AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Prise de parole [ft Igarashi Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Sam 23 Aoû - 19:40

Aujourd'hui, direction la dixième division. Non pas pour visiter un nouvel endroit, non. Simplement pour le travail. Et surtout pour aller proposer son aide au capitaine. Les visites médicales au Rukongai étant faites, il ne restaient plus qu'à aller voir le quartiers des blessés légers.
L'endroit se trouvait donc dans les quartiers de la Dixième, ancienne division du plus jeune capitaine de la Soul Society, Toshiro Hitsugaya. Maintenant qu'il était mort, la division avait été reprise par le Capitaine Shu Igarashi. Peu de mots avaient été dits sur sa personne, et Shin trouva bon d'aller se renseigner, en même temps que ses visites. Le vent soufflait un petit peu, apportant au médecin quelques indications sur les personnes qu'il croiserait sur son chemin. Différentes odeurs de parfums, tantôt féminins, tantôt masculins. Mais il ne fallait pas oublier la raison de sa venue içi.

Voyons voir comment s'est développé ce quartier. Les piliers de la Dixième se font apercevoir au loin, signe que la destination était proche.Le garçon ne savait pas trop ce qu'il allait bien pouvoir dire au capitaine, mis à part la traditionnelle rengaine "Je viens faire un check up" ou mieux : "Visite médicale, serrez les fesses !". Il allait devoir peut être leur parler comme à des vieux qui sait. Ca se trouve, les gars de la Dixième jouaient aux fléchettes. D'où leur attribution "Spécialiste des combat à distance". Blague à part, Shin pourrait sans doute demander conseil sur les techniques de kido.

T'es un comique toi. Des vieux qui jouent aux fléchettes, voila comment tu vois les gens de la Dixième ? Et la Treizième, tu les vois ou ? A la dînette ?

Un petit gloussement. C'est qu'elle pouvait être drôle la petite ! Apparaissant souriant et confiant à son départ, il se retrouvait devant les quartiers avec un air un peu attardé. Il ne s'était toujours pas remis de l'allusion sur les vieux et les fléchettes. Ca lui passera, va. Attrapant un mec de la Dixième qui passa devant lui, Shin lui demanda où se trouvait le quartier des blessés, et si il pouvait l'emmener la bas. Chose bien sur à laquelle le mec en question le regarda une poignée de secondes avant de se tourner face au bureau des hauts gradés de sa division.

Cap'tain, ya un gars de la Quatre qui vient d'arriver !

Inutile de le déranger pour cela, je viens juste vérifier s'il y a besoin de quelque chose en particulier, hein.

A croire que l'autre est buté. Il ne veut rien entendre et continue de brailler. Ne pas s'énerver pour si peu. Après tout, Shin n'était pas chez lui. Mais ne dit on pas que le client est roi ? Ils sont où les serviteurs ? Et les plateaux de raisins, avec les coussins et tout le barda ? Le mec qui braillait jusqu'à présent commença à se barrer, ce qui provoqua l'étonnement du garçon.

Euh...Où allez vous ?

Le monsieur lui expliqua bien calmement qu'il avait du boulot, et que le capitaine allait peut être le recevoir, s'il avait le temps. Shin essaya de râler un peu, mais il ne pouvait rien changer. L'autre était déjà parti et il se retrouvait tout seul, dans une division étrangère. Voila donc le garçon, planté la, en plein milieu de la cour. Pour une première prise de contact, ca s'annonçait pas trop mal.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Mer 27 Aoû - 12:24

    J’arrive…

Que venez donc faire un gars de la Quatrième ici, alors que je n’avais rien entendu d’eux depuis la Réunion avec les autres Capitaines, et qu’il y avait fort à parier que les membres de cette division aurait fort à faire avec tous les problèmes à gérer pendant cette crise sans précédent. Ils étaient après tout maintenant, en plus d’être des médecins, les représentant du Capitaine Commandant, ce qui devait clairement leur augmenter sensiblement la dose de travail à accomplir. La partie de la Quatrième qui avait trouvé sa place dans ma Division n’était que mineur et ne devait pas représenter grand chose de leur division après tout. Néanmoins il était de mon devoir d’entretenir une relation saine avec eux, surtout depuis qu’Asuna c’était amusé à me mettre bourreau de tout ce merdier. L’avait-elle fait volontairement ou comme elle l’avait dit simplement car j’étais le seul candidat sur la liste, je ne le savais pas. Néanmoins il était sûr qu’elle n’aurait aucun remords à se débarrasser de moi si je n’obéissais pas comme il fallait à son ordre.
    Bonjour. Vice-Capitaine Hayako c’est bien ça ? Je suis le Capitaine de la Dixième Division, Igarashi Shu.

Voilà que les présentations étaient faites. Evidement je savais qui il était. C’était mon devoir, et surtout une obligation que j’avais en vers la Quatrième si je ne voulais pas que nos relations se détériorent. Maintenant que Taka n’était plus là c’était de nouveau à moi de gérer tout ce bordel et il fallait bien avouer que cela n’était pas pour me réjouir. J’avais déjà Akiji qui s’occupait de tout ce qui concernait le massacre, avec moi, mais je n’avais trouvé personne de réellement de confiance pour s’occuper de ce bordel. Peut être que si je jouais bien mon coup serais-je alors capable de leur redonner un peu plus de travail à ces gars de la Quatrième. Qui sait, s’il n’était pas comme sa Capitaine, peut être aurais-je une chance…
    Que nous vaut votre visite Vice-Capitaine ? Etes vous là pour une visite du centre des soins légers ?

Je jouais la carte de la sympathie, retrouvant mon sourire et mes habitudes de Capitaine bisounours. Cela faisait un moment que je n’avais plus eu cette tête là, et mes hommes qui passaient ne purent s’empêcher de sourire en me voyant de si bonne humeur. Après tout depuis l’annonce du massacre je n’avais eu de cesse de maronner et de bosser sur la mise en place de ce bordel sans nom… Si pour une fois je prenais le temps de penser à autre chose, peut être arriverais-je alors à me détendre un peu, il le fallait de toute façon…
    Ou alors êtes-vous là sur ordre du Capitaine Commandant ?

Je ne savait pas vraiment sur quel pied dansé mais je le fis malgré tout avec le sourire et le peu de bonne humeur qu’il me restait encore. J’espérais une réponse rapide car resté là planté au milieu de ma division n’était pas réellement la chose qui m’emballait le plus dans cette conversation…

Et j’avais encore tant à faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Mer 27 Aoû - 18:14

Enchanté Capitaine Igarashi. Oui en effet je viens faire une rapide visite du centre. Et non, ce n'est pas par ordre de mon Capitaine que je viens vous voir. Vous m'accompagnez jusqu'au centre ?

Shin le voyait bien, son interlocuteur ne savait pas quoi penser de sa venue içi. Sourire aidait juste à faire passer la pilule, le médecin le savait. Combien de fois avait il du sourire pour ne pas s'en prendre plein la tronche ? Il ne les comptait plus. Mais en réponse à son sourire, il décida de lui répondre franchement, s'arrêtant dans sa marche.

Ecoutez, je vois bien que je passe à un moment inopportun. Vous avez vos problèmes, j'ai les miens. Je suis venu içi pour faire un check-up, mais surtout pour me changer les idées. Si vous préférez parler à mon Capitaine, vous savez où la trouver.

Sur ce, il repris sa route sans dire un mot. Énervé ? Pas plus que ça. Terrifié ? Plutôt oui. S'il avait eu à disposition une machine à remonter dans le temps, il l'aurait utilisé maintenant. Il venait dans la division du Capitaine Igarashi, et il se permettait de lui parler comme cela, alors que son interlocuteur avait fait l'effort de jouer la carte de la prudence. Peut être était ce le fait qu'il ait gagné en maturité ces deux dernières années. Il voyait les choses un petit peu différemment qu'avant. Et il ne savait pas si c'était plutôt bien ou non, surtout dans cette situation. Se sachant assez mal partit pour cette prise de contact avec le Capitaine de la Dixième, il décida de calmer le jeu.

Je ne tiens pas à ce que l'on parte en mauvais termes vous et moi, ni que cela mette en péril l'accord et l'entente entre nos divisions, loin de la. Je suis venu içi de mon propre chef. Pour mes propos de tout à l'heure, je tiens à m'excuser si cela vous a offensé. Cela n'était pas dans mon intention.

T'as intérêt à trouver quelque chose pour changer de sujet. Et fais le subtilement.

Oui, fallait se la jouer prudent la. Shin marchait dans un terrain rempli de mines. Déjà qu'ils étaient quasiment arrivé au centre et que le Capitaine Igarashi lui accordait un peu de temps, fallait pas déconner.. Et Asuna lui ferait payer si la situation s'aggraverait. Fouillant dans son sac, il sortit un petit sachet qu'il tendit à Shu.

J'ai apporté un peu de thé, pour ne pas venir la fleur au zanpakuto. N'y connaissant pas grand chose, j'ai pris le premier que j'ai trouvé, j'espère que vous aimerez. C'est du...thé vert. Je vais donc aller faire mon check up, merci de m'avoir accompagner jusqu'içi.

Arrivés dans le centre, le vice capitaine commença à faire le tour de l'installation, remettant du stock là où il n'y en avait plus. Une fois cela terminé, il retourna prévenir le Capitaine Igarashi qu'il en avait terminé, et attendit sa réponse.

Belle journée n'est ce pas ? Avez vous besoin de mon aide pour une quelconque tache ?
Très subtil, j'applaudis.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Jeu 28 Aoû - 12:03

Euh ? Je ne comprenais pas réellement ce qu’il me faisait celui-ci. D’abord très sympa, répondant gentiment à mon offre comme je m’y attendais, pour finalement me prendre de haut sans que je puisse comprendre les raisons de ce geste. Avais-je dit quelque chose de problématique ou alors avait-il passé une si mauvaise journée que ça qu’il allait jusqu’à chercher des embrouilles à un Capitaine. Capitaine à cran qui avait des problèmes plein la tête et qui avait autre chose à faire que de se faire engueuler par un simple Vice-Capitaine. Surtout que récemment déjà un autre Vice-Capitaine avait eu le culot de venir me prendre de haut. S’il croyait que parce que j’étais un « jeune » Capitaine il avait le droit de péter plus haut que leur cul il se trompait et pas qu’un peu !
    Je ne sais pas ce qui vous prend récemment les Vice-Capitaines, mais il va falloir que ça cesse et vite ! Je vais rester tolérant et mettre ça sur le compte de la fatigue ou de je ne sais quoi d’autre, mais vous avez plutôt intérêt à ne pas oublier qui je suis !

Tout en parlant mon énergie avait commencé à filtrer, imposante et implacable ! J’avais trop souvent tendance à réduire mon aura, à ne pas laisser mon statut filtrer plus que nécessaire pour ne pas intimider les gens, pour ne pas leur faire revivre cette impression que j’avais eu à l’époque où j’étais Vice-Capitaine lorsque je rencontrais un Capitaine de me faire écraser par une montagne de puissance. Aujourd’hui j’allais lui faire comprendre qu’en face de lui il avait un Capitaine et surtout, pas n’importe lequel ! Si tous mes hommes m’avaient regardé avec le sourire il y a quelques minutes de ça, je pus lire une mine inquiète sur leur visage, ce qui eut pour effet de me calmer un tant soit peu et de me faire réduire un peu la quantité d’énergie que je laissais filtrer. Sans pour autant la faire disparaitre complètement, c’était maintenant fini, et tant qu’un membre externe à la division serait là il en serait dorénavant toujours ainsi.

Lorsqu’il revint enfin vers moi après son check-up, j’étais retourné vaquer à mes affaires, ne faisant pas plus de cas de ce Vice-Capitaine. S’il désirait ce la jouer rebelle qu’il aille trouver quelqu’un d’autre, car s’il devait ne serait-ce qu’essayer de continuer sur sa lancé il risquerait de créer un problème bien plus grand qu’il ne pouvait l’imaginer. Car cela me suffirait comme prétexte pour retourner parlementer avec Asuna, car quand l’on voit avec quoi elle réussit à prendre contrôle d’une partie de ma division, je pourrais facilement en demander bien plus grâce à ça ! Je n’avais volontairement rien répondu lorsqu’il m’avait offert son thé. D’un côté je me disais qu’il s’excusait et que l’on pourrait passer à autre chose, de l’autre je trouvais insultant qu’il m’offre du thé vert. S’il savait que j’était un fanatique du thé il aurait du savoir que le thé bas de gamme qu’il m’offrait ne me servirait à rien et j’hésitais à le brûler devant ses yeux pour le lui faire comprendre. Néanmoins je n’en fis rien, restant de marbre en le regardant partir à son check-up, jusqu’à ce qu’enfin il revienne.
    Maintenant que vous en parlez, oui j’aurais besoin de votre aide.

Dis-je d’une voix trop calme pour être honnête. Lui faisant comprendre par la même occasion qu’il allait ramasser une demande bien au-delà de ce à quoi il s’attendait. J’allais profiter de sa connerie de tout à l’heure pour l’utiliser à ma guise. Et pour une fois Asuna n’y trouverait rien à y redire, si elle désirait éviter cette situation elle n’avait qu’à mieux le former !
    Vous êtes probablement au courant que mon Vice-Capitaine, Kazegai Taka a été promu au rang de Capitane, et que je me retrouve donc sans Vice-Capitaine. Oh non, n’allez pas croire que je compte vous débaucher. Simplement il avait comme tâche de s’occuper de tout ce qui concernait le centre des soins léger, et en son absence je me retrouve donc à devoir aussi m’en occuper. Mais comme vous devez le savoir avec les problèmes que je dois gérer au Rukongaï je n’ai pas le moins du monde le temps de m’en occuper. Il est donc impératif que quelqu’un de compétent s’en occupe de manière constante. Oui, je suis certains que vous feriez le candidat idéal !

La vengeance n’est pas toujours un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Jeu 28 Aoû - 14:35

Bon, c'était mal parti. Même en allant s'excuser, Shin savait très bien que ce ne serait pas suffisant pour rattraper sa bêtise de tout à l'heure. Quel imbécile, il aurait vraiment du garder ce qu'il avait à dire pour lui et se contenter de rester sur sa bonne lancée, au lieu de décider de se la jouer grand fifou. Là il en était sur et certain : pas besoin que sa douce lui demande, il allait s'infliger une longue et douloureuse blessure à son retour. C'était un de ces jours où tout allait mal pour le médecin. Il venait de transformer une simple visite en un merdier pas possible. Shin sentit que l'air se réchauffait un petit peu. Aucun doute qu'il s'impatientait et se retenait de ne pas laisser éclater son reiatsu, histoire de montrer qui était le patron. Il fit d'ailleurs la remarque, ce qui étonna Shin. C'était pas la première fois qu'on lui manquait de respect. Était-ce un syndrome commun à certains Vice-Capitaines ? Est ce que le médecin était atteint ? Maintenant qu'il se posait la question, il se rendit compte que depuis sa nomination, il s'était mis à regarder les gens de haut.

Faut que je me calme moi. Ma douce, ce soir, je verserais du sang pour toi. C'est cadeau !
...Hum.. Et pourquoi pas maintenant ?
Je doute que le Capitaine veuille accepter à ce spectacle.
T'as dis que c'était cadeau. Et tu l'as bien fait devant Asuna, il va pas mourir en voyant du sang lui hein.
Pas faux. Mais je préfère le faire plus tard quand même. Ce sera ma dernière offre.
Bon très bien...

Le sachet de thé n'avait pas trop eu l'effet escompté vu le regard de marbre que le capitaine jeta au garçon. L'intention était sans doute bonne, mais les gestes et les dires ne l'étaient pas.

Faut dire, tu m'aurais fais ce coup la, je t'aurais réduis en miettes. Tu te rend pas compte on dirait.

Si, il s'en rendait compte. Mais que maintenant. Il avait proposé son aide, que le Capitaine accepta. D'abord méfiant sur ce qu'il allait lui demander, il fut soulagé par la requête que lui avait proposé Shu. S'occuper du centre ne le gênait pas plus que ça. Il allait juste devoir léguer quelques trucs par ci par là aux autres sièges de sa division. Cela ne lui prendrait pas trop de temps, aller voir de temps en temps comment ça se passe la bas. Ça voulait dire aussi qu'il aurait moins de temps libre. Ce qui ne l'embêtait pas, vu qu'en montant dans la société, on avait de moins en moins de pause. Enfin bref, le Capitaine attendait surement une réponse, même si cela semblait évident.

Ma foi, ça me dit bien. Après tout, je vous dois bien ça. J'vais bien réussir à caser un ou deux jours par semaine pour passer au centre. Je peux peut être vous proposer un coup à boire, c'est moi qui paye ! Haha !

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Ven 29 Aoû - 11:25

Tant de motivation faisait vraiment plaisir à voir. Car même si ma demande restait plutôt simple il ne semblait pas feindre son contentement simplement pour se faire pardonner, ce qui en soit me faisait vraiment plaisir. Mais j’allais devoir bien lui faire comprendre ce à quoi il avait répondu. Car maintenant qu’il avait dit oui il serait fâcheux de revenir si facilement en arrière. Si la masse de boulot ne serait pas excessivement plus grande que ce qu’il pensait elle le serait néanmoins un peu plus. Après tout si j’avais mis Taka dessus avant c’était bien car il y avait assez de boulot à faire. Et qu’il me fallait surtout quelqu’un de confiance capable de s’en occuper sans venir m’embêter toutes les cinq minutes pour prendre une décision. Mais j’étais sûr qu’il en serait capable. Malgré tout, le mieux dans l’histoire était probablement la tête que tirerais Asuna lorsqu’elle apprendrait que son Vice-Capitaine venait de prendre un boulot supplémentaire au près d’une autre Division et de surcroit la Cinquième. J’étais persuadé que le pauvre bougre avait déjà du travail par dessus la tête avec une chef comme elle. Et après tout, en étant Vice-Capitaine de la Quatrième, maintenant Division du Capitaine Commandant, son rôle était bien plus que celui d’un simple Vice-Capitaine, bien que je ne sois pas certains qu’il s’en rende compte. Oui tout ça m’amusait beaucoup, et je m’en délectais avec un plaisir non dissimulé.
    Tant d’enthousiasme fait plaisir à voir, Vice-Capitaine. Néanmoins, juste pour que l’on soit d’accord, votre tâche n’impliquera pas seulement de s’occuper que vos hommes travaillent bien, il faudra aussi s’occuper des plannings de mes hommes et de leur formation. L’accord entre nos deux divisions vous est plus que profitable vu que vous y gagniez deux Bâtiments flambant neuf, mais je tiens à ce que ma partie du contrat, concernant la formation de mes hommes soit maintenu et qu’évidemment ils bénéficient de la meilleur formation qui soit. Il est donc impératif qu’ils puissent tout voir et tout entendre sans pour autant que cela ne leur empêche de réaliser leurs tâches au sein de leur propre Division.

Voilà qui était posé, en lui refilant tout ce travail là je m’assurais que je n’aurais plus besoin avant un bon moment de m’occuper de ce centre. Mes hommes seraient donc à leur disposition et tant qu’il ne s’amuserait pas à perturber le bon fonctionnement de ma division tout se passerait pour le mieux j’en étais convaincu !
    D’ailleurs vous aurez accès aux ancien planning pour bien vous rendre compte de ce qui était fait, et si vraiment vous avez besoin n’hésitez pas à vous renseigner au prêt de mon Troisième Siège, Akiji-san. Mais je ne doute pas qu’en tant que Vice-Capitaine de la Quatrième vous ayez besoin d’aide pour réaliser cette petite tâche.

Il était fait et maintenant j’allais pouvoir enfin me concentrer sur les tâches qui m’avaient été confié par sa Capitaine. Un jolie retour à l’envoyeur qui me mettait en joie. Si elle avait eu du plaisir à me désigner bourreau, j’en avais tout autant à donner du travail à son Vice-Capitaine. Celui-ci qui n’avait maintenant plus le choix et qui pour la bonne entente de nos division avait plutôt intérêt à réaliser un boulot impeccable !
    Maintenant que c’est fait, si vous payez un verre et bien ce sera avec plaisir que je vous suivrais ! Il y a un petit bar sympa un peu plus loin au sein de la Division, on peut aller là-bas !

Autant en profiter jusqu’au bout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Ven 29 Aoû - 13:07

Ouais, évidemment il fallait qu'il y ait un "néanmoins". Shin croisa les doigts pour que ce ne soit pas un truc contraignant. Et finalement, le sort tomba. Fallait s'occuper des planning de ses hommes et leur formation en soin. En gros, fallait être prof. Bof, c'était pas trop handicapant, vu que comme l'avait dit le Capitaine Igarashi, il allait avoir deux bâtiments à lui, donc deux bureaux. Son rôle de Vice-Capitaine allait prendre une toute autre tournure maintenant. Asuna ne verrait surement pas d'un bon oeil ce qu'il venait de faire, mais cela lui laisserait plus de contraintes. Et elle n'allait certainement pas le plaindre. C'était lui qui s'était mis dans cette situation, à lui de s'en occuper. Pour sa défense, il avait gagné des hommes supplémentaires. Des possibles futures recrues de la Quatrième qui sait ? Mais attention, ca devait être leur choix, fallait pas que le capitaine Igarashi pense que c'est un forcing des gars de la Quatre pour vider ses effectifs. C'était surtout le fait de s'occuper de la formation des gars de la Dixième qui préoccupait Shin. Comment allait il s'y prendre, fallait il y aller en mode cool ou bien directement entrer dans le sujet ?

Tu te prends la tête pour rien. C'est pas encore le moment d'y penser.

Elle avait raison. Et pour confirmer ses dires, comme s'il l'avait entendu, il lui dit qu'il lui donnerait accès aux anciens planning, et que si il avait des questions, Akiji-san le troisième siège de la Dixième serait à sa disposition. Mais bien sur, le capitaine Igarashi était persuadé que Shin n'allait pas en avoir besoin. Il faisait ça aussi pour ses hommes, qu'ils soient au maximum lorsqu'ils bossent, et qu'on ne vienne pas les déranger. Remarque, c'est ce que le médecin aurait fait aussi si ça lui arrivait.

Bien, je tâcherais de ne pas trop importuner votre Troisième siège, et de bien former vos hommes, tout en remplissant mon rôle pour ma division.

En quelque sorte, Shin trouvait bien de s'occuper du centre en plus de son boulot. Il pouvait emmener un peu de boulot içi et avancer un peu dessus tout en s'occupant de la formation. Après tout, il fallait leur enseigner un peu plus des bases, pour que sur le terrain ils soient quelque peu autonome, et lorsqu'ils arriveraient à la Quatrième pour se faire soigner, ils pourraient établir un diagnostic de ce dont ils ont besoin, histoire de diminuer un peu le travail de la Quatre, sans trop leur en enlever non plus. Aucune erreur possible dans ce qu'il venait d'accepter, autant dire qu'il devait être irréprochable dans son travail.

Bien, maintenant que tout cela était réglé, passons au plus agréable. Un petit verre dans un bar. Et le Capitaine Igarashi en connaissait un très bien apparemment. Le garçon pensa tout de suite au bar où il avait rencontré Maki, Krow et l'ancienne capitaine de la Troisième. Oui, le fameux bar, le bar appelé "Aux Phalanges Brisées". Était ce celui la, ou bien un autre ? Mieux valait lui demander.

Passez devant, je vous suis. Le bar dont vous parlez, serait ce le bar situé au Rukongai, "Aux Phalanges Brisées", tenu par Shinjiro, ou bien un autre bar, plus au calme ?

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Jeu 4 Sep - 12:17

On devait pas tout à fait avoir la même notion du « un peu plus loin ». Je parlais d’un part appartenant à la Dixième, l’intérieur de nos mur, alors que lui me demandait si je parlais du Bar à Shinjirô situé à l’extérieur de l’enceinte du Seireitei, dans le Rukongaï. Non je ne comptais pas me rendre là-bas, premièrement car c’était trop loin pour moi aujourd’hui, et surtout car j’avais du boulot et que si je me rendais là-bas je ne savais que trop bien que je resterais croché, comme d’habitude…
    Non je ne parle pas de ce bar là. Nous avons un bar à l’intérieur de la Division qui fera parfaitement l’affaire.

Sans plus de bavardage je passais devant. Maintenant que la pression était redescendu je pouvais me permettre d’aller boire un verre tranquillement. Mes hommes avaient plus ou moins retrouvé le sourire et ils n’avaient pas besoin que je leur dise quoi que ce soit pour comprendre où je me dirigeais. Après tout c’était la seule destination probable dans cette direction-ci. Et puis cela faisait un bail que je n’avais pas revu Ayuzaki, ce vieux croulant allait surement encore me faire la moral car j’étais pas venu le voir, j’en étais sûr !
    Voilà, c’est ici.

Lâchais-je alors que j’ouvrais finalement la porte lui dévoilant un petit bar cosy, tout ce qu’il y a de plus classique. Un lieu de fête, où les hommes de la Dixième passaient du bon temps lorsqu’ils le pouvaient. Le bar était légèrement remplis, quelques hommes ayant fini leur entrainements buvaient des verres au bar. Et alors que je mis un pied dans le bar, un petit homme moustachu se dirigea vers nous la mine abattu !
    Shu… Je suis désolé… Akiji m’as tout raconté…

Le vieille homme s’approcha de moi, n’osant qu’à peine me regarder dans les yeux. Il était dépité, dévasté par la nouvelle qu’il avait du apprendre il y a quelques jours de cela. Je savais qu’il était réellement désolé pour moi, et pour avoir été un des plus proches amis de mon Capitaine il était l’homme le plus sage de la Division.
    Shu…

Presque un murmure, une voix douce comme une brise d’été, alors que les bras d’Ayumi s’enroulait autour de moi. La fille d’Ayuzaki était bien loin de ses élans d’affection démonstratif habituel. Non aujourd’hui l’on pouvait lire dans ses yeux la tristesse, la désolation de savoir que j’avais été nommé bourreau. Que j’avais été choisi pour éliminer des âmes qui n’avaient rien demandé à personne. Des âmes que nous avions juré de protéger. Je la regardais dans les yeux, avant de lui sourire, essayant de la réconforter dans mes bras.
    Ne vous inquiétez pas, tout va bien. Tout iras bien ! Oh et regardez, je vous amène le Vice-Capitaine de la Quatrième.

Le père et la fille n’avait pas le moins du monde prêté attention à Shin qui avait du se demander à quoi exactement il était en train d’assister. Ce bar n’était clairement pas qu’un simple bar au milieu de la Division. Non ces gens je les considérais comme ma propre famille. Ayuzaki était pour moi comme un père, et Ayumi, et bien comme dire, elle était ce qui s’approcherait le plus de ma copine en terme humain… Les deux essayaient de reprendre un peu de contenance, sachant que l’on n’allait pas plus parler de tout ça maintenant. Il leur faudrait attendre le départ de Shin pour cela.
    Bienvenu jeune homme ! Que nous vaux l’honneur de recevoir le Vice-Capitaine de la Quatrième dans notre modeste bar ?

Lâchais tout souriant le propriétaire du bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Jeu 4 Sep - 15:03

Donc il ne s'agissait pas du bar de Shinjiro, mais du bar de la Dixième elle même. En effet, il était beaucoup mais beaucoup moins loin que l'autre. Cela arrangeait le Vice Capitaine, il n'avait pas trop envie de marcher, et surtout il ne savait pas trop quoi raconter durant le trajet. Suivant donc machinalement son hôte, ils arrivèrent à destination.

Un petit bar, sympathique, ambiance de fête. Assez de sièges pour toute la division. C'était donc le lieu de rendez vous de la Dixième, le rassemblement général une fois la journée finie, tous devant un petit verre à se raconter leur journée et des petites anecdotes. Il y régnait néanmoins une atmosphère assez tendue, surtout quand un petit homme moustachu assez âgé vint à la rencontre des deux arrivés. Il n'osait pas le regarder dans les yeux, c'est dire l'ambiance qui s'annonçait. Vint ensuite une jeune fille qui entoura le Capitaine de la Dixième de ses bras. Qu'est ce qu'il se passait donc de si grave ? Était-ce à propos du projet qu'Asuna mettait en place ? Venait il d'apprendre la mort d'un proche ? Quoi qu'il en soit, le Capitaine Igarashi sourit et préféra positiver sur le sujet, tout en introduisant son invité. Car oui, il fallait le dire, mais Shin n'avait pas été calculé par les deux individus. D'un côté, cela l'arrangeait car il n'aimait pas s’immiscer dans ce genre de situation. Saluant timidement d'un geste de la main, il vint s'asseoir aux côtés du Capitaine et répondit poliment à la question qui lui avait été posée.

Et bien, je venais prendre connaissance du fonctionnement du Centre des blessés légers de votre Division, étant donné que je suis désormais Vice-Capitaine. Et comme je suis destiné à revenir ici, vous pouvez d'ores et déjà rajouter un siège pour moi ! Haha !

Pourquoi ne pas demander ce qui n'allait pas ? Tout simplement parce qu'il ne voulait pas embarrasser le supérieur. Il était venu, comme il l'avait dit précédemment, pour le centre de soins, rien de plus. Ce n'était pas le moment de parler de trucs déprimants, aussi il voulu détendre un peu l'endroit.

Bon, je vois que l'ambiance n'est pas trop à la fête, il faut y remédier. Patron, c'est ma tournée !

Attrapant le verre que lui tendait le Patron, il leva son verre, trinqua, puis avala le contenu d'une traite. Puis, profitant du brouhaha du à la tournée générale, le médecin se tourna vers le Capitaine Igarashi , sourire gêné en coin. Il savait qu'il traversait une période diffficile, à en croire l'accueil qu'il avait eu à son entrée ici.

Je sais pas trop ce que vous traversez, mais j'ai bien vu que ca n'allait pas, même si vous essayez de le dissimuler. Je suis pas psychologue, ni le mieux placé pour vous conseiller. Souhaitez vous en parler, ou bien, un petit match d'entrainement ? Ça ne fera rien de spécial, mais ça aide à se changer les idées, du moins pour un temps.

Un entrainement. Ca pouvait être une bonne idée après tout. C'était un capitaine, donc son niveau devait être obligatoirement supérieur à Shin. Mais bon, il avait déjà combattu pour le plaisir avec Shinjiro, avec Asuna pour sa promotion. Alors, pourquoi pas avec le Capitaine Igarashi ? Pour dissiper ses doutes, le plus longtemps possible.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Jeu 4 Sep - 15:42

Le pauvre Shin ne savait plus où se mettre, l’ambiance était morose, et comme tout le monde le savait c’était pour l’ordre que sa Capitaine avait donné. Il ne semblait par réellement se rendre compte de ce qu’il se passait au vue de ce qu’il me tenait comme propos. J’aurais presque put avoir un sourire bienveillant à lui offrir si la situation n’avait pas été telle qu’elle l’était aujourd’hui. Malheureusement je n’étais plus tout à fait le même, et le stress que m’imposait ce merdier avait tendance à ne pas arranger les choses.
    Ce qui ne va pas c’est le plan de votre Capitaine, qui m’a nommé Bourreau des 3 Millions d’âmes que le Gotei va devoir massacrer…

Même en essayant de parler à voix basse, une chape de plomb s’abattit sur le bistrot alors que mes mots sortirent de ma bouche. Il n’y pouvait rien et je ne désirais pas le mettre plus mal à l’aise qu’il ne l’était. Il était simplement bon qu’il se rende compte que peu de monde ici était d’accord avec la décision d’Asuna et qu’en tant que son Bras droit, il était forcément tout autant responsable qu’elle de cette décision, du moins au yeux de tout le monde ici. Je tirais moi aussi mon verre cul sec avant de finalement répondre à sa question, la plus importante probablement.
    Vous avez du cran Vice-Capitaine, et j’aime ça. Il est vrai que j’ai besoin de me changer les idées, et rien de mieux qu’un petit match pour ça !

Il avait raison à vrai dire, et l’idée me plaisait. Je ne m’étais plus battu depuis un bon moment contre un gradé. Je m’entrainais régulièrement mais pas contre quelqu’un du niveau Vice-Capitaine et cela me ferait le plus grand bien, peut être même serais-je capable d’en oublier mes problèmes pendant un court instant ! Je regardais Ayuzaki avec un sourire qu’on ne m’avait plus vu arborer depuis l’annonce du massacre.
    Tu peux préparer le terrain de derrière, on va aller l’utiliser !

Le terrain dont je parlais était un terrain privé du gérant qui était un ancien membre influant de la Division. Des rumeurs circulaient sur lui, qu’il aurait été un ancien Capitaine, tandis que d’autre disent qu’il n’aurait jamais eu de grade mais aurait été un des plus puissants membres du Gotei 13. J’étais probablement le seul à connaitre la véritable histoire, mais il m’avait fait jurer de ne jamais en parler sans son accord. Il avait donc toujours eu un terrain à l’arrière de son bar, un terrain que l’on avait souvent utilisé en fin de soirée avec Akihiko, quand l’on était trop loin et que comme d’habitude l’on commençait à se défier bêtement.

Une fois nos verres terminés je me levais enfin, me dirigeant vers l’endroit où avait disparu il y a peu de ça le petit vieux. Le terrain était assez grand pour que l’on puisse s’y amuser, et je m’étais depuis longtemps arrangé pour que des Kekkais extrêmement puissant y soit mis pour éviter de détruire quoi que se soit. Surplombant le terrain il y avait des espaces pour que des gens regardent le combat et je savais que rapidement pleins d’hommes de ma divisions viendraient se masser la pour nous observer. Ce combat serait bon pour leur moral, pas que pour le miens.
    On va surement avoir un peu de publique, alors faites de votre mieux. Je vous laisse commencer !

Si l’on m’avait vu en cet instant l’on aurait presque pu croire que tout allait bien.

Presque…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Jeu 4 Sep - 23:46

Bien, alors c'est décidé ! Une fois les verres finis, place au petit match. Et pour que ce soit plus divertissant, il y avait du public. Des hommes, des femmes, tous shinigamis de la Dixième. Donc il n'aurait pas d'autres supporters que sa douce. Qu'à cela ne tienne, Shin avait reçu le feu vert de la part du Capitaine pour lancer les hostilités. Commencer. Lui qui s'attendait à ce que ce soit l'inverse, la ça perturbait tout ses plans. Refaire tout à zéro la stratégie ? Plus le temps pour ça, il allait falloir improviser. Bonne chose en soi, ca lui montrait que les combats pouvaient être injustes. Le garçon alla se positionner à quelques mètres de son adversaire tout en restant face à lui. Saisissant la poignée de son zanpakuto, il sortit lentement la lame du fourreau. Dernières directives avant d'ouvrir les hostilités.

Ma douce, il va falloir y aller.
.....Non.

Allez, on se laisse pas abattre. Toute façon, il pouvait se défendre tout seul. Le médecin fit quelques pas en sa direction, épée à la main. De sa main libre, il balance une corde de Reishi afin d'éviter toute riposte, prenant bien soin de bien prendre en compte que les mains de son adversaires soient recouvertes de la corde jaune. Il pointa son adversaire du doigt juste après pour compléter sa paralysie, et forma une sphère d'énergie jaune. Plusieurs rayons d'énergies filiformes apparurent puis foncèrent sur le Capitaine. Ce petit combo servait à poser les bases, rien de plus.

Autour du terrain, la foule commencait à se faire un peu plus nombreuse. Mais Shin était trop concentré sur son combat pour y prêter attention. Il tenta de communiquer avec son zanpakuto, en vain. Qu'est ce qu'elle pouvait être chiante quand elle s'y mettait, celle la ! Peut être que ce qu'il allait lancer allait la faire bouger. Une seule solution pour le savoir, c'est le tenter !

Pointant son adversaire du bout de la lame, le médecin lâcha son arme, la faisant léviter. Le petit coup qu'il mit au manche le fit tourner suffisamment vite comme une hélice. Patientant quelques secondes, il mis fin à la rotation en reprenant son zanpakuto en main. De l'air s'était concentré autour de la lame entre temps, c'est la que tout allait se jouer pour ce premier assaut. Le shinigami fit plusieurs mouvements, balançant tout l'air accumulé en direction du Capitaine Igarashi. Et pour se faire plus insistant, il relâcha une partie de son reiatsu afin de le fusionner avec la mini tornade envoyé juste avant. Cela dématérialisa la tornade et la transforma en une multitude de lames d'air.

Deux bakudo suivi d'un hado combiné avec du reiatsu, ça paraissait plutôt pas mal pour débuter. Quand on est pas taillé pour se taper au corps à corps, ou bien pour se servir de son zanpakuto correctement, autant utiliser les compétences que vous maîtrisez le mieux. Après, rien ne dit si Shu va se laisser faire ou non.



_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Ven 5 Sep - 13:39

Un utilisateur de Kidô. Je ne m’attendais pas exactement à ça pour être honnête, mais quand l’on y réfléchit il est vrai que c’est on ne peut plus logique. Tout le monde ou presque apprend des sorts de Kidô à l’académie et il n’est pas extrêmement difficile d’améliorer son niveau dans cet art en s’entrainant régulièrement, probablement le meilleur choix pour un médecin j’imagine. Néanmoins utiliser du Kidô contre moi n’était pas réellement le choix tactique le plus malin qui soit. J’étais un maitre en l’art de la Nécromancie et il n’y avait pas un seul Capitaine encore présent au Seireitei qui pouvait se targuer de rivaliser avec moi. J’allais lui montrer à ce jeune Vice-Capitaine que dans cet art ancestrale il avait encore beaucoup à apprendre !

Son Hainawa s’enroula autour de moi sans même que j’essaye de l’enlever, c’était une technique mineur que je ne prendrais pas la peine d’éviter. Néanmoins sa deuxième technique fut quand à elle esquivé d’un Shunpô efficace. Je connaissais chaque sort depuis bien trop longtemps, je savais donc exactement la quantité d’énergie qu’il me faudrait pour les esquiver, et aussi les risques que je prenais en me laissant toucher.

Je n’avais toujours pas décoché un seul mot, un sourire amusé dessiné sur mon visage. La suite promettait d’être puissante. Il n’y allait clairement pas de main mortes et désiré réellement me mettre dans la panade. Il lui faudrait bien plus que ça. Néanmoins son idée était plus que bonne et l’utilisation qu’il fit de son Tenran était parfaite je devais bien reconnaitre. Le combiner a une vague d’énergie pour augmenter sa puissance était parfaite. Sans un mot un mur d’énergie vint se dresser devant moi, le Dankû un sort de haut niveau que je pouvais invoquer sans même un mot. Pratiquement suffisant pour arrêter la totalité de l’attaque, pratiquement… Une partie de son attaque vint me frapper de plein fouet, déchirant mon vêtement et ma peau par la même occasion, laissant une fine marque sur mon bras. La douleur le fit se réveiller et au fond de moi je sentais Heyshiro qui ne rêvait que d’une seule chose, participer !
    Bon début Shin ! Mais il te faudra plus que ça !

Je souriais à pleine dents. Il avait parfaitement commencé et c’était maintenant à moi de préparer le terrain, je comptais utiliser les grand moyens, mais ça lui il ne s’en rendrait probablement compte que le moment venu ! Ma main droite se posa au sol alors qu’un nuage de fumée apparut sur le terrain, le recouvrant par la même occasion et me cachant à la vue de mon adversaire. Je continuais avec une technique tout ce qu’il y a de plus basique, mais après tout il ne me voyait pas et s’il ne faisait pas gaffe il l’attraperait de plein fouet, un début classique et pourtant au combien important !

Mes mains continuèrent de s’activer créant une toile d’énergie parfaitement invisible, qui se plaça partout sur le terrain autour du jeune Vice-Capitaine. Une technique qui ne ferait son apparition que plus tard, lorsqu’il sera le moment du final. Je comptais m’amuser un peu mais j’aimais placer mes pions en avance.

Le show n’en serait que plus beau !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Ven 5 Sep - 16:03

Ok donc le Capitaine Igarashi se montrait donc un adversaire plus que coriace. A en voir le Dankü utilisé pour contrer la plupart des sorts offensifs du médecin, il fallait donc prendre en compte qu'il connaissait assez bien le kido. Fallait trouver quelque chose, une parade et vite.

Pensant que le combo pour l'empêcher de bouger tiendrait un peu plus longtemps, c'est avec une grimace que Shin constata que non. Faudrait qu'il mette au point un autre kido de ce genre, mais en plus puissant. Bref, il verrait plus tard.
Tout ses assauts furent stoppé en partie, une lame d'air couplé avec du reiatsu parvint à passer outre sa défense et à lui laisser une fine marque sur son bras, après avoir déchiré son vêtement. C'était déjà cela de prit. Au moins, il savait que Shu n'était pas imprenable, qu'il pouvait le blesser, malgré la différence énorme de niveau. A ne pas oublier aussi, c'était juste un match d'entrainement. Shu aurait pu très bien en finir, au lieu de prendre son temps. Ce qui fit tilter le Vice-Capitaine.

Et si...

Il ne put finir sa phrase. Le terrain fut d'un coup envahi par de la fumée rouge. Un moyen subtil de se dissimuler pour préparer ses techniques. Esquissant un petit sourire, Shin savait déjà ce qu'il allait faire. Profiter également du terrain. Regardant aux alentours pour tenter de percevoir quelque chose, il ne vit que trop tard le Sokatsui qui se précipitait vers lui. Préférant garder ses forces pour autre chose, il choisit de se protéger avec son zanpakuto, essayant en même temps de dissiper la puissance du sort avec du reiatsu. Bien sur, elle n'allait pas être contente, mais au moins elle participait comme ça, contre son gré.

Non mais ca va pas, de te servir comme ca de ma personne ?
Faut bien que tu serves à quelque chose, ma princesse.
Tu perds rien pour attendre.

Le terrain étant toujours recouvert de fumée, Shin se doutait que Shu n'allait pas en rester la. Peut être avait il déjà agi même. Avant tout, il fallait savoir sa position sans se faire repérer. La fumée commençait peu à peu à se dissiper, c'était donc maintenant ou jamais pour lancer la contre offensive. Se servant encore une fois de son reiatsu pour disperser la fumée, il usa d'une réfraction lumineuse pour se dissimuler de la vue de son adversaire, et surtout préparer son prochain sort. Profitant du peu de temps qu'il avait avec le bakudo, Shin forma une sphère jaune d'énergie assez grande qu'il balança en plein déplacement, de façon à révéler une fausse position, là ou se tenait son adversaire.S'il y avait impact, ça ferait une bien belle attaque de zone.

Se servir de la stratégie ennemie pour le prendre à contre pied. Nul doute que Shu avait déjà vu ce genre de stratégie. Mais au moins, Shin devait l'admettre, il prenait plaisir à ce match. Bien que ce soit un entrainement.


_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Dim 26 Oct - 11:31

Il était plein de ressource, et pour le Vice-Capitaine d’Asuna c’était là le minimum que l’on pouvait attendre après tout. Le jeune Shinigami avait géré mon coup à la perfection, se faisant légèrement touché, mais rien de bien grave en soit. Il allât même jusqu’à faire disparaitre mon sort utilisant l’énergie de son propre Zanpakutô. Tant d’effort qui me plaisait il fallait bien l’avouer. Néanmoins il était déjà trop tard pour lui, j’étais en place, et s’il espérait m’avoir de la sorte c’est qu’il venait deux cents ans trop tôt !

Au moment même où il disparu, mon esprit s’échappa sur le terrain, créant une toile pour le retrouver. Cette technique je la connaissais sur le bout des doigts, et il m’était facile de le retrouver. Jamais il ne me piégerais ainsi. Je n’étais pas le Kenpachi et mes talents en détection avait pris depuis bien longtemps une ampleur nouvelle. Si lorsque j’étais sur terre cette technique aurait pu porter ces fruits c’était maintenant trop tard. Le jeune Shin fût retrouvé pratiquement instantanément, ce qui eut pour effet de réduire à néant l’effet de surprise sur lequel il comptait tant. Malheureusement pour lui. M’attaquer avec du Kidô n’était clairement pas pour jouer en sa faveur. Je savais exactement quoi utiliser et dans quelle situation, son sort, si beau soit-il ne me ferait pratiquement pas de mal. Un toucher à mon poignet et un bouclier apparut entre moi et l’éclair, me protégeant partiellement de son attaque. Quelques égratignures de plus, mais rien qui ne m’empêche de continuer. Car c’était maintenant à moi de continuer, et il allait prendre pour son grade ! J’allais lui montrer ce qu’était le pouvoir d’un véritable maître en l’art de la Nécromancie, tout comme Kamui me l’avait prouvé il y a trois ans de cela.
    Bien essayé Shin-san, mais je crains que cela ne suffise pas !

Mes mains s’activèrent, il était temps. J’allais lui montrer comment les sorts qu’il a utilisé jusqu’à maintenant aurait du être utilisé. Je ne pris même pas la peine de me cacher, il aurait largement à faire avec ce que j’allais lui envoyer. Un Sôkatsui qu’il avait déjà pu affronter fut envoyé une fois de plus, à la différence que cette fois-ci ma main gauche se tendit au même instant et une tornade s’échappa de ma main, venant par la même occasion augmenter la taille de mon attaque flamboyante. Créant une technique bien plus dévastatrice qu’auparavant. Je venais de transformer une simple technique d’académie en un torrent de flamme dévastateur. Et le clou du spectacle restait à tomber !

Un sourire se dessina sur mon visage, je m’amusais à lui prouver qu’il n’avait pas encore atteint un niveau suffisant en art Nécromancien pour espérer me perturber. Je m’amusais avec ces techniques, jouant avec les éléments de façon inné, comme si cela était parfaitement normal. Finalement lorsque vint le moment d’en finir, ma main se tendit, laissant un mot s’échapper de ma bouche. Un mot signe de tourment, et qui laissa une énergie électrique déferler sur le pauvre Shinigami.
    Raikōhō.

L’éclair ne créa pas d’impact, il se répandit dans les airs, au moment même où mon Fushibi apparut, enroulé tout autour de Shin créant un dôme duquel il allait avoir bien du mal à se défaire. Un dôme qui allait exploser tout autour de lui et causer de gros dommage. Je ne lui faisais pas de cadeau, tout comme Kamui ne m’en avait pas fait lors de notre affrontement.

Il comprendrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Dim 26 Oct - 14:19

Bon, il aurait essayé au moins. Sortir un kekkai assez puissant pour parer le Raikõhõ reflétait le niveau qui séparait le lieutenant et le capitaine. Et la réplique fut immédiate. Coupler deux sorts de kido comme Shin l'avait fait au début avec son reiatsu et le Tenran. Là, ce n'était pas un ouragan comme celui employé par le médecin juste avant. Là, il s'agissait d'un torrent de flammes bien différent du Sokatsui de base. Le kido, quelle discipline intéressante. Pouvoir coupler telle et telle technique pour en créer une plus puissante, la plupart du temps non répertoriée dans le manuel.

C'est pas comme si t'étais la cible d'un ouragan de flamme.

Pris pour cible, le garçon le savait qu'il l'était. Il réfléchissait à une parade. Quoi de mieux pour contrer un ouragan enflammé qu'un ouragan tout simple ? De même force, il y aura surement plus de chance pour que le Sokatsui soit toujours présent, mais moins puissant. Reprendre position, tirer son zanpakuto pour le faire flotter dans les airs. Reproduisant un autre ouragan, Shin le balança directement sur son adversaire. Y ajouter une partie de son reiatsu pour tenter d'annuler totalement la technique. Il semblait bien parti. En apparence seulement. Une toile de kido fit son apparition sur le terrain, s'enveloppant autour du lieutenant. L'empêchant de bouger, le Capitaine de la Dixième introduit en même temps un raikõhõ, qui se répandit dans les airs sans avoir d'impact. Mauvais signe. Lorsqu'il entrerait en contact avec le dôme qui entravait le médecin, ca allait faire très mal.

Ma puce, tu vas aimer le passage qui va suivre.
Hum ?

"Je te trouve içi même
Sur une chaise, ligoté...


Ces mots, Shin les employait pour la première fois. Autant dire que pour un essai, il allait être en première ligne pour évaluer les dégâts. Il allait montrer au Capitaine Shu que lui aussi pouvait se débrouiller en kido. Et pas que.

Un cierge comme source d'espoir,
Il sera ta perte."


Avec un grand effort pour faire un petit mouvement, le shinigami de la Quatrième parvint à finir sa phrase d'invocation. La cible du sort, ce n'était pas son adversaire, mais bel et bien lui. Préférer se faire violence soi même, il y tenait beaucoup. Le tir de reiatsu se scinda quasi instantanément lors du contact, vu qu'il était lui même la cible. Des flamèches commencèrent à parcourir son corps, quelques unes avaient entamé leur progression sur l'intérieur du dôme. S'il avait bien calculé, il serait libre dans pas longtemps. Patienter quelques secondes, s'appliquer des soins avant que les brûlures soient trop importantes. Au moins, son nouveau sort fonctionnait très bien. Toutefois, à faire vraiment quand l'autre est immobilisé. Sans quoi, il est facile de l'éviter.

Si tu voulais que ca me fasses plaisir, fallait pas te soigner après. Mais j'apprécies le geste.

Bien, voila que la phase défensive était terminée. Le médecin avait préféré se soigner pour pouvoir continuer sans pouvoir être gêné par une quelconque blessure. Voila qu'il pouvait se consacrer pleinement à son adversaire. Et quelque chose lui disait que ca allait être pas mal.


_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Mer 12 Nov - 18:38

Une belle utilisation de sort divers et varié. Ce jeune Vice-Capitaine avait définitivement du potentiel. Probablement un très très grand potentiel. Il n’était pas le Vice-Capitaine d’Asuna pour rien après tout. Je le regardais amusé. A s’infliger autant de mal pour finalement réussir à s’échapper de la prison électrique dans laquelle je l’avais enfermé. Il était définitivement quelqu’un de spécial. Probablement que d’autre possibilité ce serait offerte à lui selon moi, surtout au vue de son niveau en art Nécromancien. Mais après tout il apprendrait par lui même le prix de ses actions. Il avait ses capacités de soins pour lui c’était un fait. Et a le voir je me rendais compte qu’il serait bon que moi aussi un jour j’apprenne à utiliser cet art. Après tout comment pourrais-je ordonner à mes propres hommes d’apprendre les rudiments si moi-même n’était pas capable de le faire ?!
    Bien joué Shin, même si tu aurais pu t’en sortir mieux.

Le maître qui était en moi ne pouvait s’empêcher de vouloir le corriger, de lui montrer qu’il était en position de faiblesse actuellement. Car s’il avait commencé le combat il aurait du faire de son mieux pour garder son avantage, offrir la possibilité d’attaquer à quelqu’un comme moi, n’était clairement pas ce qu’il désirait. Et j’allais le lui faire comprendre…
    Tu aurais du m’attaquer tant que tu le pouvais encore…

Voilà trois fois que je le tutoyais, sans même que je m’en sois rendu compte. Cela ne me dérangeait même plus depuis le temps, et je n’y prêtais attention que maintenant. Un sourire se dessina sur mon visage, d’abord amusé par ma propre réflexion, avant qu’il ne se transforme en un sourire emplit de sûreté de sois. Il était temps qu’il comprenne à qui il avait à faire ! Une main passa sur mon visage, et un masque blanc au allure monstrueuse apparut sur mon visage. Deux cornes énormes passant sur les côté et pointant en direction du jeune Shinigami, deux traits rouges traversant le masque de haut en bas et finalement, une bouche démesuré à l’allure carnassière. En même temps une vague d’énergie emplit d’une folie rougeâtre s’échappa de mon corps craquelant le sol autour de moi. Heyshiro revivait l’espace d’un instant, et si des Reapers se trouvaient dans les environs je ne doutais pas qu’ils accourraient pour voir ce qui était en train de se passer ! Mais j’étais trop content de me laisser aller un instant que ces abrutis pouvait bien aller se faire voir.

Du bout d’une corne de mon masque une orbe d’énergie se forma, une orbe d’énergie qui n’annonçait rien de bon pour le jeune Shinigami. Un Cero puissant fonça droit sur lui, tandis que ma main, déjà posé sur mon Zanpakutô le dégainais d’un mouvement rapide pour que celui-ci se transforme immédiatement. Prenant l’apparence d’une Epée en croissant de lune si spécial. Onibi à l’intérieur de ma tête se mit à chantonner, elle était heureuse je le savais. Heureuse que je m’en remette à elle aussi et qu’ensemble nous montrions à ce jeune Vice-Capitaine le chemin qui lui restait à parcourir.

Sans même un mot, des flammes apparurent dans le dos du jeune Shinigami, restreignant avec forces son corps alors que ma flamme se fit engloutir par des flammes. Le mouvement final de cet enchaînement allait lui réserver de lourde surprise. Me déplaçant d’un bref Shunpô, mon arme se mit à bouger à grande vitesse, essayant d’entailler son corps de toutes parts, le tout coupler à mes flammes et aux précédentes attaques je n’y étais pas aller de main morte…

Et c’était peu dire !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Mer 12 Nov - 20:51

Le dôme électrique n'était que le début. Le début d'une offensive qui allait gagner en intensité, surtout le Capitaine de la Dixième. Des compliments venant de sa part, ca partait d'une bonne intention. Mais Shin était plus perturbé par sa dernière phrase. Le "encore" le fit tilter. Voulait il dire qu'il comptait en finir dès maintenant ? Un petit rire se dessina sur le lieutenant. Il l'aimait bien. Sourire qui laissa sa place à un étonnement. Quel ravissant masque de hollow que voila ! A peine le temps de contempler cette œuvre d'art peu commune qu'une vague d'énergie de rage envahit le terrain. Le hollow du capitaine s'éveillait. En y réfléchissant bien, c'était le premier combat du médecin contre un vizard. Il commença à se demander s'il n'était pas un aimant à gros poissons. Entre Vespa, Krow, Shu, Asuna, il commençait à avoir du beau monde sur son tableau des conneries. Et si ca suffisait pas, le type en face activa son shikai. Du moins, il l’espérait. Avec les dires de Shu avant de mettre son masque, tout laisser penser à ce qu'il libère son bankai. On verra bien par la suite.

Vous m'faites pas peur, Capitaine. Même avec votre zanpakuto libéré et votre copain aux cornes.

Ouais, pas si impressionnant que ca le m...

Un cero interrompit la phrase pleine de sens de Kima. Au moins, elle la bouclerait quelques secondes. A force de critiquer, surtout en ce moment la, elle commençait à se croire tout permis. Shin entama la procédure pour pouvoir se défendre du Cero, mais abandonna l'idée à la fin. Il se soignerait plus tard. Qu'est ce que ca fait de recevoir un Cero ? Même chose qu'un sort de kido, ou bien différent ? Tant de questions lui vinrent à l'esprit, mais toutes ne correspondaient pas du tout à la situation. Et le Cero l'atteint. Différent que le kido donc. Le garçon avait subi le Cero de plein fouet, mais s'accrochait à la vie. Crever pour un Cero comme ca ? Hors de question. Agrippant son zanpakuto pour la riposte, il remarqua qu'il était attaché par des cordes de flammes. Son visage devint neutre l'espace d'un instant. Il connaissait ce genre de stratégie. Immobiliser pour lâcher la purée, dans le jargon. Réagir maintenant était la meilleure solution pour survivre. Réussissant tant bien que mal, à libérer une main de l'entrave, le garçon fit sortir un mince filer d'énergie bleue. Celle ci se divisa et forma une pyramide inversée. Quitte à garder la paralysie et se prévenir du danger à venir. Le zanpakuto se recouvrit de flammes et, d'un shunpo, disparut pour arriver sur Shin.

C'est avec une grande facilité que la pyramide se brisa sous les coups du Capitaine. Le médecin prit des coups, entaillant son corps comme une plaquette de beurre. Malgré cet assaut ravageur, il se tenait toujours debout. Luttant pour ne pas perdre la face. Il représentait la Commandante, et en aucun cas il ne devait faillir. Levant son bras, il lança deux rayons d'énergie bleutés, suivit peu après par un rayon jaune luisant. Ca sera sa dernière offensive. Il pouvait encore tenir un peu niveau endurance, mais en ce qui concerne la puissance spirituelle, il en avait dépensé pas mal non plus. Il fallait qu'il s'entraine dans le domaine du Kido et du Reiatsu. C'aurait été tellement bien de pouvoir lever une défense d'un niveau supérieur pour contrer les assauts du Capitaine Igarashi. Un jour il aura cette puissance. Et à ce moment, il aurait sa revanche.

Désolé Capitaine, j'suis à sec niveau énergie. J'vous aurais bien fait le plaisir de continuer, mais j'peux hélas pas. M'en voulez pas hein.

Accepter sa défaite est certainement la meilleure victoire qui soit.


_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Dim 16 Nov - 13:28

    T’as du cran toi ! Et j’aime ça !

Voir le jeune Vice-Capitaine se démener et oser s’en prendre autant dans la gueule dans le simple but de pouvoir contre-attaquer, oui il avait du cran. Il n’était définitivement pas le Vice-Capitaine de la Capitaine Commandant pour rien. Son assaut se fit avec puissance. Réellement il y mettait les moyens. Une simple pression sur mon torse et une énergie se mit à crépiter avant de se répandre sur mon corps. Une défense plus que pratique qui me permettait de me protéger d’une partie de son assaut, mais pas de la totalité. Je le regardais d’un air amusé alors que sa deuxième attaque rentra de plein fouet en contact avec moi. Me brûlant partiellement. Le voir à ce niveau me donnait surtout une idée de ce que j’allais pouvoir lui demander. Cela faisait maintenant longtemps que j’y pensais et c’était probablement la solution la plus simple.

Son attaque en plus de brûler une partie de mon corps me fit reculer de quelques bons mètres. Me repoussant définitivement et mettant un terme à ce combat. J’aurais pu en rajouter et continuer, mais comme il le dit si bien le combat était terminé. Il choisissait de s’arrêter alors que j’étais sûr qu’il en avait encore un poil en réserve. Je ne chercherais pas à le mettre a genou aujourd’hui, cela n’avait après tout aucun intérêt. Non je comptais au contraire profiter qu’il soit là pour lui demander un service qui me servirait bien plus que de simplement tenter de l’écraser ici même.
    T’inquiète pas Shin, ce fut un jolie combat et tu t’es vraiment bien défendu !

Je m’avançais difficilement alors que mon masque disparut finalement de mon visage. Je rengainais mon Zanpakutô qui lui aussi avait repris sa forme scellé. J’avais mal partout il fallait bien l’avouer, me prendre ainsi un Sôren Sokatsui légérement diminué par ma défense n’était pas l’idée la plus maligne qui soit, néanmoins si je désirais apprendre c’était probablement là la meilleure solution. J’avais bien entendu déjà de petite base et ce n’était pas quelque chose dont j’avais réfléchi à l’instant. Cela faisait plusieurs mois que j’avais commencé à y réfléchir, apprenant par-ci par-là les basiques, mais ce qu’il me manquait actuellement c’était un véritable apprentissage. De quoi réellement me soigner de blessures de cette tailles.
    Tu vas surement me prendre pour un fou, mais est-ce que tu pourrais m’apprendre ton art. Je t’ai vu faire avant, te soigner en plein combat et c’est clairement quelque chose qui manque à mon pannel. J’y réfléchis depuis un moment et j’ai même commencé à bosser dessus la théorie de base, mais ce qu’il me manque c’est un véritable expert pour créer au moins une technique utile en combat.

Je n’avais pas besoin de devenir un véritable expert. Ni même de connaître tous ce qu’il savait. Ce que je voulais c’était une possibilité de me soigner en plein combat, rapide et efficace, une technique qui viendrait apaiser mes blessures et qui me permettrait de surpasser mes limites. Evidemment ce ne sera pas simple, mais pourtant depuis que je voyais mes hommes apprendre chaque jour un peu plus sur les soins je savais qu’il était de mon devoir d’en faire autant. Et j’espérais réellement que Shin serais celui qui m’aiderait à la création de cette technique.
    Qu’est ce que t’en penses ?

Il ne pouvait me refuser ça, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Dim 16 Nov - 21:19

Un sentiment d'inachevé, voila son état intérieur. Il savait qu'il aurait pu continuer. Mais vu la différence de niveau entre les deux shinigamis, il n'y avait aucun doute quand au vainqueur logique. Toutefois, il devait le reconnaitre, il s'était bien défendu. C'est donc par un grand sourire qu'il remercia le Capitaine de la Dixième et son analyse de fin de bataille. Combattre un vizard était bien plus ardu que le médecin le pensait. Enfin, il n'avait rien vu à part son masque et un Cero donc c'était un avis rapide sur la question. Sur le dernier assaut, Shu avait tout encaissé, dressant un sort défensif. Un kekkai ou un des sorts de kido dont il avait créé de toute pièces. Pensant que cela se terminer et que son hôte allait l'inviter vers la sortie, Shin rengaina son arme et se dirigea vers la sortie. Rien ne laissait penser que le Vizard allait lui demander de rester. Et encore moins lui demander un service.

Vous voulez vraiment que je vous donne.... des cours sur le Maso..
Idiot, il te parle du soin. Écoute au moins la fin des phrases !
...l'art du soin ?

A vrai dire, c'était bien la première fois qu'on lui demandait cela. Et le garçon n'était clairement pas un professeur dans l'âme. Mais bon, il y a un début à tout. Par dessus le marché, le haut gradé de la Dixième venait,peut être indirectement, de déclarer que Shin était un expert en la matière. Faisant référence au combat où il s'était soigné quelques fois histoire d'être plus endurant, ca lui revenait maintenant. Un air gêné, un sourire embarrassé, le médecin ne savait pas quoi faire.

Bon, ben... Ok ca marche. Suivez moi.

Accepter est une chose, la faire est une autre. Avançant d'un pas lent, il se rend au centre de soins légers qui se trouve dans les quartiers de la Dixième. C'est moins loin, et en plus il doit faire un check-up sur le listing. Une pierre deux coup. Sur le chemin, il met au point un semblant de cours. C'est pas aussi facile que ça en a l'air en fait. A l'Académie, on jouait les petits durs et tout avec les profs, mais maintenant, inverser les rôles le met dans une position assez inconfortable. Se rassurer en passant la main sur son zanpakuto, il voulait au moins qu'elle lui souhaite bonne chance ou quelque chose comme ca.

Démerde toi.

Avait il vraiment besoin de répliquer ? Non. Une simple phrase, quelle qu'elle soit, était synonyme d'un encouragement. La salle d'attente, le couloir menant à l'unique salle de soin. Étant assez petit vu son statut, il n'avait pas rien d'une salle d'opération où Shin aurait pu montrer tout son talent sur l'art curatif. Mais cette simple salle suffisait amplement. A en croire ce qu'il voulait, c'était juste une technique qui lui permettrait de mieux soigner qu'un simple bandage avec un pansement pour finir.

Bien, nous voila dans la salle où je vais tenter de vous apprendre ce que tu veux savoir. Si j'ai bien compris, vous avez déjà les bases donc on va oublier le cours de "Le soin, ca sert à quoi". Tout d'abord, j'aimerais savoir votre idée sur ce que vous voulez mettre au point, histoire de me faire une idée sur quoi vous faire faire. - tourne le dos au capitaine, ramenant une tenue propre - Mais tout d'abord, nous devons nous changer. Petite règle dans l'univers des soins, l'hygiène est primordiale içi. J'vais pas vous demander de vous couper les ongles ni d'attacher vos cheveux, vous êtes assez grand pour le faire. Ah et faut vous lavez les mains dans le lavabo juste la.

Une fois toutes les procédures chiantes faites, le professeur improvisé Shin posa sa douce sur la table et regarda le Capitaine Shu d'un air amusé. Ya pas à dire, la blouse blanche faisait perdre toute crédibilité à toute personne n'étant pas dans le domaine médical.

Pas trop mal à l'aise Capitaine ?

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Lun 17 Nov - 22:54

    Ais-je l’air mal à l’aise Vice-Capitaine ?

J’avais tout l’air d’un abruti avec cette blouse blanche soyons clair. Je ne ressemblais à rien habiller ainsi et je perdais tout mon charisme. Surtout car je n’avais pas la moindre idée de comment agir ainsi vêtu et que j’avais l’impression d’être retombé à l’académie. J’avais du avoir il y a 300 ans de cela des cours sur la médecine de base, mais cela faisait assez longtemps pour que tout envie de revivre un tel instant est disparu.

Pourtant en cet instant je le regardais avec un regard sérieux et ma question avait tout de sérieuse. Il ne devait pourtant pas oublier que j’étais un Capitaine et si je l’avais jusqu’à lors tutoyé je restais malgré tout son supérieur hiérarchique. Je m’amusais de la situation, le laissant gamberger un instant. J’avais jusqu’à lors suivi chacune de ces instructions et m’était préparé sans un mot. Après tout j’avais réellement envie d’apprendre et au vue du peu de temps qu’il me restait avant que ce bordel ne commence, si je pouvais profiter d’une après midi détente où je pouvais penser à tout sauf à ce massacre sans nom, c’est sans hésité que je m’accordais ce plaisir !
    Ce que j’aimerais mettre au point, je commence à en avoir une idée plus ou moins bonne. Si j’ai quelques bases que je me suis efforcé de perfectionner jusqu’à aujourd’hui, je suis encore bien loin de pouvoir créer moi même une technique digne de ce nom.

Je ne faisais ici qu’énoncer les bases de ce que je désirais faire et de la situation dans laquelle je me trouvais. J’étais un Capitaine désireux d’apprendre et surtout qui apprenait vite. Je ne doutais pas qu’avec un bon prof’ il ne me faudrait pas plus que de la pratique pour réussir à mettre au point une technique digne de ce nom !
    Mon idée serait une technique d’apaisement. Une technique qui me permettrait d’atténuer mes blessures et qui me permettrait de faire disparaitre un impact comme celui qui me fait encore actuellement mal après votre Sôren Sokatsui.

C’était à ma porté j’en étais sûr. Après tout je n’avais pas un niveau trop mauvais et si je m’exerçais régulièrement alors je pensais pouvoir y arriver, il me fallait à vrai dire surtout un bon départ. Qu’il m’explique les possibilités qui m’étaient offerte et surtout si mon idée était réalisable, après tout je n’en savais pas grand chose. Je n’étais qu’un autodidacte qui avait besoin d’un guide. De quelqu’un capable de m’aiguiller dans les bonnes direction pour que je sois capable de combattre plus encore ! Et puis imaginer la tête que ferais Akihiko à son retour lorsqu’il verrait que je suis capable de me soigner, cela m’amusait beaucoup trop ! Si un jour il revenait évidemment…
    Mon idée vous semble-t-elle réalisable Vice-Capitaine ?

Je l’espérais en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Mar 18 Nov - 19:32

Vous souhaitez donc en savoir plus que ce que l'on nous enseigne à l'Académie ?

Il avait quelques idées sur quoi commencer. Mais toujours un peu vague dans ce que voulait le Capitaine Igarashi. Avec le peu qu'il savait pour l'instant, Shin avait juste de quoi lui donner quelques connaissances de plus que la base. Faire du Capitaine de la Dixième en une seule leçon un médecin hors pair relevait du pur génie. Et le médecin doutait sur sa façon d'enseigner. N'ayant pas trop été bon élève, il faisait un grand pas en devenant professeur.
Fallait se montrer un peu plus clair. Et Shu éclaircit la lanterne du garçon en disant ce qu'il voulait.

Hum. Je pense pouvoir être en mesure de vous apprendre les bases de notre art, après à vous de compléter.

S'inclinant pour voir les proportions de la blessure, le lieutenant a un petit sourire en coin. Voilà pourquoi il avait encaissé celui la. Il avait tout prévu, chapeau. Mais ce qu'il ignorait, c'était les mauvaises manies que prenait Shin de temps en temps. Lui présenter cette blessure ravivait en lui une envie sadique, rien que l'idée d'effleurer la chair brulée lui donnait des frissons. Son zanpakuto, bien qu'éloigné, s'agitait dans sa tête, hurlant "Veux gouter, veux gouter, veux gouter !". L'ignorer est la meilleure chose à faire. C'est le domaine du garçon, pas de sa douce. Juste un regard fâché en sa direction, puis il revient dans son rôle.

Bien. Vous savez bien évidemment ce qu'est le Reiryoku, ce fluide qui parcourt votre corps et qui permet de l'utiliser via une pression spirituelle. Cette même pression que l'on appelle Reiatsu, possède plusieurs particularités. Vous ne vous en servez que pour l'offensive, mais sachez que vous pouvez l'utiliser de façon à vous soigner. Comme ceci par exemple.

Concentrant son énergie dans sa paume, il la passe tout près de l'endroit endommagé. La peau brûlée commence à retrouver son aspect normal, pour se reformer petit à petit sous l'effet du reiatsu violet du jeune lieutenant . Les marques disparaissent au fur et à mesure, sous le regard attentif du capitaine. Cela sert de test, façon de montrer comment cela marche. Le garçon ressent une certaine fierté, en fait il se débrouille pas si mal que cela.

Voilà à peu près une utilisation sommaire. Plus vous puisez dans vos réserves, plus les soins seront efficaces. Maintenant il s'agit de ne pas trop en mettre non plus, sinon cela du reiatsu pur, celui dont vous vous servez en combat.

Retournant à son bureau, il attrape son zanpakuto pour ne garder que la lame sortie. Laissant filer son doigt sur le corps de sa douce, Shin affiche un sourire. Il va faire plaisir à sa douce et rendre service au Capitaine Igarashi. S'entaillant lentement son avant bras, aucune grimace sur son visage. Il a l'habitude désormais. Le sang commence à couler, et le présente à son nouvel élève.

Voilà, entrainez vous sur moi. Ne vous en faites pas, s'il arrive un soucis, je m'en occuperai illico. Allez y, n'ayez pas peur.

Je prie pour qu'il se foire. L'odeur de ton sang est si bonne au contact de l'air... It's my drug, honey !

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Jeu 20 Nov - 18:48


Le Reiryoku je savais bien ce que c’était. Après tout j’étais un maître en Nécromancie et j’en utilisais à toutes les sauces lorsqu’il s’agissait de combattre. Pourtant je n’étais pas le moins du monde capable de faire ce qu’il me montrait. Du moins le serais-je peut être un jour, mais en l’état c’était quelque chose de si différent des applications pour lesquelles je l’avais utilisé jusqu’à lors que cela remettait complètement en cause ma façon d’appréhender cette énergie.

Je l’écoutais m’expliquer les détails de l’utilisation d’une technique basique telle que celle-ci. Si je comprenais dans la théorie parfaitement où il voulait en venir, que je sois capable d’utiliser une telle technique comme ça n’était pas encore gagné. Il avait beau donné l’impression que c’était facile, et qu’il ne suffisait que de donner moins d’énergie qu’en combat pourtant ce n’était clairement pas pareil.

Tout le monde sait que détruire et bien plus facile que guérir. Guérir une plaie nécessite la bonne énergie au bon endroit, appliqué de la bonne façon, alors que n’importe qui avec un tant soit peu d’énergie est capable de faire exploser un peu d’énergie. Il suffit d’en mettre un peu trop, et boum ! Je regardais ma main, comme si j’essayais de me concentrer sur une énergie invisible, réfléchissant en réalité à la façon dont j’allais devoir agir si je désirais réellement utiliser cette technique. Je ne portait plus réellement attention au jeune médecin et lorsqu’il revint je dus réfléchir un instant pour comprendre ce qui venez de se passer.
    Laissez moi d’abord faire quelque tests.

C’était bien le moins que je pouvais faire. Il m’apprenait à guérir, le but n’était clairement pas de lui exploser la main. Avant même d’essayer sur son doigt je préférais essayer en l’air, tester la quantité d’énergie nécessaire pour ne surtout pas tout démonter, encore moins sa main… Je mis ma main à plat en l’air comme je l’aurais fait sur une plaie, les doigts légèrement tendu. Concentrer mon Reiatsu n’était vraiment pas compliqué, ce qui l’était beaucoup plus c’était de gérer la quantité d’énergie nécessaire à l’application.

L’énergie se concentra pour que finalement une détonation est place dans les airs, sous ma paume, parfaitement contrôlé. L’énergie dégagé par l’explosion fût contrôlé et parfaitement redirigé pour ne détruire quoi que ce soit. Une simple explosion de Reiatsu comme n’importe qui aurait pu en faire. J’avais voulu essayer une fois une bête quantité trop élevé pour bien me rendre compte de ce que cela impliquait. Je pouvais maintenant essayer de diminuer sensiblement la quantité, me concentrant sur le résultat plutôt que sur la quantité. Après tout je voyais très bien ce que je devais faire autant essayer de le reproduire.

Les tests furent nombreux, entre les explosions suite à une quantité trop importante d’énergie et les fois où il ne se passait tout simplement rien faute d’énergie. Il y avait réellement un stade à dépasser et un à ne pas dépasser pour atteindre le parfait équilibre. Je fini par trouver quelque chose qui y ressemblait plus ou moins. Essayant à plusieurs reprise de concentrer mon énergie de la même façon qu’il l’avait fait sur ma brûlure.
    J’vais essayer de pas vous broyer un doigt…

Finalement ma main se posa au dessus de sa blessure, essayant de la soigner. L’espace d’un instant j’y crus, ayant presque l’impression que sa blessure était en train de se soigner, avant que tout ne m’échappe et que je me rende compte que je n’étais pas le moins du monde en train de le soigner. Bien au contraire. Cet énergie que j’avais pris pour la même que la sienne, à la seule différence de la couleur n’était clairement pas une énergie de soin, mais bien une énergie brûlante qui lui fit retirer vivement la main en arrière, une énorme cloque recouvrant maintenant tout son doigt, brûlé au troisième degré.
    Ahhh ! Merde !

Première tentative raté !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Ven 21 Nov - 0:03

En regardant le haut gradé de la Dixième tenter vainement d'ajouter à son reiatsu la petite touche qu'il cherchait à obtenir, Shin se remémora le fameux jour où il avait prit la décision de rejoindre la Quatrième division. Ce jour où il s'était démarqué des autres grâce à un talent dont il ne soupçonnait pas l'existence. Les gros durs faisaient les malins à se taper dessus quand ils y arrivaient après leur énième tentative, le prof les mettant à la porte en leur criant qu'il n'y avait pas de quoi être fier. Le futur médecin avait réussi l'examen final, comme très peu dans sa classe. Faire partie de l'élite avait été l'un des moments les plus mémorables pour lui dans la période post-admission au Gotei. Et grâce à Shu, le lieutenant venait de revivre ce si beau moment.
Ses premiers tests s'avérèrent infructueux pour souvent le même problème : l'énergie insufflée était bien trop agressive pour guérir quoi que ce soit. Ce qui fit rire le garçon, tout en restant dans son rôle d'enseignant.

Vous y arriverez surement mieux en oubliant votre mission. Je vous sens crispé. Faites le vide dans votre esprit, ne pensez qu'à réussir ce que vous m'avez demandé de vous enseigner.

Finalement, le capitaine se décida à intervenir sur la blessure que s'était faite Shin, l'avertissant au passage qu'il n'était pas sur de réussir. Chose que le garçon ne s’inquiétait pas puisqu'il pourrait se soigner si problème il y avait. Passant sa main au dessus de la blessure, le médecin y crut vraiment quand le reiatsu de Shu commença à luire. Mais lorsqu'il se rendit compte que l'amas d'énergie était bien trop important pour panser quoi que ce soit...
Une grimace. Puis un geste brusque en réponse à la douleur vive et soudaine. Son doigt avait enflé jusqu'à avoir une énorme cloque en guise de bague, tout en devenant rouge vif. Arf, une brûlure au troisième degré... Il avait pas fait dans la dentelle pour un premier essai !

Ne vous en faites pas Capitaine, je m'en occupe.

Commençant à rassembler assez de reiatsu pour remettre à neuf ce doigt brûlé, il s'arrêta. Et si...

Prenez le temps d'observer comment je fais. Peut être trouverez vous comment faire pour éviter de nouveau un tel incident technique, et parvenir au résultat que vous convoitez tant.

La procédure de soin commença, et Shin prit tout son temps pour expliquer mot à mot chaque geste, le temps du déploiement d'énergie, l'obtention du tant voulu besoin curatif. Il faisait vraiment tout son possible pour paraitre le plus clair possible. Le garçon espérait vraiment que le capitaine puisse parvenir à ses fins. Cela lui permettrait de dormir tranquille, avec la sensation d'avoir accompli son devoir. La cloque disparaissant petit à petit, le lieutenant arrêta les soins qu'il se prodiguait pour s'en remettre à son supérieur hiérarchique.

A votre tour. Tachez de ne pas me faire exploser la main cette fois, il serait fâcheux pour moi de panser les blessures avec une seule main. Mon niveau est peut être bon, mais faut pas abuser non plus niveau handicap ! Haha !

S'il réussissait, il aurait droit à retenter l'expérience sur une blessure plus conséquente. Car il faut avouer, une brûlure, même au troisième degré, restait comme le test du premier jour à l'académie en cours de soin, une banalité.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Jeu 4 Déc - 21:51


    Plus facile à dire qu’à faire.

Lâchais-je, agacé de ne pas avoir réussi. J’avais toujours eu de la facilité pour ce genre de chose à l’académie et apprendre le Kidô avait été si simple que j’en avais oublié ce que c’était d’apprendre, de réellement galérer pour apprendre quelque chose ! Je n’étais pas réellement doué pour ce genre de chose et il y avait peu de doute quant au raison pour lesquelles je n’avais jamais appris cet art qu’était les soins. Je ne pensais qu’à me battre, sans jamais avoir pensé à me soigner moi même. Aujourd’hui j’allais réussir cet apprentissage, j’étais un Capitaine et si bon qu’il était il n’était après tout qu’un Vice-Capitaine, je ne me laisserais pas faire ainsi ! Hors de question !

Je l’observais, détaillant chacun de ces gestes comme j’aurais détaillé les mouvements d’un de mes ennemies lors d’un combat. J’observais chacun de ces gestes, même le plus accessoires, essayant de comprendre comment il s’y prenait, essayant de comprendre les forces qu’il y avait derrière sa technique. Cela paraissait si simple à le voir faire. Appliquer de l’énergie sur sa blessure, de façon si douce et pourtant si contrôlé. Il devait l’avoir fait des millions de fois, pourtant je devais comprendre en l’observant, je devais y arriver !

Ma main s’activa dans les airs, modulant de l’énergie, cherchant l’exact mélange qui me permettrait de réussir ce bête entrainement. Je n’étais pas plus stupide qu’un autre et si des étudiants de l’académie y arrivaient, j’y arriverais aussi. L’on prouvait lire sur mon visage de la crispation et de la concentration. Je devais à tout prix réussir à me calmer, à vider mon esprit, à ne plus penser à rien d’autre qu’à la tâche que j’avais à accomplir.

Sans même y réfléchir mes yeux se fermèrent alors que ma main toujours en l’air s’arrêta de trembler, ma respiration se fit plus lente, plus controlé. J’agissais sur mon corps comme je l’aurais fait lors d’un combat, vidant ma tête de toutes informations inutile, oubliant complètement le monde alentours pour ne me concentrer que sur une chose, la blessure sur sa main. Ma main toujours en l’air se mit à luire d’une énergie rouge bien plus douce que la première fois. L’intensité de cette énergie variait et l’on voyait que je n’arrivais pas à contrôler le flux d’énergie si bien que je l’aurais voulu. Pourtant je ne perdis pas mon calme, j’avais le temps et je savais que j’étais sur la bonne voix. Ma main se tendit, à plat dans les aires, paumes vers le bas. L’énergie traversa chaque partie de ma main avant de s’échapper pour former autour de celle-ci un halo rouge, d’un rouge si éloigné de celui qui s’échappait de mon corps lorsqu’Heyshiro faisait son entrée, un rouge tellement plus proche des variations clair d’Onibi. Je la savais en train de m’aider, elle s’était mise à chantonner dans ma tête, pour m’aider à me concentrer.

Lorsque j’ouvris finalement les yeux ma main s’abaissa en direction de celle de Shin, pourtant je ne perdis pas le contrôle. A un rythme bien loin du sien et avec une technique laissant encore clairement à désirer la cloque du Vice-Capitaine commença à désenfler, avant de disparaitre légèrement, lentement, avant d’accélérer légèrement la cadence pour que finalement celle-ci disparaisse complètement de sa main.
    C’est pas encore tout à fait ça, mais ça commence à ressembler à quelque chose, non ?

J’attendais son approbation, et surtout, la suite avec impatiente !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   Ven 5 Déc - 11:37

Voilà que le capitaine faisait des progrès. La cloque désenflait petit à petit, certes pas à une vitesse folle, mais c'était déjà un bon début. Agrémentant son élève du jour d'un sourire, le médecin décida de passer à la vitesse supérieure.

Voilà qui est mieux, en effet. Vous avez saisi la manière de procéder. Désormais je vais hausser le niveau.

Attrapant le premier objet métallique qu'il trouva, Shin s'entailla la jambe de façon à ce que la plaie soit assez conséquente. Cette fois il ne se servit que d'un coagulant mais en petite quantité, de façon à ce qu'il n'y ait pas d afflux de vague sanguine pendant l'intervention de Shu. Si jamais il ne réussissait pas, le vizard resterait à un niveau on va dire acceptable pour un capitaine. Mais en ce qui concerne son véritable potentiel, ce serait un gâchis monstre. Enfin, Shin serait la pour rattraper le coup comme toujours.

Vous avez mis assez longtemps pour soigner une cloque que vous avez faite de toute pièce. Je suis curieux de voir comment vous vous en sortez devant une blessure de cette taille.

Désignant du doigt la jambe meurtrie, le lieutenant affiche une mine décontractée. L'habitude sans doute. Ce n'est pas la première fois qu'il s'inflige ce genre de sévices, toutefois c'est la première fois qu'il sert de cobaye volontaire pour un cours improvisé. Le garçon semble inquiet, mais ne le montre pas. Si jamais le capitaine Igarashi venait à se planter et sortir de ses gonds après un échec, qui sait ce qu'il fera à la pièce. Et au médecin. Un tel déploiement d'énergie pour une simple cloque... Allait il avoir recours à son masque pour soigner cette plaie ? Pourvu que non se dit le jeune garçon.

Sachez que la taille d'une blessure importe très peu sur la quantité d'énergie à fournir pour la guérir. Tout est une question de temps. Vous pouvez aussi bien réparer cette plaie vite fait ou prendre du temps pour bien faire. Bien sur, le proverbe "vite fait bien fait" est valable que lorsque vous avez suffisamment de compétence dans ce domaine pour vous permettre de le faire entre deux actions lors d'un affrontement, vous prenant quelques secondes tout au plus.

En disant cela, le shinigami de la Quatrième se voulait un tantinet rassurant pour que l'élève Igarashi ne se mette pas de pression supplémentaire sur les épaules. Ne sachant pas si cela allait pas faire le contraire, il eut une grimace avant de reprendre un air souriant.

Tout est une question de contrôle d'énergie. Durant notre combat vous arriviez bien à la gérer. Serait ce trop demander à votre corps de soigner cette plaie ?

Jouer la carte de la provocation, voir jusqu'où il est capable d'aller pour se dépasser. Fallait juste qu'il parvienne au même résultat qu'avec la cloque, peu importe le temps que ça prendra. Shin n'était pas pressé. Enfin si un peu. Mais aussitôt de penser à tout ses dossiers qui l'attendaient sur le coin de son bureau, le médecin préféra faire abstraction de cette vilaine pensée. Il était occupé là, ça attendrait.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Prise de parole [ft Igarashi Shu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prise de parole [ft Igarashi Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-