AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Poker menteur [Lukas/Carter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poker menteur [Lukas/Carter] Hum-ind
Real Mayer
Rang : Indépendant

Messages : 104
MessageSujet: Poker menteur [Lukas/Carter]   Poker menteur [Lukas/Carter] Icon_minitimeMar 22 Jan - 23:09

    - Putain mais tu vas arrêter de faire chier avec tes relances, toi ??

La voix rocailleuse de Lukas s'était élevée au-dessus du brouhaha, son accent allemand étant généralement accentué lorsqu'il haussait le ton de cette manière. Pour recadrer un peu les choses, cela faisait déjà deux bonnes heures que Lukas jouait à cette table au poker, un jeu qu'il appréciait énormément et qu'il avait découvert il y a de cela quelques décennies, et depuis le départ l'un des mecs ne cessait pas de le relancer dès qu'il le pouvait. Un jeune con, gosse de riche, qui avait un tapis plus important que les autres et qui en profitait allégrement. Sauf que là, à force de perdre ses jetons face à lui, la patience du vieil homme s'était évaporée comme neige au soleil. Et dans ce genre de cas, il perdait son savoir-vivre. Encore que... En avait-il réellement ?

Le ton montait déjà suite à ce qu'il venait de dire lorsque le croupier lui demanda de quitter la table. Abasourdi, énervé, il allait rétorquer lorsque deux gorilles apparurent autour de lui, comme pour l'inviter à obéir sans faire de vague. Poussant un soupir résigné, Lukas attrapa sa choppe pour se rendre directement au bar. Alors qu'il se posait sur l'un des tabourets, l'un de ceux qui donnaient directement sur la table, il posa son verre et se mit à marmonner quelques phrases incompréhensibles pour ceux qui se trouvaient autour de lui.
    - Me demander à MOI, de quitter une table. Je suis sûr qu'ils sont avec lui. Ouais c'est pas con ça. Ça se trouve, il est venu avant moi et leur a parlé. Mais oui... Tout s'explique ! Ils sont là. Tout autour de moi. Je dois faire attention !

Le regard affolé, il contemplait chacun des visages qui se trouvaient autour de lui. La suspicion, la paranoïa, voilà ce qui l’habitait en permanence. Alors qu'il quittait son siège pour s'asseoir par terre - ainsi il était sûr de ne pas être repéré par les méchants - il sortit de sa poche un petit tube de médoc' afin d'en avaler plusieurs gélules. Y'avait bien que ça pour le calmer. Puis, sans crier gare, il se mit à ramper entre les sièges avant de s'agripper à la jambe d'un inconnu, s'aidant ainsi pour se redresser. Et alors que leurs regards se croisaient, il lançait :
    - Je suis d'accord avec toi ! Je suis sûr qu'il ment ! On peut pas avoir autant de chance tout le temps. Salopard de tricheur ! T'offres un verre au vieil homme que je suis ?

Vieil homme, il l'était. Mais surtout, son apparence lui donnait l'air d'un clochard sans le sou. Ce qu'il n'était pas, bien évidemment. Mais sous ces lunettes sales, abîmée par l'usure, son regard empreint de folie ne laissait que peu de doutes quant aux troubles qui l'habitaient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t726-real-mayer#4436
Poker menteur [Lukas/Carter] Arr-num
Ivy Taliaferro
Rang : Adjuchas

Messages : 146
MessageSujet: Re: Poker menteur [Lukas/Carter]   Poker menteur [Lukas/Carter] Icon_minitimeVen 25 Jan - 11:25

Le Canne-Chou, c’est bien beau mais quand tu n’es qu’un humain, il faut bien vivre ! Entre le loyer à payer, la nourriture, l’électricité, le gaz & autres charges nécessaires quant au bien-être & à la survie de soi, ça en fait pas mal. Et le Canne-Chou, ça ne rémunère pas, c’est du bénévolat. Voilà pourquoi Carter River s’est mis en quête d’un travail à peine arrivé à Karakura. Fort heureusement pour lui, ce ne fut pas compliqué : première, il trouva rapidement un casino dans lequel il postula. Lorsqu’on lui fit passer l’entretien d’embauche, sa maitrise des langues nippones et britannique – Puisqu’il est de nationalité britannique et d’origine japonaise, rappelons-le – mais surtout sa façon de mélanger et distribuer les cartes furent des atouts clés. Résultat ? Le patron, plus que satisfait par ce candidat sorti tout droit de son plus beau rêve, l’engagea sur le champ.

Ainsi, ce soir-là, on lui attribua la table n°4. Une table qu’il n’aimait pas vraiment. Petite, en forme d’arc de cercle, seulement trois personnes pouvaient s’y assoir pour participer à la partie, qui n’était nulle autre que du BlackJack. Un jeu que l’illusionniste ne connaissait que trop bien : c’était le premier jeu de cartes que son mentor, M.Grinder dit « Le Boss », lui apprit à jouer. La partie se déroula sans anicroche, les participants ne remarquant pas l’astuce que faisait le magicien. Le BlackJack était certes un jeu assez simple à gagner, mais le croupier n’est nul autre qu’un Fullbringer, là c’est une autre histoire. Ainsi, lui fut-il aisé de manipuler l’âme des cartes de manières à intervertir les valeurs et ainsi, s’assurer de l’échec cuisant de chaque participant. Après avoir fait perdre chaque personne étant passée sur plus de deux heures, le nouveau croupier demanda une pause qui lui fit accordée.

Là, il se posa au bar et dégusta son premier cognac de la soirée. Il portait un amour particulièrement fort envers cet alcool, qu’il trouvait très doux lorsqu’il envahissait la bouche et faisait ressortir toute sa force après qu’il ait été inhalé. Ce mélange subtil de saveur et de sensation l’envoyait toujours dans un monde où tout était beau, calme et…
    Bordel mais c’quoi c’truc !?

Malheureusement pour Carter, quelqu’un l’extirpa de son Nirvana. Il sentait une pression au niveau de sa jambe gauche, comme si quelqu’un avait resserré son étau à cet endroit même de son corps. Tournant sa tête dans cette direction puis l’abaissant, il remarqua avec effroi qu’un clochard ivrogne s’était agrippé à lui. Pire, ce dernier marmonnait des propos totalement incompréhensible et demanda, voire exigea, que le britannique lui offre un verre.
    « Euh ouais, bien sûr… » lâcha Carter, totalement déstabilisé.

En lui répondant positivement, il espérait que le vieux le lâcherait enfin. Que nenni ! Il continua à s’agripper que si bien, le croupier commençait à sentir son membre être engourdi. Estimant que son temps de sympathie était écoulé, il se mit à agiter sa jambe gauche dans tous les sens, pour se débarrasser de ce mendiant des plus collant.
    « Mais tu vas m’lâcher, connard d’merde ! »

Mais en s’agitant dans tous les sens, il ne put obtenir le résultat tant escompté. En effet, se tortillant de tous les côtés pour se débarrasser du mendiant, Carter ne remarqua pas que le grand tabouret, sur lequel son postérieur était posé, ne cessait de trembler, de s’agiter et, surtout, de pencher. Et à force de faire cela, il arriva ce qu’il devait arriver : la chaise bascula sur le côté, laissant l’illusionniste se retrouver face contre terre. La douleur fut grande, l’humiliation aussi. Le visage ancré dans la moquette rouge sombre du casino, le Fullbringer n’osa se relever, de peur de subir les moqueries. Et, aussi, pour éviter d’en foutre plein la tête à ce vieux connard de clochard. Après tout, tout est de SA faute !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1522-ivy-taliaferro#11783
Poker menteur [Lukas/Carter] Hum-ind
Real Mayer
Rang : Indépendant

Messages : 104
MessageSujet: Re: Poker menteur [Lukas/Carter]   Poker menteur [Lukas/Carter] Icon_minitimeJeu 31 Jan - 10:57

Ce qu’il n’avait pas prévu, c’était de voir son sauveur se vautrer en beauté. Alors que les deux hommes se retrouvaient au même niveau, soumis aux regards des hommes et des femmes présents dans la pièce, les rires commencèrent à fuser. Se rendant compte qu’il était en partis responsable de ce petit spectacle, Lukas se sentit mal pour celui qui restait face contre terre, se noyant sans doute dans sa propre honte. Le Quincy n’ayant pas voulu cela se sentit obligé de l’aider. Ne serait-ce que pour sortir de cet endroit. Baissant le visage vers lui, il lui murmura quelques mots afin de l’encourager à faire face.
    - Hey, gamin, ça va ? Désolé pour ça. Allez, relève-toi. Tu ne vas pas rester là à subir les moqueries de ces gens quand même ! Allez, suis-moi. On sera mieux dehors.

D’un simple bond, le vieillard se remit sur pied, non sans adresser un bon gros doigt d’honneur à ceux qui se riaient de lui. Cette petite mascarade avait au moins eu le mérite de lui remettre les idées au clair, un éclair de lucidité qui pouvait être bénéfique dans cette situation. Au fond de la salle, un mouvement suspect attira son attention. Trois gorilles se dirigeaient vers eux afin de les faire sortir, leur présence occasionnant sans doute trop de troubles pour une salle de jeu. Anticipant la réaction de ces hommes et comptant sur sa propre vélocité, Lukas se faufila au travers de la foule pour regagner la sortie alors que les hommes s’arrêtaient prêt de son sauveur. Qui ne s’était toujours pas relevé visiblement. Lukas s’arrêta précipitamment. Prenant son courage à deux mains, il se précipitait déjà à ses côtés pour sauver celui qui l’avait aidé précédemment – son esprit lui jouait de sacrés tours bien sûr – sortant au passage de sa veste un petit revolver qu’il pointa en direction des gardes, puis de la foule, non sans générer au passage un mouvement de panique parmi les joueurs.
    - Touchez-le et j’vous descends ! Viens gamin, partons !!

Les trois levaient déjà les mains, en signe d’apaisement. Reculant d’abord doucement, toujours en visant les gorilles, il arriva de nouveau près de la porte, sentant le souffle frais du vent sur sa nuque. C’est ainsi qu’il se retrouva dehors, se mettant à courir comme un dératé afin de ne pas se faire attraper par la police qui ne manquerait pas de débouler ici. Pour être tout à fait franc, Lukas n’avait pas fait attention à une chose pourtant essentielle : est-ce que l’homme le suivait ou était-il resté à l’intérieur, prêt à subir les foudres de la direction ? Il eu la réponse rapidement alors que l’homme arrivait près de lui. S’arrêtant alors, non sans prendre le temps de ranger son arme, il reprit son souffle avant de lui adresser un large sourire, remettant au passage ses lunettes en place qui s’étaient décalées lors de sa course.
    - Encore désolé pour tout ça, j’étais pas dans mon état normal. Un truc que j’ai pris qui m’a fait bizarre. Je suis Lukas… Lukas Handler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t726-real-mayer#4436
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Poker menteur [Lukas/Carter]   Poker menteur [Lukas/Carter] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Poker menteur [Lukas/Carter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poker menteur [Lukas/Carter]
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Préval, un sale menteur
» { Menteur ! - - - PV
» A true humanitarian,Jimmy Carter.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Monde des Humains :: Banlieue de Tokyo-