AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Première mission ; Descente musclée sur Karakura {Thanatos-samaaa}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Première mission ; Descente musclée sur Karakura {Thanatos-samaaa}   Mar 1 Jan - 20:33

    Des hollows. Encore et toujours. Les détecteurs de la douzième division avaient confirmés l’affluence de plusieurs d’entre eux sur le monde. Leur nombre était anormal. Beaucoup trop anormal. Et la traque avait été lancée par le capitaine commandant. Pèle mêle, il avait chargé à différents officiers, le massacre intensif de ces bêtes sur Terre ; bestioles qui risquaient de déséquilibrer la balance entre les mondes. Le rôle de régulateur des shinigamis devait être joué à fond. Et parmi ces gens qui partaient pour le monde réel, se trouvait le fameux capitaine de la septième division. Moi en quelque sorte. Lorsqu’on me fit parvenir la nouvelle dans mon coin, je n’avais pas tellement bronché. Que pouvais-je dire en même temps ? Un essai de plainte, et je me faisais mal voir, c’était sûr et certain. De ce fait et conscient de ma tâche en tant que leadeur, j’avais alors acquiescé, sans prononcer le moindre mot. Si on me voulait présent à Karakura pour exterminer du hollow, j’allais l’faire sans trop discuter. Nonobstant, je devais avouer que cette mission m’arrangeait grave. Depuis un moment, j’avais eu dans l’idée de récupérer Yoshiko sur Terre pour en faire ma vice-capitaine. L’avoir près de moi, serait certainement le plus grand des bonheurs. J’allais faire d’une pierre deux coups. La douzième division n’avait pas pu m’aider à la localiser, mais j’avais ma petite idée pour la retrouver. Et ladite idée, était d’aller chez l’excentrique Kisuke Urahara. Lui seul serait certainement capable de m’aider.

    Nonobstant, nous étions loin d’un tel projet, et il me fallait me préparer pour rejoindre les autres escadrons. Combien de temps n’avais-je pas revu la terre ? Un millénaire ? Peut-être bien. Je n’avais même plus de souvenirs de ma dernière mission sur Terre, c’était pour dire. Revoir le monde terrestre et son évolution allait me distraire un moment. Chasser du hollow n’était pas chose difficile pour un type de ma trempe, de toute façon. C’est ainsi que je rejoignis d’autres hommes tout juste devant les portes des casernes de la septième division. Et comme je le pensais, un escadron composé de jeunes gens m’attendaient. Manque de temps, des mélanges avaient été effectués et je me retrouvais même avec des éléments de différentes divisions qui n’avaient toujours pas de capitaine à leurs têtes. Sans trop tergiverser et vu que j’étais le chef de ce groupe (A croire que le capitaine commandant avait fait exprès), je dégainai mon trancheur d’âme pour ouvrir un Senkaimon, dans lequel je fis passer rapidement les jeunes sous mes ordres. Notre direction était toute simple : Le centre-ville de Karakura. Alors qu’ils traversèrent un à un le passage, vu qu’ils étaient au moins une cinquantaine sous mes ordres, je me mis à penser aux autres officiers qui participeraient à cette mission. Et si ça se trouvait même, il se pourrait bien que je puisse coincer un Vanden Reich encore sur terre. C’était improbable, je vous l’accordais, mais la suspicion était de mise dans ces moments difficiles. Nous ne pouvions pas nous permettre les erreurs du passé, encore une fois…

    C’est en pleine nuit étincelante que nous signions notre arrivée dans le monde réel. Moi devant, suivi d’une colonie de shinigamis. Il faisait froid. Bien que je fusse immatériel et invisible aux yeux des humains, je pouvais aisément sentir la brise nocturne. En plein ciel, je divisai les groupes et les dirigeai vers différents points de la ville. J’e eur avais permis de relever les sceaux de leur limite si jamais le danger était trop imminent. Après avoir tous hochés de la tête, ils disparurent aussitôt. Pour ma part j’étais resté un bon moment dans le ciel, m’amusant à observer les jeux de lumières de Karakura qui avait énormément changé. C’était quand même assez beau. Puis d’un pas de shunpo tranquille, j’atterris sur la dalle d’un gigantesque immeuble qui surplombait les environs. J’allais même m’adosser à la balustrade pour me perdre dans la contemplation des lieux, si et seulement si un cri strident à quelques mètres derrière moi ne m’avait pas interpelé. Je ne daignai même pas me retourner. Beaucoup trop faible pour que je puisse me donner à fond. D’ailleurs, je n’eus pas besoin de bouger puisque le hollow se ruait vers moi. Sans doute avait-il senti mon énergie spirituelle. Mais alors qu’il était à deux doigts de me transpercer le dos, je disparus d’un port de shunpo, avant de me retrouver derrière lui. La frappe s’en suivit et un instant plus tard, il se désintégrait sous mes yeux. Mais alors que je voulus rengainer, un réiatsu assez particulier et plutôt proche m’en dissuada…

    - Qui va là ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702

avatar
Rang : 13ème siège de la 11ème

Messages : 55
MessageSujet: Re: Première mission ; Descente musclée sur Karakura {Thanatos-samaaa}   Mer 2 Jan - 15:28

Vasto Lorde:
 

La terre. Crétin, piétaille. Chose abjecte au sang si nourrissant. La traque était d'un ennui, sa puissance trop grande pour une proie d'un tel acabit. Il aimait passer entre les strates des différents mondes, poursuivre ses adversaires là où personne n'osait s'aventurer. Tuer les humains était stupide, ils n'étaient jamais assez puissants. Tuer les Quincy était amer, leur reiatsu empestait la mort, ironie profonde. Non, ce qu'il préférait était encore était les siens. Les Adjuchas étaient le meilleur met, mais il étaient devenus trop intelligents, trop rapides et n'erraient qu'en groupes dans le Hueco Mundo. De temps en temps, il tombait sur quelques Gilians, stupides et affamés. Il ne retirait rien de ces affrontements, sinon à emplir le creux qui tordait son esprit. Il s'ennuyait à n'en plus pouvoir. Les êtres comme lui s'évitaient la plupart du temps, désireux de ne pas perdre leurs prérogatives de dominants. Même si l'ennui était omniprésent, risquer inutilement sa vie n'était pas devenu une activité prisée. Raison pour laquelle il avait opté pour hanter les forêts du grand nord, là où les Shinigamis n'osaient que peu s'aventurer. On hurla plusieurs fois au fantôme, mais l'on disparaissait bien souvent aussi. Un endroit où la nature était omniprésente, lieu où il se sentait apaisé, curieusement. L'âme avait ses endroits favoris, et il ne se sentait bien que sur la terre de ses ancêtres, sans le savoir. La région des grands lacs, au fond d'une caverne. C'était là que sa proie était venu le chercher. Habitué à cacher sa force, le Vasto Lorde attirait de temps à autre des créatures trop sottes pour différencier la pression qu'il dégageait. Des créatures qui pensaient tomber sur un humain particulièrement doué. Grand mal leur en faisait. Dès qu'elle avait compris son erreur, la chose avait fait demi-tour, cherchant à se cacher. Par jeu, Vandred avait ouvert un Garganta. Il voulait sentir sa peur et la faire flancher avant de la mettre à mort. Pareil à un félin. Elle serait son divertissement de la journée. Et la traque commença. Déambulant à travers le Hueco Mundo, ils jouèrent au chat et à la souris pendant des jours, le Vasto Lorde blessant sadiquement la créature bon nombre de fois, jusqu'à ce qu'il se lasse. Il ouvrit alors un énième Garganta vers la Terre, se décidant à mettre fin à ce jeu qui n'avait que trop duré. Il ouvrit le passage et laissa à la créature trente secondes d'avance, puis se rua à sa poursuite.

Le Vasto Lorde se figea. Son esprit écrasé par une aura qu'il ne connaissait pas. Il baissa drastiquement son aura, ouvrant la bouche pour goûter cette étrangeté. Il posa pied à terre, se laissant glisser dans les airs, et craquela le sol par son seul contact. Il senti l'aura de sa proie disparaître, drainée. Un frisson lui parcourut le dos, sensation bien trop humaine pour un monstre comme lui. De nouveau, il goûta l'air, tentant de reconnaître cette aura. Il ne sut qu'en distinguer la saveur, qui faisait émerger en lui un souvenir maintes fois éprouvé. Une densité supérieure, cependant, quelque chose de puissant ... et appétissant. Mais il n'était plus un animal. Il enchaîna une série de Sonido pour s'élever dans les airs, laissant une trainée de fumée derrière lui. Il gagna ainsi le ciel sans grande difficulté, et y vit une vision à lui retourner l'estomac. Des ... shinigamis ... partout. Ses yeux étincelèrent dans la nuit, rouges et affamés. Et au centre de tout ça, un autre, plus étrange. Plus fort, qui animait quelque chose dans la zone reptilienne de ce qui aurait du être son cerveau. Un instinct primal, mêlant peur et envie. Une pulsion sadique et animale. La peur. Oh oui, il lui faisait peur. Pourquoi ? Parce qu'il était assez fort pour lever son sabre contre lui. Mais il le voulait pour lui, il désirait le dévorer et goûter la saveur d'un tel reiatsu. Tout autour de lui n'était que piétaille. Une telle proie ne méritait pas qu'on la tue dans le noir. Sa chair serait d'autant plus tendre qu'elle aurait éprouvé l'horreur de la situation. Alors que la chair du Hollow avec lequel il jouait terminait de se désagréger, il haussa légèrement son reiatsu, puis se propulsa d'un sonido à hauteur du Shinigami à la force si appétissante. Sans crier gare, il cessa de cacher sa force, répondant à la demande de ce dernier. Il vit les visages des autres sabreurs se tourner vers lui, certains flanchant devant la profondeur de son reiatsu. Il se passa la langue sur les lèvres.


"Bon ... jour." articula-t-il, se rendant soudainement compte à quel point sa voix était rauque.

Il n'avait pas parlé depuis des décennies, et ces mots lui écorchaient ce qui aurait du être ses cordes vocales. Il se racla la gorge et laissa échapper un petit rire moqueur. Il reconnaissait le symbole présent sur l'épaule du shinigami à la pression si alléchante. Il y distinguait une ressemblance avec celui de celui qu'il avait dévoré, lorsqu'il n'était qu'un Adjuchas. Pas les mêmes traits, et il ne portait pas la toge blanche. Mais ça y ressemblait. Un lien ? Oh, alors, il fallait se montrer poli. Oui ! Lui montrer qu'il n'était pas n'importe qui. Lui montrer, lui faire peur, attendrir sa viande ...


"Permettez-moi de me présenter ... fu fu fu ..." commença-t-il, se feignant d'une révérence plutôt humaine pour le monstre qu'il était.

Il se souvenait que c'était comme ça qu'on saluait les êtres humains. Oui, un lointain souvenir d'une époque où il était vêtu comme un loup. Souvenir ... souvenir ? Non, il n'avait jamais été humain, il n'était qu'un prédateur. Se nourrissant de leurs peurs et de leurs âmes.


"Je suis ... Vandred. Vandred Thanatos. Et vous, vous avez tué ma proie." trancha-t-il, pointant d'un doigt squelettique le sabre dégainé du Shinigami.

Sur ce mots, il se redressa, ses yeux rouges miroitant de convoitise. De taille humaine, son aspect laissait paraître toute l'horreur du monstre qu'il incarnait. À chacun de ses mouvements, une trainée de fumée s'échappait de lui. À tel point qu'il ne semblait être qu'un mirage aux yeux des shinigamis. Peut-être commençaient-ils à comprendre ce qu'il était au final, si la densité de sa pression spirituelle ne suffisait pas. Il se gratta le masque, pathétique imitation d'un doute feint, puis le tendit à nouveau vers sa proie. Mais lui, il était différent. Et ça, c'était intriguant.


"Quel est votre nom, Shinigami à la toge blanche ? J'ai si faim ..." grogna-t-il, penchant la tête sur le côté.

Cette proie était plus curieuse qu'appétissante après tout : elle lui avait parlé. Oh, c'était un jeu auquel il ne s'était pas livré depuis des années et des années. La curiosité commençait à l'emporter sur la gourmandise. Il était changeant, tout comme la fumée dont il était le maître. Tiraillé entre l'humain et le monstre, entre la parole et la gloutonie. Un nouveau frisson parcourut son échine. S'il l'attaquait, il les mangerait tous, c'était décidé. Même les petits amuse-gueules qui les regardaient avidement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t821-gannicus-narcissos-kyousou-en-a

avatar
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Première mission ; Descente musclée sur Karakura {Thanatos-samaaa}   Ven 4 Jan - 11:31

Rp abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Première mission ; Descente musclée sur Karakura {Thanatos-samaaa}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Première mission ; Descente musclée sur Karakura {Thanatos-samaaa}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première mission
» Première mission
» Convocation pour la première mission ?
» Première mission de Grey pour le QG de North Blue
» La première mission de Maethor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-