AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 The lamb and the lion [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: The lamb and the lion [Terminé]   Mar 6 Nov - 21:33


back to the past : the lamb and the lion

Et si on remontait le temps ? Et si on revenait loin, très très loin dans le temps ? Et si on pouvait changer les choses du passé, est-ce qu'on le ferait ? Ou bien laisserions-nous les choses en l'état ? On ne peut pas remonter le temps. On peut juste s'en souvenir. Et se poser tout un tas de questions sur ce qui aurait pu se passer ou non.

1474. Je vous le disais bien qu'on allait remonter loin dans le temps. Yoshiko venait tout juste d'intégrer la Neuvième Division. Ca faisait quelques mois seulement qu'elle était diplômée de l'académie. Et elle comptait faire son trou, petit à petit, dans cette nouvelle division. Apprendre à connaître les gens, se faire des amis aussi. Travailler dur, toujours d'ailleurs, pour que Misaki soit fier d'elle. Oui, oui, Yoshiko ne jurait que par Misaki à l'époque. Mais il fallait bien dire qu'il avait été toujours sympathique avec elle. Et puis, il avait passé tant de temps avec elle ces dernières années. Pour l'entraîner, la pousser vers le haut. Elle voulait bien travailler pour lui. Mais passons.

Les premiers temps, ce n'était pas toujours évident. Parce que ... Et bien, parce qu'elle ne savait pas forcément où était sa place. Qu'on se le dise, elle faisait bien son boulot. Seulement, tisser des liens avec les autres, ce n'était pas le plus facile. Elle n'était pas vraiment douée pour ça. Peut-être à cause d'une timidité latente. Ou peut-être parce qu'elle avait vécu plusieurs années toute seule, que ça soit avant sa mort et quand elle était une âme errante, sur Terre, ou bien au Rukongaï. Qu'il était loin le temps où elle était toute seule. Où elle parlait à la nature parce qu'elle n'avait personne d'autre à qui parler. Mais c'était différent depuis qu'elle était dans cette division. Son Capitaine ? Oh, un chic type à première vue. A dire vrai, Yoshiko ne savait pas trop. Elle l'avait croisé à quelques reprises, mais rien de plus, et rien de moins. Parce qu'elle avait toujours à faire à quelques uns de ses subordonnés. C'était normal puisqu'elle n'était pas bien haute dans la hiérarchie. Ca viendrait, un jour ou l'autre. Mais comme on le dit, tout vient à point à qui sait attendre. Son Capitaine, Yakushiji Tenzen, elle ne le connaissait pas. Pas plus que ça. Juste de vue. Rien de plus, et rien de moins. Ca changerait peut-être un de ses quatre.

Aujourd'hui, journée de repos. Et de liberté. Pas de travail. Pas d'entraînement. Yoshiko allait se contenter de flâner comme elle aimait bien le faire. Regarder à droite, à gauche, s'intéresser à quelques trucs. Poser aussi des questions. La curiosité, c'était ce qui la guidait. Toujours d'ailleurs. Une petite curieuse celle-là. Et comme elle marchait, le nez levé, elle ne faisait pas vraiment attention à ce qu'elle faisait. Et ce qui devait arriver ... se produisit, bien évidemment. Yoshiko venait de percuter une masse. Quelqu'un. Une personne plus grande qu'elle. Sous le coup, elle manqua de trébucher et de se retrouver le cul par terre. Mais fort heureusement pour elle, elle parvint à garder son équilibre et à rester debout. Fort heureusement d'ailleurs. Parce que quelle image d'elle elle aurait dépeinte si elle était tombée. "Je suis désolée ..." Mais elle le fut doublement plus quand elle remarqua que c'était son Capitaine. Whaaa ... La honte quoi. "Yakushiji Taishô ... Je ... Je suis vraiment désolée ... Je ne faisais pas vraiment attention où j'allais." Non, sans rire. Il avait bien dû le remarquer. "Veuillez me pardonner." lui avait-elle dit en s'inclinant un peu.

_________________


Dernière édition par Aokiji Yoshiko Miloë le Mar 13 Nov - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: The lamb and the lion [Terminé]   Jeu 8 Nov - 6:22

Le cas qui l'occupait aujourd'hui faisait d'une certaine manière partie de sa routine. Enfin, ce n'était pas comme si cela se déroulait chaque jour, mais en tant que Capitaine en charge de la Justice et de l'application des peines, ce n'était pas non plus la première fois qu'il avait affaire à des déserteurs, loin de là. Mais cette fois-ci, il n'aurait même pas besoin de s'en mêler en personne. Les concernés étaient trois membres de la Huitième Division, dont un seul siégé qui n'était qu'un Quatorzième siège. Ils avaient quitté le Seireitei il y a de cela un bon mois et ils n'avait jamais plus paru aux portes. Une enquête avait donc été menée afin de savoir ce qui leur était arrivé, jusqu'à ce qu'on en retrouve la trace au sein du quarante-troisième district Nord. Forcément, avec leur entraînement, ils pouvaient déjà être considérés comme des surhommes parmi les simples âmes errantes. Ce dont ils profitèrent pour faire régner leur loi. Ces imbéciles... Comment pensaient-ils que le Gotei 13 ne s'occuperait pas d'eux s'ils ne se contentaient pas juste de se terrer et de disparaître ?

Le Yakushiji avait donc formé une équipe. Son Cinquième siège serait à leur tête, épaulé par ses Neuvième et Onzième siège. Un escadron d'une quinzaine d'hommes serait sous leurs ordres. Le nombre était là pour encercler et intimider les fuyards, tandis que les trois siégés étaient là pour s'occuper d'eux individuellement s'ils refusaient de se rendre. Le but n'était pas de les abattre, mais bien de les ramener afin qu'ils puissent passer devant la Chambre des 46 qui rendrait alors son jugement définitif sur ces déserteurs de bas-étage.

Le Shirohasu, comme on le surnommait, venait de terminer de donner ses instructions, et sa troupe de partir lorsqu'il se fit soudainement percuter dans le dos. Se retournant pour identifier la coupable de ses yeux mi-clos comme de coutume, il fronça les sourcils d'un air interrogateur. Aokiji Yoshiko Miloë. Et oui, Tenzen se faisait un devoir de connaître le nom de chacun de ses subordonnés. Et même de la majorité des membres du Gotei, notamment les multiples vagues d'étudiants qu'il avait pu recevoir en son cours de Jinzen à l'Académie. Justement, celle-ci en était sortie il y a peu seulement. Autant dire qu'il n'en savait pas encore grand chose, mais du moins se montrait-elle polie et respectueuse en s'excusant immédiatement, ce que Tenzen apprécia. Après tout, il ne pourrait en être autrement d'un membre de la Neuvième Division, le Yakushiji s'en assurait ! Pas de barbares parmi ses hommes, une bonne éducation était primordiale pour être toléré voir même encouragé par ce Capitaine.
    "On ne peut admirer en même temps la Lune, la neige et les fleurs", Aokiji-kun. Promettez-moi de vous souvenir de cette maxime et en échange vos excuses seront entièrement acceptées. Qu'en dites-vous ?
Tenzen ne souriait pas, mais cela ne voulait pas dire grand chose puisqu'il ne souriait jamais. Du moins il l'évitait, cela ne lui allait pas du tout de toute manière. Son ton était neutre, totalement dénué de sévérité. Cela n'en restait pas moins une leçon, comme s'il ne pouvait s'empêcher de procéder de cette manière. Tout était prétexte à l'apprentissage et à la progression de l'être pour le Kyûbantai Taishô...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: The lamb and the lion [Terminé]   Jeu 8 Nov - 20:22


back to the past : the lamb and the lion

Comme quoi, quand on marche, il faut toujours faire attention à où l'on met les pieds. Parce que parfois, on peut faire un faux pas. Et on peut se tordre une cheville, par exemple, ou bien se fouler un genou. Et se faire super mal. Ou alors, comme dans le cas présent, on peut rentrer dans une personne alors que ce n'était pas vraiment ce qu'on cherchait. Et ce qui devait arriver parce que miss Yoshiko était un peu tête en l'air et qu'elle s'émerveillait à chaque pas arriva. La Shinigmai avait percuté quelqu'un. Et bien évidemment, elle se confondit en excuses presque aussitôt. Non pas parce que c'était son Capitaine. Cela aurait été une toute autre personne, ça aurait été la même chose. Elle aurait fait en sorte de s'excuser. Puisqu'après tout, elle était la seule responsable. C'était elle qui n'avait pas fait attention à là où elle allait. De sa faute, entièrement. Normal qu'elle s'excuse.

A dire vrai, quand même, Yoshiko avait un peu peur de la réaction de son Capitaine. Elle ne savait pas s'il allait lui aboyer dessus, l'enguirlander ou bien lui assigner une punition qui lui ferait rentrer dans le crâne qu'il valait mieux éviter d'avoir le nez en l'air. Un peu craintive sur ce coup là ? Oui, un peu. Mais c'était normal. Elle ne connaissait que peu l'homme. Non pas qu'elle n'aimerait pas apprendre à le connaître plus mais bon, cela ne faisait pas longtemps qu'elle était dans sa Division. Et le connaître, ça viendrait avec le temps, petit à petit. Tout vient à point à qui sait attendre. Quoi qu'il en soit, Yoshiko s'attendait à autre chose de la part de son Capitaine. Il en vint à juste à lui dire une phrase. Elle pencha la tête légèrement sur le côté, tout en le regardant et l'écoutant. C'était joli ce qu'il venait de lui dire. Ou quoi qu'il en soit, elle aimait bien. Oui, c'était joli et poétique. Yoshiko eut un hochement de la tête des suites de ce qu'il venait de lui dire. "La lune, la neige et les fleurs. Je crois que j'arriverais à m'en souvenir." Et elle allait tout faire pour d'ailleurs. "Je me répèterai cette phrase tous les jours, histoire d'être sûre de ne pas l'oublier." Oh que non. Elle ferait en sorte de garder ça en tête.

Yoshiko n'irait pas jusqu'à dire qu'elle prendrait pour argent comptant tout ce que son Capitaine pourrait lui dire. Mais elle aimait bien cette phrase, y'avait pas à dire. Faudrait qu'elle l'écrive sur un papier, ou quelque part. Pour être sûre de ne jamais oublier. La Shinigami pencha la tête sur le côté. Et elle remarqua que le Capitaine était accompagné par de nombreux Shinigami. Elle se demandait bien ce qu'ils allaient faire. Et pourquoi, surtout, son Capitaine avait besoin d'avoir autant d'hommes avec lui. Un poil curieuse ? Oh, oui, la curiosité était de mise chez la jeune femme. Elle posait beaucoup de questions. Parfois trop même. Ce qui était plutôt ennuyeux, surtout quand ça devait rester secret ou des trucs dans le genre. Mais dans ce cas là, elle savait se retirer au moment opportun. "Vous m'aviez l'air parti pour faire quelque chose de très important. Je n'aimerais pas ... vous retenir." Enfin si, elle aimerait bien. Oui, qu'il la mette au courant. Ou bien même qu'il lui demande de venir. Elle pourrait apprendre quelques trucs. Mais bon, elle n'avait pas forcément envie d'insister.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: The lamb and the lion [Terminé]   Ven 9 Nov - 19:32

La jeune Shinigami répéta pensivement le proverbe dont il lui avait fait part. Manifestement elle était totalement d'accord pour tenter de le retenir, mais il était également à espérer qu'elle puisse en comprendre la substance. Oh, rien de bien compliqué, au fond il ne s'en faisait pas pour ça. Cette maxime se trouvait si bien liée à la situation - une tête en l'air trop dissipée que pour remarquer son Capitaine planté juste devant elle - qu'elle ne pourrait que faire un lien évident. Tenzen se posait souvent bien trop de questions sur la qualité des esprits l'entourant, ayant une forte tendance à les sous-estimer - à raison et par la force de l'expérience bien souvent - mais dans ce cas, ce serait sans doute trop extrême de penser qu'elle n'aurait pas compris. Soit. Le Yakushiji hocha du chef, satisfait de son enthousiasme à vouloir retenir la leçon.
Puis en vint le moment où l'attention de Yoshiko fut attirée vers la troupe à laquelle le Shirohasu venait de confier ses ordres. Toutes les consignes avaient été données de ce côté là, aussi le Capitaine en finit-il.
    Oh, non, vous ne me retenez nullement... *Il tourna la tête vers ses hommes.* Nulle raison d'attendre... Minato-kun, vous savez ce qu'il vous reste à faire. Partez sur-le-champ et ramenez-les moi au plus vite !
D'un geste de la main il fit comprendre qu'il n'attendait aucun commentaire et qu'il n'en donnerait plus pour sa part. Le cinquième siège inclina légèrement la tête faisant comprendre que l'ordre était bien entendu, et en quelques shunpôs la troupe fut mise en mouvement. Il put alors en revenir à la jeune femme.
    Comme vous le voyez, il n'était pas prévu que je m'en mêle. L'affaire est de trop basse importance pour que je doive m'en salir les mains. Quant à vous, Aokiji-kun, où alliez-vous ainsi pour en être au point de ne plus remarquer ce qui se trouve sur votre chemin ? Y a-t-il une affaire urgente à ce point dont je n'aurais pas été mis au courant ?
Ce n'était sans doute rien. Rien qui pouvait le concerner du moins, jamais une aussi récente recrue n'était affectée au port de message. La distraction qui était donc sienne ne devait sans doute pas se nourrir d'une quelconque raison d'importance, aussi se doutait-il que sa question ne mènerait nulle part. Toujours est-il qu'il ne pouvait rien en savoir s'il ne se donnait pas la peine de poser la question, n'est-ce pas ?

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: The lamb and the lion [Terminé]   Sam 10 Nov - 7:17


back to the past : the lamb and the lion

Bien évidemment qu'elle avait compris l'allusion. Yoshiko n'avait peut-être pas un QI de deux cents, mais elle avait compris. Que flâner, ce n'était pas bien. Dans le sens que si elle marchait avec le nez levé, et bien, elle ne faisait pas attention où elle mettait les pieds. Et donc, elle pouvait avoir un accident. Ou bien percuter quelqu'un. Ou encore même tomber et se faire mal. Elle n'irait pas jusqu'à dire que c'était une chance d'être tombée sur son Capitaine mais ça allait lui permettre, avec un peu de chance, de faire connaissance avec lui. Enfin, elle l'espérait mais peut-être que ça n'irait pas jusque là. Si ça se trouvait, il allait partir juste après ça. Et il laisserait Yoshiko dans le noir le plus total, avec ses nombreuses interrogations. Ouais.

Quoi qu'il en soit, la miss avait l'impression de gêner. Fallait dire que son Capitaine n'était pas seul et qu'il était bien accompagné. Et apparemment, ça ne rigolait pas. Mais Tenzen en vint à la rassurer. Il s'était juste tourné vers ses hommes, leur avait donné quelques ordres et hop, les Shinigami avaient disparu, ou presque, en un clin d'oeil. Une sacrée mission, il fallait bien l'avouer. Quelle discipline mine de. Yoshiko se disait qu'un jour ou l'autre, elle serait peut-être à leur place. Bon, ça ne serait pas pour tout de suite. Il fallait juste qu'elle prenne son mal en patience. Après tout, comme le dit le vieux proverbe, tout vient à point à qui sait attendre, n'est-il pas ? Pourquoi se précipiter ? Elle avait le temps de gravir les échelons, petit à petit. Et de se faire un nom. De devenir quelqu'un. Et d'avoir de nouvelles cordes à son arc aussi.

Pour en répondre à la question de Yoshiko, Tenzen en vint à lui dire qu'il ne comptait pas se salir les mains pour une basse besogne. Ce qui ... Comment dire ... En disait long sur l'homme quand même. Il ne s'impliquait pas dans des choses sans importance. Dans le sens où il déléguait et qu'il avait toute confiance en ses hommes pour que la mission soit menée à bien. Vint la question qui fâche, si on peut dire ça comme ça. Elle secoua la tête. "Rien de bien précis, j'en ai bien peur. A dire vrai, depuis que je suis ici, il m'arrive souvent de flâner quand je n'ai rien à faire. Je sais qu'il y a toujours quelque chose à faire, comme s'entraîner par exemple." Misaki le lui répétait souvent. Il lui disait d'aller se battre contre l'air quand elle avait une minute. Et elle le faisait. Pas toujours mais elle le faisait. "Et puis, j'aime à penser qu'en me baladant de la sorte, je tombe toujours sur quelqu'un. Ou quelque chose. Qui me permettra d'apprendre une nouvelle chose. Comme aujourd'hui, par exemple, j'en retiendrais votre maxime." Elle était un peu plus intelligente que la veille, mais sans doute plus bête que le jour suivant. Parce que chaque jour, elle apprenait quelque chose. Ou du moins, c'était ce qu'elle essayait de faire. Peut-être n'apprendrait-elle rien d'autre d'intéressant. Mais ce n'était pas bien grave.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: The lamb and the lion [Terminé]   Lun 12 Nov - 18:29

À peine ses hommes partis que Tenzen se plaisait déjà à faire quelques estimations mentalement. Cela était chose nécessaire afin qu'il puisse gérer parfaitement son planning. Compte-tenu de la distance à accomplir au sein du Rukongaï, il se devait déjà de compter une vingtaine de minute à écarter. Si l'on rajoutait le temps nécessaire à la localisation ainsi que la capture... Il ne devrait en principe pas falloir beaucoup plus d'une heure, et ce même si ils y trouvaient une certaine résistance. Le mieux qu'il avait à faire était sans doute de retourner à ses propres quartiers et de chercher à utiliser ce temps pour sa méditation personnelle. Se plonger dans l'épluchage de dossiers ou improviser une séance d'entraînement pour ses subordonnés nécessiteraient de lui qu'il s'y implique pour un temps plus conséquent, et cela voulait donc dire devoir s'interrompre au moment du retour de ses troupes afin d'entendre leur rapport. Et le Yakushiji était de ceux qui détestaient devoir mettre fin brutalement à un labeur à cause d'une perturbation autre.

Cette réflexion ne prit pas plus de deux ou trois secondes pour se faire. Pas besoin de plus alors qu'il avait déjà remâché le sujet à quelques reprises. C'est alors que Yoshiko fit sa réponse, en anticipant même la réponse de son Capitaine. En effet, lui annoncer qu'elle aimait souvent à se promener quand elle n'avait rien à faire ne pouvait amener en réponse de sa part que le fait qu'il y avait toujours quelque chose à faire. C'était précisément sa façon de penser. Mais après tout, peut-être que les balades dont elle parlait se devaient d'être considérées comme équivalentes à ses propres méditations ? Oh, jamais il n'en viendrait à penser que les deux méthodes étaient équivalentes, lui qui avait tiré tant de profit de ses longs moments seul face à lui-même. Un enrichissement personne recherché par la remise en question constante de sa condition.
    Comme vous semblez en effet l'avoir compris, l'on ne peut jamais considérer qu'il n'y a absolument rien à faire. Cependant, si cela vous permet également de progresser... Pourquoi pas ? Je me dois tout de même de vous rappeler je pense que les cours prestés au sein de l'Académie peuvent également être suivis par les Shinigamis ayant déjà leur place parmi l'une des treize Divisions du Gotei. Certains même déjà siégés y participent, vous avez dû vous en rendre compte durant votre cursus encore frais dans votre mémoire si je ne m'abuse. Vous devez sans doute heureuse d'en être sortie et y retourner ne faisait sans doute pas partie de vos préoccupations mais croyez-moi, la perfection de vos connaissances ne pourra jamais être superflue!
Toujours à faire la morale, à prester ses conseils même lorsqu'on ne le lui demandait pas. Enfin, surtout lorsqu'il s'agissait des membres de la Neuvième Division, il ne cherchait pas non plus à s'immiscer dans l'apprentissage réservé aux autres Capitaines. Enfin, en dehors du cours de Jinzen qu'il donnait à l'Académie, et où tous pouvaient se rendre. Soit.
    Passez une bonne journée, Aokiji-kun. Occupez là comme bon vous semblera tant que rien d'important ne vous sera confié, mais ne perdez tout de même pas de vue que seul le progrès de nos âmes nourrit une réelle utilité en ce monde et que votre méthode n'est sans doute pas la plus rapide si vous désirez profiter d'apprentissages... Et pour terminer, je ne puis que vous faire la recommandation supplémentaire d'éviter de bousculer d'autres Capitaines, certains pourraient être beaucoup moins tolérants que moi. Si cela devenait une mauvaise habitude, cela pourrait vous créer des ennuis dont vous n'avez réellement aucune envie, croyez-moi !
Hochant de la tête en guise de salut, il affirma de la sorte ainsi que par quelques pas que la discussion était terminée. Déjà, le Capitaine au Lotus retournait vers ses propres quartiers tout en laissant la jeune Shinigami en retourner à ses occupations, quelles qu'elles soient.


_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: The lamb and the lion [Terminé]   Mar 13 Nov - 21:55


back to the past : the lamb and the lion

Yoshiko savait très bien que lui dire qu'elle n'avait rien à faire était quelque chose de peu approprié. Dans le sens que, selon elle, et elle était certaine que son Capitaine partageait son avis, il y avait toujours quelque chose à faire. A penser, à méditer. Pour Yoshiko, principalement, quand elle ne faisait rien, elle ne restait pas inactive pour autant. Parce qu'elle pensait à sa journée, ou aux jours suivants. A ce qu'elle aurait à faire, à ses prochaines missions qu'elle devrait effectuer, son évolution au sein de la Division. Et oui, la brune avait toujours le cerveau en ébullition. Sauf si ... sauf si elle s'entraînait. Là, elle ne pouvait pas réellement partager son cerveau. Ou du moins, elle ne pouvait pas regarder à droite et à gauche en même temps. Impossible. Parce qu'un moment d'inattention, dans un combat, même si c'est un entraînement, ça peut être fatal. Misaki lui avait dit de ne se concentrer que sur deux choses lorsqu'elle combattait : son adversaire et son arme. Et peut-être aussi l'environnement, enfin, le décor. Afin de ne pas se retrouver piégée ou bien acculée dans un coin dont elle aurait du mal à s'en sortir.

Tenzen en vint à lui parler de certains cours à l'académie dont elle pourrait suivre si jamais le coeur lui en disait. La brune écoutait attentivement ses conseils. Elle eut quelques hochements de la tête. "Effectivement, oui. Je me souviens de quelques élèves. Longtemps je me suis demandée pourquoi ils étaient là." Elle avait la réponse à sa question maintenant. Et elle-même pouvait y retourner. Comme le soulignait Tenzen, elle pourrait toujours y apprendre quelques trucs non négligeables. Et possible que ça lui permettrait de s'améliorer. "Heureuse est un grand mot. Contente d'être diplômée. Mais si je puis y retourner ponctuellement pour parfaire mes connaissances, j'en serais ravie aussi." Tenzen avait dû remarquer que sa jeune recrue avait une soif d'apprentissage intarissable, ou presque. Elle était motivée. Et curieuse. Et soucieuse de bien faire.

Finalement, il était temps. Temps de se séparer. Tenzen allait retourner à ses occupations et Yoshiko ... Elle ne savait pas trop ce qu'elle ferait tout de suite. Quoi qu'il en soit, il poursuivit avec ses quelques conseils supplémentaires. Une réprimande dissimulée sur le fait qu'elle ne faisait rien ? Sans doute que oui. Mais elle acceptait la réprimande. Yoshiko ne répondit rien à cela tout de suite parce que Tenzen lui décrocha un sourire lorsqu'il lui rappela la bousculade et qu'il ajouta qu'il valait mieux qu'elle regarde où elle mettait les pieds. Elle hocha de la tête. "Noté. On ne peut admirer la lune, la neige et les fleurs en même temps." Signe qu'elle avait enregistré ce qu'il lui avait dit et qu'elle ferait de son mieux pour l'appliquer. "Je vous souhaite aussi une bonne journée, Yakushiji Taishô." Elle s'était légèrement inclinée pour le saluer et elle le regarder s'éloigner par la suite. "Un tour par l'académie ?" avait-elle dit à voix haute. Oui, ça ne pourrait pas lui faire de mal. Et elle apprendrait peut-être quelque chose. Quoi qu'il en soit, Yoshiko n'avait pas perdu son temps pour autant. Parce qu'elle avait rencontré son Capitaine et échangé quelques mots avec ce dernier. Ce qui n'était pas rien. Une rencontre intéressante et de nouveaux conseils en poche. Pas mal pour une bousculade. La brune avait donc repris son chemin. Va savoir où ses pas allaient la mener cette fois-ci.

Pas de sushi ^^ Et puis, vaut mieux faire court et poser les bases plutôt qu'avoir l'impression de stagner dans le RP ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The lamb and the lion [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The lamb and the lion [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Blonde contre Brune, Serpent contre Lion... [PV Alice/Terminé]
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» [vente] R armure lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-