AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 → Empereur Confondu ♦ Borick ←

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: → Empereur Confondu ♦ Borick ←   Dim 7 Avr - 23:46

« Empereur Confondu »
→ Une place. Voila ce qu’elle avait trouvé, en ce laps de temps si court, en plus d’un corps nouveau. Les choses s’étaient déroulées sans qu’elle ne s’y attende trop, et voila que du jour au lendemain tout avait changé : son enveloppe, sa puissance, sa vie… En bien ou en mal, elle ne pouvait en être tout à fait certaine, mais son ressenti était plus que positif. Elle qui méprisait la hiérarchie, pleine de fierté, elle était satisfaite de sa place, parce qu’elle lui apportait de la nouveauté. Et celui qu’elle avait décidé de reconnaitre n’était ni faible, ni ennuyeux. Son attirance ? Elle ne se l’expliquait pas totalement, si ce n’est par la félicité qui l’avait gagnée depuis leur première confrontation. Elle qui ne s’était jamais aventurée à se faire de faux espoirs de son vivant se sentait tout a coup très confiante. A tort peut être ?

Dans un premier temps, situons cela : Nezka suite à sa transformation en Arrancar avait gagné Las Noches, pour retrouver celui qui avait rendu cette transformation possible. Elle pouvait désormais se considérer officiellement comme sa Fraccion et les lieux comme sa nouvelle « maison ». Le temps était à la découverte de la vie dans la citadelle : d’un ennui mortel, bien évidemment.
Enfin, en la matière, le palais avait encore beaucoup à envier à l’immensité du Yermo ! Et les lieux étant encore neuf à la serpente, elle arrivait à y découvrir quelque intérêt. S’ennorgueuillant de son nouveau titre, elle serpentait donc dans les couloirs, en découvrant chaque recoin. Après tout, il s’agissait de nouveau terrain de jeu. Il n’était pas bien plus habité que le précédent, mais elle apprendrait à l’apprécier à sa juste valeur. On pouvait lui prêter un intérêt certain, c’était un véritable labyrinthe. Mais Naezka aurait tout le temps du monde pour apprendre par cœur chaque recoin de ce formidable dédale.
Le château avait encore bien des secrets pour elle, bien qu’elle ai élu domicile dans l’une de ses parties les plus reculées. Elle l’avait déjà visité, mais cela ne suffisait pas : elle ignorait encore presque tout de ses habitants. Jusqu’au roi même… Et malgré son mépris des conventions, elle se sentait le devoir de sociabiliser un tant soit peu. Après tout, c’était en trouvant de nouveaux passes temps (pour ne pas dire jouets) qu’elle apprécierait certainement au mieux cette nouvelle vie. En tant que Fraccion du Segunda, elle avait déjà un rang assez élevé… Au dessus d’elle, il ne restait que celui ou ceux du Primera, et les 12 Espadas. Mais elle ne se considérait pas tout à fait inférieur à eux, même si elle n’avait pas même encore pu faire l’expérience de leur puissance. Après tout, personne ne l’avait jugée a son arrivée : elle pouvait fort bien être aussi puissante que le Tercera, qui sait ? C’était peut être beaucoup dire, mais Naezka n’était pas du genre à se sous-estimer. Tout en sachant être juste dans ses jugements, fort heureusement.


Ce jour la, ses pas la menaient vers les appartements du Primera et de ses suivants. Elle en avait entendu parler, depuis son arrivée : il était réputé pour être extrêmement présomptueux, et se prendre pour Dieu sur terre. Ce type de personnalité ne l’attirait guère, mais elle était curieuse. Ce Fou-lu était il vraiment à la hauteur des titres qu’il se donnait ? Va savoir. A ses yeux, et sans que cela ne souffre aucune contestation, Dark était naturellement au dessus des autres… Peut être était ce son instinct de prédateur qui en avait décidé ainsi. Elle n’avait jamais reconnu personne, mais lui en plus de l’avoir vaincue avait gagné son estime. Au tour du Primera d’être soumis au jugement de ses pupilles dorées !

Ses doigts glissaient le long des murs blancs, n’y laissant aucune trace visible. Elle ne connaissait pas encore bien les lieux, mais était passé désormais assez souvent pour savoir à peu près qu’elle ne faisait pas fausse route. (Une véritable boussole incorporée.) Sous cette forme, elle ne laissait pas de poison dans son sillage malgré son bon vouloir… Car elle avait troqué son corps de serpent pour des jambes, et sa nudité pour une sorte de combinaison de tissus blanc lacée de bandes de cuir. Cela lui était un peu inconfortable, mais ce vêtement avait su gagner ses faveurs, et la caractériseraient bien vite aux yeux de tous. Il lui plaisait, et lui allait à merveille. Et ne pouvant pas demeurer en Resureccion tout le temps, Naezka concédait à … utiliser des jambes. Elle s’y faisait tant bien que mal, et puis ca n’était pas si laid, et même assez élégant du moment que sa démarche n’était pas trop gauche. Pour cela, il n’y avait pas trop de soucis à se faire, car malgré la « fraicheur » de son corps, elle n’avait rien perdu de ses mouvements souples et plus serpent qu’humains.
A mesure qu’elle avançait, une bonne humeur certaine l’envahissait. Elle touchait au but lorsqu’un frisson parcouru son échine : Naezka avait cru reconnaitre une aura familière.

→ Dark ? |

Immédiatement, elle avait fat volte face avec une souplesse toute inhumaine. Sa bonne humeur laissait un sourire diffus sur ses lèvres.
Si elle avait été surprise de sentir tout à coup ce Reiatsu qui lui semblait familier en plus d'inattendu, elle fut plus étonnée encore par la vision qui s'offrait à elle. Son visage était semblable, sa chevelure, son aura même étaient similaires. Mais celui qui se tenait face à elle n'était pas celui auquel elle s'attendait, et à vrai dire un parfait inconnu. Le scrutant avec attention, elle demeura muette alors que les deux couleuvres à son cou faisaient émerger leur petites langues fourchues à intervalles réguliers.

Le post est un peu bancal parce que j'ai recyclé un peu, désolée si c'est foireux xD Mais bon, ca donne toujours une base ! (je corrigerais si nécessaire -w- )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: → Empereur Confondu ♦ Borick ←   Lun 8 Avr - 14:33

Le nom que la femme prononça le fit sourire. Il est vrai que la ressemblance entre les deux hommes était frappante, beaucoup trop pour n’être qu’une coïncidence aux yeux du Segunda. Comme s’il y avait un lien inconnu entre eux, quelque chose qui faisait d’eux des frères et non pas de simples Arrancars servant la même cause. Il existait toutefois des différences notables qui permettaient de les reconnaître au premier regard. La blondeur des cheveux de Borick en était la première et la plus visible. La façon de se tenir de Borick et les vêtements qu’il portait au quotidien – d’un blanc immaculé – en étaient d’autres. D’ailleurs, cette femme s’aperçut rapidement de son erreur, expliquant sans doute la tension qu’il perçut brièvement. Qui elle était, Borick n’en savait rien. Il faut dire qu’il n’était pas homme à prêter attention aux commérages et si la rumeur parlait d’elle, il était passé à côté. Ceux susceptibles d’éveiller son intérêt étaient trop rares et tout de suite identifiables.

La curiosité prit rapidement le pas sur son bon sens, il se rapprocha de quelques pas avant de stopper net. Il était ici dans ses quartiers – tout du moins ceux du Primera Espada mais cela revenait au même à ses yeux – et il était assez impatient de comprendre la raison de cette présence ici-même. D’autant que la plupart des Arrancars évitait soigneusement cette partie de Las Noches, le caractère emporté de Fou-Lu étant de notoriété publique. D’un geste de la main, il remit l’une de ses mèches blondes en place avant d’adresser un franc sourire à l’inconnue, se permettant même d’incliner très légèrement la tête en guise de salutations respectueuses.
    - Crois bien que je suis flatté de ton erreur… Toutefois je me dois de te corriger. Je suis Borick « El Emperador », maître de ces lieux.

Alors qu’il se redressait, il remit ses mains dans ses poches, gardant quelques secondes le silence avant d’enchainer sur les raisons de cette présence en ce lieu. Les Fraccion se présentaient généralement en mentionnant le nom de leur maître, ce qui n’était pas le cas de Borick. La relation entre le Primera et son allié était d’ailleurs par trop complexe pour n’être synthétisé que par leur rang respectif. Par ailleurs, en désignant ce lieu comme étant sien, il s’affranchissait d’emblée de cette hiérarchie qui n’avait pas lieu d’être pour lui. Il était Empereur avant toute chose, un Empereur autrement plus respectable que ne l’était le Primera par ailleurs. Et de fait, il s’attendait à être reconnu comme tel et non pas comme le larbin de Las Noches.
    - Puis-je savoir qui tu es et ce que tu désires en venant ici ? Si c’est Fou-Lu que tu viens voir, je me dois de t’informer qu’il n’est pas ici.

Quant à l’endroit où il s’était rendu, cela n’avait pas suffisamment marqué Borick pour qu’il s’en souvienne. L’un et l’autre ne se rendaient pas nécessairement compte après tout. Pour le moment, Borick préférait taire qu’il connaissait parfaitement Dark, cherchant à savoir qui elle était avant toute chose. Son esprit de déduction lui avait évidemment soufflé la réponse : sa Fraccion. Mais El Emperador était de ceux qui souhaitaient des preuves avant de valider ou non une idée. De toute évidence, il saurait obtenir la vérité au moment opportun, même si pour cela il devait aller voir son ami. L’ancien Quincy devait la vie sauve à El Emperador, en quelque sorte, et cela avait renforcé plus encore le lien qui existait entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: → Empereur Confondu ♦ Borick ←   Mar 9 Avr - 21:10

« Empereur Confondu »
→ Pour peu qu’elle fut moins rapide, la demoiselle Arrancar n’aurait pas eu à se retourner pour reconnaitre sa méprise : elle avait tout simplement le réflexe prompt, et le nom erroné avait fusé immédiatement. Désormais elle faisait face à un homme qui par sa prestance, le blond de ses cheveux et de ses pupilles et le crépitement de son Reiatsu était très différent, voir opposé à Dark. Pourtant, la ressemblance était indéniable… On aurait simplement dit une sorte de « jumeaux lumineux ». S’il lui avait annoncé s’appeler Light, elle n’aurait guère été très surprise.

Il n’en fit rien, et c’était sans doute moins cliché ainsi. Un instant, elle avait cru par la présence et l’élégance du personnage se tenir face au Primera ; mais elle avait fait fausse route, et le nom qu’il prononçait désormais lui était inconnu. Ce qui semblait étrange, c’était qu’en plus de se présenter comme un « Empereur », l’homme se disait maitre des lieux, alors même qu’il ne portait pas le nom escompté. Il devait s’agir de quelqu’un d’important songeât-elle brièvement, et pourtant, elle nageait dans une ignorance épaisse. On ne pouvait pas le lui reprocher cependant, car personne n’avait pris la peine de lui présenter les lieux ou ses habitants, et de ce fait, de lui parler de ce clone blanc de son Espada. Celui-ci aurait d’ailleurs été le dernier sans doute à prendre la peine de lui présenter qui que ce soit ! Il ne lui restait donc plus qu’à se débrouiller par elle-même. Émettre une hypothèse répondant à ses questions ne fut pas très long : mettant les informations bout à bout, Naezka déduisit qu’il était fort probable que ce Light soit, comme elle, un Fraccion. Tout comme elle, il vivait ainsi près de son Espada, et considérait le territoire comme sien autant que celui de Fou-lu. Se satisfaisant de cette conclusion, la miss à la chevelure éclatante fit un petit mouvement de la tête à son tour, lui rendant son salut un léger sourire aux lèvres.

→ Naezka Coalt, ou « serpent à plumes d’argent » pour beaucoup. Mais j’viens tout juste d’arriver, je doute que t’ai jamais entendu parler de moi, tout comme je n’ai jamais entendu parler d’Empereur du nom de Borick. |

Elle ne le disait pas à mal, ni avec mépris, et son sourire comme son regard en témoignaient. Dans ce monde, on entendait parler que de ceux qui interféraient avec nos propres vies : il n’y avait pas trop de « grandes célébrités ». De la partie du désert blanc dont venait Naezka, beaucoup n’avait même jamais entendu parler de leur soit disant « Roi », de Grimmjow. De ce fait, elle était certaine qu’il comprendrait, et par la même ne la prendrait guère pour une ignorante.
La réciproque n’était d’ailleurs pas si différente : Adjuchas, beaucoup avait eu vent de l’immense créature qui avait fait une partie du désert son territoire, laissant derrière elle des cadavres et le souffle d’explosions retentissantes. Et pourtant, elle n’espérait nullement que qui que ce soit connaisse « le serpent à plume » en ces lieux. Tout au plus les plus érudits reconnaitraient ils le lien entre son nom, son apparence, et la divinité Aztèque à laquelle elle faisait étrangement penser. Tranquille, la demoiselle s’adossa au mur, croisant les jambes pour les ramener en une seule dans une posture qui lui était plus naturelle qu’à un être humain, disons, plus humain.

→ J’étais venue faire connaissance avec un « Empereur », j’en rencontre un autre à ce qu’on me dit, et cela me convient aussi. |

Elle se tût, comme aspirée par une intense réflexion. Sous l’effet de celle-ci, son sourire c’était estompé pour laisser place à laune forme de concentration. Depuis tout a l’heure, elle ne pouvait cesser tout à fait de scruter sa silhouette, la ligne de ses épaules, sa silhouette. Face à Borick, Naezka avait l’impression de ressentir un peu de cette sensation confuse qui l’avait attirée jusqu’à Las Noches. Était ce du à l’apparence ? Ou y avait-il autre chose ...?

Ne pouvant s’en empêcher, elle se détacha du mur pour se rapprocher, abordant à nouveau des mouvements glissants, et bien plus rapides que ceux auxquels ont aurait pu s’attendre. La serpente s’immobilisa à moins d’un mètre de sa majesté, rapprochant dangereusement son visage du sien, plongeant ses prunelles dorées dans les siennes. Cette couleur…
La jeune femme fit immédiatement un pas en arrière, prise d’un frisson désagréable. Il n’y avait pas de frayeur dans ce déplacement subit, juste la réponse à une sorte d’instinct, et à l’inflexion d’un début de migraine. Ce geste mis à part, elle ne laissa pas transparaitre son malaise, et son sourire avait regagné ses lèvres.

→ D’où vient donc cette ressemblance ...? |


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: → Empereur Confondu ♦ Borick ←   Sam 13 Avr - 12:50

Ce nom lui était effectivement inconnu mais cela ne resterait pas un mystère longtemps. Borick était un homme prudent et la collecte de renseignements était un de ses passe-temps favori. On ne pouvait se prétendre Empereur si l'on ne disposait pas d'un réseau d'informateurs conséquents. Car plus que la puissance brute, Borick savait que la véritable arme était la connaissance des autres. Ainsi, il devenait facile de retourner une situation mal engagée et de se servir de ses connaissances pour vaincre. Quoi qu'il en soit, cette femme l'intriguait. Elle n'avait pas peur alors même qu'elle était loin de ses quartiers. Elle se trouvait face à un inconnu et pourtant, elle gardait la tête froide, agissant avec intelligence, sans faire preuve de suffisance. Ces premières observations, Borick les prenait avec le sourire et un certain plaisir : enfin un Arrancar capable d'autre chose que la destruction pure et dure ?

Elle semblait se détendre, prenant possession de la place par sa prestance et sa présence. Alors qu'elle expliquait en quelques mots bien choisis la raison de sa présence, le blondinet se surprit à penser que l'absence de Fou-Lu était une aubaine. Ainsi la jeune femme n'aurait pas une mauvaise opinion de ceux qui se disaient "Empereur". Si le Primera avait pour lui la puissance, Borick mettait en avant sa classe toute naturelle et son charisme. L'on ne se battait jamais à arme égale au sein de Las Noches. Et le Fraccion avait choisi les siennes.
    - Et tu y gagnes au change, Naezka Coalt. Fou-Lu n'est pas très porté sur la discussion et il ne possède aucune patience. Pour dire vrai, c'est un être assez détestable.

Des mots durs pour celui qui servait le Primera mais jamais Borick n'avait caché ses émotions à celui qui se disait "Dieu Empereur". Comme si le simple titre impérial n'était pas suffisant. Alors qu'elle se rapprochait de lui, Borick n'esquissa aucun geste pour la retenir. Il ne sentait aucune animosité, ainsi pourquoi se méfier ? Elle l'étudiait, sans doute troublée par la ressemblance entre lui et le nom qu'elle avait prononcée précédemment : Dark. Et il ne pouvait l'en blâmer... Lui-même ne comprenait pas. Lui-même ne parvenait pas à saisir le lien qui existait entre le Segunda et lui. Il existait, c'était une certitude, mais sans doute trop ancien pour revenir à la surface. Et pourtant, Dark avait plus de souvenirs que lui de sa vie passée. Coalt se reculait vivement, lâchant enfin ce qu'elle pensait. Il eut un sourire triste alors qu'il se rapprochait à son tour d'elle, plongeant ses prunelles ambrées vers celle-ci :
    - Tu soulèves là une question intéressante à laquelle ni lui, ni moi, n'avons de réponse. Pour le moment, tout du moins. Mais cela nous intrigue tout autant que toi, ma très chère Naezka. Troublant n'est-ce pas ? C'est sans doute cela qui m'a amené à préserver la vie de Dark par le passé.

Son regard ne cillait pas alors qu'il donnait l'impression de plonger dans l'âme de Coalt. Il se reprit toutefois, se redressant complétement et portant le regard ailleurs, comme s'il avait perçu quelque chose de plus intéressant. Sa voix semblait presque mélancolique, une émotion étrange pour un Arrancar vivant en ce lieu.
    - Tu es son Fraccion, n'est-ce pas ? Je n'ai pas eu l'occasion de le voir depuis un moment... Est-il un bon maître ?

Borick savait que non. Le caractère emporté de son frère était tel qu'il se laissait régulièrement aller à de terribles colères. Les ravages qu'il était capable de produire était conséquent et il savait que ce dernier ne respectait pratiquement personne. En dehors de son alter ego évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: → Empereur Confondu ♦ Borick ←   Sam 13 Avr - 19:54

« Empereur Confondu »
→ Détestable, disait-il ? La jeune femme prit cette remarque avec le sourire : cela faisait plaisir de voir quelqu’un qui n’hésitait pas à dire les choses franchement, même lorsqu’il s’agissait d’un des êtres présumé le plus puissants de tout un monde. Enfin, en matière de franc parler, ou même de « non-patience », elle avait déjà mit la main sur un joli specimen ! Et pourtant, cela ne la dérangeait pas d’avantage… Qui sait, Fou-lu pourrait lui être sympathique malgré tout ? Elle en doutait un petit peu cependant, parce que concernant le cas de figure qui occupait son esprit, c’était « différent ».


Ambré, ils étaient ambrés. Pas dorés. Mue par une volonté qu’elle ne s’expliquait pas, elle se répétait ces deux adjectifs en insistant sur leur différence alors que cette fois ci, c’était Borick qui se rapprochait d’elle. A bien y regarder, la forme de ses yeux n’était pas tout a fait identique à celle de ceux de Dark. Tout deux se ressemblaient certes beaucoup, les traits du visage du blond étaient un peu moins fins, et plus masculin. Enfin, la différence demeurait infime, et on les prendrait au premier coup d’œil pour des frères jumeaux avec ou sans celle-ci. Elle avait beau penser à tout cela, son malaise demeurait, et sans la distance qu’elle avait pourtant prit soin d’établir à nouveau, Naezka se sentait vulnérable.
C’était là un fait rare : la serpente était pleine de fierté, sure d’elle et de ses capacités. Forte de caractère, elle ne laissait personne lui marcher sous les pieds, et ne souffrait guère de timidité ou de pertes de confiance en elle. Et pourtant… Tout comme c’était le cas face à Dark, mais d’une manière différente, elle se sentait face à lui légèrement plus vulnérable que face à n’importe qui d’autre. D’autant plus en cet instant ou tout près d’elle, il semblait s’évertuer à sonder les tréfonds de son âme. Cela la dérangeait : elle ne voulait pas qu’il vit son trouble. « Trop tard », songeât-elle cependant en constatant non sans une certaine gêne son sourire satisfait. Elle s’efforça de détendre ses muscles alors qu’il reprenait ses distances : personne ne pouvait la mettre mal à l’aise bien longtemps.

Il reprit la parole.

→ Qui sait ? ~ |

Sa question avait rendu à la belle reptile son assurance, et un sourire étrange –ambigüe peut être- s’était glissé sur ses lèvres, amusé, alors qu’elle n’avait même pas eu besoin de réfléchir à sa réponse. « Bon Maitre », « Mauvais maitre ». Il était son maitre, voila tout, et il serait son unique maitre. S’il la martyrisait un peu… Soit, elle ne s’en plaignait pas tout a fait. Et elle savait qu’avec le temps, elle saurait gagner son respect : elle en était certaine. Ainsi, sa réponse pouvait surprendre. N’importe qui aurait dit de Dark qu’il était effroyable, qu’elle allait être maltraitée ! Elle n’en pensait rien, et ne se serait jamais plaint de lui. Après tout, c’était l’Arrancar qui avait choisit elle-même son maitre, était venu le chercher, et pas l’inverse; il n'y avait aucun regret à avoir. Cette information, elle fut prise de l'envie de la communiquer à voix haute. Était ce à l’attention de Borick, ou se le disait elle pour elle-même ? Elle n’aurait su le dire exactement, mais ses yeux se perdaient dans le vague alors qu’elle prononçait ces mots en les élevant au rang de vérité inébranlable, universelle.

→ Il n’en est aucun autre envisageable. |

« Maitre ». Elle-même n’avait jusque la jamais encore considéré ce terme en tant que tel, ou peu. Elle reconnaissait Dark, se mettait à ses cotés plus qu’à son service, et ne cherchait pas à mettre un terme exact désignant son allégeance. Une seule chose était certaine : Lui, ou rien. Si elle n’était pas son Fraccion, elles serait son propre maitre, voila tout. Et ne manquerait pas de se placer loin au dessus de tous les autres…


Ainsi, il n’y avait pas d’origines connues à cette ressemblance… Étrange. Naezka en était d’autant plus intriguée, à vrai dire. Son expression se teintât de sérieux, alors qu’elle se répétait les dernières paroles de son interlocuteur. « Il avait préservé la vie de Dark par le passé ». Cette information faisait naitre en elle un certain respect, mêlé de reconnaissance. Mais elle ne lui en ferait pas part, ou du moins pas présentement. Elle se contentât d’en revenir au sujet premier :

→ Oui, je le suis, Toi, n’es tu pas toi même celui de Fou-lu ? |

Ce n’était qu’une supposition, et elle avait prit soin de le faire comprendre par le ton qu’elle employait. Il avait tout de même clairement montré son aversion pour le personnage, mais elle ne voulait pas dénigrer sa thèse sous prétexte qu’on ne pouvait être Fraccion d’une personne que l’on méprise. Fou-lu était le premier, le Primera, et certaines personnes s’asservissaient bien par intérêt. Ou pour d’autres raisons, plus complexes ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: → Empereur Confondu ♦ Borick ←   Mar 30 Avr - 9:22

Oh ! Fou-Lu et lui était effectivement liés mais pas comme le pensait Naezka. La relation entre les deux hommes était d’ailleurs bien particulière, ne correspondant pas aux critères Espada-Fraccion que les autres entretenaient. Comme un pied de nez au destin, une sorte de mise en garde permettant de souligner que les Empereurs du Hueco Mundo n’étaient pas régis par les mêmes lois. Ou tout du moins, qu’ils se l’appropriaient et s’en servaient pour leur intérêt. Sans doute que le comportement de Borick en cet instant avait intrigué son vis-à-vis.

Il se notait à lui-même de faire plus attention. Elle n’était certes que Fraccion mais il savait que cela ne voulait rien dire. Même si son maître était Dark. Sa trop grande confiance en lui le perdrait un jour ou l’autre, il le savait. Mais lorsque ce trait de caractère est profondément encré en soi, il est difficile de faire abstraction. De toute façon, il ne craignait pas grand-chose à expliquer la relation qui existait entre Fou-Lu et lui. Même s’il n’entrerait pas dans les détails, bien évidemment.
    - En quelque sorte. Disons que j’aurai plutôt tendance à appeler ça « partenariat ». Il y a des avantages non négligeables à se trouver près du Primera. Je le sers tant que cela m’est profitable. J’aime à penser que je ne rends de compte qu’à moi-même. Un peu idéaliste comme idée, je le sais bien. Les faits sont parfois différents.

Borick se savait protégé par l’aura de Fou-Lu, ce qui lui permettait de se soustraire à la vue des autres. On ne prêtait généralement que peu d’attention aux serviteurs des Espadas. Une erreur selon le blondinet mais l’arrogance de cette élite ne les aidait pas à y voir clair. Et ce n’est pas lui qui allait s’en plaindre. Car libre, il l’était. Et il ne concevait pas l’idée de vivre une existence de servitude. Un Empereur ne pouvait être contrôlé. Pas si facilement en tout cas.

Quelque chose dans l’attitude de cette femme l’intriguait. Elle portait cette assurance que peu de fraccion dévoilait. Peut-être que cela ne s’expliquait que par sa proximité avec Ezeckiel mais il en doutait. Creuser en ce sens ne serait par conséquent pas inutile, il le devinait d’instinct. Encore fallait-il qu’elle ne soit pas trop sur la réserve. Car si son attitude et ses questions laissaient entrevoir une personne sûre d’elle, ses gestes et son mouvement de recul précédent avaient soulignés une inquiétude particulière. Seulement lié à son apparence mais rien n’était clairement défini.
    - Tu ne te comportes pas comme les Fraccions qui parcourent cette citadelle. Est-ce parce que ton protecteur est le Segunda ? Ou ne crains-tu pas tout simplement ceux qui se disent nos maîtres ? Tu m’intrigues, Naezka. Tu n’as pas froid aux yeux…

La preuve évidente étant qu’elle se déplace dans les quartiers du Primera sans se soucier de sa propre sécurité. En dehors de la Panthère, Borick ne craignait pas les autres. Des sous-fifres tout au plus, qui n’étaient rien d’autres que des pions pour Grimmjow. Un point commun évident avec l’Empereur blond.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: → Empereur Confondu ♦ Borick ←   Sam 4 Mai - 12:51

« Empereur Confondu »
→ Cette idée de partenariat mit la puce à l’oreille de Naezka, qui y voyait une notion intéressante. Bien que le rapport Espada Fraccion fut considéré comme un rapport de maitre a vassal, la serpente elle le faisait d’une toute autre manière. Elle songeait que chacun de ces rapports était unique, et qu’on ne pouvait généraliser. Un véritable Fraccion devait avoir, lui seul peut être en ce monde de brut, la confiance de celui qu’il servait. En ce sens, c’était un individu différent des autres, et cette position pouvait être synonyme d’un lien fort. Si le Fraccion n’était pas digne de confiance, à quoi bon en prendre un ? Celui qui tenait ce rôle était également celui qui ne planterai pas de couteau dans le dos de son Espada. Enfin, à vrai dire cette vision des choses était un peu idéaliste… L’histoire avait bien prouvé que nombre de « fidèles serviteurs » avaient tourné leur chemise sans crier gare. Confidents, hommes de confiance, amis, fils même… Naezka comprenait qu’on puisse n’avoir confiance en personne, surtout au Hueco Mundo. Sans compter les alliances d’intérêt ! Vu l’estime que Borick avait du Primera, elle ne se faisait pas d’illusions ; il jouissait d’une situation avantageuse et en changerait lorsqu’on lui proposerait plus intéressant encore.
Naezka pour sa part se sentait libre : elle savait que Dark ne voulait pas d’elle dans ses pattes, et lui souhaitait même cette liberté autant qu’il tenait à préserver la sienne. Elle était donc sa Fraccion sans avoir d’obligations envers lui tout en étant ravie de tenir ce rôle quand il l’appellerait (chose peu probable cependant) ce qui était peut être même mieux. Elle n’enviait donc aucunement l’Empereur, et songeait secrètement que le jour ou elle serait Fraccion du Primera viendrait bien assez tot… sans avoir changé d’Espada, évidemment.

Borick changeât de sujet, mettant un terme aux réflexions de l’ancienne Adjuchas. Mais au détour de sa deuxième phrase, et malgré tout ce qu’auraient voulu la bienséance et la politesse, elle ne put s’empêcher d’éclater de rire. « Protecteur » ?! Il avait de drôle d’idées Borick ! Il avait pourtant l’air de le connaitre, son jumeau !

→ Protecteur ? Si j’avais besoin que l’on me protège, soit sur que ce serait de lui dont il faudrait le faire en premier lieu ! |

Car pour l’instant, il était bien le seul à avoir porté la main sur elle avec succès, et elle savait sans se leurrer que son statut de Fraccion servait avant tout à dire « punching ball » de manière plus élégante. Elle ne s’en plaignait pas pour autant, et ca n’était à ses yeux pas dégradant non plus. Elle n’était pas martyrisée par le Segunda parce qu’elle était faible, ou inférieure. Mais parce qu’elle éprouvait un malin plaisir à l’être, et s’en jouait. Calmant son emportement, la jeune femme retrouvât tant bien que mal sa prestance, non sans répliquer l’air très amusée.

→ Je n’ai besoin d'aucune protection, et je ne craindrait certainement pas de simple paroles. Je suis ici parce que je l’ai décidé, et si Dark m’offre un prétexte pour rester sans qu’on me cherche des noises, tant mieux. |

Et il n’y pour moi pas d’autre maitres, ils peuvent bien dire ce qu’ils veulent. Autant dire qu’elle ne reconnaissait aucunement l’autorité de ceux de Las Noches, et certainement pas celle de ceux qui se tenaient en dessous du Segunda. Elle n’avait accepté qu’une seule personne, et n’était pas même certaine de respecter le Primera ou le Rey. Cela se voyait dans ses yeux, mais ne serait pas dit à voix haute. Naezka savait que ce type « d’impertinence » pouvait être chère payée. Mais à voir cet empereur, elle devinait également qu’il serait bien le dernier à lui reprocher ces pensées. Las Noches devait être un vrai nid d’anarchistes…
Une retenue cependant : le jour ou l’Empereur assiérait un règne, la considèrerait il comme un élément dangereux ? Cette question eut le mérite d’étirer encore son sourire, et elle toisait désormais ses pupilles sans malaise. Certes, quelque chose la troublait. Mais la tournure que prenait la conversation lui plaisait, et elle ne voulait pas perdre son assurance ou paraitre faible. Une certaine curiosité s’emparait d’elle : non seulement il avait sauvé Dark et en avait le visage, mais son tempérament semblait lui aussi digne d’intérêt. Sa main jouait avec la tête élégante de Natrix, qui se frottait contre ses doigts tandis que Naer fixait Borick avec autant d’attention que sa maitresse si ce n’était plus. Comme elle murmurait presque, sa voix se faisait plus sifflante.

→ Je crois bien que la réciproque est vraie… |

Aussi bien concernant l’intérêt qu’elle pouvait lui porter qu’en matière de cran. Pour se présenter comme un Empereur en tant que simple Fraccion, il ne devait pas craindre grand-chose de ses pairs. Il était peut être un peu imbu de lui-même, mais Naezka y voyait là quelque chose de respectable. A savoir ensuite si elle l’honorerait de son respect, c’était une autre affaire : il ne tenait qu’à lui de le conquérir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: → Empereur Confondu ♦ Borick ←   

Revenir en haut Aller en bas
 

→ Empereur Confondu ♦ Borick ←

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» → Empereur Confondu ♦ Borick ←
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» Napoléon Bonaparte, Empereur des Français
» L'Empereur le plus naze
» L'Empereur passant ses troupes en revue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-