AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Sauvetage contre-nature [Pv: Imari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Privaron Espada

Messages : 32
MessageSujet: Sauvetage contre-nature [Pv: Imari]   Dim 3 Fév - 3:23

    Je ne souhaite pas combattre, juste quitter ce désert dans lequel je suis arrivée sans l'avoir souhaité…

Les mots s'échappaient avec audace mais sonnaient faux. Les raisons de ceci étaient multiples : Elle n'était pas comme lui ni comme les siens, elle portait une tenue semblable à celle des prisonniers – l'Arrancar ignorait d'ailleurs que des humains étaient retenus au Hueco Mundo – et n'étouffait pas assez intensément cette étrange aura combative qu'elle s’apprêtait d'ailleurs à libérer face à la lente réflexion de son interlocuteur. Mais elle n'en fit rien, sage décision : Son état de lui offrait pas le luxe de se battre à tout va, et quand bien même parviendrait-elle à arracher la victoire face à chacun de ses opposants, la faim et plus particulièrement la soif auraient finalement raison d'elle.
Casshern semblait bien impassible d'apparence, au plus grand désespoir de la jeune femme qui devait attendre une réaction pour être fixée sur la nature de cette rencontre. En vérité, il réfléchissait ; Pour la première fois il rencontrait une humaine dans Son monde, et devinait sans le moindre mal qu'elle était recherchée par ses semblables. En bref, il détenait le pouvoir de changer la destinée d'une autre personne. Fasciné, il dévisageait la malheureuse avec un recul assez déstabilisant, cependant sans dégager la moindre hostilité.

Peu habitué aux interactions – même parmi les siens –, l'Adjuchas songeait plusieurs minutes sans se préoccuper de la notion du temps, chaque pensée étant focalisée sur la beauté de ce pouvoir qu'il détenait, bien qu'en totale contradiction avec l'état d'esprit de la hiérarchie de Las Noches avec qui il mettait le plus de distance possible afin de réaliser son objectif le plus précieux. Puis finalement, il reprenait la parole.

    Encore plus intéressant…

Tournant le dos à son interlocutrice sans la considérer plus encore, il matérialisait le Garganta afin d'offrir une porte de sortie salvatrice pour cette dernière. Un sourire enfantin aux lèvres, Casshern l'observait emprunter le passage puis fit de même sans réfléchir, comme s'il n'avait pas terminé d'étudier la conséquence de l'acte contre-nature - ? - qu'il venait d’exécuter. Cette passerelle qui reliait les différents mondes les guidaient tout droit en Amérique du Sud, dans une campagne qui ne facilitait pas franchement la localisation exacte. Mais ça, le présumé sauveur s'en moquait pas mal, car seul l’intéressait son impact sur cette vie dont il ignorait tout.
Sans doute ne s'attendait-elle pas à être immédiatement suivie par celui-ci car elle semblait encore bien méfiante. Pourtant, il ne l'avait pas ramené sur terre pour la tuer sans être dérangé par d'autres Hollows, non. Il était simplement intrigué. Et maintenant ? Qu'allait-il se qu'il va se passer ? Bien qu'il ne s'en rendait pas vraiment compte, l'Arrancar continuait de la dévisager dans l'attente de quelque chose qu'il ignorait lui même. Une attitude inadéquate et quelque peu dérangeante pour la jeune femme qui risquait surtout de se retrouver seule face au malaise qui s'installerait bien vite si personne ne se décidait à relancer la discussion. Et sur les deux, qu'une d'entre elles semblaient prêtes à le faire, l'autre disposant d'une patience anormalement plus élevée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t601-casshern

avatar
Rang : Spectre - Quincy

Messages : 196
MessageSujet: Re: Sauvetage contre-nature [Pv: Imari]   Dim 17 Fév - 10:54

Survivre. La seule chose qui motivait ses gestes en ce moment. La seule motivation qui lui procurait de l’énergie en ce moment. Cet intense flux de vie pulsait dans ses veines et artères malgré son sang usé et dénutri. Les sentiments, un concept qui lui avait permis de survivre jusqu’à présent. Mais pour combien de temps encore ? Ces yeux fauves ne la quittaient pas, prêt à agir et à la dévorer. Il n’y avait certes pas grand-chose à manger, mais lorsque cela touchait l’âme, que valait-elle ? Le Hueco Mundo avait été plus qu’un tourment pour elle et lorsque tout espoir semblait éteint, ce fut cet arrancar qui la raviva. La réalité se déchira et une bouche d’une noirceur étonnante s’ouvrit. Sa porte de sortie ou simplement le chemin vers sa tombe. Tout se révélait possible à cet instant. Néanmoins, qu’avait-elle à perdre ? Absolument rien. Laissant le crépitement de son arc s’éteindre, ses jambes exténuées la guidèrent lentement vers le garganta et peu à peu, son corps s’engouffra dedans…

Les yeux fermés, Imari n’espérait rien. Elle avançait simplement pour ne pas être déçue... et lorsqu’elle sentit la légère caresse du soleil, ce fut un élan de soulagement qui se propagea dans son corps endolori. Libre. Enfin libre. Faible comme elle était, pas même une larme put quitter son corps. Seule sa respiration exprimait son bien être présent. Puis ses paupières se soulevèrent et son regard s’attarda sur un décor bien éloigné de ce qu’elle connaissait. Plus aride et plus tropical que le Japon. Un pays proche de l’équateur probablement avec ces arbres ressemblant à des palmiers ou peut-être pas… Cela faisait des années qu’Imari n’avait plus eu de contact avec le monde réel que ses connaissances en étaient perturbées. Monotone, le Hueco Mundo l’avait habitué à une absence de variété que pouvait offrir la Terre. Après quelques pas, ce qu’elle sentait sous ses pieds ne la trompait pas. De la terre et de la vie.

Néanmoins la légère effervescence qui tiraillait son cœur fut mis en quarantaine lorsque l’aura de l’arrancar apparut dans son dos. Lui aussi avait emprunté le Garganta et posait à nouveau ses globes de topaze sur elle. Rendant la pareille à l’arrancar, elle cherchait à sonder son esprit et à trouver pourquoi un tel être viendrait en son aide. Après tout il était de la même race et peut-être ressentait-il que la jeune femme transformée en Quincy pouvait être une menace pour ses semblables voire même pour lui. Se raclant légèrement la gorge et massant le poignet où Nina Von Blut reposait, Imari éleva la voix.
    » Pourquoi ? Inutile d’aller par quatre chemins, pourquoi m’avoir aidée ?
Elle se tenait prête à tout, son reichi déjà prêt à être matérialisé au besoin. Si la discussion débouchait sur un affrontement à mort, elle y perdrait probablement la vie mais pas sans avoir handicapé suffisamment l’arrancar. Sa voix s’était néanmoins faite douce, presque amicale. Qui savait si cela pouvait atténuer les élans sanguinaires qui habitaient son âme corrompue ?

_________________



.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t318-shirogane-imari
 

Sauvetage contre-nature [Pv: Imari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Discussion Contre-Nature? (PV - Adrian Eversfield)
» "Contre Nature"
» [Baterilla] Une collaboration "contre-nature" [FB Fune]
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-