AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 10e Division

Messages : 127
MessageSujet: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Ven 27 Fév - 14:56

Brassard au bras. Zanpakuto à la ceinture. Regard fixé devant lui. Atori se trouvait dans les rues du Seireitei, depuis la mise en place de la loi martiale, c'était devenu obligatoire, le Zanpakuto, le brassard, le Haori. Des marques de rang qui, désormais, étaient devenu obligatoire au sein du Seireitei. Ne pas les porter revenait à enfreindre la loi qui régissait désormais la Soul Society, sur ordre du capitaine commandant.

Les temps étaient difficiles, très. L'attaque fut brève, les morts nombreux. Un hollow gigantesque, l'espada, le Rey. Tous étaient là. En face, les Capitaines, les Vice-Capitaines et autres officiers du Seireitei. Tous avaient combattu côte à côte dans cet affrontement sans merci. Les Shinigami avaient dû faire de leur mieux, si Atori s'en voulait de ne pas être monté au front face aux Arrancars de Las Noches il avait rapidement relayé au rang de regret ce qui était reproche.

Désormais, le Gotei 13 avait besoin des gradés au sommet de leur forme, capable de réagir aux situations qui s'imposent, de prendre des décisions et d'inspirer le moral aux autres divisions. Certaines l'avaient plus que d'autres. Certaines avaient gagné des gradés, d'autres en avaient perdu. La onzième division était une qui avait eu de gros changements, l'ancien Kenpachi avait disparu peu avant l'attaque puis le Capitaine-Commandant avait ramené de terre une Vizard pour occuper le poste.

La dixième n'avait pas subi de grands changements, depuis que le capitaine de la cinquième division avait prit son poste et qu'Atori était devenu vice-capitaine de la dixième division les grades ne changeaient pas. De quoi éviter de déstabiliser encore un peu plus une division. Mais plus que jamais les divisions devaient être fortes. Le Gotei 13 ne tomberait pas, Atori l'avait dit pour redonner courage au vice-capitaine de la douzième il y a peu. Mais là, l'avenir était incertain, et ce, plus que jamais.

Durant ses nombreuses années de service dans la troisième division, il n'avait jamais imaginé qu'un Hollow soit capable de déployer une énergie aussi titanesque, la puissance ressentie par le Nadar n'avait rien de celle d'un Menos Grande simple, c'était... Plus. Une fois de plus le Nadar chassa de ses pensées les hésitations. Il avait déjà fait son choix, pour le bien du Gotei 13, il devait lui aussi gagner en puissance, dès qu'il le pourra, il le fera. Par son Zanpakuto et son Kido il se surpassera.


« Vice-Capitaine Nadar, la patrouille de l'extérieur du Rukongai est rentrée, rien à signaler. »
« Bien, faites-moi un rapport écrit et envoyez le sur mon bureau. »
« Oui Vice-Capitaine. »


Le Shinigami face au vice-capitaine acquiesça et fit signe à quelques autres shinigamis de le suivre. Depuis la loi martiale, la dixième division, également, était déployée à la protection du Rukongai, du Seireitei et de la Soul Society dans sa globalité. Les ordres étaient les ordres. Le Nadar continua d'avancer au sein de la foule de Shinigami de toutes les divisions, son pas calme et assuré tranchait avec l'empressement et le doute des autres dieux de la mort.

Il venait surveiller des opérations, le siège de la dixième division était un peu plus loin et il y retournerait bientôt, mais pour le moment, il y avait du travail à faire à coordonner les troupes dans le coin, ça plus les rapports avec la quatrième division au sujet du centre de soin léger toujours placé dans les locaux de la dixième division, il y avait aussi à faire là. La journée promettait d'être chargée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2949-nadar-atori

avatar
Messages : 22
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Ven 27 Fév - 19:12

Bon, l'autre malade en chef de la quatrième m'a fichu dehors. Et je suppose que ce serait une très mauvaise idée de revenir. Enfin, dans l'immédiat. Je me trouve juste un mec qui s'y connait un peu en techniques médicales et que je convainc de me soigner. Bon, ce n'est pas tout, mais j'ai une super mission. Répertorier les morts de la onzième division. J'ai déjà une liste de noms obtenus dans les locaux des blouseux, et elle est bien trop longue à mon goût. En plus c'est moi qui allait devoir annoncer la "nouvelle" aux familles. Bref, le genre de chose où il faut que je fasse preuve de tact, alors que j'en suis totalement dépourvue.

J'apprends qu'il y a des blessés aussi dans les quartiers de la dixième. Allez, je m'y dirige. Plus vite cette corvée sera finie, plus vite je pourrai aller m'en jeter un au bar. Je me fraye un passage au milieu d'un attroupement. Il y a des gens de toutes les divisions ici. Sans le moindre scrupule, j'écarte de mon seul bras valide ceux qui me gênent. Il y en a bien qui protestent, mais avec ma tronche et mon gabarit, ça ne dure jamais longtemps. Je ne dois pas avoir l'air commode. Et je m'en fous. Je ne suis pas le genre de nénette superficielle qui passe son temps à se mirer dans le miroir au point d'en user la glace.

Tiens, dans la masse, j'aperçois un type un peu glauque, mais qui reste calme. Certainement un officier. Je m'approche de lui, et c'est là que je vois qu'il a un bandeau de vice-capitaine au bras. Bon, après la mésaventure avec le frappadingue qui sert de capichef à la quatrième, j'adopte une approche plus... consensuelle, bien que ça ne me ressemble pas. Bon, il est encore plus chétif que Shin. Je lui mets presque deux têtes dans la vue et même niveau corpulence, je le trouve tellement fluet que j'ai des doutes sur sa santé. Le pauvre. Faudrait qu'il boive un peu, ça lui donnerait meilleure mine. Mais je garde tous mes bons conseils pour moi, pas la peine de froisser directement le malheureux alors que je vais lui demander un service.

"Bonjour! Je suis Masamune Kaguya, cinquième siège de la onzième division. J'aurais besoin de ton aide pour une mission qu'on m'a donnée. Tu n'aurais pas une liste des gars de ma division qui sont en soins ici? Je dois m'assurer que tout le monde est bien là..., enfin, si ça ne te déranges pas de trop, évidemment!"

Ouais, là, j'ai été pas trop mal. Enfin, je pense avoir été assez respectueuse. J'espère que le type ne m'enverra pas su les roses!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 10e Division

Messages : 127
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Ven 27 Fév - 20:08

Les rapports n'étaient pas très nombreux, mais une autre patrouille venant du Rukongai ne devrait pas tarder, le Nadar attendait donc calmement que celle-ci revienne avant de s'occuper du centre de soin léger, après tout là-bas aussi, il y avait pas mal de travail en préparation, en d'autres termes les membres de la dixième division avaient la charge d'assister la quatrième et désormais, ils avaient de plus en plus de patients, ceux qui sortaient des quartiers de la division de l'ancienne capitaine-commandante.

Les Shinigamis étaient nombreux ici, une grande partie d'entre eux était inconnue au noble, après tout le trafic était d'autant plus intense. La main droite du Nadar était ballante dans les airs tandis que la gauche était posée sur le pommeau du zanpakuto, tapotant le manche de l'arme. Cette patrouille était la dernière à risque pour le moment, même si aucune autre créature du poids de Sima ne devait être là le Nadar espérait malgré tout que les Shinigamis ne tomberaient sur aucun os pour le moment, il y avait déjà fort à faire.

Tandis que son regard se perdait dans la foule, il analysait les Shinigami autour de lui. Nombre étaient blessés, plus que lui pour la majorité. Après tout, il n'avait que peu combattu, s'il le regrettait toujours le doute n'avait plus sa place dans l'esprit du vice-capitaine, désormais, il n'y avait que le regret de ne pas l'avoir fait et la certitude de ne pas recommencer la prochaine, outrepasser les ordres la prochaine fois. Voilà une chose qu'il ne pensait pas avoir à faire un jour, faire plus que les ordres.

Plusieurs membres de la dixième étaient dans le tas, saluant le vice-capitaine en le voyant, ce dernier répondait calmement d'un signe de la tête avant de retourner à l'attente de la patrouille. Il fut bientôt interrompu par une Shinigami, celle-ci le dépassait d'une tête, il lui manquait un œil et un bras. Une apparence assez impressionnante en soit, le premier coup d'œil du Nadar valida l'option d'une combattante, peu habituée aux règles si l'on en croit ses paroles.

Elle le salua puis se présenta, certes. Pas d'insultes, certes. Néanmoins, un manque flagrant de respect au protocole et par extension au Nadar. Tu, tu, tu... Elle tutoyait un autre officier, supérieur qui plus est. En public de surcroît. Le Nadar l'écouta jusqu'à la fin malgré tout, elle cherchait une liste des membres de la onzième division en soin dans le centre de soin léger de la dixième. Atori se tourna vers elle, croisant les bras et plantant son regard calme et froid dans celui de la shinigami.


« Nadar Atori, vice-capitaine de la dixième division. Mais vous vous en doutez cinquième siège n'est-ce pas ? Avant toute chose, je souhaiterais vous faire remarquer que je suis un officier, de rang supérieur au vôtre qui plus est. Et il est de rigueur de vouvoyer un supérieur, les mots « ton » « tu » et « te » n'ont pas leur place dans ce dialogue cinquième siège Masamune. »

Il marqua une pause, maintenant sa position et son air froid tandis que ses mots planaient. Le protocole était une chose importante de l'organisation dans le Seireitei, en public, il était hors de question de l'abandonner ainsi, surtout si les deux Shinigamis ne se connaissaient pas. S'il ne tutoyait pas des Shinigamis qu'il connaissait depuis des années devant les autres ce n'était pas pour que la première venue le fasse.


« Ceci étant dit, je devrais pouvoir vous trouver ce que vous chercher, si vous voulez bien me suivre. Shinigami, si jamais la patrouille de l'extérieur revient, redirigez-les vers le centre de soin léger, j'y serais. »

La deuxième partie de sa phrase s'adressait à un shinigami de la dixième non loin qui acquiesça en entendant son supérieur, ce dernier fit signe de la main à la membre de la onzième de le suivre, en espérant qu'elle accepte le protocole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2949-nadar-atori

avatar
Messages : 22
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Sam 28 Fév - 13:05

Il s'appelle Nadar Attori. Et c'est le genre de type qui a un balai coincé dans une certaine partie de son anatomie. Pourquoi tous les hauts gradés du Gotei 13 se doivent d'être des coincés psychorigides? Bon sang, ça change quoi que je le tutoie? Il croit sans doute que le vouvoiement est une marque de respect. Juste pour rire, j'ai envie de lui envoyer un "vous me faites chier avec votre protocole à la con" afin qu'il comprenne que cette nuance de langage n'est pas une marque de déférence, juste de différence. Et c'est ce genre de choses que j'ai vraiment du mal à avaler. Pourquoi je dois respecter quelqu'un parce qu'il est socialement plus "haut" que moi? C'est quoi ces conneries? Je ne reconnais même pas cette hiérarchie, pourquoi je m'y plierais?

Parce que c'est comme ça. Ouais. C'est la seule explication qu'on m'a donnée. Il y a ici un ordre des choses qui est aussi stupide qu'immuable. Je ne m'y fais pas. Mon échelle de valeurs n'est pas la leur et depuis le temps que je suis ici, j'aurais du en faire mon deuil, mais je n'y arrive pas. Je soupire bruyamment. Pas par lassitude, ce serait plus comme une soupape de sécurité, une façon d'évacuer le surplus de pression. J'esquisse une espèce de sourire forcé et j'acquiesce.

"Veuillez excuser mon excès de familiarité, Vice-Capitaine Nadar Attori."

Bon sang, ma voix sonne si faux que même moi j'ai l'impression que je n'ai pas prononcé ces mots. Ce n'est pas moi. Pas du tout. Je déteste devoir faire ça. Des compromis. Je suis une fonceuse, et je m'en fiche des conséquences. Ça passe ou ça casse! Seulement, j'ai une mission, et ce serait bien que je l'accomplisse. Alors... argh! Je déteste avoir à trop penser, ça me fatigue le cerveau. Je suis donc mécaniquement Nadar. Je ne cesse de me répéter de ne rien dire, et de ne pas penser. Je le suis, je prends la liste et je me casse. Non, je dois le remercier avant. C'est d'usage après tout. Et puis j'ai tellement envie de fumer! Bon sang!

Finalement, j'y arrive au centre de soins léger. Il y a pas mal de gars de ma division qui se font dorloter par des soigneurs. Comme souvent avec les soldats de la onzième, ils racontent leurs "exploits", parlent fort, certains prennent un peu trop leurs aises avec le personnel soignant. Bref, ils ne sont pas sortables. Mais ce qui m'énerve le plus c'est qu'ils se permettent d'être eux-même alors que moi, je réfrène ma personnalité.

Mais pas pour longtemps!

"Hé, bandes de lavettes! Si z'avez le temps de vous la couler douce ici, c'est que vous êtes assez en forme pour m'aider. Allez, bougez-vous le train! Tous ceux qui ne sont pas à l'article de la mort et qui peuvent se lever, dégagez-moi le plancher! Et plus vite que ça!"

Bon sang que ça fait du bien d'être soi-même! Je me tourne vers Nadar.

"Je m'excuse pour les soucis que ces zouaves ont pu vous causer."

Enfin, je m'excuse, mais je ne regrette pas vraiment. Parce que l'espace d'un instant, j'étais de nouveau dans mon élément. De nouveau moi. Je m'égare même un peu en sortant ma flasque de saké et en m'en enfilant une bonne rasade devant l'officier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 10e Division

Messages : 127
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Sam 28 Fév - 18:11

Apparemment, les remontrances du noble ne plaisaient pas à la shinigami de la onzième qui sembla faire un effort pour adopter le protocole, elle s'excusa de son excès de familiarité. Qu'elle apprécie cela ou non était parfaitement inutile à partir du moment où elle faisait ce qu'il y avait à faire. Peu importe que certains aiment ou non la complexité du protocole, s'ils acceptent de s'y plier malgré le désaccord, c'est déjà bien, même si du coup, leur fiabilité s'en trouve ébranlée.

Il y a un ordre établi millénaire, les choses sont ce qu'elles sont pour une raison, c'est un fait. Chacun doit faire son travail et accepter qu'il soit ainsi. Les Shinigamis doivent respecter les règles mises en place jadis afin que l'avenir le respecte également. Atori était l'un des défenseurs de ces règles, l'un des plus fervents qui plus est. Après tout, pourquoi faire des règles si ce n'est pas pour qu'elle soit respectée ?

Certains doivent le faire, par principe, d'autre par nécessité. Ou bien d'autres le font, car il faut le faire. Atori est de ceux-là, c'est une obligation que d'être respectueux des règles, c'est inscrit dans sa manière de vivre que de respecter les règles, obéir aux règles et suivre le protocole. Tous devraient le faire, non par parce que c'est un modèle, mais, car ceux qui sont supérieurs dans la hiérarchie décident et savent mieux, pour cela, il convient d'appliquer ce qu'ils ont mis en place. C'est une certitude.

Le Nadar guida donc la shinigami de la onzième à travers les rues du Seireitei, direction les quartiers de la dixième division. L'air calme sur son visage persistait, les shinigamis autour accéléraient, le rendement des shinigamis était important, aucun doute possible. Pourtant, le Nadar n'accélérait pas. Aller plus vite signifiait avoir moins de temps de réflexion et faire des erreurs, ce qui n'était pas acceptable.

La route les mena donc jusqu'au centre de soin léger, les membres de la onzième semblaient pour une bonne partie d'entre eux remis de leur blessure. La cinquième siège s'avança, gueulant un coup, elle les invita à se bouger, le tout avec un vocabulaire des plus... Fournis. Le Nadar la fixa d'un regard peu aimable, si gueuler pouvait parfois avoir un intérêt ce n'était pas le cas-là, d'autant plus qu'utiliser un vocabulaire comme ça était plutôt idiot dans cette situation.

Il ne releva pas. Ceux qui n'étaient pas à l'article de la mort devaient bouger d'ici, Atori soupira. Il n'était pas un soigneur, mais ce centre relevait de son affectation et en perturber le fonctionnement n'était pas vraiment quelque chose qu'il tolérait. Elle s'excusa pour ce que les membres de la onzième avaient pu faire. Le Nadar prit une liste des Shinigamis actuellement en soin puis revint à la cinquième, son ton toujours calme tranchait avec les reproches qu'il allait dire.


« Écoutez cinquième siège, il n'y a pas de shinigamis à l'article de la mort ici. C'est un centre de soin léger pour ceux dont les blessures ne nécessitent pas un traitement médical d'urgence et de haut niveau. SI ces Shinigamis sont encore là, c'est qu'il y a des raisons. Ils sortent lorsque les blessures ne nécessitent plus de soin, vous n'avez pas besoin de venir perturber le centre pour les mobiliser. Évitez donc de crier inutilement ici cinquième siège. Compris ? Ceci dit voici une liste des personnes prise en charge ici, vous n'aurez qu'à isoler les noms des membres de la onzième. »


Il tendit le papier au cinquième siège, décidément chaque division avait des membres tous plus différents les uns des autres. Cette dernière semblait être particulièrement différente et le Nadar ne se voyait pas la supporter encore bien longtemps ainsi. Il finit par reprendre la parole.

« Vous faut-il autre chose, ne nécessitant pas de faire un boucan important ici cinquième siège ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2949-nadar-atori

avatar
Messages : 22
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Sam 28 Fév - 19:48

Je lui arrache presque la liste des mains tant mon geste est sec. Il doit bien voir sur mon visage que je ne suis pas contente. Et ce petit péteux obséquieux veut savoir ce qui me ferait plaisir?

"J'aimerais beaucoup que vous vous donniez la peine de m’appeler par mon nom plutôt que par mon poste. Parce que ça donne un petit peu l'impression que vous me méprisez. Et vous savez, à la onzième, on est pas bien finis, les gens qui nous prennent de haut, on a tendance à les saigner comme des gorets."

Ce n'est pas une menace subtile. Je suis comme ça. J'ai envie de faire saigner ce plouc, et s'il continue comme ça, il n'y aura que son capitaine ou le mien qui pourraient m'en empêcher. Parce que oui, je ne peux pas l'encadrer, un peu comme un coup de foudre inversé. Depuis que j'ai vu sa face d'endive, j'ai eu envie de le cogner. Je ne sais pas, ce doit être mon instinct qui m'avertit que tout en Nadar est différent de ce que je suis.

Je délaisse ce type et je me retourne vers mes gars.

"Hé, les pécores, z'êtes en état de protéger le Gotei 13, ou vous êtes des lavettes?"

"On protège le Seretei!" Répondent-ils tous en cœur.

Et je me retourne vers ce Vice-Capitaine, un grand sourire aux lèvres.

"Vous voyez, ça, c'est des vrais hommes."

Je sous entends clairement que Nadar n'est pas un mec pour moi. J'espère qu'il aura le bon goût de me défier. Je suis tellement excitée à l'idée de me mesurer à lui que ça doit se sentir, mais je m'en fous. Au diable les faux-semblants! Je veux de la baston, et j'ai furieusement envie de me battre contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 10e Division

Messages : 127
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Sam 28 Fév - 21:07

Elle n'a pas l'air d'avoir apprécié. Qu'importe. Son visage montre qu'elle n'est pas en accord avec le Nadar, elle arrache la feuille des mains du Nadar sans délicatesse, sans retenue, sans respect. Calme comme à son habitude le vice-capitaine de la dixième se contentera de ça, certains sont sans espoir, du moment que cela ne va pas plus loin. Sans attendre plus, le noble se retourne et fait quelque pas, se dirigeant vers un shinigami de sa division pour continuer son travail.

Mais elle reprend la parole. L'appeler par son nom plutôt que par son poste, pourquoi donc ? Aurait-elle honte de son poste ? Elle se sent mépriser. Le mépris ne se ressent que par ceux qui se reprochent quelque chose dans ce genre de cas. Ce ne serait que ça le vice-capitaine aurait simplement laissé passé, la suite moins. C'est une menace ouverte envers un supérieur. Le Nadar s'arrête en mouvement se retourne calmement.


« Vous savez votre poste, votre rang est-ce qui vous représente au sein du Gotei 13, ce n'est pas une honte que d'être appelé ainsi, cinquième siège Masamune. Le mépris n'a pas sa place ici, il n'y a que des faits. La simple chose est que nous n'avons pas le même rang dans la hiérarchie, si vous donner votre rang semble une forme de mépris alors c'est simplement que vous n'assumez pas cette différence hiérarchique. Tant que j'y suis, la menace n'est déjà pas une chose à faire en temps normal, mais envers un vice-capitaine est encore plus à éviter, cinquième siège. »


Toujours calme et froid, le Nadar ne changera pas sa manière de désigner la shinigami à la vue de son comportement des plus révoltants. Pourquoi diable certains shinigamis sont si colériques et indisciplinés, tout serait plus simple sans ça. Le regard du noble reste fixé sur celui de la Shinigami qui va encore parler à ses hommes, leur demandant ce qu'ils font, des paroles sans importance, elle vanta les shinigamis de la onzième, continuant d'insinuer des choses au sujet du Nadar.

« Si les menaces sont des actes graves, les insultes également. Qu'importe ce que vous pensez cinquième siège Masamune, votre avis ne compte pas. Ni ici, ni ailleurs. Les Shinigamis de la onzième division sont des combattants et ils remplissent leur rôle, ni plus ni moins. Chacun a un rôle important dans le Gotei 13, tout comme il y a des règles. Vous vous y plierez, comme tous, d'autant plus que tant que vous êtes ici vous êtes dans ma division. Et tâchez d'apprendre à respecter la hiérarchie cinquième siège. Mieux vaut que vous l'acceptiez maintenant plutôt que ce soit un capitaine qui vous le rappelle : Restez à votre place. »


Si le ton n'était pas cinglant les paroles l'étaient bien plus, apparemment la Shinigami n'appréciait pas l'autorité, le Nadar se ferait un plaisir de lui rappeler qu'elle n'avait pas à s'opposer à un vice-capitaine, surtout dans sa propre division. Quel subordonné culotté, lorsqu'il aura le temps, il faudra qu'il ait une discussion avec la nouvelle capitaine de la onzième division. C'est inacceptable que certains viennent se pavaner ainsi.

Aujourd'hui plus que jamais, le Gotei 13 a besoin d'efficacité et ce n'est pas des Shinigami sans respect pour l'ordre en place qui lui offriront, qu'importe ce qu'ils offrent d'autres. Le regard du vice-capitaine de la dixième resta fixé sur la shinigami quelques instants, froid comme à son habitude. Il finit par se détourner d'elle en espérant qu'elle ait bien imprimé les paroles du vice-capitaine. Lui tournant le dos, il se contentera de mettre les choses aux points avec un responsable, perdre du temps en gaminerie n'était pas sur son programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2949-nadar-atori

avatar
Messages : 22
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Lun 2 Mar - 10:12

Quoi? Il se sent menacé par si peu? Ouh la! N'y serais-je pas allé un peu fort avec le malheureux? Après tut, ce n'est qu'un vie capitaine. Il ne doit pas se battre souvent. Quelle plaie! Encore un gradé qui devait son poste à une bonne maitrise du Kido. Ou a une langue parfaitement adaptée à... enfin, vous voyez ce que je veux dire. Bref, le genre d'individu que j'exècre le plus.

Du coup j'ai le droit à un sermon assommant. "Bla bla bla, ton siège c'est ton siège...", ouais, je le connais mon grade, face d'endive! "Bla bla bla, si tu te sens méprisée c'est que t'assume pas ton rang dans la hiérarchie...", ha ha ha! Trop drôle! Je ne sais pas si t'as vu, mon mignon, mais le échelles sociales du Goteil 13 je m'en tape! "Les menaces c'est pas bien, et surtout envers lui...", hein? Quoi? Je ne t'aurais pas fait mouiller ton hakama (bas de kimono)? Je me retiens de me marrer, mais Dieu que c'est dur! Je ne sais pas s'il comprend que ce qu'il dit me passe au dessus de la tête. Moi qui pensais que les hauts gradés savaient adapter leur discours en fonction des gens qu'ils avaient en face d'eux... plus j'entends ce Nadar causer, plus j'ai l'impression qu'il s'agit d'un mec qu'on à décérébré et à qui on à mis un livre de règles à la place.

Hein, quoi? Il repart sur un second couplet? Bon sang, il ne s'arrête jamais celui-là! Il n'aime pas être insulté... qui le serait? Enfin, j'écoute un laïus sur le fait que chacun à une place ici-bas et que c'est merveilleux quand tout le monde vit dans l'ordre et la discipline. Ouais, et les petits oiseaux ils chantent en cœur la mélodie du bonheur. Quoique, je m'en tamponne l'oreille avec ma geta de son petit monde idyllique. Si seulement il ne pensait pas m'y inclure dedans. Il pense pouvoir m'y contraindre? Il a pas une once d'autorité. Je m'approche de lui et je le regarde, mais pas droit dans les yeux. Je regarde la base de son cuir chevelu.

"Hé, mon mignon, les mecs de la douzième ils ont fait un super boulot, on ne voit pas du tout la cicatrice de ta lobotomie!"

Je le chambre, et je repasse au tutoiement. En plus, je ne l'appelle ni par son nom, ni par sa fonction. Bref, je lui montre bien que je ne le respecte pas. De toutes façons, j'aurais du mal à faire autrement. On ne partage pas la même vision du monde. Lui, il se réfugie derrière les règlements comme une femme apeurée derrière son mari. Pour ce type les règles sont autant de piliers qui tiennent ce monde dans l'équilibre. Ce n'est pas mon cas, pour moi, ce ne sont que des contraintes dont on peut très bien se passer.

"Enfin, mon petit vice-capitaine, si je décidais de te frapper avec mon zampakuto, ce ne seraient pas tes belles règles qui bloqueraient la lame, n'est-ce pas? Ouais, ce sont les hommes qui donnent une force aux règles. Je t'explique pour bien que tu comprennes, si les hommes qui font respecter les lois sont faibles, alors leurs lois le sont aussi. Et je ne pense pas que tu aies la force ou le courage de m'y faire plier par toi-même."

Maintenant que je t'ai expliqué sur quelle échelle de valeurs je plaçais mon respect, j'ai hâte de voir ce que tu vas faire, Nadar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 10e Division

Messages : 127
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Lun 2 Mar - 20:39

Le désaccord semble inévitable, le Nadar le savait bien et n'avait pas franchement envie de voir les choses dégénérer, en ce moment, il y avait autre chose à faire dans la Soul Society que de voir des affrontements entre Shinigamis. Néanmoins, le Gotei 13 n'a pas besoin de gens comme ça, des personnes totalement dépourvues de discipline et de respect pour l'ordre, c'est dangereux, très dangereux. Des dangers comme ça ne pouvaient être ignorés.

Et elle continue à prendre ses aises face à lui, le toisant de sa hauteur et regardant les cheveux du vice-capitaine, avec comme objectif de sortir une raillerie par la suite. Tout en le tutoyant et l'appelant « mon mignon ». Le tout continué avec la moquerie selon laquelle il serait lobotomisé. Des insultes pures et simples. Puéril, un tel comportement fait pitié, comment la onzième division peut avoir ce genre d'individus dans ses officiers ?

Enfin, il faut de tout pour faire un monde, on dirait. Le Gotei 13 et les autres, cette fille fait partie des autres, c'est une chose certaine. Les Shinigami ne devraient pas se comporter ainsi, c'est intolérable, ne pas respecter l'ordre, ne rien respecter, seuls les hommes sont aussi inconscients. Elle n'a rien à faire là. Néanmoins, le Nadar reste calme, impassible face aux railleries du cinquième siège face à lui, comme toujours.

Bourrin, irresponsable, impolie, indisciplinée. Combien de défauts pouvait-elle encore cumuler ? Avec un peu de chance, elle entrerait dans les records. Néanmoins pour le moment Atori avait juste dans l'idée de terminer cette discussion et cette entrevue qui n'avait que trop duré. Il faudra juste qu'il ait un entretien avec la capitaine de la onzième division, des mises aux points s'imposent. Le plus tôt sera le mieux, la Kenpachi doit tenir ses hommes.

Elle continue, se moquant ouvertement du Nadar, demandant si elle le frappait avec le zanpakuto si ses règles le protégeraient. La force de ceux qui font les règles les rendent fortes, selon elle le Nadar n'avait pas la force de faire ces règles. Naïveté, un défaut de plus à ajouter à la liste. Le Nadar planta son regard froid dans celui de la cinquième siège, un silence régna quelques secondes, laissant les yeux du vice-capitaine fixer calmement la cinquième siège.


« Naïve, si naïve. Je ne fais pas les règles, je les respecte. Adressez-vous au Capitaine-Commandant si vous voulez voir celui qui les fait, voir au-dessus encore. Et contrairement à ce que vous croyez cinquième siège, les règles s'appliqueraient. Frappez-moi et vous finirez en cellule. Enfin, je suis las de ces gamineries. Je n'ai pas que ça à faire de jouer avec les gamines irresponsables des autres divisions. Pendant que vous créez ce genre d'incidents dans le Gotei 13 certains travaillent pour protéger des gens, on les appelle des Shinigamis. Vous, vous ne faites que ralentir l'organisation militaire en vous comportant ainsi, vous affaiblissez le Gotei 13. Quittez les treize divisions, vous n'avez rien à y faire. »


Toujours calme et monocorde, il termina sa phrase en tournant le dos à la Shinigami, il y avait du travail à faire, pas simplement se prendre la tête avec le premier élément mal dressé du Gotei 13.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2949-nadar-atori

avatar
Messages : 22
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   Mar 3 Mar - 13:45

Encore du blabla. Vraiment. C'est lassant. Alors je perds patience. Je sors mon zampakuto de son fourreau et alors qu'il me tourne le dos, je pose ma lame sur son épaule.

"Tu vois, ce ne sont pas tes belles règles qui m’empêcheront de te trancher. Actuellement, c'est plus un nauséabond sentiment de pitié qui me convainc de ne pas souiller ma lame avec le sang d'un lâche."


Je rengaine mon trancheur d'âmes. Et je pivote vers la sortie. Mais je me sens obligée de rajouter.

"Je n'ai rien contre les règles, petit. Sinon, je n'aurais jamais intégré le Gotei 13. Ce qui me répugne, ce sont les pleutres qui se réfugient derrière des règlements et la hiérarchie pour masquer leur manque de compétence et d'autorité. Les gens commet toi, en somme."

J'allume ma pipe et j'en tire une bonne bouffée. J'en ai fini avec lui. C'est juste un rigolo qui use de sa position et des règlements comme d'un bouclier. S'il est heureux là où il est, tant mieux pour lui. Moi, au moins, j'ai l'impression d'avoir mérité ma place. J'exhale un long panache de fumée, et je me dirige vers la sortie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les divisions de combat [PV : Masamune Kaguya]
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Un combat dans la NFL !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-