AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Une menace venue du ciel... [trame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Une menace venue du ciel... [trame] Pnj-mai
Reiō
Messages : 606
MessageSujet: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeMer 5 Déc - 15:27

Personne n'aurait pu le prévoir et pourtant, un jour, ils arrivèrent.

L'apparition fut simultanée, frappant les différents mondes avec une précision presque chirurgicale. Un instant, il n'y avait rien, la silence régnait dans l'immensité désertique du Yermo, les Hollows restant ignorant de ce qui se tramait dans leur dos. Puis, tombant du ciel comme la foudre divine, s'écrasa le corps céleste qui allait sceller leur destin.

La force de l'impact oblitéra les dunes sur plusieurs dizaines de mètres de diamètre, soulevant dans le ciel une importante colonne de poussière et de débris, et ce dans un tumulte d'enfer. Lorsque, sortant de leur hébétude, les témoins de l'événement se rapprochèrent, la curiosité les poussant à se rendre vers le centre du cratère, ils purent embrasser des yeux l'étrange objet surgissant de terre, dressé vers le ciel comme un doigt tendu vers le firmament. Semblant aspirer la lumière elle-même, de surface complètement lisse, le monolithe aux multiples surfaces s'activa alors, une lueur pourpre glauque jaillissant de son cœur au rythme d'une vibration lourde et lancinante.

Hypnotisés par un tel spectacle, les noires âmes ne furent même pas conscientes de l'instant de leur disparition, alors que l'étrange et imposant cristal les aspirait toutes sans distinction. De cet épicentre s'étendait cette sorte de trou noir sans forme tangible, qui petit à petit viderait le désert de ses habitants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Une menace venue du ciel... [trame] Arr-esp
Aerkan Caraena
Rang : Primera Espada

Messages : 497
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeMar 18 Déc - 13:48

L'immense désert blanc du Hueco Mundo. Etant la seule chose présente dans cette dimension à l'exception de Las Noches, il était possible de trouver de nombreuses raisons d'y aller. Généralement, pour un être comme le Dieu Empereur, il s'agissait plus de jouer qu'autre chose, accompagné de son cher animal domestique. Pourtant, en ce jour, le Hollow canin n'était pas là. A la place, son groupe était composé de deux Espada et du dernier venu dans les rangs de ses Fraccion. Et lui même était présent en une seule et unique qualité.
Primera Espada. Le plus puissant des serviteurs du "Roi". Car il s'agissait en effet d'un ordre. Se débrouiller pour s'occuper d'une quelconque façon de la chose venant perturber le royaume de son cher monarque. Qui l'attaquait même. C'était pour cela qu'il était accompagné de deux autres membres de l'élite des Arrancar. Malgré son rang, il était peu probable qu'ils décident de lui obéir aussi facilement. Surtout Dark, qui semblait tout faire pour faire croire qu'il n'était plus sous la coupe du chinois. Chose qui n'était qu'un vain espoir.

Subitement, Fou-Lu s'arrêta. Ils étaient encore à une certaine distance de leur destination, mais l'avantage d'être dans un désert était qu'ils pouvaient voir les choses de loin. Le monolithe, puisque c'était ce à quoi ça ressemblait, se dressait à leur vue. Et il était possible de ressentir son effet impie, comme s'il respirait. Sauf qu'au lieu de l'air, il s'agissait d'âme.
Eux-mêmes n'en ressentaient pas les effets. Etait ce à cause de la puissance ? Ou bien se trouvaient-ils tout simplement trop loin ? Evidemment, c'était le genre de question dont Fou-Lu ignorait totalement la réponse, mais qu'il espérait obtenir dès que possible. Après tout, il s'agissait plus ou moins du rôle de tout cela. Même si le caractère de Grimmjow était tel que l'ordre semblait être plus dans la brutalité qu'autre chose.
L'Empereur se tourna alors vers ceux lui étant subordonné, qu'ils le veuillent ou non.
    >> Je me doute qu'au moins l'un d'entre vous aimerait foncer tête baissé et se contenter de la destruction dans sa plus simple expression et sans fioriture. Mais je suppose que c'est car notre Roi est bien conscient que faire ça serait idiot que je suis à la tête des opérations.
    Je vais donc être clair. On va faire les choses à ma façon et le premier qui refusera d'obéir devra s'attendre à en payer le prix.
Ce discours fut évidemment suivi d'un regard appuyé en direction de l'ancien Quincy. Certes, de telles menaces n'étaient certainement pas du genre à lui faire peur, mais au moins les choses étaient au clair. Mais il esquissa ensuite un sourire.
    >> Je vous rassure cependant, il est évident qu'à un moment ce truc sera réduit en miette et que j'aimerai également m'occuper du responsable. Simplement, on ne foncera pas tête baissé.
    Belial, tu vas pouvoir commencer à vraiment montrer ce que tu vaux. Comme t'as l'air plus doué que moi pour ça, occupe toi de voir si la route vers ce truc est dégagée. Ça m'étonnerait, mais autant essayer de savoir à l'avance. Après nous pourrons nous approcher et comment le boulot.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1623-aerkan-caraena#12627
Une menace venue du ciel... [trame] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeJeu 20 Déc - 0:21

Cause toujours tu m'intéresses...

Dark se contenta d'éparpiller ses cendres tout en scrutant la ligne d'horizon. Le moment aurait été mal choisi pour que des visiteurs indésirables viennent se mêler de leurs affaires. Bien qu'il ait suivi le cortège sans discuter, il n'en était pas moins mécontent de la tournure prise par les événements. Même si cela ne voulait absolument rien dire, que Fou-Lu ait pu se voir confier le commandement des opérations voulait dire qu'il n'hésiterait pas à user de cette autorité à tort et à travers – du moins envers lui. L'occasion était trop belle pour le chinois de faire montre de sa prétendue supériorité alors que cela faisait bien longtemps qu'elle n'était plus d'actualité. Ce serait cependant mal le connaître de penser qu'il allait l'accepter sans mot dire, car qu'importe ce qu'en dirait le Shén Di, il n'était venu là que pour prendre la tête de celui qui causait tout ce désordre. L'objet en lui-même ne l'intéressait guère, pas plus que d'en saisir le fonctionnement malgré ses propriétés peu communes. Il était plus avisé de trouver le créateur pour l'interroger que de décortiquer le produit fini jusqu'à obtenir des réponses.

Cela ne le sauverait pas, mais au moins pourrait-il se rendre utile une dernière fois avant d'être jeté en pâture aux Menos du coin. À moins bien sûr qu'un des membres de leur joyeuse bande ne souhaite s'y tailler la part du roi avant de jeter les restes. Entouré d'Arrancars, Dark l'avait été plus souvent qu'à son tour depuis son arrivée à Las Noches – rien d'étonnant à cela, ce serait comme s'ébahir de trouver des poissons dans l'océan. Mais il n'avait que rarement été aussi peu à l'aise ne leur compagnie. C'était probablement dû à la composition finale que le Roi avait choisi en personne. Outre Fou-Lu auquel il était lié par une rivalité plus ou moins saine, il y avait Jorge Albino. Ce dernier ne lui avait tendu la main que pour voir la sienne le frapper en plein visage et semblait ne pas avoir oublié avec le temps. Que le Sexta Espada ne le porte pas dans son coeur pouvait donc se comprendre.

Enfin, le dernier mais non le moindre n'était autre que Bélial, un Fraccion du Primera – et donc acquis à sa cause, tout du moins en principe. Cela ne lui plaisait guère, car il savait pertinemment que chacun d'eux était susceptible de lui sauter à la gorge au premier signe d'insubordination de sa part. Or, le Segunda tenait trop à sa liberté que pour laisser quelqu'un lui dicter sa conduite, le Dragon Blanc encore moins. Il avait donc toutes les raisons de penser que la mission ne se déroulerait pas dans les conditions les plus optimales qui soient, mais il se demandait déjà quant à lui à quel point elle pouvait dégénérer. Aussi, s'il avait l'art de ne faire qu'ignorer royalement chacun d'eux, il réfléchissait en réalité au moyen le plus efficace de faire en sorte que l'un d'entre eux se range de son côté. Sans doute serait-il plus aisé de persuader un autre Espada d'agir en son sens – ou à défaut de l'y amener – qu'avec un individu dont il ne se souvenait pas avoir jamais entendu parler avant aujourd'hui.

En particulier si celui-ci portait déjà ce tatouage dégradant que Fou-Lu réservait à sa suite personnelle – ou ses esclaves, d'après l'ex-Quincy. C'était d'ailleurs la meilleure preuve qu'il puisse avoir que l'empereur n'avait de pouvoir sur lui que celui qu'il voulait bien lui donner. Au grand jamais il n'avait accepté de porter cette marque d'infamie, preuve de son insoumission. Il ignorait pour quelle raison son antagoniste ne s'était pas donné cette peine mais désormais, cela lui serait impossible. Tout du moins pas sans être lui aussi marqué à vie de la main de son soi-disant protégé. Et compte tenu de la barbarie dont celui-ci pouvait faire montre dès qu'il se doit de livrer bataille, il ne pouvait escompter s'en tirer avec une égratignure. Las avant même d'avoir commencé, il n'écouta que d'une oreille le discours de Fou-Lu, ce qui ne l'empêcha pas d'en deviner la teneur. Les sous-entendus devaient y être nombreux mais c'était à peine s'il en eut conscience.
— Si on est venus à quatre, c'est pas précisément pour éviter de s'emmerder avec ce genre de détail ? J'ai pas signé pour rester le cul posé dans le sable à attendre qu'il se passe quelque chose, alors on peut pas juste exploser ce truc et voir ce qui se passe après ?

_________________

Une menace venue du ciel... [trame] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Une menace venue du ciel... [trame] Arr-ind
Jorge Albino
Rang : Sexta Espada

Messages : 36
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeVen 21 Déc - 17:16

Nous étions quatre : Le Primera, son fraccion Belial que je connaissais déjà, et le Segunda. Nous étions l'équipe dépêchée par el Rey pour enquêter sur la chose qui aspirait ses sujets, et bien entendu la détruire si possible. Fou-Lu avait naturellement été désigné comme leader par sa Majesté, et nous le suivions à travers le désert vers l'entité inconnue. Cette chose noire, énorme, était l'une des choses les plus impressionnantes que j'avais pu voir dans ma vie. En repensant à la théorie du Primera, je ne pouvais pas imaginer qu'il puisse y avoir un Hollow là-dedans. Si une quelconque créature avait besoin d'une telle cage pour être contenue, alors celui qui l'avait enfermé devait posséder bien plus de pouvoir que n'importe quel Espada, ou Capitaine de la Soul Society. Cela devait venir d'ailleurs... Il le fallait.

Le Primera s'arrêta, nous donnant les consignes... Ou plutôt, nous rappelant qui était le chef. Il voulait jouer la carte de la prudence, et je le comprenais : nous n'étions pas à l'abri des effets du monolithe. Aussi il décida d'envoyer son Fraccion en éclaireur. Je grimaçais discrètement. Je n'aimais pas spécialement envoyer nos soldats au casse-pipe. Après tout, nous étions dans le brouillard complet. Quand au Segunda, il semblait également vouloir y aller lui-même. Mais pour rentrer dans le tas. Je l'aurais fais, si nous savions face à quoi nous étions.

Le Primera a raison sur un point : s'engager dans un combat sans connaître le nombre et la nature de l'ennemi est suicidaire, même pour nous. Belial sait se faire discret, mais il a aussi beaucoup moins d'énergie spirituelle que nous. Cela pourrait vous coûter un Fraccion pour rien.

Néanmoins, nous étions obligés de provoquer une réaction. Donc, d'agir. Je poussais un soupir, navré d'être d'accord avec Dark.

Cela dit, il faut aussi que nous vérifions si cette chose peut être détruite par les moyens conventionnels. Et je doute que nos reiatsu passeront inaperçu... Ce truc, peu importe de qui ou de quoi il s'agit, ne laissera pas autant d'énergie lui échapper.

Au final, nos options étaient assez limitée. La seule solution que je voyais consistait à jouer l'appât pendant que les trois autres Arrancars détruisaient le monolithe, ou du moins cherchaient une faille à exploiter.

De nous tous, je dois avoir le Hierro le plus résistant. Je pense avoir assez d'énergie spirituelle pour résister à l'appétit de cette chose. Je ne suis pas non plus trop mauvais dans l'art de la dissimulation. Laissez-moi y aller avec Belial. Dans le pire des cas il focalisera son attention sur moi, et vous pourrez l'attaquer sans qu'il ne comprenne ce qu'il lui arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t287-jorge-albino
Une menace venue du ciel... [trame] Shi-shi
Ushiromiya Ren
Rang : Disiciple du Ludaow

Messages : 46
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeSam 22 Déc - 3:36


Ce sentiment de vide qui s'emparait de lui... Quel était cette sensation étrange qui s’insufflait en lui à la vision de ce monolithe céleste ?

Basculant lentement sur le coté, sa tête en venait à prendre un angle des plus étranges tandis que son visage se parrait d'un sourire énigmatique.
Était ce là une nouvelle création voué à traverser les âges, et qui par le biais d'un mécanisme étrange soustrayait à ce monde toute essence vitale ?

Quel fait étrange que par cette arrivée, deux volontés se mêlent désormais dans une tourmente des plus ténébreuses...

Ces velléités désirées par leur guide à tous, celui que même son maitre glorifié suivait sans mot dire, Grimmjow Jaggerjack... Tel un animal fou, l'instinct avait prit l'emprise sur son esprit, et voilà qu'il envoyait sa meute se défaire de la gêne occasionnée par cette pièce défectueuse dans l'engrenage de leur destin...

En retrait il s'était tenu depuis le début, ne voulant pas souffrir les égos calamiteux des suivant au Primera. Quelle peine qu'étais toute ces dissensions au sein d'un cercle fragmenté par l'ambition et le pouvoir.
Alors qu'il contemplait ce spectacle amusant, ces lignes tracées parallèles dans le temps pour suivre le même chemin qui les guideraient vers cet étrange édifice.

En premier, la voix de son mentor s'était élevée, ordre fut énoncé et s'exécuter, il allait le faire sans mot dire alors que l'homme objet de ses convoitises le stoppait d'une nouvelle tirade chevaleresque.

Alors que le son doux de sa voix parvenait à ses oreilles, sa tête se redressait et il n'éprouvait que plus de malice à s'amuser avec cette homme de craie.


"Devant l'éternel, les bravades sont inutiles... Nul en ce monde ne peut prétendre pouvoir échapper au néant que représente ce trou béant dans notre réalité si futile. Une nouvelle fois, la maitrise des évènement nous échappes, filant entre nos doigts sans que nous puissions nous y rattraper."


Lentement il s’avançait pour se rapprocher de Fou-Lu et poser un genoux à ses cotés, ses doigts s'enfonçant dans le sable blanc, y enserrant alors une poignée de grains infimes avant de la remonter devant ses yeux, regardant ces derniers s'échapper un à un de son emprise, chutant comme ils le firent dans le sablier de Jorge des jours auparavant.


"Pourquoi chercher à maintenir une emprise et un contrôle sur cette chose en voulant l'affubler d'une personnification qui sous entendrait qu'elle possède un réel but ? Libérez vous des entraves que votre vie vous a affublée, et ne cherchez pas à comprendre ce qui ne peut l'être... Les actes d'un homme ne sont rien contre le néant et l'inconnu, Sexta..." d'un mouvement lent, ses iris orangés se posèrent sur Fou-Lu qui le toisait de haut "Mais pardonnez moi mes paroles affables messires... Vous autres n'avez pas à souffrir des conseils de l'humble serviteur que je suis..."

Reposant alors sa main sur le sable immaculé de l'étendue déserte, ses yeux fuirent le regard vindicateur de son maitre pour se perdre dans le néant avant que ses paupières ne se referment. Comme auparavant, il laissa sa propre force s'étendre bien au delà de son corps, s'étendant sur les vastes étendues qui l'entourait.

Telles des mains fébriles, les langues de son reiatsus effleuraient chaque parcelles de ce terrain qui les précédait, ouvrant la voie vers cet endroit qui le captivait tant, et dont il se sentait irrémédiablement attiré comme si une force étrange le poussait à se dévoiler vers cet inconnu, signifiant peut être là sa fin. Plus loin encore, il avancait sa conscience, se faufilait au travers des grains de sables des dunes les séparant du monolithe, et puis, ce fût le vide.

Ouvrant les yeux subitement devant ce choc qui s'imprégnait en lui, il ne savait alors comment interprété ce qui venait de ce produire.
Il disparut alors de sa position, laissant là les trois hommes. Une minute plus tard, il était de retour auprès du Primera, et sa voix s'éleva froide et basse tandis que sa main droite s'élevait, pointant une dune au devant d'eux.

"J'ai signé d'un trait la frontière qui nous sépare de l'inconnu, Primera-sama... Jusqu'en cet endroit, la voie est sure pour nous tous, mais au delà... Tout n'est que vide et territoire déroutant, je ne saurais dire ce qui se trame au coeur de ce siège de malice. Peut être disparaitrons nous tous lorsque nous pénètrerons en ces lieux... Peut être découvriront nous le secret de l'éternité ?" ponctua-t-il alors avec une légère teinte d'excitation dans sa voix.

Il avait été les yeux de l'Empereur, du moins jusqu'à cet endroit si sombre qu'il ne pouvait y voir même avec ses meilleurs yeux... L'avenir s'annonçait tortueux en ce jour, et pour se rassurer, il glissait sa main dans sa poche pour enserrer dans ses doigts, sa relique, sa précieuse montre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/http://www.bleach-bsrpg.com/t1825-ushiromiya-ren
Une menace venue du ciel... [trame] Arr-esp
Aerkan Caraena
Rang : Primera Espada

Messages : 497
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeLun 24 Déc - 0:19

    >> Il vaut mieux toujours attendre avant de raconter des inepties Jorge... Qu'est ce qui te fait dire qu'il va bouger pour me renseigner ?
    Je n'accepte pas n'importe qui comme serviteur. Je demande un minimum de capacités.
Petit sourire narquois sur le visage de l'Empereur Blanc, tandis que Belial donnait force à ses paroles en usant de ses capacités sensorielles bien plus élevées que celles de son maître. Ce dernier n'avait même pas pris la peine de répondre à l'ancien Quincy. Il était de loin celui qui allait lui poser le plus de problème, pour une très simple et très bonne raison. Il ferait tout pour contredire Fou-Lu, par principe même. Tout comme il refuserait forcément de lui obéir, bien qu'il en ait reçu l'ordre express.
C'était donc pour cette raison qu'il attendait le rapport de son fanatique subordonné. Contrairement à ce que pensait le Segunda Espada, il ne s'agissait pas d'attendre ce qu'il se passe. Mais simplement d'éviter de tomber dans un piège qui pourrait rapidement se révéler désastreux. Après tout, l'Arrancar aux iris d'or n'était pas un idiot comme celui venant derrière lui dans la hiérarchie. Pour lui, un affrontement ne se jouait pas simplement sur une destruction sans retenue. Et il lui semblait tellement évident que des surprises les attendaient qu'il préférait prendre quelques informations préalables.

Mais les paroles de Belial le surprirent beaucoup. Rien. Aucune présence ennemie. Simplement un vide. S'il pensait que ce fait était imputable à leur objectif, le premier point était plus anormal. Quel intérêt y aurait-il de lancer une offensive, puisqu'il n'y avait pas d'autre terme, sans aucun soutien ? Stratégiquement parlant, le conquérant ne comprenait pas. Pour cela, il décida de rester prudent. Du moins autant que pouvait le lui permettre son escouade.
    >> Je te l'ai déjà dit, l'éternité ne s'acquière pas aussi facilement. Mais je doute que nous disparaîtrons tous les trois. Toi... Eh bien considère que si tu survis, je pourrai considérer que tu mérites véritablement de me servir.
    Vous l'aurez compris, l'objectif suivant, c'est avancer et détruire.
Sans même attendre de réponse, Fou-Lu se mit en route. Comme l'avait annoncé son serviteur, rien ne vint entraver son avancée. Même l'atmosphère changea en effet quelque peu au fur et à mesure qu'ils s'approchaient de l'objectif. Simplement, il s'agissait plus d'une légère gêne qu'autre chose, preuve qu'ils étaient de loin supérieur à la puissance de l'objet.
    >> Prenons les devants...
Directement, sa lame d'énergie fit son apparition dans sa main gauche. Son caractère même faisait qu'il ne disposait pas de beaucoup d'options pour tenter de détruire sa cible. S'il ne démontrait ses réelles capacités que face à des adversaires de valeur, il était hors de question qu'il n'étale de façon plus importante face à un simple objet...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1623-aerkan-caraena#12627
Une menace venue du ciel... [trame] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeMer 26 Déc - 6:36

Comme prévu, les choses traînaient en longueur. Plutôt que de perdre son temps en discussion stérile comme le faisait volontiers Fou-Lu, Dark préférait aller à l'essentiel. Cela passerait donc en l'occurrence par une attaque frontale sans une once de subtilité. Dans le fond, ce n'était là qu'un vulgaire caillou : les chances étaient minces de le voir en profiter pour se sauver. Chaque Hollow à des centaines de mètre à la ronde avait été réduit à un amas de reishi une fois l'âme aspirée, on pouvait donc également en déduire que cet objet n'avait pas besoin de gardes du corps. C'était un raisonnement peu élaboré, lui-même l'aurait admis volontiers, mais au moins seraient-ils fixés sur la nature exacte du monolithe. Celui-ci semblait d'une solidité à l'épreuve d'absolument tout mais devait être destructible. Comme il se plaisait à le penser, les gens qui pensent que la violence ne résout pas tout ne sont tout simplement pas assez violents.

Rien en ce monde ne pouvait lui résister et ce n'était pas ce rocher mangeur d'âme qui allait changer la donne. Toute chose peut voler en éclats pour peu que l'on s'en donne les moyens, et cet objet faisaient partie de ceux qui jamais au grand jamais n'auraient la chance de lui résister. Il aurait pu en faire le serment. Son énergie spirituelle monta en flèche alors que déjà Fou-Lu passait à l'assaut, avec – il fallait bien l'avouer – une relative faiblesse. Il avait lui-même expérimenté la technique dont il faisait usage et, si elle n'était pas risible pour autant, sa puissance demeurait dérisoire. Un long soupir s'échappa des lèvres du Segunda Espada. Tant de précautions allaient sérieusement finir par l'irriter. Attrapant le dénommé Belial par le col, il le souleva de terre sans aucune difficulté, preuve que sa force n'était pas en adéquation avec son physique.
— J'ai rien contre toi, mais on a tiré à la courte paille quand t'avais le dos tourné et c'est tombé sur toi. Pas de bol ! Enfin ça, c'est ce que j'aurais dit si j'avais voulu te ménager mais en fait tu m'as trop saoulé à baragouiner. Allez, à la prochaine !
Et d'un large geste de la main, il le fit voltiger en direction du monolithe, franchissant aisément la limite de sécurité que l'intéressé avait lui-même tracé à même le sol. Fou-Lu n'apprécierait pas que l'on utilise l'un de ses serviteurs comme projectile mais qu'y pouvait-il si c'était le seul qu'il ait sous la main ? Jorge constituait également une cible potentielle pour une telle fantaisie mais sans doute était-il préférable d'avoir recours à un Fraccion plutôt qu'à un de ses collègues de l'Espada. Le Shén Di n'avait semblé ressentir aucune gêne en s'approchant du pilier, mais ils n'étaient pas forcément en sécurité pour autant. Pour éviter au Primera la culpabilité de mettre à mort son propre larbin, Dark avait pris soin de l'envoyer ricocher au sommet du monolithe de telle sorte qu'il ne soit pas dans la trajectoire du Wang Jiàn. Une maigre consolation pour avoir subi un tel préjudice mais le subalterne du chinois apprendrait bien assez tôt qu'il ne fallait pas s'attendre à mieux de sa part.

Sitôt après, Dark tourna la tête et porta la main à son oreille pour mieux la tendre en direction dudit obélisque. Nul cri de douleur ou de désespoir ne lui parvint, ce qui devait être bon signe, puisque le corps de l'Arrancar n'avait pas disparu instantanément. Un sourire satisfait prit place sur son visage et il fit craquer ses phalanges tandis qu'il se dirigeait d'un pas ferme vers cette chose. Sa taille colossale ne voudrait plus dire grand chose dès lors qu'elle aurait volé en éclats et il comptait bien en être l'instigateur. Progressant jusqu'à sa hauteur, il fit tournoyer son bras sur son axe pour emmagasiner de la puissance. Il n'en manquait pas au naturel, mais s'il avait une chance de détruire cette éminence rocheuse du premier coup, il n'allait pas s'en priver. Au fur et à mesure de sa marche, il avait senti ses forces être drainées, et même si ce n'était pas assez virulent pour représenter une véritable gêne il n'était pas moins pressé d'être débarrassé de cette sensation oppressante.
— Bon, puisque le Primera frappe comme une fille, je vais vous montrer comment on fait sinon on va y passer la nuit. Bougez-vous, j'arrive !
En dépit du ton jovial sur lequel il avait émis cette déclaration, le rictus carnassier qui avait pris place sur son visage n'annonçait rien de bon. Pas plus que la lueur douloureuse qui pulsait de son poing serré, irradiant d'un vif éclat violacé. Fou-Lu devait avoir reconnu cette technique pour avoir manqué d'y perdre un bras lors de leur dernier affrontement : les conséquences ne seraient pas plus enviables cette fois-ci s'il restait en travers du chemin. Cela valait également pour Belial qui – après son ricochet – ne devait pas être tombé très loin. Son vol plané n'était déjà pas de la plus grande délicatesse, et il avait tout intérêt à se mettre promptement à l'abri s'il ne voulait pas subir une nouvelle fois le feu allié. D'un Sonido parfaitement maîtrisé, il ne fit qu'une bouchée de la distance qui le séparait encore de sa destination. Son coup partit dans un éclair pourpre et la déflagration qui en résulta ne laissait planer aucun doute sur son efficacité. Quant à savoir si celle-ci avait suffi à balayer toute résistance qu'il aurait pu rencontrer, il ne le saurait qu'une fois le nuage de poussière dissipé...
— C'était quand même pas si compliqué...

_________________

Une menace venue du ciel... [trame] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Une menace venue du ciel... [trame] Pnj-mai
Reiō
Messages : 606
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeMer 26 Déc - 10:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Une menace venue du ciel... [trame] Arr-ind
Jorge Albino
Rang : Sexta Espada

Messages : 36
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeVen 28 Déc - 0:58

Le Fraccion me montra qu'il me restait encore énormément à apprendre à propos des techniques propres à notre race. Ainsi je pensais que Belial allait partir en éclaireur physiquement. Mais il n'en fit rien, se contentant de planter un de ses doigts dans le sable pour nous révéler quelques secondes plus tard que la voie était libre, accompagné par des formules à mon égard dont le sens m'échappait totalement. Cependant, nous étions proche du point de non-retour : en avançant encore, nous serions dans le champ d'action du monolithe. En sommes, nous serions totalement exposés. Nous devions donc faire vite.

Naturellement, le Primera n'oublia pas de me rabaisser pour avoir voulu protéger son serviteur. On avait probablement oublié de lui inculquer la notion de reconnaissance dans son éducation. C'était ainsi qu'étaient fait les seigneurs, après tout, peu importe le lieu d'origine. Nous n'avions pas de temps à perdre en joute verbale. Mais tout de même...

Navré Primera. Ce doit être votre habitude à dédaigner nos troupes qui doit commencer à déteindre sur moi.

Cela dit, nous nous aventurions de plus en plus près de notre objectif. Et nous nous sommes très clairement rendu compte à quel moment nous étions passé dans son rayon d'action, même si tous semblaient feindre le contraire. Une douleur déchirante, au plus profond de moi. Je n'avais plus ressentis cela depuis mon agonie, tandis que la maladie m'emportait. Cette chose tentait de nous faire subir la même chose qu'aux Hollow, mais nous étions trop évolués. Malgré la douleur, nous avancions. Et le bal débuta.

Dégainant sa lame de reiatsu, le Primera commença à frapper l'objet. Ses talents d'escrimeurs étaient indéniables, mais son attaque manquait sérieusement de puissance... Ce que le Segunda allait compenser. Sa première attaque consistait à jeter le pauvre Belial sur la chose, avant de se lancer lui-même sur l'objet et lui asséner de puissants coups de poings. Le monolithe se fissurait, et peu à peu son influence diminuait en conséquence. Cette chose était destructible... C'était déjà ça. Cependant, les avertissements de Belial semblaient fondés : si le Primera et moi-même semblions nous en sortir malgré la puissance de notre cible, le Segunda et le Fraccion qui s'étaient (plus ou moins volontairement) rapprochés d'elle semblaient bien plus en pâtir. Problématique.

Nous devions en finir. Et je ne voyais qu'une seule attaque qui pouvait mettre cette chose en pièce d'un seul coup... Si je visais juste. Je n'aimais pas ce que j'allais devoir faire, mais... C'était mon devoir.

Arrepientete, Caballero !

A ces simples mots, le javelot se mit à luire comme jamais tandis que ma transformation s'opérait. Mon corps tout entier se faisait recouvrir par une carapace de Hierro qui prenait une couleur bleu nuit (la teinte de mon énergie spirituelle). Mon arme devenait quand à elle une épée à une main et demi. Ma voix aussi changeait, résonnant comme si je portais un véritable heaume. Et je n'avais plus qu'un seul désir, voir cette chose disparaître du paysage et redevenir le Chasseur.

Je ne me souviens même plus de la dernière fois ou j'ai endossé cette forme. Tout ça pour un gros caillou...

Dans le même temps, je concentrais une bonne quantité de reiatsu dans ma lame. J'allais devoir m'approche au maximum si je souhaitais avoir l'effet souhaité. Et encore... Il fallait aussi que j'attaque la plus grosse fissure. Mon Sonido me transporta devant, tandis que je relâchais la lame de reiatsu sur le monolithe, espérant que ce coup soit le dernier. Un autre Sonido me transporta aux côtés du Segunda et de Belial. Je n'allais sans doute pas tarder à ressentir des effets similaires. Peut être atténués, avec de la chance.

Segunda, Belial. Vous pensez pouvoir continuer, ou vous voulez une pause ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t287-jorge-albino
Une menace venue du ciel... [trame] Pnj-mai
Reiō
Messages : 606
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeVen 28 Déc - 11:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Une menace venue du ciel... [trame] Shi-shi
Ushiromiya Ren
Rang : Disiciple du Ludaow

Messages : 46
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeSam 29 Déc - 22:56

Quel empressement... Était ce là toute la maitrise dont pouvait faire preuve le Segunda ? Alors, si tel était le cas, l'ordre choisit par le Roi ne s'en retrouvait que plus clair...

Bras croisés, le Fraccion s'envolait, projeté par la puissance colossale du jeune espada. Aucune inquiétude ne se lisait sur son visage alors que lentement ses mains se dénouaient et que l'une d'entre elle se glissait jusqu'à la garde de son Zanpakuto.

Son sourire s'allongeait alors qu'il ressentait les pulsations émises par son pouvoir scellé. Avec délicatesse, il retirait la lame de son fourreau, et tandis que son vol se poursuivait, ses lèvres s'entrouvrirent pour murmurer ces simples mots.


"Persigue... Oscuridad..."

En réponse à cet appel, l'acier se mit à noircir à vu d'oeil, se boursoufflant en divers endroit tel les miasmes d'un marais putréfiant. Puis, l'expansion de cette masse se fit plus insistante, et il ne lui fallut pas longtemps pour qu'elle enlace dans son étreinte son bien aimé maitre.

A ce stade, ils n'étaient alors plus qu'une forme noire fusant vers le monolithe. Tout ce que purent voir les autres de leur position fût le contact de ces deux entités.

En réalité, Belial explosa littéralement au contact de la pointe de l'édifice, le conglomérat noir se désagrégeant en de multiples flaques qui volèrent tout autour de l'immense doigt de pierre tendu vers les cieux.
Ponctuant cet acte, un râle bestial se fit entendre, alors qu'une douleurs fulgurante avait saisit l'arrancar désormais revenu à son état premier lorsqu'il avait heurté la cible de leurs assauts.

Il retombait désormais au sol, en de nombreux fragments de lui même, et comme un souffle venu de nul part, de nouveau mots furent prononcés.


"Negra Mare..."

Une à une, les gouttes d'encre tombèrent sur le sable blanc pour y disparaitre, s’enfonçant dans les aspérités du grand désert, si bien qu'après quelques secondes il ne restait plus rien de visible du Fraccion de Fou-Lu.
Mais en sous sol, il se rassemblait peu à peu, formant une marre informe qui se déplaçait dans les bas fonds du désert, se faufilant entre chaque interstices de ces infimes grains de sables.

Il entendit très bien le Sexta venir à leur rencontre, et poser une question au jugé, alors même qu'il ne pouvait poser les yeux sur lui. Au fond, non, Belial ne se sentait pas bien car lorsqu'il avait toucher cette chose, il lui avait sembler que son âme allait être arrachée... Mais sa curiosité et son désir de satisfaire son maitre lui interdisait de se reposer... Pas encore...

Se glissant furtivement sous le sable, voilà qu'il se retrouvait non loin du monolithe effondré, et que, son reiatsu dissimuler, il épiait la suite des évènements.
Alors qu'une infime partie de la masse qui le composait sortait au ciel noir, il posait un oeil sur ce nouveau venu, ne cachant pas sa surprise à la présence d'un homme en provenance duquel il ne ressentait que le néant, lui qui pourtant se targuait de percevoir les plus infimes sources de reiatsu.

Mais qu'importait qui il était... Se rire ainsi de son maitre ne pouvait souffrir aucune compassion. Dans les tréfonds de sa cachette, le sourire bestiale de sa nouvelle forme se formait alors qu'une voix gutturale s'élevait.


"Rire est une chose que l'on ne peut se permettre qu'en de rares occasion, être inconnu... La position d'une proie vulnérable n'en est pas une, à mon grand regret..." le sol se mit alors à vrombir un instant avant qu'il ne poursuive "Lienzo de la Muerte !"

Surgissant du sable blanc, un nombre important de tentacules s'élevèrent dans un rayon de vingt mètre autour de la personne, fusant dans sa direction pour l'enserrer et l’enlacer dans leur douce et suffocante étreinte tandis que sous lui, le sable s'affaissait laissant apparaitre la tête monstrueuse garnit de gros de la véritable forme du Fraccion, arborant alors un sourire des plus inquiétant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/http://www.bleach-bsrpg.com/t1825-ushiromiya-ren
Une menace venue du ciel... [trame] Pnj-mai
Reiō
Messages : 606
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeMar 1 Jan - 22:00

Si par miracle Fou-Lu voulait poster dans l'heure qui vient, il pourrait le faire.

Mais si ce n'est pas le cas (et je pense que ça ne le sera pas), son tour saute. Au suivant donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Une menace venue du ciel... [trame] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeMer 2 Jan - 12:25

Même s'ils n'étaient pas faits pour s'entendre, ils avaient le mérite de travailler de concert avec une efficacité certaine. Dark n'en fut pas moins frustré de n'avoir pas réussi à briser ce curieux monolithe du premier coup, même s'il était à l'origine de la majeure partie des dégâts lui ayant été infligés. Cette déception fut néanmoins de courte durée car abrégée par la douleur intense qui lui traversa le corps de long en large. Ce fut comme si chaque fibre de son être était tout à coup captive d'un gant de fer chauffé à blanc. Il refusa pourtant catégoriquement de s'éloigner ne serait-ce que d'un pas de sa position. Reculer serait une preuve de faiblesse. Or passer pour vulnérable au Hueco Mundo est souvent le meilleur moyen, outre les railleries, c'était attirer à soi tous les charognards avides de pouvoir. Il ne leur ferait pas ce plaisir. Et au Shén Di encore moins. Ce dernier était d'ailleurs étrangement silencieux depuis plusieurs minutes. Ayant aussi été en contact direct avec le monolithe, sans doute était-il trop occupé à serrer les dents pour des raisons identiques à peu de choses près. Sa grimace se métamorphosa en rictus narquois alors que son aura menaçait d'exploser tant il s'obstinait à l'amplifier encore et encore.
— Putain de caillasse, c'est mon Reiatsu que tu veux ? Bouffe-le et étouffe-toi avec !
Mais avant qu'il n'ait pu le faire imploser comme il avait prévu de le faire, le rocher en question fut pourfendu par l'intervention du Sexta, qui n'avait fait que porter le coup de grâce. Il n'y eut alors plus trace de la tension qui l'avait traversé de part en part et Dark put enfin respirer. Du moins était-ce ce qu'il pensait jusqu'à ce qu'il se rende compte de la présence d'une personne à proximité de l'endroit où se situait leur cible un instant auparavant. Un détail l'interpella immédiatement. Par le passé, il lui était arrivé plus d'une fois de ne pas pouvoir reconnaître un Reiatsu à cause de sa méconnaissance des différentes espèces. Cette fois, c'était différent. Ce qu'était censée être cette entité, il n'en avait pas la moindre idée, mais elle ne dégageait pas même une once de pression spirituelle. L'ancien Quincy fit tourner son poignet sur son axe jusqu'à en tirer un craquement sonore. Tout cela ne lui disait rien qui vaille et sa mine incrédule ne pouvait que le faire clairement comprendre.
— Qu'est-ce que c'est que ces conneries ? T'es quoi au juste, un putain de ninja ?
Si on devait lui reconnaître un mérite, c'était celui d'être clair quant à son avis sur la question. Son aura n'était pas retombée depuis la destruction de leur objectif premier. Parce qu'il n'en avait pas eu le temps ? Probable. Parce qu'il ne souhaitait pas ? Encore plus. Car outre tous les soupçons que pouvait évoquer son absence totale de « présence », que cette personne se soit montrée lorsqu'ils étaient venus à bout de l'artefact mangeur d'âmes n'était pas anodin. Il ne pouvait le croire. Profitant de ce que Belial s'attelait à l'immobiliser, il se prépara à lancer une attaque qui leur permettrait de jauger du niveau de cet ennemi potentiel. En dépit de sa haute estime pour sa puissance de feu, il doutait fort de pouvoir l'abattre en un seul coup, ne fut-ce que parce que son Reiatsu était toujours perturbé par l'absorption dont il avait fait l'objet. Mais cela ne l'empêcha pas d'en concentrer une quantité hallucinante dans ses poings avant d'enfin se mettre en position.
— Tout compte fait, rien à battre. Contente-toi de crever et fais pas chier.
Dans un déferlement de puissance à l'état pur, il rabattit ses bras vers l'avant et déversa sur sa proie ce qui avait tout l'air d'être un double Cero. Leur force conjuguée leur conféra également une taille bien plus imposante, le gigantesque faisceau d'un somptueux pourpre sombre allant ensuite se perdre jusqu'à la ligne d'horizon non sans avoir au préalable dévasté tout ce qui se situait sur son passage. Le Segunda n'avait fait montre d'aucune considération pour la vie de ses équipiers, considérant que s'ils n'étaient pas à même d'esquiver pour ne pas le gêner ils ne valaient pas la peine d'être sauvés. Ce n'est qu'après avoir exécuté cette technique qu'enfin il commença à se sentir mieux, le halo violacé qui luisait autour de sa peau récupérant toute sa stabilité – sans pour autant perdre sa puissance remarquable. Ayant pour habitude de se fier à l'aura de son adversaire pour mesurer l'intensité des dégâts, il n'eut ensuite d'autre choix que de rester sur ses gardes, prêt à poursuivre sur son offensive si tant était que la créature ait pu survivre à cet assaut.


_________________

Une menace venue du ciel... [trame] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Une menace venue du ciel... [trame] Pnj-mai
Reiō
Messages : 606
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeMer 2 Jan - 14:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Une menace venue du ciel... [trame] Arr-ind
Jorge Albino
Rang : Sexta Espada

Messages : 36
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeJeu 3 Jan - 12:08

Comme je l'espérais, Balmung trancha net le monolithe, dont l'influence disparaissait complètement tandis que sa lumière disparaissait. Je me permis de pousser un franc soupir de soulagement en récompense. Cela avait été une expérience étrange et au combien désagréable, mais malgré les animosités réelles dans le groupe, nous efforts combinés avaient finis par venir à bout de l'adversité. Nous étions donc capable de travailler ensemble pour parvenir à un but commun (même si ce but était la destruction pure et simple, c'était déjà un pas en avant). El Rey serait satisfait de nous. Cette chose ne menacerait plus son territoire, et tout allait redevenir comme avant. Mais... Que se passerait-il s'il y en avait d'autres ? Qu'il ne s'agissait que d'un éclaireur ?

Qu'est-ce que...

Ma réflexion fut interrompue par un ricanement grave venant du haut. Une forme colossale encapuchonnée se tenait là, riant de notre naïveté. Le véritable combat ne faisait que commencer. Cependant, impossible de dire ce qu'il était. Je ne pouvais rien ressentir. C'était... Troublant. Soit il savait camoufler son énergie spirituelle comme personne avant lui, soit il n'en avait pas la moindre once... Non, impossible. Nous avions beau être en supériorité numérique, notre faiblesse était que nous ne savions rien de notre adversaire. Cela ne semblait aucunement gêner Belial, ou le Segunda.

Le premier libéra son Zampakutô, et adopta une forme d'ombre malléable qui ne semblait pas posséder une réelle consistance physique. Il l'avait utilisé à la base pour amortir la chute contre le monolithe. Cette fois-ci, il invoqua de nombreux tentacules afin d'immobiliser et probablement étouffer l'apparition encapuchonnée. Quand au Segunda, il décida d'employer un puissant double Cero, qui m'obligea à dégager si je ne voulais pas être pris dans le déflagration. Face à tant de puissance, il était difficile d'imaginer que l'encapuchonné resterait indemne.

Est-ce une invasion ? Ou une extermination ?


Une de ses mains de mit à briller. Un anneau autour d'un de ses énormes doigts, en réalité. La même lueur que le monolithe. Et en un instant, il se retrouva entouré d'une sphère protectrice qui détruisit les tentacules de Bélial, et absorba sans effort l'énergie de Dark. Il nous révéla ensuite être au service d'un certain Koga (ce qui, personnellement, ne m'indiquais pas grand chose). Son anneau semblait l'immuniser aux techniques à base de reiatsu pur. C'était mauvais. Car d'après ce que je voyais, seuls Fou-Lu et moi pouvions potentiellement le blesser. Et encore son anneau provoquerait peut être au contact les mêmes effets que le monolithe. C'était mauvais, je n'aimais pas ça.

En réalité... Je me rendais compte que j'étais le seul à ne pas être rentré en contact direct avec le monolithe. Peut être y avait-il un rapport ? Et du coup, mes attaques porteraient peut être. Je n'avais rien à perdre, à priori. Car si nous ne pouvions pas l'attaquer, lui le pouvait sans doute. Il n'y avait pas à hésiter.

Je concentrais mon reiatsu dans ma lame, et je tirais un simple Dainsleif afin de créer une ouverture. Je concentrais une nouvelle fois mon reiatsu, tout en me projetant sur l'apparition avec mon Sonido. Me voilà désormais en face de lui, et profitant du relatif effet de surprise, j'exécutais ma technique Hrunting, avant d'enchaîner un Aegis et me retirer avant qu'il ne contre-attaque. J'espérais avoir raison...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t287-jorge-albino
Une menace venue du ciel... [trame] Shi-shi
Ushiromiya Ren
Rang : Disiciple du Ludaow

Messages : 46
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeJeu 3 Jan - 22:51


Quelle étrange sensation... Au fond de cette bestialité qui le formait désormais pointait une touche d’incrédulité à la vue de son propre corps désintégré avec une déconcertante facilité...

Retombant dans le sable aussi vite qu'il s'en était extrait, la masse de plus de trois mètre se redressait, emprise d'un tremblement troublant, dont il ne parvenait pas à se priver.
Ouvrant lentement son immense mains griffues à la couleur de jais, il ne pouvait que constater l'effet qu'avait eut cette première approche sur son corps.

Outre la brève douleurs, ce que cet homme avait fait à son corps restait ancré en lui comme un souvenir indélébile même s'il ne parvenait pas à savoir pourquoi, pour la première fois depuis longtemps, il craignait quelqu'un...

Son regard se redressant vers les cieux, il tomba alors sur cet homme mystérieux qui croisait désormais le fer avec le Sexta.


"Inutile..." fût le simple mot qui s'échappa comme un grondement sourd de son immense gueule, alors que refermant le poing il se rétractait et se laissait glisser comme un flot de noirceur jusqu'aux cotés de son maitre.

L'encre s'éleva un instant, prenant alors peu à peu la forme de sa silhouette d'antan, et au fur et à mesure la noirceur se dissipait tandis qu'il quittait sa resureccion... Son bras gauche pendant mollement, il posait une main crispée sur son épaule tandis qu'il inclinait la tête en signe de repentir, trop honteux de son échec.


"Pardonnez moi maitre... Je doute de pouvoir être d'une quelconque utilité... Cette chose..." il le darda une nouvelle fois du regard "Observer et rapporter au Roi ce que nous avons vu est certainement mieux que laisser l'histoire nous effacer de son cour. Notre mission est accomplie. Seul le monolithe ne devait plus être..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:/http://www.bleach-bsrpg.com/t1825-ushiromiya-ren
Une menace venue du ciel... [trame] Pnj-mai
Reiō
Messages : 606
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeVen 4 Jan - 0:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Une menace venue du ciel... [trame] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeLun 7 Jan - 10:49

Indifférent au sort de Bélial au moins autant qu'à celui de Jorge, l'ex-Quincy n'avait d'yeux que pour cette mystérieuse proie. Ce n'était pas tous les jours que l'on rencontre un gibier que nul n'a jamais vu, aussi prendrait-il soin de voir de quoi il était fait avant de le faire voler en éclats comme son pilier avant lui. Le Shén Di était pour sa part resté de marbre mais le Segunda n'en eut cure : c'était au contraire ce qu'il attendait. Car faute d'ordre, il pouvait agir comme bon lui semble. Que demander de plus ? Néanmoins, Dark grinça des dents quand il vit sa propre technique lui être renvoyée. Un adversaire qui est incapable de se défendre par ses propres moyens et se voit contraint d'user de ceux des autres à son avantage ne méritait aucune considération de sa part. En outre, si lui-même péchait par son arrogance plus souvent qu'à son tour, celle de ce soi-disant Mahōtsukai l'avait piqué au vif.
— Rectification : je suis ta Mort !
En outre, bien qu'il ignore encore quel était exactement sa capacité, avoir affaire à un ennemi capable de retourner ses attaques contre lui l'irritait au plus haut point. Il avait une sainte horreur des lâches obligés de se cacher derrière ce genre d'artifice pour se montrer un tant soit peu compétitif. Bien qu'il n'ignore rien de la puissance de ce double Cero pour lui avoir donné le jour, Dark était bien plus soucieux de refaire le portrait à cet illustre inconnu que de l'esquiver. Plutôt que de s'ôter de sa trajectoire comme il aurait aisément pu le faire, il préféra concentrer une forte dose de reiryoku dans son poing pour le heurter de plein fouet au moment de l'impact. Le rayon ricocha sur lui comme s'il venait de percuter un mur invisible et dévia sa course pour se perdre aux confins du Yermo. La frappe avait été si violente qu'une légère brûlure était visible au niveau des phalanges, mais il eut tôt fait de la faire disparaître en fourrant les mains dans ses poches.
— D'accord. Toi, tu me gonfles déjà.
Débarrassé du sourire moqueur qu'il avait coutume d'afficher, son visage ne reflétait plus qu'une colère noire. Mettre le Segunda Espada en colère, sans être à la portée du premier venu, demeurait d'une relative facilité. Seulement, il était rare que ce soit à ce point et le voir dans cet état suffisait à laisser présager que le temps était à l'orage. Le halo violacé qui s'était formé autour de lui ne fut plus qu'étincelles. Son reiatsu n'avait eu de cesse de s'amplifier, de prendre du volume, d'oppresser l'atmosphère. D'un regard, il aurait pu déclencher une salve à l'encontre de ce visiteur avec la ferme intention de le tuer. Mais il la retint avant qu'elle n'atteigne sa cible. Et pour cause, il n'y en avait plus. L'étrange visiteur s'était dérobé à eux pour ne plus reparaître. Compte tenu de la capacité qu'il avait démontré à faire s'évaporer son reiatsu, il n'était pas impossible qu'il soit là à les épier alors qu'ils le croyaient parti.
— Ramène-toi ! J'en ai pas encore fini avec toi !
Excédé, Dark procéda à un bref tour d'horizon sans en tirer quoi que ce soit. User de ses Pesquisas à leur degré de sensibilité optimal n'eut hélas pas plus de succès. Désireux d'évacuer son trop-plein de rage, il décocha un violent coup de pied aux sables du Yermo. À l'endroit qu'il venait de percuter se forma un imposant cratère qui à lui seul démontrait quelle peine il avait à contenir ses pulsions meurtrières. Ce goût d'inachevé le mettait de très mauvaise humeur – non pas qu'elle soit bonne d'ordinaire. Sa seule envie était de retrouver la trace de ce tocard et de le mettre à mort, mais de toute évidence il n'aurait pas cette chance. Aussi valait-il mieux quitter les lieux sans demander son reste, sans quoi il était fort probable qu'il tue l'un d'entre eux pour se calmer les nerfs.
— Fait chier ! pesta-t-il entre ses dents.
Le Roi n'apprécierait guère de voir ses effectifs amputés non pas à cause de l'ennemi, mais parce qu'il n'aurait pas su retenir sa colère – encore que lui-même partageait les mêmes travers. Inutile de dire que si la mission en elle-même était un succès, elle lui laissait un goût amer. Il ragea et disparut dans un Sonido avant que quiconque ait pu lui adresser la parole. Les railleries de Fou-Lu étaient bel et bien la dernière chose dont il ait besoin à cet instant, à plus forte raison que celui-ci n'avait pas brillé par sa présence. C'était à peine s'il avait levé la main sur le monolithe, et il fallait croire que la surprise lui avait cloué le bec puisqu'il n'avait pas proféré un seul mot depuis que l'intrus était apparu. Un bien piètre chef de mission qu'ils avaient là, mais l'ancien Quincy était si agacé que c'est à peine s'il le releva. Son départ fut si abrupt qu'il souleva dans son sillage tant sable que poussière. Il n'avait pas dit son dernier mot.

Citation :
Fin du RP en ce qui me concerne.

_________________

Une menace venue du ciel... [trame] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Une menace venue du ciel... [trame] Arr-esp
Aerkan Caraena
Rang : Primera Espada

Messages : 497
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeLun 7 Jan - 19:20

Suite à son coup, qui n'avait fait que lui laisser une véritable douleur en raison de la proximité avec le monolithe, Fou-Lu avait prit une attitude plus spectatrice qu'autre chose. Après tout, il n'avait plus réellement besoin d'intervenir. Car ceux qui composaient le reste de son petit groupe s'étaient chargés de faire ce qui n'était pas son style. De la destruction pure et simple. La victime étant justement l'objet qui constituait l'agression envers le royaume des Hollows. Rien qu'à partir de là, leur mission était une réussite.
Mais qu'elle s'arrête à cet instant précis aurait été bien trop simple. Car ce fut à ce moment précis qu'une voix se fit entendre. Et ce par un rire grave. Lentement, et sans un mot, l'Empereur se retourna, fixant l'inconnu à la stature imposante leur faisant face. S'il s’embarrassait de détails comme la taille, il aurait pu se sentir comme une fourmi face à lui. Pourtant, il n'en était rien.

Et encore une fois, il resta en retrait, laissant les autres agir. Que ce soit son serviteur ou Dark, les deux réagirent immédiatement. Mais hélas sans rencontrer le succès. Son arme semblait être un anneau aux propriétés bien particulières pour réussir à contrer aussi aisément deux attaques. Si celle de Belial n'était pas forcément des plus dangereuses, la puissance brute de Dark était tout sauf ridicule. Ainsi, réussir à la lui renvoyer demandait donc un niveau des plus importants.
Puis Jorge alla à son tour au combat, permettant de prouver une chose. Cet homme pouvait contrer tout type de techniques, y compris les physiques. Il n'avait aucune idée de son identité, mais une chose était certaine. Les Mahô Tsukai n'étaient pas à prendre à la légère.

Alors qu'il réfléchissait à la meilleure façon d'agir face à un tel adversaire, il fut quelque peu surpris lorsque celui-ci disparu. Il aurait pensé que ce dernier en profiterait pour punir ceux ayant détruit le monolithe, étant donné qu'il n'y avait plus de doute sur le lien entre cet objet et l'inconnu, mais il n'en fut rien. Ce qui fut visiblement pour la plus grand déception du Segunda Espada qui s'en alla à son tour, lâchant au passage un juron digne de lui.
Croisant les bras sur sa poitrine, Fou-Lu resta un instant sur place, avant de prendre la parole, répondu à son Fraccion.
    >> Ne t'en fais pas Belial, observer est justement ce que je faisais. De doutes façons, je doute que même moi j'aurai pu faire plus sur le coup. Viens, rentrons faire notre rapport.
    Jorge, la mission étant accomplie je n'ai plus d'ordre à te donner. Tu es donc libre de faire ce que bon te semble.
Et, accompagnant ses paroles d'actes, le Primera Espada se mit en route vers Las Noches afin de parler au Roi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1623-aerkan-caraena#12627
Une menace venue du ciel... [trame] Arr-ind
Jorge Albino
Rang : Sexta Espada

Messages : 36
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitimeDim 13 Jan - 9:39

Aucun effet. Mes coups n'avaient aucun effet sur cette barrière. En revanche, le contact physique avec elle était douloureux, bien plus douloureux que la sensation procurée par le monolithe. Je me retrouvais poussé violemment en arrière, allant créer un cratère dans le sable en m'écrasant dedans. L'inconnu dit alors qu'il savait tout ce qu'il voulait savoir avant de disparaître de la même manière qu'il était apparu. C'était terminé. La mission était accomplie. Mais nous avions perdu.

Le Segunda contenait à peine sa rage. Visiblement, il était vexé que l'on puisse contre ses attaques aussi facilement. Il nous quitta en laissant sa signature habituelle : un juron et des dégâts collatéraux. Le Primera, quand à lui, était resté en retrait. Probablement pour observer l'action et déterminer un point faible chez notre adversaire... Ou bien... Dans tous les cas il n'avait, à première vue, pas eut une très grande utilité.

Je scellais à nouveau mon Zampakuto, perdant ma plaque protectrice et mon épée pour regagner mon bon vieux javelot. Je me relevais difficilement, la douleur était encore présente dans tous mes muscles. Je me forçais cela dit, refusant de passer pour un faible aux yeux de mes pairs (même si, sauf pour Belial, c'était l'impression que je donnais à cause de la faiblesse de mon rang par rapport aux leurs). De plus, je n'avais pas le temps de me reposer. L'ennemi n'était qu'un éclaireur. Il savait désormais que nous ne pouvions l'atteindre. Et si ses pairs possédaient les mêmes capacités... Alors nous étions complètement vulnérables face à ces choses. Notre priorité était donc de trouver un moyen de les atteindre. Mais je ne savais pas encore comment.

Merci, Primera.


Répondais-je à Fou-Lu, lorsqu'il me permit de disposer, en m'inclinant du mieux que je le pouvais à cause de la douleur. Tandis qu'il s'éloignait accompagné de son fraccion, je restais ici, réfléchissant au moyen de sortir de cette situation plus qu'épineuse. J'allais prendre mon temps pour rentrer au palais. Tout mon temps. J'allais probablement devoir demander de l'aide aux autres Espada... Après tout, nous étions en guerre désormais.

Citation :
The end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t287-jorge-albino
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une menace venue du ciel... [trame]   Une menace venue du ciel... [trame] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une menace venue du ciel... [trame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trame de Fond du Forum
» Ciel Phantomhive
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."
» « Je ne veux pas du ciel comme Royaume. »
» (dg) le ciel coule sur mes mains.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Hueco Mundo :: Désert Blanc-