AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Réunion de crise [Capitaines]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Réunion de crise [Capitaines] Pnj-com
Kyōraku Shunsui
Rang : Sotaishô du Gotei 13

Messages : 31
MessageSujet: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeMer 5 Déc - 15:52

Citation :
Ne sont amenés à poster dans ce sujet QUE les Capitaines.

Au sein des quartiers de la première division, seule l'effervescence la plus totale était visible. Dès que les premiers rapports étaient arrivés, le Sotaisho avait donné ses ordres. Ne rien faire d'imprudent. L'attente. C'était la première règle. Il fallait dire que des disparitions soudaines d'âmes étaient toujours quelque chose d'inquiétant aux yeux du Gotei 13. Encore plus lorsque cela se déroulait dans le Rukongai, au sein même de la Soul Society. A partir de là, tous avaient interdiction de s'approcher de ce qui avait été considéré comme la source de ces maux. Il était nécessaire d'en savoir faire plus et de faire attention au moindre détail avant de tenter une action pouvant avoir de facheuses conséquences.
Et, quand une telle situation inconnue se présentait à lui, le Seireitei réagissait toujours de la même façon. Réglé comme une horloge. Une réunion de crise entre tous les capitaines fut ordonnée. Tous devaient faire acte de présence afin de pouvoir décider de la suite des événements, rares étant les excuses tolérées. Il s'agissait d'une des obligations de ce rang, qui signifiait également qu'ils pourraient apporter un avis constructif. Même si le dernier mot reviendrait évidemment au borgne.

Ainsi, dans la grande salle prévue à cet effet, Shunsui attendait patiemment. Il n'était pas question de faire preuve de sa nonchalance habituelle. Pas dans une telle situation, pas à un tel poste. Cela aurait été une insulte à l'organisation elle-même, et surtout à celui qui l'avait créée. Maintenant, seule une chose manquait. Les autres capitaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion de crise [Capitaines] Shi-shi
Itô Mizuki
Rang : 4 ème siège de la septième division

Messages : 211
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeMer 5 Déc - 16:15

Otsu finissait de s'installer dans ses quartiers : elle posait méticuleusement sa collection de statuettes de jades sur son bureau. C'est à ce moment qu'un messager officiel lui apporta la nouvelle: la réunion des Capitaine était sur le point de débuter et sa présence était expressément requise. La jeune femme abandonna soudainement son rangement. Enfila son Haori de Capitaine, attrapa son sabre ,même si elle doutait en avoir besoin sa présence était toujours sécurisante, et sorti en quatrième vitesse pour prendre la direction des quartiers de la première division où le Capitaine Commandant devait déjà certainement attendre. Elle n'espérait juste pas être la dernière arrivée.

Otsu entra dans la grande salle où devait se dérouler la réunion.Elle était la première, elle sourit car comme à son habitude elle s'était inquiétée pour rien à propos d'un potentiel retard . La toute nouvelle Capitaine de la huitième division avait été anxieuse car soucieuse de bien faire son devoir. Comme tous les âmes vivantes à la Soul Society elle était inquiète des multiples disparitions. Elle espérait que cette réunion allait menée à une réaction rapide et efficace. Elle c'était préparée en conséquence . Il y avait peu de temps que Love lui avait passé son siège. Le Capitaine Commandant avait insisté pour que ce soit elle qui occupe ce poste: elle se devait de ne pas le décevoir aujourd'hui. Elle s'assit à son siège saluant au passage le Capitaine Commandant en s'inclinant gracieusement mais sans un mot: il fallait tout de même qu'elle respecte le grade malgré la sympathie qu'elle éprouvait pour lui. Sans un mot et plongée dans ses pensées, elle attendit les autres Capitaines.


Dernière édition par Nakatoto Otsu le Mer 5 Déc - 17:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1708-ito-mizuki-terminee
Réunion de crise [Capitaines] 619736emperatrices
May/Em
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeMer 5 Déc - 16:53

Spoiler:
 

Quelques soucis obscurcissaient la méditation du Shirohasu pour l'heure. Notamment la rivalité entre Tenzen et le Kenpachi qui avait apparemment tendance à donner quelques idées négatives à leurs Vice-Capitaines qui avaient jugé bon d'emprunter le même chemin. Voilà là quelque chose qui ne plaisait pas particulièrement au Capitaine de la Neuvième Division. Il avait pour sa part de très bonnes raisons de ne pas porter Kiryû-Taishô dans son cœur, celui-ci ayant affiché un manque de respect évident à la face du Yakushiji. Dès lors, ces deux-là ne pourraient pas s'apprécier... De plus, leur antagonisme ne se limitait pas là, les deux hommes trouvant en l'autre un vis-à-vis de taille, un opposant suffisamment puissant pour qu'ils puissent l'un et l'autre trouver un bon intérêt à progresser en s'affrontant. C'était du moins le point de vue de Tenzen, ayant vu dans leur affrontement une bonne manière de se « dérouiller » quelque peu. Pour autant, il ne fallait pas que cela devienne un rituel entre deux Divisions qui pourraient être amenées à travailler ensemble. Les inimitiés, les deux Capitaines pourraient passer au travers. Leur entente ferait un malheur sur un champ de bataille, il n'y avait là pas le moindre doute. Mais Aono et Noboru pourraient-ils avoir autant de recul que cela ? Qu'en dire alors des autres membres de ces Divisions ? C'était là un point qu'il faudrait recadrer au plus vite...

Que dire alors de son troisième siège qu'il avait été obligé de punir sévèrement pour ses agissements ? Le Shirohasu méprisait les brutes sans cervelle, et voilà que Yoshihiro agissait de la sorte. Son comportement récent avait amené le Vice-Capitaine de la Treizième Division à sévir, même si c'était là quelque chose que le Yakushiji ne tolérait pas non plus. Le seul apte à sanctionner l'un de ses hommes n'était autre que lui. Et une situation ne peut pas dégénérer de la sorte si seul l'un des deux est en tort... Voilà quelque chose dont il devrait parler à Kurobara lorsque ce dernier se montrerait à nouveau en ses quartiers dont il était manifestement absent dernièrement.

C'est à ce moment de sa réflexion qu'un messager du Sotaishô s'immisce subrepticement dans ses quartiers, ne se faisant percevoir qu'au dernier moment par le Kyûbantai Taishô. Pas un papillon, mais un messager officiel... Il ne peut s'agir que d'une urgence... Le sujet de celle-ci ne fut pas communiquée, mais tous les Capitaines étaient conviés à se présenter dans les quartiers de la Première Division sur le champ. Sans même adresser la moindre réponse au messager, Tenzen disparaît... Celui que beaucoup considéraient comme un ancêtre restait l'un des Shinigamis les plus rapides du Seireitei et ne manquait pas de faire usage de cette vitesse pour répondre dans les plus brefs délais à l'appel. Il ne s'agit pas d'une simple réunion, c'est évident. Il n'est pas temps de faire attendre le Sotaishô sur ce point, de toute évidence...

_________________
Réunion de crise [Capitaines] Mayem-sign
Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Réunion de crise [Capitaines] Arr-esp
Riful
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeMer 5 Déc - 17:17

Pensif, Shinjirô déambulait tranquillement dans les quartiers de sa division. Les rapports récents qu’on lui avait communiqués faisaient état de la désertion de certains de ses hommes. Si les noms sur le papier ne lui disaient évidemment rien, il avait tout de même capté qu’il s’agissait de ces types qu’il avait fait punir par Noboru, des brutes sans cervelles – paradoxale hein ? – qui avaient trouvés judicieux de frapper des minables de la Quatrième sous prétexte que ceux-ci étaient plus faibles. Un comportement que le colosse ne pouvait accepter au sein de son armée. Un comportement qu’il avait donc réprimé avec la plus grande sévérité. Le résultat avait été tel que la moitié d’entre eux avait déserté. Une chose était sûre… S’il leur mettait la main dessus, Kaimetsu trancherait des crânes. Mais puisqu’il s’agissait d’une affaire de trahison, la Justice prendrait le pas sur lui. Et qui disait Justice, disait automatiquement Tenzen. Ce qu’il n’appréciait pas vraiment, s’attendant certainement à entendre parler de cette histoire sous peu.

En même temps quelle idée absurde que d'agir sous le nez d'un gradé de division ? Le Vice-capitaine de la Quatrième - paix à son âme - ayant entendu ce qui s'était passé, avait donc prit la décision contestable d'intervenir. A grand renfort de menaces et d'insultes. Ce qui avait évidemment passablement énervé Shinjirô. Il avait beau ne pas tolérer le comportement lâche de ces hommes, il ne pouvait accepter non plus qu'un autre que lui insulte ainsi ces types. Et sa division, par la même occasion. Depuis toujours, la Onzième était considéré comme une division de brutes, d'assoiffés de combats. Et si ce n'était pas faux, le Kenpachi appréciait modérémment les insultes qui tombaient sur son armée. D'autant que la majorité des Shinigamis le faisait dans son dos, n'osant défier celui qui était réputé pour pulvériser ceux qui s'opposaient à lui. A ce jour, Seul tenzen en était sorti indemne. Encore et toujours lui... Ce qui n'allait pas arranger leur entente !

C’est là qu’il fut tiré de ses songes par un messager. D’abord irrité, il se calmait d’office alors qu’il écoutait les termes du message. Ainsi donc le Capitaine-Commandant avait décidé d’une réunion exceptionnelle ? Cela n’étant pas courant, le colosse devinait qu’il y avait derrière ça un gros problème. Congédiant le Shinigami-messager, Shinjirô prit immédiatement la direction des quartiers de la Première Division. Nul besoin de prévenir ses gars, lorsque le Commandant ordonnait, on s’exécutait sans se poser de question. Ainsi donc les choses bougeaient…

_________________
Réunion de crise [Capitaines] 1409396164-signature-riful
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816
Réunion de crise [Capitaines] Arr-ind
Helter Skelter
Rang : Lamarrancar

Messages : 59
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeMer 5 Déc - 18:19

- Comme ça... Maintenant, le flacon 7. Là-bas, à votre gauche. Prêt? Versez. Doucement...


L'assistant du Capitaine Yuurei s'exécuta. Muni du flacon en question, il en bascula l'ouverture par-dessus l'entonnoir que son supérieur maintenait d'une main, l'autre étant occupée à régler la machine qui, à un rythme régulier, faisait vibrer à haute intensité une grosse éprouvette remplie d'un liquide translucide. Au même instant, Ryuusei coupa ladite machine. Avec une impressionnante prestesse, ses doigts filèrent attraper un petit bouchon de liège, retirèrent l'entonnoir du goulot de l'éprouvette et le remplacèrent quasi instantanément, en scellant le contenu de manière hermétique. Aussitôt, il relança les vibrations - à moindre intensité toutefois - et observa le mélange qui s'opérait.

Une expression de déception pure assombrit son visage lorsque la substance adopta une couleur pourpre, phosphorescente, qui projetait une lumière sans cesse croissante autour de l'éprouvette qui la contenait. La salle toute entière finit par prendre des tons sanglants, et cette réaction ne fut pas du goût du Capitaine, qui attrapa l'objet et fila vers l'endroit sécurisé, dans le fond, dont un kekkai de haut niveau posé par des spécialistes en la matière scellait l'accès. Au vu de la nature de l'expérience, il fallait une barrière capable de bloquer tout ce qui provenait de l'intérieur de celle-ci, excepté les âmes: il était temps d'en éprouver la conception.

Ryuusei y jeta l'éprouvette.

Une flamme aveuglante, aux tons sanguins, prit instantanément possession de la zone sécurisée. La mine sombre, le Capitaine contempla les spirales de feu synthétique qui tourbillonnaient devant ses yeux. Premier échec... Il se saisit d'un calepin sur lequel il nota les résultats de cet essai, et s'apprêtait à retourner travailler sur la partie théorique, lorsqu'une voix s'éleva du moniteur placé derrière lui.


- Capitaine ! Un messager pour vous. Le Capitaine-Commandant vous convoque d'urgence pour une réunion exceptionnelle.

- Oh? Renvoyez-le et dites-lui que je me mets en chemin, répondit Ryuusei. Puis, à l'adresse de son assistant : Occupez-vous de la flamme si elle ne s'éteint pas, et mandez Anaguma pour de nouvelles pistes en mon absence.


Les moniteurs postés dans les différents laboratoires étaient bien pratiques. Il aurait fallu un bout de temps au messager pour trouver son chemin dans le dédale du Bureau de Développement Technologique; mais, grâce à cette simple installation, les informations circulaient librement en tous sens. Il aurait été malséant de faire attendre l'autorité suprême des Treize Divisions...

Ryuusei rectifia la manière dont il portait son haori et s'en fut en direction des quartiers de la Première Division, aussi vite que possible - mais sans toutefois lâcher ses notes de recherche. Il les fourrerait dans sa poche le moment venu, mais le temps de laisser tous ses pairs se rassembler, peut-être aurait-il le temps de corriger certains de ses calculs.

Chaque minute comptait, sur ce projet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1473-helter-skelter
Idol Lily
Rang : Popstar

Messages : 21
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeMer 5 Déc - 19:55

Le vent soufflait contre son visage fermé, alors qu'autour de lui, les nuages suivaient leur lente course dans les cieux... Aussi loin qu'il puisse porté son regard, la Soul Society s'étendait, et juste en dessous de sa personne, Seireitei tronait. En tailleur, Sanshouuo posé sur ses genoux, il restait ainsi en équilibre au milieu de nul part, perdu dans le ciel pour une raison obscure à tout autre que lui.

Quelle idée folle avait bien pu naitre dans l'esprit du jeune Capitaine pour qu'il se retrouve ainsi à siéger là ? Peut être simplement le constat de ses échecs récents, que ce soit sur le manque d’intérêt que lui avait porté le Kenpachi, ou bien le mépris du Capitaine de la Neuvième vis à vis de son manque de contrôle sur sa propre force.
Ainsi s'était il mis en tête de répéter un exercice simplissime, appris à l'Académie et nécessitant un controle précis de sa force spirituelle.

Totalement immobile, il concentrait son propre réiatsu et le reishi environnant pour se maintenir au dessus du vide... Bien évidemment, sa présence en un tel endroit n'était pas anodine. A une telle altitude, des vents violents battaient les airs, et se faisaient ennemis du Shinigami.
Cet entrainement prenait alors tout son sens, alors même que la nature devenait son adversaire et son partenaire.

Pris dans les bourrasques régulières, son visage se crispait alors qu'il tentait de maitriser avec précision la puissance qui était sienne, un reiatsu encore indompté et aussi dangereux pour lui que pour ses ennemis.

Un vent contraire vint alors le surprendre, le balayant par l'arrière, et alors qu'il ne se débrouillait pas trop mal pour le moment, le fit basculer vers l'avant, le faisant chuter en direction du sol à une vitesse somme toute inquiétante.
Il se retrouva ainsi rapidement dans des strates plus calme, et parvint alors sans peine à se rétablir dans les airs, stoppant sa course folle vers le plancher du monde.

Se redressant, il relevait son regard de braise vers les tourbillons tumultueux qui brassaient les nuages au dessus de lui, la mâchoire serrée.


"Ce n'est pas encore aujourd'hui que je ferais mentir le Yakushiji... Quelle connerie !"
lança-t-il rageusement avant de s'accroupir et prendre ses appuis pour s'élancer à nouveau.

Une voix essoufflée se fit alors entendre, lointaine, hélant le Capitaine de la Dixième Division.

"Katsujirō-Taishōōō... puf puf... Arr... Attendez s'il vous plait !"

Son corps se stoppa alors, et ses yeux se tournèrent vers le source de ces cris. Lorgnant par dessus son épaule, il vit arriver un messager, peinant à parvenir jusqu'à lui en raison de la fatigue entrainée par ses recherches infortunées.
Finalement, il parvint jusqu'à lui, et mains sur les genoux, repris son souffle un instant.


"Et bin... Qu'est ce qui te met dans un état pareil ?"

"Désolé... J'ai mis du temps à vous trouver... Vous n'étiez pas dans vos quartiers et vos hommes n'en savaient pas plus..."

"J'avais besoin d'être seul, et cela ne regardait que moi... Passons, pourquoi tant d'empressement ?"


"Le Capitaine-Commandant vous demande, vous et les autres Capitaines êtes conviés à une réunion de crise. Navré de ne pas vous avoir trouver plus tôt."


Soupirant longuement, il n'ouvrit plus la bouche, et passa à coté du messager lui posant une main sur l'épaule en guise de remerciement. Puis, finalement, il s'élança, se laissant chuter vers le Seireitei, et cette réunion qui l'attendait, lui et les autres hommes de son rang... Incluant le Kenpachi et le Yakushiji...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t266-katsujiro-eiichiro
Réunion de crise [Capitaines] Shi-cap
Chikusa Heiji
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeMer 5 Déc - 21:34

    Ça sent mauvais… Et pas qu’un peu. Depuis le renouvellement du Seireitei, c’était bien la première fois que le sotaicho convoquait une réunion d’urgence. L’urgence signifiait clairement qu’il y avait un problème. Un gros problème non négligeable, et qui allait susciter des combats inévitables à venir. Contrairement à certains capitaines, j’avais été prévenu par un papillon messager alors que j’étais en train de manger tranquillement dans mon coin, un plat concocté par ma chère et tendre vice-capitaine. Peiné par cet appel pressant, j’avais alors dû abandonner mon bol de nouilles et ma bouteille de saké, pour aller revêtir mon haori que je logeais tout simplement sur mes fortes épaules, sans jamais fourrer mes bras dans les manches amples. L’heure était grave, et il fallait vite réagir.

    Au seuil de la porte de mes appartements, je pus aisément sentir toutes les énergies démentielles qui siégeaient au sein du seireitei. Tous les capitaines étaient en mouvement. Rares seraient ceux qui manqueraient à l’appel. J’eus une pensée pour le capitaine Kurobara, en m’demandant s’il pourrait rentrer assez tôt afin d’assister à cette réunion plus qu’importante ; mais il me fallait moi aussi bouger mon derche. Au moment même où j’esquissai un pas pour faire port de mon shunpo, ma lieutenante me tira légèrement la joue pour attirer mon attention sur quelque chose : Mon trancheur d’âmes. Mimant une fausse mine boudeuse, j’avais fini par hausser mes épaules, avant de le prendre avec moi et de l’accrocher à ma taille. Si jamais attaque il y avait, je serai apte à réagir dans les temps.

    L’reste ? Oh, rien d’exceptionnel ! Ma loyauté envers Kyouraku-sama était telle, que j’avais traversé le seireitei à vive allure, sans même essayer de camoufler mon réiatsu qu’on pouvait sentir des kilomètres à la ronde. Ma division était malheureusement l’une des plus éloignées de la première, me forçant alors à faire vite et du mieux que je pouvais. La discrétion n’était malheureusement pas mon fort, ce qui expliquait clairement le déploiement de mon énergie spirituelle pour maximiser mon shunpo plutôt lamentable dans le genre. En gros, je devais être l’un des plus lents de tous les capitaines du Gotei 13, ce que je déplorais énormément. C’était un peu la honte quoi, même si peu de personnes le savaient. Cependant, et nonobstant ma lenteur, j’étais arrivé quelques minutes seulement après mon départ…

    Quelques capitaines étaient déjà sur place. Quelques capitaines seulement. Mais je ne m’en occupais pas tellement, tant le ton grave de notre commandant me marqua profondément sur le coup. L’homme était beaucoup préoccupé, ce qui ne lui ressemblait du tout pas. De ce fait, j’arborai moi aussi une mine on ne peut plus sérieuse, réfléchie. Mon sourire perpétuel n’avait pas lieu d’être, vu comment la tension était palpable. J’adressai un simple signe de tête à ceux que je connaissais personnellement, avant de prendre place aux côtés du valeureux Yakushiji dans le rang des divisions impairs. Une fois à ma place habituelle, je croisai mes bras, avant de patienter comme tout un chacun. J’avais hâte de savoir de quoi il était question.. L’équilibre de la Soul Society devait être menacé, comme d’habitude quoi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Réunion de crise [Capitaines] Arr-num
Ivy Taliaferro
Rang : Adjuchas

Messages : 146
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeJeu 6 Déc - 1:48

La Quatrième Division avait retrouvé un calme assez inhabituel depuis plusieurs semaines. Pour dire vrai, les médecins de la Soul Society s’étaient montrés très discrets, n’intervenant que sur des cas extrême ou sur demande d’un Capitaine. En dehors de ça, rien. Les environs des locaux médicaux étaient d’un silence équivalent sans aucune difficulté avec celui des cimetières. Aucune information ne filtrait, rares étaient les shinigamis à être aperçu. En particulier deux d’entre eux: le dirigeant de cette division du Gotei 13 ainsi que son second.

Une rumeur farfelue était, néanmoins, parvenue aux oreilles de l’ensemble du corps militaire du Seireitei : l’entente exécrable entre le numéro un et son second. L’on savait déjà que le Capitaine Shimura était loin d’être homme chaleureux et souriant, mais de là à apprendre qu’il avait volontairement brutalisé son Vice-Capitaine à l’aide de Kidō, sous prétexte que ce dernier l’avait « insulté », cela relevait tout de même de l’irrespect. Mais pour le principal concerné, cela lui importait peu : il était LE meneur de cette équipe qu’est la Quatrième et lui seul, exception faite pour le Sotaishō, avait mot à dire quant à ses manières de faire. Quelle idée aussi, de la part du Kyōraku, de mettre un incapable crétin pareil à un tel poste…

Finalement, la discrétion de l’unité médicale prit fin lorsqu’un shinigami, visiblement de la Première, ouvrit brusquement la porte avant de cavaler partout dans les couloirs de l’hôpital. Une conduite reprochable, que Tetsuya aurait sanctionnée de façon immédiate si jamais il s’était trouvé dans les environs. Par chance, le casse-cou n’a pas croisé le tyrannique dirigeant dans sa course, du moins pas avant de trouver son bureau. Sans même prendre la peine d’appliquer le moindre signe de respect ou de politesse, le fanfaron ouvrit la porte d’un grand coup d’épaule avant de ne lâcher ces quelques mots : « Capitaine Tetsuya… Capitaine Kyōraku, réunion, Première Division, Siège… ». Avant de repartir aussi brusquement que sa venue.

Sur le coup, le Shimura fut pris d’une certaine envie de meurtre envers l’impétueux shinigami et également atteint d’une confusion certaine. Après tout, il vient d’être perturbé par un freluquet sorti de nulle part, lui qui était tranquillement en train de rédiger un rapport sur les récentes activités médicales auxquels se sont adonnés les shinigamis-médecins ces dernières semaines. Ses ardeurs se calmèrent lorsqu’il répéta chaque mot prononcé par l’excité et en comprit le sens : le Capitaine-Commandant organise une nouvelle réunion entre Capitaines. La première à laquelle le Shimura participera. Et pour ce genre d’évènement, il doit lâcher sa tenue de médecin pour revêtir celle qu’il déteste tant : celui des shinigamis.

Vêtu donc de sa tunique noire ainsi que de son haori, il ne fallut pas énormément de son temps au Capitaine pour se rendre sur les lieux : après tout, les dirigeants des unités du Gotei n’ont-ils pas tous un excellent niveau de maîtrise en ce qui concerne la vitesse ? Plusieurs Capitaines sont sur les lieux, ayant précédé à Tetsuya. Arrivé en premier ou en dernier, quelle importance ! Tant que l’on vient… Parmi les personnes présentes, plusieurs d’entre eux sont connu du médecin à lunettes : Yuurei Ryuusei, celui de la Douzième, l’homme ayant participé – avec lui – à la conception du A.V.A.S.T. Et surtout, surtout… Yakushiji Tenzen. Le Capitaine le plus vieux, en termes d’occupation de ce grade, de tout le Gotei. Mais surtout, quelqu’un que le Shimura ne connait que trop bien et pour cause : il est le principal responsable de son arrestation. Depuis sa libération, l’ancien renégat a pris le soin d’éviter tout contact avec le leader de la Neuvième.

Mais aujourd’hui, cela est inévitable. Tetsuya est certain que cette situation doit amuser quelque peu le Sotaishō : après tout, n’est-il pas celui qui a donné et redonné le poste de Capitaine à ces sempiternels antagonistes ?
Peu importe pour le Capitaine Shimura : le passé est certes le passé, mais son aversion envers le Kyūbantai Taishō est toujours vivante. Ainsi, ne fut-il en rien surprenant qu’aucune salutation ne fut échangée entre les deux âmes. Toujours aussi silencieux, le médecin a croisé ses bras et s’est placé dans un coin, attendant que la réunion commence. Qu’a donc à leur dire Kyōraku Shunsui qui ne peut guère plus attendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1522-ivy-taliaferro#11783
Réunion de crise [Capitaines] Reaper
John Moore
Rang : Reaper d'élite

Messages : 60
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeVen 7 Déc - 2:15

    Kaito n'avait pas été très actif au sein de Soul Society ces derniers temps, pas mal occupé à remplir diverses paperasse, à tenter de trouver un remplaçant qui se présentât enfin pour cette incompétente d'Hinamori ainsi qu'à travailler à entraîner ses hommes. Cela faisait qu'il n'était guère au courant des différentes nouvelles qui couraient dans le Seireitei ces temps-ci, outre peut-être la constante animosité entre la onzième et la neuvième, pour faire un mauvais jeu de mot, je dirais que la dixième est entre deux dangers. Il avait eu aussi vent de quelques mésaventures auprès de différents Shinigami, mais bon, il était très rare que notre Samuraï s'importe du sort de ceux qu'il ne considérait pas apte à recevoir son respect.

    Imaginez-vous donc la grande surpris du Capitaine quand le monde lui ramena à la figure qu'il avait des responsabilités? Il fut plutôt surpris. C'était Kenji, comme à son habitude, qui avait fait interruption dans son bureau alors que son Vice-Capitaine était encore en train de chercher à se retrouver dans les baraquements labyrinthiques pour lui faire part de cette étrange nouvelle. Une réunion d'urgence des Capitaines? Qu'est-ce que le Capitaine-Commandant pouvait bien leur vouloir en ces heures de restructuration? Ils n'étaient pas vraiment en état d'entrer en guerre et Kaito n'était pas suffisamment aux faits des nouvelles qui circulaient pour comprendre ce qu'il pouvait bien se passer.

    «Dit à Shoga de s'occuper de la division en mon absence, il faut bien que je sorte de mon bureau un jours.»

    Enfilant son Haori dans un mouvement gracieux, s'assurant que les ornements de sa division seraient visibles à tous lors de sa route vers la grande salle de réunion, il put constater qu'il n'était visiblement pas la seul à avoir eu vent de cette nouvelle un peu subitement. Les autres Capitaines avaient quittés leur division aussi pressés que lui, il ne les connaissait pas tous, mais il savait qu'il aurait probablement une bonne idée de qui étaient les autres Capitaines durant la Réunion. D'ailleurs, la route avait été plutôt courte, entrant dans la grande salle à la suite d'un autre homme, observant les gens présents pour constater qu'il était un des dernier à arriver. Il y avait déjà Tenzen et Shinjiro, deux Capitaine qu'il avait eu la chance de croiser par le passé, mais il préférât aller se placer en face d'eux, pour mettre en place un semblant de suite numérique en rapport aux numéros de division, Kaito aimait les choses symétriques.

    Fixant calmement le Capitaine-Commandant sans dire un mot, les bras croisés et un air sérieux au visage, il attendait patiemment qu'une annonce soit faite. La tension était réellement palpable, Kaito sentait que quelque chose de grave devait se passer pour que tout le monde soit aussi silencieux et que certains personne ne se soient pas déjà entre-tués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion de crise [Capitaines] Shi-shi
Akinoshi Elma
Messages : 11
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeSam 8 Déc - 19:18

Le corps de renseignement, chargé de faire le lien entre les différentes divisions du Goteï 13 n’était généralement utilisé que dans les cas les plus urgents, comme par exemple une réunion exceptionnelle de tous les capitaines. Celle-ci était la première de la demoiselle, et cela faisait pourtant trois ans qu’elle avait pris ses fonctions. Le fait que le sotaicho réunisse aussi rapidement tous les chefs des armées montrait bien l’état de crise dans lequel ils venaient désormais de basculer, une crise que le Seireitei était normalement fin prêt à voir venir, les effectifs avaient étés reformés, et les nouveaux capitaines semblaient tous prêts à assumer leurs fonctions et à défendre ce qu’ils chérissaient.

Tournée vers sa fenêtre, la jeune Akinoshi se demandait qu’elle pouvait être la raison de cette réunion de crise, ce qui pouvait bien tourmenter à ce point les forces de l’armée. Elle faisait tourner son masque entre ses doigts, un peu comme paralysée depuis qu’elle avait entendu la nouvelle ; elle ne connaissait pratiquement aucun autre capitaine, et savait qu’elle était parmi les plus jeunes, de plus son apparence subissaient souvent des réactions assez virulentes et craintives de la part de ses congénères, elle espérait néanmoins que ceux-ci arriveraient une fois encore à contenir leurs remarques déplacées et inutiles. Elle mit son masque, attrapa son haori et revêtit sa cape bleue par-dessus. Elle était fin prête, il ne lui manquait plus que son zanpakutho qu’elle plaça à sa ceinture. Tout était en place, elle pouvait y aller.

Rejoindre le lieu de réunion ne fut pas bien long, la première et la troisième division étant relativement proches, quelques petits shunpo seulement furent nécessaires pour rejoindre la salle de réunion. Une fois là-bas, elle constata qu’elle n’était l’une des dernières à arriver sur les lieux, la sixième et la treizième division étant quant à elles, aussi en retard, ou du moins toujours pas arrivées. Elle alla à la rencontre d’Himesaki-san qu’elle salua de la main, et pris position à côté du capitaine de la cinquième division : Kawakami-san. Il était maintenant temps d’attendre qu’une annonce soit faite, et que les débats commencent.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion de crise [Capitaines] Pnj-com
Kyōraku Shunsui
Rang : Sotaishô du Gotei 13

Messages : 31
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeDim 9 Déc - 17:48

Le Capitaine-Commandant rendait le salut de chacun des Capitaines, puis continuait son attente. Au fur et à mesure, le nombre de présents grandissait. Mais certains manquaient toujours à l'appel. Deux pour être précis. Shiba Kurobara et Shiragiku Namida. La Septième et la Treizième Divisions ne posséderont donc pas leurs représentants. Car il n'y avait pas le temps d'attendre plus longtemps.
Ainsi, Shunsui fit un pas en avant, frappant dans ses mains. Simple signe que les choses sérieuses allaient véritablement débuter. Il prit donc son inspiration et prit la parole sur un ton lent.
    - Bien, autant ne pas perdre de temps. La cause d'une telle réunion n'est pas de permettre de se voir de temps. Peut être certains sont-ils au courant, mais des âmes du Rukongai disparaissent purement et simplement.
Mise en place de la situation. Il n'avait pas besoin d'expliquer pourquoi un tel événement était de la plus haute priorité, tous devaient en théorie le savoir. Le devoir des Shinigami étant après tout de guider et protéger les âmes, quelque soit leur emplacement. Et une disparition massive d'âme au sein même de la Soul Society était toujours un danger potentiel.
La dernière fois qu'un tel événement était arrivé, l'ancien Capitaine Kurotsuchi Mayuri s'était révélé en être à l'origine afin d'équilibrer la balance des mondes, comme l'avait par la suite appris le borgne. Cette information n'avait pas été rendue publique, mais l'affaire avait été close. Surtout qu'ils avaient suffisamment à faire à l'époque.
Cependant, les choses se présentaient différemment en cet instant. Et surtout, ils en savaient peut être un peu plus, même si c'était peu.
    - Nous avons cependant une information. Nous connaissons l'origine de ce phénomène. Un étrange objet s'est écrasé au sein du Rukongai, et semble aspirer les âmes l'entourant. Le problème est que plus le temps passe, plus son rayon d'action semble grandir. Il ne serait pas étonnant que d'ici peu le Seireitei lui-même se retrouve inquiété.
Voilà pour l'urgence de la situation. Les informations étaient peut être maigres, mais c'était un début. Maintenant, il fallait décider comment agir.
    - Certains d'entre vous ont-ils déjà des idées sur ce qu'il se passe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion de crise [Capitaines] Arr-ind
Helter Skelter
Rang : Lamarrancar

Messages : 59
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeDim 9 Déc - 23:19

Manquant peut-être à l'étiquette, Ryuusei s'était discrètement replongé dans ses notes alors qu'il attendait, aux côtés de certains de ses collègues, les derniers Capitaines conviés à la réunion. Cependant, alors même que deux des meneurs manquaient encore à l'appel, Shunsui frappa dans ses mains afin d'attirer l'attention de tous les présents sur ce qu'il comptait dire. Le scientifique rangea prestement son carnet dans la doublure de son uniforme et ouvrit grand ses oreilles.

Il ne portait pas grand intérêt à ce qui se passait hors des murs du Seireitei, enfermé comme il était à longueur de temps dans ses laboratoires; aussi n'avait-il pas encore entendu parler du rapport que le Capitaine-Commandant leur détaillait à tous. Une disparition d'âmes était, en elle-même, intrigante - son effet sur la balance des âmes pouvait s'avérer dangereux, et assurer celle-ci était le rôle de tout Shinigami; mais ce fut pourtant ce qui l'avait apparemment causée qui fit tiquer Ryuusei. Un objet? Au beau milieu du Rukongaï? Il fallait bien que quelqu'un l'ait mis là, non?

Constatant que personne ne se donnait, pour le moment, la peine de répondre au Capitaine-Commandant, il s'éclaircit la gorge.


- Si vous voulez bien me permettre...


Il fit un pas en avant, sortant légèrement du rang des Divisions paires. Les yeux se tournaient vers lui. Il détestait ça, se manifester de lui-même pour émettre un avis, et il laissait généralement cet honneur aux âmes les plus anciennes et les plus sages; toutefois, pour le coup, sa curiosité prenait le dessus. Il y avait trop peu d'informations à son goût, et certains détails le chiffonnaient.


- Je n'ai aucune idée de la situation, mais si ce que vous dites est avéré, il est de mon devoir d'envoyer des équipes au plus vite pour une analyse complète de l'objet dont vous nous parlez. Avec votre autorisation, la Douzième Division ira de bonne grâce se livrer à quelques examens, sur place. Toutefois...


Il cessa de fixer le Capitaine-Commandant pour promener son regard sur l'assemblée. Dernier de sa rangée, il lui était aisé de guetter les réactions de ses pairs.


- Je m'interroge sur quelques informations qu'il nous faudrait apprendre au plus vite. D'où a été envoyé cet objet, et par qui exactement? Peut-on estimer son rayon d'action actuel et établir un périmètre de sécurité? Y a-t-il des témoins de son arrivée? Toutes les âmes alentour disparaissent-elles, ou seulement certaines? A quoi servent-elles après absorption? Je peux dépêcher des scientifiques pour répondre à certaines de ces questions, mais il nous faudrait savoir à quoi nous en tenir afin d'éviter toute erreur idiote. A moins que vous ne préfériez tenter de détruire la chose, purement et simplement, sans autre formalité... mais ce serait alors perdre l'occasion d'apprendre sa vraie nature. Quoi que vous décidiez, je suivrai les ordres; toutefois, j'avoue que la position de mes collègues m'intéresse grandement.


Il se doutait bien que si Shunsui n'avait rien dit là-dessus, c'était très probablement parce que lui-même n'en savait encore rien, pourtant... soulever les points les plus importants ne coûtait rien, dans tous les cas. Il possédait un esprit vif, qui ne faisait que réclamer de quoi l'alimenter.

S'inclinant face à son supérieur, il se replaça dans le rang. Restait à savoir si quelqu'un d'autre pouvait apporter une ébauche de réponse à ces problèmes. Il fallait bien que quelqu'un lance une piste commune, et c'était leur travail à tous de s'efforcer de la suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1473-helter-skelter
Réunion de crise [Capitaines] Shi-shi
Itô Mizuki
Rang : 4 ème siège de la septième division

Messages : 211
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeLun 10 Déc - 9:31

Otsu écouta attentivement les propos du Capitaine de la douzième division. Elle sourit discrètement : décidément sa curiosité scientifique prenait le pas sur toute autre chose. Dans la globalité la jeune femme était d'accord avec ce que Ryuusei venait de dire, mais pour elle ce qui primait était de mettre les personnes à l’abri. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à sa famille natale qui résidait dans le Rukongai, sa soeur et ses parents étaient ils en sécurité? Cette pensée la fit se lever de son siège pour prendre à son tour la parole. Avant même qu'elle est pu dire un mot les yeux se braquèrent sur elle. Elle croisa le regard de Shunsui et le détourna presque aussi tôt pour le tourner vers les autres Shinigamis présents. Elle avait le souffle court, c'était sa première intervention majeure en tant que Capitaine.

- Veuillez m'excuser, mais avant d'étudier l'objet ne devrions nous pas établir un périmètre de sécurité autours si cela n'a pas déjà été fait? La priorité serait de transférer les âmes à proximité dans d'autres quartiers plus lointains. De plus l'information clé qu'il faudrait avoir est la vitesse de propagation du rayon d'action.


Otsu réfléchi très vite et se tourna vers le Capitaine de la douzième division.

- Peut on supposer que plus l'objet absorbe d'âmes plus le rayon d'action augmente. Comme si il se "nourrissait" des âmes?

Ce n'est qu'une idée qui lui venait comme ça mais elle ne lui paraissait pas idiote. Elle continua en balayant du regard l'assemblée. Elle prenait de l'assurance au fur et à mesure qu'elle parlait, convaincue que les questions qu'elle posait aller aider à faire avancer les choses.

- On ne connait pas non plus la vitesse d'absorption de l'objet : est-ce instantané ou au contraire cela ce fait il avec un temps de latence? Est-on directement absorbé dès que l'on rentre dans le périmètre d'action? Dans ce cas il serait dangereux d'envoyer des membres d'une quelconque division ou n'importe quelle âme en général, non seulement elles seront absorbées mais les résultats seront perdus et nous ne serons pas plus avancés. D'un autre côté nous ne pouvons pas ne pas agir. N'y aurait il pas un moyen d'étudier à distance la chose?


Elle avait fini de parler et se rendit compte qu'elle frissonnait. Il ne faisait pas froid dans la pièce mais ce qu'elle venait de dire et l'ampleur de la catastrophe que cela pouvait représenter l'inquiétait grandement.

Elle s'inclina vers ses collègues et son supérieur et se rassit à son siège, attendant qu'un autre Capitaine prenne la parole.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1708-ito-mizuki-terminee
Réunion de crise [Capitaines] Arr-esp
Riful
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeMar 11 Déc - 0:10

Pour une fois que quelque chose d'intéressant se passait, voilà qu'il ne captait pas un mot de ce qui se disait ici. Ou presque du moins. Il avait évidemment intégré la notion de base : un gros truc était tombé dans le Rukongai, avalant les âmes proches et grossissant au fur et à mesure qu'il se nourrissait. Du moins dans les grandes lignes. Sa synthèse aurait certainement de quoi choquer un grand nombre de Capitaines ici présent mais dans les faits, il avait raison. Ce qui pouvait provoquer cela par contre, il ne pouvait pas le dire. Ce qui lui parlait, à lui, c'était les termes "destructions" ou "bagarre". Ici, le Capitaine-Commandant n'avait mentionné aucun de ses mots fétiches. Autant dire qu'à ses yeux, aussi grave que puisse être la situation, il ne se sentait pas des masses concerné.

Alors bien sûr, les interventions de deux Capitaines pouvaient l’aiguiller sur ce qui fallait faire. Encore fallait-il comprendre ce qu'ils disaient. Le Capitaine de la Division Scientifique préférait visiblement étudier la chose. En prenant des précautions, certes, mais Shinjirô préférait largement la seconde option qu'il avait mentionné. Quant à celle de la Huitième, que Shinjirô ne connaissait pas et à laquelle il ne portait finalement qu'une attention distraite, elle ne faisait que prendre la parole pour poser des questions auxquelles personne évidemment ne pouvait répondre. Ils étaient vraiment Capitaines, eux ??
    - Cette merde, j'sais ni d'où elle vient, ni qui l'a envoyé. Mais si elle cause autant d'emmerde, y'a pas à se prendre la tête dix ans. Détruisons-là ! Pourquoi perdre du temps à l'étudier ??

On pouvait critiquer le ton ou les propos, mais dans les faits, il avait raison. A quoi bon chercher à étudier une chose qui finalement causait mort et désespoir ? Il fallait choisir une option radicale, propre à causer le moins de soucis. Et l'annihilation du machin magique semblait être le moins compliqué. Quoi que... Le colosse se doutait évidemment que ce ne pouvait être si facile.


_________________
Réunion de crise [Capitaines] 1409396164-signature-riful
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816
Réunion de crise [Capitaines] Arr-num
Ivy Taliaferro
Rang : Adjuchas

Messages : 146
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeMar 11 Déc - 3:42

    » C’est cela, et allons tous mourir inutilement comme des ahuris de service… ne put s’empêcher de balancer Tetsuya.

Jusqu’alors, ses paupières étaient fermées et ses bras croisés. Jusqu’à présent, n’avait-il qu’écouté ce que son supérieur hiérarchique ainsi que ses collègues Capitaines qui s’étaient adressés. Mais surtout, avait-il remarqué que très peu de leurs hypothèses, pour lui, étaient stupides ou voire carrément inutiles.

Connaissant Ryuusei un minima, le médecin ne fut en rien surpris quand le shinigami exprima toute sa curiosité en voulant étudier de plus près ce mystérieux objet. D’ailleurs, l’homme montra son intelligence en posant toutes les bonnes questions et surtout, l’une d’entre-elles intéressait fortement le leader des soigneurs : qui avait bien pu faire venir au Rukongai un tel objet ? Car si on en ignorait tout ou presque sur lui, Tetsuya restait persuadé que cet artefact diabolique n’était pas venu là par hasard. Il y avait bien un responsable.

Le Capitaine Shimura détourna son attention du dirigeant de la Onzième Division pour se porter sur celle de la Huitième. Une nouvelle, semble-t-il. Elle n’a pas l’air particulièrement stupide néanmoins, elle a montré toute sa « bonté » et son « amour des faibles », des qualités pour la plupart des gens, mais un énorme défaut aux yeux du médecin. Penser à déplacer les autres âmes pour les sauver… Quelle erreur. Cette demande n’a, semble-t-il, choquer personne. Certes, le travail d’un shinigami consiste à protéger les âmes mais tout de même… Il est juste évident à constater à quel point cela est une mauvaise idée !

    » En effet, Hachibantai Taishō, il est primordial d’établir un périmètre de sécurité. Ainsi, le Capitaine Yuurei et ses hommes, qui sont les plus aptes pour cette « affaire », disposeront de conditions optimales pour travailler. Cependant… Penser à sauver les âmes à proximité de cet objet est sans doute la chose la plus stupide à faire.

Il s’arrêta un instant pour finalement avancer d’un pas et décroiser ses bras. A part ouvrir ses paupières, il n’avait en rien changé sa position jusqu’alors.

    » Que savons-nous de cet objet ? Pas grand-chose, si ce n’est qu’il dispose d’un pouvoir visiblement similaire au Gonzui. Mais qui nous dit qu’il n’a pas d’autres effets, comme propager un virus ou même augmenter la portée de son aire d’action via les contaminés ? C’est tiré par les cheveux mais nous ne pouvons-nous permettre la moindre erreur. Tant que les âmes à proximité de cet « aspirateur d’âme » n’auront pas été diagnostiquées, il faut les placer en quarantaine. Nous penserons à les déplacer sur un autre district une fois que nous aurons la certitude que les personnes concernées ne seront pas porteurs d’un quelconque symptôme. De plus, si jamais nous avons raison de l’apparenter au Gonzui, alors nos shinigamis et nous-même ne craignons rien.

Réajustant ses lunettes, il quitta du regard l’actuelle Capitaine de la Huitième pour se concentrer sur son prédécesseur. Il lui restait encore une chose à dire.

    » La Quatrième et la Douzième Division vont devoir collaborer ensemble sur cette affaire, Sotaishō. Qui plus est, s’il y a des shinigamis sélectionnés pour établir un périmètre de sécurité, me parait-il logique de ne laisser que des membres du Kidōshū nous accompagner: en tant que spécialistes du Kidō, ils seront les seuls réellement capables d’entraver cette menace en cas de situation extrême.

Etant un très grand utilisateur du Kidō, Tetsuya visualise très bien en quoi le Kidōshū est l’unité parfaite : leurs sorts, certes interdits, spatio-temporels. Après tout, comme on le dit si bien, aux grands maux les grands remèdes…
Ses remarques terminées, le Capitaine de la Quatrième fit un pas en arrière, croisa de nouveau ses bras et ferma ses paupières. Puisqu’il n’a plus rien à dire, ce fut à son tour d’attendre ce qu’ont à dire encore ses collègues mais, surtout, l’avis du Capitaine-Commandant. Car de son avis, suite aux propos des Capitaines, sera pris une importante décision concernant cette histoire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1522-ivy-taliaferro#11783
Idol Lily
Rang : Popstar

Messages : 21
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeJeu 13 Déc - 0:50

La main posée sur la garde de son Zanpakuto, il avait écouter avec attention les prises de paroles de ses compères. Sous ses yeux, alors qu'il était placé directement face à lui, le kenpachi avait exprimer le fond de ses pensées, arrachant un léger sourire en coin au cadet des Capitaines.

Il les écoutaient se complaire d'émerveillement devant cette tour menaçante qui étendrait bientôt son ombre sur le Seireitei...


"Capitaine Shimura, au risque de vous manquer de respect... Ce n'est pas parce que vous vous sentez trop faible face à l'inconnu que vous devez railler les personnes désireuses de protéger ce monde au plus vite. Personnellement je suis de l'avis du Kenpachi, plus vite ce truc sera réduit en cendre mieux nous nous porterons..."


Eiichirō, tira alors légèrement sur son haori porté sur son bras gauche afin de le remettre en place.

"Néanmoins j'admet que même si je suis prêt à prendre tous les risques pour ma personne je n'en demande pas tant à ceux qui me suivrons, et que des informations seraient un luxe appréciable. Même si je suis certainement le plus jeune de nous tous, je pense que vous omettez une alternative qui pourrait nous éclairer rapidement sur la nature de cette chose. J'ai beau ne pas être vieux de plusieurs centenaires, la réputation de cet homme m'est déjà parvenu aux oreilles. Pourquoi ne pas faire appel à celui qui a toujours été mêlé de prêt ou de loin à toutes les bizarreries naissantes dans le monde des esprits au cours des derniers siècles ? Ne soyons pas orgueilleux à attendre que nos chercheurs passent un temps fou à découvrir des choses que nous pourrions connaitre simplement en demandant de l'aide... Faisons appel à Urahara Kisuke... Son expertise ne peut être remise en cause, et je pense qu'il pourra nous être d'une grande aide s'il ne fait pas défaut à sa réputation..."

Peut être essuierait il des railleries à la suite de cette demande, car pour beaucoup, les hommes du Gotei 13 n'aimait s'en remettre qu'a eux même, et même si les relations avec l'ancien Capitaine de la Douzième division s'étaient améliorées, le simple fait qu'il ne fasse pas parti du Seireitei était un frein dans l'esprit de certains.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t266-katsujiro-eiichiro
Réunion de crise [Capitaines] Reaper
John Moore
Rang : Reaper d'élite

Messages : 60
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeJeu 13 Déc - 4:13

    Cette réunion était le bon moment pour rencontrer bon nombre de nouveaux visages, certains plus silencieux et réserves et d'autres bien plus expressifs. Alors que la Capitaine-Commandant avait annoncé la crise actuelle, beaucoup avait proposé une quarantaine des habitants du Rukongai et une destruction ou une éxamination du dit artéfact... Pourtant oubliaient-ils le plus important? Si cet objet absorbait les âmes comme il semblait le faire, ce n'était sûrement pas pour le simple plaisir de le faire, il devait y avoir un but précis derrière cela... Le capitaines de la douzième et de la huitième Division lancèrent le bal avec de nombreuses questions, il était malheureusement impossible d'y répondre, c'était pourquoi cette réunion semblait avoir été créée, comprendre cet objet et choisir le prochain voie à suivre dans ce dossier.

    À l'opposé, le Kenpachi annonçât clairement qu'il était préférable de détruire l'objet s'il causait problème, au risque de ne jamais comprendre à quoi il servait. Voilà un côté auquel le Capitaine de la cinquième se ralliait sans avoir à être convaincu, cet objet était clairement dangereux et lui envoyer des âmes de Shinigamis toutes fraîches serait une erreur. Kaito savait déjà ce qu'il était nécessaire de faire dans ce genre de cas, la défense du Seireitei devait passer avant, nous pouvions nous permettre de perdre de nouvelles troupes. Voilà ensuite le capitaine de la quatrième qui décidât de répondre aux nombreuses questions posés plus tôt... Présumant que l'objet fonctionnait tel un Gonzui et que les Shinigamis ne couraient aucune danger, il proposait d'aller directement examiner l’artéfact en éloignant les âmes érantes, risquant ainsi les âmes des êtres les plus puissants de Soul Society. Ignorant simplement celui qui avait proposé l’exilé comme source d'information, Kaito fit un pas en avant, les bras croisés et un air sérieux au visage.

    «Tout cela est bien beau, nous devons assurément ériger un périmètre autour de l'objet et mettre les âmes affectés en quarantaine, mais nous ne devons pas agir selon des présomption. Rien ne nous dit que cet objet ne nous affectera pas, allons-nous lui envoyer nos plus puissants éléments alors que nous manquons désespérément de troupes?»

    Faisant le tour de l'assemblé pour tenter de voir si certains appuyaient ses dires, il reprit rapidement pour ne pas laisser les autres Capitaines sur une simple question.

    «Nous ne savons rien de cette chose, mais il est clair qu'elle n'absorbe pas les âmes pour le simple plaisir de le faire, elle a un but précis. De plus, si elle absorbe les âmes, il y a fort à parier qu'un âme de Shinigami, puissante ou non, lui donnerait suffisamment de puissance spirituelle pour arriver à son but, nous ne devons pas courir le risque d'avoir une nouvelle menace sur le dos, surtout en plein Rukongai. Isolons puis détruisons cette chose, inutile de tenter de la comprendre alors qu'elle pose encore un danger, vous n'aurez qu'à examiner les débris pour trouver sa source et aller poser les questions qui s'imposent.»

    Envoyant un petit regard aux scientifique de la salle, il se remit alors en rang, il avait dit ce qu'il avait à dire, tous passaient à côté du fait que cette chose pouvait aussi bien absorber les âmes de Shinigamis puis détruire Soul Society. Il ne fallait courir aucune risque, détruisons cet objet inconnu et allons poser les questions ensuite. Dans le meilleur des cas, c'était là un petit cadeau de Heuco Mundo et une belle invasion serait le seul moyen d'avoir des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion de crise [Capitaines] 619736emperatrices
May/Em
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeJeu 13 Déc - 8:09

Coincé entre deux colosses que sont Tôjô et le Kenpachi, le Shirohasu était resté discret jusqu'alors. Tel un étudiant fixant son bureau dans l'espoir de ne pas être interrogé par son professeur. La raison de ce silence était qu'il préférait éviter de devoir se coltiner cette charge. Ne pas se montrer investi ou particulièrement intéressé permettait donc à son sens de s'éviter de se voir confier le labeur de se rendre sur les lieux. C'était loin d'être la seule raison cependant. Ainsi, il pouvait s'accorder le temps de réfléchir à toutes les possibilités tout en écoutant les différents intervenants. De cette manière, il se forgea petit à petit son avis, jusqu'à ce qu'il ne puisse plus retenir un soupir. Ce dernier se trouva sans doute plus fort qu'il ne l'aurait désiré, les regards se tournant vers lui comme s'il allait prendre la parole. Pourtant, il ne dit rien encore. Avant de comprendre que l'on attendait désormais qu'il fasse part de son avis, et qu'il n'aurait donc pas la paix s'il ne se donnait pas la peine de le donner. Une profonde et lente inspiration avant un nouveau soupir. Puis, enfin...
    Si je puis comprendre le désir d'enquêter sur cette chose, c'est sans doute là une perte de temps. Tout comme l'est cette discussion en majeure partie...
    Détruisons la menace !
De cette phrase simple mais sans concession, il rejoignait l'avis de Shinjirô, ce qui était déjà de nature à lui peser. Mais pour autant il ne pouvait pas estimer qu'en en disant si peu il pourrait se dédouaner de sa possible participation à cette mission. Aussi y avait-il matière à poursuivre...
    Constituons sur le champ une première équipe qui sera chargée de neutraliser cette chose, ou au moins de la contenir. Il serait sans doute une erreur que d'y envoyer les scientifiques car c'est là une ressource irremplaçable que nous ne pouvons pas nous permettre de gâcher. D'autant que nous ignorons encore totalement un point encore plus important que tout ce que j'ai pu entendre. Cet objet vient bien de quelque part et n'a pas poussé là comme par magie. Qui nous dit que celui ou ceux qui en sont à l'origine ne se trouvent plus sur les lieux ?
    Par principe, considérons cela comme une invasion. À ce titre, Kawakami-Taishô me faisait il y a peu part de son avis concernant la nécessité de se renseigner sur la puissance des envahisseurs avant l'intervention. Il me semble donc tout choisi pour se rendre sur les lieux et constater de ce qui nous menace cette fois...
Voilà comment parfaitement botter en touche, en désignant tout simplement un autre Capitaine mieux indiqué. Pas besoin de décrire plus avant son avis en tout cas, le principal a déjà pu être dit.

_________________
Réunion de crise [Capitaines] Mayem-sign
Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Réunion de crise [Capitaines] Shi-shi
Akinoshi Elma
Messages : 11
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeSam 15 Déc - 19:39

Alors qu’elle finissait de prendre place, le Sotaisho se releva et claqua des mains pour indiquer le début de la réunion. Il manquait encore deux capitaines, mais cela ne semblait guère le déranger et il exposa les faits. La jeune femme écouta, et notait en même temps ses questions dans un coin de sa tête ; la première étant non pas la nature de l’objet, la façon dont il fonctionnait, son ampleur, et qui l’avait mis là, mais plutôt quelle était sa localisation exacte. Une fois que Kyoraku-sama eut fini d’exposer les faits, chaque capitaine prit la parole pour exposer ce qu’ils avaient à dire. Certains rejoignaient le capitaine de la douzième division sur l’importance de mener en premier lieu des recherches sur l’objet pour en savoir un peu plus. D’autres, comme le capitaine de la onzième division –un barbare par excellence-, étaient plutôt dans l’idée de détruire purement et simplement la menace en question. Enfin, il y avait une troisième catégorie de personne, ceux que l’on pourrait appeler les indécis, qui pensaient que la menace devait être éradiquée, mais que l’on devait prendre quelques informations au préalables, ou que quelqu’un d’autre parmi les capitaines devrait s’en charger. Elle nota néanmoins la remarque du capitaine de la dixième division qui conseillait de faire appel à Urahara Kisuke pour cette affaire. Visiblement les plus jeunes semblaient être plus sages que l’ancienne génération. Lorsque Tenzen-san eut fini, elle fit deux pas en avant pour exposer son point de vue :

« Je ne redirais pas qu’établir un périmètre est une priorité, cela a déjà été dit plusieurs fois. Néanmoins je me permettrais d’ajouter une question à laquelle visiblement personne n’a songé : la localisation de cette menace. En effet, que cet objet soit dans le premier ou le dernier district cela à une influence des plus importantes sur la façon de gérer le problème. Si la menace se trouve dans le premier district cela signifie qu’elle a une capacité d’absorption plus grande et plus rapide que si elle se trouve dans le dernier, car vous devez vous douter que les âmes des districts les mieux classés, sont aussi celles possédant un meilleur reiatsu. »

Elle croisa les bras sous sa cape, faisant disparaître la dernière partie visible de son corps. Elle reprit son souffle, et laissa les autres capitaines intégrer cette nouvelle donnée. Elle rassembla ses idées et continua :

« Ensuite, je suis surprise que vous n’ayez pas appris un peu plus de nos erreurs du passé, vous tournez en rond comme de vieilles peaux incapables de prendre la moindre des décisions. Prenez Yakushiji-san par exemple : il est pour la destruction de cette menace, mais refuse de s’y rendre en personne. Appréhension face à l’inconnu, peur d’être lui aussi absorbé par cette chose, ou se sentant tout simplement dépassé par les évènements, je n’en sais rien ; en tout cas il illustre bien une chose, peu d’entre nous sont prêt à se mettre en avant pour tester cette menace, à part bien sûr notre cher capitaine de la douzième division pour qui l’inconnu est un défis, et le capitaine de la onzième qui fait honneur à son prédécesseur. »

Sous son masque elle sourit, visiblement elle n’avait encore rien perdu de la vigueur offerte aux jeunes générations, et cela ne manquerait pas de faire sourire quelques capitaines, ou d’en faire enrager d’autres…

« N’étant pas non plus pour risquer ma peau, je ne vois pas pourquoi j’enverrai quelqu’un d’autre ici risquer la sienne. Comme l’ont très bien dit certaines personnes ici, n’allons pas gaspiller inutilement des vies précieuses, lorsque nous en avons d’autres à portée de main, et certainement bien plus qualifiées que n’importe qui ici présent : envoyons Urahara Kisuke sur les lieux. S’il en revient, nous aurons nos réponses ; s’il ne revient pas, nous en auront d’autres. Si pour certains cette idée est une entreprise folle et dangereuse car risquant de nous faire perdre un élément des plus importants, alors j’ai une alternative à vous proposer : envoyons un prisonnier sur les lieux. Les prisons du Seireitei ne manquent pas de prisonniers que nous pourrions utiliser comme cobaye. En cerclant la zone de gardes un peu en-dehors de notre périmètre de sécurité, nous pourrons nous assurer qu’il soit rattrapé si jamais il s’en sortait vivant. »

Elle fit une nouvelle pose. Sans doute cette nouvelle allait choquer certains de ses homologues, peut-être même cela pourrait jeter un voile de rancœur contre la jeune capitaine, mais elle s’en moquait, pour elle seule comptait la sécurité des âmes et du Seireitei. Surtout que cela lui rappelait de mauvais souvenirs remontant à un peu plus d’une centaine d’année. Des évènements ayant mené à une guerre civile.

« Cela peut vous paraître dur et inhumain, mais sincèrement n’avons-nous pas déjà fait la même chose pas le passé ? En envoyant notamment le décédé Kurosaki-san à la mort contre le traître Aizen et ensuite contre le renégat Ginjo ? En supprimant des âmes pour équilibrer les balances ? Dois-je vous rappeler que le Seireitei a été détruit il y a trois ans car Genryūsai-sama n’a pas voulu s’appuyer sur le shinigami remplaçant, et qu’il est mort car il n’a pas voulu se faire soigner par l’humaine, Orihime-chan. Nous avons des forces alliées à notre disposition, mais par fierté vous refusez de les utiliser et de vous en servir ; et c’est cette fierté qui nous tuera. Nous sommes en état de crise, et cela implique des actions parfois immorales. »

Elle recula de deux pas et repris sa position initiale. Elle était prête à entendre les critiques, néanmoins elle n’avait pas peur : elle avait dit ce qu’il fallait, et ce qui était juste pour elle. La défense de la Soul Society était plus importante que défendre son honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion de crise [Capitaines] Shi-cap
Chikusa Heiji
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeDim 16 Déc - 3:09

    - J’ne me rappelle pas t’avoir éduqué de la sorte Elma. Il ne s’agit pas de confrontations entre anciennes et nouvelles générations pour que tu vises un tel ou tel. Et puis très franchement, envoyer un prisonnier qui n’hésiterait pas à se faire la malle ou qui pourrait même s’amuser à empirer la situation ? Je suis pas pour. Appeler Urahara Kisuke ? C’est nous montrer indignes de nos rangs, d’autant plus que nous avons un capitaine de la douzième division prêt à faire ses preuves. Oui, c’est être orgueilleux, mais il faudrait apprendre à se débrouiller nous-même. On ne va pas le solliciter à chaque problème, sinon quel sens aurait le haori que nous portons tous ?!

    Si jusqu’ici, je n’avais pas bronché, c’était bien parce que je réfléchissais à une autre alternative. Mais à l’ouïe des mots de ma petite protégée, je m’étais quelque peu énervé et empressé de remettre les pendules à l’heure. Si j’avais même l’occasion de lui tirer les oreilles comme dans le temps, j’ne m'en serais certainement pas privé, mais elle avait un haori maintenant, et il y avait plus urgent que punir cette petite sotte. Je l’avais quelques peu toisé du regard, avant de décroiser mes bras musclés. Contrairement à bon nombre de capitaines, je ne m’avançai pas d’un pas, surplombant déjà tout le monde de ma carrure, mis à part le Kenpachi. Et puis actuellement, on s’en foutait un peu du respect des formalités et autres…

    - Et si on conciliait toutes ces idées pour former un tout avec un ordre de priorité que choisirait notre commandant ?


    C’était maintenant à mon tour de réagir. J’n’avais pas l’intention de me limiter aux réprimandes. Le Yakushiji et les autres capitaines dont elle avait parlé étaient bien assez grands pour se défendre, sans compter le fait que je n’étais pas là pour prendre le parti d’une quelconque personne. Les querelles entre frères d’armes m’horripilaient. C’était donc dans cette optique des choses que j’étais rapidement intervenu pour qu’on ne lui rende pas la pareille et qu’on passe à autre chose. Connaissant personnellement certaines têtes, je savais pertinemment que ça pouvait partir en vrille. Même en pleine réunion d’urgence, oui oui. Niveau solidarité, on avait encore d’énormes progrès à faire, et c’était rien d’le dire, vraiment.

    - Pour tout vous avouer, j’avais la même idée que Yakushiji-senpai, Shin-kun, ou encore Kawakami-taisho. Personnellement cependant, je pense que le plus judicieux serait de se cantonner aux idées de Yuurei-Taisho Nakatoto-Taisho, ainsi que Shimura-Taisho. Si ce machin qui aspire les âmes n’est qu’un test de l’ennemi, mieux vaut que la douzième s’en charge. Avec un peu de chance, Yuurei-san pourra certainement apprivoiser ou décoder ce machin afin de prévenir efficacement tout autre phénomène de ce genre. Si ça se trouve même, il remontera même au fautif qu’on se fera un plaisir d’achever.


    C’était ma vision des choses à l’heure actuelle, et après avoir réfléchi aux dires de mes chers collègues. D’ailleurs, j’en suis même venu à me poser une question : Et si la destruction précipité de ce machin provoquait une autre calamité ? Un capharnaüm s’en suivrait, sans aucun doute. Cette perspective était effrayante. Tellement que je préférai la garder pour moi-même, au risque de soulever un débat houleux et interminable, alors que nous devions nous retrouver sur le terrain pour agir en conséquence ; ce qui allait peut être se faire dans les prochaines minutes, si on prenait rapidement une décision d’un commun accord. Une situation bien emmerdante dans les sens du terme… La vie de capitaine n'était pas du tout une sinécure…

    - Après, on peut toujours former une équipe de trois ou quatre capitaines qui réagiraient directement au cas où Yuurei-san n’arriverait pas à maitriser l’engin. La destruction serait alors la priorité de ladite équipe, qui déploierait les grands moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Réunion de crise [Capitaines] 619736emperatrices
May/Em
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeDim 16 Déc - 5:20

    Je n'entends là que les propos d'une petite sotte...
Puisqu'on le prenait tout particulièrement à parti, il n'y avait pas de raison qu'il ne réponde pas à cette attaque gratuite, n'est-ce pas ? La réaction de Tôjô tentant d'apaiser la situation n'allait pas l'empêcher de faire savoir à cette enfant ce qu'il pensait. D'autant plus lorsque l'on considère le nombre de stupidités qui peuvent sortir de derrière ce masque... Sa voix restait calme et sans émotion, comme toujours, et cela lui coûtait. En effet, au fond de lui, Ikarib lui soufflait déjà de sombres conseils qui n'étaient certainement pas applicables...
    Pourquoi pensez-vous qu'Urahara-san n'est pas parmi nous, un Haori sur le dos ? Il a choisi la Terre et non la Soul Society... De plus, le temps qu'il faudrait pour aller à sa rencontre, lui résumer la situation et le faire revenir ne serait qu'un délai supplémentaire permettant à cette chose de poursuivre encore plus longtemps son influence néfaste. Vos propos stériles ne font que démontrer votre parfaite futilité. Ignorante vous l'êtes sans nul doute, basant vos déclarations sur des données erronées.
Il ne se montre certainement pas tendre. Comme à son habitude, il donne son avis crûment, sans chercher à préserver de bonnes relations. Et il n'en a pas encore terminé... Cette petite devait être profondément recadrée, c'était une évidence!
    Les habitants des premiers districts disposant d'une plus grande force spirituelle ? Et depuis quand ? Les seules différences entre les districts – et cela vous devriez le savoir – sont celles qui aboutissent de la proximité avec les Shinigamis. Éducation, commerce, sécurité... Cela leur permet un niveau de vie plus élevé, voilà tout. Le Dieu de la Mort ayant fait montre du plus grand Reiatsu brut de ces derniers siècles n'était autre que le défunt onzième Kenpachi. Dois-je vous rappeler qu'il provenait des derniers districts ? Les exemples sont nombreux et je puis poursuivre si vous le désirez, mais ce ne serait qu'une perte de temps supplémentaire encore une fois.
    Le fait est que les âmes disposant d'énergie spirituelle sont rassemblées au Seireitei dès lors qu'elles ont été repérées. Voilà tout...
Il aurait pu poursuivre en lui expliquant que la non-participation de l'humaine n'avait rien à voir avec la mort de Yamamoto. Que, certes, il avait refusé d'être soigné par elle suite à la bataille d'hiver, mais que même elle n'aurait rien pu faire pour empêcher son trépas. Une fois dépouillé de son Bankaï, il avait rapidement été abattu. Quel soin peut surpasser l'explosion d'un corps en poussière ? Ignorance et naïveté... Des mots qui pour lui détermineraient parfaitement cette ingénue masquée.
    Je ne relèverai même pas votre idée du prisonnier, qui comme l'a déjà démontré Himesaki-Taishô est parfaitement stupide.

    Enfin, pour répondre à votre attaque personnelle... Où avez-vous entendu dans mes propos que je refusais de me rendre sur place ? Si le Capitaine-Commandant me le demande, j'irai sans la moindre hésitation. Si mon sacrifice devait s'avérer nécessaire au bien du plus grand nombre, j'ai déjà prouvé par le passé ne pas atermoyer à ce propos...
    Mais j'estime tout simplement n'être pas le mieux choisi pour cela. Chacun est censé avoir sa spécialité – j'espère ne pas vous apprendre cela – et la mienne est la Justice ce qui n'a rien à voir avec cette offensive. La vôtre semble être de toute évidence celle de faire du vent !
De tout le long, il avait parlé sans lui accorder le moindre regard, ni sans hausser une seule fois le ton. À présent par contre, il tournait son visage en direction du Capitaine-Commandant et laissait entendre son empressement d'en finir.
    Kyôraku-Sotaishô, pouvons-nous à présent entendre vos ordres ? Si je puis me permettre, nous n'avons déjà que trop tardé... Et je ne saurais souffrir d'entendre de plus nombreux babillages enfantins d'une futilité sidérante comme ceux auxquels nous venons d'avoir droit...

_________________
Réunion de crise [Capitaines] Mayem-sign
Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Réunion de crise [Capitaines] Pnj-com
Kyōraku Shunsui
Rang : Sotaishô du Gotei 13

Messages : 31
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeDim 16 Déc - 18:37

    - Bon. Je vous demanderai de ne pas commencer à vous disputer, tel n'est pas le but de cette réunion.
Le Commandant tapait dans ses mains alors qu'il prenait la parole. La situation avait quelque peu évoluée de façon bizarre. C'était un moyen de se rendre compte à quel point la Soul Society était encore en période de reconstruction. Il s'agissait de la première crise depuis sa destruction, et des dissensions se faisaient déjà voir, mais également certaines réactions pour le peu étrange que Shunsui mettait sur le compte de la panique, ce qui diminuait évidemment fortement le raisonnement calme et logique.
    - Votre réaction me blesse. Evidemment que le périmètre de sécurité a été ma première réaction. Pour le reste, je comprends vos inquiétudes, mais il s'agit justement de la raison qui va m'obliger à prendre une mesure rapide.
    Nous ne savons rien à part que plus le temps passe, plus nous courrons un risque.
Toutes les questions qu'ils posaient étaient certes compréhensible, mais beaucoup trop dangereuses. Au final, rares étaient ceux à préconiser la seule solution envisageable à ses yeux. Agir et détruire. Empêcher cette chose de faire plus de dégâts que ce qu'elle avait déjà fait. Il n'avait donc pas la possibilité de se mettre à répondre à chaque point abordé.
En plus, cela avait été en partie répondu par d'autres, et il ne ferait que se répéter. Il se contenta donc de faire une synthèse.
    - Pour le cas d'Urahara, il n'est plus des nôtres. Il n'y a absolument aucune raison de se reposer sur lui. Rester fermer sur nous mêmes peut être une faiblesse, mais se reposer en permanence sur les autres est encore pire. Nous sommes le Gotei 13, l'organisation chargée de défendre la Soul Society, et non de servir d'intermédiaire en attendant d'hypothétiques sauveurs.
    L'étudier serait prendre le risque qu'il fasse d'autres victimes. Je déclare donc que l'ordre est de le détruire immédiatement. Kawakami-Kun, tu seras à la tête du groupe chargé de cette tâche.
Il balaya ensuite l'assemblée du regard. Un seul Capitaine ne serait peut être pas suffisant, la présence de défenses n'étant pas à exclure. Son oeil unique s'arrêta donc sur une seconde personne, qu'il enverrait également en mission.
    - Nakatoto-Chan, tu seras chargée de le suppléer, en cas de besoin.
    N'hésitez pas à récupérer le maximum d'informations possibles, et faites preuve de prudence, mais n'oubliez surtout pas l'objectif premier. La destruction reste la priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion de crise [Capitaines] Shi-cap
Chikusa Heiji
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeDim 16 Déc - 22:00

    Inévitable… Ça avait été inévitable, tant et si bien que j’avais lourdement soupiré. Le Yakushiji avait réagi du tac au tac, comme s’il avait été gravement blessé. Il est vrai qu’Elma n’y était presque pas allé de mains mortes, mais un homme âgé tel que le capitaine de la neuvième ne pouvait-il pas passer outre ce genre de commentaires sur sa personne ? Pour une fois, il me décevait un peu, même s’il n’était pas là pour me plaire en même temps. D’un autre côté cependant, ce genre de réplique avait du bon, puisqu’elle ferait réfléchir Elma qui devait complètement revoir son comportement. Respect devait être de mise entre les capitaines de divisions…

    Finalement, le borgne ne tarda point à réagir comme il se le devait. Sa réprimande ne me fit ni chaud ni froid, puisque je n’étais personnellement pas concerné. J’avais même voulu hausser les épaules, mais je m’étais réservé d’exécuter ce geste d’impolitesse qui aurait tôt fait de me desservir aux yeux de certaines personnes. Manquerait plus que j’me fasse également de mauvaises relations… Puis le capitaine commandant désigna deux personnes pour s’occuper de l’affaire. Deux personnes seulement ?! Choix assez bizarre qui me fit froncer des sourcils. Il est vrai que la puissance des désignés n’était pas négligeable, mais n’étaient-ils pas peu nombreux pour une affaire aussi importante ?

    Quoiqu’il en soit, Kyouraku avait fait ses choix, et il n’y avait pas lieu de discussion. La réunion était vraisemblablement terminé, donc. Pour le reste des capitaines sur la touche, il ne restait plus qu’à attendre. De ce fait, j’avais été le premier à me courber devant notre commandant, avant de me diriger vers la porte de la sortie. Au passage, j’avais esquissé un sourire à Otsu, ainsi qu’un signe de tête au leader de la cinquième division comme pour leur souhaiter bonne chance. J’eus un sourire désolé pour le capitaine de la douzième qui aurait p’être pu nous en dire davantage sur cette chose dévoreuse d’âmes, avant que ma silhouette massive ne disparaisse de la salle de réunion…

    Il restait plus qu'à croiser les doigts pour les intervenants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Réunion de crise [Capitaines] Reaper
John Moore
Rang : Reaper d'élite

Messages : 60
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeLun 17 Déc - 4:46

    Kaito affichât un petit sourire bien caché alors que Tenzen le proposât comme chef de l'opération de renseignements et de destruction de l'objet. Il était vrai que son idée lui avait semblé être passé par les oreilles d'un sourd alors qu'il avait proposé une telle nécessité au Capitaine, mais il avait maintenant la preuve qu'il avait eu tord. Celui-ci avait littéralement annoncé son idée devant tous les Capitaines, la supportant d'un forte recommandation, Kaito ne pouvait rêver d'un plus grand honneur. Toutefois, une Capitaine qui semblait totalement inconnue au Kawakami prit la parole, proposant une solution totalement insensée à ce problème. Fronçât les sourcils, notre jeune homme normalement si poli se permit un petit commentaire à l'encontre de cette personne.

    «Ne nous abaissons pas au niveau de ces monstres du Hueco Mundo, notre honneur et notre fierté ne doivent pas être entachés par quelle crise que ce soit, nous avons nos traditions et c'est pour un raison, les bafouer ainsi serait cracher sur les héros du passé. Aucune crise ne sera jamais assez grande pour que nous allions demandé lâchement l'aide d'un exilé ou que nous utilisions des stratégies de bas niveau pour arriver à nos fins.»

    Le capitaine de la septième se permit ensuite de confirmer ses dires en rajoutant qu'un prisonnier était aussi fiable qu'une miss météo. Il disait vrai, à quoi servait nos grades et nos traditions si à chaque moment difficile il nous fallait demander de l'aide extérieure, c'était là une preuve de faiblesse et nos de force. Toutefois, il poursuivis en ajoutant qu'il préférerait analyser l'objet pour ensuite procéder à sa destruction, Kaito préférât ne rien ajouter de plus, mais il affichât directement son mécontentement. Nous ne pouvions courir le risque de mettre en danger la vie d'un capitaine aux mains de cet objet, s'il fallait envoyer une équipe, alors ce serait une équipe de destruction et non une équipe de scientifiques. De toute façon, Tenzen s'occupât de remettre tout le monde à sa place, parlant de son expérience et de son ton aussi sévère qu'à l'habitude.

    Voilà finalement que le Capitaine Commandant s'occupât de remettre tout le monde à sa place. Visiblement, cette réunion avait tourné en session de règlement de comptes et de vacheries, délaissant la crise actuelle pour se lancer des insultes. Voilà une bonne chose qu'il remette tout le monde à l'ordre, confirmant finalement quel opération serait mise sur pied. Il avait visiblement déjà mis en place un périmètre de sécurité, chose qui lui avait parue logique, mais que tous avaient visiblement cru qu'il n'avait pas été érigé. Finalement, il terminât en annonçant la composition de l'équipe qui serait charger de l'ultime destruction de la chose, surprenant littéralement le Capitaine qui entendit son nom comme chef de l'équipe de destruction.

    «C'est un honneur, Sotaisho, je m'assurerai que cette chose ne posera plus de danger pour personne, en obtenant, si possible, un maximum d'information sur son envoyeur.»

    Il devait y aller avec la capitaine silencieuse ainsi que quelques hommes, c'était peu pour s'occuper d'une chose aussi dangereuse, mais cela suffirait. Effectuant une révérence aux Capitaines, Kaito se retournât pour quitter la sale après la fin de la réunion, une fois les détails analysés et l'équipe totalement constituée, il ne perdrait pas de temps et se dirigerait directement au Rukongai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion de crise [Capitaines] 619736emperatrices
May/Em
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitimeVen 21 Déc - 18:19

Visiblement, il n'est plus nécessaire d'attendre une suite. Le Sotaishô avait clairement fait savoir qu'il ne voulait pas en entendre plus dans ce registre. Il ne devait en effet pas lui plaire de voir de tels dissensions dans ses rangs, mais après tout l'on ne pouvait pas non plus attendre du Yakushiji d'entendre de pareils propos sans réagir. Il l'avait fait durement, plus peut-être qu'il ne l'aurait dû. Toutefois il n'en regrettait rien, ses mots ayant parfaitement exprimés le fond de sa pensée.

Quoi qu'il en soit, les ordres sont donnés. Rejoignant l'avis de la majorité, Kyôraku proclama la destruction de l'objet sans plus attendre, et composa donc un binôme de Capitaines qui aurait toute latitude concernant la méthode à employer tant que la menace était réduite à néant. Pour ce qu'en pensait le Shirohasu, c'était là la meilleure chose à faire, clairement. L'on pourrait s'inquiéter plus tard de la provenance et du but. La mission mènerait sans doute à recueillir au moins quelques informations, aussi chétives soient-elles. En tout cas, le Gotei 13 devrait se préparer... Ce n'était là sans doute qu'un préambule, que le début d'une partie contre un joueur inconnu. Il ne s'agissait donc pas juste que de cette première carte, mais aussi de se préparer à contrer les suivantes...

En attendant donc la fin de cette mission, il faudrait rester sur ses gardes, être prêts à intervenir. Kaito et Otsu, désignés comme leaders de cette opération, ne tardèrent pas à quitter les lieux, suivis par d'autres Capitaines comme Tôjô notamment. Tenzen ne vit aucune raison de s'attarder pour sa part aussi repartit-il vers ses quartiers, toutes discussions semblant être terminées...

_________________
Réunion de crise [Capitaines] Mayem-sign
Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Réunion de crise [Capitaines]   Réunion de crise [Capitaines] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion de crise [Capitaines]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Réunion de crise [Capitaines]
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» ENS : Crise dans la crise
» L’Occident veut tuer les africains pour se sauver de la crise economique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-