AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Général

Messages : 218
MessageSujet: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   Jeu 6 Déc - 21:35

    - Tu crois qu'on va vraiment en voir un ? C'est quand même rare... J'ai hâte de leur montrer à tous ce que je vaux.
    - Ouais, pareil. N'empêche, un Capitaine... Ça déchire !

Et ceci, ce n’était que quelques paroles parmi tant d'autres. Les apprentis Shinigamis étaient tous impatient de voir un véritable Capitaine du Gotei, ce qui expliquait l’effervescence qui était palpable dans la cour. Mais contrairement à eux, Kamui restait en retrait, étrangement silencieux, laissant seulement l'oreille traîner tandis que ses camarades partaient dans des délires et des batailles d'égo. "C'est moi qu'il remarquera", "non c'est moi"... Réaction puérile au possible, qui ne ressemblait absolument pas à la philosophie du jeune Kagura. Qu'importe qu'il s'agisse d'un capitaine ou non, le principal était d'étudier et de comprendre les mécanismes complexes de l'art du Jinzen. Un art abstrait pour presque tous. La seule chose qu'ils savaient, c'est qu'il s'agissait de l'art d'entrer en communication avec son sabre. Une étape indispensable, voir primordiale, pour un Shinigami. Et si le Kagura ne partageait pas l'engouement des autres à propos du potentiel professeur qu'ils auraient ce jour, son impatience était réelle quant au cours qui serait dispensé. Peut-être que cela expliquerait en partie la voix qu'il percevait de temps à autre pendant ses rêves. Cette voix qui n'était qu'un murmure mais qui semblait devenir plus forte de jours en jours.

Plongé dans ses réflexions, le jeune élève n'entendit même pas les deux autres s'approcher de lui pour lui demander ce qu'il en pensait. Préférant les ignorer purement et simplement, il détournait la tête comme pour leur signifier qu'ils n'étaient rien. Attitude presque normale pour celui qui ne se mêlait finalement que peu aux autres. Tout juste perçut-il les soupirs des deux types alors qu'ils s'éloignaient, non sans l'insulter à mi- mots. Mais ce fut aussitôt oublié alors que leur professeur arrivait enfin. Clouant le bec à tous ou peu s'en faut.

Il faut dire que l'homme était impressionnant. Même le Kagura ne put détacher ses yeux de cet Haori impeccable, preuve de la position hiérarchique de cet homme. Et ce visage fermé, stoïque, qui accentuait plus encore la sévérité de ses traits. Le cours débutait rapidement. Et étrangement, il ne se passait pas comme les autres. Sans réellement qu'il comprenne pourquoi, alors que les premières consignes étaient données, le Capitaine de la Neuvième Division congédiait une bonne partie des élèves, leur demandant de quitter la cour séance tenante. Réaction qui surprit et affola ceux qui restaient. La méthode avait été donnée. Mais visiblement, certains n'avaient pas saisi ce qu'il fallait faire. Bien qu'il soit lui-même complétement absorbé par sa propre concentration, Kamui ne pouvait s'empêcher de penser que ces apprentis ne possédaient pas la discipline indispensable à un bon Shinigami. Mais il préférait s'occuper de l'exercice plutôt que des états d'âmes de ceux qui participaient à la leçon. Ce qu'il ne regrettait pas alors qu'il se laissait enfin emporté par sa méditation.

Encore et toujours ce monde, ce que l'on considérait comme l'intérieur de son âme. Et toujours cette même brume qui l'empêchait d'y voir clair. Mais plus que la vision, c'était surtout ses poumons qui semblaient souffrir de la présence de ce brouillard. Ce n'était évidemment pas la première fois qu'il arrivait ici. Et à chaque fois cette même impression, ces mêmes murmures qu'il entendait au travers du brouillard. Une voix indistincte, dont il ne comprenait rien. Et à chaque fois qu'il tentait de se rapprocher, cette fumée l'en empêchait, le repoussant, le sortant de ses songes. Cette fois pourtant, il sentait une différence. Cette fumée, il commençait à s'en acclimater. La voix elle-même se faisait plus claire, moins éloignée. C'est là, alors qu'il marchait au ralenti, qu'il perçut la silhouette. Une ombre parmi la brume. La prudence était de mise. Il connaissait cette personne, il en était sûr. Et ce fut enfin la révélation alors que la brume se dissipait presque sans raison. Le visage de l'être lui imposait un mot à l'esprit, sans même qu'il y réfléchisse, comme s'il l'avait toujours connu. L'être qui se tenait là lui adressa alors un sourire, devinant que Kamui avait enfin compris. Il était temps lui murmura alors la voix.
    - Kurage...

Le nom eut un étrange effet dans tout son être. En un instant, il fut soufflé de ce monde comme s'il n'avait été qu'un simple grain dans le vent. Ouvrant les yeux, il entendit la voix de Tenzen lui signifier la fin de l’exercice. Vidé de son énergie, quelque peu abasourdi, Kamui entendit la voix comme si elle avait été lointaine. C'est là que son regard s'aventurait autour de lui, essayant de voir si les autres avaient aussi atteint le même genre de transe que lui. Et là, nouveau coup de massue... Pourquoi était-il seul dans cette cour ???


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2309-vespa-general-reaper-en-cours#

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   Dim 9 Déc - 1:25

Cette journée de cours ne sera pas comme les autres, il le sait par avance. En effet, c'était aujourd'hui l'arrivée des nouveaux académiciens. Le Jinzen ne fonctionnait pas tout à fait comme la plupart des autres cursus, du moins les principaux. Là où le Kidô par exemple se pratiquait par classes regroupées en année d'étude, celui que donnait Tenzen était ouvert à tous. Peu importait qu'il s'agisse d'un novice de première année, d'un élève de sixième année et donc en fin d'études, un Shinigami déjà enrôlé dans une Division ou occupant même un siège... Tous étaient regroupés chez lui, et leur présence dans ces cours presque quotidiens n'avait rien d'obligatoire. Il le répétait lui-même assez souvent : il préférait n'enseigner qu'à une poignée motivée et concentrée qu'à une pléiade dissipée qui n'apprendrait rien. Et malheureusement, c'était souvent le cas des nouveaux... Des âmes sortant du Rukongaï et se prenant déjà pour des Dieux de la Mort alors qu'ils en étaient bien loin, des nobliaux pensant tout savoir juste car leur nom était censé être connu – et ce même s'ils n'étaient pas extrait de l'une des quatre grandes familles, les seules réellement importantes.

Mais, malheureusement pour eux, ça ne fonctionnait pas ainsi avec le Shirohasu ! Peu importe leur extraction, peu importe leur niveau, peu importe ce qu'ils pensent déjà savoir. L'écoute, le respect et la pratique assidue, voilà tout ce qu'il reconnaissait pour sa part. Alors, bien sûr, pour marquer clairement le coup, il n'hésitait pas à annoncer la couleur. Il donna de concises consignes... puis de l'index pointa une dizaine d'étudiants d'un « Vous ! Vous ! Vous ! » cadencé. Puis du doigt leur montra tout simplement la porte, son regard sévère indiquant clairement que ce n'était pas là quelque chose de discutable ! Il ne tolérait pas le bavardage, il ne tolérait pas les êtres dotés d'une faible attention. Ceux là n'en avaient pas manifesté par assez à son goût, tout simplement ! Ne restait déjà plus que trois rangées dans cette cour à ciel ouvert qu'il réquisitionnait toujours pour ses cours. L'air frais aide à l'application. Tous s'étaient mis en position, comme Tenzen l'avait réclamé : en tailleur, leur Zanpakutô posé sur leurs genoux, si du moins ils disposaient déjà au moins d'un Asauchi.

De là, il ne leur restait qu'à faire le vide, et se concentrer sur leur Zanpakutô, sur leur âme. Entrer en contact était simple pour certains, quelques Shinigamis devant lui étant déjà capables d'user de leur Shikaï. Pour d'autres par contre, toute leur entière volonté devait se tourner vers le fait d'établir un contact. Pour d'autres encore, d'entendre un nom qui leur donnerait un réel accès à leur monde intérieur... Ainsi, dans le calme et la sérénité – à l'exception d'un lourd soufflement à la moitié du cours, dont le coupable se vit montrer la sortie immédiatement – ses élèves tentaient de se mettre en relation avec l'avatar de leur trancheur d'âmes. Jusqu'au moment où Tenzen, presque sans un bruit, commença à déambuler entre les rangs. Parfois, il touchait une épaule, ce qui était un message clair pour tous ceux qui connaissaient déjà ses pratiques : fin du cours pour l'élève visé ! Ce qu'il appelait lui-même le rush final. À chaque fois qu'un élève perdait sa concentration, il lui était signifié qu'il pouvait disposer. Pas de reproche là-dedans, juste qu'il préférait en terminer avec les plus méritants de la leçon. Alors, s'il sentait une perturbation dans un flux de Reiatsu, il mettait un terme à la concentration de l'élève sur le champ en interférant de sa propre pression spirituel, par contact. À ce moment du cours, cela allait vite, la sélection se faisant très rapidement.

Entre ceux qui lâchaient prise, ceux dont le Yakushiji n'était pas satisfait sur l'ensemble du cours, ceux qui baissaient tout bonnement les bras... En une minute à peine dès lors qu'il avait entamé sa sélection, il ne restait plus que l'équivalent d'un seul rang, soit une dizaine d'élèves. Ce serait plus serré désormais, mais la sélection se poursuivait. Jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un, trente bonnes minutes plus tard. Et, chose rare, il s'agissait là d'un novice que le Shirohasu ne connaissait pas encore. Très sérieux et appliqué depuis qu'il était arrivé, le jeune Shinigami avait tenu le cap jusqu'au bout, au grand étonnement de son enseignant. Le Capitaine de la Neuvième Division s'installa alors en face de lui dès lors qu'ils furent seuls, dans une position similaire à la sienne. Le contact qu'il réalisa alors se fit par le simple accroissement de son Reiatsu et non pas en posant sa main sur son épaule. Il était désormais temps de faire plus ample connaissance, et que le Taishô lui explique ce que gagnait l'élève le plus méritant de chaque leçon...
    Mes félicitations. D'entre tous aujourd'hui, vous avez été le plus appliqué. À celui qui se fait le plus méritant, j'ai coutume de prodiguer quelques conseils personnels, ceux-ci devraient pouvoir vous aider. Mais avant tout... Présentez-vous ! Vous et votre Zanpakutô, si vous en connaissez déjà le nom. N'hésitez d'ailleurs pas à approfondir immédiatement en m'expliquant où vous en êtes de vos relations avec lui, nous ne pourrons ainsi que gagner du temps pour la suite...
Comme à son habitude, il se faisait direct tout en préservant ses politesses. Son visage restait comme toujours fermé cependant, masque dénué d'émotion.

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Général

Messages : 218
MessageSujet: Re: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   Ven 14 Déc - 11:12

Décidément cet homme n’était vraiment pas comme les autres. Si se retrouver seul au milieu d’une cour précédemment remplie pouvait déjà être déstabilisant, les explications quant à ce fait l’étaient tout autant. Ainsi donc il s’était montré à la hauteur des attentes silencieuses du Capitaine de la neuvième Division. Voilà qui avait le mérite d’être clair, il est vrai. Bien qu’absolument pas une nouveauté pour le jeune Kagura qui était par nature une personne appliquée. Quoi qu’il en soit, il avait là une occasion unique de pouvoir apprendre auprès d’un grand maître et il n’allait certainement pas laisser passer cette chance. Que les autres aient pu être assez stupides pour ne pas être attentif, il ne le comprenait clairement pas. Mais ce n’était pas son problème.

D’autant que les questions du professeur s’avéraient précises, obligeant même le Kagura à y réfléchir réellement. Aujourd’hui, c’était la première fois qu’il entendait son véritable nom. Pourtant, Kamui savait que l’âme de son Zanpakutô jouait au chat et à la souris avec lui depuis plusieurs semaines maintenant. S’il avait eu des doutes quant aux capacités de son âme auparavant, le fait de découvrir son nom le lui avait fait comprendre immédiatement. Il ne restait désormais qu’à approfondir cette relation naissante, qu’à développer un pouvoir qui finalement correspondait parfaitement à ce qu’il était. Inclinant la tête en guise de remerciement, Kamui prit la parole afin de satisfaire aux exigences de Tenzen.
    - Je suis Kagura Kamui. Je ne suis encore que simple élève à l’académie Shinigami. Le nom de mon Zanpakutô est Kurage…

Alors qu’il mentionnait une nouvelle fois son nom à intelligible voix, il reçut en écho dans son esprit la voix de son sabre. Il le savait, ils étaient désormais liés bien qu’il ne puisse encore comprendre tout ce que cela pouvait apporter. Jeune, Kamui l’était sans le moindre conteste. Mais s’il débutait encore dans l’art du Jinzen, il se savait prêt à aller de l’avant. Son regard ne cillait pas alors qu’il fixait le Capitaine, les deux hommes dans la même position. Le visage sans expression de ce dernier ne lui donnait aucune information sur ses pensées.
    - Je l’entends dans mon esprit depuis quelques temps maintenant. Mais jamais encore je n’avais perçu son véritable nom ni vu sa véritable forme. Jusqu’à aujourd’hui du moins. Depuis plusieurs jours, sa voix se faisait plus puissante. Elle m’appelait mais restait toujours hors de ma portée, se cachant dans cette brume permanente qui envahit mon âme dès que je tente de la contacter. Comme si elle jouait avec moi.

Le ton égal du jeune Shinigami ne trahissait aucunement les émotions de celui-ci. Et pourtant, il était déstabilisé et quelque peu perdu. Pourquoi ne s’était-elle dévoilée à lui que ce jour alors même qu’elle le plongeait dès qu’elle le pouvait dans cette brume surprenante ? Et cette sensation perturbante lorsqu’il se trouvait parmi ce brouillard, comme s’il étouffait, qu’il suffoquait. Déterminé, Kamui avait jour après jour cherché à s’avancer de plus en plus loin au travers de cette purée de pois. Et il y était parvenu, sentant de moins en moins les engourdissements qui le tenaillaient au début, comme s’il s’habituait à ce pouvoir. C’était d’ailleurs là où il avait perçu le pouvoir potentiel de son âme. Là où il avait découvert l’ombre d’une piste. Aujourd’hui, au moins sur ce point là, il ne doutait plus.
    - J’ai l’impression qu’elle me testait tout ce temps. Comme pour voir si j’étais capable de résister à son pouvoir… Mais peut-être que je me trompe. Je crains d’être encore loin de contrôler véritablement ce don.

Ce n’était en rien un aveu d’échec. Seulement le ressenti d’un apprenti qui ne cherchait véritablement qu’à progresser. L’impatience l’habitait mais il savait que céder trop vite à cet appel pourrait le détruire. Mais qu’en penserait ce sage qui restait face à lui à l’écouter et à décrypter ses propos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2309-vespa-general-reaper-en-cours#

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   Lun 17 Déc - 8:35

Tenzen écouta celui qui venait de se présenter comme étant Kagura Kamui sans l'interrompre. Pas un geste, pas un mot, pas une expression. Juste le silence, immobile, entendant les réponses aux questions qu'il avait posé un instant plus tôt. Il ne parut pas particulièrement impressionné par le fait de se retrouver ainsi face à un Capitaine et de prendre la parole. Mieux même, l'élève le regarda dans les yeux sans ciller. Selon ses propos, aujourd'hui fut le premier jour où il put discerner clairement la voix de son Zanpakutô. Ce qui représentait tout de même un grand pas en avant. Le début d'une grande aventure, c'est ainsi qu'il nommait ce cap.

Kurage... La méduse. Il fut évident pour le Yakushiji qu'il ne s'agissait pas là de l'animal auquel il aurait affilié le Kagura du premier coup d’œil. Mou et inconsistant, il ne parait pas l'être en effet. Mais il sait également que les méduses possèdent d'autres propriétés, comme leur poison qui peut s'avérer puissant et d'une grande efficacité. Soit, il n'était pas l'heure de se poser de grandes questions sur ce point, tout serait éclairé lorsque Kamui serait capable d'user de ses pouvoirs dont il se trouvait si proche désormais.
    Le premier contact n'est en effet pas le plus aisé. Mais, croyez-moi, à présent que vous êtes parvenu à entendre son nom votre progression prendra la voie d'un jour nouveau.

    Comment vous sentez-vous en ce moment ?
Cette question n'a l'air de rien, c'est un fait. Cependant elle est d'une importance capitale en cet instant. Et de la réponse dépendait ce qui suivrait de cette discussion. Si Kamui s'estimait fatigué, Tenzen ne pourrait que lui offrir quelques conseils. Par contre, s'il s'estimait encore assez en forme, le Yakushiji pourrait alors l'inviter à tenter de franchir réellement le cap. Car au point où il en était, le Shikaï n'était plus qu'à une séance sans doute. Et si cela pouvait être réalisé sur-le-champ ce ne serait qu'un bonus primordial pour ce nouvel étudiant. Beaucoup sortaient de l'Académie sans même en être arrivé là... Quoi qu'il en soit, il se montrait déjà très prometteur, et le Shirohasu ne demandait qu'à pouvoir tester sa capacité de développement...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Général

Messages : 218
MessageSujet: Re: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   Sam 22 Déc - 11:18

Comment se sentait-il réellement ? Perdu. Véritablement perdu. Et paradoxalement, il comprenait mieux certaines des sensations qui l’habitaient depuis de nombreuses semaines. Son pouvoir était désormais clair mais il ne savait pas encore s'il saurait manipuler ce don. Lui qui avait déjà eu du mal à s'en accommoder au sein même de son monde antérieur. Qu'en serait-il dans le monde réel ? En dehors des protections que son esprit érigeait pour le préserver ? Seul un test lui permettrait de le savoir. Et c'est cela qu'il craignait un peu. Son regard se posait de nouveau sur le Capitaine. Il devait lui répondre mais Kamui n'était pas homme à parler sans réfléchir réellement.

Avait-il encore la force nécessaire et suffisante pour tenter autre chose... Oui, très certainement. Face à lui se trouvait l'un des treize Puissants, un véritable Capitaine de Division et maître dans l'art du Jinzen. Ce genre de chance, il ne pouvait pas la laisser passer. Lui qui avait tenu le long du cours alors que d'autres plus anciens, plus expérimentés, avaient été purement et simplement évincés. Lui qui découvrait les prémices d'un grand pouvoir et qui craignait ses réactions ne pouvait que se sentir en sécurité face à un professeur pareil. Nul doute que le Yakushiji saurait intervenir si son pouvoir lui échappait. L'heure de voir la véritable forme de son Zanpakutô approchait. Le fameux Shikai.
    - Indécis, Yakushiji-sama. Je me sens suffisamment en forme pour tenter une autre expérience. Mais je ne sais pas réellement comment m'y prendre pour avancer.

Abaissant son torse en direction du sol, genoux au sol, Kamui démontrait ainsi son envie d'apprendre et que cet homme lui enseigne son savoir. Le Dogeza n'étant pas une position qu'adoptait facilement le Kagura. Il reprit ainsi la parole, doucement.
    - Je vous en conjure, Yakushiji-sama, apprenez-moi à contrôler ce pouvoir.

Sa demande était sans doute trop formelle et la plupart n'aurait pas réagis ainsi. Mais Kamui avait adopté cette position presque naturellement, tant le respect qu'il portait à cet homme était grand. Il ne savait pas pourquoi véritablement mais quelque chose chez cet homme lui imposait ce comportement. Accepterait-il de lui enseigner ce qu'il devait savoir pour contrôler son Shikai ? Kamui l'espérait très sincèrement. Car plus que le professeur, c'était de son pouvoir dont il avait peur. Et tant qu'il ne saurait pas dominer cette impression, il se savait trop faible pour maintenir sous son contrôle Kurage. Dans le silence, il attendait désormais les consignes et l'acceptation de celui qui pouvait devenir son mentor. S'il s'en montrait digne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2309-vespa-general-reaper-en-cours#

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   Sam 22 Déc - 14:22

La réponse n'était pas venue rapidement. Kamui avait pris le temps de peser sa réponse, sa décision. Il avait compris que de ce qu'il dirait dépendrait la suite. Il avait compris que cette question n'avait rien d'anodin et que cela impliquerait une nouvelle tentative dans la foulée. L'on pouvait au moins lui reconnaître qu'il était intelligent de comprendre ces choses sans que cela ne soit dit clairement, même si évidemment il ne fallait pas non plus être un génie pour le comprendre. Plus étonnant encore : la position qu'il prend ensuite. Il s'inclina en effet si bas que son front s'en vint à toucher le sol, dans cette position caractéristique de profondes excuses présentées. Bien sûr il ne s'agit pas de cela, juste une demande plus solennel que nécessaire. Le Shirohasu n'allait pas le laisser tenir cette pose plus longtemps.
    Redressez-vous, Kagura-kun. Et reprenez la position du Jinzen.
Il attendit que son élève coopère avant de poursuivre. Et laissa même encore un instant flotter en suspens avant de finalement lui expliquer ce qu'il attendrait désormais de lui.
    Puisque vous estimez avoir encore l'énergie nécessaire, je vais vous demander de retourner dans votre monde intérieur. Au préalable, respirez lentement, tentez de ressourcer votre concentration. Vous en aurez besoin...
Est-ce que pareil avertissement ne risquait pas de mettre un surplus de pression sur ses épaules alors que selon toute évidence il n'en manquait déjà pas ? Si, possible. Mais le Yakushiji aime à procéder de la sorte. C'était souvent par la provocation qu'il tirait les meilleurs résultats de ses élèves. Les forcer à se mettre en condition pour donner le meilleur d'eux-mêmes.
    Je ne vous rappellerai pas les bases, cela a déjà été fait en début de cours.
Les usages habituels... Position, méditation, maîtrise du souffle pour finalement visualiser son énergie et son âme. La méthode la plus fréquente – et celle qu'il recommandait – n'était autre que d'imager en son esprit son âme comme un trou noir, un orbe figurant le monde intérieur. Imaginer son corps flottant face à cette représentation, puis y basculer, s'y engouffrer, s'y laisser tomber. Cet effort ne faisait pas tout, comme il allait le lui dire à présent.
    La méthode, vous la connaissez donc. Mais à cela s'ajoutera désormais un point supplémentaire déterminant. Lors de votre dernière méditation, vous avez entendu votre Zanpakutô vous appeler. Ce sera à vous de le faire à présent. Vous connaissez son nom, plus rien ne doit donc vous empêcher de la contacter.
    Appelez-la, et elle fera le nécessaire pour vous faire parvenir en votre monde intérieur...
Dit comme cela, ça paraissait particulièrement simple. Et en effet, ce n'était pas bien plus compliqué que cela. Juste que l'avatar du Zanpakutô pouvait parfois se montrer capricieux mais en principe cette étape ne poserait pas problème.
    Si vous en arrivez là... Vous n'aurez en principe pas besoin de plus nombreux conseils de ma part. À partir de là, ce ne sera plus moi qui serai votre guide. Soit. Il est temps de vous lancer ! Bonne chance...
Cette toute dernière précision tend à garder un certain climat de tension. Il aurait pu à la place lui préciser que son Zanpakutô voudrait sans doute le tester lors d'un combat où il découvrirait son Shikaï. Et que toute blessure reçue dans ce monde intérieur se répercuterait sur son corps... Mais comme il l'a déjà remarqué, Kamui est un Dieu de la Mort intelligent. Il comprendrait bien tout cela de lui-même. Tenzen n'était désormais plus là que pour l'accompagner dans sa méditation, de suivre les fluctuations de son Reiatsu et de le sortir du Jinzen si jamais cela devait mal tourner. Classique !

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Général

Messages : 218
MessageSujet: Re: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   Mar 8 Jan - 16:04

Cette toute dernière précision tend à garder un certain climat de tension. Il aurait pu à la place lui préciser que son Zanpakutô voudrait sans doute le tester lors d'un combat où il découvrirait son Shikaï. Et que toute blessure reçue dans ce monde intérieur se répercuterait sur son corps... Mais comme il l'a déjà remarqué, Kamui est un Dieu de la Mort intelligent. Il comprendrait bien tout cela de lui-même. Tenzen n'était désormais plus là que pour l'accompagner dans sa méditation, de suivre les fluctuations de son Reiatsu et de le sortir du Jinzen si jamais cela devait mal tourner. Classique !

L’acceptation arrivait comme un soulagement pour le jeune élève. Il le savait, il était à deux doigts de découvrir la véritable forme de son Shikai, et donc le pouvoir qui découlait de cette symbiose. S’il pouvait imaginer ce que serait celui-ci, il ne pouvait en être sûr tant qu’il ne serait pas face à cette jeune femme qu’il avait pour la première fois vue. Prenant en compte les remarques de son professeur du jour, il se replongeait dans la méditation nécessaire à son voyage interne. Savoir qu’il pouvait désormais appeler cette entité pour qu’elle l’aide à la rejoindre soulageait Kamui. C’est donc ainsi que fonctionnait les relations entre Shinigamis et Zanpakutô et sans l’aide du Capitaine de la Neuvième Division, nul doute qu’il aurait lutté pour obtenir cette information.

La position du Jinzen n’était pas désagréable et ces méditations répétées avaient au moins le mérite de calmer les pulsions du Kagura. Sur ce point précis, il ne souhaitait pas ressembler à son jumeau. S’ils étaient deux copies conformes l’un de l’autre, au moins avaient-ils leur caractère pour se dissocier. Plus calme, plus sur la réserve, Kamui réussissait mieux que Kyoya dans les exercices de relaxation et de méditation. Là où son frère le surpassait dans ceux du combat et du maniement du sabre. Se recentrant sur le but de cet exercice, sa respiration se modula d’elle-même, ralentissant à mesure qu’il se concentrait. Rapidement, il se sentit bien, en osmose avec ses sens. Il devait appeler cette entité. Ce qu’il fit dans l’instant. En pensée, il prononçait le nom qu’il avait deviné. Kurage… Quelque chose frôla sa conscience, de manière presque imperceptible mais ce n’était toutefois pas passé inaperçu. Mettant cela sur le compte de la surveillance de Tenzen, Kamui reprit. Kurage. Cette fois, le choc avec l’autre conscience fut plus fort. Restant concentré, le jeune homme comprit qu’il était sur la bonne voie. Il l’appela une dernière fois. Et ce fut la bonne. Une ouverture se formait dans son esprit, aspirant l’âme qu’il était.

Et alors qu’il ouvrait les yeux, il reconnut le monde familier de son esprit. La brume était toujours omniprésente mais cette fois, il comprit qu’il n’aurait pas à chercher l’origine de la voix. Car elle était là, face à lui, à l’étudier de son regard bienveillant. Une femme sans âge, ni trop vieille, ni trop jeune, et d’une beauté comme rarement il en avait vu par le passé. Cheveux long, détachée, elle portait un simple kimono, sans artifice. De son être se dégageait toutefois une puissance étrange. Elle était à l’origine de cette brume, Kamui le devinait. Car rapidement, toute la surface en fut recouverte en dehors des deux âmes. Elle lui adressait un petit sourire. Que lui rendit le Shinigami apprenti.
    - Il est temps pour toi de découvrir qui je suis réellement, Kamui.

Et elle ne lui mentit pas. Une petite discussion s’engagea entre les deux personnes. Ou disons que Kurage fut réellement la seule à prendre la parole. Ce qu’elle lui expliquait, il le savait en substance. Mais les choses étaient désormais plus claires : ces deux âmes étaient en réalité issues de la même souche. Ils se complétaient. Et elle était prête désormais à partager son véritable pouvoir avec lui. S’il s’en montrait digne. Or il n’existait qu’un seul moyen de prouver sa valeur en ce monde. Le combat était évident. D’ailleurs, elle ne lui laissait pas le choix. Celui-ci débuta avant même que le Kagura comprenne ce qui se passait, percuté de plein fouet par une attaque frontale. Si le choc fut rude, il devinait que la suite serait plus compliquée encore. Car la brume s’épaississait à mesure qu’elle se laissait aller.

La seconde attaque le surprit. Un jet de brume lui enserrait la gorge, l’obligeant à inhaler une partie du gaz. En quelques secondes, il comprit les effets de ce dernier. Ses membres s’affaissèrent, il tomba alors à genou. Comme si de rien n’était, la femme se rapprochait de lui, tranquillement, sachant qu’elle ne craignait rien de lui pour le moment. Elle frappa. Une fois. Et de nouveau, il s’écroulait au sol, les effets de la paralysie ayant toutefois disparue. Alors que l’échange se poursuivait, Kamui comprenait qu’il avait la capacité de résister à ce poison étrange. Comme lorsqu’il cherchait la jeune femme au travers de la brume. La vérité lui apparut comme une évidence : ces recherches précédentes avaient eu pour but de l’habituer à cet univers si étrange, à ce pouvoir si particulier. Tout était dans la nuance. Et sans réellement réfléchir, il leva le bras et l’abaissait dans la direction de la jeune femme. Un sabre étrange venait de se former dans sa main, libérant un tentacule de gaz vers celle qu’il affrontait.
    - Voilà qui est mieux, bien qu’insuffisant. Ce n’est pas ainsi que tu me maîtriseras, Kamui.

D’un simple revers de la main, elle effaça l’attaque comme s’il n’y avait jamais rien eu. Abasourdi, le jeune homme portait le regard vers sa propre main, la lame de brume s’y trouvait toujours bien qu’inconstante. Mais encore une fois, ce fut Kurage qui prit les devants. La lame disparue alors qu’il était assailli par plusieurs tentacules brumeux. Il suffoquait. Ses membres se raidissaient. Et d’un coup, plus rien. Il fut sorti de son monde, expulsé pour ainsi dire, et se surprit à se retrouver face contre terre. Son énergie vidée, il portait la main à sa gorge, ressentant encore les picotements particuliers qui précédaient toujours les attaques de Kurage. Il savait que les blessures se répercutaient sur son corps dans le monde réel mais qu’en était-il lorsque ces blessures prenaient la forme d’empoisonnements divers ? Etait-ce Tenzen qui avait perçu le danger ou bien simplement Kurage qui lui avait fait comprendre qu’il n’était pas encore en mesure de lui résister ? Il le saurait bien assez tôt.
    - Je ne suis pas parvenu à la vaincre, Yakushiji-sama.

Un constat simple. Et il entreprit de lui expliquer en quelques mots le déroulement de la bataille. Il allait bien en dehors du fait qu’il se sentait vidé de son énergie. E t désormais, il attendait les consignes de son maître, devinant toutefois qu’il ne le laisserait pas repartir aujourd’hui. Il fallait du temps pour comprendre le pouvoir de son Shikai. Et en cela, Kamui avait prit de l’avance aujourd’hui. Il comprenait ce dernier. Lui restait désormais à maîtriser cette âme si particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2309-vespa-general-reaper-en-cours#

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   Mer 9 Jan - 20:26

    Je sais...
Laconique face à ce qu'il avait déjà compris. Kamui n'avait pas été en mesure de vaincre l'avatar de son Zanpakutô. Rien de choquant, la première fois ça fait toujours un peu mal. Les maladresses étaient faciles, mais à l'usure ça glisserait tout seul ! Pour l'instant, Tenzen avait pris la décision de mettre fin à cette tentative. Concentré sur les flux de Reiatsu du Kagura, il n'avait pas été difficile de se rendre compte que la situation nécessitait qu'il y mette un terme. Seul un coup d'oeil aurait suffit d'ailleurs, à voir le coloris de son teint changer petit à petit. Alors, le Yakushiji avait usé de sa propre énergie spirituelle pour venir troubler la concentration de son élève et briser pour l'instant son lien avec son monde intérieur, le ramenant ainsi à la réalité sur-le-champ. Les esprits des Zanpakutôs n'étaient pas toujours tendres... et de nombreux ne faisaient que raisonner à base de « s'il n'est pas capable de contrer ma puissance alors comment pourrait-il la contenir et en user ? ». Ce qui n'était pas tout à fait faux, mais encore fallait-il encore leur en laisser le temps... Des Dieux de la mort abattus par leur propre arme, il y en avait eu plus d'un dans l'histoire de la Soul Society. Ce pourquoi ces cours encadrés avaient toute leur importance...
    Il ne faut pas vous en vouloir cependant. C'est en persévérant que vous y parviendrez. Votre Zanpakutô est l'arme qu'elle manie, la connaissant donc à la perfection. Face à elle, vous n'êtes encore qu'un enfant remuant un hochet.
Ah, la dure cruauté de la réalité... Pourtant, ce qu'il venait de lui dire ne devait pas lui être étranger, alors qu'il tentait devant ses yeux de reprendre son souffle. Pour être dans un pareil état, il était certain que l'affrontement ne s'était pas déroulé à armes égales.
    Cependant, libérez-vous pour l'instant l'esprit d'une chose. Le but n'est pas de battre votre Zanpakutô, mais de lui faire comprendre qu'il peut vous faire confiance. Que vous êtes suffisamment puissant et fiable que pour bénéficier de ses propres forces.
    Avez-vous ressenti dans ses attitudes, ses mots ou ses coups une manière de pouvoir y parvenir ?
La question a toute son importance. Cela ne l'a peut-être pas frappé sur-le-champ, mais en y réfléchissant il pourrait peut-être parvenir à comprendre la nature de Kurage. Un indice sur la manière de l'affronter afin d'être plus performant la prochaine fois...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Général

Messages : 218
MessageSujet: Re: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   Lun 14 Jan - 22:14

Un enfant... Oui, le terme était juste. Face à cette entité, Kamui avait conscience de n'être qu'un jouet entre ses mains, aussi innocent qu'un nouveau-né. Elle l'avait repoussé avec tant de facilité qu'il ne pouvait pas être déçu : le niveau entre eux étant trop important pour être comblé si aisément. Elle était l'incarnation de son arme, l'incarnation de son pouvoir. Et ce don, il n'avait d'autres choix que de se l'approprier. Sans quoi, jamais il ne serait un Shinigami accompli. Et cela, il ne pouvait se le permettre. Son frère avait ses propres raisons, lui les siennes. L'un comme l'autre réussiraient. Ils se l'étaient jurés.

Par contre, il s'était effectivement mépris sur le but de cette rencontre. Il avait simplement cherché à la vaincre dans une épreuve de force qui, il ne fallait pas avoir honte de l'admettre, avait tourné en sa défaveur. Or le véritable objectif avait été tout autre... Il s'agissait de démontrer sa valeur, son potentiel. S'il se montrait digne de l'invoquer, alors sans doute qu'il serait capable de contrôler le don qu'elle possédait. La question que lui posait le professeur était importante. Mais réunir ses esprits après une telle rencontre n'était pas évident pour le jeune élève. Il ne devait pourtant pas se résigner, ni lâcher l'affaire. Il tenait peut-être la clé de sa réussite au bout de cette réflexion et il se promettait de faire au mieux pour obtenir la réponse satisfaisante.

En y réfléchissant bien, il savait qu'il s'agissait d'un test. Il devinait aussi la nature du pouvoir qu'il aurait sous contrôle. Il se souvenait très clairement de la forme qu'avait prise son zanpakutô alors qu'il tentait une attaque sur Kurage. Une sorte de filin de brume. Un tentacule ? Oui, c'est ce qui s'en rapprochait le plus. Plus il y réfléchissait, plus les pièces du puzzle s'emboitaient. Etait-ce Kurage en personne qui avait désiré qu'il comprenne le processus de transformation ?
    - Je pense que oui, Yakushiji-sama. Je pense qu'elle m'a montré ce que je devais faire pour contrôler ce pouvoir. Pour utiliser son don. J'ai été aveuglé par ce test sans en comprendre le véritable but. J'ai saisi mon erreur. Je ne la reproduirais plus.

Tenzen le crut-il ? En tout cas, Kamui y croyait dur comme fer. Il savait qu'il saurait se montrer plus utile la prochaine fois, moins gauche dans sa gestion de la peur et du combat. Maintenant qu'il savait qui était cette femme et ce qu'elle lui voulait, il se sentait plus confiant que jamais. Comme il venait de le comprendre, jamais Kurage ne se serrait dévoiler à lui sans raison, si elle ne l'avait pas su capable de parvenir à ses fins. Tout ne se ferait pas en un cours, le Kagura le savait. Son professeur aussi. C'est ainsi que sans un mot superflu, il l'invita à multiplier les interactions avec son double sans pour autant négliger les bases du Jinzen qui étaient primordiaux pour contrôler et gérer ce stress latent. Libérant son jeune élève, celui-ci ne se fit pas prier pour quitter la place. Non sans se jurer de participer au plus tôt aux prochains cours de cet homme qui, en quelques heures seulement, étaient parvenus à débloquer le verrou psychologique qui maintenait jusque-là Kurage en sommeil.

Oui... Les choses évolueraient désormais. Et plus rapidement qu'il ne pouvait l'imaginer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2309-vespa-general-reaper-en-cours#
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La rencontre qui changea tout [PV Tenzen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-