un début c'était pas si mal pour quelqu'un qui privilégiait le soin aux entrainements. La Quatrième n'étant pas une division de combat à la base, il fallait bien se montrer à la hauteur du Haori et briser certaines règles. De tout les shinigamis de sa division, Shin devait être le seul qui possède autant de dextérité aussi bien en soin qu'en expérience de combat. Et c'était pas pour lui faire défaut, loin de là.

Je dois dire que vous faites le cobaye parfait, Capitaine Akihiko.

Tout ça avec le sourire. Après tout, n'était ce pas lui l'ancien gradé de la Division des Scientifiques ?

Test d'expérimentation:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Dim 8 Mar - 23:22

Kirito avait touché son opposant qui saignait désormais du flanc gauche. Mais le fait d'avoir réussi aussi facilement son combo offensif venait de mettre la puce à l'oreille du Capitaine de la Justice. Ce n'était pas normal... Shin aurait dû réussir à se défaire de l'immobilisation et sa défense, bien qu'efficace, n'était pas non plus d'un très haut niveau. Avec l'expérience Akihiko avait appris à ne jamais sous-estimer un adversaire et dans le cas présent quelque chose clochait clairement. C'était comme si son opposant avait intentionnellement encaissé une partie du coup. Le Vizard, sans se départir de son calme légendaire, plissa légèrement les yeux afin d'analyser avec précision la situation. Il décida alors de se reculer soudain car son instinct lui ordonnait de prendre du recul. Pour couvrir sa retraite une volée de particules, manipulées par son magnétisme, se souleva du sol et masqua intégralement notre jeune héros à la vue de son opposant. La main gauche du Vizard plongea alors dans un repli dans son vêtement et un petit cliquetis se fit entendre.

Alors qu'il reculait, le Vizard sentit soudain avec étonnement un blocage au niveau de la jambe qui le stoppa net. Il réalisa alors que c'était au genoux où il avait pris le coup précédent. Jetant un coup d’œil dessus Akihiko constata qu'une espèce de corde, fait d'une matière qui semblait être son propre sang, venait de lui bloquer son mouvement. Il venait d'être piégé et se trouvait à la merci de Shin. Il n'avait pas réussi à prendre assez de distance ! Son collègue frappa alors. Cependant, là où la seconde précédente la surprise se peignait sur le visage d'Akihiko, son expression se changea soudain révélant un sourire éclatant.

Le coup de sabre frappa de plein fouet la jambe du Capitaine de la Justice et...la traversa sans qu'il n'y ait aucune résistance. Le visage de notre jeune héros affichait une mine amusée et réjouie puis son corps se volatilisa soudain comme s'il n'avait jamais existé. Les particules de poussière qui venaient de retomber sur le sol révélèrent alors la présence du véritable Kirito qui se trouvait à environ un mètre sur la gauche de là où Shin venait de frapper. L'ex-scientifique – qui tenait dans sa main gauche une sorte de petite pyramide - était ravi que son opposant se soit fait prendre par le réalisme de son hologramme.

Croyez-moi, je m'y connais en cobaye et je ne suis pas le meilleur qui soit.

Malgré ces belles paroles, le Vizard ne pouvait toujours pas bouger et en plus de nouvelles échardes semblaient s'être encore fichées dans sa jambe malgré l'erreur de Shin. Cette technique était pénible et allait rendre le combat très rapidement invivable. Son opposant, était fort, plus qu'il ne l'aurait imaginé, et le Vizard en était ravi. Il ne lui en fallait pas plus pour décider de passer à la vitesse supérieure et cet état d'esprit permit alors à sa seconde personnalité de s'imposer et de prendre le controle du corps. Les yeux gris du Kirito virèrent soudain au bleu azur. L'autre venait de sortir de sa léthargie, les bras de fer avec Heathcliff semblait plus ennuyant que ce qu'il se passait ici. Ce fut une voix légèrement changée et un ton beaucoup plus familier qui s'adressa alors à Shin.

J'espère que t'as progressé depuis la dernière fois !

Sans crier gare une vague de Reiatsu doré explosa autour du Kirito et engloutit également Shin. Des éclairs rouges se mirent à fuser en tous sens rendant l'air aussi pesant que malsain. Une silhouette inhumaine semblait se dessiner dans les airs et grondait de manière menaçante. Profitant de la violence de la libération de son plus puissant Reiatsu Akihiko projeta, d'un mouvement du pouce, une petite capsule en direction de son opposant. Si celle-ci touchait Shin il aurait alors une drôle de surprise. Ce dispositif de sa création était capable de faire tétaniser tous les muscles de sa cible. Le scientifique ici c'était bel et bien lui. Puis, pour être sûr de marquer le coup, le Vizard tendit son bras droit, qui tenait toujours In'ki Kyuusei et murmura les mots d'invocation d'un hadô classique, certes, mais douloureux tout de même. Une boule violette apparut soudain et se projeta en direction du médecin prêt à le dévorer d'un feu spirituel des plus redoutables.

Même si le Vizard était un maître en Zanjutsu, le combat à distance restait également dans ses cordes et il était impatient de voir comment son homologue allait se débattre avec cet assaut.

Scientist surprise ! :
 

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Lun 9 Mar - 13:10

Une majeure partie de son enchainement avait été contrée, mais fort heureusement pas la plus importante. Cependant, Shin ne put se résigner à montrer son étonnement devant la parade de l'ancien Scientifique. De la poussière pour se dissimuler combinée à un appareil envoyant une image de lui même afin de se décaler quelques mètres plus loin de l'attaque du médecin. Astucieuse démarche défensive si l'on exclut le fait que ce ne soit guère suffisant. La lame du garçon exprima son mécontentement, ce qu'il ignora et se concentra sur la suite des évènements.
Akihiko déclara ne pas être un cobaye de qualité, puis ses yeux changèrent d'expression, avant de lâcher une dernière réplique. Une vague de Reiatsu doré envahit le terrain, une énergie que Shin avait déjà eu affaire par le passé. La présence du compagnon Hollow de Kirito, rien que ça. Peut être que le médecin aurait droit à voir son masque s'il survivait encore un peu. Afin de ne pas se montrer gêné au plus haut point par les éclairs rougeoyants, Shin décida lui aussi de relâcher sa pression spirituelle, prenant gare à ne pas trop faire de ravages au sein de la Neuvième. La nuit était maitre à présent, et ceux qui furent spectateurs au commencement étaient à présent parti se coucher, laissant les deux supérieurs seuls.

Je ne saurais dire si j'ai progressé ou non.

Le médecin put apercevoir que son adversaire avait jeté quelque chose dans sa direction, avant de lancer un sort de kido sous forme de boule de feu. Il faudrait se défendre en deux temps pour être sur qu'aucun de ces projectiles ne l'atteignent. Tout ceci en dépensant le moins d'énergie possible. Joignant ses mains, le médecin les écarta et fit apparaître une gigantesque façade devant lui. Sort de sa fabrication, il savait qu'il pouvait compter sur lui pour encaisser une partie de l'offensive. Puis, un disque d'énergie de couleur jaune fut employé afin de se prémunir au maximum des dégâts.
Sa large barrière prit l'enchainement de plein fouet, se fissurant à plusieurs endroits avant de céder entièrement, laissant filer à toute allure la boule de feu sur son bouclier temporaire. Le choc fut assez violent, et le médecin réussit à s'en sortir avec de légères brulures. Son haori avait été très légèrement touché, ce qui le contraria un chouïa. Cela faisait si peu de temps qu'il l'avait et déjà le tissu était roussi. C'était bien sa veine décidément. Pas si bien finalement la loi martiale, si c'était pour se faire abîmer son précieux habit à la première incartade. Laissant échapper un soupir, le Capitaine se ressaisit et commença à mettre en place la riposte. Assez limité dans ses actions sous l'effet de la puissance spirituelle de son compère, Shin préféra ne prendre aucun risque et opta pour une réponse franche et directe. De sa lame fusa un torrent mêlé de flammes et de reiatsu, prenant la forme d'un tir direct en plein sur le Vizard. Cela ne suffirait pas, mais sa réserve serait moins vidée. Le combat restait avant tout amical et d'entrainement. Mais la fierté qu'avait obtenu Shin avec le manteau de sa division refusait qu'il perde. Pas maintenant. C'était encore trop tôt.

Plouf:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Lun 9 Mar - 15:15

L’ex-scientifique, quel que soit sa personnalité aux commandes, possédait comme point fort de pouvoir analyser avec justesse et rapidité la situation afin de créer plusieurs plans d’actions. Actuellement le style de Shin était une énigme ce qui l’embêtait particulièrement... L’homme avait usé de techniques étranges mais à l’efficacité redoutable, basé en partie sur le sang de son adversaire. Il y avait un côté malsain là-dedans mais nul doute que les attaques engendrées devenaient difficile à lire. Akihiko devait se débarrasser des échardes, c’était une obligation.

En parallèle de ces réflexions, le Capitaine de la Justice observait avec attention son opposant se défaire de son assaut avec une aisance surprenante. Deux barrières stoppèrent son offensive en neutralisant notamment son dispositif scientifique. Le Kirito reconnut l’Enkosen, mais l’autre Kekkaï avait un aspect avec des chaînes plutôt étranges et rappelait d’un certain côté le Danku. Malgré tout, il semblait moins puissant car malgré ces protections son opposant se prit les résidus de la flamme violette.

Alors que le Vizard était en train de concentrer un soin, Shin contre attaqua avec le Sokatsui. Notre jeune héros connaissait bien le Kidô. C’est pourquoi il ne bougea pas du tout et continua à canaliser son énergie. Au dernier instant, avec un sourire provocateur, le Vizard leva sa main gauche, tendit la paume vers l’attaque et lança d’une voix autoritaire.

YOU SHALL NOT PASS !

Le kidô explosa au contact de sa main et la brûla très sévèrement tandis que son bras fut également amoché par le choc. Le Kirito ne broncha même pas, puis la seconde qui suivit son corps s’illumina d’un léger halo d’un blanc nacré. Les brûlures sur la main et le bras se rétractèrent presque intégralement tandis qu’au niveau du genou du Kirito les échardes étaient expulsées de son organisme. Il déplaça légèrement sa jambe, constatant ainsi qu’il avait retrouvé sa liberté de mouvement et qu’il ne souffrait plus. Les yeux azurés du Vizard se braquèrent sur Shin : l’heure de la contre-attaque avait sonné.

T’as des techniques étonnantes mon gars ! On ne s’ennuie pas avec toi.

La voix du Kirito affichait une grande assurance et elle ne dissimulait pas la joie qu’il avait de s’entrainer avec Shin. Ce nouveau Capitaine était fort, c’était un beau combat ! Avec précision et rapidité le Capitaine de la Justice récita deux incantations pour canaliser au maximum la puissance de chaque Kidô qu’il allait invoquer. Les deux se projetèrent alors successivement de son bras gauche toujours tendu vers l’avant. Le premier prit la forme de trois triangles jaunes qui cherchèrent à clouer Shin contre un poteau qui se trouvait un peu plus loin derrière lui. L’homme se déferait sans doute de l’entrave. Le second sort était la copie conforme de l’attaque qui venait de le frapper. Un torrent de flammes cherchant à rendre la pareille à son homologue. Mais tout ceci n’était que la mise en bouche, cela servait juste à affaiblir Shin pour porter le véritable coup ensuite.

Akihiko fit siffler In’ki Kyuusei dans les airs d’un mouvement rapide puis il l’amena devant lui et le saisit à deux mains. L’arme noire - dont l’éclat doré s’était transformé en rouge sang avec l’apparition de sa seconde personnalité - dégageait une aura macabre. Akihiko prit une puissante impulsion et il se projeta d’un shunpô vers son opposant. Il apparut juste sous le nez de Shin s’apprêtant à frapper de toutes ses forces. Cependant, il s’agissait là d’une image rémanente de son mouvement rapide. Akihiko s’était bel et bien déplacé sous le nez du Capitaine de la quatrième division mais ce n’était que pour laisser une image de lui sur la rétine de son adversaire pour le tromper. Il s’était ensuite posté sur le côté gauche de Shin à environ 2 mètres. La lame noire frappa alors avec une violence et une vitesse inouïe en direction de son collègue cherchant à le trancher au niveau de l’épaule droite en diagonale. Un léger vent surnaturel se mit également à souffler sur Shin. En effet, même si son opposant parvenait à résister à l’assaut il aurait cependant aussi le privilège de devoir se débarrasser d’une dizaine de lame d’air tranchant qui s’apprêtait également à le frapper.

Le Capitaine de la Justice était conscient qu’il ne s’agissait là que d’un entraînement mais il prenait à cœur de donner son maximum, pour pouvoir s’améliorer et aider Shin également à devenir plus fort. Une sorte de pellicule blanche commença soudain à se cristalliser autour du visage du Kirito. Le masque du démon n’était pas là, mais peut être ferait-il une brève apparition.

Retour de flammes :
 

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Mar 10 Mar - 14:00

Le Sõkatsui fut encaissé puis dissipé par un art dont le médecin ne connaissait que trop bien. Du soin. L'art curatif se faisait de plus en plus présent dans le répertoire des Capitaines, ce qui était un véritable plus en temps de guerre. La stratégie que le capitaine avait mis en place venait d'être réduite à néant car en se soignant, l'Akihiko avait enlevé les échardes. Ce qui obligeait le garçon à tout reprendre depuis le début. Or, trop d'énergie avait été dépensé pour un simple entrainement nocturne. Le combat s'achèverait donc sur la parade que Shin devait mettre en place pour contrer tout les assauts portés sur sa personne. Un compliment de la part de son adversaire, et tout s'accéléra. Deux kidôs furent tirés, un pour entraver et l'autre pour faire des dégâts. Un shunpo servit à esquiver la tentative du premier, quant au deuxième, l'élévation d'un voile à double épaisseur effaça toute trace de sa présence. L'arme à la main, l'infirmier se mit en position défensive. L'accélération du Vizard fut surprenante, et Shin eut un léger mouvement de recul lorsqu'il aperçut son adversaire juste devant lui. Grimaçant, il s'aperçut de la supercherie et fit volte face et n'eut à peine le temps de mettre en place sa défense qu'il se prit le premier coup à l'épaule. Suffisant pour laisser une grande entaille, et en même temps achever la bâtisse de défense qu'il avait en tête afin de réduire au maximum les dégâts.

La muraille surgit du sol, un champ électrique parcourant sa façade extérieure. Bien sur, tout ceci n'était que supercherie, mais si il avait décidé de l'employer c'était simplement pour se prémunir et se guérir. Le sang perlait à foison, ce qui faisait le bonheur de sa douce. Oh oui elle était comblée par cela, allant jusqu'à harceler son possesseur pour lui faire goûter. Se baigner dedans qu'elle disait, ce qui fit rire le médecin. Derrière sa muraille qui prenait le reste de l'assaut, il la laissa prendre part au spectacle et appliqua la lame contre sa blessure. Un filin de reiatsu parcourut cette dernière et épura la plaie, refermant progressivement la blessure. Malgré un grognement, Kimagurenai se contenta de profiter des dernières gouttes de sang pour étancher sa soif. Cela fait, le tout jeune capitaine fit revenir son arme à l'aspect premier pour la ranger ensuite dans son fourreau. Le petit match venait de se terminer à l'instant, l'heure était maintenant à la discussion. S'asseyant sur un banc non loin du terrain, Shin laissa passer un moment avant de lâcher un soupir de soulagement.

Merci en tout cas pour ce petit match nocturne. J'avais bien besoin d'extérioriser, avec tout ce qu'il se passe en ce moment. La loi martiale, les disparus... Je ne pensais pas qu'il y avait tant de responsabilités lorsque l'on est Capitaine. C'est un véritable fossé qu'il y a entre ici et mon ancien poste. Moi qui me plaignait de toute la paperasse à remplir, voilà que j'ai d'autres priorités à m'occuper. Bon nombre de gens ne croient pas en moi et me considèrent toujours comme lieutenant, si ce n'est comme simple siège. Je sens que le temps d'adaptation à mon nouveau poste va être assez long...

Son regard alla vers le ciel couvert d'étoiles, déposant son arme sur ses genoux. Si seulement Shinjiro avait encore été là, il aurait été ravi de voir que la relation entre Shin et son zanpakuto avait bien évolué. Asuna aurait sans doute caché son sourire derrière une cinglante réplique, Krow lui aurait donné une grande tape dans le dos quitte à l'enfoncer dans le sol. Tout ces gens dont Shin étaient proche n'étaient hélas plus, et c'était non sans mal que le jeune argenté eut un peu de regret envers eux. Il aurait tellement aimé qu'ils soient là pour voir son ascension, sans doute aurait-ce été différent. Peut être qu'il n'y aurait pas eu tout ces problèmes, et que le hollow gigantesque aurait pu être repoussé sans l'intervention de la Division 0.

Et vous, que pensez vous de la situation actuelle ? demanda t'il tout en contemplant le ciel.

Spoiler:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Mar 10 Mar - 23:55

Comme prévu le combo de Kidôs fut aisément contré par Shin. Il usa d’un shunpô puis il invoqua une nouvelle fois la défense qu’Akihiko avait vue auparavant et cela fit des merveilles car les deux sorts n’effleurèrent même pas le Capitaine de la quatrième division. Mais ces sorts n’avaient pas pour but d’atteindre leur cible et leur rôle de diversion fonctionna à merveille. Ainsi la lame noire et rouge, justicière de la Mort, avait fait mouche et avait frappé avec violence l’épaule de Shin lui infligeant une balafre impressionnante. Puis la seconde suivante une sorte de mur – vu ce qu’il y avait dessus Akihiko avait du mal à le considérer comme un kekkaï – stoppa finalement les lames d’airs qui s’écrasèrent dessus. Le Vizard observa cette défense singulière tandis qu’une fine pellicule blanche commençait à recouvrir son œil droit. Les rayures serrées, rouges et blanches, apparaissaient et la pupille prenait une teinte dorée. Au même moment son Hollow intérieur, qui était déçu de ne pas avoir continué ses bras de fer, tentait de réclamer mentalement son dû.

Allé laisse-moi jouer aussi !!!

Non !

Allé steuplééééé ! Juste un peu, je l’amoche pas trop promis !

Comme si j’allais te croire…et puis si jamais je puise dans ton pouvoir je te laisserais même pas le contrôle du corps. Laisse tomber.

Putain t’es pas drôle !

Sur ces paroles pleines de maturité - inaudibles hors du crâne du Vizard - Heathcliff parti bouder dans un coin de l’esprit de notre jeune héros. Le morceau de masque disparut, ainsi que le Reiatsu dorée innervé d’éclair. Le mur était en train de disparaître et le Kirito venait de voir l’attitude de Shin. Nul doute que l’entraînement était terminé. Les yeux azurés du Vizard se posèrent toutefois là où la lame noire avait frappé le jeune capitaine. Il n’y avait plus qu’une sorte de cicatrice, à tel point que, si In’ki Kyuusei ne ruisselait pas actuellement du sang de son opposant, Akihiko aurait presque pu croire qu’il avait raté son attaque. Un sourire amusé parcourut le visage du Capitaine de la Justice. Il semblait normal que le Capitaine médecin puisse se soigner mais notre jeune héros était un peu déçu de ne pas avoir pu voir de quelle manière il s’y était pris pour guérir une telle plaie en si peu de temps. D'un mouvement rapide, Akihiko fit siffler son arme éjectant tout le sang de la lame puis il rengaina In'ki Kyuusei dans son fourreau et l'arme reprit son apparence scellée. Une énergie blanche se dégagea du Kirito et les dernières traces de blessures qu'il avait sur le corps disparurent progressivement...

Puis son homologue prit soudain la parole. Au fur et à mesure qu'Akihiko écoutait son attitude se transforma, il adopta une posture plus droite et plus posée, tandis que ses yeux reprirent une coloration grise. L'autre personnalité avait décidé de retourner faire des bras de fers mais surtout narguer Heathcliff. Pendant que s'opérait le changement le Vizard parvenait tout de même à suivre les mots de son interlocuteur qui semblait quelque peu...mélancolique. Akihiko revêtit un sourire rassurant, le nouveau Capitaine semblait avoir besoin d'un peu de réconfort.

Il n'y a pas de quoi, cet exercice m'a fait le plus grand bien également et puis j'ai découvert votre style qui est, ma foi, fort étonnant. Par contre je m'excuse d'avoir autant amoché votre Haori tout neuf... Pour ce qui est du poste de Capitaine je m'excuse d'être si franc mais c'est bien pire que ce que vous pouvez imaginer à vrai dire.

Le Kirito afficha une mine amusée puis il enfouit sa main gauche dans une poche intérieure de son vêtement et en sorti une flasque. Il la lança en direction de Shin puis il vint s’asseoir sur le banc aux côtés du jeune homme.

C'est du saké de mon crû. Buvez un coup, ça vous fera du bien. Pour en revenir au sujet du Capitanat, la paperasse est omniprésente et les responsabilités sont bien au delà de ce que l'on peut songer avec parfois des répercussions impressionnantes. A l’époque où je dirigeais la division scientifique j'ai parfois donné l'aval pour certaines choses...peu recommandables, mais il fallait que ce soit fait.

Le Vizard songea soudain au marché qu'il avait conclut quelques années plus tôt avec Asuna se demandant si le projet était toujours en cours. En effet, la douzième et la quatrième s'était associées pour travailler sur la greffe de prothèse de combat en utilisant des cobayes infirmes donc. Une tâche peu reluisante mais dont les résultats étaient nécessaires.

Malgré tout cela...il n'y a rien de plus gratifiant que de voir vos hommes s'épanouir ! Certains m'ont reprochés que j'appréciais trop mes hommes, que je leur faisais trop confiance, pourtant je ne vois pas l’intérêt de diriger si c'est pour être seul. Alors certes je souffre peut être plus lorsque des personnes meurent mais lorsque j'ai accepté d'être Shinigami j'ai accepté de souffrir. Vous trouverez votre propre façon de diriger, ne vous en faites pas, ça viendra progressivement.

Le visage du Kirito s'était progressivement illuminé au fur et à mesure des mots et il affichait désormais un sourire serein.

Le Seireitei a vu partir beaucoup trop d'hommes et de femmes ces derniers temps même si la majorité d'entre eux à cependant disparu à une période où moi-même j'étais perdu. Pourtant une partie de ces hommes et femmes étaient plus que des collègues...c'étaient des amis. Et leur perte n'en est que plus pénible pour moi.

Depuis son retour du Hueco Mundo le Vizard avait parfois eut l'étrange impression de ne plus être au même endroit qu'auparavant. Les hauts gradés avaient tellement soufferts des derniers événements qu'Akihiko n'en connaissait plus tant que ça. Cela faisait étrange, mais il s'était fait une raison et il avançait. Encore et toujours, d'une démarche calme mais inébranlable.

Pour ce qui est de la situation actuelle je comprends la volonté de la loi martiale mais je ne suis pas sûr qu'elle soit vraiment nécessaire. Les Hollows ont trop perdu en nous attaquant ce qui signifie, selon moi, qu'ils ne reviendront pas de sitôt. Mais un peu de discipline forcée parfois ça ne fait pas de mal. La mission à Tokyo est une excellente initiative par ailleurs, tout comme l'expédition à Las Noches, même si j'avoue ne pas forcément être très à l'aise à l'idée de retourner là bas.

Malgré ces paroles lourdes de sens le Capitaine de la Justice affichait une attitude calme voire enjouée. Il ne craignait pas le futur. Certes ce dernier semblait complexe et dangereux, mais il lui réservait sans nul doute de belles surprises également, il en était convaincu. Akihiko regarda son homologue qui était perdu dans la contemplation des étoiles. Le Vizard sourit de plus belle. Il lui rappelait lui-même, quelques années auparavant.

Heal :
 

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Mer 11 Mar - 13:12

Les craintes de l'Hayako s'avérèrent fondées. Il y avait bien un fossé entre le lieutenant et son capitaine au niveau du devoir, et le fait d'entendre Kirito parler avec une telle franchise l'inquiéta un peu plus. Tout ces gens qu'il avait côtoyés avant d'accéder à ce poste, maintenant il les comprenait un peu mieux dans leur façon d'agir. Chacun avait sa propre façon de diriger, et cela se ressentait directement sur la façon d'agir de sa division. Si on y regarde de plus près, la façon dont la Kuragari dirigeait la Quatrième a grandement influencé son suivant. Une tradition qui perdure au fil des ages, passant outre la disparition et se concentrant davantage sur la succession.
Laissant un mince sourire faire son apparition sur son visage, le médecin attrapa la fiole que lui lança le capitaine Vizard. Du saké, cela faisait bien longtemps qu'il n'en avait pas bu. Se contentant de thé depuis quelques temps, un peu d'alcool se voyait bienvenu en ces temps de reconstruction. Ôtant le bouchon de la flasque, le garçon en but goulument quelques gorgées avant de refermer le récipient et la renvoyer à son propriétaire.

Tout le monde a fait des choses peu recommandables à un moment de sa vie. Si je pouvais revenir en arrière réparer toutes mes erreurs, et bien je n'en ferais rien. J'en suis là à cause de ces erreurs, et même si je revenais dans le passé, rien ne changerait au niveau des disparus d'aujourd'hui. Sauf peut être la façon dont ils ont quitté l'écran de contrôle.

Le Vizard poursuivit sur la façon dont il commandait ses hommes. Changer de division était déjà bien difficile, si en plus se faire réprimander sur la proximité d'un gradé envers ses hommes menait à un problème au sein des autres groupes... Il était vrai qu'avoir le poste de Capitaine changeait grandement la donne. Plus de responsabilités d'abord, puis gagner le respect des siens et de ses congénères gradés. Tellement de choses que le médecin se devait d'accomplir et dont son devoir l'obligeait à faire. Peu importe le temps que prendra sa façon de commander, du moment que tout se passe bien au sein de sa division. Inutile de se presser, du temps, ils en avaient depuis la décision de la réunion. Même si bon nombre de soldats se remettaient, les quartiers de la Quatrième se voyait tout les jours remplir de nouveaux arrivants.

[collor=Navy]Si nous avons perdu tant d'hommes, c'est que nous avons été pris de court. Et cela montre bien la faiblesse de notre armée. Cela n'est guère réjouissant, pour nous les dieux de la Mort, de se faire surprendre sur notre terrain. Le manque de vigilance est un des critères qui peut s'avérer mortel en temps de guerre. Les disparus en ont fait les frais, tout comme certains d'entre nous.[/color]

Le médecin ne tint pas à rebondir sur la situation avec la loi martiale car il jugea inutile de poursuivre dessus. Tout avait été dit et clarifié durant la réunion, et il était bien plus intéressant de se pencher sur quelque chose dont Shin tenait absolument à parler avec son compère.
Se tournant vers son homologue, le médecin tint à parler sur un des dossiers qu'il avait vu lors de son changement de bureau. Les affaires de la Kuragari avait laissé tel quel, Shin les avait entassé dans un coin. Hors de question de jeter ses travaux, il y avait forcément des projets qui étaient encore en cours. Comme ce dossier qu'il avait trouvé, parlant d'un accord avec la Douzième.

Je suis tombé sur un projet commun avec la Douzième que la Kuragari avait planifié avec vous il me semble. Pouvez vous m'en dire plus à ce sujet ? Je n'ai que regardé brièvement les grandes lignes, mais je préfère m'en assurer directement avec vous. Si cela ne vous ennuie pas bien sur.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Mer 11 Mar - 18:15

Shin avait une approche des derniers événements intéressante et relativement claire. Cependant, le Vizard trouvait les propos un brin pessimiste aussi il se permit de revenir sur un unique point qu'il trouvait important.

Je rejoins la majorité de vos idées mais je ne suis cependant pas d'accord sur un point. Je n'ai pas le sentiment que nous ayons été pris de courts, ni que nous ayons fait une quelconque erreur. Notre seul « tort » a été de ne pas être assez puissants. Les Maho Tsukaïs, et les événements qui en ont découlé, ont laissé des séquelles profondes au Seireitei et je suis persuadé que si nos forces avaient été plus grandes une telle attaque ne ce serait même pas produite. L'armée du Gotei 13 était, et reste, en reconstruction, nous sommes toujours vigilant, mais cela ne suffit pas, nous n'avons à ce jour plus suffisamment de force de frappe, ce qui signifie que nous sommes trop à la merci de nos ennemis. C'est d'ailleurs sans doute pour cela que des membres de la division 0 sont venus parmi nous. Pour veiller, mais pour dissuader également.

Akihiko attrapa au vol la flasque que son semblable lui envoya puis il but à son tour. Le liquide qui coula dans sa gorge le revigora soudainement et chauffa ses entrailles. Puis soudain le sujet bascula du côté de la science lorsque Shin mentionna finalement le fameux projet dont il avait été l'instigateur avec Asuna. Le Vizard regarda le ciel un instant réfléchissant à ce qu'il pouvait dire ou non. Il n'était plus en charge de la douzième division depuis plus de deux ans ce qui signifiait donc qu'il n'avait plus une visibilité correcte de ce qu'il se passait. Malgré tout il savait des choses et si une personne devait bien être mise au courant c'était le Capitaine des médecins. Le Kirito passa une main dans ses cheveux puis il prit la parole sur un ton calme.

Pour dire vrai, j'ignore si ce projet est encore en cours. Mais je vais vous expliquer tout de même de quoi il en retourne. Pour cela je suis obligé de repartir un peu dans le temps.

Le Vizard afficha une mine amusée, il but une nouvelle gorgée puis tendit sa flasque à Shin.

J'ignore si vous êtes au courant mais j'ai été vice-capitaine à la treizième division juste avant de devenir Capitaine Scientifique. En vérité ma nomination à ce poste était motivée par un objet d'expérience majeur : le bras de Kireru Reisen. L'ancien Capitaine de la treizième a perdu un bras durant un combat sur Terre et il est venu trouver une solution pour ce handicap chez les scientifiques. Je n'étais que simple Siège à ce moment là mais j'ai participé, avec ma supérieure, à l'élaboration d'une prothèse innovante. Non seulement Reisen parvint à récupérer un bras mais en plus nous avions réussi à transformer ce membre en une arme augmentant la puissance du Kireru. Cet homme m'a ensuite recruté en tant que second pour que je veille sur sa prothèse.

Akihiko marqua une pause dans son récit. Il décida de ne pas mentionner le sort qu'avait subi son ancien supérieur ni comment avait terminé la prothèse. Ces détails là n'avaient pas d'utilité pour ses explications et puis ils réveillaient des souvenirs peu agréables.

La greffe fut une réussite en tous points et ce fut pourquoi, lorsque je devins Capitaine de la douzième division, Asuna vint me trouver, malgré nos différents, pour discuter de ce point. Elle avait pris connaissance de mes travaux et elle voulait les répliquer à plus grande échelle. Les prothèses de la douzième pourraient permettre de non seulement guérir des Shinigamis rendus infirmes mais en plus de les rendre plus puissants. Votre supérieure m'a donc fournit des cobayes plongés dans le coma pour les premiers tests de greffes, puis nous avons commencé à réaliser ensuite des essais avec des Shinigamis volontaires. Les premiers résultats étaient très encourageants, mais c'est ensuite que j'ai été nommé ambassadeur au Hueco Mundo, et vous connaissez la suite. J'ignore aujourd'hui s'il y a eu des progrès même si j'avoue que j'apprécierais grandement connaître l'état d'avancements de ces travaux.

Le Vizard durant sa tirade n'avait pas lâché des yeux Shin. Il souhaitait voir les réactions du successeur de la Kuragari. Ce projet avait tenu à cœur Kirito, tout comme de nombreux autres, et il est vrai qu'il souffrait parfois de ne pas pouvoir connaître les résultats d'expériences qu'il avait lui même lancé. C'était frustrant, mais aujourd'hui on l'avait nommé au poste de Capitaine de la Justice et il ferait donc ce qu'on lui demanderait et ce quelques soient ces affinités.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   Jeu 12 Mar - 12:30

Peut être y avait il été un peu fort dans ses déclarations. Mais pour lui, ils avaient été négligeant envers Las Noches. Cette expédition à Las Noches, il aurait fallu en faire une bien avant. Kirito avait raison sur le fait que les séquelles dues aux Maho Tsukais et les autres évènements n'étaient pas totalement parties. L'armée du Gotei venait tout juste de sortir de la période de remaniement au niveau des supérieurs, et bien qu'en reconstruction après tout les disparus, elle avait perdu certaines forces de frappes non négligeables. Shinjiro, Krow, Asuna. Ces trois noms furent les premiers qui lui vinrent à l'esprit. Avec l'arrivée du Kazegai, le comble était en partie rebouché, mais il manquait quelque chose. Le Gotei 13 manquaient de personnages charismatiques, de leader. Enfin c'était l'avis du médecin sur la question, il ne doutait pas des compétences de ses nouveaux collègues. Loin de là. Toutefois, l'intervention de la Division 0 renforçait sa pensée. Il fallait juste patienter, le temps que tout le monde se remette de ses émotions et aille vers l'avant.

J'approuve vos dernières paroles, il est vrai que nous possédons moins de fortes frappes parmi nous. Mais je reste confiant pour les jours, que dis-je, les mois voir les années à venir. Nous avons été formé pour s'adapter à tout genre de situations, se laisser abattre serait une faiblesse que nos adversaires pourraient exploiter.

Le sujet étant désormais clôturé, le médecin en apprit plus sur le projet dont il avait parlé juste avant. Le Vizard raconta ses débuts dans le Gotei et les origines de ce qui se construisit au fur et à mesure jusqu'à devenir un réel progrès scientifique. Un petit mot pour dire qu'Asuna et lui avaient beau avoir des différents, ils avaient quand même réussi à travailler ensemble. L'exemple de l'ancien Capitaine de la Treizième , Kireru Reisen, fut intéressant à écouter. Celui qui avait été Capitaine de la Première division quand Shin arriva possédait donc une prothèse. Si le médecin avait pu aller le rencontrer, il en aurait peut être appris plus sur le sujet. Mais jamais ils ne purent se parler, ce qui était bien dommage. L'idée de remettre à jour ce projet était fort avantageux pour l'avenir de la Soul Society, encore faudrait il voir si la Douzième serait d'accord pour la reprendre; tout comme il fallait l'accord d'Akihiko. après tout, c'était bien lui le créateur du miracle scientifique.

Bon nombre de nos pensionnaires à la Quatrième présentent des blessures assez sévères, et je me demandais s'il serait pas mieux d'envisager l'amputation chez certains cas. Afin d'éviter tout handicap, il serait bien vu d'envisager la pose de prothèses. - réfléchit quelques secondes puis reprend la conversation - Lors de la dernière mission sur Terre, Ashikaga Seito a été gravement touché au visage, jusqu'à perdre petit à petit la vue. Étant avec lui sur le terrain, j'ai pu lui prodiguer les premiers soins et à notre retour m'occuper plus en détail de sa blessure. Il m'a invité à l'aider pour une opération assez délicate, à savoir la pose de globes oculaires de sa propre fabrication. Qui s'avéra être un succès, heureusement pour lui et moi d'ailleurs.

Ca lui rappelait l'étude de l'ancien Scientifique et maintenant Capitaine de la Neuvième cette histoire. Voilà donc un sujet à creuser pour lui, après avoir obtenu l'approbation de son associé. Sans doute dirait il non à cela, maintenant que son ancienne division ne lui appartenait plus. M'enfin, il fallait bien tenter le coup. Quitte à prendre un violent refus, autant être fixé.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nocturnus [ft. Akihiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nocturnus [ft. Akihiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le temps est passé tellement vite, il fait déjà nuit ! [PV : Akihiko]
» Akihiko, te voilà déjà grand.
» Un café, avec du sucre s'il vous plaît ! Et pas de lait, merci. (Pv : Akihiko et Karin)
» Un tout nouveau masque [Kirito Akihiko]
» Sur les terres d'un seigneur [PV Kirito Akihiko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-