AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Ven 4 Oct - 19:48

Suivre Son Père A Son Insu... Et Se Perdre!


Karot était entré depuis quelques temps déjà dans sa 7ème décennie, autant dire qu'il était encore tout le jeune pour le moment, un petit bébé pour la plupart des personnes... Aucunement capable d'être Shinigami ni quoi que ce soit du genre. Il s'entraînait cependant depuis de longues années déjà mais il n'en restait pas moins un enfant qui ne semblait même pas dépasser la dizaine d'années, chose qui était logique car, en âge humain il avait approximativement 7 ans. Alors, aujourd'hui était un jour spécial car son père devait partir en mission à Karakura, pour? Comme si le petit garçon en avait une idée, il se doutait que c'était sans doute pour tuer des Hollow étant donné que c'était la mission de base des Shinigami mais il n'en savait rien en réalité. Karot aussi voulait voir Karakura! Pourquoi il était toujours laissé derrière pour les trucs comme ça? Peut-être parce qu'il n'avait même pas encore de Zanpakutoh à proprement parler et qu'un gosse de 70 ans n'avait pas à foutre son nez dans les affaires des grands. Sauf que ce n'était pas vraiment le genre de choses qui plaisaient au petit garçon qui avait soif de découvertes et d'aventures. C'était bien beau de lire des choses à propos de Karakura et tout ça, mais il voulait ça de ses propres yeux, en plus ça avait l'air pas mal cool... Il fallait qu'il trouve un moyen pour y aller, absolument et à tout prix.

Karot commença donc à préparer tout un plan pour réussir à suivre son père à son insu... Déjà jusqu'au Dangai et ensuite à travers le Dangai... Et pour finir se séparer de lui à Karakura parce que sinon il se ferait attraper direct et son père le renverrait à Soul Society, et en plus il se ferait littéralement défoncer à coup sûr. Hum, il fallait qu'il la joue très discret, une chance qu'il n'aie quasiment pas de présence spirituelle étant très faible... Enfin, son père n'était pas non plus très fort en détection de toute façon donc ça devrait aller. Hum, avait-il besoin d'affaires ou de trucs comme ça pour là-bas? Non, il n'allait sans doute pas rester longtemps mais... Pour le retour son père se rendrait bien compte de sa présence, non? Mais pas grave puisqu'au moins il aurait vu la chose qu'il voulait tant voir, Karakura. Mais il prendrait vraiment cher en rentrant à la maison... A moins qu'il rentre tout seul? Impossible il n'était même pas Shinigami, il ne connaissait que la théorie du Dangai et tout ça, il n'avait jamais rien pratiqué de tel qu'un passage d'un monde à un autre, autrement dit l'idée de rentrer seul par la suite était d'office à bannir. Plan mis en place, son père commença à partir et Karot fit mine d'aller s'entraîner, il suivit alors son père de très loin et toute en discrétion jusqu'à arriver au Dangai puis à Karakura... Il avait réussi? Pour de vrai?

Bah en tout cas il était dans un endroit qu'il ne connaissait pas du tout et, cela ne pouvait pas être le Seireitei parce qu'il aurait vu pleins de gens habillés comme son papa... Là, il voyait pleins de gens habillés de façon totalement différentes les uns des autres, ils avaient tous leur propre uniforme? Enfin, Karot n'était pas stupide et il avait lu des trucs sur ça, ça s'appelait le stye vestimentaire ou un truc du genre s'il se souvenait bien. Et en plus personne ne pouvait le voir! Dans un sens, on pouvait considérer que c'était cool mais il ne risquait pas de rencontrer grand monde comme ça... Comme c'était étrange de venir dans un monde où on était invisibles et où on pouvait faire ce qu'on voulait. Le rêve pour un gosse! Enfin, Karot n'accordait que peu d'importance à... Oh un parc d'attractions! C'était ça le truc où y avait pleins de manèges et tout ça? En plus il pourrait aller dans toutes les attractions même s'il était trop petit, normal il était invisible. Karot fit donc le tour du parc d'attractions en s'amusant à peu près de tout ce qu'il faisait, c'était grave cool les parcs d'attractions, ils avaient de la chance les petits terriens en fait. Il sortit du parc avec une glace et les gens pouvaient donc voir une glace se balader seule. Du coup tous les regards étaient braqués sur lui, enfin, sur sa glace. Il marchait encore quand il se rendit compte qu'il ne savait pas comment il pourrait rentrer et où était son père... Il était... Perdu! Qu'allait-il faire? Une dame! Elle semblait pouvoir le voir, ou pas? Mais autant tenter le tout pour le tout, avec son petit sourire d'enfant il s'approcha.


“Excusez-moi, excusez-moi! Je suis perdu, comment on retourne à la porte pour traverser les mondes? Je suis Karot Ryuu, vous pouvez m'aider à retrouver mon papa ou la porte pour traverser les mondes?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Ven 11 Oct - 22:18

Orléans, en France.

Si je me souvenais bien de cette histoire qui faisait mon délice, l'histoire du monde avec un grand M, Orléans était une grande ville, de cette contrée qui dominait l'Europe depuis plusieurs siècles. Elle me rappelait l'empire Ming. Ou était-ce Qing désormais ? Question qui méritait réflexion. Le temps s'écoulait vite, bien trop vite, même pour quelqu'un qui était désormais immortel ... Je me gratte la tête, alors que mon regard parcoure à nouveau l'assemblée réunie en ce jour béni. Plein d'humains, comme moi avant que je meure. De toute taille, de tout âge, des deux sexes mêmes, ils riaient et profitaient des attractions. Car oui, c'était bel et bien dans un parc de celles-ci que je me trouvais.

Personne ne remarquait ma présence, ce qui me donnait loisir d'observer tout et chacun. Invisible ne voulait pas pour autant dire intangible, c'est pourquoi j'avais élue domicile sur le toit d'un stand de tir. J'observais des mines heureuses, voui. Mais aussi des mines rêveuses. Des mines rongées par le souci. Et même quelques mines tristes, s'illuminant de faux sourires et rires quand on leur adressait la parole. Il y avait là, et même la lie de ce monde. Ah oui, vous devez vous demander ce que je fais ici nan ? Bah, j'ai été affectée ici pour de la surveillance. Bon okay, c'pas l'endroit où la plus grande activité hollowique a été répertoriée, mais il faut bien une cruche pour s'en occuper.

Et c'est moi la cruche en question. Mais voyons le bon coté des choses ! Au moins, je glande. Donc, au moins, bah je peux me reposer ! Profiter du beau temps ! De la musique et des gens ! Bon okay, pas trop des gens vu qu'ils ont aucune idée de ma présence, mais je me comprends ! Alors bon, voilà ...

Vous comprendrez qu'il y a un gamin qui a attiré mon regard. Regard attiré par les regards éberlués de nombreux paysans (nan c'est pas que je voulais dire ! nobles citoyens, voilà ! quoi, j'suis pas crédible ?! zut ...) qui fixait sa glace. Mais je comprenais pas trop pour le coup. Elle avait quoi de spécial, sa glace ? Enfin, je veux dire ! C'est quand même une glace très banale, y'en a plein partout, et pas que dans ce pays ! Alors, c'est quoi le délire ?

Bah le délire, c'est que le gamin croise mon regard. Et il court en ma direction. Et ça, ça, c'est tout sauf normal. Quand je le vois foncer sur moi, je me fige. Genre en espérant que comme ça, il oubliera ma présence, mais en fait nan. Et là il me parle. J'avais envie de le faire taire, il disait des trucs que les humains ne DEVAIENT PAS SAVOIR ! Sauf que tout le monde s'en moque, et tout le monde fait genre qu'il y a juste une glace volante. Tout le monde s'étonne, s'émerveille. Et c'pas bon, pas bon du tout ! Je saute à terre, juste à coté de lui, avant de lui retirer sa glace et de le prendre sous mon bras. Il est léger, quoi de plus normal pour un gamin ? Sauf que c'est quand même bien lourd pour mes petits bras ! Et voilà que d'un saute, je me retrouvais à nouveau sur ce toit. Avec un convive en plus. Convive que j'engueule.

- Nan mais t'es inconscient ou quoi ?! T'as pas vu tous les regards qu'on posait sur toi ?! Les humains ne doivent pas deviner qu'il y a quelque chose qui veille sur eux, ça bouleverserait l'équilibre du monde et même que ça entrainerait des émeutes, le cancer, et même la fin DE TOUS LES MONDES QUI EXISTENT ! TU COMPRENDS ?!

Bon, j'ai un peu abusée sur la fin, et ma voix a déraillé. Mais, sincèrement, tout le monde savait ça ! Enfin, tous les Shinigamis ! Ah. C'était peut-être ça le problème. C'était juste un gamin du Rukongai qui a fait la connerie de suivre son parent. J'affiche une mine navrée. Je me sens un peu coupable de lui avoir crié dessus. Et c'est sur une voix bien plus douce que je poursuis.

- Désolée, j'me suis emportée ... Ne t'inquiète pas, petite carotte, je vais t'aider à revenir chez toi, j'te le promets ...

Je lui adressais mon sourire le plus chaleureux, alors que je caressais ses petites boucles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Sam 12 Oct - 1:35

Elle Est Bizarre...


Un endroit vraiment bizarre dans lequel il se retrouvait n'empêche... Tout était différent de chez lui? On ne pouvait pas vraiment dire cela, il y avait des choses qui ressemblaient un peu au Seireitei et au Rukongai, mais... Il y avait pleins de choses qui étaient différentes quand même... Comme quoi? Bah tout le monde était habillé différemment, mais avec des styles totalement différents les uns des autres je veux dire, vraiment étrange je vous jure... Et puis, il n'y avait pas de parc d'attractions à Soul Society, à part si on les cachait aux enfants? Non, ce serait totalement stupide, il y avait vraiment pleins de choses pour que les gens s'amusent, il y avait toutes sortes de choses, des personnes de tous les âges, de tous les sexes, de... Enfin bref, vous avez bien compris ce que je voulais dire je pense, c'était extrêmement diversifié. Et puis, même s'il avait entendu parlé du fait que les humains ne pouvaient pas le voir, il ne se rendait pas compte de la porter que cela avait... Oui, car si on ne pouvait pas le voir, les objets qu'il transportait étaient visibles eux, mais ce n'était pas le genre de choses qui étaient prioritaires dans l'esprit du jeune garçon, il était venu pour visiter après tout... Il ferait peut-être mieux d'être plus prudent mais bon, si tout le monde le regardait c'était peut-être qu'ils le voyaient en fait, non? Ou peut-être était-ce juste sa glace... Bref!

De toute façon, il devait avouer qu'il n'en avait pas grand chose à faire de tout cela, c'était peut-être con mais... Karot restait un enfant qui ne savait pas à quel point cela pouvait poser problème si les humains venaient à découvrir l'existence réelle des Shinigami... Il en avait conscience quand on le lui disait mais... En dehors de cela, il était tellement content d'être enfin à Karakura que cela lui sortait de la tête... C'était dur d'être un gosse vous savez, tellement d'innocence qu'on pouvait parfois faire des erreurs totalement irréparables. Mais il y avait encore pire et plus important que ça pour le jeune garçon! Il était perdu dans un monde qu'il ne connaissait pas! Déjà que ça aurait été galère d'être perdu au sein du Gotei 13 alors que c'était son propre monde, alors... Carrément dans un autre monde, c'était dramatique! Et en plus, il n'y avait personne pour l'aider, vous vous imaginez à quel point c'était la panique pour lui? Mais heureusement, il y avait une femme qui semblait le voir et c'était vers elle qu'il avait commencé à foncer vers elle, puis elle lui vola sa glace!!!! Et elle le prit sous son bras pour l'emmener quelque part... Ah parce qu'il allait se faire enlever en plus, il ne s'imaginait pas que c'était comme ça à Karakura... C'était nul en fait! Ah, ils emmenaient les gens sur les toits quand ils les enlevaient les humains? Bizarres...


“Pardon... Mais vous êtes bizarre! Le cancer? Quel rapport? Et puis... Si quelqu'un dit qu'il a vu une glace volante et que quelqu'un veille sur les humains... On le prendra pour un fou, non? Ma maman me l'a dit!!! Et puis vous me faites peur à crier comme ça, j'aime pas les dames méchantes qui crient.”

La vérité c'était qu'il savait bien que sur ce coup il n'avait pas assuré et que c'était dangereux de faire ça mais... Il n'aimait définitivement pas les gens qui lui criaient dessus... Surtout qu'il ne la connaissait même pas cette dame! Elle était toute jolie mais elle était toute méchante donc ça la rendait toute moche! Karot ne voulait pas rester avec elle, il n'aurait pas dû lui demander de l'aide... Les méchants n'aidaient pas les petits enfants! Ah mais attendez! Elle s'excusait en disant qu'elle s'était emportée... Les méchants ne s'excusaient pas, donc ça voulait dire qu'en fait elle était gentille? Et elle venait de lui promettre qu'elle allait aider ce dernier à retourner chez lui... Alors elle était méchante ou gentille? Karot ne comprenait plus rien, et son petit cerveau d'enfant était en train de surchauffer, il ne comprenait plus rien! Son sourire... Il était beaucoup trop chaleureux pour que la jeune femme qui en était la détentrice soit méchante! Donc elle était gentille, elle s'était juste emportée hein? C'était le genre de choses qui arrivaient parfois aux adultes... Peut-être à cause du stress? Ou des responsabilités? Ce mot avait l'air d'avoir une portée effrayante... Les responsabilités semblaient signifier les problèmes, effrayants. La jeune femme caressait les boucles de Karot, et comme il considérait qu'elle était gentille, il lui fit un gros câlin tout innocent en souriant.

“Ah mais non, en fait t'es gentille! Je t'aime bien alors! Comment tu t'appelles Onee-chan? Et pourquoi toi tu peux me voir? T'es une Shinigami aussi?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Sam 12 Oct - 23:32

J'aime pas les gosses. De mon vivant comme dans ma mort, je n'ai jamais réussie à m'émerveiller devant eux. Sûrement parce que quand j'avais leur âge, je ne savais pas quoi en faire. Et une fois adulte, ça ne s'était pas arrangé. Alors, vous voyez, si en plus d'être un enfant, il est du Rukongai, bah ... A vrai dire, j'sais pas trop. Est-ce que ça change quoi que ce soit ? Je pense pas. Enfin, si, ça change quelque chose : C'est sûrement un chapardeur ! Mais un chapardeur dont le père est Shinigami ? M'ouais, pas trop convaincue pour le coup. D'un autre coté, j'ai pas trop de bonnes expériences au Rukongai ... Donc j'suis pas tout à fait objective, pour l'dire comme ça.

Néanmoins, je fais mon possible pour lui être agréable. Je comprends sa situation, j'y étais y'a pas si longtemps, même si en fait ça doit faire au moins ... Quelques siècles ? Je me fais vieille. Et c'est pas pour me plaire. Bref, je me recentre. Hu, j'disais quoi ? Oui oui, j'ai perdu le fil ! Ah voilà ! Sa situation. Bah oui, je la connaissais ! J'étais comme ça juste après ma morte. A ne pas savoir ce que j'étais, où j'étais, comment j'étais, toutes ces questions ... Paumée dans un milieu hostile, avec des personnes que je craignais et détestais par l'unique langage qu'ils employaient. J'doute que ça soit son cas cela dit, il est trop petit pour avoir de l'animosité sérieuse. Hmmm ... N'empêche, il faut que je fasse quelque chose avec lui, nan ? Mais j'ai aussi ma mission de surveillance ! Et si je quitte mon poste, j'vais me prendre un savon ! Et pire si un Hollow débarque et fout la merde pendant mon absence ! Là carrément, je serai privée de dessert !

J'essaye de dédramatiser, car en toute vérité, je sais que c'est l'emprisonnement dans un trou glauque qui m'attend, si ma négligence permet à une bête de foutre le bordel. Je frissonne, inconsciemment. Le gamin est contre moi en tout cas, il me câline. C'est encore innocent, à cet âge. Je continue de caresser ses cheveux, alors que je réponds à ses interrogations.

- Appelle moi Naoko, et oui, je suis shinigami, comme ton papa !

Je lui souris, agréablement.

- Je vais envoyer un message à la Soul Society, pour que quelqu'un passe te chercher. J'aimerai le faire moi-même, mais bon ... Je suis obligée de rester ici, le travail toussah toussah ...

Je ris, doucement. Un peu par dépit.
Je m'ennuyais ici ! Et j'ai faim ! Mais bref. Cay la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 1:40

Pas La Soul Society!


Karot était en train de réfléchir, oui même les enfants étaient capables de réfléchir... Ce n'était assurément pas de la même façon que les adultes qui se prenaient tout le temps la tête pour un oui ou pour un non. Il se demandait uniquement une seule chose... Ce qu'était en train de faire son père en ce moment et si sa mère avait remarqué son départ... D'habitude il partait des journées entières pour s'entraîner et vagabonder donc ça devrait aller, normalement... Bon, c'était quand même bizarre qu'il ne soit pas rentré pour manger donc elle se poserait peut-être quelques questions... Mais bon, il pourrait se justifier le soir si son père ne l'attrapait pas avant qu'il rentre ou au moment de rentrer. Concours de vitesse donc? Non, Karot estimait qu'il avait encore du temps, il espérait juste ne pas se perdre dans le Dangai aussi, heureusement qu'il avait une bonne mémoire vous me direz. Au pire... C'était quoi déjà le pire qui pouvait arriver dans le Dangai? Le petit garçon avait oublié mais il était quasiment sûr que c'était quelque chose de très mauvais, vraiment très mauvais, sûrement très dangereux aussi d'ailleurs... Il avait déjà lu des trucs à propos de ça et sa mère lui en avait déjà parlé mais il ne savait plus exactement ce dont il était. Au pire, il se perdrait et il verrait bien ce qu'il en était... Quitte à mourir. Ah mais non, ses parents seraient tristes.

“Oh! Trop bien! Naoko-Neechan donc!”

Comme son papa hein? Karot savait bien entendu qu'il y avait d'autres Shinigami que son père mais il avait totalement oublié que certains étaient affectés à Karakura... Chose assez stupide étant donné que son père venait justement d'être affecté sur Terre, mais ce n'était pas Karakura même, c'était l'infinité du monde des humains, qui était tout de même assez vaste au cas où vous ne le sauriez pas... Passons, Karot croyait que Karakura avait déjà une organisation pour se défendre mais il se trompait sûrement en fait, tant pis, il était trop jeune pour s'inquiéter de telles choses. Il était toujours dans les bras de la jeune femme, de sa grande soeur du jour qu'il trouvait si méchante au début mais qui s'avérait bien plus gentille que prévu. Envoyer un message à la Soul Society pour que quelqu'un passe le chercher? Ah oui cool... Ah mais non, si quelqu'un de la Soul Society venait le chercher on préviendrait ses parents et son père le tuerait! C'était une mauvaise idée en fait, mais elle était obligée de rester ici? Pour le travail et tout ça? Mais non, il pouvait pas rentrer avec quelqu'un de la Soul Society. Il serra Naoko plus fort et la regarda avec des yeux chats bottés, tout mignon comme un enfant quoi, il allait rester avec elle.

“Ah non! Ils vont dire à mes parents que j'étais à Karakura et je vais me faire tuer par mon papa! S'il te plaît, je peux rester avec toi jusqu'à ce que tu aies fini ton travail? Il est long ton travail? Tu dois tuer des méchants comme mon papa? Tu pourras me raccompagner quand tu rentreras ou m'expliquer comment traverser le Dangai?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 19:25

On ne m'avait pas appelée Onee-chan, depuis ... Depuis tellement longtemps que je ne savais même pas que je pouvais être appelée comme ça. Je sais pas si ça me fait plaisir, ou si autre chose. J'ai jamais été appelée comme ça. Comment je devrai le prendre ? Bien, mal ? Je suis un ... troublée. Mais ça, c'est sûrement parce que j'ai jamais pris le temps de m'occuper de gamins. Est-ce que je l'aurai pris, ce temps, si je pouvais revenir dans le passé ? Trop pas, 'faut arrêter de déconner ! Mais bon, en tout cas, je dois faire ce que j'ai à faire. J'allais envoyer un message que la petite Carotte resserre son étreinte, et me regarde avec des yeux qui me plaisent pas du tout ! Qu'est-ce qu'il essaye d'me faire là ?!

Ah. Ah. Ah ! Ah. Il a pas envie que j'appelle la Soul Society. Parce que bon, il a pas envie que ses parents apprennent son escapade diurne. Je comprends un peu son argument, mais bon ... C'est quand même un gamin, je veux dire ! Moi, je m'en moque un peu de prendre un savon, mais sûrement qu'à cet âge, j'aurai eu une peur bleue de me montrer devant mes géniteurs alors que j'avais accomplie une bêtise. A moins que nan ... Ca faisait longtemps quand même ! Mais j'sais pas. Je crois que même à mon plus jeune âge, on m'avait appris à garder la tête haute et à assumer mes erreurs. Quoi qu'il en soit, puis-je lui en vouloir de ne pas avoir eu la chance d'avoir une éducation royale et destinée à le faire devenir un parangon de vertu ? Que neni. Il n'était pas de sang noble, c'était normal que la vertu ne soit pas aussi grande en lui !

Je lui adresse un sourire toujours agréable, avant de répondre.

- Karakura ..? Il y a méprise ... Ce n'est pas là que tu te trouves. Ni même au Japon. C'est en France que tu te trouves, à Orléans précisément. Et oui, je suis là pour combattre les méchants, si ils osent pointer le bout de leur nez !

Je laissais éclater un petit éclat de rire, tout ce qu'il y avait de plus charmant.

- Traverser le Dangai ? Heu ... Je dois t'avouer que, j'ai toujours cru qu'il fallait avoir un Papillon de l'enfer pour permettre le passage ... Donc sans, je ne vois pas trop comment. Et comme je t'ai dit, ça m'aurait fait plaisir de te raccompagner moi-même avec le mien, mais si des ennuis arrivent pendant mon absence ... Je préfère ne pas penser à ce que les gens là-haut pourraient me faire !

Je grimace. Une grimace sincère.

- Sinan, voui, tu peux rester avec moi, mais ça va être long ! Je ne finis qu'au soir tombé, et je t'assure, on s'ennuie beaucoup ! Si tu n'étais pas arrivé, qu'est-ce que ça aurait été morne ! Puis voilà, t'es sûr que tu ne veux pas retourner chez toi ? Y'a pas ta maman ou des amis qui s'inquiètent de ton absence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 20:13

Orléans!?


N'était-ce pas bizarre d'appeler une personne qu'on connaissait à peine Onee-chan? Peut-être mais Karot n'en avait strictement rien à faire. Il avait toujours agi de cette façon, de la manière la plus naturelle qui soit selon la personne avec qui il était... Oui, il ne pouvait pas être hypocrite ou quoi que ce soit du genre, il n'avait pas encore appris à réellement mentir... Enfin, il allait bien être obligé dès qu'il rentrerait, enfin ce ne serait pas réellement un mensonge dans un sens... Il allait dire qu'il avait passé sa journée à vagabonder, c'était vrai non? Juste qu'il allait faire en sorte de ne pas préciser où est-ce qu'il était sorti. Mais s'il ne pouvait pas rentrer maintenant ce serait quelque peu problématique ne pensez-vous pas? Quoi qu'il avait jusqu'au coucher du soleil pour rentrer chez lui sans que ses parents ne lui posent trop trop de questions en théorie. Hum... De toute façon là n'était pas vraiment la question pour le moment, il était en bonne compagnie avec cette jeune femme, comme s'il avait finalement une grande soeur alors, pas question de gâcher ce moment en pensant à ce qui pourrait peut-être arriver dans le futur. Enfin, un futur pas si lointain que ça puisqu'il était question de quelques heures à peine, jusqu'à la fin de la journée tout au plus. La jeune femme qu'était Naoko lui avait sourit de manière toujours aussi agréable que précédemment...

“Orléans!? Comment ça? Ah oui là je suis vraiment perdu, encore plus que ce que je pensais au début.”

Comment avait-il pu se retrouver aussi loin du Japon... Il voulait visiter Karakura lui! Bon, Orléans c'était pas mal non plus mais c'était loin... Déjà ce n'était pas la bonne ville, en plus, ce n'était pas le bon pays mais en plus... Ce n'était même pas le même Continent, autant dire qu'il était très très loin de son objectif premier... Mais cela signifiait que son père avait une mission en Europe ou quelque chose du genre? Eh bah! Ce n'était pas drôle en plus! Mais bon, l'éclat de rire de Nao n'était pas moqueur et il s'en rendait bien compte, les adultes auraient même dit qu'il était totalement charmant, comme elle l'était elle-même de visage de toute évidence.. Sauf que Karot était bien trop innocent pour penser à ce genre de choses, il n'y avait que le fait qu'elle soit gentille et qu'il l'aime bien qui comptait pour lui, ah l'innocence de la jeunesse. Ah bon? On ne pouvait pas traverser le Dangai autrement qu'avec un Papillon de l'enfer? Et elle devait absolument rester ici sinon elle se ferait gronder? Alors, Karot était obligé soit de rester avec elle, soit de partir avec quelqu'un de la Soul Society. Elle avait fait une grimace, au moins elle ne mentait pas, quoi que... Ce n'était pas comme s'il était capable de lire ça avec précision. Il pouvait rester avec elle? On s'ennuyait beaucoup? Mais c'était toujours mieux que de se faire gronder, non? Et puis si elle était à Orléans, Karot risquait de ne plus la revoir avant longtemps. Quant à ses parents et ses amis... Karot se leva d'un bond avec un grand sourire.

“Je reste avec toi Onee-chan! Et on va faire pleins de trucs amusants jusqu'à ce soir comme ça on s'ennuiera pas! Tu connais quoi comme jeux? Si t'en as pas, j'en ai plein! Chat, cache-cache, Janken... Mais en fait, si c'est ennuyant ici, c'est qu'il n'y a pas souvent de Hollow ou qu'ils sont trop faibles pour être intéressant? J'aimerais avoir un aperçu de comment se passe le métier de Shinigami sur Terre moi.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 21:02

Oui, oui, Orléans. C'était loin, petite carotte. Mais c'était quand même une belle ville dans un beau pays. Un pays à l'éducation fine, à la noblesse fascinante, et aux accomplissements grands. Si grands qu'ils graveraient dans l'histoire la France à tout jamais. J'acquiesçais doucement, face à la surprise de l'enfant, avec un sourire qui se voulait toujours aussi affable. Je lui répondais.

- Si ta volonté était de visiter Karakura, pourquoi ne pas demander à ton Papa, je suis sûre qu'il aurait été plus qu'enchanté de t'y accompagner !

Même si après coup, je me demandais si c'était vrai, ça. Je n'étais pas sûre qu'on pouvait vagabonder dans le monde des humains comme ça, je m'étais pas renseignée mais je crois qu'il fallait faire une demande au Seireitei, attendre une réponse du bureau responsable des déplacements dans le Dengai, puis une autre réponse du bureau responsable des permissions des Shinigamis, et enfin une autre de l'administration de la division dans laquelle on se trouvait ... Ca pouvait prendre des semaines, des mois, voir des années ! Je me rappelle que Kokuro avait dit attendre 10 ans avant d'obtenir une permission de 10 jours dans le monde humain ! Note à moi-même : Si jamais un jour me prend l'envie de vagabonder chez les Humains, autant devenir Capitaine. Les capitaines n'avaient pas besoin de s'embarrasser de tout ça, ils faisaient ce que bon leur semblait. Même si parfois, et même souvent, ils faisaient n'importe quoi.

Nan nan nan ! Ne pensons pas comme ça ! Mes supérieurs sont sages et même si je ne comprends pas leurs actions, ce n'est pas pour autant qu'elles n'ont pas de but ! Je me maudissais d'avoir pu remettre en question, ne serait-ce que l'espace de quelques secondes, leurs agissements. Le petit carotte aurait pu se rendre compte de mon débat intérieur, je semblais un peu déphasée, comme ailleurs. Mais je me décidais à me recentrer sur lui.

- Jouer avec toi ? Heu ... Je ne sais pas si j'y suis autorisée ...

C'était vrai, ça pourrait être vu comme de la négligence ! Et qui sait, peut-être les geeks de la deuxième division me surveillaient-ils ?!

- Et oui, tu devines vite ... Pas ou très peu de Hollows. Mais il faut quand même quelqu'un pour surveiller, pour la forme. Tu veux savoir comment ça se passe, le devoir de shinigami ? Et bien, tu en as un aperçu. Tu sais, ça a l'air excitant comme ça, mais ce n'est pas que combattre des Hollows et autre ! Pour cent heures de gardes, tu en as à peine une de combat ... Et bon, moi, ma division s'occupe de ça, mais d'autres non ! La quatrième division par exemple, c'est la division médicale, ils ne sont pas dans le combat. La deuxième division est la division technologique et on les voit rarement en dehors de leurs labos ! Et les autres, heu, bah elles font d'autres choses !

Je lui souriais, pas trop sûre si mon explication tenait la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 21:52

Moi Je Vais Rejoindre La 11ème Division!


N'empêche, Karot n'était peut-être pas à Karakura ni même au Japon, ni même en Asie d'ailleurs... Cet endroit était quand même chouette et en plus c'était beau. Un endroit que Karot revisiterait peut-être lorsqu'il serait plus grand, plus fort et qu'il serait enfin un Shinigami. Mais pour le moment il était beaucoup trop tôt pour penser à tout cela, il était encore bien loin d'être un Shinigami pour le moment, malheureusement. Enfin bref, que Karot demande à son papa de lui faire visiter Karakura? Il ne voudrait jamais! Et puis, les seules fois où il allait sur la Terre, c'était pour des missions et d'autres trucs du genre, jamais pour son propre plaisir... Il n'était pas faible mais ce n'était pas un gradé non plus, vous voyez le genre? Donc après même si son père aurait peut-être été d'accord, c'était le genre de trucs qui n'aurait pas été possible avant quelques années... Sauf que c'était maintenant que Karot avait envie de voir Karakura, bon en l'occurence il était à Orléans, mais au moins il était sur Terre! Et pourquoi son père n'aurait pas pu? Vous ne saviez pas toutes les procédures qu'il y avait à faire pour aller sur Terre vous ça se voit! Même Karot était au courant que seuls les gradés pouvaient se permettre de faire un peu ce qu'ils voulaient à ce niveau-là et encore, c'était surtout les Capitaines d'après ce qu'il avait entendu dire. Passons...

“Même s'il voulait il pourrait pas, trop compliqué et tout ça. Ce n'est pas un gradé mon papa.”

Enfin bref, la jeune femme semblait en pleine réflexion, elle avait peut-être envie de faire pipi? Ou peut-être qu'elle avait faim? Elle ne pouvait même pas quitter son poste pour aller faire pipi? Ca devait être dur alors, Karot n'aurait pas supporté lui, quand il avait envie il n'aimait pas se retenir et ce, même s'il le pouvait! Mais n'allez pas croire hein, il ne faisait pas pipi au lit ni quoi que ce soit de ce genre, non mais! Comment elle pouvait ne pas être autorisée à jouer avec lui? C'était une dictature ou quoi la Soul Society, enfin le Gotei 13. Du moment qu'elle remplissait sa mission, les détails n'étaient pas importants, si? C'était toujours de cette façon qu'il avait vu les choses en tout cas. Il était peut-être un peu trop naïf mais c'était le discours qu'il tiendrait lorsqu'il serait Shinigami si on lui prenait la tête pour s'être amusé. Oh cool! Une explication sur le fonctionnement de la Soul Society et sur les devoirs de Shinigami, il les connaissait d'ores et déjà mais il voulait voir si c'était les mêmes explications que celles que lui avaient donné ses parents, et il s'avéra que c'était le cas. Elle était de quelle Division Nao d'ailleurs. Karot était curieux d'avoir la réponse à cette question, mais elle n'allait pas lui dire comme cela sans qu'il ne lui demande. Ainsi il la regarda en souriant, il allait aussi revenir sur cette histoire de jeux hein! Il n'avait pas oublié, il n'oubliait rien!

“Pourquoi tu n'aurais pas le droit? Du moment que tu réussis ta mission tout va bien non? Je connais la théorie du devoir de Shinigami, moi ce qui m'intéresse c'est de voir ça en pratique. Mais de toute façon quand je serai Shinigami, je serai membre de la 11ème Division et je pourrai me battre tout le temps! Je deviendrai fort et je protégerai mon papa et ma maman ainsi que tous mes amis. Et même toi je te protégerai quand je serai un Shinigami! Parce que tu es gentille avec moi et que je t'aime bien!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 22:23

J'étais heureuse de voir qu'il était un peu au courant de ce qui se passait à la Soul Society. Ca m'épargnerait plein d'explications qui auraient pu être difficiles à donner, surtout que c'était à un enfant qu'il fallait les donner, et que les concepts trop complexes et autres tournures de phrases pourraient le dérouter et le plonger dans la confusion. Pas que ça dérangerait certaines personnes, mais une a été éduquée dans l'honnêteté, et une doit adapter son parler à son interlocuteur, quel qu'il soit, et d'aussi basse extraction pouvait-il être. Puis, j'aimais pas trop me l'avouer, mais je commençais à me prendre d'affection pour cette petite bête. Même si, quand même, dire qu'un enfant était une bête était un peu pas très sympa de ma part.

Il veut être Shinigami, et ça ne m'étonne pas. Tous les enfants veulent être Shinigamis, et ceux dont leurs parents le sont aussi d'autant plus. Ca se comprenait, après tout, ça vendait du rêve ! Combattre les Hollow, sauver des gens, visiter le monde humain, fréquenter des légendes (ou fossiles, selon le point de vue) vivants ! Oui, ça vendait du rêve, je ne pourrai jamais le dire assez ! Par contre, il voulait rentrer dans la Onzième division. Ca me faisait froncer les sourcils. J'étais pas très objective, mais la Onzième ... Je l'aimais pas. Des brutes, des sauvages, des barbares. Sales et sans manières, animés par leurs instincts les plus primaires. Je secouais la tête doucement, avant de lui répondre.

- Tu sais, je ne te conseille pas d'aller dans la onzième division. Ils ne sont pas très fréquentables, crois-moi.

Je hochais la tête à plusieurs reprises.

- A la sixième division, celle où j'officie, nous nous occupons de l'Académie, même si parfois nous devons soutenir les autres divisions dans leurs tâches - comme la surveillance du monde humain, par exemple. Si jamais tu es accepté à l'Académie, on se verra peut-être ? J'ai commencée à donner des cours sur les Kekkai, alors, pense à moi à ce moment !

Je lui adressais un grand sourire. Je devais avouer être assez fière de moi. Avant, on me donnait que des tâches négligeables, l'entretien des locaux, la surveillance de lieux paumés où y'avait jamais rien qui se passait, et autres ... Alors, quand on m'a donné cette responsabilité, après qu'on ait remarqué mes prouesses avec les Kekkais, bah ... Ca me rendait heureuse. J'avais l'impression d'être reconnue à ma juste valeur.

- Puis, on est très gentils à la Sixième, et on a un capitaine exceptionnel ! Un homme bon ! Grand ! Alors, tu devrais vraiment nous rejoindre !

Je nous faisais un peu de publicité, c'était normal. Après tout, c'était un peu comme ça dans chaque division nan ? Ca serait quand même bizarre d'avoir honte de celle-ci !

- Et heu, pour les jeux, bah ... Je sais pas trop. On m'a pas interdit, mais je suppose qu'on a jamais pensé que je pouvais passer du temps avec un enfant, donc ...

Je lui souriais, d'une façon un peu gênée.
C'est vrai qu'il n'y avait pas d'interdiction officielle, mais ça serait quand même mal vu, nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 22:49

Je Verrai.


Karot était gosse de Shinigami vous savez? Alors c'était un peu normal qu'il soit au courant des ficelles du métier comme on disait. Bon, il ne savait pas tout non plus, il n'avait pas encore assez appris dans la matière mais... Il savait le principal quand même, les différentes Divisions, les devoirs d'un Shinigami et patati et patata... Normal pour toutes personnes voulant devenir Shinigami ne pensez-vous pas? Au moins pour le moment il n'avait pas besoin de réfléchir puisqu'il savait déjà dans quelle Division il comptait aller dès qu'il serait devenu Shinigami. D'ailleurs, lorsqu'il partagea cette information avec Naoko, celle-ci ne sembla pas vraiment apprécier son choix étant donné qu'elle fronça les sourcils. Elle avait même secoué la tête doucement... Mais pourquoi donc? Personne ne les aimait ou quoi les mecs de la 11ème? Et voilà, encore une personne qui lui disait de ne pas aller dans la 11ème Division, sous forme de conseil bien entendu mais c'était un peu du pareil au même dans l'idée générale... Pas très fréquentables hein? Mais ils vivaient par amour pour le combat non? Karot vivait aussi pour le combat mais pas pour détruire les autres ou des trucs du genre, il voulait simplement être assez fort pour protéger ceux qu'il aimait quand ce serait nécessaire et... La Division la plus puissante au combat semblait le meilleur moyen d'y parvenir, non?

“Alors je changerai cette Division. Ou je serai simplement l'exception qui confirme la règle.”

Karot avait dit cela avec un grand sourire tandis que son interlocutrice hochait la tête à plusieurs reprises comme pour signifier qu'elle avait raison et qu'il devrait l'écouter ou un truc du genre... Bien entendu, Karot prenait en compte les conseils de tout le monde et le jour où on lui demanderait quelle Division il voulait choisir, il pèserait le pour et le contre entre les conseils qui lui avaient été donné de ne pas rejoindre cette Division et son désir personnel de rentrer dans la 11ème Division... Quoi que, d'ici là il aurait peut-être changé d'avis et aurait peut-être une autre Division en tête. Naoko lui parlait de la 6ème Division, ils s'occupaient de l'Académie, soutenaient les autres Divisions dans leurs tâches, ils surveillaient le monde des humains... Hum ça avait l'air moins excitant mais plus... Convivial? Et Naoko était prof à l'Académie? Karot irait sûrement la voir à l'occasion, assurément même. Elle avait fait un grand sourire à la suite de cela, c'était peut-être la première grosse responsabilité qu'on lui confiait? Parce qu'être prof à l'Académie des Shinigami, Karot savait que ce n'était pas rien, elle devait vraiment être bonne dans le domaine des Kekkai du coup. Karot n'avait jamais envisagé de s'entraîner aux Kekkai ou à quoi que ce soit du genre mais si c'était avec Nao, il pouvait bien faire l'effort d'essayer d'apprendre, il apprendrait bien avec elle, il en était sûr!

“Eh bah j'y penserai au moment venu, j'ai encore le temps pour le moment. Mais une chose est sûre, dès que je serai en âge d'aller à l'Académie, je prendrai des cours avec toi Onee-chan! Et puis pour les jeux c'est pas grave! On a qu'à parler toute la journée! Moi du moment que je suis avec Onee-chan je suis content!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 23:08

La petite carotte m'offrait une phrase caractéristique de son âge, innocente et naïve, et même touchante. Je ne savais pas trop quoi lui dire, si je devais le remercier, ou quoi que ce soit dans le genre. Après tout, tant de gentillesse de la part d'un inconnu ? Même si c'est un gosse ? J'y étais pas habituée, définitivement. Alors je suis restée pendant un petit moment, troublée, sans trop savoir quoi dire. Il voulait vraiment aller dans la Onzième, tous les enfants le voulaient. Mais quand il grandirait, sûrement comprendrait-il que pour ses ambitions, il pouvait aller ailleurs. Avec des gens meilleurs, qui le pousserait à devenir lui-même meilleur. Les sauvages de la Onzième ne lui permettrait pas ça, oh nan.

Je hochais la tête pour moi-même, ce qui aurait pu être un peu bizarre. Mais mon sourire s'accentuait, alors qu'il disait qu'il viendrait pour sûr à mon cours quand il serait à l'Académie. Moi, flattée ? Nan ! Enfin, heu ... Peut-être ? Je rougissais un peu, j'avais l'air heureuse. Oui, j'étais flattée. Mes cours n'étaient pas mauvais, et, même si il n'y avait aucune raison de le penser, j'étais sûre que la petite carotte serait un bon étudiant, et sûrement un bon Shinigami ! Quoi ? Délit de belle gueule ? Sûrement. C'est parce que je l'aimais bien que j'avais ce biais envers lui, et j'étais assez objective pour m'en rendre compte.

- Oui, tu as tout le temps pour y penser à ça, ça ne presse pas ! Je suis sûre que tu grandiras et deviendras quelqu'un de bien, quelqu'un sur qui on pourra compter et qui protéger tout le monde des méchants. Et pour les jeux, on verra plus tard. Et si on allait se balader, et voir tout ce que cette foire a à nous proposer ?

Je lui tendais la main, en guise d'invitation, un petit sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 23:29

Oui!


Pouvait-on dire que Karot était l'innocence même? Dans un sens, oui... Et dans tous les sens du terme en réalité... Quand on le regardait et quand on l'écoutait on ne pouvait voir que de l'innocence et de la naïveté mais... Ce n'était pas seulement parce qu'il était un enfant, c'était un trait de caractère qui était profondément ancré en lui depuis toujours et... Il y avait de grandes chance que ce dernier reste avec le temps, bien qu'il s'atténuerait sans aucun doute. Pour ce qui était de la 11ème, il verrait bien le moment venu si c'était bel et bien le bon choix. Toutes les Divisions pourraient convenir pour réaliser ses rêves de toute façon mais bon, disons qu'il avait ses préférences comme tout le monde. Hihi, Naoko rougissait! Elle était contente? D'ailleurs, qu'est-ce que ça voulait dire une fille qui rougissait? Karot savait juste que c'était positif, ni plus ni moins. Il était beaucoup trop jeune pour savoir ce qu'étaient la flatterie, la drague et toutes ces choses. Il ne voyait pas Naoko autrement que comme sa grande soeur et comme une femme qu'il aimait beaucoup. Peut-être que lorsqu'il serait adulte il la verrait différemement, enfin... Y avait peu de chances, à moins que.. Enfin, inutile de fabuler là-dessus, personne ne savait ce que l'avenir réservait aux deux jeunes personnes. Qui vivrait verrait comme disait un certain proverbe de je ne sais plus quel pays.

“Oui, j'espère devenir quelqu'un de bien, je ferai tout pour! Oui je te suis Onee-chan! Mais faut faire attention à ce qu'il y ait pas de Hollow qui profitent qu'on se balade. Je veux pas que tu te fasses gronder à cause de moi.”

Karot souriait à la jeune femme tandis qu'il lui prenait la main, bah oui... Même petit il savait qu'on ne refusait pas l'invitation d'une gente demoiselle. Et puis, il avait envie de rester avec elle de toute façon, alors c'était sûr qu'il allait la prendre cette main. Si les gens pouvaient les voir, Karot était sûr que tout le monde penserait qu'elle était sa grande soeur mais bon... Inutile de penser à ça car, non seulement personne ne pouvait les voir, ensuite ses parents n'avaient pas eu de fille, ensuite... Bah il s'en foutait des gens en fait, pour lui c'était comme sa grande soeur et puis voilà! Karot avait déjà commencé à visiter la fête forraine lorsqu'elle l'avait attrapé pour aller sur le toit un peu plus tôt, même que Karot avait cru qu'elle voulait le kidnapper ou quelque chose du genre... Bah quoi? C'était un gosse qui arrivait dans un nouveau, vous vous attendiez à quoi? On ne savait jamais ce qui pouvait arriver en terre inconnue après tout, il valait mieux prévenir que guérir comme dirait sa mère... Non parce que son père c'était plutôt l'action d'abord, la réflexion ensuite... Il était plus instinctif on ne pouvait pas lui reprocher cela après tout... Surtout que c'était grâce à son instinct qu'il menait la plupart de ses missions et qu'il gagnait la plupart de ses combats... Bien qu'il avait plus perdu que gagné dans sa vie, il y avait beaucoup de gens forts à Soul Society.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Dim 13 Oct - 23:55

Elle tenait la petite carotte par sa main, comme le ferait une soeur ou une mère avec son petit frère ou son fils. Ils étaient un duo assez improbable, gamin blond avec une rousse, tous deux portant des kimonos d'une autre époque et d'une autre culture. Mais si quelqu'un avait pu les avoir, il aurait vu qu'il y avait une certaine harmonie en ces deux personnes. Je souriais doucement à cette pensée, alors que je prenais soin d'éviter les passants. Après tout, il aurait été de mauvais aloi que quelque chose d'invisible heurte des gens, je ne tenais pas à me prendre une engueulade !

- Oh bah, tu sais ... On m'a dit de surveiller, oui, pas particulièrement de là où je me trouvais. Si je me suis mise là bas, bah, c'est parce que c'était plus pratique. Aucune chance de me faire bousculer, toussah toussah. Mais je peux me balader dans les environs, tant que je m'éloigne pas trop !

Je lui souriais, pour le rassurer. Le tirant par la main, je me dirigeais du coté de la foire aux animaux. D'après ce que j'avais pu en voir, il y en avait de partout. Des bêtes formidables qui n'avaient jamais mis pied dans la Corée de mon époque, ni même en Chine ou Japon. Et après quelques minutes de marche, voilà que nous pouvions observer de beaux animaux. Il y avait là des oiseaux aux mille couleurs, des ours énormes dansant maladroitement et qui attirèrent mon rire, des chevaux rayés de noirs et de blancs, et plus encore ! Et d'ailleurs, c'est un dompteur de tigres qui attirait mon regard. Je savais qu'il y en avait du Bengale, mais je n'aurai su dire si celui-ci était de là bas.

Je me tournais vers la petite carotte, et lui demandais.

- Ca te dit d'aller voir ça de près près ?

Je lui lâchais la main, et sautais. Un sautais de plusieurs mètres de haut, me permettant de traverser la foule et de me trouver juste à coté du dompter et de sa bête. Aucun des deux n'avaient conscience de la jeune femme que j'étais, dangereusement près. Et c'était mieux comme ça.

- Alors, tu viens ou tu as peur ?!

J'avais crié, mais lui seul pouvait m'entendre. Mon ton était un peu moqueur, et c'était fait exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 0:30

J'arrive!


Karot avait toujours rêvé d'avoir une grande soeur ou un grande frère, et ce jour-là... Son rêve s'était finalement réalisé après plusieurs décennies, c'était plutôt cool vous trouvez pas? Karot était guidée de tous les côtés par la jeune demoiselle et il se laissait faire parce qu'il aimait bien en définitif et il avait un énorme sourire sur le visage. C'était Nao qui faisait attention à ce qu'ils ne percutent personne et tout le reste, le petit garçon avait juste à suivre sa grande soeur de la journée... Eh mais c'était cool, elle avait le droit de se balader aux alentours en fait, bah cela rendait le jeune garçon qu'était Karot encore plus content. Car il fallait avouer qu'il avait un peu peur qu'elle se fasse gronder à cause de lui au début, pour ça qu'il avait préféré être sûr que cela ne posait vraiment pas de problèmes au niveau de son travail. Du coup, ils se dirigèrent vers la foire aux animaux, il y avait pleins d'animaux différents, c'était trop bien! Il y en avait des beaux, des bizarres, des drôles. Un florilège de couleurs à travers les oiseaux et même des ours dansant de manière très maladroites... Pourtant les ours c'était censée être dangereux mais c'était drôle! Et même Naoko riait, et elle était belle quand elle souriait et qu'elle riait, tout le temps d'ailleurs mais encore plus là. C'était comme sa maman, elle était tout le temps belle mais quand elle souriait, c'était la plus belle maman des trois mondes!

“T'es belle Onee-chan!”

Oh, il y avait même un dompteur de tigres qui était là! Ca devait être trop cool de dompter des tigres et tout ça. Bon, y en avait sûrement qui s'étaient déjà fait bouffer en faisant un peu trop de zèle mais bon... C'était les risques du métier n'est-ce pas? Karot aurait adoré dompter un tigre au moins une fois dans sa vie. Nao lui proposa d'aller voir ça de plus près... Mais c'était un peu comme si elle lui enlevait les mots de la bouche là! Bien sûr qu'il voulait voir ça de plus près, c'était même tout ce qu'il voulait actuellement tellement ça avait l'air cool déjà de loin. La jeune femme lui lâcha alors la main et sauta... Elle avait sauté plusieurs mètres de haut comme si c'était normal... Mais comment il allait faire pour la rejoindre lui, hein hein hein? Il fit mine de ne pas pouvoir pendant une ou deux secondes, petite comédie oblige, elle avait qu'à y penser. Et lorsqu'elle lui demanda, avec un ton moqueur il était important de le préciser, s'il venait ou s'il avait peur, il fut obligé de sauter encore plus haut qu'elle pour atterrir juste à côté d'elle. Il la regarda droit dans les yeux avec un sourire et sauta sur elle pour la faire tomber, ce n'était pas comme si quelqu'un pouvait les remarquer. Il savait se donner assez de poids pour faire tomber une personne du poids de Naoko oui. Il la chatouilla alors un peu de ses petites mains avec un air de vainqueur, oui il adorait s'amuser avec elle. Il rigolait franchement.

“Moi avoir peur? Voilà ta punition! T'abandonnes ou t'en veux encore?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 0:51

Le compliment, même si il venait d'un enfant, me fit rougir. Un peu. C'était toujours agréable de savoir que notre beauté était appréciée. Même si bon, j'aurai préféré que ce soit un homme, mur, qui me l'aurait fait ! Parce que bon, une aimerait bien se caser, penser au mariage, vous voyez, ce genre de choses ... Et peut-être même avoir un gosse, tiens. Même ça, ça me tentait. Même si d'après ce que j'avais compris, la grossesse et les années après, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus simple à vivre, bref ... Je me comprends. Et j'espère que vous comprenez, ça serait bête !

Bref, retour au présent ! Je me trouve à coté du dompteur de tigres, qui faisait son truc avec son, bah, tigre (surprenant, n'est-il pas ?) et j'attendais la jeune Carotte indomptable. Il avait fait mine d'hésiter, mais face à ma provocation, voilà qu'il me rejoignait ! Et voilà qu'arrivé, il me sautait dessus, rien que ça ! Nan mais, on se connaissait pas assez pour que tant de familiarité je le permette ! Mais c'est un enfant, et un enfant, ça ne pense pas à ce genre de trucs. Alors me voilà à terre, écroulée sous son poids, et il me chatouillait ! Han, mon point faible ! Comme ose-t-il, le fourbeee ! Je me débats sans trop de conviction, je ris aux éclats alors que j'essaye de me défendre sans vraiment essayer, larmes au bord des yeux.

- J'abandonne, j'abandonne ! T'as gagné, arrêteeee !

Je continue de rire. Mais en fait, ça s'arrête soudainement. Sans que je m'en rende compte, le tigre était sur nous. Enfin, je veux dire, on était dessous le tigre, ses pattes nous encadrant. Le dompteur l'avait déplacé ici, et vu qu'on était invisibles, ne s'était pas douté avoir mis qui que ce soit dans une situation, ahem, un brin compliqué.

- Han ... Surtout, ne bouge pas ...

Oui, surtout pas ! Si le tigre sentait un truc, il pourrait peut-être stressé et provoquer la panique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 1:24

Voilà Qui Est Fait.


Karot ne se rendait même pas compte de la portée de ses paroles ou même de ses actes. C'était le genre de choses dont il se rendrait compte quand il serait un peu plus vieux, un peu plus mature. Dans un futur plus ou moins proche il n'oserait sans doute plus faire cela avec des femmes. Pour le moment, c'était juste parce qu'il aimait bien les câlins, qu'il disait ce qu'il pensait sans réfléchir à cause de son innocence et tout ça que tout se passait comme cela... Bien entendu, il resterait franc et tout ça avec le temps mais disons la vérité, quand un enfant faisait certains trucs, c'était mignon... Mais quand c'était un adulte, l'équation était légèrement différente... On passait ainsi vite du petit tout mignon au gros pervers alors qu'on faisait exactement la même chose, et peut-même sans aucune intention d'ailleurs. Par exemple, ne se serait-il pas pris une gifle s'il avait osé sauter sur elle pour la chatouiller mais qu'il avait eu quelques décennies de plus? Il n'en savait rien et ne se posait même pas réellement la question, il s'amusait juste bien et était content du déroulement actuel des choses. Et puis, elle avait abandonné et elle avait dit qu'il avait gagné, lui demandant même d'arreter... Il put même voir qu'elle avait des larmes au bord des yeux, mais il savait que ce n'était pas des larmes de tristesse mais juste parce qu'elle avait un peu trop ri, heureusement que personne ne les voyait, ça aurait pu faire bizarre, non?

“Aha! J'ai gagné!”

Bien sûr, sa phrase était bonne enfant et il n'y avait aucune trace de prétention ou quoi que ce soit dans cette dernière, il était content et même s'il avait perdu, il l'aurait été. Les deux rigolaient jusqu'à ce que le tigre arrive sur eux, enfin qu'ils se retrouvent en dessous parce que le dompteur l'avait déplacé à cet endroit précis. Bah merci monsieur le dompteur! Ne surtout pas bouger, d'accord mais pendant combien de temps? C'était le genre de trucs qui pouvaient durer longtemps et, même si c'était un enfant et elle une adulte, il était quand même sur elle et, voilà quoi, c'était pas une position qu'il était très bien de garder pendant longtemps. Bien sûr, il ne pensa pas à cela mais tout de même. Karot eut alors une idée et sourit en grand comme il avait l'habitude de le faire quand il avait une bonne idée, quelle était-elle? Vous allez voir! Il se leva discrètement et se faufila jusqu'à l'oreille du tigre et il chuchota des trucs dans son oreille... Quels trucs? C'était entre le tigre et lui, en tout cas c'était pendant quelques secondes l'homme qui murmurait à l'oreille des tigres. Il le caressa même, il était gentil lui aussi! Et le dompteur qui pensait que tout ce que faisait le tigre était de son fait... Le fait qu'il se soit déplacé, c'était parce que Karot lui avait demandé pour que Nao puisse sortir. L'avait-il compris? Peut-être, peut-être pas... Peut-être était-ce vraiment grâce au dompteur, qu'importe. Il tendit sa main à Nao pour la relever avec un sourire.

“Alors Onee-chan, t'as peur des tigres? Ahaha! Bon, on continue ou l'expérience t'a trop traumatisé?”

A lui de se moquer gentiment d'elle, non mais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 1:53

Il gagnait, en effet. Et comme je le devinais, ça lui faisait plaisir. Au fond, ce n'était pas compliqué de faire plaisir à un enfant. Je lui souriais, en acquiesçant vivement, histoire qu'il arrête ce supplice qu'étaient les chatouilles ! Mais revenons-en à notre situation délicate : Le tigre au-dessus de nous. Pas que je le craignais, une est Shinigami et a affronté des choses bien plus terribles ! Mais le truc, c'est que je ne savais pas comment ça allait réagir si jamais il était touché par mégarde. Le toucher d'une chose invisible, il pourrait s'emballer, péter un plomb, et s'attaquer au dompteur ou même à la foule ! Et comme c'est interdit d'intervenir dans les affaires des humains, il risquerait de faire un massacre ! Et j'ai pas envie d'être responsable de ça, moi !

C'est bien pour ça que je restais immobile, avec la carotte au-dessus de moi, et la bête tigrée encore au-dessus de nous. Et en parlant de carottes, voilà que celle-ci affichait un large sourire, alors qu'il se redressait légèrement et se faufilait au dehors. Je l'observais dans le plus complet silence, même si je savais que personne ne pouvait m'entendre de toutes façons. Et voilà que le gamin chuchotait quelque chose, à cette bête magnifique. L'homme qui chuchotait à l'oreille du tigre, hmm ... Je ne m'y connaissais pas, mais pour moi, ça faisait un très bon nom de film. Bref, passons ! En tout cas, voilà qu'il partait, me laissant à nouveau libre.

Je me redressais, alors que la Carotte usait de moquerie à son temps. Je souriais, alors que je m'accroupissais pour me mettre à son niveau, ma main passant dans ses cheveux.

- Oh oui, j'en ai grand peur ! Mais heureusement, le grand Shinigami Karot est venu et m'a sauvé la vie !

J'éclatais d'un rire agréable, alors que je déposais sur son front un baiser. C'était venu naturellement, comme ça. C'était assez loin de la personne que j'étais d'habitude, un brin distante. Je souriais, plus pour moi-même, alors que je me redressais et lui tendais la main.

- Et si on continuait à se balader ?

Je lui faisais un petit clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 2:14

Héhé!


Karot aimait gagner vous savez, comme tout le monde non? Mais ils étaient actuellement dans une situation où il n'en avait rien à faire... Tout ce qui l'intéressait c'était de pouvoir s'amuser en compagnie de sa grande soeur, c'était bizarre quand même comment on pouvait faire des rencontres particulières mais totalement inoubliables... Vous vous rendez compte? Non seulement Karot était parti dans le monde des humains, chose qu'il n'était pas censé pouvoir faire étant donné qu'il n'était pas encore un Shinigami mais il avait suivi son père à son insu... Ensuite, il pensait qu'il avait atterrit à Karakura mais en fait il se retrouvait en Europe, plus précisément en France et encore plus précisément pour ceux qui auraient oublié, à Orléans. Ensuite, il avait rencontré Naoko, une femme qu'il avait d'abord trouvé méchante parce qu'elle avait crié mais qu'il considérait désormais comme sa grande soeur... Ce n'était vraiment pas le genre de journée à laquelle il s'attendait lorsqu'il s'était réveillé ce matin, au Seireitei, chez ses parents. Mais c'était tant mieux! Aha, elle était en train de passer sa main dans ses cheveux alors qu'elle s'était accroupie à son niveau, elle allait ébouriffer tous ses cheveux mais bon, cela le dérangeait moins qu'il ne l'aurait cru, il était bien avec Naoko. Elle était super gentille et super belle et super tout quoi... Aha, il était pressé de prendre des cours avec elle.

“Héhé! Un jour, c'est de Hollow que je te sauverai Nee-chan!”

Les deux rigolèrent, d'abord la jeune femme puis le petit garçon! Cependant, Karot était vraiment sérieux quand il disait qu'un jour ce serait à son tour de la protéger d'Hollow, assurément. Oh! Elle lui avait fait un baiser sur le front, c'était un signe de protection ça non? Enfin peut-être qu'elle lui faisait simplement comme ça, sans réellement se soucier de la symbolique de la chose, après tout, il n'était pas nécessaire de s'encombrer de toutes ces choses. Mais la nuit était encore loin, et la fin de son travail aussi, cela signifiait donc qu'ils avaient encore beaucoup de temps devant eux, pour le plus grand plaisir du petit garçon qui en oubliait même que si ses parents étaient au courant de tout cela, il se ferait tuer et puis... Même s'il se faisait tuer, il serait bien trop content d'avoir rencontré Naoko pour être triste, tuer au sens figuré bien entendu vous l'aurez deviné. Naoko se redressa ensuite et tendit sa main à Karot tout en lui faisant un clin d'oeil et en lui proposant de continuer à se balader. Karot attrapa la main de la jeune femme sans attendre avec son grand sourire habituel et en la regardant tout joyeux. Hihi! Maintenant il voulait reprendre une glace mais il fallait un endroit tranquille pour ça non? Et il voulait faire du manège aussi... Il y en avait bien ici, non? Mais il se demandait quel type de manège il pouvait y avoir en Europe à cette époque... Ils verraient bien au pire, héhé!

“Oui! On peut aller manger une glace dans un coin où personne ne s'inquiétera de voir une glace voler seule? Mais si tu veux on peut faire manèges si y en a ici! De toute façon, c'est toi qui me guide.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 2:38

Quand on m'a dit, ce matin, que j'allais faire de la surveillance dans un bled paumé, je dois vous avouer que j'ai affiché une mine déconfite. Bon, d'accord, il n'y aurait sûrement pas d'Hollows, mais j'allais m'ennuyer sérieux ! Et même si l'endroit était une foire, ça n'y changeait pas grand-chose. Je n'étais pas là pour flâner, j'avais un devoir, aussi ennuyant soit-il. Mais voilà. Une carotte sauvage et indomptable était tombée (ou pas) du ciel. Et je m'amusais avec, avec insouciance. Comme si j'étais là pour le plaisir, et non là pour une quelconque mission. C'était dangereux, la négligence n'était pas quelque chose à prendre à la légère. C'est sûrement après cette réflexion que je me suis mise à sourire un peu moins, à modérer mes éclats de rire. A être à nouveau sur mes gardes, un peu à la défensive.

Oui, je passais un agréable moment. Mais je me devais aussi d'accomplir avec le plus grand sérieux ma tâche. J'avais fait de mon mieux pour me montrer digne de mes responsabilités, et j'espérais le rester. Et, qui sait ? Devenir capitaine un jour ..? J'espérais, sincèrement. Ça serait mon accomplissement, et ma dynastie serait fière de moi, même si elle ne saurait jamais. Je répondais néanmoins à la carotte.

- J'en suis certaine, ô mon grand Shinigami !

Je souriais, doucement.

- Une glace ? Hmm, voui, pourquoi pas. Mais il faudra faire attention.

Je hochais la tête doucement. Cela dit, je n'avais pas d'argent, pas d'argent de ce monde. Et si je voulais une glace, il fallait payer ou la voler. Même si mes services à la communauté humaine valaient bien une glace, j'avais quand même un peu de réticence à faire un vol pur et simple. Le trouble semblait me prendre. Mais pas trop longtemps, faut pas abuser !

- On verra plus tard, tu veux pas aller faire un tour du coté du carrousel d'abord ?

Je lui souriais, attendant sa réponse. Si je me trompais pas, ça aimait bien décider à cet âge. Et puis, c'est pas comme si ça me dérangeait, de lui laisser ce privilège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 3:03

Va Pour Le Carrousel!


C'était vrai qu'il y avait vraiment pas beaucoup de Hollow en Europe! Il n'y en avait même pas eu un seul depuis que Karot était arrivé ici... Il semblait pourtant au petit garçon qu'il y en avait pas mal au Japon, à Karakura, de ce qu'avait entendu ce dernier par ses parents en tout cas... Peut-être qu'ils étaient centralisés au niveau de Karakura? Mais pour quelle raison? C'était bizarre tout ça! Mais bon, au moins ils pouvaient profiter de leur journée tranquillement, il fallait toujours prendre les choses du bon côté, vous ne pensez pas? Karot le pensait lui en tout cas. N'empêche, le petit garçon futur Shinigami avait vraiment énormément de chance, vous imaginez s'il s'était retrouvé face à quelqu'un qui ne parlait pas sa langue? Ou à un endroit où il n'y avait pas de Shinigami mais plein de Hollow? Il aurait été... Mort pour résumer la chose assez simplement. Enfin, inutile de penser à ce qu'il se serait passé s'il avait atterrit ailleurs puisqu'il avait atterrit ici. Comment ça c'était une raison incroyablement naïve? Peut-être vous me direz, mais il n'était pas du genre à se prendre la tête. Il était bien trop jeune pour penser à tout cela, quand il serait Shinigami, il aurait des responsabilités quoi qu'il arrive, donc profitons de pouvoir être totalement irresponsable je vous prie.

“Hum d'accord, va pour le carrousel! Héhé!”

Les sourires de la jeune femme étaient toujours présents mais ils semblaient différents... Etait-elle pensive? Non, Karot devait se faire des films! Il avait déjà dit qu'il n'était pas très bon pour déceler les expressions faciales des gens donc inutile de tenter encore. Elle souriait et c'était le principal non? Au début elle était d'accord pour la glace mais elle avait dit qu'il faudrait faire attention, chose que le petit garçon comprenait parfaitement... Après tout, ce serait elle qui se ferait tirer les oreilles si y avait un seul problème sur sa zone de surveillance, non? Qu'est-ce que ça avait l'air d'être compliqué d'être assigné à une mission de surveillance de la Terre, en plus y avait même pas d'actions et on s'ennuyait... Parce que Karot supposait que les autres fois où elle avait assigné, elle n'avait pas eu de compagnie et vu qu'il n'y avait pas beaucoup de Hollow dans cette zone... Ennui total, enfin il présumait juste. Bref, il tira par la main Naoko vers le Carrousel vu qu'ils devaient aller là-bas et il monta sur un cheval! Elle aussi fallait qu'elle monte, elle attendait quoi? Et d'ailleurs, elle montait sur un autre ou sur le même que lui? Une grande soeur montait avec son petit frère des fois non? Mais bon, c'était peut-être un peu plus compliqué que ça? Enfin bref, il la regarda avec un grand sourire tandis qu'il lui tenait toujours la main même s'il était sur son cheval.

“Tu viens Nee-chan? Ou tu vas sur un autre cheval? Ca va pas? T'es inquiète?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 3:23

Il était d'accord pour le manège, nous verrions après pour la glace. Glace que je convoitais plus et plus, maintenant que la possibilité d'en avoir une s'était imposée dans mon esprit. Mais quel parfum ? Chocolat, vanille, fraise, framboise, café ?! Tant et tant de saveurs exquises ! C'est limite si je ne bavais pas en y pensant. Et il ne fallait surtout pas ! C'était pas classe ! Et bon, j'avais quand même envie de rester un modèle pour la petite Carotte que j'escortais. J'acquiesçais pour moi-même, solennellement. Bref !

Voilà que j'étais attirée vers le carrousel, et qu'il prenait place sur un cheval en bois vernis. Il avait un drôle de sourire, le cheval, quand on y regardait de plus près. Et voilà que le jeune garçon me hélait de le rejoindre, et me demandait si quelque chose n'allait pas. Est-ce que j'étais si transparente ? Je fronçais un peu les sourcils. Puis, c'est avec douceur que je lui répondais, en m'inclinant vers lui.

- Meuh nan, tu te fais des idées ... Je te rejoins dès que ça a commencé à tourner, je veux être sûre qu'aucun humain essaye de prendre ta place et ait une mauvaise surprise.

Je ponctuais la fin de ma phrase d'un petit éclat de rire, alors que je patientais, dos reposé contre le cheval inanimé. Quelques secondes plus tard, voilà qu'il y avait du mouvement. Une musique un peu naze résonnait, mais je ferai avec (même si, mentalement, je notais d'aller la changer pour quelque chose de mieux, quand j'aurai le ton à perdre pour !). Et je montais sur le cheval de bois, juste derrière la petite carotte. Je me tenais à la barre verticale fendant l'animal, et je lui demandais, alors que la bête montait et descendait au grès du mouvement.

- Alors, satisfait, ô mon grand Shinigami ?

Petit sourire en coin, qui aurait pu paraître moqueur, mais qui n'en était rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 3:42

C'est Trop Bien!


Vous savez, la glace que Karot mangeait tout à l'heure, et bah elle était trop bonne et il avait un très bon souvenir de cette dernière. Il n'y avait pas vraiment ça dans le monde des Shinigami... C'était vraiment sur Terre qu'il y avait les meilleurs saveurs, que ce soit pour l'alcool, la nourriture, les femmes... Il avait entendu son père dire cela avec des collègues un jour... Avant de se faire exploser par son épouse et mère et de Karot, oui car oser dire que les femmes de la Terre étaient les meilleures revenait aussi à la dénigrer et, il fit comme tous les hommes faisaient dans cette situation, mine qu'elle était l'exception qui confirmait la règle... Une phrase passe-partout cependant. Pour en revenir à la réalité, ils étaient toujours au niveau du carrousel mais ce dernier n'avait pas encore démarré et Naoko n'était toujours pas monté d'ailleurs. Et elle avait pas l'air d'aller bien... Mais bon, elle le rassura en lui disant qu'il se faisait des idées et qu'elle le rejoindrait au démarrage pour éviter que quelqu'un tente de s'asseoir sur lui, chose qui serait en effet assez embêtante, autant pour Karot que pour l'humain qui aurait tenté. Mais sans doute surtout pour l'humain qui ne comprendrait rien à ce qui se passait, ça devait être effrayant. Quant à l'état de Nao... Il allait simplement la croire, il ne pouvait pas lire les esprits de toute façon, ça aussi ce serait cool d'ailleurs bien que ce serait une violation de la vie privée d'autrui.

“Oui ce serait sans doute assez embêtant... Et comique!”

Karot rigola légèrement tandis que Naoko avait elle aussi un petit éclat de rire. Pour le moment ils attendaient, Karot sur son petit cheval avec une tête bizarre, c'était la première fois qu'il montait sur ce genre de cheval en bois d'ailleurs, il fallait un début à tout, enfin à beaucoup de choses en tout cas. Et Naoko attendait adossée contre le cheval qui ne bougeait toujours pas. Il ne fallut patienter que quelques secondes de plus pour que le cheval commence à bouger, accompagné d'une musique totalement nulle... C'était censé faire entrer dans un monde magique ou quelque chose du genre? Parce que c'était surtout une torture auditive, heureusement qu'il était assez facile de faire abstraction de ça, enfin... Relativement facile je dirais plutôt. Enfin bref, Naoko était montée derrière lui et leur corps étaient collés, c'était un petit cheval. Heureusement que ce n'était qu'un gosse n'est-ce pas? Enfin, ce n'était pas comme si l'arrière de son crâne était presque collé aux seins de la jeune femme après tout, il ne s'en préoccupait pas de toute façon, bien trop passionné par le carrousel pour cela! Elle lui demanda s'il était satisfait et il se retourna en la regardant avec un grand sourire et droit dans les yeux, obligé de lever la tête pour ça d'ailleurs, il allait chopper un torticolli à force lui. Mais tant pis, il y avait bien plus intéressant que cela pour le moment.

“Oui! C'est trop cool! Et toi alors? Tu apprécies la balade? Après on va manger une glace hein?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 3:53

Si je n'étais pas inquiète à l'idée qu'on m'engueule, si un évènement bizarre impliquant un être invisible tel que moi avait lieu, ce que j'avais dit au sujet d'humains s'asseyant sur moi ou lui m'aurait faite délirer. Après tout, imaginez ! Vous vous asseyez sur une chaise, et là paf ! Au lieu de tomber sur du bois, vous tombez sur un truc plus mou, plus soyeux. Et vous vous rendez compte que vous êtes assis quelques centimètres au-dessus du meuble. Et là, c'est le drame. Je souriais pour moi-même, discrètement.

Ça serait définitivement drôle !

Le manège avait fait déjà plusieurs tours sur lui-même. La jeune carotte avait le dos appuyé contre moi, et il semblait bien s'amuser malgré la musique plus que limite. Quand je lui demandais si il appréciait la chose, il se retournait vivement et avec un grand sourire me disait que oui, définitivement. Et me demander si c'était le cas, et de si on allait manger une glace. Glace, glace, glace ... Non Nao', qu'est-ce que je t'ai dit au sujet de la bave ?! On se reprend, plus vite que ça ! Je secoue la tête doucement.

- Assez, hihi. Et oui pour la glace, dès que ça s'arrête on y va !

Et pour montrer à quel point j'appréciais le tour de carrousel, je levais mes bras de part et d'autre de mon corps, et criait !

- Je voleeeeeeeeee !

J'éclatais de rire, alors que mes bras se refermaient rapidement sur la barre. Après tout, j'avais sentie un courant d'air, et ça aurait été bête de tomber et de perdre toute ma classe ! Et voilà que peu après, le manège ralentissait et finissait par se stopper. Les petits humains descendaient, seuls ou à l'aide de leurs parents, et moi-même descendait et prenait la petite Carotte dans mes bras pour lui faire poser pied à terre. Puff ! Il était lourd n'empêche ! Note à moi-même : M'entraîner un peu plus physiquement.

Puis d'un geste de la main, je l'incitais à me la prendre, et je me dirigeais vers ... Je sais pas où. Je me souviens pas avoir vu de stands à glaces. Mais il devait y en avoir un, nan ? Après tout, il en avait une le gamin !

- Dis, tu sais pas où le stand à glaces ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   Lun 14 Oct - 4:13

Suis-moi!


Karot appréciait vraiment le manège, il n'avait jamais fait ça auparavant et il ne pensait pas monter sur un simple cheval de bois pourrait vraiment avoir de l'intérêt pour tout vous dire. Comme quoi, il y avait certaines choses qu'on ne pouvait pas savoir avant de les essayer par soi-même, enfin bref... C'était vraiment une chouette journée qu'il était en train de passer là, sûrement la meilleure de sa vie pour le moment! Le manège faisait plein de tours mais c'était toujours aussi bien, il n'y avait que la musique qui gâchait un peu le tout mais ça, on ne pouvait rien y faire. Il fallait tout le temps voir le côté positif je vous ai dit, donc contentons-nous du fait que le manège était bien. Alala, cependant c'était vraiment que ce serait vraiment une bonne idée de se débarasser de cette musique horrible, mais ce n'était pas comme si des êtres invisibles pouvaient conseiller à un forain de changer de musique parce que c'était, littéralement, de la merde. Aha! Après le ménage ils allaient prendre les glaces! Ca c'était trop bien, un dernier tour donc... Ce qui signifiait que c'était celui où il fallait le plus profiter! D'ailleurs, Naoko avait suivi cette règle à la lettre car elle leva les bras de part et d'autre de son corps tout en criant qu'elle volait. Karot rigolait tendrement, elle était trop cette fille, il l'adorait! Quand ça stoppa finalement, elle le prit dans ses bras pour qu'il descende! Le jeune garçon prit ensuite la main de la demoiselle qui ne savait pas où se trouvais les glaces.

“Aha! Suis-moi!”

Comme quoi on avait toujours besoin d'un plus petit que soi hein! Il sourit légèrement en pensant à cela et il tira la jeune demoiselle vers l'endroit où il avait trouvé les glaces. Plus le temps passait, plus c'était lui qui tirait la jeune femme maintenant qu'il y pensait, pourtant les rôles étaient encore loin de s'échanger, c'était toujours lui le petit et elle l'adulte. Mais c'était quand même différent d'au tout début, en même temps... Depuis le tout début, ils avaient eu le temps d'échanger des paroles, des rires, des moqueries gentilles, des chatouilles aussi, surtout de la part de Karot, des câlins et même des bisous, notamment un sur le front, donc c'était sûr que ce n'était pas pareil qu'au tout début, toutes relations évoluaient avec le temps, plus ou moins vite, d'une façon ou d'une autre. Héhé! Karot conduisait toujours la jeune femme vers le stand mais il ne pensait pas à tout cela, vous voulez savoir ce qui hantait actuellement l'esprit du jeune homme? A quel parfum allait-il prendre sa glace! Oui, c'était le genre de questions très importantes qu'on se posait toujours avant d'acheter une glace! Eh mais! C'était un billet bizarre ça? De l'argent humain peut-être? Karot le ramassa, ils laisseraient ça en échange des glaces qu'ils allaient prendre. Une fois arrivés à destination, Karot prit sa glace, une glace toute simple à la fraise et il attendit Nao avec le sourire et en léchant sa glace après avoir posé le billet bizarre.

“On retourne sur le toit pour manger tranquille?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'Intrusion de Chibi Karot à Karakura... Je suis Perdu! [PV Saiwai Naoko]
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» [Mission D] Intrusion nocturne
» Une Shinigami à Karakura [Privé: Kon]
» L'intrusion de l'Ombre [PV Lïsa Guatile]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-