AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Le hasard des rencontres [PV Imari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Mar 4 Déc - 10:55

Kenji était revenu au Japon pour la troisième fois depuis qu'il était dans le monde réel, c'est à dire depuis un siècle environ. en fait c'était le troisième tour du monde qu'il commençait depuis qu'il avait quitté les rangs des shinigamis. Le premier avait était en fait un tour rapide qui n'avait que pour but de retrouver les gradés qui avait subi l'hollowmorphose dont son ancien capitaine. Mais il ne les trouva pas et au lieu de rentrer à la Soul Society, préférera prendre son temps et découvrir le monde réel. Il commença alors à vivre tel un baroudeur, allant de ville en ville, de pays en pays sans réelle motivation. S’arrêtant parfois quinze jours à un endroit, d'autres fois six mois, il vivait simplement, aidant les gens, parlant avec eux, découvrant le monde des humains à travers eux. Bien sur il essaya de se fixer quelques fois restant deux voir trois ans au même endroit mais il reprit la route à chaque fois. Il tenta même de se stabiliser, il avait rencontrer une femme mais le shinigami ou du moins son gigai ne vieillissait pas et il ne pouvait pas donner ce que la demoiselle souhaitait, un enfant...

Kenji avait donc repris son chemin, parcourant de long en large la Terre puis lorsqu'il eut finit, il entreprit de recommencer, voir comment les endroits avaient changés après plusieurs décennies. C'est ainsi qu'en novembre 2011 il revint pour la troisième fois au Japon. C'est dans la banlieue nord de Sapporo qu'il s'était établi. C'était l'hiver et la première neige venait de tomber. Kenji louait un petit appartement modeste dans un quartier proche de l''Université d'Hokkaido. Il avait réussi à trouver un emploi proche de son appartement. En effet la municipalité était entrain de refaire une grande partie des rues menant à l'université et un jour l'un des travailleurs se blessa devant lui. Kenji passant par la, réussit à s'entretenir avec le contremaitre des travaux et à obtenir la place du blessé qui en avait pour deux mois minimum d'immobilisation. Ce n'était pas un travail passionnant ni extraordinaire, l'ancien shinigami jouait de la masse, de la pioche et de la pelle à longueur de journée mais la paye était pas trop mal et ses nouveaux collègues bien sympathiques.

Après le boulot un petit groupe de cinq ou six travailleurs dont Kenji allait boire un ou deux verres dans un bar dans une petite rue à quelques centaines de mètres des travaux. Ressortant après avoir siroter deux bières, Kenji doudoune noire et bonnet bleu marine sur le crâne commença à remonter la rue puis l'avenue pour rejoindre ensuite son quartier résidentiel. Perdu dans ses pensées, il ne vit pas la jeune fille qui marchait devant lui et lui rentra dedans avec son épaule. Confus et surpris, le blond balbutia quelques excuses en la retenant par les bras avant qu'elle ne tombe.

_ Oh! Ex... Excusez-moi ma.. mademoiselle!

Il commença à rougir puis il sourit à la jeune fille, il espérait qu'il ne lui avait pas trop fait mal, il n'était pas une brindille après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Spectre - Quincy

Messages : 196
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Mar 4 Déc - 12:18

Tenant son bout de papier dans sa senestre et observant la carte de sa main droite, Imari arpentait les rues d'une ville qu'elle n'avait pas l'habitude de visiter. Au village, la médicastre lui avait confié une mission simple, à savoir retrouver des herbes qui ne pouvaient être achetés que dans des magasins spécialisés qui les importaient d'ailleurs. D'après elle, c'était censé soigner des troubles gênant chez son mari. " Il n'est plus aussi dur qu'avant le p'tit. " lui avait-elle dit dans un soupir. Et puis c'était une bonne occasion pour inculquer à son élève de dix-huit ans, deux fois moins âgée qu'elle, les secrets d'une plante dite miracle. Imari avait beau croire un peu au destin, elle ne donnait pas l'ombre d'une confiance à toute cette médecine étrange. Remerciant contre son gré les Locosts qui avaient rendu son corps beaucoup plus résistant à tous ces microbes et autres parasites, elle pouvait supporter des températures extrêmes sans trop en souffrir sur le coup mais aussi après-coup. Comme quoi il pouvait exister des bénéfices à être enlevés par des arrancars…

Soupirant de lassitude face à ses propres pensées, elle continua sa route. Cela faisait presque un an qu'elle donnait des coups de mains dans son village. Toujours en forme, la quincy était devenue peu à peu une personne d'une grande utilité pour la communauté. Pas indispensable mais qui rendait de grands services comme ce qu'elle tendait à effectuer en ce jour. Ne pouvant quitter les quelques patients qu'elle gardait chez elle et ne pouvant confier cette mission à la jeune fille bien trop frêle et dont elle avait la responsabilité, Imari était toute disposée à se rendre dans des contrées lointaines pour mener cette mission à bien. Lui ayant fourni une bonne somme d'argent, elle avait largement de quoi payer cette course, de quoi se nourrir et se loger ainsi que les billets pour rentrer. Mais si sur ce dernier point, Imari trichait légèrement en usant de ses pouvoirs pour économiser quelques sous qu'elle gardait chez elle pour des besoins futurs. Qui savait ce que lui réservait l'avenir ? Elle savait pertinemment qu'elle n'habiterait pas là-bas éternellement et la prudence lui imposait ces petites magouilles.

Le vent se levait si bien que pour tenir ses feuilles en place, elle sortit un carnet du balluchon qu'elle portait sur son flanc droit et le plaça sous la carte. La nuit ne tomberait que dans quelques heures et il lui restait une bonne heure pour trouver ce qu'elle cherchait avant d'être forcée à recommencer demain. Replaçant sa veste beige, elle fouilla dans la poche gauche de son jean clair pour en tirer un stylo afin de noter sa position actuelle lorsqu'une personne la bouscula, faisant ainsi tomber ce qu'elle tenait dans ses mains.
    » C'est n'est pas gr… oh merde !
Un seul instant avait suffit pour que sa carte s'envole sous une bourrasque. Elle aurait très bien pu user d'un hirenkyaku pour le récupérer mais ç'aurait été briser sa couverture… et l'attention était bien la dernière chose qu'elle souhaitait attirer sur elle. Réussissant néanmoins à empêcher les indications de fuir grâce à sa botte, elle se pencha pour ramasser ses biens avant de remettre son stylo dans une poche, devenu inutile désormais. Imari tenait alors fermement le bout de papier tandis qu'une nouvelle bourrasque faisait flotter ses cheveux devant elle. Pour se protéger elle se plaça alors contre le mur le plus proche d'un bâtiment et replaça ses cheveux d'un geste machinal avant de se masser l'épaule.
    » Temps de chien ! Dites, vous ne sauriez pas où je peux trouver un herboriste ici avant que la tempête ou je ne sais quoi se lève ? Vu que j'viens de perdre ma carte et que je ne suis pas du coin, je ne cache pas être un peu perdue…
Il semblait gêné et sans aucune idée perverse elle allait s'en servir pour essayer de remplir sa mission. En espérant bien sûr qu'il fut d'une quelque utilité… Sans quoi elle n'aurait plus qu'à trouver un endroit où dormir et ainsi attendre le lendemain en plus d'un temps plus calme pour y arriver.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t318-shirogane-imari

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Jeu 6 Déc - 11:03

Embarrassé, c'était bien le mot qui caractérisait Kenji. Il regarda la demoiselle d'une tête plus petite que lui avec un regard montrant bien qu'il était désolé. Il ne savait pas ce qu'était ce petit papier et il ne se voyait pas utilisé le shunpo devant la dizaine de personnes présentes dans la rue pour rattraper son erreur du jour. Il lui sourit géné, fermant quelques instants ses yeux, cachant ses yeux verts à la demoiselle qui en passant était magnifique. ne belle petite brune avec une robe fendue avec une veste pas assez chaude pour le temps qui s'installait. En parlant de temps les premiers flocons du soir venait d'arriver et le premier que Kenji vit vint s'installer sur le nez mutin de la demoiselle qui semblait être dans la mouise maintenant.

_ Il est vrai qu'il fait bien froid ce soir et comme pour confirmer cela, la neige arrive...


Il se racla la gorge en réfléchissant pour savoir de quelle manière il pourrait aider la demoiselle. Il se gratta le coin de la tempe droite tout en lui souriant.

_ Un herboriste vous dites? Bah... Il faut dire que je ne suis ici que depuis deux mois donc je ne saurais trop vous dire... Attendez donc!


Un petit éclair venait d'illuminer la caboche du shinigami qui se mit à sourire et commença à fouiller dans la poche de son manteau, il en sortir un smartphone. Coinçant l'un des doigts de son gant droit entre ses dents, il tira dessus pour en extirper sa main et commença à tapoter sur l'écran tactile du téléphone. Il fit signe à la demoiselle d'attendre.

_ Takezo? Oui c'est Kenji. Dis moi l'ami. Oui? Ouais, dis-moi donc. Tu connais pas un herboriste dans le coin? Oui le coin du chantier, ouais je suis toujours vers l'université? Un bien aussi hein? Sérieux? Ouais ok, donc ouais je vois le marchand. Celle d'après donc. A droite? Ouais bien c'est noté. Merci l'ami. Ouais je te payerai ton café demain matin. Merci bonne soirée à toi aussi.

Il raccrocha l'appareil et le remit dans sa poche, il hocha la tête avec un petit sourire sur le visage.

_ J'ai la boutique qu'il vous faut mademoiselle, mademoiselle euh... Comment? Moi c'est Kenji, pour vous servir. Dites-moi donc, c'est un peu léger comme veste pour affronter la soirée qui s'annonce. Cela vous direz que j'aille chercher vos paquets à votre place? Vous pourriez m'attendre... La?

Il désigna le petit restaurant bar qui faisait le coin avec l'autre rue.

_ On pourrait boire un verre ou manger un truc après? Sinon je vous guide si vous ne voulez pas, mais il serait dommage de tomber malade non?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Spectre - Quincy

Messages : 196
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Sam 8 Déc - 9:42

De la neige ? Voilà bien une des dernières choses qu'elle souhaitait affronter. Ces petits flocons qui venaient se poser sur le sol, sur sa tête, brouillant la vision encore plus que de la pluie. Puis, au fil du temps créant une couche boueuse ou glissante sur le sol… Imari regrettait à ce moment de ne pas posséder de télévision chez soi pour observer un peu la météo… Le seul poste se trouvait dans la salle commune du village et servait rarement tant les habitants se moquaient de la technologie. Une mentalité que la jeune femme appréciait dans le fond. Et alors qu'elle espérait du fond du cœur ne pas apercevoir de la neige, les premiers flocons chutèrent. Dépitée, ses épaules chutèrent.
    » Quelle poisse… susurra-t-elle.
Heureusement que l'homme possédait un téléphone cellulaire. Une chose drôlement évoluée maintenant par rapport à ce que j'avais connu. Des téléphones indestructibles qu'ils disaient, et c'était probablement vrai. Même encore maintenant. Enfin, écoutant patiemment ce qu'il racontait avec son ami, Imari fut au moins soulagée d'avoir enfin un moyen de trouver le magasin souhaité. Plus qu'à se presser ! Moins elle passait de temps dans le froid, mieux elle se portait. Sa résistance lui permettait de tenir des heures dans ces conditions sans vraiment en souffrir mais cela était loin d'être agréable. Effectuant un col au niveau de son jean pour éviter que ce dernier soit trempé, elle s'assura du bon maintien de ses bottes et sortit un ruban blanc de sa poche pour attacher ses cheveux noisette en une queue de cheval.
    » Je m'appelle Imari. Et je préfère plutôt que vous me montriez où il se trouve car je doute que vous compreniez un traitre mot de ce qui est écrit sur ma liste de courses.
Tournant le bout de papier, elle le tendit entre ses deux mains gantées de soie et Kenji put alors s'apercevoir des signes occultes et arabesques diverses qui parcouraient la feuille. La médicastre du village avait beau s'exprimer sans problème à l'oral, ses écrits ressemblaient à une langue inventée au fil du temps dont rare étaient les personnes capables de le comprendre. Heureusement qu'après un an à l'aider, la dame d'argent réussissait à en déchiffrer la plus grande partie sans même avoir à demander.
    » Par contre aller dans un lieu au chaud ensuite m'ira très bien. Ma chambre d'hôtel n'est disponible qu'à vingt heures et il reste donc du temps. Je vous suis, Kenji !
Présentement, la jeune femme était plus concentrée sur sa mission que s'accoquiner avec un inconnu même si ce dernier se révélait être d'une grande aide. Méfiante par rapport à la plupart des humains des villes, elle connaissait leurs comportements, surtout pour les hommes. Autant ne pas lui faire croire des choses inutiles, elle ne souhaitait pas que cela lui retombe dessus.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t318-shirogane-imari

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Mar 11 Déc - 10:47

Le Shinigami sourit lorsque la jeune femme maugréa contre la neige mais après tout n'était-ce pas le charme de cette partie du Japon justement? Elle fit un ourlé à son pantalon dans un geste plein de grace que Kenji contempla avec plaisir, il lui sourit encore lorsqu'elle se redressa, elle se présenta alors à lui puis elle lui tendit le papier avec sa liste de course et effectivement la demoiselle ne mentait pas, c'était de vrais hiéroglyphes qu'il y avait dessus.

_ Ah? Ca c'est sur j'arrive pas à lire un traitre mot sur votre petit papier mademoiselle Imari. Au passage moi c'est Kenji, ou Ken pour les intimes.

Il l'invita alors à se poser près de lui pour qu'il puisse la guider.

_ Si mademoiselle ou madame, excusez-moi, veut bien me suivre, je vais vous emmener à ce cher herboriste tant recherché.

Il éclata de rire et commença à descendre la rue. Il marcha d'un pas tranquille, les flocons commençaient à se tasser sur le sol mais créer une fine pellicule translucide sur le béton et le macadam de la rue. Les premieres traces de pas se former sur le sol grisâtre qui blanchissait petit à petit. Plus ils marchaient plus la couche de neige s’épaississait et voila deja qu'il y avait un bon centimètres au sol. La demoiselle ne semblait pas du tout ravie par cela. Kenji lui aimait bien, il avait toujours un sentiment jovial en lui lorsqu'il voyait la neige tombait et s'étaler sur le décor extérieur, comme si une partie de son enfance refaisait un bon en avant, l’émerveillant encore plus par cette action. Après plusieurs minutes de marche, ils arrivèrent devant l'échoppe que Imari recherchait.

_ Rentrez donc, je vais vous attendre ici.


C'est ce que la demoiselle fit et lorsqu'elle ressortit plusieurs minutes après avec paquet dans la main, Kenji était en pleine bataille de boule de neige avec deux jeunes enfants et il riait aux éclats en leur compagnie. Il se tourna vers la demoiselle et se prit alors en pleine figure une boule de la part du plus jeune des deux.

_ Aaahh. Mademoiselle Imari, il avait tout en stock j'espère?


Il fit semblant de lui jetter une boule de neige mais stoppa son geste juste avant pour bifurquer et la lancer sur le bras de celui qui l'avait touché juste avant. Elle semblait ne pas aimer la neige, il n'allait pas la déranger avec ses jeux enfantins.

_ Toujours partante pour ce petit verre?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Spectre - Quincy

Messages : 196
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Jeu 13 Déc - 23:36

Gentille attention de se présenter même si elle avait déjà entendu son nom. Au moins ce dernier semblait un tant soit peu civilisé malgré son allure de gros gaillard et cela, Imari appréciait. Il défiait les préjugés du baraqué macho et au langage primitif. Après, peut-être qu'en trois ans les standards avaient changé mais elle en doutait fortement. Après avoir rangé son papier dans une des poches, elle mit ses deux mains au dessus de sa tête en parapluie de fortune afin d'éviter que ses cheveux ne soient trop mouillés… mais même si sa queue de cheval diminuait le volume de ses cheveux, elle savait qu'inévitablement elle aurait à sécher sa chevelure noisette.
    » Mademoiselle, mais par pitié évitez d'utiliser ce mot. Imari convient très bien…
Et elle commença à le suivre en espérant ne pas avoir à traverser toute la ville afin de ne pas avoir à combattre la neige trop longtemps. Les minutes s'écoulèrent et enfin, ils arrivèrent à l'échoppe à la présentation ancienne, lampes à huile, carreaux de tissu et porte en bois traditionnelle. Abandonnant alors Kenji, elle pénétra dans l'échoppe et profita de la chaleur qui y régnait. Des fragrances différentes flottaient dans la pièce tandis qu'un homme aux cheveux bruns ronflait sur son comptoir. La jeune femme s'excusa et le vendeur se releva d'un bond, prétextant ne pas s'être endormi. Quelle douce vie… après avoir expliqué sa commande, elle dut patienter à nouveau le temps qu'il rassemble tous les ingrédients demandés par la médicastre et revint avec un petit sac. Elle paya et s'en fut retrouver Kenji qui jouait avec des enfants, elle n'avait pas l'impression qu'elle était resté tant de temps à l'intérieur mais la fine couche de neige tenait étonnamment bien.
    » Il avait ce qu'il fallait, oui, merci de m'avoir dégoté ce marchand, Kenji ! Et toujours partante pour un chocolat chaud, cela ne peut que me faire du bien en l'état ! Encore une fois, je te suis !
Elle était comme une touriste qui suivait son guide mais qu'importait. Imari préférait mille fois cela plutôt qu'errer dans une ville qu'elle ne connaissait pas ! Emboitant à nouveau le pas de l'homme qui avait délaissé son petit jeu pour la guider à elle-ne-savait-trop-où, elle n'avait pas vraiment peur de se faire agresser car de toute manière, malgré ses allures de jeune femme toute frêle, elle pouvait sûrement sans mal mettre à terre cinq hommes en même temps. Usant par moment de minuscules hirenkyaku pour les démener et le tour était jouer. La neige s'était arrêtée et alors qu'ils marchaient, la quincy aperçut une âme errante, l'air hagard. Cette dernière avait l'apparence d'une petite fille tenant contre elle sa poupée et ils s'approchaient d'elle. Un petit écho résonnait. Les sanglots de l'âme. Elle aurait très bien pu mettre un terme à son chagrin en usant de Nina mais au lieu de cela, elle préféra détourner le regard et se concentrer sur la route. Son faciès afficha néanmoins un semblant de chagrin, le pli de ses lèvres s'étant légèrement incurvé vers le bas.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t318-shirogane-imari

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Mar 18 Déc - 17:26

Il rougit lorsque la petit brune le tutoya, juste avant elle venait de lui demander d’arrêter de l'appeler mademoiselle. Il ne cherchait qu'à être poli et courtois en fait mais la jeune femme préférait peut être moins de protocole, plus d'affinitées qui sait non? Il se recla la gorge un peu géné. Le rouge aux joues tenait encore, il passa un doigt dans son col et tira dessus comme pour faire croire qu'il avait chaud, cela faisait maladroit.

_ Ok allons-y donc madem... euh... Imari, allez hop hop.

Il ricana bêtement, il avait encore failli l'appeler mademoiselle. Il commença alors à reprendre le chemin à rebrousse poil, coupant même à un endroit pour trouver un raccourci au bout d'une rue. Arrivant justement à l'intersection de ce raccourci, la neige décida d'arrêter de tomber, la température avait encore chuté et elle était dans les négatifs, ce qui allait faire durer la neige sur le béton et le macadam. Kenji s'amusa à souffler un grand coup pour voir la buée sortant de sa bouche former une trainée blanche. C'est alors qu'il aperçut une petite fille seule marchant dans ce froid, il n'eut pas de problème à reconnaitre un esprit, une âme errante. Il aurait pu l'envoyer vers la Soul Society mais il ne pouvait pas se montrer, montrer sa vraie nature à Imari. Il se dit qu'il reviendrait après avoir bu son verre avec la demoiselle. Ils arrivèrent après quelques minutes devant le bar près de l’endroit où Kenji avait bousculé la jeune femme. Galant il lui ouvrit la porte et se fit guider ensuite par un serveur à une petite table. Le serveur avait surement cru à un rendez vous galant car il les plaça dans un coin calme à la lumière tamisé. Kenji rougit encore et il tira la chaise à la demoiselle comme un gentleman puis il s'assit à son tour.

_ Je crois que notre serveur nous a pris pour un petit couple...

Il sourit à la demoiselle et la questionna un peu.

_Première fois dans cette ville? Vous semblez un peu perdu... Vous êtes d'une quelconque province?

Le serveur arriva et demanda ce qu'ils voulait boire, il laissa d'abord Imari choisir puis il commanda une bière. Il la laissa ensuite répondre. Après l'avoir écouté, il s'excusa, prétextant aller aux toilettes mais en fait il pris la porte de derrière pour aller rejoindre en courant l'endroit où il avait vu la petite fille. Justement elle était encore la mais elle semblait apeuré. Kenji comprit de suite ce qu'il se passait car il ressentit clairement le reiatsu malsain d'un hollow. Il voulait purifier l'âme mais il n'eut pas le temps, le hollow avait tenté de l'étriper à coup de bras griffu. Utilisant le shunpo il avait pris avec lui l'enfant et la déposa au dessus d'un toit. Le hollow chargea Kenji qui venait de sauter du toit, il voulait l'attirer loin de l'âme errante mais dans son gigai il ne pouvait pas faire grand chose, il n'avait pas un niveau spirituel suffisant pour se battre sous cette forme, il s’apprêtait donc à l'enlever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Spectre - Quincy

Messages : 196
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Sam 22 Déc - 20:43

Kenji possédait un caractère particulier. Comme si ce dernier était puceau ou n'avait jamais vraiment côtoyé de femmes. Certes Imari était jeune, revêtait une quelque aura d'attraction sans qu'elle ne veuille réellement, néanmoins ses réactions étaient bien trop exagérées. Peut-être contre son gré, elle pouvait le comprendre. Pour avoir flirté avec quelques jeunes hommes de son petit village, ces derniers présentaient une bien meilleure assurance malgré le manque de contact avec la gente féminine. Pour avoir vécu dans des conditions horribles, elle n'arrivait plus vraiment à comprendre ce genre de comportement… Enfin, elle se posait probablement trop de questions et ravie de retrouver une ambiance chaude, elle pénétra dans le bar après que Kenji lui avait ouvert la porte. Libérant ses cheveux du ruban, elle agita sa tête de gauche à droite à deux reprises pour remettre sa chevelure en place et elle suivit le serveur. D'un geste fluide, elle déposa son sac au sol et sa veste sur le dossier de la chaise avant de s'asseoir. Réellement bizarre si bien qu'Imari fronça les sourcils durant une fraction de seconde lorsqu'il supposa qu'ils avaient été pris pour un couple. Peut-être. Au fond elle s'en moquait si cela permettait d'être tranquille…

Lorsque le serveur revint avec son plateau et son bloc-notes, la quincy commanda un chocolat chaud. Ils ne devaient pas servir cela souvent mais cela n'était pas plus mal, non ? Au lieu de donner de l'alcool tout le temps et bourrer les badauds qui venaient chercher le réconfort avec une petite bière, ils devraient être contents de rencontrer une personne raisonnable en leurs lieux. Tout en réchauffant ses mains en les frottant l'une contre l'autre, elle prit un petit temps pour réfléchir avant de répondre.
    » Oui, je n'ai pas pour habitude de quitter mon village à part pour faire des achats spéciaux comme ces plantes. Je suis dans un coin reculé au sud est mais qui est calme, ça fait longtemps que je n'ai pas arpenté les rues d'une grande ville, je préfère le calme, en fait.
Et surtout, elle préférait être loin de la civilisation pour éviter au maximum de rencontrer les hollows. Déjà que dans son petit patelin, quelques créatures tentaient leur chance de temps à autres… se trouver au milieu de plusieurs milliers d'âmes prêtes à être dévorées par les créatures du Hueco Mundo ne l'intéressait pas. Elle préférait user le moins possible ses pouvoirs même si elle s'entrainait quotidiennement pour ne perdre aucune de ses capacités. Lorsque Kenji souhaita se rendre aux toilettes, elle ne fit qu'hocher de la tête et attendit. En attendant les boissons, Imari prit une des feuilles que souhaitait la médicastre de son village et l'observa. Et dire que cette chose verte et ressemblant à un disque mou allait être transformé en une mixture permettant à l'organe reproducteur d'un homme de retrouver vigueur et jeunesse. Un soupir s'échappa de sa gorge lorsqu'une signature de reiatsu fut perçue. Se levant calmement mais rapidement, elle se dirigea vers le serveur avant de lui demander de surveiller leurs affaires et d'attendre avant de servir et elle se dirigea vers l'extérieur.

Voilà ce que cela faisait de laisser une âme errante sans protection ! Kenji ne se trouvait pas dans les toilettes, ses sens avaient sondé la pièce sans résultat. Ainsi le destin avait décidé de l'amener directement à un être doué de Reiatsu… S'approchant en courant de l'endroit où hollow se trouvait, elle ne fut qu'à moitié surprise de voir Kenji sur les lieux et il semblait être capable de gérer la situation. Néanmoins, captant une nouvelle paire d'yeux sur lui, le hollow tourna son crâne énorme vers Imari avant de bondir dans sa direction. Dégageant autant d'énergie spirituelle qu'un humain classique, il préférait bien sûr cette proie isolée plutôt que la jeune fille protégée par l'homme.
    » Oh mince… souffla Imari tout en faisant volte face.
Ne prenant pas le temps de réfléchir, elle se mit à courir en passant par de petites ruelles. Le corps filiforme du hollow malgré sa tête opulente détruirait ainsi moins la ville et attirerait moins l'attention. Il hurla tout en sautant à nouveau sur la quincy qui reçut un coup dans l'épaule. Son corps fut envoyé au fond d'une voie sans issue et acculée entre trois murs et le monstre, elle se colla le plus possible au mur. Kenji n'allait pas tarder à arriver, elle le sentait s'approcher, inutile d'éveiller Nina von Blut, cela créerait plus de problèmes que de bienfaits. Surtout qu'elle ne ressentait qu'une faible douleur due au choc, une créature aussi faible ne pouvait rien face à son Blut Vene.
    » T'es vraiment moche comme créature, toi. Retourne d'où tu viens ! s'écria-t-elle et un nouveau cri emplit l'air, comme s'il avait compris le sarcasme.
Et il chargea.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t318-shirogane-imari

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Lun 14 Jan - 10:33

Il venait de s'extirper de son gigai, ce qui lui permettait d'utiliser toute sa puissance et surtout son zanpakuto. Maintenant qu'il était prêt, il utilisa plusieurs shunpo successif pour retrouver le hollow qui poursuivait Imari. C'était étrange qu'il l'ait suivi, celle-ci possédait donc des pouvoirs spirituels, humaines à pouvoir? C'était une ruelle sans issue, une impasse. Le Hollow grognait et Kenji vue de suite que la demoiselle était acculée contre le fond. Il dégaina immédiatement Shishiame et le passa en mode shikai. Le sabre devint une épée, une épée avec un espace vide qui se goinfra alors du reiatsu de son possesseur. La lame commençait à être recouverte de petits arcs électriques et Kenji sauté sur le hollow qui venait de se retourner. Il frappa en avant et Kenji riposte en lui tranchant sa patte gauche, la créature hurlant alors de douleur et Kenji en profita pour s'élever dans les airs. Il retomba ensuite lourdement sur le crâne du monstre, enfonça sa lame dans sa tête ce qui eut effet de détruire le masque du hollow. Ce dernier se désintégra alors en quelques secondes.

Il regarda Imari et lui sourit mais dans ce petit sourire, il y avait une pointe de tristesse, comme ci l'Okuten avait espéré que la demoiselle ne voit pas cela. Il lui fit un signe de la main et il disparut en utilisant le Shunpo. Il était reparti auprès de l'âme errante. Il devait la purifier pour qu'elle parte à la Soul Society. Kenji avait discuté quelques instants avec elle pour lui expliquer ce qu'il allait faire puis il l'envoya dans l'autre monde comme il le faisait à chaque fois, apposa le sceau de son zanpakuto. Il se retourna et vit que la demoiselle était la. Lui qui s'était accroupi se releva et se dirigea vers elle.

_ Je suppose que vous savez ce que je suis en fait à la vue de votre non-étonnement. J'aurais presque espéré que vous ne voyez pas cela Imari... Mais maintenant c'est fait... Humaine à pouvoir c'est cela?

En attendant sa réponse, il rengaina son zanpakuto dans le fourreau qu'il avait dans le dos puis il réintégra son gigai qui était adosé à un mur de la ruelle. Maintenant qu'il possédait une enveloppe physique, il revint vers Imari.

_ Voulez vous toujours boire ce petit verre avec moi?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Spectre - Quincy

Messages : 196
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Lun 14 Jan - 19:21

Occupé avec Imari, ses sens totalement obnubilés par une faim probablement immense, le hollow ne sentit pas même la présence de Kenji dans son dos. Il ne semblait pas même avoir discerné la petite hausse de reiatsu qu'avait provoqué la libération du zanpakutô du Shinigami. C'était peut-être la première fois qu'elle le voyait en vrai, d'ailleurs. Ou peut-être ne s'en souvenait-elle pas… elle avait rencontré les arrancars et leur resurreccion, néanmoins les shinigami n'évoquaient chez elle que des guerriers venant de la Soul Society et armés d'un Zanpakutô qui pouvait révéler des pouvoirs bien plus puissants. Et après que la bête fut tuée, Kenji repartit immédiatement sans même toucher un mot à la jeune femme. Posant ses mains sur ses hanches, son visage se voila d'un masque de mécontentement enfantin.
    » Eh bah quelles manières… sussura d'abord la quincy. Kenji ? Kenji !
Seule, elle commença à crier le nom de son compagnon de fortune alors qu'elle savait pertinemment où ce dernier s'était rendu. Bonne actrice, il ne serait pas difficile de berner ce shinigami dont la puissance se révélait faible comparé au Fossoyeur par exemple. Et même si ses connaissances étaient limitées, les fantaisies et contes regorgeaient d'histoires qui l'aideraient à conforter sa Vérité. Refaisant le chemin en sens inverse à pas mesurés, Imari continua à appeler Kenji néanmoins à voix correcte afin de ne pas éveiller le voisinage. Il ne manquerait plus que ça ! Lorsqu'enfin sa silhouette se détacha à nouveau de la pénombre, l'âme errante avait disparue. Il valait mieux cela… un petit élan de chaleur traversa son corps en sachant que ce reste de personne avait été libéré. Observant alors la petite machination du shinigami avec une certaine attention, elle le vit réintégrer son corps physique avant de commencer à parler.
    » Euh… ben je savais que j'étais bizarre vu que je voyais des sortes d'esprit et la guérisseuse disant qu'il existait d'autres esprits qui s'occupaient des premiers… donc j'imagine que tu fais partie de cette catégorie. Sinon c'est pas que j'ai froid mais oui, je pense que mon chocolat chaud me fera le plus grand bien, surtout après avoir failli finir dans le gosier d'un monstre…
Le nombre de questions qui tournoyaient dans son esprit était légion. Elle pouvait enfin apprendre à connaître le dernier des mondes spirituel ! Néanmoins il fallait y aller par étapes. Ils avaient bien le temps pour discuter et malgré tout, elle ne put s'empêcher d'ouvrir sa bouche à peine avaient-ils recommencé à marcher en direction du bar. Une question simple dont elle connaissait déjà la réponse mais avoir le point de vue d'un shinigami était toujours appréciable. Et puis Imari était douée pour contrôler ses émotions, peut-être Kenji l'avait-il déjà remarqué ?
    » Cette bestiole, c'était quoi ? Bizarrement, je savais que tu allais venir m'aider et je t'en remercie d'ailleurs, donc j'ai vécu pire frousse. Mais ça reste quand même impressionnant… souffla Imari tout en croisant ses bras et en haussant les épaules pour protéger un peu plus son cou.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t318-shirogane-imari

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Mar 22 Jan - 9:48

C'est sans un mot que le shinigami reprit la route du bar avec Imari à ses cotés. S'il devait parler autant le faire au chau non? Surtout que contrairement à lui la demoiselle n'était pas morte déjà une fois et donc ne devait pas supporté ce temps glacial tout comme lui dans son corps artificiel. Ils se rassirent à quelques instants d'intervalle à table, pour ne pas faire genre de reveni ensemble de l'arrière, cela aurait semblait un peu louche. Kenji porta sa bière à niveau de l'oeil et porta un petit toast silencieux et trempas ses lèvres dans son breuvage alcoolisé. Il réfléchit un instant pour enfin prendre la parole.

_ Je vais essayer de répondre à tes questions sans trop t'embrouiller la tête et faire assez simple. Je suis un shinigami, un dieu de la mort et ma mission est de protéger les âmes et le monde spirituel. Ce que les gens ici appelle fantômes sont ce qu'on appelle des âmes errantes. Les âmes errantes sont des âmes qui n'ont pas trouvé le chemin de la Soul Society pour une raison quelconque les rattachant à ce monde. Le problème des âmes errantes c'est que petit à petit, le regret ou la colère ou bien la peine encore les rongent et ils finissent par revenir ce qu'on appelle un Hollow, c'est ce monstre que tu as vu tout à l'heure. Un Hollow n'a qu'un seul but dévorer des âmes pour remplir le trou qu'il possède au coeur, donc un Hollow cherche en priorité à dévorer d'autres âmes errantes voir quelque fois des humains à pouvoirs comme toi et pour les plus téméraire des shinigamis. Il arrive même qu'ils se dévorent entre eux mais cela se passe le plus souvent dans l'Hueco Mundo, c'est le monde sombre où vivent les Hollows...

Il laissa digérer à la jeune femme le flux d'informations qu'il venait de lancer et reporta sa bière à sa bouche, il attendit un moment avant de reprendre.

_ Les Hollows sont donc les ennemis héréditaires des Shinigamis si on peut le dire ainsi. Mais la mission ds shinigamis est de sauver les âmes errantes en les purifiant et en purifiant aussi les Hollows. Tu vois je ne l'ai pas détruit en fait, en lui donnant la mort de ma main j'ai envoyé son âme à la Soul Society où elle vivra une deuxième vie. Je ne peux que te dire cela, la mort n'est pas une fin, elle t'engage sur une nouvelle voie...

Il termina sa bière d'une traite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Spectre - Quincy

Messages : 196
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   Lun 4 Fév - 19:39

Elle qui était impatiente d’avoir une réponse n’eut qu’un silence presque pesant durant le retour. Pas si dérangeant dans le fond, mais en sachant qu’elle avait failli se faire manger, elle aurait pensé qu’il aurait cherché au moins à la rassurer ou à occuper son esprit. Certes c’était bien Imari qui avait initié la discussion sur les hollows mais bon, n’apprenaient-ils pas la psychologie humaine en tant que shinigami ? Comment les protéger de ces monstres s’ils ne connaissaient un minimum le comportement des natifs de la Terre ? Enfin, elle était à peine majeure, cela faisait des années qu’elle n’avait plus étudié, se triturer la tête inutilement ne se révélait pas des plus utiles. Au lieu de cela, elle respecta ce silence et reprit sa place après avoir dit au serveur qu’il pouvait leur amener la boisson. Son petit sac se trouvait toujours là, reposant aux pieds de sa chaise.

Réchauffant ses mains contre le bol de chocolat chaud, Imari écouta alors le récit de Kenji avec attention. Il connaissait au moins ses bases et son explication sur les hollows lui apprit même certaines choses. Si la quincy connaissait beaucoup les arrancars, les monstres de base représentaient simplement une menace. L’histoire attenante à ces monstres masqués n’était pas une chose qu’elle connaissait. Ainsi ils pouvaient très bien naître d’âmes anciennement humaines… Son attention captée, elle en oublia presque son breuvage qui la réconfortait d’une onde de chaleur douce tandis que Kenji semblait boire sa boisson d’une manière presque machinale. Laissant sortir un petit son de sa gorge pour exprimer qu’elle avait compris, la jeune femme réfléchit un instant avant de parler à nouveau.
    » Je comprends mieux… et en fait, vous, les shinigami, vous êtes qui ? Et comment ça se passe pour en être un, votre vie toussa ? Vous habitez sur Terre mais simplement on vous voit pas forcément ? J’ai bien envie d’en savoir un peu plus tu vois, si jamais j’en rencontre à nouveau dans l’avenir…
Un léger sourire sur ses lèvres, elle porta son lait chocolaté à ses lèvres et laissa le liquide sucré couler. Cela faisait étonnement du bien, surtout que ce genre de plaisir n’était pas possible dans le petit village alors que c’était toute son enfance. Durant chaque hiver, elle ne pouvait cacher son plaisir de rentrer chez elle et trouver sur la table un bol ou une tasse toute prête de chocolat chaud. Passant sa langue sur ses lèvres pour enlever la petite mousse qui s’y était collé, sa concentration revint vers son écoute.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t318-shirogane-imari
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le hasard des rencontres [PV Imari]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le hasard des rencontres [PV Imari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Le hasard n'existe pas
» Se croiser par hasard [pv]
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-