AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine de la sixième division

Messages : 248
MessageSujet: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Mar 18 Déc - 17:13



Dangai, nuit du 26 au 27 février 1991, en approche du Golfe Persique...

Que ce soit pour les hommes ou les shinigamis, les guerres restaient une plaie. Depuis la grande mobilisation lors de la seconde guerre mondiale, les hommes des treize divisions de la cours avaient fort à faire. Yougoslavie, Rwanda, Tchécthénie, Libéria, Sierra Leone, Koweit... C'est d'ailleurs sur ce dernier théâtre des opérations que la situation commençait à dégénérer. Le nombre de mort allait atteindre un pic qui mettrait les équipes de purification des âmes à mal. L'intensification du conflit dans le Golfe avait déjà mobilisé une centaine de shinigami, en majorité de la treizième. Sous le feu des hommes et la concentration de shinigami sur place, la présence de hollows de plus en plus puissant était à prévoir. Ainsi, plusieurs équipes furent mise en place depuis le Seireitei afin d'appuyer les hommes déjà au cœur de la bataille.

Dans le Dangai, une vingtaine de shinigami étaient déjà en marche. Le groupe rassemblait des hommes des huitième et sixième divisions, le tout dirigées par plusieurs de leurs sièges respectifs. Ainsi, les plus haut-gradés, Kaogake Haiko, le troisième siège de la sixième, et Nakatoto Otsu, quatrième siège de la huitième, avaient pour mission de se déployer sur place afin de protéger les équipes de purification des âmes. Le briefing avait été bref, mais d'après les informations qu'ils avaient reçu, la présence d'un ou plusieurs Menos serait à envisager. L'escouade allait bientôt émerger dans le ciel au dessus des affrontements lorsque Haiko vint à la hauteur de sa comparse de la huitième. Calmement et avec un sérieux digne de sa division, il lui dit :


    « Quatrième siège Nakatoto ? Nous serons bientôt sur place. Je ne connais pas la configuration actuelle du terrain, mais ce que je sais, c'est que nous serons à découvert en permanence, dans un noir quasi-total. C'est un désert déjà jonché de carcasses métallique, la bataille doit faire rage et nous devons faire profil bas. Les humains ne doivent en aucun cas être affecté par notre présence. Ainsi, la libération de nos zanpakutô ne doit se faire qu'en cas d'extrême urgence. Protéger nos frères est notre priorité et établir une zone de sécurité autour d'eux une nécessité. Nous devons être mobile sur une grande surface, ce sera loin d'être facile... » - Il marqua une pause, constatant leur approche imminente de la sortie du Dangai - « Vous et vos hommes, déployez-vous en direction des équipes au sud, j'irais au nord. Surtout, restez groupé, pas d'action en solitaire. » - Un sourire rassurant naquit sur son visage lorsqu'il porta la main à son propre cou, touchant son communicateurs du bout des doigts - « Même si nous restons en contact, faites attention à vous... »


Spoiler:
 

Le jeune homme ne montrait aucune peur, aucune hésitation, malgré ses appréhensions. Il ne s'était jamais retrouvé mobilisé pour une mission d'une telle envergure. De plus, il ne connaissait pas du tout la plupart des hommes et femmes derrière lui. Il se devait donc d'être le plus professionnel possible, la vie de ses compagnons en dépendait. Dégainant leurs armes, les shinigami s'extirpèrent rapidement du Dangai avant de se déployer avec célérité en direction de leur point de ralliement respectif.

Dans les airs, Haiko s'arrêta un instant. Le spectacle de la bataille avait quelque chose de magnifique. Malgré le nuit noire, il faisait chaud. Un faible vent balayait le sable sur la ligne de bitume noyé dans le désert, brillant à la lueur des tirs irakiens striant par intermittence le ciel de superbe traits lumineux. Lâchées par les supersonique, les bombes tombaient grappe en travers de la Highway of Death. La beauté masquait un massacre de chair et d'acier... Arrivé au sol près des équipes de purifications, Haiko est ses hommes établirent un périmètre de sécurité autour des âmes humaines toujours enchaîné à leurs véhicules, criant, se recroquevillant, terrifiés. Tous n'avaient pas pu trouver le repos, le cœur emplit de regrets. Les effets de la guerre marquaient les hommes, même dans l'après-vie. Les minutes passèrent et les premiers hollow firent leur apparition. Évitant les bombes, les tirs et les chenilles de véhiculent, les unités de soutien entamèrent leur office en s'élançant sur les créatures du Hueco Mundo. Pour l'instant, ils tenaient bon malgré les vagues de hollow de plus en plus rapprochées.

Abattant un hollow à l'aide de deux de ses compagnons, Haiko s'épongea la front d'un revers de poignet pendant qu'un membre de la treizième venait à sa rencontre, l'air soucieux.


    « Troisième siège Kaogake, certains d'entre nous ont ressenti un reiatsu étrange à l'est de notre position. Ça a l'air d'être l'un des notre, mais aussi loin, cela me semble bizarre. »


Haiko avait du mal à sentir la présence d'autres reiatsu et pour cela, il faisait confiance aux sensitifs. Intrigué, il contacta Otsu.

    « Quatrième siège Nakatoto, on vient de me rapporter l’émergence d'un reiatsu étrange à l'est de ma position. Je me rend sur place afin de voir ce qu'il en est. Rejoignez-moi là-bas le plus vite possible. Haiko, terminé. »


D'un shunpô, il fusa en direction de l'anomalie. En quelques secondes, le petit shinigami arriva sur place, assez loin de la route principale pour ne voir les explosions des bombes que comme de petites balles de tennis. Il se retrouva en face d'Igarashi Shu... S'il se fiait au zanpakutô à sa ceinture, Haiko aurait pensé à un shinigami. Seulement, celui-ci ne portait pas l'uniforme... Un déserteur ? Par précaution, le troisième siège se mit en garde. Plissant les yeux, il éleva calmement la voix...

    « Vous êtes sur le point d'entrer dans une zone dangereuse... Qui êtes vous ? »


Aux aguets, le petit shinigami fixait son vis-à-vis, se tenant prêt à intervenir au moindre signe d’agressivité de sa part.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t411-kaogake-haiko

avatar
Rang : 4 ème siège de la septième division

Messages : 211
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Mer 19 Déc - 18:51

Otsu détestait les guerres. Elles n'apportaient que souffrance et peine aux humains et une charge presque insurmontable de travail aux Shinigamis. La jeune femme attendait dans le Dangai les bras croisés en pensant au travail qui l'attendait ,elle et les autres Shinigamis qui l'accompagnaient. On l'avait dépêchée à la tête d'une escouade pour protéger les équipes de purification nécessaire pour aider les âmes, nombreuses lors de cette guerre du Golfe. Elle était accompagnée des membres de la sixième division dirigés par le troisième siège Kaokage. Otsu l'appréciait : c'était une personne volontaire, qui savait prendre les choses en main et qui faisait preuve d'un sérieux exemplaire. Il vint d'ailleurs à sa rencontre, près de la sortie du Dangai, pour la briefer rapidement. Otsu l'écouta parler tout en ajustant son communicateur à son cou: il était peut être un peu trop serré à son goût. Elle tiqua lorsqu'il lui apprit que la libération de son Zanpakuto ne devait se faire que en dernier recours. La shinigami n'était que peu douée au corps-à-corps qu'allait elle bien pouvoir faire sans l'aide de son sabre? Elle soupira comme à son habitude. Tant pis elle utiliserait autre chose.

Otsu mena l'escouade qu'on lui avait affecté en dehors du Dangai et se dirigea vers le sud où on lui avait dit de se déployer. Le sol était déjà jonché de cadavres de fer et de chair. Des Hollows étaient déjà en train de festoyer sur des âmes hurlantes de terreurs..."Mourir" deux fois en un jour quel traumatisme pensa la jeune femme. Elle commença donc ce pour quoi elle était venue sans grande conviction car elle savait que cette mission allait s'éterniser. Otsu n'était pas une fainéante, disons que le fait qu'elle ne puisse pas utiliser son Zanpakuto lui rendait la tâche plus difficile et cela l'énervait.

Alors qu'elle était en train d'abattre un hollow avant qu'il ne charge une unité de soutient qui s'occupait des âmes des occupants d'un blindé, la voix de Haiko se fit entendre par son communicateur.

« Quatrième siège Nakatoto, on vient de me rapporter l’émergence d'un reiatsu étrange à l'est de ma position. Je me rend sur place afin de voir ce qu'il en est. Rejoignez-moi là-bas le plus vite possible. Haiko, terminé. »


Otsu se dirigea vers la direction indiquée. Au fur et à mesure qu'elle s'en approchait elle sentait effectivement le Reiatsu de l'inconnu. Elle arriva prêt de son vis à vis et put observer le Zanpakuto à la ceinture de l'homme. Un Shinigami? Aussi loin ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1708-ito-mizuki-terminee

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Jeu 20 Déc - 13:13

La guerre. Du côté humain je la trouvais presque plus violente, plus sournoise que celle que j’avais pu connaître dans l’autre monde. Les Hollows restaient prévisibles, les humains eux ne l’étaient pas. Les rebondissements de leur monde, de leur politique, tout ça était bien plus complexe que ce que l’on trouvait à la Soul Society. Et c’est pour ça que je n’y prenais pas part. Je m’étais exilé, mais pourtant je connaissais parfaitement le phénomène qui se produisait lorsqu’une guerre humaine faisait rage. Les Hollows venaient en masse, ici ils avaient la possibilité de festoyer tant qu’ils voulaient et ce sur le dos des humains qui eux ne se doutaient pas le moins du monde des risques qu’ils encourraient ! Et donc, qui dit Hollows, dit aussi Shinigamis !Ils étaient là, quelques part, pas la moindre idée où exactement, je n’avais pas la capacité de les détecter efficacement, mais pourtant je savais que l’inverse avait beaucoup plus de chance de se produire.

Néanmoins, je comptais protéger les humains, j’étais dans ce monde en tant qu’exilé oui, mais j’avais toujours ma conscience de Shinigami, j’irais donc leur prêter main forte ! De mon côté je n’avais pas de capacité de détection, mais les Hollows étaient vachement prévisible et il suffisait de suivre un gros groupe d’humain pour facilement les protéger. Je ne lésinais pas sur les moyens, mon Zanpakutô encore scellé à mes côtés, n’usant que du Kidô je faisais un véritable massacre ! Les soldats ne voyaient rien, et pourtant je ne faisais que leur sauver la vie, c’était un boulot à plein temps ! Je réussis néanmoins à arrêter ce groupe de monstre qui attaquait les soldats. Lorsque je finis je m’aperçu qu’un soldat me voyait. Je bougeais voyant que son regard me suivait, le regardant je lui souris, lui faisant une petit signe de la main en guise de salut avant de disparaitre. Ses coéquipier n’y croirait surement jamais, mais pourtant lui connaîtrait la vérité ! Je me déplaçais quelque peu en retrait pour respirer un coup avant d’y retourner. Lorsque deux Shinigamis débarquèrent.

J’avais donc été repéré. Ce n’était vraiment pas étonnant, mais bon, n’avait-il rien de mieux à faire ? Surtout que je leur prêtais main forte. M’enfin bon qui sait peut être ne m’embêterait-il pas trop... Je ne pouvais pas me permettre que qui que se soit découvre que j’étais en vie. Ce n’était pas le moment, cela arriverait bien plus tard. Et donc je leur cacherais ma véritable identité, c’était décidé dès le moment où j’étais arrivé ici !
    Bonjour à vous aussi ! Leur dis-je avec une petite courbette. Ne vous inquiétez pas trop pour moi, je sais où je mets les pieds ! Dis-je avec un sourire en coin.En ce qui concerne mon identité, comme vous vous en doutez je fus à une certaine époque un Shinigami. Et je m’appelle Himura Raito. Si vous désirez d’autre information je me ferais une joie de vous les offrir, bien que je pense qu’il y a autre chose à faire que de parler de mon passé maintenant, non ?

Une pirouette à la fin pour tenter d’éviter le sujet, et c’est parti ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la sixième division

Messages : 248
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Jeu 3 Jan - 14:33



Le petit shinigami hésita un instant avant d'abaisser son sabre. Il avait bien un déserteur devant lui. Seulement, pour une raison qu'il ignorait, le jeune homme s'était jeté dans la gueule du loup. N'avait-il donc pas conscience que sa simple présence dans les environs suffirait à le faire arrêter ?! Haiko restait suspicieux, observant d'un œil circonspect son vis-à-vis qui ne semblait pas être inquiété le moins de monde par la présence de nos deux sièges de division. Le règlement imposait à notre troisième siège de mettre l’inopportun aux arrêt. Cependant, et comme il l'avait lui-même fait remarquer, il y avait bien plus préoccupant pour le moment. Le petit shinigmai sembla réfléchir quelques secondes, observant un bref instant sa comparse de la huitième. Il ne pouvait pas se permettre de laisser repartir l'ex-shinigami, mais l'arrêter maintenant signifierait un retour immédiat au Seireitei et ça, ils ne pouvaient se le permettre. Il fallait simplement garder un œil sur leur « invité ».

Haiko grimaça d'agacement lorsqu'un supersonique passa à basse altitude au dessus d'eux, leur vrillant les tympans. L'avion de chasse largua sa charge mortelle peu après, provoquant l'intervention d'un shinigami au communicateur du troisième siège.


    « Troisième siège Kaogake, les hollows viennent subitement de se diriger au sud de notre zone d'intervention. J'ai l'impression qu'ils se regroupent là-bas. C'est étrange... »


Le jeune homme confirma la réception du message avant de signifier à son interlocuteur qu'il irait lui-même sur zone. Reportant son attention sur Raito, le petit shinigami lui dit simplement :

    « En temps normal, nous devrions vous ramener à la Soul Society pour y être jugé. Cependant, la situation est telle que nous ne pouvons nous le permettre dans l'immédiat. Ainsi, je vous demande de ne pas vous éloigner de nous. Si vous pouvez vous montrer utile ici, cela pourrait « peut-être » jouer en votre faveur... » - Marquant une courte pause, un fin sourire, tout aussi déroutant que la courbette de son vis-à-vis, naquit sur le visage d'Haiko. - « Ne vous faites pas d'illusion, je vous ai à l'oeil... »


De cette façon, le membre de la sixième division pensait avoir bien fait comprendre à son interlocuteur que son cas restait en suspend le temps de la mission. La clémence était de rigueur dans l'immédiat et Haiko espérait qu'Otsu comprendrait sa manœuvre. Il se tourna d'ailleurs vers elle afin de lui exposer ce qu'ils allaient faire.

    « Quatrième siège Nakatoto, nous allons y aller tout les trois pour l'instant. Inutile d'impliquer d'autres équipes pour le moment. Nous aviserons par la suite. C'est parti... »


Avant de s'élancer d'un shunpo, Haiko jeta un coup d'oeil à leur invité afin de lui rappeler une dernière fois que, même s'il n'égalait pas le vice-capitaine Abarai, sa vigilance serait à prendre au sérieux au moindre écart... Ainsi, les trois shinigami s'élançaient en direction du regroupement hollow. Pour le moment, le troisième siège n'était pas vraiment inquiet par rapport à ce regroupement étrange, mais peut-être que cela changerait vite... En effet, la situation allait changer car loin au dessus de l'autoroute jonchée de carcasses métalliques encore en feu, une craquelure noire commençait à s'allonger. Dans la nuit, la déchirure invisible ne semblait pas avoir alerté le moindre shinigami au sol. Toutefois, peut-être que l'un de nos trois héros l'avait remarqué...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t411-kaogake-haiko

avatar
Rang : 4 ème siège de la septième division

Messages : 211
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Ven 4 Jan - 18:21

Otsu écoutait attentivement ce que les deux hommes se disaient. Visiblement l'autre était un déserteur. Aux yeux de la jeune femme ça n'avait aucune importance il restait un Shinigami. Elle était concentrée sur sa mission actuelle et Raito leur serait bien utile pour combattre les Hollows. Même si elle était curieuse de savoir ce qu'il faisait là alors qu'elle s'imaginait très bien qu'il était au courant que des Shinigamis viendraient nettoyer. C'était un peu suicidaire de sa part mais bon, il avait l'air puissant, plus qu'Otsu en tous les cas. Elle suivie Haiko en direction du rassemblement de Hollow qu'on lui avait indiqué par radio. Elle se mis au niveau de son supérieur et lui chuchota à l'oreille pour que le troisième membre de leur petit groupe n'entende pas.

- Ne devrions nous pas le laisser tranquille? S'il nous aide je ne vois aucunes objections à le laisser partir. Il continue de faire son boulot de Shinigami sur Terre après tout non?

Elle adressa un sourire qu'elle espérait être enjôleur. Elle détestait l'injustice que le fait de le juger comme un déserteur représentait. Elle comprenait qu'on puisse vouloir abandonner la Soul Society. Elle même aimait les visites occasionnelles qu'elle faisait sur Terre.

Ils arrivèrent sur les lieux du carnage. Partout où les conflits faisaient rage c'était la même image. Des carcasses de véhicules brûlées, les lamentations des mourants et l'incompréhension des âmes errantes. Une odeur de sang et de chaires brûlées flottait dans l'air. Les hollows commençaient déjà leur festin et sans plus attendre Otsu commença la purification. Elle cria à son supérieur.

- Ils sont nombreux! Ne devrions nous pas sortir nos Zanpakuto?

Soudain elle leva les yeux au ciel et l'aperçue...Une grande craquelure noire qui se fondait presque avec la noirceur de la nuit. Elle se stoppa nette et pointa son doigt vers l'objet de son angoisse. Elle hurla pour qu'on l'entende à travers le bruit ambiant

- Regardez, le ciel...Oh mer....

Elle savait ce que la signifiait et le redoutait, certainement comme ses compagnons. Elle se retourna vers Haiko, l’inquiétude se lisant sur son visage.

- Que fait on? Doit on appeler des renforts?

Sa lassitude avait fait place à une panique intense. Nul doute qu'elle allait devoir livrer un dur combat, dont elle ne sortirait peut-être pas vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1708-ito-mizuki-terminee

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Jeu 10 Jan - 23:47



Pour qui se prenait-il ? Me ramener pour me faire juger ? Quelle bonne blague ! Comme si après autant d’année à vivre ici caché, j’allais me laissé ramener pour être jugé ! Ce type devait vraiment s’y croire. Trop de chose c’était passé pour que je me fasse bêtement attrapé par deux personnes comme elle. Je n’avais pas été un Vice-capitaine de la 10ème division pour rien, et mon capitaine ne m’aurait pas couvert pour que je foute tout en l’air aujourd’hui en aucun cas ! Ces gens tellement fermé d’esprit n’était pas encore prêt à découvrir la raison de ma fuite. J’avais entendu parlé de ce qu’ils avaient fait à Hirako et aux autres. Les gens comme nous ne sont pas fait pour faire partie de leur monde. Cet homme donc je ne lui laisserais pas la moindre chance de m’avoir. Oh ça non, pas moyens ! De plus avec ma vitesse et mon masque je serais capable de disparaître sans laisser de trace et sans qu’ils ne puissent faire quoi que se soit !
    Ne te méprends pas, je suis ici pour filer un coup de main dont vous avez terriblement besoin, en aucun cas pour me laisser attraper et ramener à la Soul Society.

J’allais continuer mais la demoiselle pris la parole pour enfin dire quelque chose de censé et je l’en remerciais car si elle ne l’avait pas fait il y a de forte chance que j’aurais continuer à dire des choses qui aurait pu mal tourner à ce jeune blanc-bec. Néanmoins maintenant que j’y étais et que les choses étaient clair j’allais pouvoir continuer ce pour quoi j’étais venu ici, à savoir débarrasser l’endroit de ces monstres infâmes ! Et plus rapidement que je l’aurais cru la situation empira affreusement. Un Garganta ouvert grand dans le ciel comme la demoiselle venait de le faire remarquer. Et comme elle l’avait si bien dit nous étions dans la merde. Ces monstres arrivait en masse et qui sait ce qui risquait de sortir de ce trou qui n’augurait rien de bon ! Il fallait agir et vite ! Je n’avais jamais été très bon pour les monté graduelle de puissance et avait tendance à agir comme un bourrin, mais pour une fois que la situation le demandait je n’allais pas m’en priver !
    Débrouillez-vous avec vos histoires de renforts, mais comptez pas sur moi pour attendre qu’ils nous soient vraiment tomber dessus pour agir !

De plus en plus de Hollow sortaient de la bouche béante ouverte dans le ciel et si l’on ne faisait rien bientôt nous serions complètement pris sous le nombre ! Il fallait donc agir !
    Hadō no nana jū san : Sōren sōkatsui

Un sort puissant que j’utilisais sans incantation, car comme je l’avais dit il fallait agir vite ! Deux boules de feu extrêmement puissante fur tiré de mon poing, se dirigeant tout droit vers l’ouverture béante ou de nombreux Hollows étaient encore regroupé. Ce serait un véritable massacre, mais pourtant beaucoup était déjà sortis et semblaient s’approcher de nous à grande vitesse, j’espérais que mes «coéquipiers» du jour seraient réactif, car sinon on se retrouverait vite dans la merde !

Qu’ils se bougent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la sixième division

Messages : 248
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Mer 16 Jan - 16:24



HRP : J'ai eu un peu de temps pour répondre à ce RP finalement. Désolé pour le retard :/

La situation s'avérait être plutôt étrange. Haiko ne s'attendait pas vraiment à voir débarouler un ancien shinigami dans ce désert. Il connaissait son devoir et ne doutait en aucun cas de son jugement quant au déserteur. Toutefois, l'intervention discrète de sa camarade de la huitième le troubla. Pleine de bonne foi, la jeune femme avait une vision un peu trop candide de la chose. Haiko se contenta de lui lancer un bref regard, incrédule, mais empreint d'une certaine sévérité. Le petit shinigami n'avait rien contre ce Raito, mais il savait que pour toute désertion il y avait une raison. Pourtant, les paroles de ce shinigami avait quelque chose de paradoxale. En bon déserteur, sa réticence à revenir au Seireitei était compréhensible, mais pourquoi désirait-il encore apporter son aide à un organisme qu'il avait décidé de quitter. Haiko ne comprenait pas, quelque chose clochait et il était bien décidé à en connaître la cause, quitte à revoir son jugement.

Les trois shinigami étaient finalement arrivé au point de rassemblement hollow et, outre les fragrances morbide de chair brûlée et de pneus fondant sous les flammes, ça sentait pas bon. Le passage des bombardiers venait visiblement de cesser, laissant une atmosphère lourde planer sur cette autoroute, la mort ayant pris possession de ce lieu par la présence de ses bras armés en uniforme noir. Le trio taillait déjà dans le vif, exterminant méthodiquement les quelques monstres du Hueco Mundo tentant de festoyer auprès des âmes enchaînées des soldats irakiens. Le pire restait à venir... Otsu ne tarda pas à pointer du doigt ce que tout shinigami présent redoutait le plus. Une plaie noire, béante, déchirait la peau du ciel d'encre au dessus d'eux, déversant déjà sa vomissure hollow. Le petit shinigami se figea un instant, les yeux rivés vers le ciel. Ils avaient déjà beaucoup à faire au sol, mais ça...

Otsu semblait hésitante, paniqué même, contrairement à ce cher Raito qui, Haiko devait bien le reconnaître, venait d'adopter la meilleure attitude pour contrer la menace qui leur tombait littéralement dessus. Désirant répondre à sa collègue, quelque chose attira l'attention du troisième siège, une âme enchaîné, au teint halé et à la moustache bien fourni s'accrochait désespérément à son hakama. C'est avec la mine grave qu'Haiko apposa le kashiro de son sabre sur le front du malheureux, tout en s'adressant à sa collègue.


    « Nous, sommes les renfort... »


Le jeune homme apposa alors rapidement ses doigts de chaque côtés de sa carotide, activant son communicateur. Sa voix se voulait ferme et pressante.

    « A toute les équipes de purification, occupez vous des humains de vos zones respectives le plus vite possible et repliez-vous. Nous allons essayer de gagner du temps... Équipes de protection, établissez un périmètre de sécurité autour de la brèche. Ne laissez aucun hollow vous déborder. » - Il raffermit alors sa prise sur son zanpakutô avant de continuer sur un ton plus déterminé - « A tous les sièges, libérez vos zanpakutô, donnez tout ce que vous avez. »


Haiko allait libérer son pouvoir lorsqu'il fut ébloui par un éclair non loin. Avait-il bien entendu le nom de ce kidô ?! Qui plus est libéré sans aucune incantation ! Il n'y avait aucun doute, ce Raito n'avait rien d'un shinigami de bas étage. Cela attisait la curiosité du petit shinigami qui aurait mit sa main à couper que le bon samaritain à ses côté avait un grade élevé. Cela rendait également plus grave sa désertion...

    « Unaru, Shitsuren no Chikaku... »


Comme la plupart des shinigami dans ce désert, Haiko libéra son sabre. Autour de lui, le sol semblait produire une douce chaleur, réchauffant l'air frais en cette nuit macabre. La lame à double tranchant du shinigami, chauffée d'un cœur flamboyant, allait entrer en action. Il en serait sans doute de même quant à celui de sa camarade de la huitième. L'arme à la main, Haiko bondit en direction de Raito. Au risque de le surprendre, le mouvement du petit shinigami n'avait rien d'agressif. Seulement, malgré la puissance de son kido, un petit groupe de trois hollow reptiliens portés par des ailes étranges s'était déporté en évitant de justesse l'éclair de reiatsu. Malheureusement pour eux, Haiko était aux aguets et abattit sa massive épée sur le sol.

    « Sukima no ennetsu... »


Sur une dizaine de mètres devant le coup d'épée, la terre se fissura brusquement en laissant échapper un mur de lave, rasant de près Raito. Les trois monstres passèrent alors au travers en s'écrasant lourdement au sol. Leur masque et leur corps se consumaient déjà pendant que le mur de lave retournait brusquement en terre. Sans attendre son reste, Haiko s'élança à sa gauche afin de barrer la route à un hollow ayant pour cible une âme enchaînée à son véhicule. La bête au masque d'os mesurait un peu plus de trois mètres, affreux croisement entre un lion et un rhinocéros, et elle allait abattre sa patte griffue sur le pauvre bougre. Au lieu de ça, les trois griffes rencontrèrent le métal de la lame d'Haiko qui luttait tant bien que mal contre l’étonnante puissance de la bête. Il semblait en difficulté, ployant malgré lui sous la force de l'hybride.

C'est avec effroi qu'il vit un autre monstre lui foncer dessus à sa gauche...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t411-kaogake-haiko

avatar
Rang : 4 ème siège de la septième division

Messages : 211
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Ven 1 Fév - 14:08

- Hisui Funsha

Un jet de vapeur verte parti du Zanpakuto d'Otsu et projeta la créature qui fonçait sur Haiko, la gueule grande ouverte. Malgré la puissance du choc, le Hollow se releva, la face à moitié carbonisée par la technique de la Shinigami. Elle laissa le soin aux chefs des opérations de s'occuper de son opposant intial, le monstre qui le menaçait auparavant étant maintenant l'affaire de la jeune femme. Elle empoigna son sabre à deux mains et se jeta sur l'adversaire, encore un peu sonné par l'attaque précédente. Mine de rien, cet évènement faisait son affaire, se battre sans Hisuisaiku n'étais pas chose aisée pour elle. Le fait qu'elle puisse libérer enfin son potentiel la faisait vibrer d'une flamme guerrière prompt au massacre.

- Hisui Eiri : Lame dentelée.

La fumée de jade autours du Nodachi se cristallisa pour former des dents sur le tranchant de l'arme. Elle entra en contact avec le torse du Hollow et le perfora. Otsu dégagea son Zanpakuto d'un coup sec et trancha avec zèle la tête de la chose. Elle se retourna pour voir comment ses compagnons se débrouillaient et les héla.

- Haiko! Raito! Vous allez bien?

Ils étaient visiblement très occupés avec la horde qui commençait peu à peu à envahir le terrain. Elle n'eut pas le temps d'attendre une réponse qu'un autre "client" se présenta à elle, tentant de la sectionné avec les immenses pinces qui lui servait de membres supérieurs. Elle glissa sous ses jambes et les sectionna d'une frappe chirurgicale. Mauvais calcul, le monstre au lieu de tomber vers l'avant, chuta vers l'arrière, pile à l'endroit où elle se trouvait suite à sa petite cabriole. Elle eut juste le temps de se protéger avec un bouclier de jade avant qu'il ne s'écrase sur elle de tout son poids. Elle se retrouva coincé dessous son adversaire qui était encore vivant mais qui ne pouvait plus se déplacer. D'un Hado, elle l'acheva mais il s'affala encore plus sur la protection, la comprimant encore plus. Elle voulut crier pour avoir l'assistance de ses camarades mais elle resta bouche-bée devant ce qui se passait au dessus d'elle. De la faille, sortait un ennemi redoutable, un Menos Grande. Elle hurla plus par terreur que pour attirer l'attention des autres sur le problème qui allait se présenter à eux sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1708-ito-mizuki-terminee

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Dim 3 Fév - 13:38

Ouah ! Un mur de lave qui passe à quelques centimètres de moi. J’eu un bref sursaut, mais heureusement pour moi mon «coéquipier» ne semblait pas désirer me mettre hors d’état de nuire tout de suite, au contraire il venait de me sauver la vie en éliminant les monstres que faute de capacité poussé en détection je n’avais pu sentir arriver dans mon dos. L’arme du Shinigami était malgré tout bien puissante et la manipulation de lave pour s’avérer être quelque chose d'extrême puissant, je n’osais qu’à peine imaginer ce que cela pourrait donner s’il possédait le Bankaï...

Mais je n’eus le temps d’y réfléchir plus car déjà des monstres arrivaient en masse, le Shinigami fut prit pour cible par un Hollow qui semblait plutôt puissant, et alors que j’allais m'apprêter à lui venir en aide, la demoiselle le fit à ma place en lui envoyant une attaque étrange de couleur verte. L’on aurait dit une sorte de vapeur, mais je n’eus guère le temps de m’y attarder plus car déjà de mon côté les monstres revenait à la charge !
    Kyokusen, Onibi.

Il était tant pour moi aussi de laisser mon pouvoir déferler et de libérer mon Onibi ! La lame de mon simple Katana ce modifiant, ce transformant en une magnifique en épée de croissant de lune ! Une arme qui en imposait par sa forme et qui se différenciait de beaucoup d’autre Zanpakutô que je jugeais beaucoup trop classique. Mais alors que je venais de libérer mon arme j’aperçu la jeune Shinigami dont j’ignorais toujours le prénom qui était en trouble ! Un Hollow l’avait écrasé en chutant la bloquant complètement. Mais alors que je m’apprêtais à me déplacer pour déplacer le corps rapidement son cri et son visage emplit de terreur ! Je me retournais immédiatement, apercevant d’un coin de l’oeil l’énorme monstre qui sortait du trou que j’avais précédemment enflammé ! Un menos grande, rien que ça... Ces putains de monstre ne faisait pas partie de l’élite des Hollows, mais si l’on considère la masse de monstre qui se trouve autour de nous, j’imagine que l’on peut facilement considérer que nous nous trouvons dans la merde !

Je me déplaçais malgré tout d’un mouvement très rapide pour déplace le corps qui s’était écrasé sur la Shinigami et la faire se relever. Une fois ceci fait je me dressais face au trou qui venait d’émerger ! Cette fois-ci je n’allais pas la jouer solo, et n’allais donc pas en venir à utiliser un sort trop puissant qui me couterait bien trop d’énergie pour éliminer un simple monstre comme lui, j’espérais simplement que mes coéquipiers avaient les moyens de gérer un monstre comme lui !
    Je m’occupe de le retenir démerdez-vous pour l’éliminer définitivement ! Char rugissant. Brèche du rouet. Que la lumière sépare en six ! Bakudō no rokujū ichi : Rikujōkōrō

Disposant de plus de temps devant moi je pris le temps de lancer le sort avec incantations alors que le monstre essayait déjà de se dirigier vers nous. Mais ces monstres étaient bien trop lent pour rivaliser avec la vitesse de mon Bakudô et déjà six pieux de lumière s’étaient formé venant immédiatement immobiliser le monstre sans qu’il ne puisse rien y faire ! Cela ne tiendrait probablement pas bien longtemps mais offrirait à mes coéquipiers la possiblité de s’occuper définitivement de lui ! Pour ma part je ne perdit pas une seconde et repartait immédiatement au combat ne me préoccupant plus une seul seconde de l’avenir de ce monstre que je considérais déjà comme mort ! Me retournant pour protéger mes coéquipiers pendant leur manoeuvre, déjà ma prochaine technique s’échappait de mes lèvres !
    Yaiba no Hi !

Une lame de feu s’échappe de mon arme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la sixième division

Messages : 248
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Jeu 21 Fév - 20:08



Le panache émeraude, salvateur, de l'attaque d'Otsu coupa brutalement la route à l'assaillant du troisième siège. Celui-ci pu alors de nouveau se concentrer sur le monstre forçant de plus en plus fort sur sa lame, lui faisant presque poser un genoux à terre. Il commençait véritablement à lui taper sur le système. D'un seul coup, il relâcha son reiatsu. Le cœur de feu au dessus de la garde de son zanpakutô à double tranchant flamboya. Sous la chaleur, la lame vira au blanc en passant par un rouge de braise. Les griffes du hollow se mirent à fumer. Le contact prolongé les firent s'enflammer, lui arrachant un cri de douleur morbide. Gekijou... La passion ardente. Visiblement, ce cher hollow n'avait pas l'air si passionné que ça. Il se désengagea. Son masque fut alors brisé d'un coup de taille vertical. Haiko se retourna alors vers le malheureux qu'il venait de protéger. Il était pétrifié d'horreur. Le jeune homme le prit par le col, apposant le kashiro de son sabre sur son front. Une âme de plus à la Soul Society...

Haiko se retourna alors. D'un rapide regard circulaire, il jaugea la situation. Dans le silence de cette nuit désertique, le bruit des affrontements était retentissant. Les cliquetis des armes et des corps s'entrechoquant, le crépitements des feux jonchant l'autoroute de ce cimetière mécanique, les cris stridents des hollows mêlé aux kiai des combattants, l'odeur désagréable de goudron brûlé, la pression de tout ces reiatsu concentrés dans une même zone. Tout ceci alourdissait l'atmosphère déjà inhospitalière du champs de bataille. Les équipes de purification s'étaient déjà écarté du plus gros des affrontements, haut dans les airs. La plupart des âmes avaient pu être « sauvé ». D'autres n'eurent pas cette chance... Les shinigamis s'en sortaient bien, restant en petits groupes de quatre ou cinq afin de ne pas se faire déborder. Sécuriser la brèche dans le ciel était devenu trop risqué et complètement inutile. Ce Raito avait bien ralentit l’afflux de ces monstres avec son kidô. D'ailleurs, lui aussi avait libéré son sabre. Haiko observa un instant la lame incurvée... Peu commune...

Mais pas le temps de rêvasser, le cri d'Otsu l'alerta. Ses yeux se braquèrent sur elle. La jeune femme se trouvait écrasé par le corps massif de l'une de ces bêtes. Mais ce n'était pas sa propre condition qui l'alarmait. Le troisième siège écarquilla les yeux, surpris, presque terrifié par ce qu'il voyait. Un Menos Grande... Dans les rangs shinigami, on disait que seul un capitaine pouvait en venir à bout rapidement en un contre un. Ici, il n'y avait que des sièges et un inconnu aux capacités non négligeable. Cela couplé à la horde les entourant... Ça commençait sérieusement à sentir le pâté... Haiko porta vivement la main à son communicateur, lançant d'une voix ferme à tous les sièges combattant encore.


    « Repliez-vous immédiatement et protégez les équipes de purification dans le dangai. Ne perdez pas une seconde et retournez à la Soul Society. Nous fermerons la marche avec Otsu-san. Troisième siège Kaogake, terminé. »


Sur ce il se déplaça d'un shunpô au côté de Raito qui aidait Otsu à se relever. Sans attendre, il planta son épée dans le sol jusqu'à la garde, préparant sa prochaine attaque. Il écouta d'une oreille le déserteur faire état de son langage peu châtié... Après tout, Haiko n'en avait que faire, vu la situation. Ils n'allaient pas faire dans la poésie... Encore une fois, le jeune homme cru mal entendre. Cette fois, sa curiosité était véritablement piquée au vif. Un bakudô de niveau soixante et un, rien que ça... Outre la raison qui avait amené à leur rencontre dans ce désert au bout du monde, il fallait qu'il sache, une chose...

Mais pour l'instant, un Menos de la taille d'un immeuble les attendait, à moitié sortit de sa niche ténébreuse, transpercé de lames spirituelles. Haiko ne perdit pas de temps en retirant son épée du sol, gorgée de lave. Il l'empoigna fermement à deux mains. Puis, en un battement de cil, il se retrouva catapulté au pied du géant, usant de son plus rapide shunpô. Il bondit alors en direction de la tête en lui envoyant tout un flot de magma sur le tibia d'un coup de taille dans le vide. Comme rongé par un acide, la jambe du Menos commençait à se désagréger. Dans la nuit, une traînée rougeoyante remontait vivement jusqu'au gigantesque masque d'os. Le petit shinigami faisait désormais face au blanc laiteux de ce visage effrayant. Il s’apprêtait à frapper. Sa lame dégoulinait encore de lave. Entamant son mouvement, il se figea.

Le monstre ouvrit subitement la gueule. Il y eu un son, un craquement. Puis, dans la noir profond de sa gorge, un petit point vermeille se forma. Il grossissait rapidement... Un cero...

Le shinigami n'aurait pas le temps de porter son attaque au travers d'une masse d'énergie pareille, ni même de s'écarter... Il plaça alors son épaisse lame en bouclier devant lui en hélant sa camarade avec force.


    « Otsuuuu ! Dégomme-le ! »


Il ferma les yeux...

Le cône d'énergie rouge craqua alors dans la nuit en happant le troisième siège. Après la détonation initiale, deux traînées de fumée noire sortirent du rayon écarlate rétrécissant avant de disparaître enfin. Les deux shinigami heurtèrent alors violemment le sol. Otsu avait été tout juste assez rapide pour se retrouver dans le rayon d'énergie avec Haiko, sans avoir pu porter son attaque. Le petit shinigami se releva, le visage noircit et l'uniforme déchiré par endroit. La fatigue couplé à la douleur le submergeaient. Il chercha sa partenaire du regard. Lorsqu'il la vit, ses traits se crispèrent d'horreur, elle ne bougeait pas. Il courra vers elle en esquivant ou découpant d'un coup net les hollows qui se jettaient sur lui. Seul la volonté de la secourir le faisait avancer à présent. Il fallait qu'ils déguerpissent d'ici, et vite...

Le Menos quant à lui était presque sorti de la déchirure, mais sa jambe touchée par l'attaque d'Haiko se disloqua. Le géant s’écrasa alors lourdement dans le sable du désert en se rattrapant à l'aide de ses bras. Un autre cero se chargeait déjà devant sa gueule béante, en direction de Shu...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t411-kaogake-haiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Lun 8 Avr - 13:12

La situation se désagreaga en un instant. Moi qui était pourtant tellement persuadé que l’on allait pouvoir s’en tirer facilement et quitter cet enfer. Mon plan était parfait et j’avais fait tout ce que j’avais en mon pouvoir pour leur faciliter la tâche. Un monstre même de cette ampleur serait stoppé par mon Bakudo, il n’avait donc plus qu’à l’éliminer, lui porter le coup final, surtout quand l’on prend en compte l’attaque du troisième siège Kaogake qui venait de lui soustraire une jambe. Oui tout aurait du en théorie bien se passer, mais comme bien trop souvent dans ce monde les choses dérapaient une fois de plus. Je vis la lueur d’énergie s’allumer, j’entendis leur cris, et je me retournais au moment où l’attaque énergétique si connu des Hollows avala les deux Shinigamis que j’aurais presque considéré comme mes coéquipiers. Je vis leur corps chuter, l’un bien plus gravement touché que l’autre. Il était clair que la jeune Shinigami était dans un sale état s’étant prise la plus grosse partie de l’attaque en place de son coéquipier.

Je du me retourner pour trancher dans le vif et enfin éliminer les pauvres Hollows qui tentaient tant bien que mal de me passer pour aller dévorer la demoiselle gisant au sol quelques mètres derrière moi. J’entendis des bruits de combats venant de cette direction, probablement le troisième siège qui faisait son possible pour aller rejoindre sa coéquipière et lui sauver la vie ! L’endroit allait devenir intenable surtout depuis qu’il avait ordonné l’ordre de replis des Shinigamis. Oui il ne restait qu’une seule chose à faire, en finir définitivement avec ce Menos Grande et fuir au plus vite !

Au plus profonds de moi même je l’entendais murmurer, il me parlait, il me soufflais de le laisser sortir, que sans lui je n’y arriverais jamais, que je le savais pourtant bien. Il usait de tout ces mots doux pour qu’enfin je le libère de son entrave et le laisse se défouler, ce monstre que je gardais au plus profonds de mon être. Je me refusais à le sortir ici, à encore lui offrir une chance de semer le chaos dans ce monde comme il l’avait fait le jour de ma désertion. Je le contrôlais, oui, mais que se passerait-il si je perdais le contrôle, s’il réessayait de devenir le Roi ? Je l’avais affronté il y a de ça des années mais j’avais toujours du mal à me laisser aller si facilement.
    NON !

Criais-je alors que je venais de trancher le dernier hollows devant moi. J’aperçus à ce moment précis le Menos Grande qui chutait pour venir s’écraser dans le sable, sa tête atterrissant en face de la mienne à des mètres de distance. Et pourtant son regard vide de sens, je le compris presque instantanément, comme si c’était de ça qu’avait voulu me parler mon propre Hollow... Un cero, un cero qui allait cette fois-ci m’englober totalement, et probablement me tuer par la même occasion. Je réagis par pur instinct, passant ma main devant mon visage, guidé par la seule envie de ne pas mourir ici ! Je lui offrais l’accès à ce monde, le regretterais-je ?!

Enfin je prenais le pouvoir ! Depuis le temps qu’il me gardait enfermé ! J’allais lui montrer qu’il ne pouvait se passer de moi, et que j’était irremplaçable ! D’un Shunpô à la sauce Sonidô dépassant tout ce que ce pauvre Shinigami pouvait faire au naturel je me retrouvais dans les airs avec en ligne de mire la tête de ce Hollow qui comparé à ce que j’étais n’était qu’un sous-fifre !
    J’vais te montrer ce que c’est un vrai Cero ! MWHIHIHI !

La folie s’emparait un instant de mon corps, mais je faisais mon possible pour le contrôler, pour ne pas lui laisser prendre le contrôle trop facilement, j’étais encore maître de mon corps ! Devant mon poing tendu en direction de ma tête un Cero se forma, et celui-ci d’une dimension tout autre que celui qui me visait à la base partit, dans une explosion impressionnante pour venir mettre fin à la vie de ce monstre qui n’avait rien à faire ici. Et comme pour prouver que j’étais réellement maître de moi-même, je fis immédiatement disparaître le masque, m’économisant de précieuse secondes d’utilisation... Je me retombais au sol, me retournant en direction du troisième siège.

Comment allait-il réagir ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la sixième division

Messages : 248
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Mar 9 Avr - 11:55



Malgré son état, Haiko taillait dans le vif avec la vélocité d'un guépard. Sa course meurtrière le rapprochait rapidement de la position de sa partenaire. Il criait son nom afin de tenter de lui faire reprendre conscience avant que ces bestioles ne la remarque. Il y était presque. Passé le dernier hollow les séparant, il finit sa course d'un shunpô afin de se retrouver à ses côté. La jeune femme était vivante, quel soulagement. Le petit shinigami était à mi-chemin de la placer sur son épaule lorsqu'il entendit ce cri. Cette voix discordante semblable à celle des bêtes du Hueco Mundo, il n'en crut pas ses yeux. Ce shinigami, mais qui était-il ? Qu'était-il ? Le troisième siège reposa d'un seul coup sa camarade en s'arquant afin de la protéger de son dos au moment où l'explosion d'un cero tout bonnement gigantesque frappa la nuit du désert.

Lorsqu'il se redressa, il vit de nouveau Raito, effaçant d'un revers de la main ce masque étrange. Les deux hommes se jaugèrent un instant du regard. Haiko restait incrédule, ne comprenant pas vraiment ce qu'il venait de se passer. Jamais il n'avait pu observer de semblable transformation. On aurait presque dit... un hollow ? Le shinigami se ressaisit. Prenant Otsu sur son épaule, il s'éclipsa d'un shunpô avant de venir à la hauteur de leur coéquipier de fortune. Le petit shinigami ne pipa mot. Il ne comprenait vraiment pas... Ses yeux jonglaient entre la curiosité et l'incompréhension en observant la dernière position du Menos avant de revenir sur Raito. A cet instant, son esprit était partagé entre son devoir de shinigami et celui d'honorer la dette qu'il avait envers son vis-à-vis.


    « Comment... »


Il s'interrompit, soupirant en secouant la tête, comme s'il savait à l'avance que cette question n'aurait pas de réponse. Et puis, ce n'est pas comme si ils avaient le temps de se conter fleurette. La zone avait peut-être été nettoyée d'un Menos, mais la piétaille hollow foulait encore ce décor de guerre. Même si ceux-ci avaient l'air plus hésitant, ces bêtes se rapprochaient, encerclant petit à petit le trio. Haiko releva sa lame tenu à une main, l'autre retenant le corps du quatrième siège sur son épaule gauche. Les deux hommes se tenaient dos à dos désormais. Sans se retourner vers lui, le petit shinigami continua.

    « Écoute, je ne sais pas ce qu'il t'es arrivé à l'instant, mais j'ai l'impression que ce masque de hollow n'est pas étranger à ton départ de la Soul Society. » - Il fit une pause, lorgnant les hollows prêt à leur sauter dessus - « Ce n'est pas de mon ressort... Ce qui compte pour moi, c'est que tu nous ais sauvé, et ça crois-moi je m'en souviendrais. Peu importe les conséquences, je garderais tout ça pour moi, tu as ma parole. » - Le jeune homme lui offrit alors son profil, sourire aux lèvres - « Je suis curieux de nature et si l'occasion nous est donnée de nous rencontrer à nouveau, ne crois pas t'en sortir à si bon compte... Ahahah... Au revoir, Himura-san ! »


Sur quoi il fonça sur les hollows en face de lui, lame en avant. Haiko coupa ce cercle de sans-cœur avant de se hisser dans le ciel en s'engouffrant par le Senkaimon qui le ramènerais à la Soul Society...

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t411-kaogake-haiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   Sam 13 Avr - 21:33

Une fuite ? Une simple fuite ? Voilà que cet homme disparaissait aussi vite qu’il était apparu ! Avec la jeune fille sur son épaule il quittait la scène alors que j’aurais pensé sa curiosité plus piqué à vif que ce qu’elle était actuellement. Comme quoi je pouvais me tromper et il semblerait que la situation ne soit propice. Il ne tenterait plus de m’arrêter, ce qui en soit me contentait, je n’aurais donc besoin de fuir d’ici pendant des jours et des jours comme je l’avais fait lors de mes premières années en tant que déserteur. Je pourrais simplement quitter l’endroit pour retourner à ma vie de déserteur solitaire, celle que j’avais quitté pour venir donner un coup de main ici. Je savais cette action dangereuse et connaissait parfaitement bien les risques en m’aventurant ici. Pourtant pas une seconde je n’avais craint ce qu’il pourrait arriver, étant fondamentalement persuadé que je serais capable de m’en sortir, que se soit seul ou avec l’aide de mon passager noir.

Peut-être nos routes se recroiseraient-elles, je l’espérais de tout coeur. Espérant pouvoir en apprendre un peu plus sur cet homme dont j’ignorais absolument out. Je savais parfaitement que la prochaine fois je ne pourrais m’échapper si facilement. Mais ma curiosité elle était trop grande pour m’empêcher d’espérer une prochaine rencontre. Cet homme s’il évoluait risqué de devenir quelqu’un à la Soul Society, et qui sait peut être un jour serais-je amené d’une façon où d’une autre à le rencontrer à nouveau. Je ne pouvais que l’espérer !

Je remis mon masque, décidant de quitter l’endroit au plus tôt et à ma vitesse la plus élevé, n’étant après tout pas capable de cacher ma présence, je serais donc une proie de choix pour tous les hollows en présence étant le dernier «Shinigami» présent sur place... Je me déplaçais à coup de Shunpô de taille astronomique pour éviter de me mettre en danger, c’était la le moyen le plus simple d’éviter les problèmes et je comptais bien m’éviter tous les soucis du monde le plus simplement possible ! Car j’allais avoir un long voyage de retour, je comptais retourner proche de Karakura là où j’avais plus ou moins élu domicile, à savoir dans les montagnes proches de la ville. J’affectionnais particulièrement cet endroit. Mais j’avais surtout le temps et allais probablement prendre mon temps pour rentrer, et ne surtout pas me presser dans ma voix jusque là. J’avais après tout l’éternité devant moi pour profiter de ma vie...

Voyage sur la terre, peinard !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Highway of Death [PV Igarashi Shu & Nakatoto Otsu]
» Sak caraibean international highway ?
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Commande Death at Koten
» Cities of Death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-