AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Une sombre rencontre (Pv Shihôin Arisu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : 8ème siège de la 2ème Division

Messages : 21
MessageSujet: Une sombre rencontre (Pv Shihôin Arisu)   Dim 24 Aoû - 13:48

Dans ce sombre couloir, ou régnait une atmosphère morbide, étaient enfermés les prisonniers. Le gardien de prison, - à cette heure-ci Akaiba - était assis en tailleur sur une chaise. Il aimait cette semi obscurité ou seul une lampe diffusait tant bien que mal de la lumière. Un lointain hurlement retentit, et les vibrations de la voix firent frissonner le garde.
*Encore une crise .... quand se calmera-t-il celui-là ?* pensait-il.
En effet ce hurlement assez surprenant venait toujours du même bougre un fou de la douzième qui avait déserté des centaines et des centaines d'années au-par-avant.

Tandis que les heures passaient, les prisonniers parlaient, criaient, riaient et se moquaient même de l'allure du garde.
*J'leur mettrait bien mon poing dans leur tronche à ceux là. Heureusement que la garde est bientôt finie.*
Il ne restait qu'une petite heure à tenir avant l'arrivée de son successeur. S'allait être une drôle de soirée pour le suivant. Pour passer le temps, Akaiba se mit a lister ce qu'il allait faire ensuite. Il pourrait bien aller s'entraîner. Il y avait des bruits qui courraient comme quoi les têtes brûlées de la onzième aidaient ceux qui voulaient s'entraîner. Ou bien il pourrait continuer a méditer ? Faire un somme ?
*Roh et puis on verra ça en sortant puisque nous sommes encore là.*

Dehors, le bruit de la pluie martelant le sol se faisait entendre. Pourtant ils étaient bien loin de là surface.
*Bon aller ! Dernière inspection avant la sortie.*
Akaiba parcourut alors le long et obscure couloir remettant a leur place les prisonniers égarés. Qu'il était long ce couloir ! Au moins dix minutes pour parcourir le long, et donc autant pour revenir. Et les détenus avec leurs regards, avides de liberté, plein de folie, aux aguets du moindre mouvement pouvant leur permettre de s'évader. Ils dégoûtaient l'actuel garde. Alors il se concentra pour ne pas détourner son regard de son siège. Dans quelques minutes il serait assis sur son siège dans l'ombre des regards, et attendrait la suite. Il n'attendrait d'ailleurs que peu de temps puisque le prochain tour de garde était dans une dizaine de minutes. A peine Akaiba était assis que son successeur arriva. Ce dernier n'était pas n'importe qui dans la deuxième division. C'était un supérieur Shihôin Arisu la cinquième siège de sa division, une jeune femme un peu plus petite que lui (ce qui est rare) avec une sorte de heaume sur la tête. Akaiba se lança a terre et se prosterna comme le voulait le règlement.
Il leva la tête regarda la jeune femme puis dit:
_Tout est en ordre, je viens d'inspecter la prison. ils sont nerveux ce soir.
Une fois sa phrase finit il s'empressa de baisser a nouveau la tête attendant les ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2485-yume-akaiba

avatar
Rang : Kyû Ban Tai Fukutaisho

Messages : 147
MessageSujet: Re: Une sombre rencontre (Pv Shihôin Arisu)   Ven 29 Aoû - 13:14

La pluie commençait à tomber doucement sur le sereitei puis elle se fit de plus en plus fort sans pour autant frapper le sol avec la force d’un déluge. Heureusement pour Arisu, là où elle doit se rendre ne nécessite pas de passer par l’extérieur. Cela lui rallonge le trajet de quelques minutes, mais mieux vaux ça que d’être trempée. De manière générale la dame n’aimait pas l’eau, hormis pour la boire. Alors à moins que la situation l’y oblige, jamais on ne la verra en contact d’un liquide.

Comme son tour de garde à la prison allait débuter d’ici vingt petites minutes. Pressant le pas à la limite de courir, traversant les couloirs et descendant les marches d’escalier avec une telle célérité qu’elle ne vue les visages des shinigamis croisés. Elle s’était tellement dépêchée qu’elle arriva finalement avec dix minutes d’avance.

Le précédent garde l’attendait sur sa chaise, la moitié du corps dans la pénombre tant l’ampoule éclairée mal la pièce. Il s’avère tout de même étonnant de voir une pièce aussi mal éclairée au sien de la deuxième division. En sortant, la Shihôin pense qu’il lui faudra faire une recommandation pour améliorer la lumière. Il n’est pas logique de voir tous les quartiers avec une luminosité impeccable alors que le couloir menant aux cellules des prisonniers du sereitei ne peut en profiter...

Chose appréciable pour la nuque de l’aristocrate. L’homme qu’elle vient remplacer se relève presque aussi grand qu’elle même avec un ou deux pouces près. Elle n'aura pas à lever la tête cette fois-ci. Un regrette un manque de politesse dans sa démarche. Si elle apprécie de voir le huitième siège s’agenouiller devant sa personne. Constater qu’il oublie de se présenter relève et être aussi beaucoup trop bref dans ses informations montre que l’individu est un peu tête en l’air.
    Merci, de ce résumé bien que trop court. J’aimerais plus de détail au sujet des prisonniers, qu’est qui les rend nerveux pour ce soir en particulier ? Et je vous prierais de ne plus oublier de vous présenter devant un supérieur hiérarchique.

Un ton neutre seulement appuyer par la douceur du timbre de sa voix. Ses mots suffiront à montrer l’erreur de son subordonné. Un hurlement soudain, celui d’un fou. N’importe qui sursauterait en entendant un cri pareil. Seulement, le cinquième siège eut comme unique réaction, des yeux qui tournent en direction de la porte, avant d’observer à nouveau le shinigami de ses prunelles océanique.
    Pouvez-vous me dire qui est le dément braillant ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2491-shihoin-arisu

avatar
Rang : 8ème siège de la 2ème Division

Messages : 21
MessageSujet: Re: Une sombre rencontre (Pv Shihôin Arisu)   Lun 1 Sep - 20:47

la réplique de sa supérieure, intimida le jeune shinigami. Ses joues virèrent au rouge, pour ne pas le montrer, il se remit a genoux, baissant la tête.

"Yume Akaiba, huitième siège de la deuxième division. Mes plus plates excuses Madame. Quand au fou hurlant ainsi il s'agit du prisonnier de la cellule 302, toujours le même celui qui a tué sa famille en leur plantant ses doigts dans la gorge Madame."

La description du crime était horrible et à entendre, et à dire. En fait il n'avait pas seulement égorger sa famille avec ses doigts. Il s'était aussi nourri de leur corps jusque décomposition de ces derniers. C'était un fait que l'on évitait d'aborder puisqu'il était horrible. Dire cela fit d'ailleurs frissonner le jeune homme. En face de lui, Shihôin Arisu de son nom, ne cilla pas. Elle était stoïque. Il décida alors, de l'emmener devant la cellule du dit prisonnier. Il passèrent devant une foule de prisonnier surexcités. L'arrivée d'une femme aussi petite soit-elle, les rendaient fous. Ils collaient leurs visages crasseux, et creusés par la fatigue aux barreaux, riant, criant de tout leur être. Il marchèrent ainsi regardant devant eux jusqu'à destination. La, un homme caché par l'obscurité. Il pleurait, ou du moins c'était le seul son sortant de son être que l'on pouvait percevoir. Il avait les mains liés, pour éviter le suicide. Ces vêtements étaient en lambeaux. Il ressemblaient par ailleurs plus a des chiffons qu'à des vêtements.

"Par ici Madame, il ne devrait pas tarder a piquer une autre crise, c'est environ toutes les cinq minutes."

Il attendirent alors. Pas plus de de quelques secondes avant que la chose se produisit. Là soudainement tous les prisonniers se turent. C'était le calme avant la tempête. Tout le monde savait ce qui allait se passer. Peu de temps séparait le silence d'un hurlement. La le prisonnier se tordit dans sa cellule, non en fait il convulsionnait sur le sol poussiéreux. hurlant encore plus fort. Ses mains s'agitaient donnant du fil a retordre au lien, ils se distordaient dans tous les sens, ne brisant pourtant pas. Cet homme était fou a lié mais personne n'osait faire quoi que ce soit. Cet instant ne dura qu'une poignée de secondes. Mais ces dernières semblaient longue, très longues.

"Voilà vous savez tout Madame, je suppose que nous pouvons retourner au poste d'observations, a moins que vous ne vouliez aller voir plus loin."

Akaiba dans son ton de voix laissa entendre qu'il était lassé de son travail et qu'il souhaitait pouvoir rentrer chez lui dans le silence, à la rigueur boire un verre, mais surtout, surtout ne plus entendre de pareils braillements -du moins jusque son prochain tour de garde ...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2485-yume-akaiba

avatar
Rang : Kyû Ban Tai Fukutaisho

Messages : 147
MessageSujet: Re: Une sombre rencontre (Pv Shihôin Arisu)   Sam 6 Sep - 16:09

Arisu demeurait de marbre devant la réaction du huitième siège. On ne parle pas ici des excuses obligatoires ni du fait même qu’il baissa anormalement la tête. Non, il s’agissait du virement au rouge de ses joues à la remarque de sa supérieure et aussi qu’il trembla juste en décrivant le déséquilibré. Constat surprenant pour un homme de la deuxième division. Sans doute est-il trop aisément impressionnable en comparaison de la Shihôin.

Au moins, il paraît se reprendre assez vite, durant la traversée de la prison. Il ne laissa rien apparaître, malgré le comportement de tous les aliénés en cellule et des têtes sorties tout droit d’un musée des horreurs. Toujours moins atroces que leur élocution, qui avec le vacarme général rendait complètement incompréhensible la signification des phrases entière. Ils mirent peu de temps à arriver devant le dément en question. L’homme pleurait, les mains attachées par de solides chaînes et une tenue si l’on pouvait le dire dans un état encore plus pitoyable que l’individu lui même. Abaikai lui précise qu’il pique une crise toutes les cinq minutes. C’est précis. Un cycle qui se répète régulièrement que les détenus n’ignoraient pas. Se taisant quelques secondes, comme pour laisser l’énergumène faire son récital. La tempête sonore passait, l’aristocrate put demander une autre précision à Yume.
    Des médecins se sont-ils penchés sur son cas pour connaître la cause exacte de son état ?

Mille et une raisons permettraient d’expliquer son cas, mais Arisu voulait en savoir plus sur le malheureux s’il est permis de l’appeler ainsi. Cela est juste de la simple curiosité passagère. Qu’elle reçoive une réponse ou non ne changera rien à sa journée.
    D'accord. Retournons au poste d’observation. J’aimerais qu’une fois sur place vous me disiez s’il y a des captifs auquel je dois prêter plus d’attention que d’autres.

Bien entendu dans une prison, il faut se méfier de tous les individus derrière les barreaux. Mais il est de circonstance qu’il restera toujours des êtres plus enclins à créer de l’ingérence que la majorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2491-shihoin-arisu
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une sombre rencontre (Pv Shihôin Arisu)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une sombre rencontre (Pv Shihôin Arisu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De la noblesse d'Algieba [ft. Shihôin Arisu]
» Une ruelle sombre
» .Sombre rêve. |.Libre.|
» Secret entre guerrier [ Rêve Sombre ]
» Plume Sombre [Journaliste]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-