AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Des Accords. [Igarashi Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaa
Messages : 52
MessageSujet: Des Accords. [Igarashi Shu]   Des Accords. [Igarashi Shu] Icon_minitimeDim 25 Nov - 4:49

S'il y a une chose que j'ai apprise en une centaine d'années à fouler le sol Terrien, c'est que la fréquence d'apparition de Hollows à Karakura suit une courbe presque mathématique. Il y a un aspect naturel à leur arrivée sur Terre. Terriblement faible dans le reste du monde, mais de l'ordre du fréquent dans une ville aussi active spirituellement que l'est celle-ci. Cette courbe n'a pas changé en cent ans. Pas d'un pouce. Puis, ces trois dernières années, elle a diminué. Cela est sans aucun doute l’œuvre du Kanshu. Je n'en ai pas suivi l'expansion depuis mon enrôlement. Je ne l'ai rejoint que parce que ses objectifs coïncidaient avec les miens. Mais je présume que je ne suis pas le seul à avoir été dans ce cas. Par conséquent, il est logique que le reste de ses membre s'accapare avec le temps une part des Hollows qui parsèment naturellement la ville. Le Kanshu est une inconnue ajoutée à une équation. Cependant, depuis quelques temps, la hausse d'apparitions de Hollows dans mon secteur ne fait aucun doute : une nouvelle inconnue a fait son apparition, et ce en dépit du nombre croissant de membres du Kanshu. Je ne me suis pas alarmé outre mesure. Au contraire, j'ai accueilli avec joie un mouvement de la part de mes ennemis naturels.

Pourtant, mes soupçons se sont confirmés quelques jours plus tôt... Après ma rencontre avec un Arrancar. Quelle que soit la manière dont je tourne les choses, je ne peux qu'interpréter cette incursion que d'une seule manière : un éclaireur. Depuis ce jour, ma bonne humeur et mon excitation ne me quitte pas. Je n'en dors presque plus la nuit, trop occupé à attendre le prochain mouvement du Hueco Mundo. Mais en tant que Général du Kanshu, j'ai un certain degrés de responsabilité, et s'il existe un moyen de remercier Urahara Kisuke pour me laisser exercer mes méthodes de chasse in-orthodoxes, c'est de les assumer. Ce jour, je suis déterminé à faire mon rapport et à préparer les troupes. Samedi matin. Mes pas m'amènent à ce qui s'approche le plus du Quartier Général du Kanshu, dans lequel je n'ai jamais encore mis les pieds. Une carte froissée de visite manuscrite, avec un plan grossier dessiné à la main, guide mes pas jusqu'à la demeure du Commandant de l'Organisation. Il va sans dire que ces lieux sont la plus grande concentration de puissance spirituelle de la ville. Le fait de plusieurs hommes, ou de cet énergumène ? Je l'ignore.

Il me reçoit à sa manière exubérante, avec ses manies particulières, qui me font me demander si ma venue est attendue, ou si c'est ce qu'il veut faire paraître. La discussion est brève, et j'ignore une fois de plus s'il découvre mes propos, ou s'il en connaît les tenants et aboutissants depuis avant mon arrivée. Tout est possible, avec cet homme, et depuis mon enrôlement, qui m'a laissé avec la question « pourquoi moi », j'ai cessé de m'en poser. Cependant, je ne m'arrête pas là. Je sors de sa demeure avec un nom, un grade et une zone. Igarashi Shu, Général du Suzaku. Ma rencontre avec l'Arrancar s'étant situé à mi-chemin entre mon district et le sien, il me semble naturel de lui faire part de mes soupçons. Derrière moi, accrochés à la ceinture de mon Gigai par leurs chaînes respectives, mes six Âmes me suivent silencieusement. Elles la sentent aussi. La pression de la tempête qui s'approche. Et avec le Hueco Mundo comme adversaire, et moi comme guide, elles se savent aux premières loges d'un combat qui leur coûtera facilement la vie éternelle que je leur ai promis à leur mort.

Il ne me faut pas longtemps pour détecter le Reiatsu le plus puissant de la zone. Je laisse filtrer le mien, qui sans être puissant, ne manque pas de densité, afin de lui faire part de mes intentions. Je viens sans sournoiserie dans l'âme, contrairement à ce que mes pairs aiment parfois à faire penser. Nombreux sont les bien-pensants qui condamnent mon utilisation d'Âmes pour appâter mes proies, et me diabolisent. Je ne saurais les en blâmer, s'ils n'approchent pas mon secteur grâce à ces bruits. Quand mon regard se pose sur le Général du Sud, il se trouve au centre d'un parking. Vraisemblablement en prévision de notre rencontre. Je souris, et le rejoins. Son apparence ne me laisse pas l'ombre d'un doute : il est un ancien Shinigami. Me surpassant d'une tête, il me toise. Mes iris dorés sont aussi posés sur lui. Une fois à portée de voix, sans pour autant ralentir mon approche, je lui dis, un bras levé, en guise de salut.

« Hey. Je ne te retiendrai pas longtemps, et j'irai droit au but : j'ai croisé un Arrancar il y a de cela trois jours entre nos deux secteurs. Selon Urahara, tu es l'un, sinon le Général le plus actif, aussi te fais-je part de mes intentions. »

Le Kirin n'a rien dit de tel. A dire vrai lui et moi sommes les deux outsiders du Kanshu, les deux autres Généraux étant à ma connaissance – faible et possiblement passée de date – des connaissances de longue date du Commandant. Instaurer un climat d'entente entre Shu et moi-même me semble plus aisé qu'avec ces gars-là.

« Le prochain qui passe dans le coin ne repartira pas sans avoir subi un interrogatoire. Que le Hueco Mundo se sépare si facilement d'un des siens me laisse croire que la partie encore immergée de l'iceberg n'est pas négligeable. »

Cette seule pensée me fait sourire d'avantage. Et comme toujours quand mon excitation empiète sur ma maîtrise de moi, mes Âmes, à l'exception d'une, Zed, ont un mouvement de recul. Mes pas m'amènent finalement à un mètre de mon vis-à-vis. Mes yeux ne quittent pas les siens.

« Je n'ai pas l'intention de laisser une telle occasion de capturer un Arrancar me passer sous le nez une seconde fois. Aussi, je te serais reconnaissant de m'informer aussi vite que possible si l'un d'entre eux passait dans ton secteur. Qu'en dis-tu, Général du Suzaku ? »

Il ne s'agit pas de rhétorique. Capturer un ennemi représente plus de risque de le laisser s'enfuir que de simplement l'exterminer. Qu'il n'adhère pas à mes méthode ne serait pas une première. Mais je dois en être avisé. Derrière moi, Zed souffle à l'attention des cinq autres une blague de mauvais goût.

« Peut-être qu'il va l'attacher avec nous et le trimbaler derrière lui ? Qui sait ?
-Ce n'est pas une mauvaise idée, Zed. »


J'ai répondu à voix haute sans pour autant lâcher l'ancien Shinigami du regard, ignorant l'air scandalisé des Âmes, et le rire nerveux du fanfaron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Des Accords. [Igarashi Shu] Viz-cap
Igarashi Shu
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Des Accords. [Igarashi Shu]   Des Accords. [Igarashi Shu] Icon_minitimeLun 26 Nov - 0:59

Quelqu’un arrivait. Un homme assez puissant pour le faire ressentir, qui semblait vouloir discuter avec moi. Je n’avais jamais ressenti un tel Reiatsu et n’arrivait donc pas à savoir qui était cette personne, la seul information que je possédais était qu’il devait être puissant, au moins du même niveau que moi, si ce n’est plus... Je me disparu immédiatement, de quelques shunpô rapide j’arrivais au milieu d’un parking, laissant filtrer mon propre Reiatsu pour qu’il me localise plus aisément. Et que je puisse enfin découvrir qui était cette personne qui désirait me parler.

Des cheveux blonds, des yeux jaunes sévère et surtout des âmes qui flottaient derrière lui, le doute n’était pas permis, il s’agissait d’un Général du Kanshu. Kaa, le général du Seiryu. Je ne l’avais jamais rencontré, mais j’avais beaucoup entendu à propos de lui. Des rumeurs urbaines comme il en circulait tant sur tout les généraux et hommes puissants de la ville. Sur lui c’était des rumeurs qui le faisait passer pour un monstre, ex-shinigamis, qui utiliseraient des méthodes qualifié d’Immoral pour combattre les Hollows. Bon évidemment les rumeurs disaient aussi qu’il était un être sans coeur, qui devait probablement avoir vendu son âme au diable. Tout comme il y avait un bon nombre de rumeurs qui circulait sur ma personne disant que j’étais le plus gros fainéant de la ville doublé d’un incapable, ce qui était parfaitement faux, non ?! Tout ça pour dire que je n’avais que faire de ce que l’on pouvait dire sur lui et que c’était bien le dernier de mes soucis de savoir si oui où il était un monstre. Je me ferais mon propre opinion avec cette entrevue !
    Salut !

Une bref salutation avant d’écouter ce qu’il avait à me dire. Des informations plus qu’intéressantes ! Je ne retins d’ailleurs qu’elles, laissant tomber ses dires sur le fait que j’étais un général actif, j’étais pour l’instant celui qui devait faire ses preuves, ayant deux personnes renommé de la Soul Society et lui qui était là une année avant moi, et donc si le Kirin pensait réellement cela de moi et bien tant mieux ! Néanmoins ce qu’il me disait me rappela ma propre rencontre avec un Arrancar il y a de cela un seul petit jour. Je me demandais rapidement si ce fut le même, ou non. Mais surtout si ce n’est pas le cas ce qu’il pouvait y avoir en commun entre leur deux visites, car forcément, deux arrancars en trois jours, il se devait d’y avoir un point commun.

Je l’écoutais d’une oreille attentive, tout en observant les âmes qui se trouvaient belles et bien derrière lui. Elles prouvaient donc qu’il utilisait bien les méthodes dont on l’accusait, ce qui en soit ne me dérangeait pas plus que temps. Plus j’en voyais sur les humains plus je me disais que ce n’était pas si horrible d’agir ainsi, tant qu’il n’oublie pas de les renvoyer avant qu’ils ne se transforment je n’y vois pas réellement de problème. D’ailleurs la blague de mauvais goût d’une des âmes qui se trouvait derrière lui me fit sourrire.
    Oui avec mon âme il y a fort à parier que tu aurais un succès fou !

Je parlais sur un ton léger, un sourire sur le visage. Ayant pris la peine de répondre immédiatement à cette blague de mauvais goût, comme si je le laisserais m’attacher à sa ceinture !
    Plus sérieusement, tout cela est vraiment intéressant, mais tu arrives trop tard. Car à vrai dire j’ai moi même croisé un arrancar hier. Bien que se soit dans les montagnes prêt de la ville, il se faisait passer pour un espada, bien que je n’ai pas pu le prouver d’une quelconque façon que se soit. Un homme d’environ 1mètre quatre-vingt, gueule d’ange, se faisant appeler Borick «El Emperador», c’est tout ce que j’ai sur lui, il a disparu avant que je puisse en faire plus, mais selon ce que j’en sais il n’est pas pour autant retourné au Hueco Mundo...

La parfaite vérité sur la situation, peut être serait-ce possible de le retrouver et de l’arrêter. Je devais avouer que l’idée qu’il proposait n’était pas stupide, mais n’était pas pour autant simple à appliquer, car appréhender un de ces êtres étaient bien plus difficile que de simplement l’annihiler !
    Malgré tout je trouve l’idée bonne, bien qu’elle soit comme tu t’en doute déjà plus difficile d’application que de simplement les exterminer comme d’habitude, car c’est en gros ce que j’ai tenté de faire avec cet arrancar que j’ai rencontré qui pour une fois ne semblait pas décidé à tenter de me tuer sans plus d’explication, malheureusement je n’ai pus l’empêcher de s’échapper !

Cette discussion promettait d’être pleine de surprise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233
 

Des Accords. [Igarashi Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des Accords. [Igarashi Shu]
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» ACCORD OEA-GOH-CEP
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Décrets de Montmirail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Monde des Humains :: Banlieue de Tokyo-