AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack Arr-num
Kusunagi Orochi
Messages : 19
MessageSujet: Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack   Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack Icon_minitimeMar 7 Mai - 1:42

Le vent soufflait les cheveux du Décima Espada qui se trouvait tout en haut du rempart de Las Noche. Il était assis et ses pieds se balançaient dans le vide. De là-haut il regardait le désert. Une sensation étrange le parcourait lorsqu'il regardait le paysage. Ce n'était pas que la vue était belle, du sable restait du sable, peu importe à quelle hauteur il le regardait. Par contre, être si haut et loin de ce dernier sur le toit de ce bâtiment lui rappelait tout le chemin parcouru et tout ce qui lui restait à faire. Ouais, tout le monde avait évolué et lui avait stagné. Il avait arrêté de chasser, puis s'était contenté de jouer à chat en étant la souris. C'était un peu pathétique en y repensant d'avoir pensé qu’atteindre le stade arrancar signifiait plus de progrès possible. Pourtant, d'un point de vue hollow ça ressemblait à cela: plus besoin de se nourrir et plus de rétrogradation, mais finit l'évolution par la même occasion. Ainsi, un arrancar de base adjuchas perdait la possibilité de devenir vasto lorde.

Orochi avait accepté tout ça, mais en avait tiré des conclusions erronées. La preuve en était de cette histoire de segunda etapa qu'il ne croyait qu'à moitié, mais bon si elle existait il la trouverait.... un jour. Revenant à la réalité, il fit signe à une petite créature de s'approcher et l'attrapa par le cou, puis il se pencha et bascula pour se laisser tomber dans le vide les yeux fermés. Il se laissa tomber de plus en plus vite sentant la pression de l'air contre la peau de son visage et de son torse. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il approchait du sable à une vitesse incroyable. Il se releva lentement et se força à arrêter sa course pour aller toucher lentement le sable de ses pieds.

Aujourd'hui, il quittait ses murs pour braver les dangers du désert encore une fois. Par contre, il ne craignait pas grand chose. Quel serait le con de hollow à vouloir s'attaquer à un arrancar et en être capable? Peut-être un autre arrancar, ce qui se faisait rare dans le désert ou alors un vasto lord? Il n’en avait jamais rencontré, seulement quelques-uns arrancarisés. D'ailleurs, il avait bien l'intention d'en trouver un et de le faire sortir de sa cachette.

Mission impossible pour un être tel que lui avec une capacité de détection frôlant le néant. Orochi pouvait très bien passer à 100 mètres de ce qu'il recherchait, à moins que le monstre ne dissimule nullement son reiatsu et laisse celui-ci oppresser une grande zone autour de lui. Pourtant il en trouverait bien un.

Il fouillait ce désert de fond en comble et pour se faire il attrapait et questionnait tout hollow qu'il voyait. Ceux qui offraient de la résistance étaient mal menés, ceux étant têtus comme une bête étaient torturés. En général, ça suffisait à connaître les rumeurs et les nouvelles du coin. Lorsque le hollow ne savait rien, l'arrancar lui détruisait son masque et donc le tuait. Lorsque le monstre interrogé avait quelques choses à dire, c'était souvent les mêmes histoires ou nouvelle. C'était souvent que des rumeurs ou des histoires. Quelquefois ressortait le nom de type qui se vantait d'en avoir croisé ou de savoirs où ils se cachaient. Bien souvent, ceux-ci étaient des menteurs et ils le payaient de leur vie tandis que d'autres étaient simplement trop bêtes pour être capable de différencier un adjuchas d'un vasto lord.

À la fin d'une de ses expéditions, il revenait au Las Noche pour quelques jours avant de repartir. Aujourd'hui, il cherchait quelqu'un. Un tuyau que lui avait dit un drôle d'hollow pour sauver sa vie. Il ne savait rien sur les plus terrifiants des menos grand, mais avait été victime d'un type louche et étrange dans le désert. Les survivants de ses « expériences » l’appelaient le cow-boy de par sa tenue de...cowboy! Il errait dans le désert et parsemait celui-ci de piège pour capturer les vulgaires hollow. Ce type pourrait peut-être le renseigner ou l'aider.

-C'est ici que j'ai été piégé! Hurla l'immonde créature que tenait Orochi par le cou. C'était un mélange de grenouille et de libellule. Drôle de hollow certainement. Bref, Orochi empoigna une roche et la lança vers le piège. Celui-ci n'était au final que de vulgaires sables mouvants.

-Merci, se contenta-t-il de répondre avant de s'allonger dans les sables mouvants en fermant les yeux. Son numéro étant dans son dos, la personne venant chercher sa "prise" ne pourrait savoir à qui il avait affaire. Jack avait une nouvelle prise dans ses pièges et elle n'était pas des moindres. Il ne restait plus qu'à espérer que le cowboy ne soit pas trop lent, Orochi ne voulait pas finir avec du sable partout dans son visage. D'ailleurs, ces sables avaient quelles profondeurs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t897-kusunagi-orochi#5924
Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack Arr-esp
Jack
Rang : Decima Espada

Messages : 151
MessageSujet: Re: Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack   Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack Icon_minitimeMar 21 Mai - 14:41

    Comme d'hab j'venais de me réveiller dans un de mes trous. A force de changer je finissais par ne même plus savoir où j'posais mon cul. Et puis je me souvins de cette journée avec l'autre idiot que j'ai battu, était-ce hier? Je ne savais pas non plus. La notion du temps était si difficile à garder dans ce monde où il fait tout le temps nuit. Enfin, je n"allais pas me plaindre, grâce à ça j'étais plus fort ici. En tout cas, je regardais la manche qui avait été arrachée lors du combat et elle s'était totalement restaurée, comme neuve. "Décidément, c'est bien utile ces fringues en Reiatsu" me dis-je intérieurement. Bref, il était temps pour moi de sortir prendre un peu l'air, c'était pas que j'en avais spécialement envie mais j'avais ma récolte journalière de Hollow à faire, j'avais un engagement à tenir après tout. Bien que je n'appréciais pas spécialement ce Quarta, il avait su gagner mon respect et avoir un "ami" si haut placé qui me devais un service, c'était toujours bon à prendre. Mais pour cela, fallait-il encore que je puisse respecter ma part du contrat. J'avais déjà perdu beaucoup de temps à devoir agrandir mes pièges et les renforcer. J'étais déjà en retard par rapport à mon planning. Enfin, ça je n'en avais aucune idée en fait, vu que je n'avais pas de planning... j'en avais bien un mais il était basé sur le calendrier que j'avais fait et puis balancé car il était faux. Du coup je n'avais pas la moindre idée du temps qu'il me restait.

    Ma foi, sans grande conviction je surgis donc de ma tanière, la gueule dans le troufion. Je fis mon tour habituel des pièges en commençant par les plus proches, comme d'habitude ils avaient plutôt bien fonctionné. Après seulement quelques heures je comptais déjà cinq captures à mon actif, c'était plutôt une bonne journée. Il fallait croire que ces idiots étaient toujours aussi bêtes, pourtant j'avais entendu des rumeurs comme quoi j'avais déjà un surnom dans ce désert, "le cowboy" qu'ils m'appelaient. Et ils se transmettaient les informations entre eux, malgré tout ils tombaient encore dans mes pièges, des nazes pareils ne méritaient pas de survivre selon moi mais je n'avais pas le droit de les tuer moi-même. Je les trainais donc derrière moi vers un trou plus grand, veillant bien à ce qu'aucun d'entre eux n'ait la mauvaise idée de tenter de se barrer, sans quoi il me faudrait pas deux secondes pour le rappeler à l'ordre. Mais ceux-là semblaient plutôt sages, il me suivaient sans broncher, je n'avais même pas eu à les tabasser un peu pour qu'ils m'écoutent, pour une fois. Me voila arrivé à un croisement, soit j'allais à la tanière déposer les idiots, soit je continuais ma récolte. Un de mes pièges favoris, les sables mouvants, était à peu près la même distance que la prison. Je ne savais pas quoi faire alors je sortis mon paquet de clopes, sortit mon briquet et m'en grilla une. Je décidai finalement de laisser faire le hasard, je lançai mon paquet en l'air, si il retombait du côté coloré je continuais et si il tombait côté blanc j'allais déposer mes captures. "Bordel..." m'écriais-je, il était tombé côté couleur. Je me devais donc de continuer à les trainer jusqu'au prochain piège.

    Arrivé à proximité, je ressentis quelque chose émanant du trou mais c'était inhabituel. Sans trop savoir pourquoi j'avais un mauvais pressentiment. Le Reiatsu qui s'en dégageait ne ressemblait pas à celui d'un Hollow ni d'une autre forme un peu plus évoluée, il était trop fort pour appartenir à ces sous-races. De plus, il était incroyablement stable pour quelqu'un pris dans un piège, il ne semblait absolument pas paniqué. Restant tout de même à une distance très raisonnable sans savoir si l'autre m'avait senti arriver, j'utilisais une technique spéciale de ma conception. En me concentrant je sus très rapidement qu'il s'agissait d'un Arrancar. Qu'est-ce que cet abruti foutait dans un de mes pièges? Soit il était encore plus con que ces Hollow soit il me cherchait? Toujours est-il qu'il venait de gâcher un de mes précieux pièges, il ignorait peut-être combien de temps il me fallait pour en faire un. Il n'allait pas tarder à le découvrir. Je laissai mes Hollow planqués derrière un rocher en leur ordonnant de ne pas bouger et je m'approchai donc avec une certaine prudence de mon piège. Je vis la tête de l'autre qui sortait à peine des sables.

      - Tu croyais p'tet me berner avec ton ptit tour mais je savais que t'étais pas un Hollow. Alors t'es qui et qu'est ce que tu fous dans un de mes pièges? Je sais qu'un truc comme ça n'est pas assez fort pour toi donc me fais pas croire que t'es immobilisé.


    J'étais resté à une bonne vingtaine de mètres pour lui parler, ne connaissant pas encore ses intentions, je décidai de rester prudent, d'autant qu'il n'avait pas la tête d'un Arrancar de bas étage. Soufflant la fumée de ma clope je le fixais droit dans les yeux en attendant sa réponse.




_________________

Cowboy Bebop - Tank (opening)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t825-jack-terminee
Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack Arr-num
Kusunagi Orochi
Messages : 19
MessageSujet: Re: Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack   Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack Icon_minitimeMar 21 Mai - 16:23

Il regardait le ciel morne et ce désert reflétant parfaitement le ciel qqui le surplombait. Il se demandait si le monde des shinigamis ressemblait à cela. Était-ce aussi morne? Peut-être, mais dans l'autre sens. Il imaginait un ciel bleu sans nuages avec un soleil éternel, jamais de nuit, et que peu de pluie. Un jour, il devrait aller visiter l'endroit que pour voir si les shinigamis vivaient dans un endroit mieux que les hollow ou les humains, mais il en doutait. La terre était trop belle: jungles, forêts, marais, villes lumineuses, pluie, ouragan, tremblement de terre, grottes, montages aux sommets enneigés. C'était si... diversifié. Puis, des paroles prononcées à bonne distance vinrent le faire sortir de sa contemplation du ciel du hueco mundo ainsi que de ses réflexions. C'était l'arrancar qu'Orochi cherchait.

-Héhé t'a été plutôt long à venir m'attraper. M'aurait-on menti à ton sujet? Si je suis venu ici, c'est que je me demandais si un type comme toi pouvait m'être d'une quelconque utilité.

Orochi fit craquer son cou tout en commençant à dégager assez de puissance spirituelle pour lui permettre de s'extirper de ce piège d'un seul et grand bond pour se réceptionner à une dizaine de mètres du numéros.

-Tu portes bien le surnom que les hollow du désert t'ont donné. On dirait que tu déboules d'un conte du Far West.

Oui, il connaissait le Far West, passer 10 années presque entièrement sur terre lui avait permis d'en apprendre beaucoup, mais il doutait que l'arrancar puisse comprendre de quoi parlait réellement le décima Espada. Enfin, peu importait, lui il comprenait. Il commença à s'avancer lentement vers Jack sans montrer d'intention malveillante. Tout en l'observant de la tête aux pieds.

-Je cherche quelqu'un avec de bons moyens de traque, quelqu'un qui sait fabriquer de bons pièges. Je m'appelle Kusunagi Orochi, décima Espada et toi quel est ton nom?

Il s'arrêta à quelques mètres du « cow-boy » en l'examinant de la tête aux pieds. Oui, il était de l'espada, mais seulement le dixième. La mention de son titre suffirait-elle à le rendre plus docile ou même en sachant cela risquerait-il de contrarier Orochi ou de chercher la bagarre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t897-kusunagi-orochi#5924
Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack Arr-esp
Jack
Rang : Decima Espada

Messages : 151
MessageSujet: Re: Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack   Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack Icon_minitimeJeu 23 Mai - 11:02

    L'autre me semblait bien détendu et semblait savoir qui j'étais avant même que je n'arrive. Visiblement il m'attendait. Je ne savais comment je devais prendre cette information? D'un côté être célèbre était glorifiant mais de l'autre cela attirait l'attention sur moi et risquait de mettre à jour mes desseins aux yeux de tous, ce qui ne m'arrangeait pas du tout. Dorénavant je devrais faire encore plus attention que d'habitude. Bien que j'avais laissé mon projet en suspend pour le moment le temps de trouver quelqu'un de fiable, cela n'en restait pas moins un éventuel danger pour plus tard. D'ici à ce que je le reprenne en main, il faudrait que les projecteurs soient braqués autre part.

    Bref, je regardais l'autre débile qui aurait très bien pu m'attendre à côté de mon piège sans avoir à le détruire. Son air détendu me faisait penser à ces idiots d'Espada, il semblait très sur de lui, se permettant même de me titiller sur mon look, c'était normal que je m'habille comme ça, j'en venais du Far West ! Il avait vu le sien de look lui? On distinguait même pas sa peau de ses vêtements. Et puis c'était quoi ces cheveux là? On aurait dit une gonzesse. "Peuh !" lâchais-je alors. Je me débarrassai alors de ma clope qui était presque terminée, celle-ci allant s'éteindre dans le sable. Je sortis ensuite une bonne dose de tabac à chiquer que j'me ficha dans la bouche. Ouais, fallait toujours que j'ai quelque chose à fumer ou à mastiquer, cela me calmait et c'était réellement un défi de rester calme dans cet endroit. Surtout face à un croisement entre Jennifer Lopez et un porte-manteau qui venait de casser un de mes précieux pièges et en avait sans doute fait fuir le précédent contenu.

    Enfin il se présenta, le Decima hein? Pourquoi n'étais-je pas surpris? Décidément ces Espada avaient tous besoin de mes talents de traqueur. Mais qui leur avait dit que je les louais? Bordel, ils se croyaient vraiment tout permis ces mecs là. D'autant qu'ils n'avaient rien à m'offrir que je n'avais déjà... Soudain, une idée brillante me vint en tête. Il avait bien quelque chose qu'il pourrait m'offrir et faciliterait grandement mon projet : son poste de Decima. Si je le faisais disparaitre ici, il me suffirait d'aller me présenter à Grimmjow en lui apportant la dépouille de l'idiot pour qu'il m'accorde le poste demandé. Après tout, c'était la loi du plus fort, tout ce qu'il désirait était une armée forte, il n'avait rien à faire d'un incapable. Mais ça ne serait pas la même affaire qu'avec l'allumé de l'autre jour, celui-là était un Espada, même si c'était théoriquement le plus faible d'entre eux, il fallait s'en méfier.

    Afin de tromper son attention et de l'attaquer par surprise, je lui posais une simple question.

      - Jack. Et pourquoi t'as besoin de mes pièges?


    Pendant sa réponse je me rapprochais de lui en marchant tranquillement puis lança brutalement mon Cero spécial, à quelques pas de distance il aurait peu de chances d'arriver à l'esquiver et en sortir indemne.

      - Black Oil Cero !


    Un énorme Cero noir et gluant lui fonça dessus, si il touchait, l'ennemi serait cloué au sol en plus de recevoir un acide corrosif extrêmement puissant. Sans attendre une réaction de sa part, je lui en remis une couche dans la gueule histoire de lui laisser le moins de chances possible de répliquer. Mais j'avais retenu la leçon de la dernière fois, durant mon combat contre l'autre, un deuxième Cero avait partiellement dissipé l'engluage de mon spécial. Je doutais de pouvoir le battre sans résurrecciòn celui-ci donc je me lançais à fond.

      - Tumba, Noche Eterna !


    Une quantité d'ombre gargantuesque s'échappa de moi et engloba tout ce qu'il y avait autour sur 70 mètres. Grâce à cela, j'étais le seul à y voir clair dans cette obscurité la plus totale grâce à ma transformation physique. En effet, mon masque qui était caché sous mon chapeau, s'agrandit jusqu'à recouvrir la partie droite de mon visage, me dotant d'une vision nocturne avec mon oeil spécial. En plus de cela, ces ténèbres renforçaient considérablement l'effet de mes attaques. Il me suffirait alors de dissimuler totalement mon Reiatsu pour être totalement indétectable et l'accabler d'attaques sans qu'il ne puisse savoir d'où elles venaient. Mais en l'occurrence ce n'était pas nécessaire, il mettrait du temps à se dégager de ma première attaque et à contre-attaquer. Il avait l'air d'être coriace au corps à corps si je me fiais à son physique, je décidai donc de reprendre quelque distance avec lui de quelques mètres en courant. J'enchainais alors avec ma troisième et dernière action pour le moment.

      - Esclavo de sombra !


    Mon ombre se redressa à ma droite et se mit en position de combat, me donnant un boost offensif important en plus de m'accorder d'autres points non négligeables. Je donnai à celui-ci l'ordre de me défendre en priorité contre toute attaque à mon encontre. Ainsi, il s'interposerait si l'autre arrivait à se dégager et à m'attaquer.





_________________

Cowboy Bebop - Tank (opening)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t825-jack-terminee
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack   Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voilà un gros poisson au bout de ta ligne, Jack
» La pêcheuse et le gros poisson - PV Alucard
» Liste d' armée 2000pts -gros mek powa!!!- optique tournois
» GROS BISOU BERTO
» Rien qu'un gros boudin! ( + autres)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Hueco Mundo :: Désert Blanc-