AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Lun 19 Jan - 14:20

Taka en avait assez de rester dans le brouillard concernant le sort de la Capitaine-Commandante. S'il n'était pas sans ignorer qu'elle se portait bien et était actuellement en mission sur Terre, ce n'était là que de trop maigres informations, bien insuffisante pour combler sa curiosité. Et s'il en voulait en savoir plus, la meilleure solution était encore de rendre une visite de courtoisie à la source de ces informations : Tenma Akito, Capitaine de la Division des Nécromanciens.

Il était la dernière personne à avoir croisé Asuna, et de fait le plus à même de renseigner le Kazegai sur le sort de la Reine du Gotei 13. L'homme avait sans doute dû être harcelé à ce propos ces derniers jours, et Taka ne manquerait pas de s'excuser, mais sa visite avait aussi un autre but : jauger l'individu. D'après les rumeurs, il était extrêmement doué - et il n'aurait pas eu de toute façon accès à un poste tel que le sien sans l'être - et il semblait dévoué au bien des dieux de la mort.

Pour ce genre de considérations, le Faucon préférait être le seul juge, ce qui expliquait la nécessité d'une rencontre avec le Capitaine nouvellement promu. Laissant en suspens ses dossiers, et chargeant les hommes de sa Division de prendre note de tous ceux qui souhaiteraient le rencontrer, il quitta les quartiers de la Cinquième Division, Haori flambant neuf sur les épaules et zanpakutô double à la ceinture, pour se diriger vers le domaine du Tenma.

Les Nécromanciens étaient toujours restés un peu à l'écart du reste des troupes, ou tout du moins le blondinet n'avait jamais vraiment eu l'occasion de les côtoyer. En effet, plus que sur la maîtrise de leur zanpakutô comme la plupart des shinigami, ces hommes et ces femmes passaient leur vie à perfectionner l'art du Kidô. Pour s'y connaître un peu dans le domaine - mais si peu comparé à d'autres - le Faucon n'ignorait pas la puissance que pouvait procurer les sortilèges. Le domaine permettait également une grande versatilité des formes de combat, avec de puissantes attaques, des techniques de défense et de nombreuses entraves.

L'arrivée d'un homme pour remettre au goût du jour cet aspect du corps militaire de la Soul Society ne pouvait donc que s'avérer bénéfique pour la santé de l'organe défensif du monde des âmes. La curiosité inhérente au caractère du blondinet faisait qu'il avait hâte de voir quel genre d'homme était cet élu. Parcourir le Seireitei ne lui prit que peu de temps, et il arriva rapidement aux abords des quartiers des Nécromanciens. Là, peu désireux de s'introduire sans y être invité, il annonça au premier passant venu :


- Excusez-moi, mon bon, pourriez-vous me conduire à votre Capitaine, ou tout au moins signaler ma présence ? Je suis Kazegai Taka, Capitaine de la Cinquième Division.

Croisant ses mains derrière son dos, le frêle responsable des Archives attendit donc la réaction du nécromancien interrogé.

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Lun 19 Jan - 21:05

Rassemblés, les Shinigamis observaient leur nouveau Capitaine dispenser son cours. Si l'art du Kidô était évidemment au centre de leur entraînements quotidiens, Akito avait décidé ce jour de mettre l'accent sur les combinaisons qu'offraient cet art dans les autres discipline, notamment le corps à corps. Ainsi avait-il enlevé son Haori, s’exerçant au centre de la cour avec un de ses Sièges, mettant un point d'honneur à démontrer l'utilité de ce genre d'aptitudes. Et une chose était évidente : le Tenma était un véritable expert dans cet art martial. Alors que le Shinigami arrivait sur lui pour tenter de placer un coup contre son adversaire, le Tenma passait sous sa garde, frappant à deux reprises : thorax, plexus. En moins de temps qu'il faille pour dire "ouf", l'homme était au sol. Et les applaudissements redoublèrent. Aidant l'homme à se relever, et le félicitant au passage, le Tenma se tournait vers ses hommes. Sa mine était dure malgré la fierté qu'il avait de se trouver là.
    - Ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Mais il est suffisant pour se rendre compte de toutes les applications auxquelles nous avons accès grâce à la nécromancie. Se reposer seulement sur un art offensif ou défensif est une absurdité. Contrairement aux autres, nous pouvons jouer sur plusieurs tableaux à la fois. Et je ne vous ai pas encore parlé de ce que l'on peut accroître avec ce pouvoir. Réfléchissez-y.

Un homme sortit des rangs pour avertir Akito de la présence d'un autre Capitaine. Le remerciant d'un signe de tête, il se dirigea vers le mannequin d'entraînement afin d'enfiler de nouveau son Haori. Hors de question de se présenter avec sa tenue d'entraînement face à un homologue. Les autres avaient repris l'entraînement, sous la direction du Troisième Siège. Selon l'information donnée par le messager, il s'agissait de Kazegai Taka, Taishô de la Cinquième division. S'il n'avait pas encore eu le loisir de rencontrer l'intégralité des hauts gradés du Seireitei, il avait mémorisé les noms de chacun. Un Capitaine se devait de savoir à qui il parlait, question d'honneur et de principe. Il se rendit là où l'homme l'attendait.

Bien qu'ayant eu chaud à force de s'exercer pendant ces quelques heures, il n'en laissait rien voir. Il s'approcha de l'homme, l'étudiant en même temps de son regard inquisiteur. Un blondinet qui semblait plutôt sûr de lui, à en croire son apparence. Rien d'étonnant alors qu'il devait exercer depuis quelques temps déjà. Au contraire du Tenma qui avait gagné ses galons que récemment. Et même à l'époque où il officiait encore au sein du Gotei, ce n'était qu'au titre de Troisième Siège, ayant volontairement délaissé la place de Lieutenant des Nécromanciens pour les missions qui avaient été les siennes par le passé. Il inclina la tête en guise de salutation.
    - Je vous souhaite la bienvenue en ma division, Kazegai-Taishô. Vous souhaitiez vous entretenir avec moi, parait-il ? Marchons un peu, voulez-vous. L'immobilité me pose problème. Déformation professionnelle, dirons-nous.

Bien que d'apparence chétive, Taka ne paraissait pas sans défense. La division qu'il gérait n'était pas anodine : les archives revêtaient une importance primordiale pour la Soul Society et sans doute que cet homme détenait un savoir sur les autres et sur l'histoire autrement plus important que la majorité de leurs collègues. Et Akito savait mieux que quiconque comme le savoir était une arme puissante.
    - Et bien je vous écoute. Parlez sans ombrage, je vous prie. Je n'ai que trop joué au chat et à la souris pendant ma mission sur Terre et je suis las désormais des devinettes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Lun 19 Jan - 23:11

L'homme exprima sa bonne compréhension de la demande du Kazegai par un hochement de tête, puis partit quérir son Capitaine. Durant l'attente, le Faucon se contenta de rester là, bras croisés, observant les alentours, relevant le moindre détail. Ça pourrait toujours lui servir un jour. L'endroit ressemblait à tous les autres espaces propres aux Divisions du Gotei 13, rien d'illogique après tout.

Pris qu'il était par son observation, il ne remarqua pas le temps passer. Mais peut-être était-ce parce que son homologue de la Division des Nécromanciens était un rapide. Quoi qu'il en soit, le Capitaine de la Cinquième Division fut très vite rejoint par Tenma Akito, qui le salua en bonne et due forme, prouvant que malgré les années passées sur Terre, il maîtrisait toujours le subtil art des convenances. L'homme l'invita à converser tout en marchant, et le blondinet accepta de bonne grâce, non sans oublier de saluer lui aussi l'homme le plus doué dans l'art du Kidô.

Tout comme le Tenma le faisait sans doute, le natif du Rukongai jaugea son interlocuteur. Il semblait plutôt fort, et ses traits respiraient la dignité, ce même malgré ses balafres. Il était plus grand et plus solide physiquement que Taka, ce qui laissait supposer à ce dernier que le tout récemment promu possédait d'autres compétences en plus de la Nécromancie. En tout les cas, il faisait forte impression et le Haori lui allait comme un gant. Resterait à voir si le caractère suivait, mais le responsable des Archives n'en doutait pas.

Comme il était invité à le faire, le Capitaine de la Cinquième Division s'exprima donc sans chercher à masquer ses intentions, adoptant lui aussi le ton courtois qui était de mise :


- Il y a deux raisons qui sous-tendent ma venue, Capitaine Tenma. D'une part, je souhaiterai évidemment savoir comment se porte la Capitaine-Commandante. Je ne doute pas qu'elle est assez forte pour parfaitement se débrouiller sur Terre, et j'ai déjà entendu de nombreuses informations. Je sais que vous avez dû beaucoup vous répéter, depuis votre arrivée, et je m'en excuse, mais je préfère prendre les informations à la source. Sans doute également une déformation professionnelle.

Le Kazegai marqua une pause, et sourit d'un air entendu. En tant que garant des Archives, c'était à lui de s'assurer de pouvoir léguer aux générations futures des documents complets et le plus exhaustifs possibles. Ses prédécesseurs s'étaient appliqués à le faire, à lui donc de perpétuer cette lignée. Connaître le passé est vital pour appréhender le présent et préparer le futur. Après une légère pause, il ajouta :

- Je venais également pour vous rencontrer, Akito. C'est toujours une joie de voir de nouveaux gradés au sein du Gotei 13, et je pense qu'il est primordial qu'une bonne entente règne au sein du Capitanat. Le contraire ne ferait que profiter à nos trop nombreux ennemis.

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Mar 20 Jan - 15:11

Il ne pouvait évidemment pas se formaliser de ce genre de questions, même s'il y répondait sans cesse depuis son retour à la maison. Il faut dire que les Shinigamis - les hauts gradés notamment - s'étaient inquiétés de l'absence du Commandant et que la parole apportée par le Tenma avait soulagé nombre de consciences tourmentées. De plus, de par la division qui était la sienne, cet homme ne faisait en réalité que son devoir et un excès de zèle ne pouvait pas lui être reproché. Akito connaissait ce sentiment et lorsqu'il le retrouvait chez un autre que lui, il ne pouvait que le reconnaître.

Il se savait observé par cet homme. Mais n'ayant rien à cacher, Akito ne prêtait guère plus d'attention à ses propres mimiques. Il se savait épié depuis son retour et supputait que la Seconde division le garde à l'oeil. Cela lui paraissait des plus légitimes par ailleurs et il ne pouvait reprocher au Seireitei de ne pas le lâcher. Après tout, malgré son retour avec les messages d'Asuna, on ne pouvait se fier si rapidement à lui. Heureusement, le Haori qu'il portait sur le dos n'était pas que poudre aux yeux. Et était une preuve de la confiance de la Chambre et d'Asuna. Cela suffisait la plupart du temps.
    - Le Capitaine-Commandant se portait à ravir lorsque nos routes se sont croisées. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle ne risque rien sur Terre, toutefois je la crois suffisamment intelligente et puissante pour se sortir des situations trop délicates. Après tout, je l'ai fait durant plusieurs décennies... Aucune raison qu'elle ne puisse pas s'en sortir sur quelques semaines seulement.

C'était un fait. Certes, elle était puissante mais elle avait démontré devant le Tenma qu'elle était aussi capable de devenir pratiquement invisible aux yeux des autres. Lui-même ne l'avait perçu que très légèrement, alors même que sa spécialité était aussi la traque. Par ailleurs, il avait perçu chez elle une étrange aura. Cette femme était dangereuse, sans le moindre doute, et savait comment agir en fonction des situations qui se présenteraient à elle.
    - Les récents événements qui se sont déroulés sur terre ont de toute façon perturbés les radars de ceux qui pourraient représenter un danger pour elle. Quant aux Fullbringers, ils sont bien trop occupés pour s'intéresser à sa présence. En dehors de quelques indépendants, je doute qu'un danger réel la guette.

Ils s'arrêtèrent au détour d'une rue. Un instant, le Capitaine hésita avant d'inviter Taka à lui emboiter le pas. Il se souvenait encore de ces lieux malgré le temps passé en dehors de son "chez-lui". Toutefois, il lui fallait parfois quelques secondes pour que sa mémoire lui revienne réellement.
    - Pour ma part, j'ai toujours fait la distinction entre la bonne entente et l'obligation de se respecter les uns les autres. Il n'est pas nécessaire d'apprécier tout le monde pour marcher dans la même direction et il serait utopique de croire que chaque Capitaine, que chaque Lieutenant s'apprécie. Je pense que nous ne pouvons pas nous passer du respect mutuel. Et le respect n'inclue pas obligatoirement l'entente. Néanmoins, je suis touché par votre acte. Il montre que vous êtes un homme qui prend à cœur les intérêts de la Soul Society. Bien sûr, la discorde serait terrible si elle naissait parmi nous. Mais je nous crois suffisamment fort et intelligent pour ne pas se laisser emporter. Du moins, je l'espère de tout coeur. Je ne connais pas encore chacun d'entre vous, après tout.

Il s'exprimait avec clarté sans taire ses pensées. Ne répondant finalement que point par point aux différentes questions du Kazegai. Il espérait bien sûr ne pas passer pour un homme trop pragmatique, même s'il l'était sans le moindre doute.
    - Dites-moi, Taka. Qu'en est-il des relations entre nos différents Capitaines ? Plus important encore, qui sont les plus réputés parmi nous ?

Il serait alors intéressant de les rencontrer pour s'en faire un avis par lui-même. De par le statut particulier des Nécromanciens, il pouvait apporter son aide à tous. Et malgré tout, malgré la force intrinsèque du Commandant, Akito ne s'était nullement laissé déconcerté. Il se savait à la hauteur du Sotaishô. Pour ne pas dire plus...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Mar 20 Jan - 17:28

Les propos tenus par le Tenma achevèrent de rassurer le Capitaine de la Cinquième Division. Lui aussi ne doutait pas des capacités d'Asuna, physiques comme intellectuelles, mais le risque zéro n'existait pas. Aussi, savoir qu'elle se portait bien aux dernières nouvelles lui permettait raisonnablement de penser que cela se poursuivrait. Et qu'elle reviendrait en pleine forme. Le plus tôt possible serait le mieux, mais en attendant, les Shinigami devraient se débrouiller sans elle. Une bonne opportunité de mettre à l'épreuve les Capitaines. Était-ce un dessein caché de la Reine du Gotei 13 ?

Taka s'interrogerait plus tard sur cette possibilité, puisque déjà la discussion avec Akito se poursuivait. Son point de vue résonnait positivement aux oreilles du Kazegai, et celui-ci sut instinctivement qu'il avait à faire à un grand homme, et à un non moins grand Capitaine. La Division des Nécromanciens était entre de bonnes mains, et le Seireitei venait de trouver là un défenseur de poids pour les conflits à venir. Une bonne nouvelle qui, au sortir du contexte actuel, était encore plus réjouissante. Le Faucon en était désormais convaincu.

Ce fut au tour du balafré de lui poser des questions, et l'homme chercha à toute logique à en savoir plus sur ses confrères. Un trait qu'il partageait avec le responsable des Archives : lui aussi cherchait toujours à savoir le maximum de choses sur ses semblables, et plus encore depuis qu'il occupait son poste. Continuant de marcher aux côtés du Tenma, à travers les rues du Seireitei, le blondinet réfléchit quelques instants avant de répondre avec le plus de précision possible :


- Je dois dire que la plupart de nos Capitaines s'entendent bien, à mon sens du moins. Nous avons toute sorte de caractères, et certains ne sont pas forcément toujours d'accord avec la Capitaine-Commandante, mais nous parvenons à tous œuvrer pour le bien commun, et c'est bien là l'essentiel. Il est peut-être venu à vos oreilles la purge toute récente pour rééquilibrer la balance des âmes... Il n'y a eu aucun incident majeur et le processus a été mené à son terme assez rapidement, ce qui me semble une bonne preuve de la synergie entre les divers Capitaines.

Taka marqua une pause avant d'aborder la suite de sa réponse. Il tairait les accrochages qu'il avait eu avec Miloë, la Capitaine de la Huitième Division, lors des prémisses de la Purge, puisqu'ils étaient sans doute dus au contexte particulièrement tendu à l'époque. Et puis, au cours du rééquilibrage, il n'y avait eu aucun problème et tous les chiffres avaient concordé à merveille. Le blondinet parla donc de nouveau, énumérant les monuments du Gotei 13 :

- Dans la promotion actuelle, les plus anciens sont sans doute Igarashi Shu, le Capitaine de la Dixième Division, et Aokiji Yoshiko Miloë, de la Huitième Division. Shu jouit également d'un certain niveau au combat, ce qui n'est pas le cas de la seconde, ou du moins personne ne l'a jamais vu se battre. Le reste des Capitaines ont été nommés récemment, et je suis sans doute le plus ancien d'entre eux, du moins à ce poste. Le Kenpachi, Krow Karlson, est cela dit assez connu de nos armées. Ah, et j'oubliais Kirito Akihiko, Capitaine de la Neuvième, récemment revenu d'une mission longue durée dans le Hueco Mundo. Je ne le connais pas vraiment, mais le Capitaine Igarashi ne tarit pas d'éloges sur lui. Enfin, Serpiente de la Septième et Ukitake Eirin de la Treizième sont eux aussi de bons Capitaines et des gens dévoués au Gotei.

Le Faucon se tut, après un long moment à parler. In fine, de nombreux gradés méritaient leur place. Le corps d'armée semblait donc tendre vers un certain équilibre. Certes, ces figures n'étaient pas toutes aussi puissantes que certains anciens Capitaines à la réputation légendaire, mais le Gotei 13 avait connu pire. Bien pire.

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Mar 20 Jan - 21:48

La purge, il en avait entendu parler. Et pas qu'un peu. La Chambre elle-même lui avait fait part de ce massacre. Pas pour avoir son avis - ce qui est fait est fait, après tout - mais plutôt pour l'informer du contexte tout particulier qui secouait les gradés du Gotei. Qu’importe les circonstances et la force mentale des participants, un tel massacre laisserait des traces. Même inconsciemment. Les notables de la Chambre avaient ainsi décidés de l'informer pour qu'il ne soit pas surpris. Et les rapports étaient peu nombreux. Est-ce que Asuna avait filtré les informations ? Possible. Il n'avait que peu appris de ce qu'il avait lu. Mais comprenait néanmoins l'utilité d'une telle purge. Le déséquilibre du monde des âmes était impensable. On ne pouvait le permettre. Le prix à payer avait été cher. Mais avaient-ils eu le choix ?

Le bien commun. C'était bien là la seule chose importante, il est vrai. Asuna avait eu du courage d'assumer cet acte. Il n'était certainement pas facile. L'imposer aux autres n'avait pas du être évident non plus. Il fallait une détermination sans faille. Qu'importe la force dans ces cas là et la raison seule ne suffisait pas à imposer un tel choix. Akito savait ce qu'il aurait fait, lui. Mais il existait très certainement des Capitaines qui avaient agis contre leur principe. Et cela, ils ne pourraient l'ignorer éternellement. Le ressentiment rejaillirait. Sans le moindre doute.
    - Cela a du être une épreuve difficile, je n'en doute pas. Les Capitaines n'ont pas le choix : ils se doivent de mettre de côté leur émotion pour le bien du monde. Je crains que cela ne soit pas aussi facile à accepter par les simples Shinigamis.

Il se tût quelques instants. Ils étaient des soldats et se devaient d'obéir. Mais il ne pouvait s'empêcher de se souvenir de cette phrase que lui citait si régulièrement son propre mentor à l'époque. Si un ordre te parait aberrant, alors il est de ton devoir de désobéir. Combien d'entre eux avaient trouvés l'ordre exagéré ?
    - Je vous remercie pour les noms cités. Je ne tarderais donc pas à contacter certains d'entre eux afin de me présenter officiellement. Je suppose que ma nomination n'a pas forcément été comprise de tous et il me faut lever les doutes à ce sujet auprès de nos confrères. Je ne peux que comprendre ce sentiment d'ailleurs. De mon temps, nous n'accordions pas le titre de Capitaine à un homme sans raison. Je doute que cela ait changé avec le temps. Mais les circonstances sont obscures pour vous autre.

Lui aussi aurait suspecté une possible trahison. Certes, le message délivré ne laissait aucun doute à ceux qui l'avaient écoutés dans leur intégralité, soit la Chambre des 46. Mais les gradés du Gotei n'avaient pas eu le droit d'écouter l'intégralité du récit d'Asuna. Et ils avaient gardés le secret évidemment.
    - Si je peux me permettre d'insister sur un point, c'est que je n'ai jamais tourné le dos au Seireitei. J'espère que le retour de notre Sotaishô dissipera tout malentendu. Je ne suis pas dupe pour autant. Cet Haori ne me préserve nullement des suspicions et je me sais surveillé par les hommes de l'Ombre. Il me faudra apprendre à vivre avec un temps.

Il lui était facile de disparaître de la vue de ces gardiens. Mais cela ne serait pas malin et accentuerait les doutes que certains nourrissaient à son égard. Inutile donc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Mer 21 Jan - 0:03

Taka ignorait le passé du Nécromancien. Il ne connaissait que les informations "officielles", à savoir qu'il revenait d'une longue mission, dont l'avait libéré Asuna, tout en le nommant à la tête de la Division des spécialistes du Kidô. S'il était ici aujourd'hui, avec un haori, c'est que la Chambre des 46 avait certainement dû approuver cette nomination et le conforter dans sa position. Aussi, lorsqu'il assura au Kazegai ses meilleures intentions, celui-ci ne répondit pas immédiatement, se contentant de hocher légèrement la tête.

Il faisait confiance à Akito. Son intuition, dont il était particulièrement fier, lui soufflait que le Tenma était un homme auquel on pouvait croire. Et le fait qu'Asuna comme les dirigeants du Gotei 13 aient choisi de le placer là où il était ne faisait que le conforter dans son opinion. Il y aurait certainement un temps d'observation par les seconds, pour s'assurer que tout irait bien, mais le Faucon pressentait que le balafré passerait l'épreuve avec brio. Le corps d'armée de la Soul Society venait de trouver là un élément de choix, au grand ravissement du blondinet.

Il ne fit aucunement part de ses impressions à Akito, sachant pertinemment que les propos déjà tenus, et ceux qu'il tiendrait à l'avenir, suffirait à prouver au Tenma tout le bien qu'il pensait de lui. Les deux hommes continuaient de marcher, le natif du Rukongaï suivant toujours le chemin tracé par le maître dans l'art des sortilèges. Toutefois, il restait un point sur lequel la curiosité du responsable des Archives n'était pas encore tout à fait assouvie. Il interrogea donc le Capitaine des Nécromanciens :


- Vous évoquiez tout à l'heure votre mission sur Terre, Capitaine Tenma. Elle a duré très longtemps, et je n'étais encore qu'un rien du tout quand vous êtes parti. Je me doute donc que les détails seront tenus secrets pour les profanes, et que seules les instances supérieures auront accès à l'intégralité des informations, mais pouvez-vous m'en dire un peu plus sur l'objectif de cette mission ? Et, si ce n'est pas indiscret, sur les "résultats", si tant est que le terme convienne, de celle-ci ?

Taka observa alors avec un peu plus d'attention son interlocuteur du jour, attendant sa réponse avec une impatience parfaitement dissimulée derrière son regard et son sourire, tout deux amicaux. S'il s'était longtemps retenu, le Kazegai avait toujours apprécié de savoir le maximum de choses. Et son poste actuel lui fournissait l'excuse parfaite pour donner libre cours à cette tendance de son caractère. Après tout, comme le disait l'adage, le savoir, c'est le pouvoir.

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Mar 27 Jan - 9:51

Taka maniait bien les mots et il était plaisant d'échanger avec lui sur ces points qui revenaient pourtant sans cesse avec les autres Shinigamis. L'éloquence était chose rare et le Tenma ne pouvait donc qu'apprécier cet échange. Même lorsqu'il se taisait, le Kazegai transmettait des informations. Ainsi Akito comprit-il rapidement que son passé ne revêtait que peu d'importance pour cet homme et que celui-ci jugerait les actes à venir plutôt que les simples rumeurs. Il paraissait jeune. En tout cas il l'était bien plus que lui-même. Et pourtant se dégageait de lui une sagesse qu'il n'avait rien à envier aux plus anciens. Cela le fit sourire. Étendant un peu plus certaines cicatrices sur son visage.

L'objectif réel de sa mission avait toujours été tenu secret. Et jamais jusque-là il n'avait brisé le silence qui enveloppait les motifs de son envoi sur terre. Même après avoir donné son rapport à la Chambre, on ne lui avait pas clairement autorisé à transmettre les faits. Akito devinait que de par son statut de Capitaine, il lui revenait de décider si, oui ou non, il donnerait des informations aux autres. Mais l'absence du Commandant l'entravait quelque peu. Car si elle connaissait les buts de cette petite expérience, elle était aussi celle qui pouvait décider de maintenir l'ombre autour de la vérité.

Ainsi hésitait-il pour le moment. Les Fullbringers représentaient un danger réel aux yeux du Tenma. Mais plus encore, c'était leur Organisation au complet qui était problématique. Trois dirigeants travaillant dans l'ombre. Trois dirigeants qui eux-même ne se regroupaient jamais pour ne pas mettre en péril la direction de leur Agence. Car c'en était une, n'en déplaise aux hommes. Le regard du Taka était fixe, il attendait les informations. Fondait sans doute des espoirs dans ce qu'il allait entendre, de par son grade de Capitaine mais aussi et surtout de par son statut de Garant de l'Histoire. Et ce second rôle importait, cela se voyait. Il prit donc sa décision.
    - J'éviterais de trop m'attarder sur les détails. Si la mission en elle-même semble terminée, il me faut toutefois attendre le retour de notre Sotaishô pour en dévoiler l’intégralité des tenants et aboutissants. Elle et elle-seule prendra la décision. Néanmoins, en tant que Capitaine, je peux vous en dire plus qu'à la plupart. Je vous demanderais seulement de garder vous aussi le silence tant que l'affaire ne sera pas rendue publique. Je suppose que je puis compter sur votre discrétion ?

Ce n'était là que pure question formelle, tant la réponse paraissait évidente. Sur n'importe quel autre Shinigami, il aurait glissé une ou deux menaces habilement tournées afin de faire comprendre le danger de révéler son secret. Il avait beau paraître serein, en lui bouillonnait des années et des années de frustration liée à sa mission. Frustration tenue, enfouie. Et jamais révélée. S'il avait su garder lui-même la tête haute durant ces décennies, il ne pouvait évidemment pas accepter qu'un autre lâche les informations qu'il pouvait donner. Mais il avait face à lui un homme intelligent, capitaine de surcroit. Celui-ci se tairait. Celui-ci comprendrait.
    - L'ordre qui était le mien était simple : il me fallait infiltrer une organisation humaine qui commençait tout juste à poindre le bout de son nez et de m'assurer de leurs intentions. De les contrôler au besoin. Et de les détruire tous si nécessaire.

Son regard devint plus dur encore. Les images défilaient devant ses yeux à mesure qu'il expliquait les objectifs initiaux. Ainsi énoncés, les objectifs n'étaient pas sans rappeler les missions passées qui avaient poussés les Shinigamis à exterminer les Quincys. En un sens, c'était exactement le même but qu'on lui avait attribué. Trouver les têtes pensantes et les détruire si cette organisation s'avérait dangereuse. Mais ce qu'il y avait découvert l'avait empêcher d'agir à sa guise. Et il avait joué le rôle d'espion et de saboteur durant la majeur partie de sa mission.
    - Seulement ce genre de mission ne peut s'accomplir que sur le long terme. Et évidemment, rien ne se passe jamais comme prévu. Néanmoins les objectifs principaux ont été atteints et j'étais sur le point de couper la tête du serpent lorsque ma route a croisé celle de notre Sotaishô. Nous pouvons donc dire que cette mission a été une réussite. Même s'il reste encore des choses à faire. Les informations que je détiens sont précieuses. Ce pourquoi je me dois d'être discret encore.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Mar 27 Jan - 11:45

Lorsque le Capitaine Tenma lui demanda de garder le silence, Taka acquiesça sans même réfléchir. Il était évident que tant qu'Asuna n'avait pas pu statuer sur ce qui devait être dit et ce qui ne devait pas l'être, la discrétion était de mise. Le Kazegai était donc d'autant plus reconnaissant envers Akito, qui allait lui faire l'immense honneur de le tenir au courant, ne serait-ce que dans les grandes lignes. Attentif, le blondinet but donc chacune des paroles de son interlocuteur expert en Kidô.

Si le Tenma avait passé autant d'années sur terre, c'était donc pour infiltrer une organisation humaine. Déjà des dizaines de questions envahissaient Taka : avait-il été franc avec l'organisation, en se présentant sous sa forme spirituelle, ou s'était-il embarrassé d'un gigaï pendant toutes ces années ? Et qu'avait-il fait de son zanpakutô ? Le Capitaine avait entendu dire que le balafré ne comptait jamais sur son sabre, mais avait-il pu supporter d'en être séparé ? Mais le Faucon se tut, réfrénant toutes ses questions : lorsque le moment viendrait, il pourrait les poser.

Le responsable de la Division des Nécromanciens semblait avoir eu affaire à quelques imprévus durant son long processus d'infiltration, mais jugeait la chose accomplie, et était même prêt à éliminer la fameuse Organisation avant de croiser la Capitaine-Commandante. Une nouvelle question supplanta toutes les autres dans la tête du responsable des Archives : qu'était donc cette mystérieuse confrérie ? La recrudescence d'humains à pouvoirs ces dernières années n'était pas un secret pour le Gotei 13, et avec la destruction de Karakura il y a deux ans, même les humains devaient se douter de certaines choses. Mais Akito était sur Terre depuis beaucoup, beaucoup plus longtemps.

A l'instar des Quincys, existait-il d'autres ennemis de la Soul Society parmi ceux que les Dieux de la Mort s'évertuaient à protéger ? Si oui, combien étaient-ils ? D'où venaient-ils ? Et quels étaient leurs pouvoirs ? Décidément, le retour d'Akito n'avait rien de rassurant, et Taka aurait presque préféré qu'Asuna ne retrouve le balafré qu'après qu'il ait définitivement mis un terme à l'existence de cette association. Mais la situation semblait sous contrôle, et le Tenma parfaitement serein. Ces hommes ne pouvaient de toute façon pas dépasser l’entièreté du Gotei 13. Le cas échéant, ils ne seraient pas si mystérieux et auraient attiré beaucoup plus d'attention.

Maintenant, est-ce que le Kazegai avait le droit de poser plus de questions ? Il se doutait qu'il en savait déjà plus que beaucoup de monde, mais l'organisation qu'avait dû infiltrer le Tenma l'intriguait au plus haut point. Dans le pire des cas, de toute manière, Akito ne lui répondrait pas et ça en resterait là. Aussi le Faucon lâcha-t-il la bride à ses pulsions, et commença à interroger son interlocuteur, la voix pleine de curiosité :


- Des félicitations sont tout d'abord de rigueur pour votre succès, Capitaine Tenma. Mais je suppose que nous n'avons pas vraiment le temps de nous congratuler. Pouvez-vous m'en dire plus sur cette association, ou préférez-vous garder le secret ? Qui sont-ils, des humains ou autre chose ? Sont-ils nombreux ? Sont-ils puissants ?

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Mer 28 Jan - 21:41

    - Je ne vois rien qui m'empêcherait de vous en dire un peu plus, il est vrai.

Néanmoins, il se devait de rester prudent quant aux informations à transmettre. Il savait que l'organisation en question n'était pas forcément connu de tous au Seireitei. Il le savait car la Chambre avait couvert les fuites. Quant à ceux qui en avaient croisés des membres, ils s'étaient tous contentés de dire qu'il ne s'agissait que de simples Fullbringers. Et c'était précisément cela la véritable force du Conseil humain. Car ils étaient partout. Aucun gouvernement ne leur échappait, ou presque. Et ceux qu'ils combattaient - les Hollows, les Shinigamis - n'avaient généralement pas le temps de rendre compte tant ils frappaient vite et forts. Il était rare que le Conseil lance une attaque sans la certitude de remporter la bataille. Et en cas de doute, ils patientaient. Et c'était ainsi depuis plusieurs décennies.

Prendre le temps de répondre prouvait qu'il pesait ses mots comme ses pensées. Une preuve supplémentaire qu'il possédait quelques informations sensibles. Ce qu'il avait appris pouvait changer la donne sur terre. Mais ce qu'il avait appris ne serait pas forcément compris par l'ensemble des Shinigamis. Car ce qu'il fallait savoir, c'est que les Shinigamis ne comprenaient pas toujours la façon de faire des humains. Et moins encore des Fullbringers. Il avait fallut plusieurs années à Akito pour lui-même en comprendre le fonctionnement. Et même ainsi, il n'avait pas été en mesure de saisir l'ensemble des débouchés.

Taka avait de toute évidence comprit que les humains étaient au coeur de sa mission. Il n'était pas forcément difficile de le comprendre, certes, mais il faisait tout de même preuve de discernement en posant la question plutôt qu'en statuant sur les simples mots du Capitaine Tenma. Ne pas aller trop vite en besogne, voilà qui était judicieux.
    - Je ne sais pas si l'information a déjà été relayé mais sachez qu'il existe sur Terre une organisation qui porte le nom de Conseil des Fullbringers. Un nom qui n'est pas à la mesure de la taille réelle de ce groupe. Il s'agit en réalité d'un groupuscule militaire regroupant exclusivement des humains. En très grande majorité des Fullbringers, évidemment, même si quelques Quincy appartiennent aussi à l'organisation.

Il en avait eu la confirmation et en avait croisé plus d'un. Mais ces derniers préféraient agir généralement dans leur coin, ce qui expliquait la rareté de leur membre. Ça et aussi la purge que les Shinigamis avaient lancés sur leur peuple. Se cacher était devenu une seconde nature pour eux. Et ils n'étaient désormais qu'une poignée. De cela, le Tenma en avait eu la confirmation.
    - Quand je parle d'armée, de milice, ce n'est pas sans raison. Ils sont un certain nombre et se trouvent répartis sur toute la planète. Ils sont structurés et il existe une véritable hiérarchie entre eux. Et ils ont les moyens financiers pour s'imposer, même dans les plus hautes strates des gouvernements humains. Leur but est simple : assurer par eux-même la protection de la Terre sans rendre de compte à nous-autre Shinigami. De nombreux Anges de la Mort sont tombés sous leur coup sans même pouvoir réagir. Ils nous haïssent.

Sa voix s'était presque éteinte à la fin de sa phrase. Quelques souvenirs difficiles lui revenaient. Il avait été obligé de prouver sa fiabilité et sa valeur pour se faire intégrer. Et ce, à de nombreuses reprises. Et cela avait impliqué sa participation pour certaines attaques contre ses anciens frères d'armes, attaques qu'il qualifiait d'assassinat. Purement et simplement. Il avait agi en son âme et conscience. Et pour le bien du plus grand nombre. Cela valait bien quelques sacrifices. Se faire intégrer n'avait pas été facile. Mais l'enjeu avait toujours été important.
    - Et comme dans toute armée, il y a beaucoup de soldats de faibles niveaux. Mais ils possèdent quelques âmes renommés parmi eux. Des combattants parfaitement capable de tenir la dragée haute à nos propres gradés. Voir à certains Capitaines.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Jeu 29 Jan - 18:58

Le Conseil des Fullbringers... Taka avait du mal à conceptualiser la chose. L'existence d'êtres cachés dans l'ombre, suffisamment puissants, au sens propre comme au figuré, pour influer sur des gouvernements entiers et guider des nations, lui paraissait véritablement improbable. Sans compter qu'ils avaient déjà éliminé de nombreux Shinigami, et qu'ils avaient dans leurs rangs des Quincy... Il y avait là de quoi avoir peur, et le Kazegai retint à grand-peine un frisson. Akito avait parlé de membres capables de rivaliser avec un Capitaine...

Le blondinet repensa à cette femme qu'il avait croisée sur Terre, lors d'une mission avec l'ancien capitaine Kaogake. Faisait-elle partie du Conseil des Fullbringers, ou était-elle simplement une humaine puissante ? A l'époque, elle l'aurait écrasé sans même sourciller. Désormais, il pensait avoir un niveau plus ou moins équivalent à celui qu'elle possédait à l'époque. C'est parce qu'elle avait fait preuve d'inimitié, pour le moins, envers les dieux de la mort, que Taka s'était efforcé de progresser, entre autres choses. Si en plus des Hollows et Arrancars, il existait pareille menace...

Et maintenant, voilà qu'il apprenait l'existence de ce Conseil. Les raisons qui poussaient le Tenma à garder cela secret lui apparaissaient désormais tout à fait claires : il avait les moyens de faire paniquer toute la Soul Society, surtout en l'absence d'Asuna. Le Kazegai garderait donc le secret de toutes ses forces, et resterait aussi muet qu'une tombe. Il ne consignerait rien, pour le moment, de peur que l'un de ses hommes ne découvre la chose, en fouinant volontairement ou non. Il prit également conscience de la dangerosité de la mission du balafré.

Vu ce qu'il avait dit sur les opinions du Conseil des Fullbringers, il avait dû sûrement piétiner ses convictions plus d'une fois. Et, tel un équilibriste, il avait sûrement dû marcher sur le fil à plusieurs reprises... C'était un véritable exploit qu'avait accompli la tête des Nécromanciens, in fine. D'autant plus s'il était prêt à se débarrasser des éminences grises de ce Conseil. Taka voyait aussi la logique qui sous-tendait la surveillance d'Akito : qui sait s'il n'avait pas été corrompu par les idéaux de ces Fullbringers ? Il n'en avait pas l'air, mais un homme capable de s'infiltrer si longtemps devait être à coup sûr un excellent comédien.

Mais le Faucon faisait confiance à son homologue de la Division du Kidô. Resté silencieux longtemps, comme pour bien prendre le temps d'intégrer toutes les nouvelles informations, il ne savait que dire après de telles révélations. Il était toujours désagréable d'apprendre l'existence de choses qui se trament dans votre dos depuis des années. Et il n'y avait sans doute qu'un seul chemin vers la sécurité du Gotei 13. Aussi, le Capitaine de la Cinquième Division annonça à son interlocuteur :


- Merci pour ces informations, Akito, je les garderai secrètes. Et si un jour on vous charge de terminer votre mission... Sachez que vous pourrez compter sur mon aide.

Le regard du Faucon s'était durci, et l'espace d'un instant, une de ses pupilles émeraudes avait lui, flamme fugace dans un visage habituellement si paisible. Le sens derrière ses mots était on ne peut plus clair.

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Dim 15 Fév - 15:44

Terminer sa mission. Oui il y pensait, évidemment. Son retour avait quelque peu été précipité par sa rencontre avec Asuna, et s'il ne le regrettait pas, il savait qu'il avait laissé sur le feu une mission d'importance prioritaire. La tête du serpent n'avait pas été tranché et sans cela, le Conseil des Fullbringers resterait opérationnel. Les trois anciens contrôlaient tout. Les branches secondaires étaient légion et eux seuls pouvaient coordonner les opérations. Cela, Akito l'avait deviné d'instinct. Et avait mit plusieurs années pour vérifier sa thèse. A deux doigts. Il était passé à deux doigts d'en finir avec son arrivée à Tokyo.

Son regard se voila un instant tandis que les rouages de son esprit se mettait en marche. La Chambre avait pris acte de sa réussite sans pour autant valider la fin de la mission. Il le comprenait : seule la mort de ces trois personnages permettrait de mettre un terme à l'organisation. Quelque pourrait prendre la relève, évidemment. Mais ils en sortiraient trop affaiblis tout de même. Et cela mettrait du temps pour remettre sur pied un tel groupe. Le soutien du Seireitei devenait de fait primordial pour en finir. Mais lui seul savait comment appâter le Conseil.

Il chassa ses pensées d'un simple mouvement de tête. Taka semblait sérieux. Et il ne faisait aucun doute qu'il avait compris l'intérêt de mettre un terme à ce groupe. S'il parlait peu, il semblait évident que son esprit était son arme la plus affutée. Et cela, Akito le respectait. Il voyait chez le Kazegai un véritable allié potentiel. Capable de se salir les mains pour le bien du plus grand nombre. Refouler ses émotions n'était pas donné à tous. Et même certains gradés ne pouvaient y parvenir sans effort. Mais cet homme. Il était différent. Et apparemment de la même trempe que lui-même.
    - Je vous remercie. Si je vous ai dévoilé ces informations, c'est seulement parce que j'ai décelé en vous un homme de principe. Sans cela, je n'aurai jamais pris le risque d'en dire trop sur ma mission. Et sur ce Conseil. Vous avez deviné l'implication que cela aurait sur nous autre si trop de choses devenait publique. Notre mission première en pâtirait. Je ne puis le permettre.

Il paraissait clair aussi que se salir les mains, pour ce genre de cause, était une nécessité. c'était pour cela qu'on l'avait mandaté pour cette mission. Car jamais il n'avait craint d'aller trop loin. Jamais il n'avait hésité. Scellant au plus profond de son âme les émotions qui auraient pu l'étouffer.
    - Ma mission devra se finir. Tôt ou tard. Et c'est avec plaisir que j'accepte dès à présent la main secourable que vous me tendez. Nous devons en finir avec cette organisation avant qu'il ne soit trop tard. Il ne fait aucun doute pour moi que cette mission est prioritaire. Je ferais donc en sorte que l'on m'adjoigne vos services lorsque l'on me demandera d'en finir. Puis-je à mon tour vous poser une question, Capitaine ?

Purement rhétorique, il comptait le faire de toute façon.
    - Un troisième Capitaine ne serait pas de trop pour cette mission. Vous connaissez nos homologues. Qui serait suffisamment serein et digne de confiance pour me suivre sur cette périlleuse mission ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Dim 15 Fév - 19:35

Le Tenma avait saisi la main tendue par le Kazegai, et comptait d'ores-et-déjà sur l'aide du blond lorsque viendrait l'heure d'en finir avec ce Conseil des Fullbringers. Le Capitaine de la Cinquième ferait de son mieux pour être utile quand retentirait l'appel. Il ne pouvait décemment pas tolérer que de simples humains s'arrogent le droit de lutter contre la Soul Society. Si les soldats de la société des âmes avaient parfois fait des erreurs, c'était toujours avec en tête le bien de tous les mondes, celui des hommes en premier. Et si trois ou quatre gusses un peu plus forts que la moyenne s'estimaient capables de juger du sort de milliards de personnes... Il fallait les éliminer, purement et simplement.

Toutefois, Akito demanda au responsable des Archives s'il connaissait un autre Capitaine pour compléter leur commando. Trois lui paraissait également un bon chiffre : idéal pour se déplacer et agir sans attirer l'attention, tout en conservant un certain potentiel. Trois Capitaines, c'était loin d'être une variable négligeable. De quoi mettre une halte définitive au projet de ces Fullbringers bouffis d'orgueil. Le blondinet s'immergea un instant dans ses pensées, passant en revue les divers profils au sein du Capitanat. Trois noms s'imposèrent d'abord : Serpiente, Shu, et Krow. Il écarta d'abord le dernier : il n'avait pas véritablement le profil pour faire quelque chose de subtil, avec tout le respect que lui devait le Kazegai.

Quand à Serpiente, il ignorait tout de son niveau. En tant que Capitaine, il devait sans doute être puissant, mais son talent semblait plus résider dans l'observation que dans la débauche de puissance. Le plus adapté était sans doute Shu, qui possédait en plus de la puissance inhérente à tous les responsables de Division son Hollow intérieur. Et après ses actes pendant la Purge, il avait prouvé être capable de faire ce qu'il fallait, quand il le fallait. C'est donc avec un certain aplomb, et après une courte phase de réflexion, que le Faucon annonça au chef des Nécromanciens le nom de son ancien Capitaine. Cela dit, peut-être changerait-il d'avis d'ici là : d'après ce qu'avait compris le blondinet, la fin de cette mission n'était pas pour tout de suite.

D'autres priorités régnaient au sein du Gotei 13. Mais avec Akito à leurs côtés, l'avenir s'annonçait déjà un peu plus lumineux. Le balafré semblait apte à redonner ses lettres de noblesse à la Division des Nécromanciens. Il avait certes amené avec lui de sombres nouvelles mais, paradoxalement, il avait aussi les clés pour résoudre ces problèmes. In fine, il ressortait donc du positif de ce retour providentiel. Mais le Kazegai ne désirait pas déranger plus longtemps son interlocuteur, aussi plaisante et pleine de promesses que soit leur conversation. Aussi, à moins que le Tenma n'ait encore besoin de lui, le responsable des Archives commença à envisager de prendre congé.

Marchant toujours aux côtés du brun, il tâta donc le terrain, pour être fixé sur la conduite à tenir désormais. D'un ton amical, il se lança :


- Merci pour votre confiance, Capitaine Akito. Vous avez sans doute fort à faire, avec votre retour, et je ne désire pas vous déranger plus que de raison. Souhaitez-vous que je m'éclipse, ou désirez-vous encore des informations sur quelque sujet que ce soit ?

Le Kazegai, en sa qualité de responsable des Archives, restait à la disposition de l'expert en Kidô pour l'informer sur tout ce qui s'était passé à la Soul Society depuis son départ en mission. Mais dans le même temps, il ne voulait pas abuser de la patience de son interlocuteur du moment.

Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   Sam 21 Fév - 13:10

Il était temps en effet pour eux de se laisser. Les informations avaient transitées parfaitement mais il n'était plus nécessaire de se perdre en échanges inutiles. Réfléchir sur les propositions de Taka serait dans les priorités du Capitaine, ainsi que l'étude des quelques noms qu'il avait en tête pour la mission qui lui reviendrait de droit prochainement. Ainsi, s'approchant du Kazegai, il le salua et le confirma dans ses suppositions.
    - Je crois que nous avons effectivement fait le tour de la question. Si d'aventure d'autres questions me revenaient, je sais vers qui je pourrais me tourner. Et je vous en remercie, Capitaine.

Simple et clair à la fois, l'un et l'autre savaient qu'il était temps de passer à autre chose pour le moment. Alors que l'homme quittait la place, Akito se rendit à son bureau afin d'y rédiger une note. Un message pour être tout à fait franc. Cette petite discussion venait de lui donner une idée précise. Mais pour concrétiser cette dernière, il allait devoir contacter un de ses anciens indics alors qu'il n'était qu'un simple Shinigami à l'époque. Etait-il encore en vie ? La question se posait mais il le saurait bien assez tôt. Cet homme saurait l'aider, lui aussi. Pourquoi n'y avait-il pas pensé avant ? Sans doute que les années sur terre avaient émoussés ses perceptions. Mais il y voyait plus clair. Grâce à Taka : ce dernier l'avait grandement aidé sans même le savoir. Alors qu'il mettait un point final à sa note, il invoqua de nouveau son papillon de l'Enfer.
    - S'il est encore en vie, trouve-le. Et donne lui ce message.

Scellant le message à la créature avec un simple Kidô, il libéra son emprise sur l'animal afin de le laisser prendre son envol. Alors qu'il disparaissait par la fenêtre, il poussa un fin soupir. Il était temps de sceller les passages et de mettre en avant la sécurité tant désirée au sein de leur organisation. Et il avait du pain sur la planche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le savoir, c'est le pouvoir. [PV Tenma Akito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Dans la vie, c'est savoir qui rime avec pouvoir. »
» Un rude entraînement [PV Tenma Akito]
» Tenma Akito - Shinigami indépendant
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-