AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Au détour d'une rue [pv Takamichi Homura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Sixième Division

Messages : 263
MessageSujet: Au détour d'une rue [pv Takamichi Homura]   Ven 19 Avr - 11:50

Uragami venait de terminer son entretien avec la Capitaine de la 12ème division, Tsunemi Ai-taishô. En cet hiver, la nuit commençait à tomber, déjà dans le ciel, les nuages commençaient à perdre leur laine blanche pour en revêtir une plus orangée, le bleu devenait violet puis orange à son tour au fur et à mesure que le Vice-Capitaine retournait vers la ville. Oui, il était las d'utiliser le Shunpô pour se déplacer donc il avait décidé de rentrer à pieds en marchant à son rythme, il ne craignait guère le froid. Il avait pour objectif de traverser Karakura afin de retourner par la clairière dans laquelle il était arrivé via le Dangai et de retourner au Seireitei. Cette visite fut des plus éprouvantes et longue que prévue et encore beaucoup de travail l'attendait en arrivant, il lui tardait de rentrer mais cet air était décidément bien agréable et avec ses habitudes de vieux pépé, il souhaitait en profiter un peu pour réfléchir, à penser à des choses et d'autres. Puis il reçut un flocon, le premier flocon de l'année, sur la joue. Il adorait la neige, il lui vouait un véritable culte, on n'en voyait jamais à la Soul Society, de ce fait, lorsqu'il la voyait tomber c'était comme un émerveillement d'enfant pour lui. Cette beauté, ces petites choses blanches qui tombaient, portées par le vent et allaient se déposer en silence sur le sol, sol qui, bientôt, serait recouvert de ses frères et soeurs et formeraient une magnifique famille, un manteau d'une blancheur jamais violée par l'être humain, un cadeau du ciel. De ces nuages qu'il avait tantôt regardé sans se douter de ce qu'ils préparaient. A ce moment là, il était évidemment bien loin de se douter de ce qu'il se tramait à Karakura.

Au détour d'une rue, alors qu'il était presque sorti de la ville, il ressentit un Reiatsu familier, non pas qu'il ait déjà rencontré cette personne mais c'était l'énergie d'un Shinigami et à en juger par son intensité bien que fortement retenue, c'était sans nul doute celui d'un capitaine. Une quantité immense d'énergies spirituelles étaient présentes dans cette ville, allant de simples "fantômes" - comme les appellent les humains - aux Fullbringers et autres factions que l'on peut trouver, mais tous jouissaient d'une particularité différente, difficilement explicable. Pour Uragami cela se déroulait dans sa tête et se représentaient par des couleurs, les Shinigami ayant généralement un Reiatsu d'une couleur froide, bleutée, les Arrancar cela serait du rouge très foncé proche du noir ou encore les Fullbringer, eux étant humains, n'ont pas de couleur standard, elle dépend de leur personnalité propre, ce qui, chez les humains, donne parfois des mélanges intéressants, c'est à cela qu'ils se différencient des autres. Uragami pensait que chaque personne dotée d'un don de détection avait sa propre interprétation des Reiatsu perçus mais n'en avait jamais questionné personne à ce sujet. Il faudrait qu'il se renseigne auprès de la 12ème, ils doivent en savoir plus que lui, se dit-il.

Bref, il s'embringua donc dans cette rue, qui n'était pas une ruelle, elle était même plutôt large pour une rue de Karakura et c'était une rue très lumineuse, beaucoup de vitrines, des restaurants ça et là où de nombreux humains circulaient. Mais il n'y avait pas de crainte à avoir pour eux, Uragami était sous sa forme spirituelle tout comme la Capitaine, les humains ne remarqueraient pas leur présence, ils pouvaient donc discuter sans s'en préoccuper. Si quelqu'un avec un pouvoir spirituel venait à s'approcher suffisamment près pour les entendre, ils le remarqueraient sans aucun doute. Uragami s'approcha donc de la jeune personne, "Encore une femme" se dit-il intérieurement, il pensa alors qu'elles étaient plus nombreuses qu'avant, mais cela était sûrement accentué par le fait que c'était la deuxième capitaine qu'il rencontrait ce jour et avec si peu d'écart avec la première. Une fois à portée de voix, il s'arrêta de marcher.

    - Bonsoir, je suis Akucho Uragami-fukutaishô, vice-capitaine de la Seconde Division, il me semble n'avoir jamais eu le plaisir de vous rencontrer?

_________________


"You are not alone - Final Fantasy IX (Nobuo Uematsu)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t460-akucho-uragami

avatar
Rang : Capitaine de la cinquième division

Messages : 29
MessageSujet: Re: Au détour d'une rue [pv Takamichi Homura]   Dim 19 Mai - 13:09

    Homura venait à peine de quitter Akihito et Ai alors qu'ils avaient tous les trois testés un prototype de gigai spécial. L'expérience s'était avérée plus catastrophique que prévue, mais d'après le chef de la section scientifique et son quatrième siège, les données récoltées étaient inestimables et valaient même mieux qu'une totale réussite, là au moins, ils pourraient éviter des problèmes liés à un clone détraqués et faire en sorte que des capitaines ne soient pas blessés en pleins combat par un outil de support plus que par un ennemi... Cela prouvait une fois encore l'extraordinaire puissance de notre jeune capitaine de la cinquième division. Si Homura était parvenue à faire planter l'invention de la géniale Ai Tsunemi, que se serait-il passé si un fou furieux de la classe Kenpachi s'en serait servi ? Mieux vaux ne pas l'envisager.

    Ils s'étaient quittés en plutôt bons termes et la jolie dame ne gardât pas d'amertume après cette rencontre, elle avait juste peur qu'après cela, elle ne voient plus les deux autres... Elle se sentait coupable d'une certaine façon et une promesse de renouveler l'expérience n'était pas réellement consolant. Actuellement, elle se promenait en rue. Sous sa forme de Shinigami, invisible aux humains, son Gigai, ses vêtements humains et son gikondan fraîchement retournés dans un sac qu'elle gardait autour du coude. Elle semblait presque normale, si ce n'est que même limité, son Reaitsu était plus que suffisant à réduire une bonne partie de cette ville en miette... Cette idée eu un impact sur son humeur, un impact des plus malsain. L'espace d'un instant, elle aurait réellement eu envie d'utiliser son sabre sur l'un de ces humains... Mais voilà qu'un homme vint à sa rencontre. Elle ne le connaissait pas, mais lui, visiblement, à son accoutrement, avait tout d'un Shinigami qui de loin, reconnut sans doute une capitaine de division.

    Bonsoir, je suis Akucho Uragami-fukutaishô, vice-capitaine de la Seconde Division, il me semble n'avoir jamais eu le plaisir de vous rencontrer?

    Oh Hai ! Akucho-Fukutaishô, je suis Homura Takamichi, capitaine de la cinquième division. Je suis toute nouvelle et pas encore vraiment connue ! Haha !

    La jeune femme fit un salut formel au jeune homme qui était pourtant, un officier de grade inférieur au sien, évidemment, être capitaine ne la privait pas de politesse. De cette manière, elle pu se débarrasser de ses idées bizarres d'un peu plus tôt et profiter de la gêne de celles-ci pour se consacrer à une "nouvelle rencontre". Mais que faisait-il ici à ce propos ?

    Excusez-moi Akucho-Fukutaishô, mais que faite vous à Karakura, êtes-vous en mission ?

    Cet homme était le second de la deuxième division, ces gens-là sont connus pour leurs discrétions et leurs tâches liées à l'information ou l'assassina, mais pas aussi spécifiquement. Ils font également partie des individus les plus rapides et doués dans l'art du Hakuda dans le Seireitei. Nul doute qu'il devait être très fort et compétent, mais de là à envoyer un officier en second sur terre... Cela devait être important, ou pas ? Sa réponse déterminerait les impressions d'Homura à ce sujet.

    Puis de toute façon, ce n'est pas comme ci elle s'était elle aussi octroyée le droit de ce rendre en ville pour participer à une expérience... Mais entre ça et une simple balade, il y avait quand même quelques différences... Elle se tenait droite, le fixant bras croisé, déterminée à tirer la chose au clair et si besoin est, faire un rapport au commandant.

_________________
Fiche de présentation ; [url=http://www.bleach-bsrpg.com/t770-takamichi-homura#7596]Fiche technique[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t770-takamichi-homura#4682

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Sixième Division

Messages : 263
MessageSujet: Re: Au détour d'une rue [pv Takamichi Homura]   Jeu 23 Mai - 18:09

    Voila qui était très intéressant ! Un très heureux hasard que je la rencontre à cet instant. En effet, je venais de quitter Tsunemi Ai qui venait de me confier qu'elle s'était faite aider par Takamichi Homura pour son expérience de Gigai spécial, et voila que je la rencontrais juste après. De fil en aiguille cela me permettrait peut être d'en savoir plus sur cette fameuse expérience en grappillant des informations à droite et à gauche. Mais j'étais bien conscient que cette fois j'allais devoir la jouer plus finement qu'avec la capitaine de la 12ème avec laquelle j'avais sans doute été trop direct et semblait s'être braquée lors de ma deuxième question. Ou peut-être que son esprit avait été plus aiguisé que je l'avais imaginé et elle avait deviné mes pensées. Après tout, la seconde division a une sombre réputation de son côté aussi. A ce niveau là nous étions presque aussi mal lotis qu'eux.

    En revanche la 5ème division était relativement discrète, elle n'avait pas vraiment de but ni de spécialité au sein du Gotei 13. Mais de là à ce que leur capitaine serve de cobaye pour une expérience, c'était vraiment étonnant. Il faut dire qu'à première vue elle ne m'inspirait pas grand chose, elle était plutôt banale et en dehors du port de son Haori et de son Reiatsu particulier, j'aurais très facilement pu la confondre avec une simple Shinigami sans rang. En tout cas elle semblait malgré tout bien aimable. C'était le genre de personnes dont je me méfiais le plus, celles qui sourient et prennent un ton jovial. Mais j'étais fatigué d'être suspicieux et la journée avait été éreintante donc je décidai cette fois de me détendre et de prendre la conversation comme elle venait.

    C'était tout du moins mon intention au départ mais lorsqu'elle posa la première question mon instinct s'éveilla de nouveau. Je ne pouvais malheureusement pas canaliser ma nature très longtemps. Qu'est ce que ça pouvait bien lui faire ce que je faisais là? Nous autres de la seconde nous n'avons guère besoin de justifier de nos présences, c'est notre rôle d'être à l'affut de tout, et parfois il faut aller sur le terrain pour cela. Je n'aimais pas que l'on me pose des questions, c'était épidermique. Je tentais tant bien que mal de lutter contre ma nature et de me dire que ce n'était peut être qu'une simple question sans fondement négatif, une simple curiosité. Mais je ne pouvais m'empêcher de me dire que si ce n'était pas le cas, je risquais de divulguer des informations importantes. J'étais las de cette journée et finalement je la jouais neutre, décidant de répondre à la question mais sans rentrer dans les détails.

      - Et bien, avant que je ne réponde à votre question, sachez que j'ai une petite règle qui consiste à répondre à une question et à en poser une autre en retour. Cela évite que l'un cuisine l'autre vous comprenez? Bien, à partir de cette base là donc je vais répondre. Au départ, j'étais simplement venu m'assurer que tout allait bien par ici. Bien que cela soit en partie le rôle de la 13ème division, je viens également jeter un oeil de temps à autres, cela me permet de récolter des informations parfois intéressantes et éventuellement d'intercepter des informations sur des conspirations ennemies. Cette ville a eu une forte histoire avec le Hueco Mundo après tout.


    "Et au passage de fourrer mon nez dans les affaires de la 13ème" pensais-je. En effet, si je pouvais apprendre des choses avant eux, c'était toujours bon à prendre et j'en appris beaucoup plus que je ne l'espérais en venant ici en plus d'avoir rempli la mission que je m'étais confié au départ. Bref, maintenant c'était à moi de poser une question, je décidai de commencer simplement en lui retournant sa question, cela me permettrait de commencer à la cerner et d'avoir un support pour une éventuelle question plus précise. Je jouais la carte de l'innocence en faisant celui qui ne savait rien sur sa présence ici.

      - Et vous Takamichi-taishô, que faites-vous par ici?



_________________


"You are not alone - Final Fantasy IX (Nobuo Uematsu)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t460-akucho-uragami

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Re: Au détour d'une rue [pv Takamichi Homura]   Jeu 23 Mai - 20:41

Je rappelle, à toute fin utile, qu'il est strictement interdit de rp à deux endroits différents. Akucho, tu es actuellement à la SS et je ne vois pas pourquoi tu peux rp là-bas si tu es encore sur terre. Pour cette fois, je balance ce rp en chronique mais la prochaine fois, je sanctionnerais.

Je vais vérifier mais j'espère qu'il y a un rp de retour dans le Dangai, tout aussi obligatoire pour revenir d'un endroit vers un autre. Merci d'en prendre compte pour la prochaine fois ! Et de faire le rp de retour qui n'est pas une option !!!!

- Shinjirô -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Au détour d'une rue [pv Takamichi Homura]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au détour d'une rue [pv Takamichi Homura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Takamichi Homura
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-