AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Ô rage, ô désespoir, ô ennui ennemi... [PV Midorima Teippei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Troisième siège de la Onzième Division

Messages : 17
MessageSujet: Ô rage, ô désespoir, ô ennui ennemi... [PV Midorima Teippei]   Dim 23 Mar - 22:21

Si y avait bien un truc qui me faisait bader, c’était l’ennui. C’est incroyable comment, particulièrement aujourd’hui hein, j’avais rien à faire. Mais vraiment ! Du coup, depuis ce matin, je reste pas en place. J’essaye de m’occuper comme je peux, mais les gens sont pas drôles à tous être occupés. Alors j’ai fait le tour du Seireitei, histoire de tuer le temps. Et pendant que je marchais, mon imagination débordante en faisait des siennes. Je partais dans des délires plein de couleurs, d’arcs-en-ciel, de fruits et d’oiseaux au plumage vifs.

J’imaginais toute histoire, mettant en scène Piou, un oiseau rouge, qui devait prendre un fruit rouge – pomme, fraise, framboise, etc. – et le faire glisser tout le long d’un arc-en-ciel, en suivant le trait rouge. De même, six autres oiseaux, des six couleurs restantes, – je vous épargne l’énumération, ainsi que les noms – devaient faire la même chose que Piou, sur leur trait respectif, avec le fruit adéquat.

Pour dire à quel point j’avais envie que ça bouge dans ma misérable petite vie. J’allais donc essayer de faire une activité physique, comme par exemple… Courir dans tout le Seireitei, ou alors grimper et sauter de toit en toit, tout en, bien évidemment, restant la plus discrète, la plus légère, la plus agile possible histoire d’éviter que les personnes en dessous se plaignent. Bah, après tout, je respecte ! Mais, il était facile de se douter que ce n’était vraiment pas suffisant pour me faire passer la journée.

Au final, l’espoir de trouver une occupation s’était fait remplacé par son double maléfique, le désespoir, j’avais décidé de retourner à mon domicile, à la onzième division. J’avais passé quatre heures à faire tout et n’importe quoi. « Djeferze », c’était le bruit que faisait mon ventre à présent. Je suis donc allée voir au Rukongai où je pouvais m’arrêter prendre un petit quelque chose super bon à grignoter parce qu’un Shinigami aime beaucoup manger aussi. C’était mon endroit fétiche pour ça, mais aussi pour picoler de temps en temps. Mais bon, ça ne sera pas pour aujourd’hui, il faut toujours de la compagnie pour ça. Mais quand bien même, je n’en avais pas envie en ce moment, même accompagnée. Ce qui me servait de bar fétiche n’allait pas avoir la chance de voir ma magnifique personne pénétrer à l’intérieur.

J’avais juste pris des gâteaux de riz que je fourrais dans ma bouche en chemin tellement j’étais affamée. J’étais arrivée dans mes quartiers, et telle une maladroite du dimanche, j’avais heurté un monsieur. Il faut dire que j’étais tellement en extase face à la déliciosité de ce que je m’étais prise que je n’avais pas le temps de faire attention à quiconque se dressait sur mon chemin. Cependant, à mon plus grand malheur, ce heurt avait coûté la peau à mon repas, tombé, pouf.

« Oh noooon… ! Mais rha, t’aurais dû me voir venir et m’esquiver ! »

Bien sûr, je tutoyais toutes les personnes que je rencontrais du moment qu’elles ne portent pas de Haori criant « CAPITAINE » ni de brassard typiquement Lieutenantesque. Et puis, je vous ôte d’un doute, JE suis rentrée sur lui, mais pour moi c’était toujours les autres les fautifs, et pas moi la maladroite. Et il fallait qu’ils s’adaptent à mon raisonnement, ces gens-là.

Je me suis mise à fixer le garçon un peu plus attentivement. Quelque chose me perturbait avec ce blondinet. Avec l'hypothèse qu'en effet, les signes distinctifs des divisions étaient brodés sur l'uniforme de chacun des Shinigamis du Gotei 13, je pouvais donc m'apercevoir qu'il n'était visiblement pas un Shinigami de la onzième. Et qui viendrait juste pour le fun voir les gens de la onzième, après tout ? On a trop une réputation de barbares. Mais dans le cas contraire, c'est-à-dire celui où je ne pouvais savoir de quelle division il était issu, bah juste je le fixais en attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2112-may-k-halvorsen

avatar
Rang : Général

Messages : 401
MessageSujet: Re: Ô rage, ô désespoir, ô ennui ennemi... [PV Midorima Teippei]   Lun 28 Avr - 8:22

Le malade laissa sa tête tombée de quelques centimètres sur le côté pour observer une petite chose blonde qui venait de lui rentrer dedans avant de commencer à parler. C'était assez mignon, comme un chat qui vous griffe tout le visage quand vous lui faites un câlin. Un trop-plein d'amour diront certains. Ce que les voix ne manquèrent pas de faire.

-Je ne pense pas que ça soit un chat. Peut-être un tigre.


Oui, un tigre correspondait mieux à ce qui se déroulait sous les yeux du Midorima. C'était assez énergique en tout cas.Manquaient peut-être quelques rayures noires. Peut-être le tigre était ici incognito ! Ce qui expliquait son accoutrement tel un shinigami. Un éclair de compréhension traversa l'esprit du schizophrène qu'était Teippei, suivit d'un grand sourire.

-Tu es de la famille au capitaine Komamura toi? Ou peut-être le clan rival? Parce que lui il est plutôt chien garou alors que toi tu es un tigre-garou non?

Une des voix lui fit remarquer qu'il manquait quelque chose à propos de l'étrange personne devant ses yeux. Cela aurait pu être le fait qu'elle semblait totalement humaine mais cela aurait trop utile. Elles sont rarement utiles les voix. Évidence qui les fit évidemment ricaner.

-Te voir venir? Mais tes moustaches t'aident pas à t'orienter? Tu sais... des moustaches... sur les joues. Mais tu n'en pas toi... Tu les as caché où? Je me demande si le tigre-garou en a. Si ça se trouve, ce n'est que pour les renards-garoux. Il paraît qu'il y en a beaucoup sur terre. Les voix me disent qu'ils sont toujours blonds, un peu cons et savent que faire des balles de reiastu. Normal tu me diras, faut que quelqu'un leurs lances pour qu'ils aillent la chercher. Paraît que c'est des géants aussi enfin je n'ai pas tout compris. En tout cas désolé !

Le malade tendit sa main vers la jeune femme en guise d'excuse. Le fait que cela soit faux ou pas n'avait aucune importance, il était bien élevé voilà tout. Bon, il avait refait les jardins du capitaine Tenzen à coup de shakaho mais ce n'était qu'un détail ! Le fait que la moitié des gradés le voulaient soit mort, soit enfermé aussi. Même si ça faisait beaucoup de détails au final. Ce qui faisait des détaux. Un détail, des détaux, c'était bien connu.

-Sauf pour John Snow. Il connaît rien lui. Je crois que c'est un hollow dans le nord du Hueco Mundo. Bref ! Je suis Midorima Teippei, shinigami de la quatrième division. Tout nouveau shinigami même ! Avant j'étais à la neuvième mais mon ex-capitaine n'aimait pas mon sens artistique. Faut dire qu'il n'est pas connu pour aimer beaucoup de choses. Tu vois qui c'est ? Grand, un seul sourcil qui fait tout le front, un air méchant sur le visage... 


À force de grand mouvement des bras, le schizophrène tenta de mieux représenter Tenzen. Sans grande réussite. Se faisant pourtant, il finit par mettre les yeux sur la nourriture tombée par terre. Son visage s’éclaira à la fois d'envie que de compréhension. Oubliant la jeune femme quelques instants, il se baissa, ramassant un petit bout entre deux doigts pour y goutter. Lorsqu'il releva le bout de son nez pour la membre de la onzième division, il affichait un sourire contrit.

-Ne t'inquiète pas pour moi ! Cela ne faisait pas encore cinq secondes donc il n'y avait pas de microbes. Tu crois qu'il existe des microbes spécial shinigamis? 

Question intéressante si tu étais à la douze ou la treize. Pas sûrs qu'une membre de la division des singes y trouve son intérêt. Cette même division qui avait pendant plusieurs mois vus son capitaine, macaque-en-chef se battre avec l'ancien capitaine de Teippei. Les lieutenants de l'époque s'étaient mis également dessus. Ce qui avait amené Noboru à venir présenter ses respects, comprendre vandaliser, la statue d'Aono. Ce qui l'avait amené à rencontrer Teippei. Ce qui l'avait amené à la Yonbantai. Enfin toute une série de causes et d'effets amenant le malade, son seau et sa serpillière dans le bastion des berserkers du Gotei 13.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t874-midorima-teipei-en-cours
 

Ô rage, ô désespoir, ô ennui ennemi... [PV Midorima Teippei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ô rage, ô désespoir !
» Ô rage Ô désespoir! [Pv Eliad]
» Insomnie et ennui ... [Priv. Seamus] [TERMINE]
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» 05. Ennui inlassable et Cosmique Attitude. {Klaus}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-