AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurogane Iku
Rang : Vasto Lorde solitaire

Messages : 6
MessageSujet: Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]   Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Icon_minitimeDim 17 Mar - 19:00

Kurogane Iku


    Âge : 16 ans. [Décédée.]
    Race : Arrancar [Vasto Lorde, ou quelque chose s'en rapprochant, car elle est assez puissante pour avoir totalement forme humaine. Ces pouvoirs sont cependant bridés, pour le moment.]
    Votre précédent rôle : N'en a jamais eu.

    Description de votre personnage : À quoi ressemble votre personnage ?

    Description de votre pouvoir : Que vous soyez un fullbringer/quincy, un vizard, un hollow/arrancar ou un shinigami, décrivez-nous votre force.

    Histoire :

    Your light cannot saves anything.
    When the sun appeared, the darkness have already consumed all the remains of my heart...
    I whispered
    "Find me, into the void of my memories. Find me"
    Just before I fell asleep, a raven laughed
    "You're going back to nothingness, sweetheart"
    My dreams are drowned in your blood, my dear...


    Thème musical : Simple Plan - Welcome to my life


    Là où je suis née, et dans quelles conditions, cela n'a pas d'importance.
    J'aurai préféré évité de parler des moments où j'étais vivante, mais cela aurait nuit à la compréhension de ma mort. Voilà pourquoi je me sens obligée de parler des quelques sentiments que j'ai put ressentir en tant qu'être physique.
    Un nom, Kurogane. Un prénom, Iku. Un père dépressif, toujours loin de moi. Une mère enfermée dans son monde imaginé par elle, où elle vivait un bonheur parfait. Fille unique, la solitude était mon quotidien.

    Le plus lointain évènement dont je me souvienne, c'est mon arrivée dans une petite maison avec jardin, dans la ville de Karakura. Aucun souvenir heureux ne m'y rattache. Souvent, on déplore l'innocence perdue qui se loge dans nos jeux d'enfants. Je ne me rappelle pas avoir été un jour ignorante de la cruauté de l'existence, et mon innocence n'a simplement jamais exister. La dernière fois que je suis revenue dans cette maison, cherchant quelque réconfort auprès de mes parents, je n'y ai trouvé que l'étrange malaise d'un retour en un lieu où l'on a atrocement souffert.
    Le salon n'était pour moi que la pièce où je pouvais jouer à la console, le monotone tapotement des doigts de mon père sur les touches de son ordinateur gâchant chaque partie par la tristesse que dégageait cette simple action. Parfois, le soir, mes parents restaient assis là, chacun à un bout du canapé, prenant garde à ce que leurs mains ne se touchent pas, leurs yeux vides reflétant un programme télé insipide. Je détestais ces soirs là. Je montais dans ma chambre, et y restait seule à lire des romans empruntés à la bibliothèque municipale. Je n'éteignais la lumière que lorsque j'entendais mes parents monter se coucher, pour mettre des heures à m'endormir, terrorisée par les monstres que j'imaginais me guettant dans l'obscurité. Après que le sommeil m’ait emporté, les horreurs sans nom qui se formaient dans ma tête me tourmentaient jusqu'à dans mes cauchemars, et m'entrainaient dans une lugubre valse me menant droit à la mort. A cette époque, je devais déjà me réveiller plusieurs fois par nuit. Cela ne s'est jamais arrangé.
    En entrant dans la petite cuisine froide et sombre, je me suis remémorée tous les repas que j'avais passé ici, à manger seule de la nourriture déjà refroidie. Je n'aurais pas dut aller plus loin. J'aurais dut écouter le sentiment de dégout qui montait en moi et fuir cet endroit qui représentait plus que tout le début de ma solitude et de ma haine.
    Encore inconsciente de l'erreur que je commettais, j'ai grimpé les marches qui menaient à ma chambre. Ma main ne s'est même pas attardée sur la poignée. J'ai ouvert grand la porte. Et toutes souffrances passées sont revenues vers moi, prenant brutalement possession de ma mémoire.
    Les heures où je restais assise sur mon lit, regardant désespérément le ciel à travers ma fenêtre, attendant qu'un ange vienne me sauver de cet enfer de solitude. La haine que je ressentais en permanence pour le monde entier. La petite radio, encore branchée, laissée dans un coin, mon seul contact avec le monde. Ce n'était pas une chambre où je pouvais jouer, lire, inviter des amis. Je n'ai jamais eu d'amis. Ces six murs étaient ma prison, ainsi que mon cercueil.
    Les souvenirs s'enchaînaient dans ma tête, explosions de désespoir et de tristesse.

    Mon père, d'abord. Lassé de la vie, il en était devenu presque violent, à force. Il peinait au travail, souffrant d'être en bas de l'échelle sociale. Lorsque ma mère, femme au foyer, à commencer à écrire des romans vendus à des millions d'exemplaires, ses rêveries devenant notre principale source de revenu, il ne l'a pas supporté. Aucune dispute, pourtant. Seulement des petits gestes de cruauté malsaine, et un désintérêt total pour sa famille. Pour l'intégralité du monde, en fait. Il se levait, allait au travail, revenait à la maison, mangeait, dormait. J'étais certaine qu'il ne parlait jamais à personne. Et quand il n'avait rien à faire, il ouvrait son ordinateur portable pour travailler, encore. Inlassablement. Sa vie était vide. C'était un homme vide, sans existence.
    Comment aurais-je put être proche de lui ?
    Ma mère, ensuite. Celle qui maintenait la famille, sans le savoir. Car oui, je crois qu'elle n'était pas vraiment consciente de grand-chose. J'ai mis du temps à réaliser qu'elle était folle. C'était pour moi une mère assez gentille, quoique pas vraiment présente auprès de moi, jusqu'à mes 6 ans. A partir de là, j'ai fini par comprendre que ce n'était pas normal de parler au téléphone à des personnes qui n'existaient pas, ou à sa mère décédée il y a quelques années. Selon elle, nous avions des tas d'amis. Pourquoi aucun d'entre eux ne venaient à la maison, alors ? Selon elle, j'étais incroyable. Je jouais du violon divinement bien et mes notes étaient les meilleures de ma classe. Je n'ai pourtant jamais touché de violon de ma vie, et mes notes étaient bien au dessous de la moyenne. L'entendre raconter à ses amis imaginaires combien j'étais belle depuis qu'elle m'avait accompagné chez le coiffeur, finit par devenir habituel, alors que mes cheveux étaient une horrible masse sombre et qu'elle-même ne sortait plus de chez elle depuis des lustres.
    Le plus dangereux chez elle était son déni total du danger. Un jour, quand j'étais petite, je me suis empoisonnée avec des médicaments que j'avais pris pour des bonbons. J'aurai put crever devant elle, elle n'aurait jamais appelé une ambulance. Si pour elle, j'étais hors de danger, j'étais hors de danger. Je devais mon salut à mon père qui avait pensé à téléphoner aux urgences. Sans doute parce que, dans ma crise, je bavais sur son parquet.

    Ma vie était un cauchemar, tout simplement. Moi-même, j'avais du mal à y croire. Voilà pourquoi j'avais tout fait pour partir. Et c'est seulement maintenant, une fois revenu, une fois de retour dans le cauchemar, que je m'en étais rappelée.
    J'avais fait la seule chose qui me semblait logique. Sans un au revoir à mes parents, je m'étais enfuie de cet endroit qui ne me donnait qu'une envie : vomir, puis pleurer jusqu'à ce qu'il n'y ait plus assez d'eau en moi pour que je puisse verser des larmes.

    Voici toute l'étendue de mon enfer passé.


    Maintenant, je vis dans un appartement, seule. J'ai obtenu ce droit pour pouvoir être plus proche de mon collège. Convaincre mes parents n'a pas été dur. Mon père s'en foutait et ma mère s'est encore inventé ce qu'elle voulait.
    Le reste n'est que néant. Que ce soit en primaire ou au collège, je ne me suis pas faite d'amis. Je ne savais pas comment, ni de quoi parler avec eux.
    Si les horreurs de la nuit disparaissaient progressivement de mon esprit, je restais désespérément solitaire.

    [ en cours ]


_________________
We are all Knights of Cydonia...

Spoiler:
 


Dernière édition par Kurogane Iku le Lun 18 Mar - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]   Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Icon_minitimeLun 18 Mar - 2:52

Bonsoir et bienvenue.

Comme cela est précisé dans les règles, nous n'acceptons l'usage d'une police différente de celle de base que dans les dialogues. Je te demanderai donc de bien vouloir modifier ta mise en page en ce sens et t'en remercie par avance.

Ceci étant dit, bon courage pour ta présentation.

_________________

Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Kurogane Iku
Rang : Vasto Lorde solitaire

Messages : 6
MessageSujet: Re: Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]   Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Icon_minitimeLun 18 Mar - 18:54

J'ai modifié.

Désolé d'avoir légèrement zappé cette partie des règles.

_________________
We are all Knights of Cydonia...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]   Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Icon_minitimeJeu 28 Mar - 0:49

Cette présentation est-elle toujours d'actualité ? Sans réponse de ta part endéans les 7 jours, celle-ci sera déplacée dans les archives mais pourra être remontée sur simple demande dans le bureau du staff.

_________________

Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Kurogane Iku
Rang : Vasto Lorde solitaire

Messages : 6
MessageSujet: Re: Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]   Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Icon_minitimeJeu 28 Mar - 1:37

Toujours d'actualité, oui, pas trop le temps d'écrire, mais aussi, vu que j'aime pas mettre bout par bout, je finis d'abord sur Word avant de tout poster d'un coup ~

_________________
We are all Knights of Cydonia...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurogane Iku
Rang : Vasto Lorde solitaire

Messages : 6
MessageSujet: Re: Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]   Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Icon_minitimeLun 8 Avr - 2:00

Bon, désolé d'avoir pris de votre temps, mais je me vois obligé de quitter le forum, et d'abandonner cette présentation, par manque de temps.

Je vous remercie simplement de m'avoir donné cette idée de personnage qui me servira par la suite ^^

_________________
We are all Knights of Cydonia...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]   Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Icon_minitimeLun 8 Avr - 6:55

Pas de problème, n'hésite pas à revenir si le coeur t'en dit.

Présentation archivée.

_________________

Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]   Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kurogane Iku ~ Innocent ghost [en cours]
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» Planning des cours
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Archives :: Archives-