AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Songes & Ambitions [Pv: Naezka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Privaron Espada

Messages : 32
MessageSujet: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Dim 3 Fév - 23:23


Depuis qu'il avait endossé son nouveau rôle au coeur de Las Noches le Cuarta Espada ne quittait plus la forteresse, la découvrant pour la première fois dans sa quasi-globalité. Jusqu'alors, il ne s'était jamais rendu plus loin que les antichambres succédant la porte d'entrée et préférait mettre de large distance entre lui et ses semblables. Mais à présent il pouvait, et se devait, de connaître le royaume qu'il représentait – Avec un rang qui lui permettait qui plus est de ne pas se retrouver victime de secrets ou de cachotteries propres à la hiérarchie. Car maintenant, il incarnait aussi la plus haute hiérarchie orientée par le Roi lui-même.

Songeur, Casshern s'était arrêté au bord d'une terrasse donnant sur l'infini désert de sables blancs. Les pensées ne cessaient d'affluer, débouchant sur des plans, des idées, des buts sans pour autant se focaliser sur l'un d'eux. Après tout, son but initial était de s'imposer dans l'Espada, objectif qui était plus ou moins accompli même si quelques rivalités émergeaient dores et déjà – ce qui avait plutôt tendance à tuer l'ennui que réellement lui nuire – et il ne lui restait désormais plus qu'à remplacer l'ancien dessein par un nouveau. Il n'y avait de toute manière pas d'autres astuces pour combler une partie du vide qui le tiraillait et chasser l’éternel monotonie qui avait tendance à l'assiéger lors de ses errances habituelles.
La servitude pouvait lui apporter une certaine satisfaction maintenant qu'il s'était hissé assez haut pour ne pas blesser son ego à la tâche. L'Adjuchas avait d'ailleurs prêté serment, assumant pleinement cette décision... Néanmoins, la petite visite de la citadelle touchait déjà à sa fin et le besoin d'instantanément remplacer une activité par une autre apparaissait à nouveau.

Un soupir plus tard, il fronçait les sourcils en se demandant si on allait lui ordonner d'accomplir son devoir d'une quelque façon ou s'il devait forger lui même sa propre voie. Après tout, l'ambition tant qu'elle ne cause pas trop d'ombre au Roi demeure une magnifique dynamique. Ce type de réflexion n'apparaissait pas encore parmi ses habitudes, mais au rythme ou les choses progressaient, l'Espada commençait à se familiariser avec une telle idée...

Son regard ambré toujours perdu dans le lointain, il pensait un peu plus encore à cette métamorphose qui opérait doucement en lui. Du moins jusqu'à ce qu'une présence le pousse à se retourner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t601-casshern

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Lun 4 Fév - 21:31

« Songes & Ambitions »
→ L’Echidna s’étira longuement avant de quitter la pièce, l’air maurose. Son quotidien était bien loin d’être passionnant, lorsque Dark n’était pas là. La chasse aux Hollow et les railleries ne suffisaient pas à la rassasier, et rien ne la divertissait suffisamment. Les rumeurs couraient en permanence, chuchotements arpentant les couloirs, mais toutes manquaient de consistance et rien de concret n’en ressortait. Elle préférait vivre les choses qu’en entendre simplement parler ! Finalement, la serpente ne trouvait rien à se mettre sous la dent et commençait à s’ennuyer ferme. Pourtant, s’il ne se passait rien autour d’elle ca ne voulait pas dire pour autant que rien ne se passait : ca et la, des indices d’évènements qui lui échappaient attiraient son attention. Elle avait besoin de mouvement, de quoi couper court au monotone. Cela faisait trop longtemps qu’il ne lui arrivait plus rien et qu’elle demeurait un peu à l’écart, et ca ne lui plaisait plus.

Comme la demoiselle marchait à pas lents dans les couloirs enveloppée du seul vêtement qui ne la gênait pas trop (et dont elle appréciait les bandes de cuir qui, ca et là, ceinturaient étroitement son corps), caressant distraitement la tête de Natrix, un soupir attira son attention.

Un soupir, ca n’était pas grand-chose. Mais quand on passait son temps en des lieux totalement vide et ennuyeux, c’était déjà une grande chose. L’Arrancar s’arrêtât net, attirée par l’origine de ce son léger comme par un aimant. D’autant qu’il était rare de croiser du monde dans cette partie reculée de la forteresse blanche. Un sourire se glissa immédiatement sur ses lèvres : elle ne reconnaissait pas la silhouette qui se tenait sur ce balcon. Mais si elle ne la reconnaissait pas, elle n’en devinait que mieux de qui il pouvait s’agir : elle avait eu vent dernièrement de la promotion d’un nouvel Espada. Et pas seulement ! Un nouveau promu à la place qu’elle avait tendance à considérer parfois un peu comme la sienne, malgré son statut de Fraccion. Ce n’était pas la modestie qui l’étouffait, et elle considérait que son rôle de Fraccion n’avait rien à voir avec ses compétences. Si elle marchait dans le sillage du Segunda, c’était parce que cette situation lui semblait tout simplement la plus amusante. Elle en tirait une satisfaction certaine, et avait choisit cette place. Rien à voir avec l’étendue de ses pouvoirs, donc.
Naer siffla, faisant se retourner le nouvel arrivant. Elle ne le détailla que très brièvement, un peu indifférente de toute manière à quelle pourrait être son apparence. Elle s’efforça de retenir son aura cependant, par principe. Cela pouvait toujours se révéler utile à l’ avenir, et savoir reconnaitre ceux qui faisait partie des rangs de Las Noches lui tenait à cœur plus qu’on aurait pu le croire d’elle. Son ton semblait emplit d’insolence.

→ C’est ta promotion qui te fait soupirer ainsi, Quarta ? |
Elle ne savait rien de son nom, ou de la manière dont il avait obtenu cette place. Tout au plus conjecturait elle que le précédent avait crevé, et ne se posait pas plus de questions. Après tout, elle n’était même pas certaine de s’adresser à la bonne personne. Ce qu’il dégageait semblait correspondre, tout simplement.

Avec cette démarche souple qui la caractérisait depuis qu’elle avait endossé pendant des années un corps de reptile, toujours son le sourire aux lèvres, Naezka abolit la distance qui la séparait de l’Espada pour s’accouder au bord de la terrasse. Quel paysage fade…


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique

avatar
Rang : Privaron Espada

Messages : 32
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Mar 5 Fév - 21:47

    Ce qui me fait soupirer, c'est de constater qu'ici l'ennui reste le même peu importe le rang que l'on occupe. Je dirai même qu'il se révèle comme plus profond encore.

C'était une réponse immédiate et sincère que l'Arrancar soufflait tout en s'attardant sur le visage parsemé de malice de cette nouvelle venue. L'apparition de nouvelles têtes dans son entourage parvenait toujours à l'amuser ; Il se demandait à chaque reprise quels vices se cachaient derrière ces moues confiantes et sereines. Oh, la sienne semblait identique, mais ce n'était qu'un masque, qu'une façade vouée à copier l'attitude distante et orgueilleuse des Espada aperçus alors qu'il n'était encore qu'un simple Numeros. Le jeu et la curiosité le poussaient parfois à varier les attitudes sans pour autant faire appel à de subtiles transitions, et il se contentait d'offrir des bribes de tempéraments différents à chacun... Qu'est-ce que cela signifiait-il de toute façon dans ce monde morne et vide ? Des êtres se retrouvaient condamnés à vivre pour l’éternité, tiraillés par une faim mystique qui les poussait d'abord à se battre entre eux pour survivre, puis à finalement se battre contre d'autres forces opposées pour ne pas se laisser mourir une fois le premier objectif rempli.

Tout simplement car l'épanouissement émotionnel n'avait pas sa place ici – Ce n'était pas la solution, ce n'était pas ce qui calmerai ce creux présent depuis le début de leur incarnation. Ils étaient conditionnés depuis le départ, et aussi fataliste que cela semblait être... Casshern en ressentait une certaine insatisfaction. Mais enfin, ses réflexions avaient beaux être inévitables elle ne lui offrait pas la possibilité d'emprunter une nouvelle route. A la place, elles l'éloignaient juste un peu plus de toute logique sur les rapports "humains" avec ceux qui ne seraient jamais rien d'autre que des frères d'arme.

    Cet endroit nous ronge plus qu'il nous apporte. Il nous lance dans un bain de sang ou l'adrénaline s'avère être la seule solution à notre manque, puis nous pousse instinctivement à exiger des doses de plus en plus élevées, de plus en plus intenses, rendant les plaisirs du début obsolètes... L'Adjuchas détournait son regard. Le ton de sa voix était grave, et ses lèvres libéraient ses pensées comme s'il s'adressait à lui même. En vérité, c'est seulement lorsqu'on arrache notre masque que l'on devient le véritable monstre. Avec l'illusion de notre vœu le plus cher en guise d'apparence, une humanité.

De nouveau ses yeux lorgnaient en direction de son interlocutrice qui ne s'attendait probablement pas à d'étranges et incertaines phrases plus ou moins philosophiques. Ses yeux brillaient, il cherchait à capter le regard de cette dernière, sans raison véritable. A vrai dire, la Fraccion ne pouvait certainement pas deviner si de tels propos étaient sérieux ou si le Cuarta cherchait simplement à la rendre confuse.
Un inconnu, il n'était rien de plus pour la faune arrancarisée du Hueco Mundo outre le fait d'être le tout récent Cuarta Espada – Rôle qu'il s'était fixé depuis le départ et qu'il comptait apparemment maintenir. Mais pour l'heure, il semblait plus intéressé par l'impact de ses dérives sur son interlocutrice. L'étrange lueur de son regard permettait au moins d'affirmer ceci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t601-casshern

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Sam 9 Fév - 0:24

« Songes & Ambitions »
→ La franchise… elle y était plus qu’habitué. La sienne n’avait d’égal que celle souvent de son Espada, et la vertu à double tranchant lui était assez chère. Mais en ce monde de bêtes et de complots, elle n’avait pas assez souvent sa place. C’était regrettable, aussi la jeune femme appréciait elle à sa juste valeur celle de sa rencontre du jour. Un rire étouffé lui échappa alors qu’elle l’écoutait le regard dans le vague : il en savait quelque chose, de cet ennui !
« Cela va sans dire ! » semblât alors exprimer le petit hochement de tête qu’elle fit pour appuyer son propos. En tout cas, il devait être la depuis un moment. Et elle ne s’étonnait de constater qu’elle n’était pas la seule à penser ce genre de choses, bien qu’elle ne soit pas de ceux qui se prennent la tête à longueur de journée sur de profondes réflexions.

Il avait l’air bien mélancolique, pour un nouveau promu… Et elle l’en plaignait un peu. Malgré la profonde monotonie de ce monde, n’éprouvait-il aucune satisfaction pour avoir atteint ce rang ? Fière comme elle était, elle aurait trouvé ca normal. Mais elle savait également que la fierté ne faisait pas tout, et que ca n’était pas forcement un rang qui faisait le bonheur d’une personne. Oui, parce que même Arrancar, il arrivait que la notion de Bonheur s’attarde entre ses pensées… Et sans forcément relier les deux notions, elle se considérait comme satisfaite depuis qu’elle endossait le rôle qu’elle tenait désormais depuis deux ans. Sa faim c’était calmé, elle c’était même presque assagie un peu ; parce qu’elle avait fini par trouver quelque chose de satisfaisant au terme de ses recherches, et de son attente. Atteindre un épanouissement émotionnel était il alors réellement impossible ? Peut être pas pour elle.

A peine entamée pourtant, la conversation virait presque à la confidence.
Le sourire de Naezka s’élargit alors que son interlocuteur continuait. L’adrénaline, le sang… Elle les aimait. Cela faisait il d’elle un monstre ? Auquel cas, elle en avait déjà été un de son vivant sans même en être consciente. Sa faim avait toujours fait partie d’elle, elle lui était naturelle. On pouvait la considérer comme folle, dérangée ou autre, mais finalement, elle ne faisait qu’être sincère envers elle-même. Pourquoi réprimer ses instincts ? Ou refuser ce qui lui apportait de la joie ? Son corps lui offrait le loisir de donner naissance à tout les plaisirs. Elle ne s’en plaindrait surtout pas. Comme lisant dans les pensées de leur maitresse de savoureux récits, les deux fins serpents sortant de son cou se mirent à frémir joyeusement. Rieuse, elle ne lui laissa pas le loisir d’attendre réponse longtemps.

→ A t’écouter, c’est plutôt notre nature même que cet endroit qui nous ronge. Et encore, vivre ainsi, être ainsi, est ce un mal ? A quoi bon vouloir être humain, c’est une condition qui est loin derrière nous… Autant savourer celle-ci ! |
Elle le pensait réellement. A quoi bon généraliser ? Chacun avait sa propre appréhension des choses. Peut être ne lui plairait elle pas pour sa position, mais elle n’en avait que fouttre. Fidèle à elle-même, elle le demeurerait toujours. Et au-delà de ce qu’elle avait énoncé a voix haute… Naezka aimait être un monstre, très certainement. S’il scrutait son regard à ce moment la, il l’avait certainement compris. Elle ne cherchait pas l’humanité : bien au contraire ! le simple envie de troquer ses jambes pour sa queue la titillait furieusement. Sa monstruosité faisait sa joie, et son existence actuelle était dans le parfait prolongement de celle qui avait précédé sa mort. Elle n’avait pas changé, à cela près qu’elle avait grandit à sa manière. Et sans jamais perdre de vue son objectif même lorsqu’elle n’arrivait plus à en trouver la nature dans les méandres de sa mémoire.

Enfin… Si les Arrancars ressemblaient à des humains, ils étaient aussi moins sensible à cette « faim » dévorante qui les avait peut être hanté durant des années, des siècles. Et leurs esprit assagit permettaient bien des perspectives. Alors pourquoi se contenter d’être des monstres ? Par cette transformation même, ils étaient peut être plus monstrueux encore, mais se donnaient la possibilité d’être également autre chose. Accoudée à la balustrade et caressant mollement ses deux amours, elle continua d’un ton neutre, le sourire plus léger et soudain un peu plus sérieuse.

→ Si tu ne veux pas être un monstre, tu as certainement le pouvoir désormais de t’en empêcher. Nous affranchissant de nos masques, n’avons-nous pas gagné cette force ? La force d’être pour nous même, tel que nous le souhaitons. |
Aussi avait elle la chance d'avoir trouvé ce qu'elle recherchait dans ce monde si vide. Bien sur, les règles de Las Noches devenaient alors un peu compromettantes… Mais ca, c’était autre chose. Et tout le monde n'avait pas la chance comme elle de trouver dans ce monde vide le fruit de ses aspirations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique

avatar
Rang : Privaron Espada

Messages : 32
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Mar 12 Fév - 0:13


Finalement, son interlocutrice s'était rapidement prise au jeu. Relativisant d'une manière qui devait lui être propre, celle-ci dévoilait là une part de sa personnalité qui s'opposait naturellement avec la réflexion du Cuarta – D'un autre côté, la plupart des arrancars s'épanouissaient dans leur nouveau rôle, et jusqu'à preuve du contraire c'était également le cas de Casshern qui n'avait trouvé jusqu'alors aucun autre moyen de mener sa vie sans en payer un tribut plus conséquent encore.
Néanmoins, l'intérêt que cette dernière portait à la discussion sans faire preuve d'un quelconque sens de la dérision l'incita à poursuivre. Après tout, ces quelques phrases méritaient au moins une réponse.

    Savourer mes nouvelles conditions... Je ne sais même plus exactement quand je suis apparu ici, mais je me sens si souvent écoeuré depuis tout ce temps qu'il m'est difficile d’apprécier quoique ce soit d'autre qu'un affrontement. Si affronter avec des mots me distrait, affronter avec mon âme d'Arrancar, au contraire, m'exalte au plus haut point.

L'ennui principal auquel il se heurtait si souvent lui apparaissait de nouveau ; Il ne saisissait pas pourquoi. Pourquoi avoir progressivement développé une conscience pour se rendre finalement compte que ce rôle de monstre lui collait inexorablement à la peau, comme tout autres Arrancars. Se libérer de l'emprise de son masque s’avérait donc être une étape plus déterminante qu'il ne le pensait ? Ou alors était-ce simplement le prix à payer pour être puissant ? L'insatisfaction remportait toujours la victoire dans l'esprit de l'Adjuchas qui n'en supportait que moins d'avoir les mains vides : Pour avoir choisi la servitude en se fixant l'objectif de devenir Espada, et pour l'avoir désormais obtenu, il n'attendait plus que des ordres. Une tache à accomplir. Peu importe laquelle, mais il lui fallait une nouvelle flamme, cette fois ci transmise par une hiérarchie capable de le galvaniser. Oui il le fallait.
Au moins jusqu'à ce qu'il trouve mieux ailleurs...

    Je ne décide pas qui je suis. Au mieux, je décide avec qui je me bats, voila tout – Et j'ai décidé d’étancher ma faim aux côtés de ceux qui me comprennent. Ceux qui sont comme moi. Un ton plus bas, il continuait. Avec eux, et non pour eux.

Une fois de plus, son regard trouble se déposait doucement sur le visage de cette dame aux serpents. Une chose semblait évidente ; Si l'Espada ne semblait pas posséder de véritables ennemis, on devinait sans mal qu'aucuns amis ne s'ajoutaient non plus à l'équation. C'était avec ce même regard qu'il dévisageait interlocuteurs comme adversaires, et seules l'excitation et l'adrénaline lui permettaient de dévoiler une sincère empathie envers quiconque.
Sa voix s'élevait à nouveau. Différente. Plus claire, plus optimiste aussi, elle balayait celle précédemment utilisée comme si l'ancienne n'avait été qu'une simple parodie de personnage mélodramatique. Et, détail plus significatif pour la concernée, Casshern lui adressait directement la parole pour la première fois, la tutoyant enfin plutôt que de persévérer dans un monologue à ciel ouvert.

    Et toi, alors. Parle-moi de toi ; Tu m'écoutes et me réponds sans mettre la moindre barrière alors qu'à priori ta propre vision de la chose est opposée. Les réflexions d'un autre t’intéresses donc tant ? Ou est-ce plutôt la compagnie que tu recherches ? Il marquait une pause puis, les yeux emplis de malice, terminait ; Dis-moi plutôt qu'est-ce que tes nouvelles conditions de Monstre t'apportent-elles de si savoureux ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t601-casshern

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Ven 15 Fév - 1:03

« Songes & Ambitions »
→ « Un affrontement » : cela devait bel et bien être la lubie, l’obsession de la plupart des Arrancars. En deux maigres années, elle avait eu tout le temps de constater que cet amour n’était que trop récurrent chez ses pairs. Elle était mal placée pour critiquer cela cependant, étant elle-même très portée sur la chose. Mais de la à dire que c’était son seul plaisir ? Non.
La reptilienne créature avait beaucoup combattu depuis sa Hollow morphose, généralement par instinct. Mais le combat était toujours demeuré, en plus d’une nécessité, une simple distraction : rien de vital. Si elle le pratiquait autant, c’était finalement parce qu’elle aimait tout simplement les fruits de sa violence. Fumées âpres, écho d’explosions retentissantes, gerbes d’étincelle et de sang… Douceurs qu’elle pouvait aussi retrouver autrement, en bonne compagnie. En tout cas, si cet amour pouvait être considéré comme « monstrueux » il n’en était pas moins un des fondements de son être, et par la même totalement détaché de sa condition. Peut être cela la rendait il très différente des autres Hollows ? Jamais, Naezka n’avait été soumise à sa condition, ou avilie. Son être et son essence étaient restés fondamentalement les même, contre vents et marées, que son corps change, que son âme soit mêlée à d’autres. Elle avait toujours été… elle-même.

Aussi la suite lui fit-elle soulever un sourcil. Ne se montrait-il pas vulnérable, en tenant pareil discours ? Spontanément Nae voyait en cette sorte de crise d’identité une forme de faiblesse, au moins de caractère. En ce monde peut être dénué d’interêt, ils pouvaient être libres. Si elle était Fraccion, c’était par mépris de la hiérarchie. Lui semblait chercher un moule pour mieux comprendre qu’elle était sa forme. Il parlait de décisions, mais finalement attendais patiemment que l’on décide à sa place, pour combler le vide qui le tourmentait.
Leurs regards se croisèrent : tout deux brillaient presque du même doré. De ce doré qui pour la jeune femme était à l’origine de tout, et qui inconsciemment réveillait en elle une légère mélancolie, et une sympathie spontanée. Pourtant, en cet instant, et bien qu’il fut Quarta et elle seulement Fraccion, elle se sentait supérieur. Lui doutait, elle était pleine d’assurance. Certains y auraient vu de la bêtise, elle y reconnaissait sa force. Toujours fidèle à elle-même, elle ne se perdait pas. Les paroles qui s’échappèrent de ses lèvres furent prononcées à voix basse, presque dans un murmure, mais sifflante. Sur ce ton de confidence qui était un peu le leur.

→ Que peux-tu encore décider, si tu ne décides pas qui tu es ? |
Et comment peut tu être si sur qu’ils sont « comme toi » alors que toi-même tu sembles te chercher ? Implicite seulement. Elle pour sa part n’avait pas l’impression, par seulement ces quelques échanges, d’être comme lui. Les autres Arrancars étaient ils censés l’être ? Elle en doutait un peu, tout comme elle doutait que l’on puisse être quoi que ce soit si on ne l’était pas par soi même. Un individu se forgeait au fil de ses choix et de ses expériences, et allait de l’avant selon ce qu’il était par ceux-ci devenu. On pouvait certes parler d’origines, d’une part d’acquis, mais on avait toujours l’emprise sur ses actions et sa personne. Le lâche par la volonté peut choisir d’être fort. L’émotif par décider de devenir mur. Le monstre par dégoût devenir un ange… Au fil des heures, des jours, des ans, ne devenait on pas toujours un peu plus un autre « moi », ou au contraire le même qu’avant par la force, la paresse ou autre ? Par le murmure qu’il avait lui-même prononcé, ne prouvait il pas que par ce simple refus de soumission totale, il était un peu lui-même dans ses actes … ? Et pas seulement un monstre. Un monstre qui ne se soucierait que de déchirer, en dépis des ordres, du reste, ou au contraire dans la complaisance de n’avoir à faire que ce qu’on lui dit.


Il retournait sa veste, fuyait peut être même un peu le sujet. Mais qu’importe, on n’arrachait pas si facilement son sourire au serpent à plumes.

→ Je ne recherche rien que je puisse trouver auprès de toi Quarta, si ce n’est un peu de distraction en attendant.
Ma « condition de monstre » comme tu dis, n’est en rien nouvelle. Ou si tu parles du fait d’être Arrancar, ca n'a rien à voir avec ce que les gens voient en moi de monstrueux. Je suis moi, et je n’ai pas changé. Je n’ai jamais changé... |
Ses yeux dorés se fendirent sous les effets de son sourire qui s’était élargit alors qu’elle soutenait son regard avec une certaine ardeur.
Non. Quelle que fut sa forme, elle n’avait pas changé. Et même si ses souvenirs d’avant sa mort s’étaient dissipés, elle en était intimement convaincue. Par contre, ce serait mentir de dire que l’abandon de son masque ne lui avait rien apporté, et il ne s’agissait pas de puissance : devenir Arrancar lui avait permis de gagner la place qui désormais était la sienne, et ainsi ce qui lui apportait le plus de joie. En devenant une Arrancar…

→ Mais j’ai trouvé quelque chose. |
Ce qu’elle avait cherché pendant tout ce temps, au moins en partie. Et par la même, la satisfaction, et un peu de repos et de satiété, après tant d’efforts.

Long mais un peu pourris xD [flemme de relire ce soaaar \0/ ] j'espère que ca iras x3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique

avatar
Rang : Privaron Espada

Messages : 32
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Sam 13 Avr - 13:47


[Rp pas tip top mais j'ai du mal à replonger dans les vieux rp.
En tout cas tu pourras pas dire que je t'ai pas laissé de temps pour te relire !!! °°]



Ainsi, son interlocutrice affirmait être restée fidèle à elle-même depuis toujours, et ce malgré ses conditions d'Arrancar ? Un sentiment de tristesse envahissait le Cuarta, bien qu'il le balaya bien vite pour ne rien en montrer sur le moment. Car la vérité était la suivante : Il ne la comprenait pas. De la même manière qu'il ne comprenait pas les autres. Et de la même manière encore qu'il ne se comprenait pas assez lui-même pour réellement saisir le sens des paroles touchant à l'identité d'une personne – En lui ne demeurait nul souvenir, nulle conviction et donc nuls réconforts, sans la moindre bribe de son passé pour marquer son assurance quant au but de son existence. Assurément, il était incomplet, imparfait.
Mais s'il laissait le silence prendre la relève l'espace d'un instant, la suite de la conversation l'intriguait au point de questionner une fois de plus sa « semblable ».

    Trouvé... quelque chose ?

Elle, qui avait déjà bien plus que lui dès le départ, se permettait maintenant de découvrir de nouvelles « choses » ? Lui qui semblait être en perpétuelle quête de vérité sur ce monde ainsi que sur soi-même n'en apprenait finalement que très peu, se laissant guider par les actes exigés par son environnement : Il avait vaincu de manière experte en tant que Hollow, puis il avait continué les meurtres sur terre en remarquant qu'il n'avait autrement aucun impact, et enfin, il se repliait dans une vocation de servitude en rejoignant l'Espada.
Mais ses intentions, cette intime curiosité qu'il masquait derrière des « pseudo-divertissements » de toute sorte, ses espoirs visant à combler un jour le vide qui le torturait, ne les avait-il mis de côté en prêtant serment au Roi de Las Noches ? Casshern ne s'était finalement que très peu renseigné sur ses alliés du désert blanc et cette rencontre hasardeuse révélait un gouffre de différence qui résidait entre lui et les autres. Il ne pouvait le nier. Il n'était pas à sa place : Sinon voilà bien longtemps que des réponses se seraient présentées à lui.

    Pour trouver, il faut chercher – Et dans quelle recherche t'es tu lancée alors que tu sembles déjà être tant en phase avec toi-même ? Précisait-il afin d'étancher sa curiosité croissante.

Car son interlocutrice possédait déjà, d'après ses dires, ce que recherchait l'Adjuchas ; Une identité propre et reconnue. Et pourtant, cela ne semblait pas lui suffire. Même si l'idée de griller les étapes n'étaient pas envisageable pour ce dernier dans pareil cas, il demeurait curieux de voir ce qu'une personne pouvait désirer de plus encore. Sa figure d'Espada ne semblait pas s'imposer dans la discussion, et ses grands yeux témoignaient de l'intérêt qu'il portait à la réponse à venir – Les yeux d'un enfant qui voulait en savoir plus, tout simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t601-casshern

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Dim 14 Avr - 12:47

« Songes & Ambitions »
→ Lentement mais surement, Naezka fut gagnée par une vague mélancolie mêlée d’émotion… Cela ne se voyait pas forcement, à une lueur près au fond de son regard qui parcourait avec absence les dunes laiteuses. La jeune femme, qu’elle fut morte ou vivante, de chair ou d’esprit, n’avait jamais été en quête d’identité : elle ne pouvait comprendre la perdition de son interlocuteur. Depuis sa plus tendre enfance, elle semblait avoir été toujours habitée par une caractère fort, une assurance presque animale. Et pourtant, la condition de sa satiété était ailleurs. Comme pour elle-même, elle répétât ces deux mots « Quelque chose… » à voix basse. Cette conversation soudain semblait remuer des choses en elle, qu’elle n’identifiait pas. Cette impression perturbante se fit plus forte lorsqu’il surenchérit.

→ Oui, je cherchait… ! |
Elle c’était subitement retournée vers Casshern, la lumière de l’immuable astre lunaire faisant pétiller ses grandes prunelles dorées. Elle s’interrompit brusquement, ayant presque l’impression de se révéler des choses à elle-même. Lentement, sa main s’éleva, et ses doigts se posèrent sur son front. Marmonnant presque, elle ramena son regard sur le sol vêtu de sable en contrebas.

→ J’ai toujours cherché… Quelque chose, ou quelqu’un. |
Une petite main frappait de manière régulière à une porte de son âme. Elle entendait les petits coups raisonner, mais ne parvenait pas à poser la main sur la poignée pour l’abaisser. Au lieu de cela, elle laissait les sons s’évanouir et se fondre avec les battements de son cœur, insaisissable. Entre quelque « chose », et « quelqu’un », il lui semblait y avoir un monde. Si elle se satisfaisait de la place qu’elle avait trouvé, de cette nouvelle vie, était ce parce qu’elle se trouvait entourée, et comprise au sein d’une hiérarchie ? Non. Un métier, cela ne suffisait pas. Une jolie demoiselle à ses cotés, ca n’était pas cela non plus. Shizuka, Naezka… Toutes deux savaiaent que le bonheur et la stabilité ne leur apportait pas la satiété. Bien au delà, il y avait autre chose. Autre chose qu’elle avait eu l’impression de trouver, dieu sait pourquoi. Et cet autre chose…
L’image de Dark s’imposa à son esprit sans qu’elle comprenne en quoi cela constituait une réponse. Oui, elle était satisfaite depuis qu’elle était sa Fraccion. Mais intimement, elle ne cherchait pas à en savoir plus : elle avait envie d’éviter le sujet, purement et simplement. Il n’y avait rien d’intéressant à y trouver.

Doucement, Natrix et Naer se resserrèrent autour de son cou, et elle revint trouver le regard du Cuarta avec assurance. Ses yeux disaient un peu « désolée, il n’y a rien à dire de plus », tandis qu’elle changeait perceptiblement le ton de la conversation.

→ Au fait, je suis Naezka Coalt, la Fraccion de Dark. Tu peux m’appeler Nae. Toi ? |
De manière plus qu’évidente. Restait à voir s’il accepterait cette digression, ou au contraire s’évertuerait à la faire fouiller au plus profond d’elle-même. Non, elle ne s’était jamais hasardé à expliquer sa satisfaction, à déterminer en quoi le Segunda incarnait un certain « quelque chose ». Et cela ne lui semblait pas nécessaire.

Tellement de temps que je serais incapable de me souvenir si je l'avais fait ou non ! Post bref mais j'en suis contente ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique

avatar
Rang : Privaron Espada

Messages : 32
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Mer 17 Avr - 13:44



    Casshern. Cuarta Espada.

La réponse était donnée au moment même où la question se terminait, n'appelant aucunement à s'étendre sur pareil sujet mais au contraire à plutôt se focaliser sur celui récemment abordé. Car l'Arrancar ne portait pas tellement d'importance en un Nom. En revanche, l'intérêt qu'il ressentait pour les « recherches » quelles qu'elles soient et peu importe qui les menaient était grand – Il était lui même concerné par cette quête perpétuelle d'identité, de cette réponse à son manque, et rien ne risquait de pleinement le satisfaire tant qu'il ne courait pas après cet objectif pourtant si vague. L'introspection ne manquant pas de le faire tourner en rond, il n'hésitait pas à chercher chez les autres ce qu'il ne trouvait pas chez lui même, quitte à s'y prendre de manière indiscrète ; De toute manière, son tempérament le tenait bien loin de tout jugement extérieur et même si les sentiments ne lui étaient pas étrangers pour autant, ce dernier ne semblait les découvrir qu'aléatoirement et s'adressait aux autres par l'intermédiaire d'une spontanéité souvent illogique.
C'était donc naturellement qu'il réorientait la conversation vers ce qui l'intéressait, créent d'ailleurs un lien qui lui paraissait évident à travers la suite des paroles de cette femme aux serpents, sans même attendre confirmation :

    Ce quelqu'un, c'est donc le Segunda. Pourquoi ?

Une interrogation sans doute un peu brusque, mais l'anonyme n'y allait pas par quatre chemins lorsque sa curiosité prenait le relais sur son étrange personnalité. Peut-être se trompait-il, d'ailleurs, mais les informations semblaient confirmer cette certitude : Si cette dernière avait trouvé ce quelqu'un et qu'elle accomplissait parallèlement un devoir de fraccion sous les ordres de Dark Ezeckiel... Cela ne pouvait en être autrement. Le Cuarta ne pouvait pas se faire à l'idée que cette Naezka se soit rangée fidèlement au côté d'un individu qui n'ait rien à voir avec sa recherche – L'évidence s'imposait donc d'elle même.

    En quoi un être semblable à toi et soumis au même vide intérieur peut-il t'apporter quoique ce soit ? Et sans ce quelqu'un, toi, qui es-tu ?

Malgré l'intimité bousculée par de telles questions, le comportement de l'Adjuchas ne semblait pas spécialement différer. Il restait le même, curieux avant tout, n'extériorisant rien d'autre en particulier – Nul air de défi, pas le moindre jugement, juste cette soif de réponses et de sincérité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t601-casshern

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   Dim 21 Avr - 13:13

« Songes & Ambitions »
→ Il n’en démentait pas : échec de la feinte. Naezka ne s’était guère fait trop d’illusions à ce sujet, et était désormais confrontée à une insatiable curiosité qui ne manquait pas de la mettre dans l’embarras… D’autant plus qu’elle-même n’avait pas envie de s’attarder sur ce sujet, qu’elle peinait à cerner et présageait comme délicat. Elle n’avait somme toute gagné qu’un nom, et peu de répits. Pire… Les deux grandes prunelles jaune dardaient sur elle, pleine d’un appétit presque enfantin. Imperceptiblement, la serpente déglutit, troublée. Dieu sait pourquoi, elle avait un faible avec les yeux dorés. Face à de telles prunelles, Naezka se sentait toujours un peu plus faible qu’elle ne devait. La encore, sa mémoire ne lui laissait pas entrevoir les raisons de cette faiblesse.

→ Mais je sais pas moi ! |
Une réponse simultanée à presque toutes ses questions.
Ses joues s’étaient empourprées, et elle avait trahit son embarras. Non pas concernant une présumée relation à Dark qu’elle se serait tout naturellement amusée à mettre en avant en temps normal –cela lui arrivait naturellement lorsqu’elle était d’humeur- mais concernant des « pourquoi du comment » qui malgré elle la mettait mal à l’aise. Prestement, la demoiselle avait détourné la tête, honteuse de son emportement. Il révélait d’elle une délicatesse toute féminine qu’elle n’avait pas pour coutume d’afficher, dans ce monde de brutes. Que l’on ait une anatomie partiellement serpente, un caractère bien trempé, une nature inhumaine ou un tempérament combatif (et un peu masochiste), il est des petites choses qui sont universelles. Naer siffla au visage de l’interlocuteur avec hargne, défendant de manière au moins symbolique sa maitresse mécontente.


Si sa réponse avait été hative, elle n’en était non moins vraie : elle ne savait pas. Et au-delà de cela, quelque chose la titillait et elle ne désirait guère chercher à savoir. Et puis c’était privé tout ca ! Oui, elle avait l’impression que ces questions en particulier, tout comme sa réflexion précédente, portaient sur quelque chose de bien trop intime. De vieilles reliques, enfouies au fond d’un temple abandonné de son âme, qui ne réclamaient que la paix et le repos éternel. Tout cela la remuait, et soulevait des nuages de poussière qui lui piquaient l’âme. Les bras croisés, regardant obstinément dans la direction opposée au Cuarta, elle boudait presque.

→ Je suis moi quoi qu'il arrive et je vois pas pourquoi il serait vide. |
A l’entendre, on pouvait croire qu’elle considérait même cette question comme insultante. De manière générale, il était vrai qu’on ne disait pas impunément du « mal » de son Dark… Elle pouvait se montrer très irrationnelle et susceptible, avec ca. Cette condition portait avec elle ses fardeaux, et Naezka était convaincue qu’ils étaient différents pour chacun d’entre eux. Au-delà de ca, elle-même n’en souffrait pas beaucoup. Pourquoi seraient-ils tous soumis à un « vide intérieur » ? Et puis d’abord, quel « vide intérieur » ? Elle n’en ressentait pas. Ou plutôt, pas tout à fait ; plus. Quelque chose de très très ancien avait été comblé il y a deux ans de cela maintenant, et elle ne souffrait plus.

→ Pourquoi serions nous soumis à un quelconque vide intérieur ? |
Elle refusait de le regarder à nouveau, fixant les dunes accoudée au balconnet. Avec douceur, Natrix lui caressait le visage tandis que Naer comme tapis sur son épaule fixait de ses yeux noirs l’Espada, comme prêt à lui bondir dessus s’il faisait un faux mouvement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Songes & Ambitions [Pv: Naezka]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Songes & Ambitions [Pv: Naezka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Songes & Ambitions [Pv: Naezka]
» Parce que j'ai foiré Nuages des Songes >_
» Elle hante mes songes, et toi tu me hantes tout court TT [Japan]
» Sédentaire. ( Pv Naezka)
» Petit moment de poésie : voyage au pays des songes ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-