AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Tour 1 - Groupe 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Tour 1 - Groupe 5   Ven 12 Déc - 13:53

Tour 1 - Groupe 5

Type de combat : 1 vs 1 (match handicap)
Santo Pastor vs Talion

Ordre de post
Santo Pastor
Talion


N'oubliez pas de bien lire les règles avant toute chose. Concernant la situation dans laquelle le combat se déroule... Cela vous revient entièrement de le déterminer. Cela peut être n'importe où, dans n'importe quelle circonstance. Ces combats sont hors-trame, faites donc parfaitement comme bon vous semble à ce niveau-là.

Handicap : Santo Pastor sera pénalisé d'un PC en Résistance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Rang : Rey du Hueco Mundo, Messager de Sima

Messages : 759
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Sam 13 Déc - 6:04

La foule grondait comme un tonnerre sans fin, attendant avec impatience l'arrivée des combattants. Ils étaient des centaines, rassemblés autour de l'imposante arène, mélangeant leurs odeurs, bavassant comme des oies, échangeant sous le manteau quelques pièces pour un pronostic. On avait fait grand bruit dans tout le Royaume du duel du jour, et certains étaient venu de fort loin pour assister à ce qu'on annonçait comme une bataille d'une violence et d'une cruauté sans nom.
La tribune royale, dressée au plus près de l'arène et surplombant toute la populace, était remplie de nobles, de clercs, de dignitaires étrangers, de mages puissants aussi bruyants que l'était la plèbe. Leurs considérations différaient cependant en bien des points, les conversations des riches et des puissants traitant de politique, de finances, de religion, de mariages et de parricide. Le trône du Roi était vacant, un siège haut et richement ornementé, que beaucoup convoitaient mais bien peu seraient capables d'occuper. Le Roi ne siégeait pas à sa place car, aujourd'hui, c'était le Roi qui combattait.

Un souverain qui prend les armes pour affronter son rival, c'était aussi commun qu'une brosse à dent dans la maison d'un pouilleux. Mais ce Roi-ci avait ceci de différent de ses prédécesseurs (plus adeptes du fil d'un couteau sous la gorge pour régler les problèmes) qu'il était un combattant émérite, et plutôt volontaire lorsqu'il était question de savoir qui de deux hommes était le plus capable de faire saigner l'autre. Une attitude décriée par ses conseillers - soucieux de garder leur gagne-pain en vie - et par ses homologues des autres pays - inquiets de devoir reproduire son exemple. Les élans guerriers du Roi provoquaient en revanche la joie des gueux - en mal de divertissement - et des bookmakers - qui avaient là l'occasion régulière de plumer les gueux en question.
L'attente fut interrompue par un coup de cor, immédiatement suivi d'acclamations de la foule, déchaînée par l'idée que tout allait enfin commencer.
D'un bout de l'arène de bois, qui devait faire une cinquante de mètres de diamètre, jaillit d'une porte ouverte par ses écuyers le Roi. Santo entra d'un pas vif et volontaire, provoquant une fièvre renouvelée dans le public rupestre, des applaudissements plus mesurés parmi les riches. Il brandit le poing, montrant par ce simple geste qu'il était prêt pour le combat, tournant sur lui-même pour saluer la foule. Le Roi qui se prenait pour un gladiateur était vêtu d'une armure noire comme la cendre, aux angles acérés, qui lui donnait une protection toujours précieuse lorsqu'il s'agissait de tailler le fer. Nulle épée à sa ceinture ; ce chevalier-ci avait développé sa propre méthode de combat, usant d'une chaîne acérée comme d'un fouet, qu'il manipulait avec une dextérité démoniaque. Ceci, ajouté à sa maîtrise de la magie du feu, lui avait donné le surnom de Roi-Dragon - un de ses écuyers s'était aussi donné le sobriquet de "dragon", le Roi lui avait crevé un œil pour la peine.

    « Aujourd'hui, je réclame du sang ! s'écria-t-il avec force, couvrant un instant les cris qui repartirent de plus belle en entendant la promesse du Roi. Je réclame la tête de celui qui ose me défier et qui ose renier notre Dieu Sima ! Je réclame ta vie, Talion !

Santo se tourna vers la porte opposée à celle qu'il avait passé, attendant l'arrivée de son adversaire. Il libéra la chaîne qui lui servait d'arme, la faisant claquer comme un fouet. Un compte à régler. Une seule issue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2361-santo-pastor-rey-del-hueco-mun

avatar
Messages : 32
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Sam 13 Déc - 20:22

    Santo avait toujours su faire preuve d'extravagance. Et il le confirmait encore une fois en ce jour.

    Mais après tout, c'était son choix. S'il souhaitait prendre le risque de s'humilier et de perdre la face en public, devant tous ses sujets réunis, grand bien lui en fasse. Pas qu'il soit un adversaire risible pour autant, bien au contraire. Mais le Roi aimait beaucoup trop se noyer dans les acclamations de la foule pour son propre bien mental. Il était dépendant de l'adoration des masses. Un pauvre hère vêtu d'habits somptueux payés par les mêmes pouilleux massés sur les remparts qui l'acclamaient. Quelle ironie. Le peuple de ces terres avaient depuis longtemps été privé de sa capacité à réellement réfléchir. Ils acclamaient quand on leur offrait un divertissement, tout simplement. Et maintenant, l'impression de finalement être au dessus de la noblesse qui allait se battre sous leurs yeux les galvanisaient encore plus. Cette douce illusion d'avoir de l'importance, elle les tiendrait en laisse pour encore longtemps. Il suffisait de distribuer à petites doses aux bons moments.

    Au milieu de tout ce vacarme, il pouvait voir le souverain piquer la foule au vif, les pousser à hurler comme des déments pour l'encourager dans son propre délire. Ça n'avait rien d'un combat. Du moins, pas pour l'instant. Il ne faisait qu'en faire un spectacle pour la plèbe. Fort bien. Ils auraient le spectacle qu'ils voulaient.

    À peine le roi eut-il fini de provoquer son adversaire encore invisible aux yeux de la foule, que ses dernières paroles furent suivies des portes doubles à son opposé qui volèrent en éclat. Volant sur quelques mètres, arrachées de leurs gonds sans aucune pitié. D'un coup de pied brutal, la forme du colosse avait mis un terme aux palabres du faux-comédien pour faire son entrée. Intimant un soudain silence apeuré et surpris à la foule. Tels des bêtes de somme énervées qui réalisent soudain la présence du loup dans l'étable. Ils pouvaient acclamer leur roi autant qu'ils le voudraient, ils n'en restaient pas moins un tas d'ivrognes impressionnables qui n'osaient maintenant même pas respirer, de peur d'attirer sur eux l'attention du monstre qui sortait de l'ombre. Ses pas résonnant sur la terre dans le silence de mort qui régnait sur les lieux. Deux fois plus large que n'importe quel homme. Les mains aussi grandes que des chaises. Si haut qu'il en devenait presque une créature de légendes. La peau couverte d'argile grise pour lui donner un aspect presque cadavérique alors qu'il dardait sur son adversaire un regard lourd de promesses funèbres.

    Aucune arme à sa ceinture. Car c'était ainsi qu'il était connu. L'homme aux poings plus puissants que le plus puissant des marteaux de guerre. Capables de pourfendre hommes et bêtes comme s'ils n'étaient que des fétus de paille. Un démon à forme... quasi-humaine. La seule chose qui attirait le regard sur sa personne étant un pendentif. Un cristal rouge sang, gros comme le poing, au bout d'une chaîne de fer grossière. La pierre semblait briller de l'intérieur, comme animée d'une vie propre. De nombreuses histoires circulaient sur cet artefact. Comme quoi dans ce joyau serait contenue la réelle essence maléfique du géant gris. Une créature innommable, sortie tout droit des enfers. Heh. Les hommes et leurs superstitions.

    Finalement immobile devant le Roi, toisant ce dernier de toute sa hauteur, Talion fixa ses prunelles sanguines dans celles de son vis-à-vis. Ni l'un ni l'autre ne craignait la mort. Et c'était bien ce qui rendrait ce combat intéressant.

    « Nombreux ont été ceux qui ont prétendu à ma tête, Roi des Parjures. »

    Le colosse leva lentement la main, amenant sa main au pendentif à son cou sous les regards et les quelques cris soudainement apeurés de la foule. Arrachant la gemme de son cou en brisant la chaîne d'un mouvement sec, le colosse brandit la pierre de sang sous le regard du souverain. Même de là où il se trouvait, ce dernier pourrait sentir la chaleur émanant de l'objet. Peut-être même pourrait-il entendre le battement régulier et sourd cognant en son sein, tel un coeur cristallisé brûlant à la manière d'un brasier enfermé.

    Le regard de Talion se fit ainsi plus menaçant, alors que ses doigts de plus en plus serrés sur la pierre produisirent à sa surface la première de plusieurs craquelures.

    « Et comme tant d'autres, il te faudra davantage que des vaines paroles pour triompher de moi! »

    La pierre éclata. Soufflant un vent brûlant sur toute l'arène. Jetant plusieurs spectateurs sur le dos, causant la panique chez certains. Une fumée noire avait rapidement recouvert le colosse dont les yeux étaient passé à l'état de braises ardentes avant de disparaître à la vue de tous. Et maintenant, tous pouvaient entendre craquements et rugissements de plus en plus puissants alors que le sol lui-même se craquelait à plusieurs emplacements. Une vague de chaleur supplémentaire fit reculer la foule dans les gradins, et une main noire, colossale et sortie des pires recoins de l'imagination de l'homme, jaillit de la fumée pour se planter dans le sol juste devant le Roi. Et alors que la fumée commençait à s'écarter, le monstre fut révélé. Géant infernal, à la peau de pierre parsemée de craquelures laissant entrevoir l'Enfer lui-même.

    Exhalant avec fracas une volée de tisons brûlants, Talion se redressa de toute sa hauteur, émergeant même en delà du peuple terrifié.

    « QUE S'ACHÈVE TON RÈGNE, SANTO PASTOR. »

    L'Enfer avait bel et bien ouvert ses portes. Et l'un d'eux sombrerait dans les flammes avant la fin du jour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2834-talion#24864

avatar
Rang : Rey du Hueco Mundo, Messager de Sima

Messages : 759
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Dim 14 Déc - 6:53

Le colosse était sans doute l'un des combattants les plus redoutés de tout le Royaume. Il avait eu le privilège de devenir une légende avant sa mort, lui que l'on disait haut de dix mètres et capable de couper un éléphant en deux à mains nues. Quelques exagérations dans le conte de Talion, mais une solide base de vérité. En effet, il était bien plus grand que la moyenne, un géant en comparaison du Roi-Dragon qui dût lever les yeux pour fixer le regard rougeoyant de son adversaire. Et sa force était herculéenne, la taille de ses bras en étant la preuve évidente. Cependant, Santo le savait, il n'était pas aussi immortel que certains le prétendaient. La légende de Talion était contée, celle de Santo serait écrite, et seule la sienne perdurerait.

Le monstre de foire joua également la carte du divertissement, ou alors le fit-il involontairement. Le Roi observa avec un intérêt amusé son manège - sa transformation, qui avait le mérite d'être impressionnante. Il se demanda quelle était la part de magie dans tout ceci. Était-il né gigantesque ou un sort lui avait donné cette taille ? Avait-il durci ces muscles par l'effort ou une potion coulait dans ses veines ? Au moins, il était évident que c'était un artefact qui lui donnait son don de moduler la lave - version plus liquide des capacités du souverain à jouer avec les flammes. En ces temps sombres, nul ne pouvait vaincre sans magie, et Santo était de ceux qui n'étaient hostiles à aucune forme de magie, quelle qu'elle fut. Ainsi, il n'appréhendait pas ce combat. Il avait accédé à une maîtrise incroyable dans toutes les arcanes mystiques, et la taille et la puissance de Talion ne feraient pas le poids.

    « Mon règne durera mille ans et plus encore, golem. Ton existence, en revanche, ne verra pas le coucher du soleil. N'espère cependant pas un repos paisible après ta mort. Un monstre de cette taille, ce serait idiot de gâcher toute cette viande ! Les limiers du Palais devraient avoir de quoi manger pendant quelques mois. »

Dernière provocation. La foule hésitait encore à parler, se demandant si l'arène - heureusement protégée par des sortilèges pour éviter les victimes collatérales - n'allait pas bientôt devenir non pas la scène d'un combat épique, mais d'un carnage barbare. Les deux étaient connus pour leurs techniques de combat violentes, sanglantes, sans subtilité réelle. Ce serait un affrontement de titans. Et Santo en lança le coup d'envoi.

    « Maintenant, Talion, je vais te faire ravaler ton insolence et t'apprendre pourquoi je porte le titre de Roi !

Les flammes jaillirent de son armure, comme les pétales d'une fleur qui éclosent. La chaleur augmenta soudainement, couvrant amplement celle de Talion, plongeant l'arène dans une suffocation infernale, tandis que le Roi baignait dans son feu adoré, par lequel il avait conquis, puni et tué. Les prémices de l'affrontement mortel, qui arrachèrent les spectateurs à leurs craintes. L'un se risqua à hurler un encouragement, un autre suivi et bientôt, toute la ferveur reprit de plus belle.
Santo ne sentait pas pénalisé par son armure. Elle avait bénéficié depuis des années déjà d'un enchantement, garantissant sa résistance mais allégeant considérablement son poids. Il avait l'impression de ne porter que du tissu, un peu raide et ne facilitant pas pleinement ses mouvements, mais garantissant une rapidité d'exécution surréaliste. Il la portait sans jamais ressentir la moindre fatigue. Elle était un de ses nombreux atouts dans ce combat. Les poings de Talion brisaient les os, écrasaient les crânes et fendaient la Terre ; mais il faudrait du temps et des efforts avant d'ouvrir cette carapace.

Il s'arqua soudainement en arrière, plus se cambra en avant. Il ouvrit la bouche et cracha sur le Goliath de lave un souffle de feu ardent, qui l'avalerait tout entier, malgré sa taille surhumaine. Le souffle dura quelques secondes, puis s'arrêta brutalement - la fumée n'eut même pas le temps de se disperser que le Roi-Dragon attaquait à nouveau. Dans un mouvement rapide, son bras jaillit comme un serpent, et son fouet métallique fut projeté en avant, prenant la forme d'une lance de plusieurs centimètres d'épaisseur. Visant l'immense cage thoracique du géant, le but était de le transpercer de part en part ; les flammes qui couvraient son armure s'élancèrent le long de la chaîne tranchante, l'entourant comme une gaine brûlante pour brûler les chairs perforées.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2361-santo-pastor-rey-del-hueco-mun

avatar
Messages : 32
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Lun 15 Déc - 1:30

    Les derniers mots de provocation avaient été échangés, et avec eux, le combat pouvait commencer. On pouvait voir la chose comme une habitude. Un principe de base connu par tous. Talion n'avait lui-même jamais été du genre à choisir l'option qui irait distraire le spectateur moyen. Mais pour l'occasion, un peu de théâtralité avait semblé pouvoir s'intégrer sans problème avec l'évènement. Après tout, une tribune pour assister à leur échange de coups avait un petit quelque chose d'attrayant que même le colosse ne pouvait nier. Sous les yeux de tous, se déroulait une scène à nulle autre pareille. Un combat qui resterait gravé dans les mémoires pendant des décennies à venir. Qui que soit le vainqueur de cette joute, ils entreraient tous deux dans une légende qui leur serait propre.

    Or, le Roi avait beau être puissant, ce genre de raison ne pouvait somme toute qu'être une motivation supplémentaire pour lui infliger un châtiment digne de mention. Une blessure qu'il n'oublierait jamais de son vivant, tout comme ses sujets qui en parleraient... pour les décennies à venir eux aussi.

    Il était peu de choses qui pouvaient se vanter de surpasser la chaleur du corps de Talion lorsqu'il adoptait cette forme qui était présentement la sienne. Tel un volcan sous forme humanoïde, il devenait ainsi une créature qui brûlait jusqu'à l'air ambiant par sa seule présence. Or, le souverain pompeux semblait avoir décidé de faire preuve d'une compétence marquée dans le domaine, lui aussi. Les flammes s'élevèrent sans avertissement, teintant l'arène de braises et rougissant l'atmosphère elle-même. Ce sorcier de pacotille semblait malgré tout s'y connaître en ce qui concernait son art de la destruction. Pas que la chose ne soit du genre à incommoder le titan plus que de raison ; ses écailles rocheuses s'écartèrent légèrement, laissant filtrer le coeur incandescent du golem. Et même si les flammes du Roi gardèrent leur emprise sur les environs, leur influence ne tarda pas à représenter à peine de quoi faire une mauvaise blague aux yeux du combattant abyssal. Il pourrait lancer toutes les flammes qu'il voulait, il en faudrait beaucoup plus pour venir à bout de lui.

    Et ainsi. Comme si ses pensées avaient trouvé leur chemin jusqu'à son adversaire, Pastor de prendre l'initiative de déverser sur lui une mer de flammes, crachant tel un dragon furieux en sa direction. L'arène résonna d'un rire bref et sonore qui émergea de la gorge de Talion, alors qu'il éleva tout bonnement une main noire devant lui pour écarter les flammes, ne faisant que peu de cas des brûlures de surface qu'elles infligèrent à sa carapace rocheuse. Et lorsque les flammes s'écartèrent, il put voir l'attaque suivante du monarque sournois. Une lance épineuse, parcourue de flammèches avides.

    Fermant sa poigne, le géant de pierre et de feu décocha un coup du revers de son poing contre le projectile, déviant l'attaque sans plus de cas en laissant partir sans regrets quelques gravats arrachés sur le coup. Qu'il s'agisse d'un jeu, de prudence ou d'un manque de considération envers son adversaire, Santo Pastor semblait retenir ses coups. Il faudrait changer cela. Et ainsi, la voix caverneuse du titan s'éleva de nouveau, résonnant dans toute l'arène comme le tonnerre.

    « ALLONS, PLEÛTRE DE ROI. CESSE DE JOUER, ET DONNE À TON PEUPLE CE QU'IL RÉCLÂME. »

    Et venait par la suite le moment d'appuyer ses propos. Comment? Par la même méthode que son homologue. Poings serrés, le colosse ponctua la fin de sa provocation en se penchant vers l'arrière, son torse vibrant soudain d'une lueur plus ardente que d'ordinaire. Et en se précipitant avec force vers l'avant, retenant son corps en plantant un pied dans le sol, il déversa un flot de lave devant lui, couvrant aisément la moitié de l'arène d'une vague suffocante. De quoi donner une raison de réfléchir au roi de pacotille. Ce genre de chose ne serait certes pas suffisante pour le mettre à mal. Mais il se devait de réaliser qu'ils n'avaient pas le loisir de se perdre en petites escarmouches et en lâchetés.

    Ils étaient ici pour vaincre tous les deux. Et les demies-mesures ne convenaient qu'aux perdants.

    Spoiler:
     

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2834-talion#24864

avatar
Rang : Rey du Hueco Mundo, Messager de Sima

Messages : 759
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Lun 15 Déc - 7:23

Talion s'était dépêtré de ses attaques avec toute la subtilité que l'on pouvait s'attendre de sa part. Nulle finesse chez ce barbare de magma, qui appliquait une technique de combat toute particulière. En le voyant brandir un bras pour contrer son torrent de feu, Santo eut un sourire moqueur ; c'était bien mignon, mais ce n'était pas ça qui atténuerait les brûlures. Cela ne faisait que contribuer au spectacle, ce qui convenait parfaitement au Roi. S'il avait voulu la mort du colosse, il aurait pu l'obtenir de bien des façons, mais il voulait sa mort publique. Que son impertinence soit punie devant tous, comme un rappel de l'autorité dont il était le gardien. Il faisait d'une pierre trois coups : il amusait la population, augmentant ainsi sa popularité (toujours utile, même en étant détenteur du pouvoir absolu), il punissait un rebelle devant eux et il se débarrassait de cette grande gueule de Talion.

Ce dernier repoussa du poing son fouet, non sans y laisser quelques égratignures. Et appela de ses vœux un combat moins tempéré - si l'on peut dire. Santo s'apprêta à répondre, mais fut grossièrement coupé par un raz-de-marée de lave, qui jaillit du géant en englobant toute une partie de l'arène, Santo y comprit. Celui-ci, voyant pour la première fois la magie de Talion, compris certains sobriquets qui qualifiaient le combattant. Il aurait pu facilement engloutir une maison entière avec cette simple attaque.
Le Roi laissa la lave l'engloutir et couler autour de lui... son armure faisait un remarquable travail de protection. Celle-ci ne le protégea pas contre la chaleur du liquide magmatique, qui traversa la carapace et lui provoqua de douloureuses brûlures...
Avant que la coulée ne refroidisse et l'emprisonne, il s'en arracha ; non sans peine. Santo parvint à s'en extraire juste avant qu'elle ne durcisse et il se retrouva sur un sol irrégulier, noir et brun, rougeoyant là où le feu liquide n'était pas encore complètement apaisé. L'arène s'était transformée en cœur de volcan. Le public était sidéré par ces démonstrations de sorcellerie, d'un niveau rare.

    « Jouer ? Je ne joue pas. Je te ménage. Il serait dommage que la légende de Talion le Géant s'achève sur une mise à mort rapide. J'ai fait venir des invités de fort loin et convié tous les nobles du Royaume pour assister à ta mort. J'ai envie que le spectacle dure un peu. »

Et pour marquer ce désir, il saisit une potion soigneusement cachée dans un renfoncement de son armure ; car un Roi devait être paré à toute éventualité ! Arrachant le bouchon d'une main, il l'avala d'une rasade. Le liquide sucré agit instantanément. Le corps de Santo irradia d'une lumière dorée au travers de son armure et même si personne ne put voir ses plaies se soigner, cet effet devait paraître assez évident aux yeux du public. Le souverain se sentit cependant l'obligation de préciser la chose - la légende de Talion parlait de sa force, pas de son intelligence.

    « Et voilà. Ainsi, je suis comme neuf, et je vais pouvoir prolonger ta déchéance encore un peu plus longtemps. »

Rapide comme l'éclair, il jette la flasque au sol ; elle n'a pas encore touché le magma solide que l'attaque jaillit de l'autre main du Roi : une sphère de flammes, d'une simplicité et d'une efficacité extrême. Le projectile n'a pas encore touché sa cible qu'il enchaîne directement. Sa chaîne se projette en avant, pile au moment où la boule de feu doit exploser au visage du colosse. Le but est de le surprendre, la première attaque importe peu, c'est la seconde qui doit porter. La liane aura fort à faire pour immobiliser le colosse, mais elle fera son travail ; du moins pendant une seconde. Juste assez pour Santo, qui enchaîne avec une rapidité surhumaine en projetant de son autre main une autre chaîne, qui va à nouveau chercher à transpercer le géant.
La flasque éclata au sol dans un tintement impossible à entendre sous le vacarme de la foule.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2361-santo-pastor-rey-del-hueco-mun

avatar
Messages : 32
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Mar 16 Déc - 5:44

    Encore du spectacle pour la foule. Cet hurluberlu ne savait faire que ça.

    Même si elle n'était évidemment que temporaire, le géant le put qu'apprécier voir le petit noble en armure se laisser engloutir par le flot de lave qu'il lui avait si gracieusement offert. Ce sale prétentieux n'avait sans doute fait cette concession que pour recueillir les acclamations renouvelées de la foule quand il s'en extirperait quelques instants plus tard. Il le savait pertinemment. Mais ce n'était pas pour autant qu'il n'appréciait pas à sa juste valeur un beau moment. Et alors que le magma commençait peu à peu à refroidir, sous le silence pesant de la foule qui espérait le retour de son triomphal de son héros, le concerné gratifia leurs espoirs de sa présence. Émergeant d'un cocon de roche noire pour y grimper et de nouveau lui faire face.

    Si seulement il s'en était tenu à ce moment là. Mais c'aurait été mal connaître le Roi Dragon. Comme quoi les rumeurs de sa langue tournoyant assez vite pour prendre spontanément feu n'étaient pas si ridicules que ça, en fait. Même en plein milieu d'un combat, il ne pouvait pas s'empêcher de jouer les jacasseuses. Est-ce qu'il se perdait en monologues, lui? Non. Une phrase de-ci de-là. Des provocations et des insultes dites sur l'impulsion du moment. Ce genre de petit dialogue rapide et fluide que deux combattants pouvaient s'adresser dans le feu de l'action, quoi. Mais pas ça. Ce guignol se croyait dans une pièce de théâtre en plein air, à l'entendre parler. Non mais qu'est-ce qu'il en avait à faire de la liste des invités? Il allait les lui présenter un par un, peut-être? Et pour couronner le tout, voilà qu'il commençait à jouer les botanistes en pleine campagne de publicité. Il s'imaginait probablement que ce jus de limace fermenté allait changer la donne parce qu'elle avait refermé ses blessures? Allons bon.

    Faut pas non plus le prendre pour un con.

    « HAH. UN SAC DE SABLE RENOUVELABLE. »

    Or, avant de pouvoir lui en mettre plein la figure, il allait falloir faire avec la série d'assauts que le monarque venait d'entamer. À commencer par... la boule de feu qui s'écrasa sur son torse avec un bruit mat, roussissant ses écailles, mais le laissant surtout lui-même désappointé. Est-ce qu'il n'avait pas été assez convainquant quand il lui avait dit de remonter le niveau? Est-ce qu'il allait falloir qu'il lui enfonce le crâne dans le mur à répétition pour faire passer le message!? Le colosse ardent laissa rapidement entendre un grognement, sonore, guttural. Quiconque disposait du plus basique des bons sens pouvait deviner que le guerrier titanesque commençait à laisser une colère sourde prendre le contrôle de son esprit. Mais après tout, c'était à prévoir. Un orgueil comme le sien ne pouvait souffrir d'un tel manque de respect au bout d'un moment. Et peu de choses pouvaient empirer son humeur. Si ce n'était...

    « OOOOH...PETIT VAURIEN. »

    Ruminant une rage naissante, le colosse avait tout juste eu le temps de voir arriver les entraves sur lui, que ces dernières faisaient déjà leur office. Ainsi, il se retrouvait bras et jambes écartés, retenus de force par des liens étroits et impitoyables. Et si dans le silence, les yeux furent pour la plupart tournés vers le roi qui lançait pour la seconde fois - bien que maintenant empreinte d'une vélocité renouvelée - la même technique sur lui, le Roi pourrait voir les iris enflammés du colosse redoubler d'ardeur. Et son corps s'irradia de l'intérieur, alors que chaque pore de sa peau exhalait soudain le feu d'un volcan éveillé. Et dans un hurlement de rage en provenance du plus profond de son être, Talion pulvérisa brutalement ses liens, qui retomberaient sur le sol encore fumants et désagrégés.

    « SANTOOO!!! »

    Le poing du colosse frappe le sol, fissurant la terre et la roche volcanique. Un large pan de pierre noire dépasse du reste, aussitôt empoigné à pleine main et poussé contre le projectile qui devait mettre à mal son manieur. La lance de barbelés franchit malgré tout la défense tardive, entaillant le flanc du géant furieux. Mais lui n'en a cure. La bête s'éveille. Le réel monstre marche, déterminé à massacrer cet immonde cloporte. Oui. L'écraser comme un insecte, comme la vermine qu'il était. Un surdoué pompeux qui joue avec la magie, élevé en dieu par ses pairs pour des tours de passe-passe bien présentés.

    Quelques pas, écartant les débris de sa défense obsolète d'un revers de la main qui l'envoya s'écraser contre les protections de l'arène. Et le titan au tempérament enflammé de brandir les mains dans les airs, ses paumes aussi rouges que le métal en fusion. Et ainsi, sans plus de manières, d'écraser violemment ses mains gigantesques l'une contre l'autre dans une explosion sonore. Le Roi au milieu. Qu'il ressorte ses tours de passe-passe encore une fois. Qu'il continue à le moquer ouvertement. Même s'il devait mourir en ce jour, il veillerait à faire de ce royaume un tas de cendres en représailles. S'il le fallait, il reviendrait des Enfers mêmes, et mettrait ces terres à feu et à sang en guise de châtiment à ce Roi vaniteux.

    Et s'il le pouvait, il l'emporterait en Enfer avec lui.

    Spoiler:
     

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2834-talion#24864

avatar
Rang : Rey du Hueco Mundo, Messager de Sima

Messages : 759
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Mar 16 Déc - 20:43

Délice que de voir Talion poussé à bout. Il avait beau pester contre toute la mise en scène de cette exécution - car tout ceci n'était rien d'autre qu'une mise à mort, seulement elle offrait au condamné la possibilité de briller une ultime fois - il était très doué pour offrir du beau spectacle. La représentation battait son plein et il tenait son rôle à merveille. La foule en redemandait. Santo vit son fouet transpercer la chair de son adversaire et se gonfla d'orgueil : voilà le sang de Talion, l'invincible, l'immortel, le vaincu. Un préambule à son trépas, provoqué par moult autres blessures et brûlures. Le colosse était un supplicié en suspens ; un martyr involontaire.

Le Roi le vit se jeter sur lui, écartant ses énormes paluches pour lui écraser le crâne. Force brute. Le Roi plaignait ceux qui avaient dû subir cet étau funèbre ; lui s'épargnerait cette douleur des plus dispensables. D'une pensée, il activa un des sceaux de protection appliqué à même sa peau - des tatouages anciens à la signification ombrageuse, mais à l'efficacité remarquable. Son enveloppe fut aussitôt couverte d'un losange violacé, plus dur encore que le diamant, sur lequel les mains du géant s'écrasèrent. Santo s'attendait à ce que la défense résiste, mais celle-ci se brisa au moment de l'impact. La puissance de Talion ne devait pas être sous-estimée, et le Roi en eut un rappel violent. Il reçut un contre-coup, léger en comparaison de ce qu'il aurait pu subir. Au moins, la majeure partie de l'attaque avait été atténuée.

    « Heureux de te voir prendre autant ce combat au sérieux, golem. »

Ses yeux s'injectèrent de la fureur démentielle que certains de ses généraux connaissaient trop bien. Cette variation dans le regard lorsque plus rien d'autre que la victoire et la mort ne comptaient. La vague de feu jaillit en même temps que son cri rageur ; Talion était tout près et c'était la distance idéale pour cette attaque. Il avait usé d'un tsunami de lave, Santo avait la même botte avec ses flammes, qui allaient envelopper le géant dans leurs bras ardents. Au même moment, il projeta ses lianes toujours gainées de feu vers sa silhouette, vague forme noire derrière le mur de feu, sans la force de pénétration de ses précédentes attaques. Le but était d'ajouter du dégât, pas de le vaincre avec cette attaque seule.
Il aurait pu poursuivre l'assaut, mais il voulait encore assurer du divertissement pour ses fidèles sujets venus de si loin pour le voir rétamer un rebelle. Profitant du manque de visibilité de Talion, il activa le sortilège qui renforçait la protection de son armure ; celle-ci irradia d'une lueur bleutée difficile à discerner à l’œil nu. Si Talion cherchait à nouveau à user de ses poings, il comprendrait pourquoi d'aucun prenait le risque de lever la main sur le Roi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2361-santo-pastor-rey-del-hueco-mun

avatar
Messages : 32
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Mer 17 Déc - 6:46

    Ce roi de pacotille avait bien évidemment plus d'un tour dans son sac. Les arcanes de feu et les potions de soin, ça ne lui suffisait pas. Il avait été joué dans les barrières magiques aussi. Hah. Grand bien lui en fasse. S'il ne fut pas pulvérisé comme il aurait du l'être par l'étau chauffé à blanc que représentaient ses immenses mains, le souverain factice fut néanmoins recueilli par un reste de baffe grand format. Une maigre consolation, mais il s'en contenterait pour l'instant. Après tout, il ne perdait rien pour attendre, et la suite lui tomberait dessus bien assez tôt.

    Pour l'heure, son immobilité lui coûterait le fait de subir un nouvel assaut du monarque et de sa pyromancie à deux balles. Cet imbécile avait beau imiter son apparence avec le truc de passe-passe des yeux luisants, il aurait déjà du comprendre qu'utiliser les flammes contre lui ne lui apporterait jamais plus que de maigres résultats. Le coeur d'un volcan ne souffrait pas des chétives flammes envoyées à son encontre. C'était un peu comme frapper sur une pierre avec un bâton. Au mieux, on peut écorcher et faire sauter quelques gravats. Mais la pierre viendrait à bout du bâton bien avant que l'inverse ne se produise. Et pour preuve, le colosse accueillit la vague de flammes en balayant simplement l'air devant lui d'un mouvement large. Écartant les flammèches pitoyables au passage. Peu importe combien de preuves s'avèreraient nécessaires pour que le message se rende à bon port. De toutes façons, il n'était pas dupe non plus. Ces maigres assauts répétés n'avaient pour but avoué que le fait de le fatiguer, lui faire baisser sa garde à la longue. Or, si c'était là la tactique de Santo, il aurait une mauvaise surprise avant la fin de cette rencontre. Il avait beau s'écorcher petit à petit, ce n'était pas de telles blessures qui viendraient à bout de sa combativité.

    « On ne vient pas à bout d'un volcan avec des flammes, Santo. J'espérais que tu l'aurais compris maintenant. »

    Sa voix s'était calmée depuis son éclat précédent. Après tout, il ne pouvait pas non plus se contenter d'être une bête sauvage qui cognait à tout va. Pour la simple et bonne raison que c'était exactement ce que voulait son adversaire. Lui faire perdre la tête. Pouvoir le présenter comme une bête de foire sortie de ses gonds qu'il se contentait d'exécuter tel du bétail. Il aimait toujours autant sa théâtralité, ce con.

    Non, il était maintenant concentré. Déterminé. Les poings serrés, le regard fixé sur sa proie, le colosse s'était lentement redressé de toute sa hauteur, et avait entamé de parcourir la distance qui l'avait de nouveau séparé de son ennemi depuis un instant. Ignorant jusqu'au dernier assaut que ce dernier envoya à son encontre. Impassible alors que les chaînes râpèrent sa peau en emportant quelques écailles de pierre noire. Et lui de ralentir, alors que la protection du roi s'élevait discrètement... pour agripper une large pierre dans sa main, et l'envoyer tel un météore sur l'insolent monarque. Un, deux, trois pas de course. Des pas qui font résonner le sol et trembler les murs. Et pourtant, à peine plus qu'un élan. Un élan pour le voir s'élever du sol en un bref bond, chutant aussitôt par la suite en abattant son poing colossal sur son ennemi. Et pour solder le tout, de se laisser tomber en entier sur la zone, dans le but avoué d'écraser le roi sous sa masse titanesque.

    Certes, il utilisait probablement une méthode qui aurait pu sembler simpliste, voire ridiculement peu raffinée. Sans style, sans coordination. Et il n'en avait cure. Il n'était pas un mage pompeux qui avait eu à étudier toute une vie pour pouvoir prétendre à une arrogance nouvelle grâce à ses pouvoirs. Oui, ses pouvoirs. Tout au plus un emprunt involontaire aux forces primordiales. Les arcanistes n'étaient que des voleurs de l'énergie du monde. Et son rôle à lui, en tant que titan destructeur, était de faire ravaler leurs prétentions à ces êtres méprisables.

    Santo Pastor n'était rien d'autre qu'un mage plus habile qu'un autre.

    Spoiler:
     

_________________


Dernière édition par Talion le Mer 17 Déc - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2834-talion#24864

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Mer 17 Déc - 15:47


Mon petit Talion, il a été dit très récemment que les passives au-delà du niveau 2 n'en sont plus vraiment, et que pour ce faire, il faut consommer une action et leur coût pour les maintenir. Merci donc de modifier ton spoiler en conséquence en prenant en compte que Nudillos de Fuego te prend toujours une action.
Bien à toi.
Des bisous.
Asuna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Rang : Rey du Hueco Mundo, Messager de Sima

Messages : 759
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Mer 17 Déc - 17:05

Le projectile enflammé fut détruit avant même qu'il ne touche sa cible. L'armure fit son travail remarquablement, libérant une décharge de magie pour protéger son porteur juste avant qu'il ne fut atteint. Le rocher fut réduit à l'état d'une fine poussière, qui ne causa aucun dégât ; il aveugla cependant le Roi, qui fut surpris de voir le colosse tomber sur lui. Une telle masse de chair pouvait se projeter dans les airs ?
Le poing percuta son heaume, et il eut l'impression que les phalanges du géant en avaient remodelé l'acier, tant celui-ci fit pression sur son visage. Son arcade sourcilière se brisa sous l'impact et il sentit du sang couler dans son œil. Mais c'était le cadet de ses soucis. Quand, durant le court laps de temps où il avait discerné la masse de Talion au dessus de lui, il s'était fait la réflexion suivante : les lois de la gravité étant ce qu'elles sont, où allait se terminer la chute de ce monstre ?
Ne voulant pas devenir le Roi-Dragon-aplati-par-Talion, il libéra la deuxième rune tatouée sur sa peau. Moins efficace, celle-ci lui évita cependant d'être enseveli sous la masse du géant, qui pesa de tout son poids sur son armure. Santo se dégagea rapidement, recula de quelques mètres, gardant une distance de sécurité salutaire. Talion aimait user de ses poings, le Roi préférait qu'il reste donc loin. Tout son style de combat reposait sur la distance, aussi bien pour ses chaînes d'acier que ses flammes. Utile donc de rester plus longtemps au contact.

Il sentait que son corps commençait à peiner. L'armure n'était pas aussi efficace qu'il l'avait espéré et il avait subit des assauts surpuissants de la part de son ennemi. Talion faisait honneur à sa réputation, à n'en pas douter. Il était fort, tant bien à distance et, surtout, au corps-à-corps. Cela assurait, certes, une représentation qui enchantait la foule, mais Santo préférait éviter que le contentement de la plèbe se fasse au détriment de son espérance de vie. Le public, enfiévré, se risquait même parfois à encourager le challenger. Santo essaya de ne pas y prêter attention ; il faudrait assurer d'autres divertissements à l'avenir, et le châtiment public était un classique qui plaisait toujours.

    « Permets-moi de te retourner la même remarque. Penses-tu que tes poings pourront éteindre mon feu éternel ? »


Santo éleva les bras, comme cherchant à invoquer les forces de la Terre elle-même. Surgissant du néant, des astres de feu se développèrent, prirent forme en se débattant, comme luttant pour trouver leur existence. La magie irradia le champ de bataille, la magie pure, ancestrale, celle qui avait façonné le monde et les hommes. Les boules ardentes, dont le diamètre de certaines atteignait le mètre, dansèrent autour du Roi, attendant son ordre.

    « Ne te trompe pas, Talion. Tu n'es qu'un homme. Avec le volcan, tu ne partages que deux choses : comme lui, tu craches de la lave, et comme lui, tu finiras par t'éteindre, pour toujours. »

Il tendit le bras vers l'insolent et les soleils à l'incandescence hypnotiques fusèrent dans sa direction, en une salve destructrice.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2361-santo-pastor-rey-del-hueco-mun

avatar
Messages : 32
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Jeu 18 Déc - 15:02

    Les dernières attaques avaient davantage porté leurs fruits. Bien. C'était un bon signe pour lui. Qu'il s'agisse de négligence ou d'un premier signe de faiblesse, le roi prétentieux avait baissé sa garde. Et il lui en avait coûté. Pas de quoi le mettre hors d'état de nuire, bien évidemment. Mais tout assaut qui arrivait à bon port était un encouragement de plus. Le mage de pacotille avait vu son heaume quasiment lui déformer la tête en même temps que lui-même cédait sous la pression des coups du colosse. Et à sa grande satisfaction, Talion pouvait voir du sang. Le sang bleu, le sang royal. Une chose qu'il se fit un devoir de savourer, avec une expression de contentement qui pouvait sans doute être visible même sur son faciès de pierre à l'aspect monstrueux.

    Mais malgré cette petite victoire, le roi parjure n'en avait manifestement pas fini. Aspirant jusqu'à l'énergie qui les entourait, tel un siphon surnaturel créé dans le seul but d'accumuler les forces nécessaires à ses plans. Balançant quelques piques de son cru pour renvoyer la politesse au géant. Hah. L'éteindre pour toujours, qu'il disait. C'est beau de rêver. De son côté, Santo Pastor générait progressivement ce qui devait être à coup sûr l'un de ses sortilèges de pyromancie les plus avancés. Et les plus destructeurs. Ces sphères luisantes irradiaient d'un feu intérieur si ardent que même lui ne pourrait se permettre d'ignorer. Encore moins dans son état actuel, de plus en plus amoché. Il avait une endurance qui avait poussé au désespoir de nombreux hommes. Mais aucun jusqu'à ce jour n'avait pu égaler la hargne et la force de frappe de son adversaire de ce jour. C'était toujours bien ce petit détail en sa faveur. Si seulement il n'avait pas été une telle grande gueule, il aurait peut-être pu avoir une chance d'être appréciable de compagnie, un beau jour.

    Et d'ailleurs, parlant de conneries dites par le Roi. Alors qu'il s'égarait dans ses pensées, le colosse avait pourtant lentement commencé à laisser entendre le son caverneux de sa voix. Et il fallut quelques secondes aux gens présents pour comprendre qu'il s'agissait de son rire. Un rire qui s'éleva bien vite en une saccade caverneuse et grave, résonnant avec force partout aux alentours. Une lueur amusée dans les yeux, Talion fixa un moment son ennemi.

    « Les volcans ne restent jamais éternellement éteints, Roi Parjure. Ils dorment, patientent, et attendent l'heure propice. Et comme la montagne qui dort pendant des siècles... »

    Les boules de feu décollèrent. Et lui aussi. Se jetant par devant, le titan enflammé passa au travers de l'ensemble de boules de feu, s'épargnant le gros des dégâts par la même occasion. Mais c'était sans compter la vitesse d'exécution du roi. Si l'assaut principal fut en grande partie évité, le déplacement de Talion fut soudain ralenti lorsque deux autres boules de feu, presque aussitôt envoyées à la suite de la première attaque, vinrent le cueillir en plein milieu du torse. La première le stoppa à moitié. La deuxième le força à planter ses doigts dans le sol pour se retenir. Il était de plus en plus mal en point. Sa douleur commençait de plus en plus à se faire ressentir. Tout colosse qu'il était, l'accumulation finissait bien par faire son œuvre.

    Et pourtant, il ne s'avouerait pas vaincu aussi facilement. Son regard se leva et fixa les prunelles laiteuses du roi d'un air de défi.

    « ...S'IL LE FAUT, JE REVIENDRAI DANS MILLE ANS POUR FINIR LE TRAVAIL! »

    Son poing se fracasse soudain sur le sol, provoquant moult craquelures et fissures fonçant à toute allure vers le monarque. Et Talion, le colosse de flammes, de décoller sur ses jambes pour une vraisemblable dernière charge de front sur son ennemi. Ses mains s'allument encore une fois de cette lueur incandescente et destructrice qui les avait habitées précédemment. Et dans un cri de guerre puissant, le titan abattit son poing sur Santo Pastor dans le but d'en faire de la bouillie une bonne fois pour toute.

    Qu'il vainque ou qu'il tombe, ça n'avait plus d'importance. Mais quoiqu'il arrive, il se battrait jusqu'à la fin.

    Spoiler:
     

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2834-talion#24864

avatar
Rang : Rey du Hueco Mundo, Messager de Sima

Messages : 759
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Jeu 18 Déc - 19:26

L'aboiement de Talion fit frissonner l'assemblée. Le Roi le regarda s'esclaffer, puis expliquer les raisons de son hilarité. Amusant. Un cours de géologie par un géant de lave. Si Santo avait su comment allait tourner cet affrontement...
L'agilité de Talion était remarquable. Un être de cette taille et de cette masse était théoriquement une enclume incapable de se soulever du sol. Pourtant, il évita d'un bond impressionnant la majeure partie des sphères de feu. Il fut cependant cueilli en plein vol par celles qu'il n'avait pu esquiver. Santo le regarda avec un sourire satisfait, alors qu'il se débattait pour retomber sur les deux piliers qui lui servaient de jambes. Un volcan, c'était grand ; et donc, c'était une cible facile à atteindre.
Le Roi se prépara à la suite. Talion était réglé comme une horloge. L'assaut vint, mais pas comme il s'y attendait ; son poing, au lieu de le fracasser contre sa figure, fendit la terre, qui s'ouvrit en direction du Souverain. Celui-ci dressa une nouvelle barrière magique en urgence, ne voulant pas donner à Talion la satisfaction de le pousser dans ses derniers retranchements. Cependant, il ne fut pas assez vif. La masse au bout du bras du géant frappa et son heaume se brisa sous le choc, en même temps que sa mâchoire.

Sonné, Santo recula, luttant pour ne pas tomber à genoux. Ne pas montrer de signe de faiblesse. Lutter. Faire face. Faire bonne figure. Son visage tuméfié ne l'aiderait pas dans cette optique. Il cracha une volée de dents, qu'il ferait repousser par un biais quelconque une fois tout ceci terminé. Le spectacle prenait fin. Il était temps d'y mettre fin. Il avait trop attendu. Santo ne voulait pas avoir à souffrir d'une mauvaise surprise.
Il se redressa et fit face au géant. Il aurait pu paraître miséreux, sa dentition ravagée, son visage écarlate et bleuté, des bosses immondes gonflant en de nombreux points. Mais son sourire furieux et carnassier chassaient cette impression. Son regard, lui, était intact, et sa flamme ravivée. L'idée d'arracher la tête du monstre et de la brandir en trophée électrisait le Roi.

    « Hé... Hé hé... Mille ans, tu dis ? Avise de t'entraîner dur, pendant ce temps, mon petit Talion... »

Au creux de sa main se forma une sphère d'énergie. Et alors qu'il levait le bras au dessus de lui, lentement, la boule gonflait et enflait, grandissait et grossissait, sa chaleur s'intensifiant, sa taille dépassant bientôt celle du Roi...

    « ... Car il te faudra au moins mille ans d'efforts pour avoir une chance de m'arracher la vie ! Et à présent... »

Un souffle de feu ; un éclat de flammes ; une disparition, puis une réapparition, aussi soudains que l'éclair ; la distance qui les sépare, réduite à néant. Santo n'est plus à plusieurs mètres de Talion, il est là, devant lui, sa sphère de feu géante tournoyante au dessus de lui. Il leva le regard vers le monstre avec un sourire de dément.

    « ... Crève, petite merde. »

Il projeta le soleil sur son adversaire. Son souffle se transforma en feu, qui noierait le géant. Tout son corps se changea en une torchère ardente, qui l'engloba tout entier, alors qu'il s'incarnait.
Il s'incarnait et devenait le feu lui-même, et immolait Talion, pour réduire le géant qui se prenait pour un volcan à un tas de cendres fumantes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2361-santo-pastor-rey-del-hueco-mun

avatar
Messages : 32
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Jeu 18 Déc - 23:30

    Il était essoufflé. Son corps commençait à avoir du mal à supporter l'ensemble de ses douleurs réparties un peu partout à sa surface. Quiconque regarderait le géant en détail pourrait voir qu'il avait pâti bien plus cher que ce qu'il avait bien voulu laisser paraître. Des emplacements manquants, quelques déformations, et ses mouvements maintenant plus lents rendaient finalement la vérité de plus en plus évidente. Le souffle court, pointant encore et toujours un regard de défi inextinguible sur la cible de sa haine et de sa violence, Talion se tenait malgré tout aussi ferme que possible sur ses deux jambes. Il ne tomberait pas. Même s'il devait mourir, même si son corps était séparé en deux. Il resterait fermement campé sur ses jambes, impassible et intraitable.

    Les paroles que proféra son adversaire n'atteignirent qu'à peine les oreilles du titan. Quand à savoir si c'était à cause de ses dents manquantes ou du fait qu'il n'en avait strictement rien à faire de ses commentaires arrogants, c'était là une autre histoire. Il avait encore l'esprit combattif. Il aurait voulu continuer. Mais il pouvait sentir ses articulations et ses muscles protester à l'avance contre une telle entreprise. L'adrénaline le quittait, et malgré son coeur en fusion - littéralement - , il perdait de plus en plus de mobilité.

    Qu'à cela ne tienne, le Roi venait à sa rencontre de son propre gré.

    Et la suite fut sans doute une expérience dont il se serait volontiers passé, eut-il pu en avoir la chance. Sans compter que la situation avait une part de ridicule : un golem de lave terrassé par les flammes? Il fallait bien avoir un sens de l'humour développé pour apprécier toutes les subtilités du concept. Or, n'en déplaise à personne, Talion ne serait pas de ceux qui iraient faire preuve d'humour à cet instants. Il brûlait. Il pouvait sentir les flammes magiques ronger sa carapace de pierre, et commencer à s'immiscer dans son fort intérieur. Et s'approcher dangereusement de la source de son énergie vitale. Tel un coeur nerveux, l'éclat intérieur qui émanait du colosse battait maintenant à un rythme accéléré. La fin était proche.

    « Ton arrogance te coûteras la vie un jour, Roi des Parjures... et ce jour-là, je t'accueillerai à bras ouvert dans les flammes de l'Enfer. »

    Ces mots, malgré leur teneur, n'avaient rien d'une menace. Il était au delà de ces futilités en ces derniers instants fatidiques. Bien plus qu'une menace. Ces paroles étaient une promesse solennelle. Et il ne revenait jamais sur une parole. Même la Faucheuse devrait prendre son mal en patience pour récupérer l'âme déchue de ce géant légendaire.

    Au coeur d'un océan de flamme concentré, les bras du colosse émergèrent lentement, illuminés comme jamais d'une puissance agressive. L'ai grésillait de partout, et même à travers les protections de premier ordre qui gardaient les spectateurs à l'abri de représailles, la température en faisait transpirer plus d'un. S'il en avait la chance, Talion le Géant ferait un dernier affront à son adversaire. Il ne laisserait rien. Aucun trophée. Aucun cadavre défraichi pour que le Roi éclopé puisse prendre une pose triomphante et ainsi gonfler son orgueil déjà débordant. Ce gamin insolent ne méritait pas une fin glorieuse. Et lui-même était à la limite de la destruction. Il quitterait ces lieux avec panache. Et avec fracas.

    Le visage de Talion, à peine discernable à travers les flammes, se pencha et toisa le petit monarque, stoïque et impassible.

    « Nous nous reverrons... Santo Pastor. »

    Et ses bras se referment, frappant ses mains l'une contre l'autre dans une explosion qui secoua les fondements de l'arène. Soulevant la tête. Fendant presque les barrières de protection tout autour en faisant culbuter quelques spectateurs terrifiés par derrière. Le géant avait tout bonnement explosé, sans demi-mesure, un coeur en fusion relâchant une dose colossale d'énergie d'un seul coup. Mélangé aux débris de l'arène de combat, les pierres volcaniques encore fumantes parsemaient le sol, dernier vestige de la présence de cette légende vivante. Et ainsi s'achèverait l'histoire de Talion.

    Du moins... pour le moment.

    Spoiler:
     

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2834-talion#24864

avatar
Rang : Rey du Hueco Mundo, Messager de Sima

Messages : 759
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Ven 19 Déc - 20:54

Il était essoufflé, lui aussi. Pas par les dégâts qu'il avait reçu - même si ceux-ci étaient remarquables, il se sentait encore capable d'encaisser quelques attaques - mais par la dépense soudaine d'énergie qu'il avait faite. Dans son désir d'annihiler proprement et simplement Talion, Santo avait puisé grandement dans ses réserves, pourtant majeures, lui causant un tournis caractéristique. La magie n'était pas une ressource infinie. Chacun avait ses limites.
Ses flammes continuaient de noyer Talion sous leur chaleur. Il pouvait fanfaronner autant qu'il le voulait, prétendre que le feu ne faisait que glisser sur sa peau de pierre... Santo savait qu'il n'en était rien. Rien, absolument rien n'était imperméable à ses flammes. Et celles qu'il déployait pour finir le géant n'étaient pas de celles que l'on ignore. Les paroles de Talion lui annoncèrent qu'il avait raison. Renonçait-il ? Non... Il... il crevait ! Il ne voudrait donc pas se rendre et se soumettre à son jugement ! L'orgueil du titan lui avait dicté que la seule issue à ce combat serait la mort ? Soit ! Le Roi n'était pas contre rôtir jusqu'à la cendre celui qui s'était amusé à lui tenir tête. La foule retenait sous souffle...
Puis fut secoué par un autre, plus réel celui-ci.

Santo, en voyant Talion écarter les bras comme il l'avait fait plus tôt, se prépara. Ses flammes s'éteignirent juste avant l'attaque, dont il avait déjà eu un aperçu plus tôt ; inutile de le souffrir à nouveau. Il dressa une nouvelle barrière défensive, juste à temps pour ne pas prendre le plus gros de l'explosion du volcan vivant. Projeté dans les airs, il retomba lourdement sur le dos, loin du cratère laissé par Talion. Hé bien. Santo était un peu déçu de ne pas avoir pris la vie de son adversaire lui-même, mais il ne pouvait se plaindre de l'issue du combat. Il se releva difficilement - de nombreuses courbatures et quelques entorses causées par la chute ne facilitèrent pas les choses - et abandonna le spectacle du néant qu'était devenu Talion pour se tourner vers la foule.
Celle-ci, après quelques secondes d'incertitude, se décida à acclamer le vainqueur. Son nom fut scandé. Certains jurons prononcés (des parieurs malchanceux). Et la nouvelle fut aussitôt répandue dans tout le Royaume.

    « Mon peuple ! Que ce combat soit conté dans tous les châteaux, toutes les chaumières ! Que l'on sache que nul ne peut tuer le Roi-Dragon ! Que même un géant de lave ne peut le vaincre ! Maintenant, faites venir les artisans... »

Santo se baissa péniblement et ramassa un gravât encore brûlant.

    « Je crois qu'il y a de quoi fabriquer un trône plutôt impressionnant. Un Trône... de Pierre. »

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2361-santo-pastor-rey-del-hueco-mun

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   Mar 23 Déc - 3:43

Combat terminé, Santo qualifié pour le prochain tour.

▬ Melody
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 5   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tour 1 - Groupe 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» La Tour du Savoir
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Missions & Events :: Tournois :: Tournoi #3-