AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Privaron Espada

Messages : 32
MessageSujet: Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]   Lun 4 Fév - 22:14

Un énième passage sur terre, toujours pour les mêmes raisons.
Le gouffre entre son niveau et celui d'un Espada s'avérait encore trop vaste pour prétendre à un repos bien mérité, la nécessité de traquer de nouveaux gibiers s'imposait donc naturellement. Expert dans l'art de ressentir la présence des êtres liés à une puissance quelconque, l'Adjuchas errait à l'aveuglette à travers différents pays pour y trouver par chance son bonheur. Bonheur qui pointait d'ailleurs à nouveau son nez en cet instant même...

Une faible présence l'attirait tel un aimant alors qu'il prenait soin d'effacer la moindre trace de sa propre aura. Progressant à travers les rues, Casshern interrompit sa course soudainement – Une seconde force captait son attention non loin de là, permettant à l'hésitation de s'incruster dans ses pensées. Avant même de pouvoir se décider face à ce choix, cette seconde cible s'évaporait sans qu'il ne puisse la retrouver. Il avait beau se déplacer, tenter de se rapprocher du signal dorénavant disparu, rien à faire. Étrange.
L'inquiétude le saisissait légèrement, mais c'était avant tout la contrariété qui le tiraillait maintenant qu'il réalisait que son talent le plus aiguisé ne suffisait pas à s'assurer une parfaite détection de son environnement. Grinçant des dents après plusieurs minutes de réflexion rageante, l'Arrancar se décidait à poursuivre son objectif initial, parcourant ainsi telle une ombre la ville de Taiyuan afin d'espionner directement sa nouvelle proie.

    Alors te voila... hm? Une fois de plus, la surprise marquait son visage malicieux. Ce n'était pas un humain qu'il s’apprêtait à surprendre, mais autre chose qu'il ne parvenait pas à définir. Perle rare ? On va bien voir... Au moins en voila un qui n'échappera pas à mon attention.

...Et qui ne l'apercevra d'ailleurs qu'au dernier moment. Cet inconnu vêtu de noir semblait bien bâti, et sa longue tignasse sombre flottait au vent alors que ses pas le guidaient en parfaite insouciance hors de la ville par la sortie sud. Un rictus satisfait parcourait la moue de l'embusqué, qui observait la situation en s'imaginant déjà fondre sur l'innocent – Quelques montées d'adrénaline se manifestaient, réchauffant son corps trop souvent rigidifié par l'ennui. L'issue de ce type de traque n'était jamais déterminée à l'avance même si l'effet de surprise lui permettait parfois d'imposer – et conserver – un avantage appréciable. Quant aux dangers trop menaçants, son pouvoir d'Hollow lui apportait également un atout supplémentaire non négligeable qui lui accordait entre autre soit la victoire, soit la possibilité de se retirer plus facilement.

Mais ce n'était pas encore l'heure de l'assaut. La patience, compagne indispensable de Casshern, continuait de canaliser l'adrénaline qui le poussait quant à elle à en venir aux actes. Les minutes s'écoulaient lentement, jusqu'à ce que sa cible se soit suffisamment éloignée de la ville à son gout ; Une bonne chose, non pas que le grabuge urbain le dérangeait – après tout, les humains ne le voyaient pas – mais le mauvais pressentiment depuis que l'une des deux présences lui avait fait faux bon demeurait... Autant mettre des distances avec son ex-localisation autant que possible, donc.
Puis lorsque l'instant tant attendu arrivait enfin, le Numeros appliquait son embuscade en cherchant comme à son habitude à handicaper d'entrée de jeu sa proie : Un Cero fusait tout droit sur cette dernière, dévoilant au passage la position et l'aura du lanceur qui atterrissait à une dizaine de mètres de son ennemi, un sourire teinté de défi accroché au visage.

    Hey... N'y voit rien de personnel surtout mais j'ai besoin de me faire la main et, comment dire ? T'as gagné un ticket gratuit pour finir au tapis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t601-casshern

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]   Mar 5 Fév - 13:06

Ce monde dans lequel je n’étais venu qu’en de rare occasion lors de mission bien précise, voilà que j’y vivais maintenant depuis quelques années. Je m’y étais fait, prenant un train de vie tranquille, évitant de me rendre trop souvent à Karakura, là où des Shinigamis pouvaient être envoyé pour ces dites mission. Je ne désirais pas que qui que ce soit soit au courant du fait que j’étais encore en vie. Non mon Capitaine risquerait bien trop gros si quelqu’un apprenait que je n’étais pas mort de sa main, comme il l’avait certifié au Gotei 13 en rentrant...

J’essayais d’éviter d’y penser cela me mettait toujours le cafard, avoir perdu la seul personne qui avait eu réellement foi en moi. Je n’avais pas eu le choix, car si j’étais resté et que mon secret était apparu au grand jour j’aurais été celui qui aurait été en danger et dont la vie n’aurait tenu qu’à un fil...

Mais aujourd’hui n’était pas un jour comme les autres, j’avais découvert qu’un Hollow agissait en ville depuis quelques jours, du moins je l’avais compris après mon arrivé ici. Des détails qui ne trompaient pas, des morts trop mystérieuse pour être normal, des âmes errantes en trop grand nombre pour une ville censé être «normal». Au contraire de Karakura. Il ne devait pas être extrêmement puissant malgré tout, bien que je ne sois pas capable de le détecter je restais néanmoins capable de l’attirer. Il ne résisterait pas à une telle quantité d’énergie, car comme tous ses monstrueux confrères il restait une stupide créature en manque de nourriture juteuse.

L’action ne dura qu’un instant, un instant pendant lequel le Hollow en question ne put rien faire, appâté par mon énergie que je relâchais délicatement, assez pour qu’il me capte, qu’il comprenne que le diner juteux dont il rêvait tant était enfin là. Le monstre au forme bestiale apparu à toute vitesse, se propulsant de ses quatre pattes, me regardant d’un air affamé, la langue pendante. Un soupire sortit de ma bouche, avant que le nom de ma technique ne sorte de ma bouche, soufflé d’un ton léger.
    Hadō no sanjū ichi : Shakkahō

Une boule enflammé qui s’échappa de la paume de ma main, fonçant sur l’animal pour le terrasser instantanément. Je me déplaçais pour lui imposer la marque qui le ferait repartir là où est ça place et m’en vais comme si de rien n’était, enfonçant mes mains dans mes poches. Aucun humain qui passerait par là ne me verrait de toute façon, ne revêtant pas mon Gigaï j’étais un véritable fantôme, sauf pour les gens à pouvoir. C’était d’ailleurs un fait plutôt amusant de se promener dans les villes humaines et d’avoir parfois des gens qui vous aperçoivent, vous regardant avec des yeux remplis d’effroi.

Mais maintenant que c’était fait je comptais aller me poser tranquillement en dehors de la ville, peut être m’accordé une sieste, et qui sait peut être plus tard m’entrainé un peu, bien que j’y étais encore assez réticent à pousser mes entrainement au maximum, j’avais trop peur que ce monstre fasse encore surface ! Je ne le maitrisais pas, il était encore un ennemie qui vivait à l’intérieur de mon propre corps, n’attendant que que je faiblisse ne serait-ce qu’un instant pour prendre le pouvoir de ce corps qui était le miens ! Mais alors que j’étais dans mes pensées un bruit bien trop connu se fit entendre alors que je plongeais immédiatement sur le côté, et qu’une douleur vive se faisait sentir sur mon bras gauche en sang...
    C’est trop d’honneur fallait pas !

Encore une fois je regrettais de ne pas être meilleur en détection, j’aurais probablement pu esquivé correctement si ça avait été le cas ! Me voilà donc déjà avec un bras en sang qui va m’handicaper tout le combat ! Me relevant j’observais l’arrancar qui venait de m’attaquer en traitre !
    Par contre tu m'excusera mais ton putain de ticket je vais te le faire bouffer ! Hadō no sanjū san : Sōkatsui

Une boule de feu bleu explosive prête à le dévorer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Privaron Espada

Messages : 32
MessageSujet: Re: Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]   Mer 6 Fév - 23:58


Sa proie avait un sang chaud.
Brûlant même. A l'image du pouvoir utilisé immédiatement en guise de réponse à l'attaque sournoise dont il venait de payer les frais, ce qui n'était d'ailleurs pas une réaction bien surprenante ; Jamais personne ne l'avait questionné sans répliquer ou encore se cacher. C'est d'ailleurs pourquoi quand l'intense flamme fusait en sa direction, l'Arrancar se trouvait déjà prêt à l’accueillir.
Pourtant, il ne bougeait pas, ou presque. D'une main, il effleurait son Zanpakutō en chuchotant les simples mots « Rôde, Escorpion » afin de délivrer le pouvoir qui était sien et ainsi s'incarner sous sa forme la plus appropriée pour mener la danse. Y faire appel plus tôt aurait trahi son embuscade, perturbant naturellement la stabilité de son camouflage lors de la métamorphose. Une épaisse carapace recouvrait sa silhouette désormais moins ordinaire, une queue rétractable terminée par un aiguillon flottait dans son dos et deux larges pinces accompagnaient ses bras qu'il plaçait d'ailleurs en croix afin d'encaisser le projectile enflammé explosant sous l'impact. Une épaisse fumée se dispersait, dévoilant la nouvelle apparence du combattant à son adversaire...

    J'espère bien que tu ne comptes pas rester passif, sinon... Je fais comment pour me perfectionner ? Répliquait-il, d'un ton calme, presque déphasé par rapport à la situation.

Car ceci n'avait guère plus d'importance qu'un entraînement pour lui. Les risques comme les blessures contenues dans de tels événements seraient toujours moins désagréables à supporter que le vide s'il ne s'efforçait pas de le combler. D'autant plus que ce type de manœuvre le confortait dans son idée de peut-être un jour le refermer pour de bon en atteignant de plus hautes sphères et donc, plus de pouvoirs, plus de choix, et peut-être donc plus de solutions avec parmi elles La bonne.

    Maintenant, attaque-moi.

La requête, ainsi que la manière presque complice – amicale ? – de l'apporter sur le plateau brisait la logique habituelle de deux ennemis classiques. Pour Casshern, la logique était accessoire. Cela ne voulait pas dire qu'il était fou, pas du tout même, mais plutôt qu'il avait sa propre façon d'aborder les choses, s'en se soucier des manières ou des réflexes naturels dans certaines situations. D'une certaine façon, il se situait au dessus de tout ça, et bien qu'il lui arrivait d'adopter lui même dans des automatismes humains, cela ne l’empêchait en rien de retourner à sa propre logique sans crier garde.
Parfois son comportement gênait, parfois il intriguait, et d'autre fois il permettait simplement aux autres de le dénigrer. Mais peu importe, l'Adjuchas s'en moquait : Son propre plan avait de l'importance, sa propre évolution également, mais pas le reste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t601-casshern

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]   Ven 8 Fév - 13:16

Résureccion... Ce type n’y allait pas de main morte, et si j’en jugeais à l’impression qu’il dégageait je redoutais même un instant d’être tombé sur un Espada. Il ne semblait pas réellement l’être car en général ce genre de personnage était bien trop sûr d’eux pour attaquer dans le dos, et il s’annonçait pour être sur que leur adversaire se rappelle d’eux. Je prenais quelques secondes lorsqu’il se mit à parler pour l’observer, tenter de découvrir ce qui pouvait se cacher sous cette apparence. A première vu tout semblait porter sur le scorpion, de la carapace, à la queux avec le dard en passant par les pinces. Ce qui ne pouvait signifier qu’une chose, éviter à tout prix son dard ! C’était bien la seul chose dont je pouvais être sûr dans cette transformation ! Je ne partirais pas sur les possibilités que ces pinces aussi renferment des cochonneries, mais déjà son dard énorme mieux valait l’éviter ne serait-ce que par sa taille qui devait probablement laisser un trou énorme dans le corps de la cible, et surtout par ce qu’il pouvait sûrement relâcher... De plus sa carapace était vachement résistante pour ne pas bouger d’un pouce devant ma technique bien que pas forcément la plus puissante de toute était déjà suffisante pour provoquer en temps normal quelques dégâts...
    Mmmh enfaite je ne comprend absolument pas ta façon d’agir... D’abord l’attaque par suprise, puis la Résureccion, et maintenant l’attente ?

Je n’avais pas été de la Dixième pour rien, et j’avais toujours aimé les plans qui se déroule sans accrocs. Alors que lui, il était en train de détruire tous les préceptes d’une attaque par surprise. En théorie l’idée de base était on ne peut plus simple, frapper le premier pour au choix tuer directement son adversaire ou du moins garder un avantage. Ce qu’il avait parfaitement fait vu l’état de mon bras. Mais en suite plus rien. Il aurait été censé ne pas me laisser une seconde de répit, ne tout juste que me laisser le temps de répliquer et surtout continuer à attaquer !
    T’es juste entrain de bousiller tout ce que tu t’es cassé le cul à mettre en place, tout en me faisant passer pour le fautif ! T’es quand même sacrement con hein !

J’sais pas, j’crois que le fait qu’il bousille une stratégie me foutait en rogne, alors que pourtant c’était censé être à moi d’être content... Et m’énerver comme j’étais en train de le faire, c’était vraiment pas ce qu’il fallait pour ce que j’avais... Je le sentais déjà en moi, prêt à surgir à la moindre seconde de relâchement. Il fallait à tout prix que je me calme si je ne voulais pas finir par faire une bêtise ! Et pour ça j’avais la meilleur des solutions, un instant de concentration !
    Bon puisque tu le demande si gentiment... Char rugissant. Brèche du rouet. Que la lumière sépare en six ! Bakudō no rokujū ichi : Rikujōkōrō !

Six pieux de lumière apparurent et foncèrent sur mon «adversaire» pour l’immobiliser d’une prise dont il ne pourrait pas se défaire si facilement que ça, si bien sûr il se faisait prendre. Ce que je désirais par dessus tout c’était comprendre, pourquoi moi, pourquoi voulait-il tant progresser alors qu’il ne s’en donnait pas les moyens ?!

Ce type est vraiment bizarre !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Privaron Espada

Messages : 32
MessageSujet: Re: Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]   Mar 12 Fév - 1:03



    La seule chose que j'ai bousillé jusqu'à là, on dirait que c'est ton bras. Marmonnait l'Arrancar d'un air amusé, alors qu'il sentait monter en lui ce plaisir tant recherché à travers les nombreux combats livrés et à venir.

Sa petite réplique ne changeait toutefois pas grand chose au sale caractère de son interlocuteur, qui même s'il réagissait agréablement bien à l'attaque sournoise ne semblait pas apprécier que l'affrontement ne se déroule pas selon les règles ordinaires. Un perfectionniste, sans aucun doute.
Ça, Casshern savait l'être aussi – Mais plus l'acte est court, moins la jouissance est grande, et il n'était pas du tout question d'éliminer le concerné dans les dix secondes, quand bien même cela serait à sa portée. Car c'était bien un jeu qui se lançait. On le comprenait rien qu'en croisant le regard pétillant de l'Adjuchas. Un jeu mortel, dangereux, mais si significatif et si épanouissant pour cet être bien trop souvent confronté à l'ennui que n'importe quelle partie se devait d'être suffisamment enivrante pour mériter que l'on y apporte une fin.
Et puis, abattre un adversaire par surprise à l'aide d'une de ses plus puissantes techniques ne risquait pas de lui laisser un impérissable souvenir. Dans ce cas, autant se défouler méchamment sur des humains ou écraser des fourmis à l'aide d'un seul doigt... Alors que l'affaiblir afin de pouvoir mener la danse et approfondir ses techniques les plus majestueuses apportait une toute autre motivation !

Attentif, le Scorpion ignorait les dernières paroles de son interlocuteur jusqu'à ce qu'une effusion de reiatsu s'échappe pour former six traits de lumière. L'anticipation de l'adversaire était cependant la stratégie dominante de la cible, et pour avoir lui même suggéré une telle requête, il n'y avait pas tant de surprise dans l'offensive qui suivit. Son adversaire était-il rouillé ? Aucun déplacement, aucune feinte, juste une technique à l'état pure. Voila qu'il se laissait surprendre à son tour... Pourtant, c'était bien le bras et non les jambes qu'il venait d'endommager un peu plus tôt.

    Spectrum Bateador ! Soufflait-il, invoquant par ces simples mots sa propre lumière salvatrice.

Un Flash intense envahissait la zone l'espace d'un instant – Un instant suffisant pour l'anonyme d'appliquer son artifice le plus intrigant. Il venait de s’éclipser une fois encore. Insaisissable, c'était le mot : Si la technique adverse se montrait comme particulièrement bien dosée et exécutée, il lui avait manqué l'astuce et la surprise nécessaires pour le percuter de front.
Tel un ninja, Casshern réapparaissait sur le flanc du lanceur, ne dévoilant sa présence qu'au dernier moment, où il invoquait son pouvoir – brisant ainsi son camouflage – dans le but de porter une frappe puissante de son dard, qui n'avait pas encore secrété de venin. Cependant sa cible, il le savait, avait l'air dotée de biens meilleurs réflexes que lui, il envisageait donc rapidement une contre-attaque de sa part, qu'il tacha d'éloigner à l'aide d'un simple Bala. Peu puissante, la multitude de boules d’énergie lui assurait toutefois une maigre protection, toujours plus efficace qu'un repli trop lent et incapable de rivaliser avec la vivacité de son ennemi après avoir déjà porté un coup.

Se cacher ainsi, l'Arrancar ne risquait pas de pouvoir le faire une seconde fois. Échapper à la vigilance d'un adversaire se révélait bien difficile la première fois, mais la seconde... Il ne valait mieux pas trop y compter. Après deux artifices aussi sournois – dont l'un de ses meilleurs, désormais utilisé – la forte tête au bras ravagé ne se laisserait plus prendre aussi facilement. Déjà, il devait songer à modifier sa stratégie. Du moins, c'est ce qui semblait être le mieux à faire, face à cet ennemi aux ressources peu communes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t601-casshern

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]   Sam 16 Fév - 13:44

Mon bras, oui c’était pas faux. Mais en même temps pour ce que j’en avais à faire sur le moment, il était blessé mais pas non plus complètement détruit. Un coup de soin quand je rentrerais et se serait réglé, non ?! Du moins c’est tout ce que cela pouvait me faire pour l’instant, et tant que je n’aurais pas réussis à lui faire mordre la poussière hors de question que je me concentre sur autre chose !! Ma technique quant à elle fut lancé parfaitement, avec un temps d’exécution infiniment court, elle n’était pas réellement de haut niveau mais serait malgré tout bien assez chiante à éviter. Du moins c’est ce que je pensais... Son éclair de lumière avec ce nom chelou de spectre truc m'éblouit et m’empêcha de distinguer ce qu’il fit. Tout ce que je pus constater c’était qu’au moment où la vue me revenait il avait disparu et allait probablement tenter de me ravoir comme la première fois. Je n’étais peut être pas bon en détection, bien que sans le savoir cela aurait été inutile contre cet assaut, mais je restait sur mes gardes et savait exactement ce que j’allais faire ! De l’énergie traversa tout mon corps et au moment où son attaque fut porté elle me traversa au sens propre du terme, mon corps fut envoyé valsé, plein de sang un trou béant. A ce moment là l’image de moi même disparu alors que le vrai moi ce déplaçait trop vite autour de lui pour être distingué seul des images rémanentes de moi même apparaissaient derrière mon passage.

Néanmoins s’il réfléchissait à ce qui venait de se passer et qu’il observait bien il comprendrait. Il comprendrait que lorsqu’il porta son attaque il toucha malgré tout quelque chose et que bien qu’il y ait eu une image rémanente il y avait eu contact, car chaque image n’était qu’un spectre de mon passage, et que s’il observait bien les images qu’il pouvait voir autour de lui il verrait du sang à l’endroit de l’impact, pas autant grand que sur la première, mais du sang prouvant qu’il m’avait malgré tout bien touché et que je n’en était pas sortit indemne...
    Shunshin

Ma technique me faisait me déplacer tellement vite qu’il ne pourrait s’avoir d’où la prochaine attaque viendrait et me permettrait de porter un coup décisif dans la suite du combat ! Je n’avais aucune hésitation sur ce que j’avais à faire. Au tour de lui 5 images rémanentes étaient comme arrêté, dégainant en même temps leur sabre tandis que d’une seul voix elle prononcèrent ces mots qui résonnaient doucement à mes oreilles.
    Kyokusen, Onibi

Mon katana ce modifia, laissant apparaitre à cinq endroit en même temps une épée en croissant de lune sublime, et surtout impressionnante par sa taille ! Je ne comptais pas le brûler comme je le ferais pour n’importe qui d’autre, non, mon épée allait venir lui donner le coup final ! Oh oui ! Dans un mouvement rapide, dans son dos le véritable moi apparu à une vitesse divine pour venir le trancher de long en large. Car même s’il était capable de me sentir venir, ma vitesse devrait l’empêcher de pouvoir esquiver totalement l’attaque qui se voulait assez large pour que même une fois esquivé elle comporte encore des dangers ! Je redisparaissais une dernière fois, me tenant à porté de ce monstre qui je l’espérais comprendrais qu’il n’avait aucune chance !
    Tu n’es pas le seul capable d’attaque en traître !

J’étais content de moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]
» Sam et Frodo ou une amitié malsaine ?
» Histoire d'une longue amitiée...
» Un verre en toute amitié. [Silver]
» [RP Solo] Le début d'une longue amitié.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-