AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Un couvert pour Kaffaljidhma [.ft Shimada Ryunosuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : 10ème siège de la 7ème Division

Messages : 197
MessageSujet: Un couvert pour Kaffaljidhma [.ft Shimada Ryunosuke]   Sam 7 Mar - 16:53

J’aurais voulu mais non. Pas le temps, ni l’endroit, ni le moment. Ce rapport vieux de quelques années attendra car les réparations ne peuvent attendre. Les morts et les survivants non plus. Ça se répète encore et encore. Pendant combien de temps la Soul Society pourra continuer à ce rythme ? Perdre énormément pour garder un rôle qui ne peut être confié à n’importe qui.

Et qui souffre en premier ? Toujours les mêmes.

Je répertorie sur mes rapports le nombre de victimes, l’avancement des travaux par une écriture rapide et nerveuse, trahissant mon envie de passer à l’action. Pourtant, je l’avais fait. J’ai échoué, trop fragile, bien sûr.

Mais je suis vivante.

J’ai vraiment besoin de faire quelque chose. Une mission. Une tâche. N’importe quoi.

Ce que je fais n’est pas un travail.

Je compte les morts sans donner de sens à mon premier devoir : assurer l’équilibre des âmes.


******

La journée était terminée, les travaux pouvaient attendre et rapidement, Idjouher prit les choses en mains pour établir les rondes pour la surveillance et la recherche d’éventuels survivants. Plus de vingt-quatre heures s’étaient écoulées depuis l’invasion de Sima, les chances s’amenuisaient mais l’espoir était toujours permis. Rapidement, elle prévint la Division 4 des déplacements des membres de la Division 7 pour pouvoir les assister et pouvoir se tenir prêts si des survivants avaient réussi à s’en sortir afin de les transporter rapidement hors de la zone accidentée. Les listes des places provisoires avaient été mises à jour, bientôt, elles seraient remplies par les habitants soignés. Le Rukongai était déjà en effervescence avec une Purge nécessaire, leur moral était dans un piteux état depuis que Las Noches avait envie de leur montrer comment il voyait cette opération.

La Kabyle était exténuée, elle avait été blessée et ne permettait pas le repos à son corps, continuant son travail avec son côté droit du visage marbré d’un violet commençant à peine à prendre des coloris jaunâtres, sa joue était moins gonflée qu’hier, ses pieds lui faisaient encore mal à force de faire des allers-retours et donc se forçait à porter les tabis réglementaires. Il y avait du mieux mais elle ne se risquait pas à un entraînement, même mesuré. Il fallait qu’elle soit capable de venir sur le terrain en cas d’urgence. Une invasion n’était pas rien, les Arrancars pouvaient toujours revenir, avec ou sans leur monstre d’ailleurs. Sans Rey, on pouvait s’attendre à tout.

Sur le chemin du retour, Idjouher repassait en revue ce qui avait été débriefé après l’invasion. On ne savait rien sur ce mastodonte. Elle était prête à parier qu’il y aurait bientôt une mission d’infiltration mais pour l’instant, le Capitaine Serpiente veillait sur ses blessures. Rien donc pour le moment. Elle allait se remettre de ses blessures rapidement pour être parée à toutes éventualités. Point.

Enfin à la maison, au premier district ouest, Idjouher rassura sa famille sur son état, mangea juste une soupe en relisant son futur rapport prêt à échouer dans la plage jonchée de papiers qu’était devenu le bureau de Seigi Raïtoku. Et elle traîna ainsi jusqu’à ce que la maison s’endorme. Sur le porche à l’entrée, Idjouher forma un prisme pour y faire luire un peu de son reiatsu pour lire de nouveau le vieux rapport des décès pendant l’attaque des Quincy. Toujours la même page. Toujours le même nom que son regard fixait : Seigi Gentoki.

Pour essayer de passer à autre chose, la Shinigami continua à s’exercer à épeler les noms en langage des signes. Quitte à remplir une mission personnelle à long terme, autant assurer la communication entre son Lieutenant et elle-même.

Un simple coup d’œil sur son bol de soupe montrait qu’elle était mal partie pour prétendre remplir une mission si elle n’était pas capable de remplir son estomac. Elle n’en but qu’une gorgée froide, soupirant un bon coup pour faire fuir ses mornes pensées.

_________________
"The wind is free, but the sand goes where it is blown. Unaware of the world around it. Whirling on the breath of the gods, at the mercy of the storm that engulfs it.

What is one grain of sand in the desert ?

One grain amongst the storm ?"

Avatar fait par Klaus =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2215-idjouher-tamanart

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Un couvert pour Kaffaljidhma [.ft Shimada Ryunosuke]   Jeu 19 Mar - 13:16

Un esprit primitif peut parfois étonner. L'armée de parasites qui était tombée de Sima avait été terrassée, le ménage avait été fait. C'était du moins la version officielle. L'une de ces créatures est parvenue à se cacher, par instinct de survie. Et c'est le même instinct qui va finalement la mener à sa perte, comme la faim s'accroît. Insidieuse, ophidienne, elle vrille l'esprit de ce monstre. Dans une maison abandonnée, elle tente encore de résister, mais n'y parviendra plus très longtemps...

* * *

Dans un soupir, l'homme au chapeau de paille quitte la bâtisse. Il peut désormais en attester, comme si cela avait été nécessaire : les Reapers ont quitté leur Quartier Général sans rien laisser derrière eux qu'un désordre sans nom. Rien à en tirer. Le tout récent nommé Vice-Capitaine de la Première Division en resterait donc là à leur propos, sauf si l'ordre lui était donné de creuser un peu plus. Pour sa part, il estimait en tout cas que les Reapers étaient une affaire classée, et espérait bien ne plus jamais en entendre parler. Il avait été là lorsque leur Commandeur était venu futilement fourrer son nez lors du premier jour de la Purge. Cela n'avait rien donné d'autre que des tensions inutiles. Des singes. Voilà bien tout ce qu'étaient les Dieux de la Mort occidentaux à ses yeux, des primates dénués de toute finesse.

Le Shimada se préparait désormais à regagner le Seireitei et les quartiers de sa nouvelle Division. Son passage au sein de la Treizième aura finalement été bref. Son utilisation du Bankaï face au Rey venait de le catapulter à un poste dans il ne voulait pas. Pire même, il n'avait pas de Capitaine et devait donc endosser une part des responsabilités du Haori. Pour autant Ryunosuke ne pouvait pas dire qu'il aurait mieux fallu ne pas pratiquer sa libération interdite, car sans cela il n'en serait sans doute pas à présent à râler. Son nom ne serait qu'une ligne sur la liste des disparus, voilà tout. Enfin, il était impossible d'en avoir le cœur net de toute manière, aussi tenta-t-il d'évacuer cette idée de ses pensées.

Il réajusta son kasa ronin. Son chapeau descendait bien bas sur son visage, n'en laissant apercevoir que le menton qu'il se gratta un instant du bout des ongles. Sur ses mains les bandages tentant d'apaiser ses brûlures, remontant jusqu'au dessus des coudes. Et afin d'en guérir, il lui avait été recommandé de prendre du repos, ce dont il ne pouvait pas vraiment se permettre compte-tenu de sa nouvelle charge. Mais il espérait bien profiter un peu de calme au moins en cette soirée. Juste rentrer au Seireitei, rejoindre sa chambre personnelle – être le plus haut gradé d'une Division avait tout de même quelques bénéfices, pour lui qui avait toujours vécu dans des dortoirs depuis son entrée au Gotei 13 – et dormir, juste dormir. Ryu devrait pourtant se rendre finalement à l'évidence : jamais rien ne se passait comme il le prévoyait.

À quelques districts à peine du Seireitei, des cris attirent son attention durant sa série de Shunpô censés le ramener chez lui. En hâte il va s'en enquérir. Un nouveau soupir encore plus profond lorsqu'il se rend compte de quoi il s'agit ; l'un des Hollows venu avec Sima s'offrant apparemment un petit séjour complémentaire. À mi-chemin entre l'insecte et le crustacé, armé de puissantes mâchoires acérées, elle venait de se lancer dans ce qu'elle espérait apparemment être un festin, tant elle se jetait goulûment sur ses victimes. Pas moyen de laisser faire ça, mais heureusement d'après les rapports ces créatures n'étaient pas vraiment des menaces tant que l'on y prenait garde et que l'on ne se faisait pas submerger par le nombre. Son Zanpakutô est tiré au clair, et son énergie spirituelle glaciale est laissée libre de s'exprimer.
    - Tōketsu, Higure no Yaki !

Sa lame se modifie à peine à la libération de son Shikaï. Elle s'assombrit et semble plus tranchante, voilà tout. Pas assez que pour attirer l'attention de la créature manifestement qui continue à s'empiffrer comme si aucune menace ne pesait sur sa tête – ou au contraire, comme si elle avait conscience que c'était là son dernier repas ? Entre ses dents il récite rapidement une incantation, traçant dans l'air un triangle du bout de sa lame. Trois crochets se voient alors projetés sur sa cible, tentant de la clouer au sol. Tentant seulement, car c'est là un échec. Deux seulement touchent. Une patte s'arrache dans l'effort de la bête, la libérant d'un crochet supplémentaire. Le dernier n'est plus suffisant pour la garder immobile, celle-ci se jetant alors sur le Shinigami responsable dans un cri assourdissant. Bon, au moins il avait attiré son attention. Mais ce cri… Il avait l'impression que sa cervelle était en train de griller, et ne pouvait donc pas se permettre de rester sans réagir. Refermant fermement ses deux mains sur la poignée de son sabre, il cibla le Hollow de sa pointe, projetant à sa rencontre une vague de glace noire qui allait le repousser et lui geler quelques membres.

Peinant à bouger désormais, le parasite ouvre tout de même la gueule encore, qu'il referme à plusieurs reprises dans un sinistre claquement. Une orbe d'énergie verte commence également à s'y concentrer, et il ne faut pas être un expert pour comprendre qu'il s'agit là d'un Cero à venir. Le Vice-Capitaine ne lui en laissera pourtant pas l'occasion. D'un Shunpô il se projette vers l'ennemi et d'un puissant coup de sabre Ryunosuke en termine. Une odeur âcre et tout bonnement écœurante émane du cadavre. Il s'en écarte alors qu'il range au fourreau son Zanpakutô scellé à nouveau. Dans sa main droite, une petite fleur d'énergie violette devient bientôt papillon. Un messager qui retournera au Seireitei demander une patrouille pour emmener ce cadavre, tandis que le Shimada restera sur place en l'attendant...

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke
 

Un couvert pour Kaffaljidhma [.ft Shimada Ryunosuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shimada Ryunosuke [présentation terminée]
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-