AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 It's a ghost ! [Shiba Kurobara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: It's a ghost ! [Shiba Kurobara]   Jeu 19 Mar - 16:42

Seito ruminait des pensées monotones et pas vraiment joyeuses au milieu de sa chambrette. Loin d'être troublé par la mission qui lui avait été confiée par le Capitaine Commandant, à lui et à l'ensemble de sa Division d'ailleurs, c'était plutôt son changement récent de nature qui le faisait s'interroger. Détecter des Hollows, protéger la Soul Society ... C'étaient des tâches dont pourraient très bien s'acquitter les scientifiques-soldats de la Douzième, sans son aide. Il pouvait s'accorder ce temps de réflexion et de méditation sur sa toute nouvelle condition de Vizard. Après tout, ce n'était quand même pas rien. La nature, l'essence même de son âme s'était vue modifiée. C'était presque comme si il était devenu une femme. Alors, les hautes instances de la Soul Society pourraient bien le laisser en paix ne serait-ce qu'en cette après-midi radieuse. Un temps parfait pour aller se promener ... Mais pourquoi, et avec qui ? Pour se rasséréner ? Seito ne se sentirait pas plus tranquille après une marche, autant de soleil puisse-t-il y avoir. Il était déjà obligé de se doter d'une perfusion de nitrazépam, un puissant somnifère, pour s'endormir. Pour se réveiller, il utilisait de l'adrénaline, rien de plus. Mais il dormait d'un sommeil artificiel et sans rêve. Dormir n'était plus qu'une tâche comme une autre, pour reposer son cerveau.

C'était un quotidien bien triste, c'est vrai. Le scientifique se leva de son fauteuil de cuir, et alla jusqu'à un casier incrusté dans le mur, à côté de la lourde porte en fer qui barricadait son bureau. Il sortit de sa poche une clé de fer qu'il fit tourner dans la serrure. Aussitôt que la porte fut ouverte, un papillon noir comme le charbon, et aux ailes en lambeau s'en échappa en virevoltant maladroitement. Après quelques loopings ratés et des piqués désastreux, la créature vint se poser sur les doigts fins et agiles de Seito. Leur lien mental, puisqu'il s'agissait ici d'un papillon de l'Enfer, restauré, les deux acolytes échangèrent les dernières informations. Un Capitaine était de retour. C'était intéressant. A la Troisième Division ... Ils ne restaient jamais bien longtemps, là-bas, selon les rumeurs ... Autant aller rencontrer le revenant le plus rapidement possible.

Seito reposa le papillon dans sa niche de béton, et la referma à double-tour, glissant ensuite la clé dans sa poche. Il était Vice-Capitaine maintenant. Rencontrer les Capitaines arrivant, ou revenant, au Seireitei faisait partie de ses attributions. Et puis, c'était toujours instructif de faire la connaissance des plus éminents soldats du Gotei 13. Le nom que son papillon de l'Enfer lui avait transmis, Shiba Kurobara, lui était parfaitement inconnu. Non pas qu'il est été érudit sur la question, mais il était tout de même au Seireitei depuis un certain moment. Peu importe, il allait le rencontrer très bientôt, de toute façon.

Il en arrivait à cet endroit de ces pensées lorsqu'il se rendit compte qu'il était dans la rue. Il avait quitté son bureau sans même s'en apercevoir. Sans doute un effet de son "sommeil". Ce genre de trous lui arrivait de plus en plus fréquemment. Mais il n'était pas pour autant résolu à reprendre un sommeil normal. Ses pensées occupaient trop de place dans sa tête pour qu'il puisse envisager cette solution. Il se dirigea d'un pas qui se voulait assuré vers la Troisième Division. A sa ceinture pendouillait l'insigne de Vice-Capitaine ornée du chardon de la Douzième Division. Il devait donner aussi bonne impression que possible. Si des soldats le voyaient s'écrouler au milieu de la rue ... C'aurait été mauvais pour lui. Son changement de nature n'était pas officiel encore, ou du moins il ne l'avait pas clamé sur les toits. Si il pouvait éviter d'attirer l'attention sur lui, c'était toujours préférable.

Bientôt, il arriva devant les imposants bâtiments de la Troisième, devant lesquels il ne s'arrêta même pas. Il se contenta d'y entrer et de demander à un Shinigami qui passait:

"Où est le Capitaine ?"

Sans doute sa voix devait-elle avoir une sonorité étrange, car le visage du soldat blêmit instantanément. Cependant, il montra du doigt, en tremblant, un couloir à Seito, sans dire mot. Le scientifique le remercia d'un signe de tête, et prit la direction indiquée. Arrivé au bout du couloir, devant une porte imposante, il devina qu'il avait trouvé son destination. Il frappa trois coups secs contre le bois de la porte, et s'identifia:

"Ashikaga Seito, Vice-Capitaine de la Douzième Division. Je peux entrer ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la Troisième Division

Messages : 106
MessageSujet: Re: It's a ghost ! [Shiba Kurobara]   Ven 27 Mar - 1:11

Trois coups retentirent sur la porte de bois et de soies blanches des appartements du Capitaine de la Troisième Division. La flamme d'une bougie dans un coin tremblait légèrement et un "Entrez" se fit entendre. La porte s'ouvrit alors et un homme au visage aussi morne que parfaitement classique entrait dans la pièce principale. Encore assis et dos à lui, Kurobara le fit attendre quelques minutes avant de se retourner pour lui faire signe d'approcher. Son oeil unique l'observait un instant sans rien dire, la lumière entrait par l'intermédiaire des portes latérales grandes ouvertes vers un jardin dans le plus pur classicisme de l'Ere Edo. Passé ce silence, il l'invitait à s'asseoir alors qu'il rangeait des documents confidentiels dans un tiroir.

Tout autour de lui, son invité pouvait voir des rapports empilés les uns sur les autres. Depuis des jours et des nuits, le nouveau Capitaine devait relire toutes les notes et rapports de ses prédécesseurs avec une certaine assiduité. Si une chose pouvait aussi se noter, c'était un immense livre de notes sur un petit bureau avec des centaines de petites accroches de couleurs divisés en treize parties. L'haori du Capitaine était recouvert d'un manteau violacé et soyeux, assez léger même, et son kimono en soie et laine précieuse ne cachait pas une certaine richesse familiale.

- Konichiwa Vice-Capitaine Seito, San Ban Taisho Shiba Kurobara pour vous servir ! J'ai été autrefois très ami avec un des vôtres, votre Division a énormément de gens de talents ! Comment va votre Division ?

Question innocente et assez simple, il ne connaissait pas le type et se méfiait de son naturel trop placide. Lui même dégageait en permanence cette bonhomie et personne ne connaissait réellement le fin fonds de ses pensées, personne ne pouvait les deviner d'ailleurs. Mais, pour l'heure, il cherchait une personne de confiance dans ses plans à venir, et chaque nouveau venu était observé à la loupe. Cela faisait des jours qu'il lisait les archives pour trouver la perle rare mais peu de monde lui avait trouvé grâce. Il regrettait parfois son ancien Vice-Capitaine, un homme assez malin et costaud pour jouer avec lui dans la cour des grands. Mais son enfermement entre les deux mondes n'avait pas aidé dans tout cela, enfin bon, inutile de pleurer sur le passé... Il fit signe à ses gardes de servir un thé chaud et des fruits à son invité ! Ils partirent dans les cuisines pour préparer ce qu'il fallait.

- Un thé, un fruit ? Vous êtes mon invité ! Ca fait longtemps que je n'ai pas parlé des nouvelles inventions de votre Division, enfin si cela vous plaît... Quand à moi, je suis à votre écoute, votre visite n'est pas innocente je présume, je vous écouterai donc volontiers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t130-shiba-kurobara-terminee#767

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: It's a ghost ! [Shiba Kurobara]   Dim 29 Mar - 18:02

Seito entra dans le bureau du Capitaine avec une pointe d'appréhension. Il n'était jamais vraiment à l'aise face à des hauts-gradés qu'il ne connaissait pas. Et son statut nouvellement acquis de Vice-Capitaine n'avait rien changé à cette vieille habitude. Lorsqu'il posa le pied sur le plancher soigneusement entretenu de la pièce, il remarqua aussitôt la richesse et le faste du décor. De toute évidence, le Capitaine était amateur du luxe, et il avait envie d'en jeter plein la vue à ses visiteurs. Cependant, ce genre de charmes n'avait absolument aucun effet sur Seito, à part peut être une aversion. Le Vice-Capitaine resta debout, attendant que le maître des lieux lui accordât son attention. Pour l'instant, il était tourné vers deux portes de bois ouvertes pleinement, par lesquelles ont pouvait voir un grand et tout aussi luxueux jardin classique, dans le style japonais. Cet élément ne faisait que confirmer les pensées de Seito quant aux intentions du Capitaine. Le scientifique remarqua également la présence de gardes dans la pièce, sans pour autant chercher à les voir. Ce genre de protection était assez rare, pour un Capitaine, et il s'étonnait de la présence de ceux-ci. La sécurité était-elle de mise, pour cette personnalité ?

Il commençait à trouver le temps long, debout, sans rien faire, à écouter les mouches voler. Il s'apprêtait à signaler sa présence par un toussotement, lorsque le Capitaine se tourna vers lui. Il était vêtu d'un costume à l'image du reste de son bureau. Luxueux, ample, et de couleurs peu communes, pour un Shinigami. Seito fronça les sourcils pendant une fraction de seconde tant il trouvait le tout provocateur. Cependant, il se garda bien de faire une réflexion à ce sujet. De plus, il remarqua que le Capitaine était borgne. Seito ayant lui-même des yeux issus de sa propre technologie, il préférait ne pas imaginer ce qui avait pu coûter un oeil à cet homme. Il arrêta là ses observations, et s'assit, alors que le Capitaine lui en intimait l'ordre. Aussitôt, il commença à parler de la Douzième Division. De toute évidence, il avait connu le Capitaine Kirito. Sa popularité devenait une évidence aux yeux de Seito, qui commençait à plutôt bien cerner son ancien Capitaine. A la question de son interlocuteur, il répondit d'une voix calme et la plus aimable possible.

"Nous essayons de la mener le mieux possible, mon Capitaine et moi-même. La récente attaque du Rukongai par Las Noches, dont vous avez du être mis au courant, a suscité la création de nouvelles protections. Le travail ne manque donc pas, et tous nos scientifiques sont sur le coup. A vrai dire, nous n'avons pas de problème important à gérer. Le travail représente, comme il l'a toujours fait, la principale occupation des Shinigamis de la Douzième Division. Nous n'avons pas le temps pour créer des problèmes."

Il pensait avoir répondu de la meilleure manière possible. La première impression, c'était ce qui allait compter aux yeux du Capitaine de la Troisième. C'était du moins sa pensée.

Son hôte fit un signe aux gardes, qui sortirent de la pièce. Seito ne chercha pas non plus à les regarder, de crainte que son regard parût suspect. Il doutait cependant que l'ordre qui leur avait été donné fût d'ordre sécuritaire. Lorsqu'il les vit revenir les bras chargés de nourriture et de thé, il eut d'abord très envie de rire. Finalement, ils n'étaient là que pour la décoration ? Leur efficacité en tant que gardes du corps était soudainement remise en question dans l'esprit du scientifique. Ils étaient passés du statut de protecteur à celui de ménagère en un rien de temps. Il ne prit rien de ce qui lui était proposé, déclinant poliment les propositions ouvertes des "gardes". Lorsque le Capitaine lui demanda d'exposer le motif de sa venue, il ne chercha pas de prétexte. Il voulait être clair, et rester maître de lui-même dans un lieu aussi ... bizarre. Il aurait perdu la face si il s'était embrouillé dans des explications frauduleuses.

"La raison de ma visite est en fait très simple. J'ai été mis au courant de votre retour au Seireitei. Moi-même ayant été nommé récemment Vice-Capitaine de ma Division, je me suis dit qu'il était en mon devoir de venir vous rendre visite. Si vous avez besoin de renseignements sur les événements récents, je pense être apte à vous en fournir."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la Troisième Division

Messages : 106
MessageSujet: Re: It's a ghost ! [Shiba Kurobara]   Mer 1 Avr - 0:45

Il écoutait avec soin son interlocuteur. A l'image de sa Division, il se dégageait de lui un "je ne sais quoi" perturbant pour lui, il étaient toujours aussi froids que des machines et cela n'avait pas changé en quelques années. Laconique. Il répondit aux interrogations de Kurobara sans donner la moindre information qu'il ne savait déjà, bien sûr que les scientifiques continuaient de travailler pour défendre le Gotei XIII. Dans un silence respectueux, il le laissait s'exprimer sans l'interrompre, l'observant avec soin. De lui, il ne ressentait rien de spécial et cela le surprenait, le rendait plus suspicieux sans qu'il ne s'en rende compte. Tout Shinigami dégageait quelque chose dans sa manière de parler, une aura, un sourire qui apparaissait à chaque fin de phrase, un sens de la répartie... mais là, tout était froid et comme calculé par avance. Il avait l'impression de se revoir devant un ancien membre de sa Division dans le style, enfin bon, il n'était pas là pour le juger en l'état.

- Hmmm, j'ai été voir mon homologue de la Quatrième qui m'a raconté que des combats intenses avaient eut lieues dans le Rukongai. Mais ses explications étaient un peu trop à la surface de l'eau, je ne sais pas exactement quelle était la nature de cet ennemi accompagne des Arrancars et de l'Espada. J'avouerai en toute modestie que j'aimerai plus d'informations techniques sur tout cela, si cela ne vous importune pas évidemment de rester quelques temps ici à boire le thé avec moi !

A vrai dire, il ne savait pas grand chose de bien détaillé. Les échos obtenus alors qu'il était dans le Rukongai étaient bien lointains et Shin ne lui avait pas donner des informations suffisamment importantes, sinon le renvoyer vers la Cinquième Division ! Il n'avait pas eut le temps depuis d'y aller et s'il pouvait avoir plus de détails sans avoir besoin de fouler ses pieds là bas, il ne disait pas non... Bien des choses lui semblaient aussi inconnues, comme les actuels officiers du Gotei XIII, il connaissait l'ancienne génération mais rien de la nouvelle. Il ne voulait pas en rajouter mais il sortit enfin sa question venue comme de nulle part.

- ... Et évidemment, j'aimerai savoir quelles sont nos forces encore actives pour le combat si jamais ? Enfin, vous me comprenez je pense...

Qui pouvait encore se battre ? Question idiote pour un nouveau venu mais pas temps que cela, s'il pouvait avoir des informations de première main sur les membres du Gotei, il souhaitait en savoir le plus possible et surtout de savoir ce qu'il s'était passé avec la disparition de l'ancien So Taisho dans des circonstances qui n'avaient rien de précises pour lui. En fait, il avait pas compris grand chose à la disparition soudaine de celle-ci et attendait d'avoir une réponse à peu près clair avan de se faire un jugement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t130-shiba-kurobara-terminee#767

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: It's a ghost ! [Shiba Kurobara]   Lun 6 Avr - 11:57

Seito écoutait d'une oreille attentive les paroles du Capitaine. Laissant dans un premier temps de côté ses propos, il fut d'abord surpris par sa manière de parler. C'étaient les mots d'un noble qui sortaient de sa bouche. Il avait une façon de tourner ses phrases qui dénotait clairement une appartenance à la noblesse. Quelques expressions de-ci de-là renforçaient ce sentiment. Ainsi donc, le Capitaine Shiba appartiendrait aux hautes sphères de la Soul Society ? Seito s'en était déjà douté en voyant la décoration tape-à-l’œil du bureau. Quelqu'un issu d'un district lambda du Rukongai, à moins d'avoir toujours voulu appartenir à ce qu'on pourrait qualifier "l'élite" de la société des âmes, ne s'entourerait pas de ce genre de meubles et d'objets. Non, ils étaient trop dans le besoin pour oser décorer ainsi leur intérieur. La réminiscence de leur pauvre passé le leur empêcherait. Pour un riche Shinigami, qui avait grandi dans une atmosphère bordée de soie et de fil d'or, ces ornements ne devaient être que le cours naturel des choses. Tout cela n'était que des suppositions, et Seito ne chercha pas à les confirmer. Attacher ce genre d'étiquette à son interlocuteur ne ferait qu'altérer son jugement de lui, aussi neutre eut-il voulu être. Il s'efforça donc d'écouter ce que le Capitaine avait à lui dire.

Il n'avait visiblement pas été mis au courant de tout, ou alors seulement en surface. C'était étrange qu'il n'ait pas plus de renseignements sur les derniers événements. Après tout, c'était un assaut important et qui restait unique dans l'Histoire du Seireitei. Alors qu'il n'ait pas plus cherché à se renseigner sonnait bizarrement, aux oreilles du scientifique. Mais après tout, n'était-ce pas ce qu'il essayait de faire, se renseigner ? Autant ne pas le blâmer pour ça, surtout que ce n'était absolument pas la fonction de Seito. Lorsque le Capitaine eut fini de parler, le scientifique réfléchit quelques instants, et se lança dans une réponse.

"Je ne sais pas vraiment si je suis la meilleure personne qui puisse répondre à vos interrogations. Cependant, j'ai été présent au moment des faits, et je me suis assez renseigné pour pouvoir vous éclairer, sur certains points en tous cas. Il faut d'abord savoir que l'assaut a été donné par Las Noches, et son Rey alors encore en vie, Santo Pastor. L'armée se constituait de certains membres de l'Espada, et de quelques Arrancars sans doute triés sur le volet. Le but était évidemment de faire tomber le Seireitei, et pour cela, Santo Pastor avait déniché une arme particulièrement efficace."

Seito s'arrêta un instant dans sa tirade, en se demandant comment décrire au mieux la chose qui les avait attaqué sans trop laisser transparaître son horreur.

"Cette ... créature était nommée Sima, et nous estimons qu'elle faisait l'objet d'une attention particulière au sein de Las Noches. A son sujet, nous n'en savons pas beaucoup plus. Cependant, la Douzième Division s'active pour en apprendre davantage, dans l'optique d'une contre-attaque éventuelle. Bref, les Arrancars s'étaient entourés de ce Hollow monstrueux et avaient ouvert des Gargantas dans le Rukongai. Pendant la bataille, plusieurs districts ont été détruits, comme vous avez dû l'apprendre. Des pertes dans nos rangs ont également été à noter. Cependant, l'arrivée de la Division Zéro et leur action envers l'ennemi parvinrent à les renvoyer dans le Hueco Mundo, éliminant au passage leur leader. Après ça, Hirako Shinji prit la place de Capitaine-Commandant, l'ancienne ayant déserté, de toute évidence, le Seireitei. La bête qui a attaqué le Seireitei ce jour-là était un Hollow, sans aucun doute. Mais elle était de dimensions incroyables et d'une force de titan. Les efforts conjugués de tous les Capitaines de la Division Zéro n'ont pu que la faire passer dans un Garganta géant. La détruire serait une tâche presque insurmontable."

Seito fit une pause dans son récit. Il avait abordé les points essentiels de l'assaut, il fallait maintenant passer à l'action des Shinigamis maintenant que la tempête était passée.

"La Douzième Division met actuellement en place des protections dans le Rukongai, afin d'éviter une nouvelle attaque de Las Noches. Le Sôtaicho réglemente strictement les passages par le Senkaimon, et une action a été menée au Hueco Mundo pour infiltrer le palais des Arrancars. Un certain nombre de pertes a été à déplorer pendant la bataille, mais nos troupes sont toujours à même de combattre. Voilà ce qu'il en est aujourd'hui du Seireitei."

Là-dessus il se tût, laissant au Capitaine le temps d'assimiler ce flux d'informations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la Troisième Division

Messages : 106
MessageSujet: Re: It's a ghost ! [Shiba Kurobara]   Jeu 9 Avr - 18:49

Mangeant une bouchée d'un morceau de poulet froid, le nouveau capitaine enregistrait les données comme une machine. Il avait entendu parler de tout cela évidemment ! Mais dans chaque discours, dans chaque vision des choses, il y existait des différences infinitésimales qui permettaient de se faire le bon jugement. Il avait déjà parler avec quelques personnes du Gotei XIII, avait toujours posé la même question et si les réponses semblaient identiques, elles différaient tout de même sur quelques points. Une fois les explications de son invité terminées, il se levait pour prendre un peu d'eau dans un verre qu'il but lentement. Que cela faisait du bien ! Il déposa alors le verre avec soin et d'un geste de la main, le fit tomber sur le sol, il se brisait en plusieurs morceaux de terre cuite.

- Vous voyez ce verre... Il avait pourtant été posé avec soin et une main l'a faite tomber sur le sol afin de la briser. Vous me dites que les troupes sont prêtes à se battre, je suis d'accord, mais en même temps, le capitaine de la Quatrième Division me dit presque le contraire. C'est cela que les rapports ne peuvent fournir, des petites différences de points de vue qui peuvent tout changer si on n'y prends pas garde... Je ne prétends pas être meilleur, je pense que la Soul Society est ce verre. Il est porté et aidé par le Gotei XIII mais que se passera-t-il quand il échouera ? Ce verre finira de même. C'est une loi que l'on m'a appris il y a longtemps, il vaut donc mieux être l'autre main...

Alors que le Vice capitaine était en train de voir le verre tomber sur le sol, une fraction de seconde avait suffi pour permettre de prendre un autre verre dans sa main gauche. Identique au premier, de terre cuite, il était là dans le creux de sa paume. Ce tour de passe passe semblait bien enfantin mais elle illustrait parfaitement la vision des choses du nouveau Capitaine de cette Division. Il préférait que l'on ne l'attende pas là où il devrait être... Un homme comme lui, si facilement influençable aux caprices du vent était comme son Zanpakuto, aussi mélancolique que l'automne... Comment faire confiance à un homme si changeant dans ses habitudes et ses envies ? A sa soudaine disparition pour réapparaître quelques années plus tard comme un enfant de choeur ? Oui, il était comme ce verre dans la main gauche, là où on ne l'attendait pas trop. Puis, dans un geste, il posa le verre sur la table et se rasseyait devant le Shinigami.

- Je ne prétends pas tout savoir ! Mais... Si je sais une chose, si on laisse le vent décider pour nous vers où il va tourner... On finira comme le premier verre.

Ca y est, le côté froid et calculateur laissait place maintenant à une forme de renoncement, à une envie de ne plus se battre pour une chose aussi terre à terre. D'un baillement, son oeil encore valide regardait celui qui était brisé comme une partie de sa vie. Soudain, comme réagissant à son changement brusque d'humeur, le manche de son Zanpakuto passait du bel orangé à une couleur marron et terne. Il n'y pouvait rien, c'était la loi même de Kurobara, ses humeurs commandaient à son environnement et d'un coup, il pouvait passer d'une bonne humeur à une froideur calculée, tout en passant à une mélancolie suicidaire. Paradoxalement, son zanpakuto s'entourait d'un manteau d'énergie palpable et chatoyant, elle se nourrissait de tout cela indubitablement.

- De toute façon, avec ce Sima en face... On est foutu non ?





_________________

C’est l’heure exquise et matinale
Que rougit un soleil soudain.
A travers la brume automnale
Tombent les feuilles du jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t130-shiba-kurobara-terminee#767

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: It's a ghost ! [Shiba Kurobara]   Mer 15 Avr - 19:08

Seito regarda le Capitaine se lever, se servir un verre d'eau, le boire et le renverser d'un geste nonchalant de la main. Il fronça légèrement les sourcils. Il partit alors dans des explications plus ou moins justifiées quant à son geste. Ainsi Shin ne pensait pas que les troupes étaient prêtes à un combat ? Il avait sans doute raison. A vrai dire, Seito était du même avis que son ami de la Quatrième. Les soldats du Gotei, et Seito s'incluait dedans, n'étaient pas prêts à se battre de nouveau contre l'ennemi du Monde Creux, dans le sens où cet affrontement ne serait qu'un douloureux et identique souvenir de ce qui s'était déjà passé, sinon plus terrible encore. Toutes les Divisions avaient souffert de la bataille, c'était évident, et les pertes humaines n'en étaient pas les seules séquelles. Le moral des soldats avait également été affecté. Et Seito ne savait que trop combien le manque d'élan pouvait être fatal quant à l'issue d'un combat. Lui-même, en général, n'était pas dans le feu même de l'action. Il ne se considérait pas comme un combattant d'exception, loin de là, et ce sentiment était renforcé par cette peur craintive et croissante de la lutte. Et pourtant, comme chacun des soldats, il allait être contraint à combattre de nouveau, quand une nouvelle guerre se profilerait à l'horizon. Et cette question germait, depuis déjà un petit moment, dans son esprit: pourquoi était-il devenu un soldat ?

Seito s'efforça de reporter son attention sur le discours du Capitaine, qui en arrivait à dire que la Soul Society était comme le verre qu'il venait de briser sur le sol. Quand le Seireitei ne serait plus là pour la porter, elle se briserait face à l'adversaire. Sorti de nulle part, un nouveau gobelet apparut dans la main gauche du Capitaine, qui dit alors à Seito qu'il serait préférable de devenir ce second récipient. A cela, il ajouta une parole qui se voulait sage, mais qui sonna aux oreilles du scientifique comme extrêmement naïve. Ainsi, il faudrait perpétuellement lutter contre ce qu'on pourrait nommer "le destin" ? La fatalité était-elle toujours mauvaise ? C'étaient des questions existentielles, auxquelles peu de personnes avaient trouvé des réponses, sans doute. Et Seito ne prétendait pas en percer les mystères dans cette chambre. Cependant, deux idées se confrontaient dans son esprit, torturant son âme.

C'était véritablement un dilemme qui s'imposait à lui. D'une part, il se disait qu'il fallait continuer à lutter, et d'autre part, harassement prenait raison de lui. Cependant, un point se dégageait assez bien du discours du Capitaine, et Seito entendait de le mettre au jour.

"J'ai quelques chose à dire, quant à vos paroles, si je peux me permettre."

Ses paroles à venir étaient encore confuses dans sa tête, mais il aspirait à les mettre au clair en les déclamant. Il fallait montrer de l'assurance, que diable !

"Vous dites que nous devrions lutter contre le cours des événements, lutter contre le vent, contre son sens naturel. Et vous me dites avant cela que lorsque le Gotei 13 sera tombé, la Soul Society sera emportée dans cette chute. Il se dégage un point essentiel, qui rassemble ces deux paroles à priori contradictoires. D'une part vous proposez la lutte, et d'autre part vous mettrez en évidence la résignation. Je pense être en mesure de vous prouvez que l'avenir n'est pas aussi incertain, si on se base sur vos déclarations. Regardez le Seireitei aujourd'hui. Il vient de subir une attaque, et pourtant il fortifie déjà ses murs. Le Rukongai se rassemble et fait peau neuve, et déjà des opérations et des stratégies sont mises en place pour contre-attaquer. Le Seireitei recouvre de nouveau de sa toute puissance la Soul Society. C'est notre mission ancestrale, en tant que Shinigamis ! Protéger la Soul Society, c'est dans ce but là que nous avons intégré les Treize Divisions, et plus que tout autre il doit être notre priorité dans chacune de nos actions."

Il fit une pause, et posa son regard déterminé et sévère sur celui du Capitaine. Il voulait que la détermination se lise dans ses yeux.

"Si jamais le Seireitei ne protège plus la Soul Society, et qu'elle tombe à son tour, ce sera en ayant essayé de la sauvegarder du mieux qu'il pouvait. Alors ne perdez pas la foi. Si vous, Capitaine, renoncez maintenant, comment les soldats pourraient-ils retourner au front en ayant confiance en eux ? Nous sommes les hauts-gradés, le coeur et l'âme du Seireitei. Certes, chaque soldat à son rôle à jouer, mais nous sommes les porteurs de chacun de ces acteurs. Je sais que vous n'avez pas encore complètement baissé les bras, ou au moins je l'imagine et l'espère. Mais prenez ça ... Disons, comme un encouragement à ne pas perdre confiance en vous. Et de mon statut, qui n'est pas si humble que ça, c'est le meilleur conseil que je puisse vous donner."

Il pensait avoir fait au mieux. Restait à voir la réaction du Capitaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's a ghost ! [Shiba Kurobara]   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's a ghost ! [Shiba Kurobara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's a ghost ! [Shiba Kurobara]
» Shiba Kurobara [Terminée]
» Des fantômes dans les rues [PV Shiba Kurobara]
» GHOST ISLAND
» Shiba Ishinta sur les terres du Phoenix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-