AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]   Ven 8 Fév - 13:58

Soul Society, dans les environs des années 1865 (par là quoi !)

J’avais encore beaucoup de mal à m’y faire. Ma position de Vice-Capitaine de la Dixième Division ne me revenait toujours pas. Probablement que je la méritais, du moins mon Capitaine devait le penser. Mais je ne comprenais toujours pas, j’étais un peu le gars sortie de nul part, que peu de gens connaissaient, n’étant que 4ème Siège à ce moment là. Une place haute mais qui n’apportait aucune renommé, ni aucun pouvoir supplémentaire dans la division. Une rencontre avec mon Capitaine, un entrainement, une autre rencontre, un sorte d’entente qui se crée. J’imagine que la dernière mission avec lui à du y être pour beaucoup et que j’ai du faire forte impression. Le poste était quand même vacant depuis un moment, et j’imagine qu’il attendait de trouver la bonne personne pour remplir le vide, mais de là à ce que se soit moi il y avait eu un pas que je n’avais pas imaginé.

Les gens me montraient plus de respect et me considérait maintenant comme une personne reconnu du Gotei 13. J’étais théoriquement le deuxième homme le plus fort de la Division, et mon Capitaine semblait bien décidé à ce que cela soit réellement le cas. Il me prévoyait dès qu’il le pouvait des entrainements en tout genre, et notre entente s’améliorait de jour en jour ! Il n’était pas ce genre de Capitaine imbu de sa personne, ne prenant ces subordonnée que pour de la chair à canon. Non il était même tout le contraire ! Mais je m’égare, je suis actuellement en route pour ma première prise de position en tant que Vice-Capitaine de la Dixième. Il y avait eu des embrouilles avec un gars de la Division adjacente à la notre. Cette Division de brute assoiffé de sang n’en faisait qu’à sa tête, et ce ne serait pas l’homme en question qui me contredira. Selon ce que j’avais eu comme information c’était un forte tête, et j’allais devoir lui faire comprendre que les gars de la Dixième n’étaient en aucune façon des sacs-de-frappe... Reste que je ne savais pas toujours si mon devoir était de lui frapper dessus pour que cela rentre dans sa tête ou si je devais simplement lui faire comprendre que ce n’était pas la bonne solution ?!

Enfin aussi étonnant que cela puisse paraitre lorsque je me rendis compte que le quatrième siège en question c’était bien lui, cette armoire à glace de deux mètre avec des mains qui faisait facilement la taille de ma tête et un Zanpakutô aussi gros que mon torse, l’idée de lui taper dessus pour faire rentrer ce que j’avais à dire devant tout de suite beaucoup plus abstraite, voir complètement inexistante ! Il n’était c’est vrai que quatrième siège, mais c’était à près tout ma place il y a de cela quelques semaines...
    C’est bien toi le Shinjirô qui est venu taper sur mes gars aujourd’hui ?! J’suis Igarashi Shu, Vice-Capitaine de leur division et j’aimerais connaître ta version des faits !

Je l’incriminait dès le départ, question de voir comment il allait réagir, on verra tout de suite si c’est bien lui ou pas. Car je sais bien que mes gars aussi pourraient se couvrir de s’être pris une rouste d’un mec de la Onzième alors qu’ils avaient cherché la merde au départ. Si c’était le cas je m’occuperais personnellement de leur faire comprendre qu’ils n’ont pas intérêt à essayer encore une fois de me prendre pour un con. Mais nous n’en somme pas encore là, je devais apprendre la vérité ensuite de quoi peut être que cette rencontre pourra partir sur de meilleur base ?!

Du moins, je voulais croire que ce soit possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]   Sam 9 Fév - 12:59

Tournant d'abord le regard vers la personne qui venait de l'interpeller, Shinjirô le détailla avant de finalement se tourner complétement vers lui. Ainsi donc la Dixième envoyait un gradé pour lui remonter les bretelles, comme si c'était suffisant. Poussant un soupir qui ne laissait aucun doute sur son humeur du moment, le colosse prit le temps de sortir un cure-dent de sa poche pour le placer entre ses dents, sans quitter des yeux celui qui se nommait Igarashi Shu. Sa version des faits... Comme si celle-ci serait écoutée !! Kiryû savait d'expérience que les gars de la Onzième avaient trop mauvaise réputation pour être cru sur parole. Si encore ce gars avait appartenu à une autre division, peut-être lui aurait-il fait confiance. Mais là, il était forcément partial. Tant pis...

Gardant pour le moment le silence, Shinjirô voulait faire comprendre à Shu que son statut ne signifiait rien à ses yeux. Capitaines, Vice-Capitaines... Cela n'était qu'un titre sans valeur tant que l'on n'avait pas fait ses preuves. Là se trouvait la règle la plus élémentaire de la Onzième, cette division si décriée et pourtant si importante dans une organisation sur le déclin. En tout cas, on ne pouvait pas retirer que cet homme avait du courage de se présenter ainsi devant l'Argenté. Si ce dernier n'était que Quatrième Siège, c'était essentiellement la cause de son caractère emporté et de son manque de respect permanent des règles. Même au sein de la Division du combat, ce genre de comportement était puni.
    - Et même si c'est le cas, tu vas faire quoi ? Y'a qu'une personne qui peut me dire ce que je dois faire et c'est mon Capitaine.

C'était peut-être exagéré de dire ça mais finalement pas si loin de la vérité. Shu n'était que Vice-Capitaine, d'une autre division que la sienne en plus... Autant dire que sa voix ne comptait pas pour le géant. Si Shinjirô ne se voilait pas la face quant à la puissance des Capitaines du Seireitei, il restait fidèle à ses principes. Et si cela signifiait se prendre des roustes à cause de sa manière d'être, il l'assumait. Après tout, pour le bouger, fallait y aller fort. Et le colosse était déjà réputé pour sa grande force physique. Pour autant, il ne comptait pas passer pour l'enculé de service. S'il avait corrigé ces débiles, c'était seulement parce que ces derniers s'étaient montrés arrogants au possible avec lui, défiant le Shinigami de la Onzième et lui manquant de respect. Et s'il y avait une chose que Shinjirô chérissait plus que les combats, c'était précisément cette notion de respect. Si les mots n'étaient pas suffisants pour forcer l'admiration des uns et des autres, la force pouvait facilement plier les volontés les plus téméraires. De sa vie au Rukongai, Shinjirô en avait tiré cette leçon.

Mais voyant que le Lieutenant ne se satisfaisait pas de cette réponse, qu'il restait toujours planté là devant lui à attendre des explications plus claires, le colosse poussa un nouveau soupir. Il ne se débarrasserait pas de ce mec si facilement et s'il s'était déplacé jusqu'à lui, c'était pour avoir des infos. Aussi, il prit la décision de lui donner une version des faits, épurés certes, mais version quand même.
    - Tes gars ne sont que des lâches. En plus d'être des faibles. Quand on ouvre sa gueule, faut pouvoir assumer derrière. Tu devrais me remercier... Je leur ai donné une leçon qu'ils n'oublieront pas de sitôt. Quand on joue, on paye ses dettes. C'est la loi la plus ancienne du monde. Et plus important encore, on évite de s'attaquer à plus fort que soi. Même à plusieurs !!! Vu ?

Ce qu'il ne disait pas, c'est qu'il y avait eu combats clandestins au sein même du Seireitei. Pas forcément légales mais tant qu'il n'y avait pas de véritables blessés, les gradés fermaient les yeux. Pour ceux qui savaient du moins. Des jouxtes "amicales" à dire vrai, qui permettaient de miser sur tel ou tel combattant. Il ne disait pas non plus qu'il venait de gagner le dernier combat, engrangeant ainsi un joli pactole. Malheureusement, deux gars de la Dixième avaient finalement refusés d'allonger l'argent misé. Et devant l'insistance de Shinjirô, ils avaient appelés quelques-uns de leurs collègues. La suite, vous la connaissez tous : l’Argenté avait usé de Diplomatie et de Persuasion, les deux noms que donnaient les mecs de la Onzième aux poings de Shinjirô.
    - Tu l'as, ma version des faits. Et si elle te plait pas, j'men branle. Je règle mes problèmes moi-même, j'ai pas besoin d'aller pleurnicher dans les jupons des gradés.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]   Sam 9 Fév - 16:29

Il marquait un gros point c’est vrai. Je n’avais absolument aucun pouvoir sur lui, du moins pas autant que j’aurais pu le désirer. Mon Capitaine en aurait lui eu beaucoup plus, ou le sien, il est vrai. Mais en l’occurrence j’avais été celui qui avait été envoyé pour régler ce problème et je ne comptais en aucun cas retourner au près de mon Capitaine bredouille simplement car j’aurais été intimidé par un quatrième siège, peu importe la masse qu’il pouvait être et son niveau réel. J’aurais très bien pu tout simplement démissionné immédiatement si ça avait été le cas. Non j’allais rester là et ce jusqu’à qu’il m’explique enfin ce qui avait pu se passer, et que je puisse prendre les mesures qui s’imposait ! Car bien que le respect envers la Hiérarchie ne semblait pas le moins du monde être quelque chose qui lui tenait à coeur, j’espérais que l’honnêteté l’était !

Les bras croisés je ne bougeais pas d’un pouce et attendit qu’après un soupir retentissant il prenne enfin la parole ! Parole qui ne firent que de mettre au grand jour ce que je redoutais, que mes hommes m’aient menti pour se couvrir... Il pouvait aussi très bien me mentir, mais quelque chose dans son attitude me faisait penser que ce n’était pas son genre. Il était bien trop sûr de lui, la Hiérarchie était le dernier de ses problèmes, alors pourquoi irait-il me dire quelque chose de faux ? Mais plus que ça, il y avait quelque chose de presque pire dans ce qu’il me disait, et qui me fit presque plus tiquer que le reste. Je fis abstraction de sa dernière phrase qui n’était là que pour mieux insérer le personnage dans le contexte, à la rigueur une preuve de plus du fait qu’il dise la vérité. Le manque de respect flagrant lui aussi disparu rapidement, je n’étais pas là pour ça et ne comptais pas me prendre la tête pour de telles broutilles à mes yeux.
    Premièrement je passerais outre le manque de respect que tu me témoignes, deuxièmement ta version ne me plait absolument pas c’est vrai, mais tu ne fais que mettre en avant un des doutes que j’avais déjà et le confirme par la même occasion. Je m’occuperais donc personnellement de régler ce problème en interne dans ma Division. Mais il y a malgré tout un point que j’aimerais éclaircir...

Il s’était trahis tout seul à vrai dire. Son histoire de loi la plus ancienne du monde. De jeu et de dettes. Il y avait donc eu un départ à toute cette histoire que je ne connaissais pas, et qui de toute façon me prouvait bien que mes hommes c’étaient foutu de ma gueule. Dans leur version l’Argenté était apparu et avait pour une absurde raison essayé, et réussi à les utiliser comme sacs-de-frappe. Dans la sienne en plus du fait que se soit mes hommes qui aient commencé, tout cela avait débuté par un «jeu». Je n’étais en poste que depuis trop peu de temps pour savoir de quoi il parlait, n’étant pas un homme obnubilé par le combat je n’avais jamais recherché l’affrontement à outrance, ce qui expliquait probablement mon ignorance.
    Tu parle de jouer et de dettes. Ce qui implique qu’il y a eu un «jeu» entre toi et mes gars, qu’ils ont du le perdre et que bien entendu ils n’ont pas désiré payé leur dettes ?! Alors maintenant que les bases ont été posées, si tu me racontais la VRAI version des faits ?!

Et si on arrêtait de se foutre de ma gueule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]   Lun 11 Fév - 16:42

Les gradés et leur notion du respect par la parole… Voilà bien un point sur lequel le colosse ne serait jamais d’accord. Comme il le disait si bien, on n’obtenait que ce que l’on méritait. Et un grade pouvait s’obtenir de tant de manières différentes qu’il ne pouvait se permettre de se montrer courtois avec tous. Shu avait du courage de se présenter à lui de la sorte mais ce n’était évidemment pas suffisant pour obtenir la reconnaissance de celui qui serait le Kenpachi. Par ailleurs, il ne comprenait pas réellement le but de cette manœuvre : il savait qu’il ne pourrait rien faire contre lui. Alors pourquoi s’entêter ainsi ? Etait-ce pour prouver qu’il était capable de découvrir la vérité ou seulement une manière de préserver l’intégrité de la Dixième ? Car s’il y avait bien une chose qui n’était pas un secret, c’est que cette division prônait haut et fort l’intégrité dont ils pouvaient faire preuve. Une intégrité qui avait été évidemment inexistante face à lui alors qu’il les avait vu se retourner à plusieurs contre lui. Pauvres fous !

La suite eut au moins le mérite de lui arracher un sourire. Comme quoi, rien n’était perdu en fait. Cet homme prenait son rôle très à cœur et c’était tout à son honneur. Mais il s’aventurait sur un domaine qui lui échappait complètement. Un domaine où il était préférable d’avoir des contacts, car s’y engouffrer en aveugle ne pouvait qu’attirer plus de problèmes encore. Et être Lieutenant d’une division ne suffirait pas nécessairement à se sortir de ce mauvais pas.
    - T’es long à la détente, toi. La vraie version des faits, tu l’as !! La seule chose qui te manque, c’est de savoir sur quoi ils ont pariés. Comme si t’avais besoin de ça… Tu me prends vraiment pour un con et j’aime pas ça.

Le ton montait mais ce n’était en rien surprenant. Shu cherchait à confondre le géant, comme si cela pouvait aider à sauver ses camarades. Du moins était-ce l’impression qu’il donnait à Shinjirô et ce dernier n’appréciait pas le moins du monde cette façon de faire. Bien sûr – ce dernier n’étant pas réputé pour sa grande intelligence – il pouvait se tromper sur les intentions du Lieutenant. Ce pourquoi il reprit plus calmement, non sans avoir craché au sol le cure-dent qu’il mastiquait :
    - J’vais te faire une fleur… Pas envie de subir pour tes potes. Y’a eu une bagarre et les mecs ont pariés sur celui qui s’en sortirait vainqueur. Pas de chance pour eux, z’ont misé sur le mauvais cheval. T’as rien à savoir d’autres. D’ailleurs, pourquoi ça t’intéresse tant que ça, hein ? Tu les as questionné ces mecs avant de venir me voir ou t’as juste entendu le mot « Onzième Division » et t’as foncé ici sans te poser de question ? J’préfère te prévenir : je suis pas un bouc-émissaire. Si j’vois que tes potes me chargent, va y avoir des représailles.

Au moins, il était clair et avait le mérite de ne pas cacher ce qu’il pensait. Ce qui lui avait souvent posé problème depuis qu’il était Shinigami, bien entendu. On ne se débarrassait pas des habitudes du Rukongai si facilement. Il était évident qu’il ne parlerait pas plus en détail des paris entre lutteurs, préférant taire les habitudes que certains avaient pris. S’il participait en tant que concurrent, il n’était pas pour autant une balance. Là-dessus, la plupart des participants agissait de même. D’ailleurs, il ne comprenait pas pourquoi les Shinigamis de la Dixième avaient réagis ainsi. Ils avaient pariés sur l’autre et le colosse l’avait littéralement écrasé. S’il avait gagné trop facilement, ce n’était pas son problème : à eux de lui opposer des adversaires correctes. L’argent gagné, il ne se posait généralement pas plus de questions.

Pour le reste, vu le caractère du mec face à lui, Kiryû s’attendait presque à avoir un rapport sur la tronche suite à ce comportement. Encore qu’il manquait une chose à ce dossier : une plainte officielle de la part des mecs de la Dixième. Et les représailles que le quatrième Siège promettait étaient sincères : s’il avait des problèmes, eux en auraient plus encore. Question de vase communicant. Ou un truc du genre…


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]   Mer 13 Fév - 16:04

Le prenais-je vraiment pour un con ?! Je ne croyais pas une seconde avoir manqué de respect envers lui, ni même d’avoir haussé le ton alors que pourtant je n’en n’avais pas après lui. J’avais compris qu’il disait vrai, l’histoire de mes hommes ne suivaient plus depuis bien longtemps, et il mettait beaucoup trop d’énergie dans son histoire pour qu’elle soit fausse, du moins c’es la vision que j’en avais. Mais malgré tout cet homme tellement habitué à ce qu’on lui casse du sucre sur le dos ne pouvait ne serais-ce qu’imaginer que je n’ai rien contre lui. Il persistait dans sa connerie à croire que je ne cherchais qu’un moyen de lui coller un rapport sur le dos pour que son Capitaine ait une bonne raison de lui taper dessus.

Néanmoins la situation devenait plus tendu que je ne l’aurais pensé. Car en plus d’avoir monté le ton et de manquer clairement de respect au gradé que je suis, le voilà qui menace de s’en reprendre à mes hommes, ce que je ne peux en aucun cas toléré. Qu’il leurs foute une rouste pour avoir manqué à leur parole je n’y voyais aucune objection, mais qu’il aille les taper pour avoir essayé de le faire passer pour le coupable ça hors de question. Je me chargerais personnellement de leur faire comprendre qu’il n’était pas dans leur intérêt qu’un jour ils recommencent pareille sottises et qu’il était inexcusable que par leur bêtise il fasse du tord à la réputation de la Dixième, que se soit contre un gars de la Onzième ou n’importe qui d’autre !
    Tu va tout de suite baisser d’un ton ! Je me fous de ce que tu peux croire, si t’es pas capable de te rendre compte que j’en ai pas après toi ferme là!

Moi aussi j’étais capable de monter le ton, et non je ne me laisserais pas marcher sur les pieds par un quatrième siège, peut importe la puissance qu’il puisse dégager et le tempérament de merde qu’il possède. Il avait néanmoins relevé des faits qui ne me plaisait vraiment pas. Parier sur des bagarre, où ces gars pouvaient bien allez chercher des idées aussi stupide ? Je savais que tout cela cachait quelque chose, mais ce ne serait pas avec lui que je le découvrirais semblerait-il. Car il n’allait en aucun cas me faire croire qu’une bagarre avait débuté comme ça par hasard, et que par pure coïncidence trois de mes gars se trouvaient là, qu’ils ont parié sur un pour le fun. Non il doit y avoir quelque chose d’autre...
    Ce qui m’intéresse c’est de savoir sur le ou lesquels je vais devoir «taper» pour empêcher que ce genre de connerie ne recommence, et pour pouvoir prendre une décision correcte il faut forcément écouter les deux parties. Alors arrête de me faire chier avec tes idées déjà faite de justice unilatéral. J’ai bien compris que tu n’étais pas le mec sur qui j’allais devoir «taper» alors que pourtant dans la version des trois abrutis à qui t’a foutu une branlé tu étais le fautif. Oh et ne pense même pas à retourner les voir pour tenter quoi que se soit contre eux, je vais me charger personnellement de leur faire comprendre leur connerie !

Peut être qu’avec ce langage là il comprendrait mieux ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]   Jeu 14 Fév - 15:46

Ah ? Il était donc capable de s’énerver lui-aussi ? Alors qu’il haussait le ton, essayant ainsi de s’imposer face au Quatrième Siège, la réaction du colosse ne se fit pas attendre : un large sourire apparut sur son visage alors qu’il se laissait aller à rire. Qu’un homme le menace verbalement, c’était assez rare. Surtout devant lui. Mais il est vrai que les gradés se permettaient plus de chose que les autres, sans doute protégés qu’ils étaient par leur fonction. Mais ici, c’était présumer de ses forces et de ses prérogatives que de croire qu’il pourrait imposer le silence ou le respect au géant. Quoi qu’il en soit, ce mec était amusant. Un peu irritant sur certains côtés mais au moins tentait-il d’obtenir les informations qui lui manquaient. Et Shinjirô était assez stupéfait de son toupet.
    - T’as rêvé mon pote. Tu crois qu’en piquant ta crise avec moi, ça va mieux fonctionner ? Pas bien malin de croire ça… Pas malin du tout même !!!

Le colosse fit un pas dans la direction de Shu, réduisant plus encore l’écart qu’il y avait entre eux. Il était désormais à porté de bras. Un détail, certes, mais Shinjirô avait tendance à impressionner ceux qui s’opposaient à lui, ce qui d’ordinaire suffisait à calmer les pulsions des uns et des autres. Même si ici, il doutait que cela fonctionne. Qu’importe… Si Shu prouvait qu’il ne le craignait pas, Shinjirô renvoyait aussi une image assez claire de ce qu’il pensait de l’autorité du Vice-Capitaine : il s’en foutait royalement. Seul son Capitaine avait quelque chose à lui dire. Personne d’autre. Par ailleurs, tant qu’il ne dégainait pas son Zanpakutô devant un gradé – et il n’était pas assez fou pour le faire – on ne pourrait pas lui reprocher d’avoir agis. D’ailleurs, sans doute que le Fukutaishô le savait, car sinon pourquoi se serait-il embarrasser de question ainsi une tête de pioche comme Kiryû ?
    - M’ouais… Tu crois que les autres, ça les dérange de tout foutre sur le dos des mecs de la Onzième ? J’préfère mettre les choses au clair direct, comme ça pas de surprise. Si t’es pas comme ceux que je croise, c’est tout à ton honneur. Moi, je fais pas d’exception ! Quant à tes lascars là, ta leçon a intérêt à être bonne… J’ai été gentil avec eux mais la prochaine fois qu’ils jouent aux cons avec un de mes gars ou avec moi, c’est à la Quatrième division que je vais les envoyer. Ce serait pas con de les prévenir !

Shinjirô, encore et toujours fidèle à lui-même. Il n’avait rien contre le type qui se dressait face à lui mais le simple fait de devoir se justifier face à lui l’agaçait. Que ces trois minables aient été voir leur Fukutaishô pour qu’il agisse l’excédait. Et il regrettait un peu de ne pas avoir tapé plus fort… Même si finalement, cela lui avait évité de plus gros problèmes encore. Après tout, lorsque l’on passait par la Quatrième, un rapport était remis aux autorités en fonction des blessures. Et n’étant pas réputé pour sa tendresse, sans doute qu’il les aurait bien plus amoché s’il ne s’était pas contenu un minimum.
    - Autre chose à voir ? Si non, tu peux bouger. J’vais pas perdre mon temps à parler de ces types toute la journée. J’ai autre chose à foutre ! Et j'suis sûr que toi aussi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]   Sam 16 Fév - 14:14

Malin ou pas j’étais persuadé que ce que je faisais avait son effet sur ce fauteur de trouble ! Car aussi puissant qu’il pouvait être qu’on lui tienne tête comme j’étais en train de le faire ça il ne devait pas avoir l’habitude ! Probablement que lorsqu’il jouait au gros dur il réussissait à en impressionner quelques uns. Mais pas aujourd’hui, ni avec moi ! Je savais pertinemment qu’il ne serait pas assez fou pour frapper un gradé comme moi et il eut beau s’avancer d’un pas, ne se trouvant qu’à une longueur de bras de moi, je ne bougeais pas d’un poil, prenant même une attitude plus sûr de moi. Qu’il essaye seulement de ne serait-ce que me toucher et je promettais de lui faire bouffer le sol. Je n’étais pas à ce grade pour rien et de quelques mots j’étais capable de ligoter assez fort pour que même quelqu’un avec sa force physique ne puisse s’en libérer ! Qu’il ne joue donc pas au plus malin avec moi !

Il menaçait encore mes gars, et son attitude commençait sérieusement à m'insupporter ! Je n’étais pas là pour le remettre à niveau comportement surtout que je n’y arriverais probablement pas, mais malgré tout il était bien trop borné pour un simple quatrième siège. Je ne savais pas ce qui le poussait à être ainsi, mais un tel comportement même face à moi n’était pas tolérable ! La leçon de mes gars oh oui elle serait sévère, j’allais leur faire comprendre que c’était la première et la dernière fois qu’il se payait ma tête, et que j’avais beau pouvoir paraitre être un Vice-Capitaine un brin paresseux et un brin trop sympa je ne supportais pas le moins du monde que l’on remette en doute mon autorité que j’allais devoir apprendre à imposer si je ne désirais pas que l’on me marche trop facilement sur les pieds. Il est vrai que pour une première fois je me lançais un défi de taille, mais je ne doutais pas une seconde de mes chances de succès.
    Mes gars ont fait une grosse connerie et ils seront punis comme il se doit arrête de te faire du soucis là dessus ! Mais bon comme je n’imagine que tu ne m’en crois pas capable tu n’auras qu’à passer tout à l’heure vérifier...

J’avais déjà en tête la punition que j’allais leur donner, ils m’avaient extrêmement déçu surtout en me faisant passer pour un con devant ce mec de la Onzième, ce qui n’était en aucun cas acceptable ! Et si cet homme faisait ce que je pensais qu’il ferait, à savoir passer contrôler pour s’assurer que je n’ai pas menti, alors ma punition serait parfaite. Car dans la situation dan laquelle il seront ils auront probablement la plus belle peur de leur vie. Je ne doutais pas un instant que ce type serait apte à profiter de l’occasion que je lui servirais. Bien évidemment aucun mal physique ne leur sera fait et ça je m’en arrangerais personnellement, mais ils comprendront que me prendre pour un con n’était pas et ne serait jamais la solution, pas plus que d’essayer de me mentir !
    Alors non je n’ai rien d’autre à te dire. Et oui je vais aller immédiatement m’occuper de ces abrutis !

Pas plus de salutation, j’espérais simplement que mon appât ferait mouche et que j’aurais réussis à le faire venir, qui sait sa curiosité, ou la simple envie de me prouver que j’ai tord, peut importe il viendrait peut être. Et si ce n’était pas le cas mes hommes auront simplement le temps de réfléchir à leur acte une fois «punis»...

Je fus devant eux en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Le chemin était rapide et à peine arrivé je les avais fait convoqué dans la cour de la Dizième juste à côté des terrains d’entrainement, là où ils seront à la vue de tous pendant toutes la durée de leur punition !
    Vous avez cru malin de me mentir et me faire passer pour un con devant ce type de la Onzième hein ! C’est la première et dernière fois que cela se reproduit, sinon je peux vous jurer que la prochaine punition sera quand à elle infiniment plus douloureuse que celle-ci ! Maintenant levez-vous ! Sajo Sabaku !

Trois chaînes apparurent pour venir les ligoter, les trois ensemble, le tout accroché à un grand arbre qui se trouvait là. Un magnifique cerisier qui leur servirait d’accroche ! Ils commencèrent à essayer de se justifier mais je ne leur en laissait pas le temps !
    Je ne veux rien savoir ! Vous m’avez menti maintenant vous n’avez qu’à assumer vos conneries ! Vous resterez donc ici jusqu’à demain, sans rien à manger et sans l’autorisation d’ouvrir ne serait-ce qu’une fois vos gueules ! Et n’essayez pas de me prendre encore une fois pour plus con que je ne le suis, car je peux vous promettre que vous le regretteriez !

Je partais sans un regard de plus, espérant simplement que mon invité ne tarderait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Forte tête et sacs-de-frappe [Pv Shinjirô]
» [Archive 2007] Tentes, sacs de couchage, etc
» Vitesse de Frappe :)
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]
» Dico des fautes de frappe débile~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-