AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeVen 10 Mai - 21:42

Peut-être une semaine avant les événements menant à l'assaut contre le Hueco Mundo et le monde réel.

    Un des devoirs de vice-capitaine que je n'exécutais qu'à contre-coeur était les séances d'entraînement. Je ne saurais dire pourquoi, si ce n'était que cela ne convenait pas. Je n'aimais pas être au cente de l'attention. Je n'aimais pas avoir des responsabilités, notamment le prix de la vie d'autrui sur la conscience. C'était une chose que d'enseigner à des jeunes âmes l'art de maîtriser l'énergie spirituelle, mais un tout autre devoir que de détenir peut-être ce qui sauverait la vie à des Shinigami. Et si je n'étais pas à la hauteur? Et si je laissais passer une faute, une erreur?

    Au cours des deux derniers millénaires où j'avais plus ou moins réussi à me faire oublier au Seireitei, un capitaine ou un administratif, peut-être oublieux des expériences passées ou au contraire non averti, me recollait la tâche de mener les jeunes troupes de l'Académie vers le chemin du savoir et de la sérénité. Ils ont tous déchanté, et rapidement. La plupart jugeait ma méthode d'enseignement par trop orthodoxe. D'autres, beaucoup plus stricts, m'avaient qualifiée de danger sur pattes.
    Ma réponse était perpétuellement la même: un haussement d'épaule, un hochement de tête et un salut.

    Mais cette fois, c'était différent, et alors que je préparais l'arène en attendant mon ou mes élèves - certains ricanaient en les appelant "victimes" - je devais m'avouer que cette fois, j'étais un peu plus motivée par la charge. Peut-être parce que j'avais fait mon deuil: adieu anonymat, bonjour spotlight.


[Petit sujet court qui introduit donc ce mentorat Kidô, avec deux places de libres.
Personnellement, je poste plutôt lentement en ce moment, donc je garantis un post/semaine, et plus si inspiration.
Je précise que je suis absente le WE du 18-20/05. Merci]
Revenir en haut Aller en bas
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Viz-cap
Kirito Akihiko
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeMer 15 Mai - 20:33

Il était rare que la personnalité calme de Kirito soit excitée pourtant actuellement il bouillonnait d’impatience. Qu’est-ce qui motivait cet entrain vous demandez-vous ? Eh bien simplement un enseignement, mais pas n’importe lequel : celui des Kidôs. Dans la vie du quatrième siège le combat n’était pas vital, cependant aussi contradictoire que cela puisse paraître, notre jeune héros adorait plus que tout deux choses : la maîtrise du sabre et celle des Kidôs. Si Akihiko aimait ces derniers c’était parce qu’ils étaient très divers et d’une puissance phénoménale. Le savoir de quelques mots pouvait entraîner des effets tellement différents qu’il trouvait cela fascinant. Aussi lorsqu’il avait entendu quelque jour auparavant qu’un entrainement avait lieu prochainement à l’Académie il avait négocié avec sa capitaine pour se dégager du temps afin de venir y participer.

Il ne courrait pas mais avait une allure rapide lorsqu’il arriva enfin dans l’arène où devait avoir lieu le cours. Il s’arrêta alors et sourit ravit de voir qui était son professeur. Asatsuyu Masaye ! Cela ne pouvait pas mieux tomber. Non seulement ils se connaissaient tous les deux mais en plus elle faisait sans doute partie des rares personnes qu’il pouvait nommer « ami ». Mieux encore cette jeune femme connaissait l’existence de sa double personnalité il n’aurait donc pas à s’expliquer une énième fois si l’autre décidait de semer le chaos comme à son habitude. Cependant, il doutait fort qu’il réagirait aujourd’hui car contrairement à lui, il n’appréciait que très modérément les Kidôs pensant que cette force de frappe ou de protection était purement et simplement pour « les grosses fiottes » selon ses propres termes...

Kirito se rapprocha et constata qu’il était le premier élève à arriver. La vice-capitaine était en train de préparer des affaires et lui tournait le dos ne le voyant probablement pas approcher. Elle était également penchée en avant et il avait alors une magnifique vue sur une anatomie de son corps des plus intéressante. C'était qu'il y avait l'air d'avoir du monde sous ces vêtements dit donc, il y aurait bien mis la mai… Kirito se gifla alors soudainement afin de chasser ces pensées perverses que l’autre venait subitement de lui jeter en plein visage pour le narguer. Se ressaisissant il s’approcha alors et afin de ne pas surprendre la jeune femme il se racla la gorge indiquant qu’il était là puis annonça avec une voix timide.
    Bonjour Asatsuyu-sempaï. Comment allez-vous ? Je viens pour l’enseignement aux Kidôs. Est-ce bien ici ?

Quelle question stupide ! Evidemment que c’était le bon endroit, il savait bien que la Shinigami face à lui était probablement la personne la plus puissante avec les Kidôs et que sa maîtrise était des plus terrifiantes malgré son allure des plus inoffensives. Akihiko se mordit la lèvre devant sa propre bêtise et il sentit une part au fond de lui qui éclatait de rire se moquant allègrement de sa timidité maladive. Il avait réussi son coup encore une fois… En le déstabilisant le pervers lui avait fait commettre une bourde, déjà qu’il n’était pas très doué pour parler en temps normal cela ne lui facilitait vraiment pas la tâche. Il décida finalement d’ignorer le rire intérieur, masqua sa gêne comme il savait si bien le faire puis reprit la parole.
    Je suis honoré de suivre l’un de vos enseignements. J’espère pouvoir m’améliorer à ma maîtrise des Kidos. J’en connais déjà certains mais je souhaiterais grandement devenir meilleur dans ce domaine. Attendons nous d'autres élèves ?

Le quatrième siège s’inclina alors légèrement en signe de respect devant son professeur puis attendit sa réaction et sa réponse espérant que la rougeur au niveau de ses joues n'étaient pas trop visibles...

_________________
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] 635133Soa
Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Shi-shi
Midorima Teippei
Rang : Général

Messages : 401
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeVen 17 Mai - 14:37

Midorima marchait tranquillement, main dans les poches et nez levé. Sa bouche était légèrement entrouverte alors que son regard dansait d'une façade à une autre. Lors d'une nouvelle course-poursuite avec Eux, il avait finit par se perdre, encore, atterrissant au final dans cet étrange lieu. Sa curiosité l'avait dès lors emporté et poussé à déambuler bêtement et tête en l'air dans l’édifice. Il faut préciser qu'on ne voit que peu d'arènes au sereitei. Des salles d’entraînement, des couloirs, des bureaux oui, mais des arènes, des vrais, ça non. De fait, il manqua de renverser la table dressée au milieu. Toutes les voix lui crièrent de s’arrêter, ce qu'il fit d'un air surpris. Le morceau de bois devant lui sembla apparaître de nulle part, n'existant pas l'instant auparavant.

Logiquement, ses yeux passèrent alors sur les divers objets posés sur l'établi avant de remonter vers la jeune femme blonde devant puis sur le garçon brun plus loin dans une pose étrange. Pendant quelques secondes, le membre de la Kyuubantai regarda les deux individus, incapable de saisir la logique dans cette situation.

-Vous faites quoi sur mon chemin de promenade ?

La question fut posée la plus naturellement du monde, comme si, c'était vraiment ces deux personnes qui n'avaient rien à faire ici. Midorima s'accroupit légèrement, tapant d'un doigt replié la table de bois, tentant d'en évaluer la solidité. Entreprise vaine pour son esprit dérangé. Aussi se relevât-il, légèrement vexé. Vexé non pas de son échec, il ne s'en apercevait même pas mais plus de la situation en général.

-Et pourquoi vous laissez traîner des tables ? C'est vachement dangereux vous savez ?

Les voix acquiescèrent avec force, le soutenant dans sa réclamation. Le shinigami hocha vigoureusement de la tête, apportant plus de poids, plus de « vérité » à ses propos. Il faut préciser que dans le cirque qui se déroulait dans son cerveau, nombreuses étaient les exclamations colériques à l’encontre des deux personnes non loin : « Salauds », « mécréants »,« bachibouzouks », ... un large éventail de nom d'oiseaux. Dans tout ce capharnaüm, aucune pourtant ne trouva utile de souffler quelques informations à Midorima. Des informations comme le fait qu'il avait déjà rencontré la jeune femme blonde. Comme le fait qu'elle avait été une de ses professeurs à l'académie.

Inutile. Voilà comment était catégorisé cette information et tut ce qui en découlait comme les souvenirs ou la relation que le membre de la Kyuubantai aurait pu développer. Tout ceci était jeté par-dessus le bord de la folie, mis à la poubelle de la déraison. Nan, tout ce qui comptait était ces gens qui dérangeait la promenade improvisée, se plaçant n'importe comment sur le chemin de brique jaune irréel. Aussi Midorima dégaina son sabre, le levant bien haut au-dessus de sa tête. Les rayons du soleil se répercutèrent un instant sur la lame avant qu'il ne l'abatte sur la table de bois, la coupant en deux dans un fracas d’échardes et de charpie de bois. C'est avec un grand sourire satisfait que le fou reprit la parole.

-C'est plus propre comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t874-midorima-teipei-en-cours
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeMer 22 Mai - 18:37

    Je m'étais retournée avec un grand sourire satisfait en entendant mon premier élève approcher. Enfin « entendre » ne se trouvait peut-être pas être le vocabulaire le plus approprié. « Sentir » ou « percevoir » serait plus proche de la réalité, par j'avais beaucoup plus de faciliter à identifier les personnes à leur reiatsu qu'à leur visage. Avec le temps, la vieillesse et les blessures pouvaient vous changer une personne, alors que l'aura d'un individu ne se modifiait jamais. Enfin, pas son cœur, car les émotions influençaient fortement la périphérie de la zone de—-. Non, ne parlons pas technique.

    J'en étais à Akihiko. Je me doutais, j'espérais qu'il viendrait, mais rien n'était moins sûr. Il avait après tout un poste à responsabilité au sein de …. de... quelle division déjà ? Hum, à bien y réfléchir, est-ce que je ne confondais pas avec un autre petit brun récemment monté en grade ? Je ne savais pas, et à la rigueur, cela n'importait que peu. Mon ami était là, et c'était un réconfort pour moi. Au moins aurai-je à mes côtés une personne motivée et encline à me pardonner mes erreurs dans la méthode d'enseignement,.

    - « Ah, Kirito-san. Je vous souhaite bien le bonjour en cette radieuse matinée. Votre présence m’honore, je suis comblée, moi, humble professeur... » susurrai-je avec un sourire en coin, insistant lourdement avec moult de courbette et d'accent théâtraux. Depuis quand me vouvoyait-il ? Mouais, d'accord, depuis toujours, mais ce n'était pas une raison. Il savait très bien que cela m'apportait plus de confusion que de plaisir. Quand on savait ce que j'avais dû faire de mon vivant, ça me choquait presque toujours de m'entendre dire « vous ». Est-ce qu'une personne normale vouvoie son chien, je vous le demande...

    Et ce fut à ce moment qu'une personne pas normale entra dans l'arène à ciel ouvert, et entreprit de casser mon équipement, éparpillant au sol l'ensemble du matériel posé sur la pauvre table. Voilà bien pourquoi je n'aimais pas les sabres. Aucune distinction en quoi que ce fut.
    La démonstration fit fuir les deux-trois personnes qui venaient d'entrer à la suite du blond, sans que je pus les retenir. Le kidô n'intéressait pas grand monde, et le Corps des Nécromanciens encore moins. Je soupirai, regrettant l'occasion de pouvoir me lier peut-être à d'autres personnes, et encore plus celle de faire valoir les avantages à la maîtrise des sorts.

    - « Midorima-kun, je peux savoir ce qu'il te prend ? Nan mais oh !  » Les poings sur les hanches, les joues rosies par l'indignation, je transperçais du regard mon ancien élève, qui semblait une fois de plus parti dans son monde intérieur. Bah, avec Kirito, il formait la paire, pour le coup. L'idée me fit sourire mais je me maîtrisais, envoyant une calotte bien sentie à l'arrière du crâne du Shinigami.  « Ramasse-moi ça, et plus vite que ça. Ta promenade est finie, et tu as intérêt à te concentrer.  »

    Je ne lui demandais pas s'il voulait participer à la leçon qu'il venait de faire avorter : il venait d'être enrôlé, et puis zut à la fin, c'était comme ça. Ce n'était pas comme s'il avait mieux à faire, de toutes les façons, à en juger par son comportement.
    - « Je ne sais pas si vous vous connaissez. Midorima Teppei-kun, et Kirito Akiho-kun... Tous les deux Shinigami au Gotei 13. » Et comme j'étais bien incapable de donner leur titre et rang, je me tus, et commençai à réaménager ce qui restait de ma table en trépied, maudissant celui qui avait donné un sabre à Teppei.

    Sa folie, ses voix ou je ne sais encore comment appeler son état ne me dérangeait nullement, tant qu'il ne nuisait pas outre mesure à ma vie. Il fallait de tout pour faire un monde, et le blond était capable de réelles prouesses quand il s'appliquait. J'étais partie du principe que soit il était malade sans possibilité de traitement, soit qu'il souffrait d'un trouble, en quel cas, le traiter différemment, avec des pincettes ou des précautions n'allait pas l'aider à se reconnecter avec la réalité. Ce fut pourquoi je lui donnais une petite impulsion du plat de la main entre ses omoplates pour le pousser dans la direction des outils à ramasser au sol, exactement ce que j'aurais fait avec toute autre personne.

    - « Vous pouvez poser vos zanpakuto près de mon Hakumei. Vous n'en aurez pas besoin dans un premier temps. Si vous êtes sages, je vous montrerai comment transférer les sorts au bout de votre lame. »
Revenir en haut Aller en bas
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Viz-cap
Kirito Akihiko
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeMer 22 Mai - 20:01

Pour la centième fois probablement son amie lui rappela soudain qu’ils n’avaient pas à échanger de quelconques formules de politesse, après tout ils se connaissaient bien et leur grade était tout de même assez proche même si Masaye s’avérait avoir beaucoup plus d’expérience que lui. Sa réflexion emplie d’ironie et surchargée en politesse fit sourire le jeune homme qui se frotta l’arrière de la tête gêné. Les mimiques tout autant exagérée de la vice-capitaine arrachèrent un sourire amusé au jeune homme.
    Je suis désolé j’oublie toujours que je peux te tutoyer… Comment vas-tu ?

Avant que la jeune femme ne puisse répondre Kirito constata soudain que quelques autres élèves semblaient approcher mais l’un d’entre eux attira aussitôt son attention. Le blond qui approchait tête en l’air probablement perdu dans ses pensées manqua de se prendre de plein fouet la table. Il le vit alors regarder les environs comme cherchant ce qu’il faisait ici puis ses paroles incohérentes furent ponctuées par son puissant coup qui réduisit en morceau la table que Masaye avait préparé juste quelques instants auparavant. Écarquillant les yeux de surprise notre jeune héros ne sut réellement comment réagir mais la question ne se posa pas lorsqu’il réalisa que la vice-capitaine du corps des Nécromanciens semblait déjà connaître cet individu perturbateur. Il la vit alors le sermonner comme s’il était un enfant en lui envoyant une tape sur la tête et lui ordonnant de récupérer les dégâts qu’il venait de faire. Akihiko ne comprenait pas clairement la situation mais il était quelque peu amusé par ce qui se déroulait sous ses yeux. Puis soudain il se rendit compte que les autres élèves avaient fuit et qu’ils n’étaient donc plus que trois pour cet exercice de Kidôs.

A cet instant Masaye s’adressa à lui et fit les présentations. Elle omit les grades des deux jeunes hommes mais pour Kirito cela importait peu, il se tourna alors vers le nouveau venu qui serait également son partenaire durant l’entraînement et le salua.
    Enchanté Midorima ! Tu peux m’appeler Akihiko pas de soucis. Je suis content d’avoir un autre acolyte à mes côtés pour ce cours.

Soudain pour la première fois depuis que le jeune homme lunatique était apparut dans les lieux il croisa son regard. Les yeux mauves du shinigami était certes impressionnant mais ce que Kirito perçut derrière eux l’étonna au plus haut point. Cette personne n’était pas seule dans sa tête, appelez ça de l’instinct ou du flair, mais Akihiko comprit soudain qu’il avait face à lui une personne qui souffrait d’une maladie mentale sans aucun doute similaire à la sienne. Pourtant là où lui n’avait que deux personnalités, ce qui compliquait déjà les choses, il sentait là face à lui non pas un ni deux mais bel et bien des dizaines voire des centaines de fragment d’esprit. Se demandant comment il pouvait être aussi sûr de ces pensées il se remémora alors le nom du jeune shinigami. Midorima Teippei…

Les rouages de l’excellente mémoire du quatrième siège recollèrent alors les morceaux du puzzle un à un. En étant admis à la douzième division il avait du faire ses preuves et pour cela il avait passé des journées entières à étudier sérieusement de nombreuses recherches et il se souvint alors d’un rapport frappé au nom d’un dénommé Francisco Arkham qui était un psychiatre de la quatrième division. En lisant le rapport Kirito avait alors été étonné de savoir qu’il n’était pas le seul Shinigami à souffrir de troubles mentaux. Intrigué par sa découverte il avait alors potassé tous les rapports de la douzième et ils s’avéraient fournit car c’était en réalité sa division actuelle qui avait géré les désordres mentaux du jeune homme qui se tenait devant lui en ce moment même. Il savait également que le traitement de Teippei avait réussi à le guérir un certain temps mais avait finit par échouer.

Emplit de ces nouvelles informations Kirito sourit au nouveau venu avec empathie et bienveillance envers l’une des personnes qui était probablement la seule capable de comprendre ce qu’il vivait au quotidien. Malgré tout il savait clairement que le jeune homme était bien plus perdu que lui en ce moment. Mais ce qu’il y avait de bien avec la maladie mentale – ou d’affreux me direz-vous – c’est que bien qu’elle soit incurable et toujours présente elle varie sans arrêt et par conséquent on n’était jamais à l’abri d’une amélioration soudaine.

L’arrachant soudain à ces réflexions Masaye leur donna alors les premières directives. Kirito détacha aussitôt In’ki Kyuusei et le déposa à l’endroit indiqué. Cela ne le dérangeait pas outre mesure sachant qu’il pouvait ramener l’arme à lui comme bon lui semblait. Puis après les dernières paroles de la vice-capitaine il s’exclama.
    J’ai hâte de commencer surtout si la récompense sera de pouvoir amener les sorts sur le Zanpakuto ! Je suis prêt Masaye. Teippei dépêche toi on a du pain sur la planche !

Oubliant sa timidité maladive car il était entouré de personnes capables, chacun à leur niveau, de comprendre sa maladie le jeune homme était d’excellente humeur et impatient de voir la suite.

_________________
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] 635133Soa
Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Shi-shi
Midorima Teippei
Rang : Général

Messages : 401
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeSam 8 Juin - 12:44

Midorima reçut une tape sur la tête. Tape qui le perturba profondément. Toutes les voix s'étaient agité, chacune accusant quelqu'un d'autres. La fille, le garçon, le sable, la table, les objets et même Teippei lui-même. Lorsque le cirque mental se calma légèrement, ce dernier s'aperçut que la femme blonde lui parlait, les sons parurent incompréhensibles un moment avant que son cerveau finisse de les remettre dans le bon ordre. Le jeune homme se tourna alors légèrement vers l'autre shinigami présent, rayant sa présence dans la foulée le considérant pas plus important que l’oiseau qui sifflait sur l'une des marches de l'arène.

Une des voix s’éleva alors pour objectiver contre cette catégorisation, bientôt suivit des autres dans un débat affolé. Le blondinet laissa les deux vraies personnes à ses côtés, orientant son attention sur ce qu'il passait sous le chapiteau de son esprit. Clairement les oiseaux étaient importants. Ils apportaient plein de questions sans réponses. La poule ou l’œuf ? Il y a des pigeons dans la soul society . Autant de mystère dont la réponse était 42. Le truc était de faire le lien entre les deux, là c'était du sport. Sport auquel Midorima faillit. Un sport de Kaa-sos diront certains. Ce n'était pas faux.

Le jeune homme revint alors momentanément à la réalité. Masaye lui proposa une offre alléchante. Enfin...en temps normal. Pour n’importe qui, à part peut-être les capitaines bourrins n'aimant pas la « magie », l'idée de pouvoir mêler le Kido au zanpakuto était une évolution intéressante. La plupart des shinigamis se battant au sabre, cela permettait de faire d'une épée deux coups. Si le prix était de poser son sabre de côté quelques heures, cela valait l'effort. Le membre de la Kyuubantai quant à lui regarda son compagnon du jour obéir avant de hausser les épaules.

-Non.

Le moment d’après, il se détourna de la petite scène pour s'accroupir dans le sable, préférant jouer avec les objets éparpillés. Avec deux doigts il ramassa une étrange fiole avec un liquide azuré. La plaçant à hauteur de regard, il l'agita quelques instants, observant des bulles se former à l’intérieur avant de l'estimer inintéressante et de la jeter négligemment par-dessus son épaule. Ses lèvres se mirent alors à siffloter un petit air connu de lui seul, suivant la chanson que les voix avaient débuté en canon quelques instants plus tôt. Une boussole trouva bien vite placé dans les mains du schizophrène qui s'amusa à secouer particulièrement fort et de manière répétée pour voir l'aiguille se replacer à chaque fois bien qu'elle n'indiqua jamais le nord. Une fois la musique terminée et de nombreux glyphes dessinés au hasard dans le sol, Midorima reprit enfin la parole, s'adressant à Masaye et Kirihito sans leur accorder un regard.

-Les voix veulent pas que j'enlève mon sabre, désolé.

Le jeune homme parla de la même manière que s'il évoquait le beau temps, pas désolé pour un sou. De fait, pour lui, cela n'avait aucune importance, que les gens soient d’accords ou pas, qu'ils comprennent ou non. Il évoquait un simple fait, sans attendre de réponse. Non, ce qui était bien plus intéressant à ses yeux étaient toutes ses petites pierres éparpillées qui en fonction de leurs positions au soleil prenaient une couleur différente. Ça c'était magique. Ça c'était cool.



Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t874-midorima-teipei-en-cours
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeLun 10 Juin - 17:47

    Spoiler:
     

    - « Les voix vont devoir obéir. Ici, c'est mon cours, mes règles. Quand vous, les voix, donnerez un cours, on fera comme vous voulez. En attendant, tout le monde va arrêter d'abîmer mon matériel et se mettre à s'échauffer.  »
    Je n'étais pas en colère. Juste agacée. Et inquiète de voir le traitement désobligeant que Teppei infligeait à mon équipement. Certains objets étaient fragiles et d'autres assez rares. Autant limiter la casse. Bon, j'étais contrariée de n'avoir que deux élèves, mais je pris le parti de faire avec ce que j'avais. On ne vivait pas l'éternité en paix en étant constamment en colère ou déçue.

    Et contrairement à beaucoup qui dédaignaient considérer « les voix », je n'avais absolument aucun problème à les apprécier comme étant réelles, et à leur parler. Non pas « Teppei, tu vas dire à tes voix », mais « vous, les voix ». Certains me disaient que ce n'était pas aider Teppei que de l'encourager à penser que ces voix existaient, mais je n'étais pas docteur, je n'étais pas là pour l'aider à aller mieux. Personne ne m'avait jamais aidé à aller mieux, la vie comme la mort étaient profondément injustes, et soit on passait l'écueil, soit on se laissait faire.

    Pendant que mes deux apprentis du moment s'échauffaient (enfin j’espérais), je finis de récupérer l'ensemble de mes objets, les mettant à l'écart sur la table que j'avais encore plus repoussée, par mesure de sécurité, et je me retournai, regardant le champ d'entraînement et ce qui s'y passait.
Revenir en haut Aller en bas
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Viz-cap
Kirito Akihiko
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeMar 11 Juin - 15:56

Kirito observait la scène avec impuissance. D'un côté Teippei s'était assis par terre et triturait les objets qu'il avait renversé - il semblait d'ailleurs fasciné par une boussole qu'il était en train de malmener – tandis que de l'autre il sentait que Masaye commençait lentement mais sûrement à perdre patience. Il connaissait la jeune femme depuis un moment et il savait que bien qu'elle soit d'un naturel conciliant elle n'appréciait pas qu'on traite mal ses affaires. De plus, lorsque le shinigami de la neuvième division annonça qu'il ne voulait pas se désarmer et que Masaye lui répondit aussitôt en évoquant les voix Kirito put constater qu'elle était effectivement contrariée. Mais Teippei ne devait pas être à lui seul l'origine de ce mécontentement puisqu'elle semblait déjà le connaître auparavant.

Notre jeune héros jeta alors un coup d’œil aux environs et constata qu'ils ne seraient que deux à suivre cet enseignement, enfin deux... Ça restait à voir ! Le comportement de Teippei n'avait rien d'encourageant et Akihiko se doutait qu'il avait en réalité atterrit là totalement par hasard. Ce fut à cet instant qu'il comprit alors que c'était ça qui devait contrarier Masaye. Deux élèves, tout deux instables mentalement par ailleurs, ce n'était que très peu pour ce cours. Il savait qu'elle n'était pas du genre à aimer la foule mais en se mettant à sa place un instant il se doutait que cela devait être quelque peu vexant de voir si peu de personnes attirées par la maîtrise de Kidos. Kirito s'approcha alors doucement de Masaye et lui posa gentiment une main sur l'épaule accompagné d'un bref sourire compatissant.
    Ça va aller, t'as pleins de choses à nous montrer il me semble. Et moi je suis vraiment impatient que ce cours débute.

Puis rougissant légèrement comme à son habitude lorsqu'il s'approchait d'une femme, même s'il la connaissait déjà, Kirito s'éloigna en direction de Teippei. Il leva alors ses deux bras et s'étira, il fit quelques flexions puis fit des moulinets avec ses poignets et ses bras juste à côté du shinigami de la neuvième division qui semblait totalement l'ignorer.
    Allé Teippei et les voix, faut se remuer sinon Asatsuyu-senseï va s'impatienter ! Et puis pour ton arme tu n'as qu'à la poser à côté de toi et les voix veilleront sur elle tandis que tu t’entraînera.

Puis Akihiko fit craquer ses phalanges et se concentra quelques instants. Il passa en revue la majorité des connaissances qu'il possédait à propos des Kidos. Il en maîtrisait déjà un très grand nombre et il décida d'en lancer deux parmi ses favoris pour vérifier qu'il était prêt. Il se pencha alors, ramassa l'un des cailloux qui semblaient captiver toute l'attention de Teippei puis le jeta en l'air au dessus de lui. Alors que le caillou retombait Kirito ouvrit sa paume droit à l'horizontale sous le point de chute de la petite pierre. Sans qu'il ne prononce un mot, un rond jaune se dessina devant sa paume et le caillou se paralysa en entrant à son contact restant donc en suspension dans l'air comme débarrassé de toute gravité. Lorsque le petit bouclier disparut la pierre retomba dans la paume de notre jeune héros qui hocha de la tête satisfait. Puis se concentrant quelques instants il disparut alors entièrement de la vue de Masaye et Teippei. Là où Akihiko se tenait quelques secondes plus tôt ne se dressait désormais que le vide. Seule la pierre qu'il tenait entre deux doigts était encore visible et semblait planer au dessus du sol. Il referma alors le poing faisant ainsi disparaître l'objet également. Alors qu'il venait de lancer ce Kido, Kirito ne put s’empêcher de songer à l'utilisation pour le moins douteuse que l'autre faisait de cette « invisibilité »... Si, si faites travailler un peu votre imagination et vous trouverez bien ce qu'il était capable de faire et si jamais vous ne voyez vraiment pas imaginez une source d'eau chaude avec des femmes et vous comprendrez bien de quoi il est question ici.

Faisant fi de ces considérations Kirito avança alors de quelques pas en direction de Teippei. Même s'il était invisible le bruit de son déplacement était audible et les traces formées dans le sol sableux trahissait sa position. Kirito s'accroupit alors juste devant Teippei et ouvrit sa paume faisant apparaître soudainement le caillou devant les yeux du shinigami.
    Alors qu'est-ce que vous fichez toi et les voix ? On vous attend là !

Kirito réapparut alors progressivement aux yeux de tous, il affichait un air amusé et satisfait. Il adorait véritablement l'utilisation que l'on pouvait faire des Kidos et s’entraînait régulièrement pour canaliser ce pouvoir. Se redressant il tourna la tête vers Masaye et ajouta avec un clin d’œil visible uniquement par la jeune femme.
    Pour ma part je suis prêt.


_________________
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] 635133Soa
Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Shi-shi
Midorima Teippei
Rang : Général

Messages : 401
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeMar 11 Juin - 19:12

Midorima ouvrit grand la bouche et encore plus grand les yeux. Des petites lumières se mirent à danser dans ses orbites tandis qu'il observait le caillou flotter dans les airs. Sa main se leva timidement dans l'espoir de le toucher mais il s’arrêta de peur de casser l'effet. Peu enclin à aider les deux shinigamis dans l'arène à ses côtés, le garçon, Akihito pour ne pas le nommer avait touché une corde sensible.

-Woaaaaaaaaaaah...

Un peu plus tôt, alors que la « maîtresse de maison » durcissait le ton, poussant le fou à lui tourner le dos après un haussement d'épaules, le membre de la douzième division avait su le caresser dans le sens du poil. Un ton plus calme déjà et surtout, suivant sa logique irraisonnée, travail pas simple à réaliser. Alors, le membre de la Kyuubantai avait accepté de laisser son sabre avec les autres sous « surveillance » des voix. Il avait hésité, peu confiant ni croyant mais finalement l'incitation de son collègue finit par le convaincre, certaines voix s'excitant à l'idée d'être en charge d'un tel travail.

Vint ensuite le spectacle de magie, finissant d’achever la conversion du jeune homme aux cheveux d'or. Toujours assis par terre, il était obnubilé par le rocher semblant léviter tout seul dans les airs. Le fait qu'une personne entière avait disparu paraissait même secondaire.

-C'est de la magie ? C'est de la magie ? Dis que c'est de la magie steuplé, steuplé, steupléééééééééé !

Dans l'esprit de Mido', c'était la folie. L’équivalent d'un concert d'ado prépubère, des voix tombait dans les pommes d'extases, devenant silencieuse un moment. De la magie ! DE LA MAGIE ! Leur propriétaire ne savait même pas par où commencer, ne pouvant détacher ses yeux du petit caillou. Un sourire banane allant d'une oreille à une autre, le shinigami releva la tête se détachant du rocher que pour mieux observer la star du show, l'excellent, l'incroyable, le magnifique... Akihito le Magicieeeeeeeeeeeeeeen !

-Moi aussi je sais faire un peu de magie, on m'a appris ça à l'académie regarde : Magic Trick numéro 21 : Sekienton !

Dans un grand éclat de rire, le garçon leva ses mains, paume vers le ciel pour mieux les rabattre au sol, le nuage de poussière s'envolant bien vite remplacé par le bakudo utilisé. Un large écran de fumée rouge se matérialisa dans l'arène, englobant tous les participants dans un monde carmin à peine interrompu par les rire en cascade du blondinet.

-Magie, Magiiiie...et vos idées sont du génie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t874-midorima-teipei-en-cours
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeDim 16 Juin - 16:02


    Ah, les garçons. Toujours à jouer à "regarde, regarde, moi je sais faire ça." Certes, le cas de Teppei était à part, et je louai les Puissances ou le Destin que ce fut Akihito qui fut son partenaire aujourd'hui. Un autre shinigami aurait eu une réaction totalement différente. Au moins, ainsi, je pouvais commencer.
    - « Bien. Je vois que tout le monde est prêt à pratiquer les arts nécromanciens, qu'on peut en effet très facilement appeler 'magie'. Et comme l'a dit Teppei, les idées sont exactement la source du kidô. On a dû vous apprendre à l'Académie que ce monde, la Soul Society, est un monde fait d'énergies, de reiatsu, que notre corps est une sorte d'illusion et qu'a notre mort, cette illusion sera levée, nous deviendrons énergie pure, part de ce même monde. On a aussi dû vous dire que la maîtrise du reiatsu n'est pas à la portée de tous, que seuls une poignée des « morts » peuvent devenir Shinigami.  »

    Je les regardai, à tour de rôle, avec toute l'intensité dont j'étais capable à chaque fois que je passais en mode « professeur ». Cependant, cette fois, c'était différent. Je n'enseignais pas à des débutants, mais à des experts, et j'allais pouvoir aborder des sujets autrement plus complexes, et leur passer des techniques que seules de longues années de recherches et d'expériences avaient pu me fournir.

    - « C'est à la fois vrai et faux. N'importe qui pourrait maîtriser le reiatsu. Après nous, nous sommes fait uniquement de reiatsu, donc ça serait aussi idiot que dire nous ne contrôlons pas non membres. Nous ne pensons pas consciemment 'bras, je veux que tu te tendes et doigts, refermez-vous sur la cuillère'. Non, il nous suffit de vouloir pour faire. La maîtrise du kidô est pareille: il suffit de vouloir, pour faire. Le problème, c'est que seule une poignée d'âmes arrivent à assimiler ce concept. A accepter que nous sommes qu'énergie, que nous pouvons utiliser l'énergie en nous aussi facilement que nous respirions sur Terre. Le kidô est le fondement des Shinigami, parce qu'il est maîtrise d'énergie. Même les membres de la onzième savent gérer leur énergie – faute de quoi, ils tombent à terre et sont incapables de faire ces grandes attaques. Les sorts kidô sont juste là pour aider à formaliser l'utilisation de l'énergie. Seuls ce qui ont le don peuvent pratiquer. Les mots et les gestes peuvent être appris par n'importe qui, mais il faut le don pour leur conférer leur pouvoir.
     »


    Afin de passer aux choses sérieuses, je faisais toujours ce petit laïus, pour être certaine que les Shinigami à qui je confiais des nouveaux moyens de destruction fussent moralement prêts : ils étaient peut-être des cas à part dans le monde des morts, mais ils n'étaient aucunement des surhommes.

    - « Abusez de votre énergie, et vous mourrez. Abusez du pouvoir que votre énergie vous donne, et vous deviendrez des menaces que le Seireitei ne prend pas à la légère : vous serez traqués et abattus sans autre forme de procès. Le kidô est la forme la plus ultime de pouvoir, car il permet de prendre contrôle de toute existence après la mort. En effet, si vous pouvez maîtriser l'énergie en vous, vous pouvez maîtriser l'énergie autour de vous, dans le monde, dans les humains, dans les hollows. C'est pour ça que le Corps des Nécromanciens est quelque peu à part. Nous sommes autrement dangereux. »

    Pas besoin de balancer des épées pour être capable de tuer. Hakumei était la preuve de ce fait : avec lui à mes côtés, j'aspirai les reiatsu, jusqu'à épuisement si je le désirais.

    - « Je veux que vous vous rappeliez l'un des premiers exercices qu'on vous a fait faire à l'Académie : former une boule d'énergie dans la paume de votre main, et la garder ainsi, stable. A cette époque vous ne connaissiez aucun mot, aucune incantation, aucun geste. Rien, juste votre énergie. Alors, je vous demande de réfléchir : pourriez-vous réussir à jeter un sort sans mot, sans geste, juste avec votre volonté ?  »

    Impossible, allaient-ils me dire, en dépit de ma démonstration théorique. Je joignis donc le geste à la parole. Ou l'absence de geste à mon silence. Sans un mot, sans un geste, si ce n'est un regard vers un point précis sur le côté, et je me concentrait. Un éclair vint frapper le sol.
    - « Ceci est Byakurai. J'ai, de ma propre volonté, lancé un sort kidô. Sans rien d'autre que ma volonté. Pensez-vous pouvoir faire de même ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Viz-cap
Kirito Akihiko
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeLun 17 Juin - 11:51

Kirito était amusé par la réaction de Teippei qui semblait apprécier les Kidôs tout autant que lui mais sans doute pour des raisons bien différentes cependant.
    Ouais c'est de la magie ! C'est cool, hein ?! J'ai l'impression que les voix et toi vous aimez bien ça.

Puis alors que Kirito se relevait il vit Teippei lancer le Sekienton le sort Bakudo numéro 21. Notre jeune héros était surpris de voir à quel point le shinigami avait lancé avec rapidité et efficacité ce Kido. A dire vrai Teippei avait même sans doute un don pour cette discipline ! C'était véritablement surprenant mais au lieu de s'en étonner Kirito laissa échapper un petit rire amusé tandis qu'il toussotait en même temps à cause de la fumée rouge qui était apparue sur la zone où il se trouvait.
    Mais t'as l'air plutôt doué pour la magie toi aussi dit donc !

Alors que Kirito souriait à Teippei il entendit alors Masaye annoncer le début du cours. Il se dirigea donc tranquillement vers elle puis fit un signe de la main à son collègue du jour lui indiquant de venir aussi. Akihiko écouta sans broncher le discours de Masaye. Les mots de la jeune femme étaient intéressants et pertinents, elle leur expliqua l'origine des Kidôs et la manière dont on pouvait les utiliser. Par ailleurs, elle fit également un léger crochet pour leur expliquer qu'un tel pouvoir était une source de responsabilité.

Si Akihiko comprenait bien les propos de Masaye et appréciait sa démarche il s'inquiétait cependant de la réaction de Teippei. En effet le shinigami n'avait pas l'air de véritablement pouvoir rester concentrer en temps normal alors devant un discours aussi long il décrocherait sans doute dés les premiers mots... A moins que son intérêt pour les Kidos soit suffisamment grand pour qu'il puisse rester concentrer.

Lorsque la vice-capitaine parla finalement des premiers entraînements qu'ils avaient eut et de la possibilité de lancer des Kidos sans prononcer la moindre parole – tout en illustrant ces mots par une démonstration pratique - il fut cette fois très surpris. Il n'était pas étonné par cette possibilité, il était avant tout étonné d'apprendre que cette faculté à lancer des sorts sans la moindre parole était apparemment dure à dompter. Lui même parvenait à lancer les Kidos sans l'incantation depuis un moment mais il était obligé tout de même d'énoncer le nom du sort à haute voix. Par conséquent, il ne pensait pas qu'entre juste l'incantation et ne rien dire le pallier semblait si difficile. Mais c'était un défi à relever. Il prit alors la parole à la suite de Masaye.
    Je ne sais pas pour Teippei mais en réalité pour ma part j'arrive à lancer les Kidôs sans incantation mais juste en nommant le sort... Et j'ai déjà appris à lancer de nombreux Kidos sans incantation. J'ai déjà entendu que c'était possible de les lancer sans rien dire du tout pour notamment profiter d'un effet de surprise mais je ne savais pas que ça existait réellement par conséquent je n'ai jamais vraiment essayé.

Kirito n'aimait pas se vanter – en tout cas pas cette personnalité là – par conséquent il était quelque peu gêné d'avouer. Cependant, pour illustrer ces propos il se concentra quelques instants décidant de lancer le Bakudo numéro 39, Enkosen, qu'il nomma alors de vive voix sans la moindre incantation. Du reiatsu se concentra soudainement devant notre jeune héros et il prit la forme d'un bouclier qui était capable de le protéger d'attaques.
    Voilà par exemple ce que je peux faire. J'y arrive en réalité avec certains Kidôs seulement, les plus simples avant tout. Je crois que le plus haut sort que j'ai réussi à lancer sans véritable incantation était le Hadô numéro 58, le Tenran. Cependant je ne sais pas si c'est dû à moi mais j'ai remarqué qu'en lançant les sorts sans incantation cela permet d'avoir plus de vitesse et d'effet de surprise mais ils perdent en puissance... Est-ce vrai ?

Akihiko se tourna alors un peu vers Teippei car il venait de songer à quelque chose.
    Et vous Teippei et les voix vous arrivez aussi à le faire ? Peut être que pour toi parfois les voix disent l'incantation à ta place et tu arrives à lancer le sort sans réciter de longues phrases, non ? D'ailleurs c'est ce que tu as fait tout à l'heure avec la fumée rouge, non ? Tu y arriverais sans parler également ?

Kirito se tut alors attendant la réaction de son compère du jour et de son professeur.


_________________
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] 635133Soa
Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.


Dernière édition par Kirito Akihiko le Ven 21 Juin - 9:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Shi-shi
Midorima Teippei
Rang : Général

Messages : 401
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeLun 17 Juin - 19:19

-Oui ! Oui ! Les voix font ça des fois !

Le jeune homme hocha vigoureusement la tête comme pour donner plus de vérité à ses propos. Il ne tarda pas à se relever, ses yeux se levant vers le ciel tandis qu'il tentait de ressortir un souvenir précis. En vain. Plusieurs semblaient se superposer dans sa tête, dégageant une impression globale, floue parfois. Pourtant, le shinigami était sûr de lui.

-Mais des fois elles les disent mal. Des fois elles en disent plusieurs en même temps. Ça marche pas très bien. Après on est obligé de se disputer pour savoir qui a raison. Ho ? Ha...ok.

Le Midorima s'était arrêté à la fin de sa phrase, écoutant momentanément le cirque auditoire de son esprit. Il avait hoché la tête dans un assentiment étranger aux deux autres shinigamis présents. Totalement contré sur son monde intérieur, un sourire joueur se forma sur son visage. Lorsqu'il ramena son attention sur Akihiko et Masaye, son sourit s'agrandit, peu de temps avant qu'il disparaisse d'un schupo. Le membre de la Kyuubantai réapparut une dizaine de mètres plus en haut, entamant une chute rapide vers le sable blanc de l'arène. Ses lèvres murmurent le nom d'un sort tandis que, là où il était quelques secondes auparavant, une sphère bleue se créa, repoussant des grains de sable à mesure que l’énergie s’accumulait en son centre. Le temps que Teipei tombe dessus, de nombreux filins s'étaient développé, s'encastrant dans les gradins de l’arène.

Aussi, lorsque le schizophrène toucha son propre sort, Tsuriboshi, il rebondit dans un éclat de rire. Le jeune homme continua à sauter à quelques mètres de hauteur, un sourire heureux sur les lèvres tandis que le Kido numéro trente-sept lui servait de trampoline.

-HAHAHAHA ! J'l'ai fait ! Je l'ai fait tout seul ! Les voix voulaient le faire aussi alors on était tous d'accord !

Le shinigami finit par arrêter de rebondir pour s'installer au bord de cette étrange araignée bleue. Ses jambes bâtèrent l'air vide quelques instants, le temps que son cœur se calme. Les paroles du futur vice-capitaine de la treizième division l'avaient excité lui comme ses voix intérieures, poussant tout l'être du fou à montrer qu'il pouvait lui aussi faire de la magie. Ses yeux brillaient de fierté alors qu'il dévisageait ses deux compagnons du jour. Une grimace ennuyée se forma pourtant sur son visage lorsque ses yeux se posèrent sur la « professeur ».

-Les voix elles trouvent que tu racontes n'importe quoi. Elles trouvent que ce que tu dis ce n'est pas intéressant. Elles trouvent aussi que ce qu'on fait c'est bien plus marrant. Elles sont sûres que tu ne sais pas faire de trampoline toi !

Teipei sauta les quelques centimètres qui le séparait du sol, s'écartant pour laisser la place à Masaye si la tentation de montrer ses qualités d’utilisatrice de trampoline la prenait. Après quelques mètres, il s'assit sur un petit monticule de briques, ruine d'un pilier apparemment tandis qu'il plaçait son menton dans la paume de ses mains.

-Moi je pense que t'es pas une vraie magicienne.


Dernière édition par Midorima Teippei le Mer 26 Juin - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t874-midorima-teipei-en-cours
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeDim 23 Juin - 22:52

    - « En effet, je ne suis pas une magicienne, je suis une Nécromancienne.  »
    Je pouvais sans problème concevoir des voix, mais je ne pouvais me mettre à agir comme un parent neu-neu devant un bébé. Je n'allais pas rentrer dans son comportement enfantin. Pour autant je ne voulais pas être austère, bien que Tepei testait les limites de ma patience. Pour une fois que je faisais un cours... Pfff, et après on s'étonnait que je fus limite asociale...

    - « Les sorts kidô ont un usage militaire, puisque nous sommes des combattants. Mais ce n'est pas impensable de les utiliser pour autre chose. Cependant, n'oublie jamais que ce qui fait la force d'un sort, c'est la concentration. Or, les émotions fortes peuvent interférer grandement. Je ne te conseille donc pas de ne pas joindre l'utile à l'agréable... sur toi-même , en tous les cas... »

    Et de toutes les façons, je ne savais pas faire de trampoline. Ça n'existait pas de mon vivant, et de ma mort, je n'avais pas eu l'occasion de pratiquer ce... loisir, si puisse-est qu'on put qualifier de loisir une telle activité. Qu'est-ce qu'il y avait de reposant dans le fait de sauter de haut en bas ?

    - « Akihiko, tu as raison, le fait de dire toute une incantation renforce l'efficacité d'un sort. Le kidô, c'est une question de volonté. Le fait de réciter une incantation permet de focaliser toute son attention sur le résultat voulu. Je vais vous confier un secret : je suis persuadée que les mots en eux-mêmes ne comptent pas. Nous pourrions réciter la liste des courses, que cela pourrait avoir le même effet, pour peu que cela nous permette de focaliser notre conscience. »

    Je me tournai vers mes deux élèves, un grand sourire aux lèvres, me frottant les mains avec impatience enthousiaste.
    - « Ce que je vous propose, c'est de vous entraîner à lancer des sorts silencieux. Certes, ça donne un kidô de moindre intensité, mais la perte est moindre si vous parvenez à prendre par surprise votre adversaire. De plus, il se peut que vous rencontriez des conditions de combat dans lesquelles vous ne pourrez parler. Pouvoir agir sans parler, c'est un avantage de qualité.  »

    Je les invitai à s'asseoir en lotus au sol et de prendre dans leur main une fiole remplie d'une sorte de liquide à la fois visqueux mais semblable à de la poussière scintillante.
    - « Concentrez-vous sur le sort de votre choix, mais un sort non offensif. Je vous conseille un sort facile, soit de bas niveau, soit votre sort préféré, celui que vous pourriez faire les yeux fermés. Concentrez son effet dans cette fiole, elle contiendra l'énergie, et vous pourrez la récupérer à la fin de la session. Pour le moment, récitez l'incantation en silence, dans votre tête. Quand vous arriverez à faire briller votre fiole cinq fois de suite, pensez seulement au nom du sort. Et quand vous aurez réussi cinq fois, vous lâchez la fiole, et vous vous levez, et vous tentez de jeter votre sort, là-bas, sur les mannequins, sans pensez à quoi que ce soit que l'effet que vous voulez avoir... »

    C'est simple, non ? Penser, il suffisait de penser. Très fort, et à une seule et unique chose. Un truc que les garçons devrait pouvoir faire. Si ?
Revenir en haut Aller en bas
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Viz-cap
Kirito Akihiko
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeLun 24 Juin - 12:03

Akihiko regarda amusé Teippei rebondir sur son « trampoline » si on pouvait appeler ainsi le sort. Utiliser un Kidô pour un usage aussi futile pouvait être vu comme une honte mais notre jeune héros trouvait au contraire cela remarquable. Il ignorait de quelle manière Teippei pouvait réussir malgré son instabilité mentale à maîtriser une compétence aussi complexe que celle qu'était la voie des Kidôs et pourtant non seulement il y parvenait mais en plus il le faisait avec une facilité quelque peu déconcertante. Le quatrième siège de la douzième division était vraiment impressionné et ce fut pourquoi il accorda un applaudissement devant le tour de magie de Teippei.
    Bien joué ! Vous êtes très impressionnants toi et les voix.

Puis il fut prit de court lorsque Teippei provoqua en quelque sorte la professeur du jour et que celle-ci lui répondit rapidement en le mettant en garde de la puissance des sorts. L'échange fut quelque peu tendu et ce fut pourquoi Kirito décida tout simplement de ne pas s'en mêler. D'un côté il est vrai que Teippei avait une maîtrise impressionnante, mais son comportement était véritablement préoccupant. Son instabilité mentale était telle qu'on ne pouvait absolument pas prévoir ses réactions et si Kirito parvenait à peu près à suivre sa logique c'était uniquement parce que lui-même ne tournait pas rond, par conséquent il pouvait comprendre l'agacement de Masaye. Agacement qui s'effaça d'ailleurs aussitôt de son visage lorsqu'elle afficha un sourire ravit et leur expliqua le programme : lancer un Kidô sans rien dire ! Voilà qui valait le détour, cela pouvait en effet être un avantage non négligeable au combat, même si comme la vice-capitaine venait de le lui confirmer les sorts perdaient en puissance. Puis une remarque attira soudain son attention.
    Tu dis que les mots ne comptent pas vraiment ? C'est vraiment surprenant, je t'avouerais que je pensais que c'était justement ces termes qui enfermaient le pouvoir des sorts mais maintenant que tu y fais référence cela semble plutôt logique... La puissance est en nous ou autour de nous et les mots servent juste à la canaliser, en nous permettant de nous concentrer. C'est bien ça ?

Voilà qui changeait quelque peu sa vision des choses. La question qu'il venait de poser était rhétorique et ne nécessitait donc pas de réponse par conséquent lorsqu'il fut ensuite invité à s’asseoir il le fit aussitôt. Cependant, avant d'en écouter plus il regarda Teippei et lui adressa les mots suivants.
    Allé venez vous asseoir. Masaye est une sorte de Magicienne je peux te le garantir. Elle fait de la magie aussi et si elle appelle ça autrement c'est parce qu'elle a une spécialité différente de la notre. Elle est même très forte !

Il lui adressa ensuite un clin d’œil complice et se concentra à nouveau sur la jeune femme qui commença son explication. Kirito écouta en silence l'exercice proposé puis il regarda ensuite la fiole qu'on lui avait donné. Il la remua un peu tentant de savoir ce qu'elle contenait mais il renonça rapidement. Il n'était pas là pour ça.
    Si j'ai bien compris en fait il faut penser à un Kidô et si on le fait avec assez de force la fiole va réagir pour nous prouver que le sort a été réussi ? Bon essayons donc...

Akihiko fixa la petite fiole devant lui et opta pour le Bakudo n°4 le Hainawa. Il récita les mots de l'incantation dans son esprit et...rien ne se produisit. Quelque peu frustré par cette absence de réaction il recommença aussitôt et échoua à nouveau. Il se demandait s'il avait si bien comprit que ça au final... Il réalisa alors que lorsqu'il récitait son sort mentalement il se concentrait sur la fiole. Il attendit alors quelques minutes afin de se détendre puis il recommença donc encore une fois mais en ne se focalisant que sur le résultat du Kidô. Il visualisait l'énergie jaune qui devrait apparaître dans sa main et soudain la fiole se mit à briller.
    Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il faut vraiment être concentré.

Akihiko massa brièvement ses tempes puis il reprit la fiole qu'il avait posé à terre et recommença l’opération une seconde fois, puis une troisième et une quatrième. Lorsqu'il commença de nouveau à se concentrer pour faire sa cinquième tentative ses yeux passèrent furtivement sur Masaye et l'autre vint le faire échouer car il eut cette unique pensée – mais suffisamment perturbante pour le déconcentrer - : « Olala elle est vraiment bien roulée quand même... ». Akihiko frustré d'avoir échoué si près du but refoula sa personnalité déviante dans un coin de son esprit puis il reprit la fiole avec une détermination farouche. Il recommença l'opération et fit briller la fiole cinq fois d'affilé. Il se releva ensuite répétant en boucle le nom du Kidô dans son esprit puis il tendit un bras vers l'avant et libéra l'énergie canalisées sans un bruit. Aussitôt un rayon de reiatsu apparut dans la main du jeune homme qui le lança alors en direction de l'un des mannequins utilisés pour l’entraînement. L'énergie s'enchevêtra alors d'elle-même autour des bras et du corps du pantin et se resserrèrent brutalement sur lui. Akihiko sourit ravit. Certes il s'agissait là d'un sort élémentaire de très bas niveau mais il l'avait lancé sans rien dire. C'était pour le moins plaisant !
    T'as vu ça Teippei, un magicien qui dit rien c'est encore plus cool ! Essaye aussi pour voir.

Il avait dit ces mots en vue d'encourager son camarade du jour, Teippei semblait plus se concentrer quand il s'agissait d'un genre de jeu. Puis se tournant vers Masaye il ajouta.
    Qu'en penses-tu ? Était-ce suffisant ? Que dois-je faire pour me concentrer plus vite ?


_________________
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] 635133Soa
Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Shi-shi
Midorima Teippei
Rang : Général

Messages : 401
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeMer 26 Juin - 21:44

Teippei regarda Masaye puis Akihito. Il fit l'aller-retour une bonne demi-dizaine de fois avant d'accepter d'un hochement de tête la proposition du jeune homme et par-là, celle de la jeune femme. Clairement, cela ne lui faisait pas plaisir, émotion parfaitement retranscrite dans un lourd soufflement mais il avait décidé d'essayer au moins un au minimum. Sa confiance allait plus à son homologue masculin qui le brossait dans le sens du poil et c'était bien grâce à lui et pour lui, qu'il combattait son instinct tout comme les voix. Dans son esprit, c'était la guerre, le chaos, clinquantes voix gueulants chacune leur avis sur quoi faire à qui et de quelle façon.
Le membre de la Kyuubantai ne put dès lors que se concentrer à les faire taire tandis qu'il observait le véritable cours commencer. Le membre de la douzième division après quelques efforts parvint à réussir son projet, sa petite fiole brillant dans sa main. Les yeux du Midorima s'agrandirent de stupéfaction, sa bouche formant un « O » bien évident. Lentement, sûrement, il redirigea son regard vers celle posé devant ses pieds à lui.

Seulement, il devait faire face à un problème bien plus important. La faculté à se concentrer était quelques choses qu'il avait perdues il y a bien longtemps. Cela ne lui manquait pas la plupart du temps. Il fallut que le futur lieutenant de la treizième division s'adresse à lui pour le tirer de son petit maelström d'inactivité.

-Hum ?

Teippei s'empressa alors d'essayer. Vraiment essayer. Ce qui était loin d'être facile pour lui. Se frottant les tempes, les yeux pointés vers la fiole, il répétait en boucle l'incantation du Horin, un sort simple en apparence. Le souci venait plus des clinquantes voix qui elles s'amusaient à prononcer tous les sorts auxquelles elles pouvaient penser. « Pour le fun ». Alors que l'on pourrait s'attendre à un échec complet, le fait que toutes les voix et le Midorima lui-même tentent de réussir l'exercice, soient donc concentrés à faire briller la fiole, permit à cette dernière de scintiller. La seule différence avec Akihiko fut qu'au lieu d’étinceler d'une seule couleur, elles changeaient régulièrement, allant du jaune du Hōrin au rouge du Shakkahō en passant par le bleu électrique du Byakurai et le pourpre du Sekienton.

-Ça brille...Mais c'est génial !

Sans plus attendre, le membre de la division du lotus attrapa la fiole d'une main et la retourna au-dessus de sa bouche grande ouverte. Le liquide visqueux en apparence ne tarda pas à couler dans sa gorge. Le blondinet en récupéra même les dernières gouttes en tapotant le fond de sa main libre. C'est avec un grand sourire et une mine satisfaite qu'il reposa le contenant dans le sable de l'arène.

-Waou! C'était vachement bon !

Le shinigami leva son nez vers sa professeur du jour, magicienne au rebut selon lui. Il la trouvait bien plus efficace en cuisinière d'ailleurs. Voilà une soupe des plus goutteuses qu'il venait d'avaler. Cela ne lui donnait que plus envie de continuer.

-T'en as d'autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t874-midorima-teipei-en-cours
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeDim 30 Juin - 15:26

    - « Pas mal Akihito. Tu as beaucoup de potentiel. Si jamais tu veux venir chez les nécromanciens, tu seras le bienvenue. Tu as cependant oublié une étape, que je trouve assez utile : d'abord réciter mentalement l'incantation entière, puis après juste le nom de la technique, avant de passer au muet total. Après... après, ce n'est qu'une question de pratique. »

    Je m'étais approchée de lui, débouchant la fiole pour la lui tendre. Le liquide avait gardé tout le reiatsu précédemment expulsé, puisque l'effet n'avait pas eu lieu. Ces objets étaient une particularité du Corps des Nécromanciens et nous gardions jalousement le secret de leur fabrication.
    - « Les mots n'ont de pouvoir qu'à hauteur de ce qu'on leur donne. Pourquoi est-ce qu'une table est nommée « table » et pas « rossignol » ou « beuleu » à la place ? Un jour quelqu'un a dit « ceci est une table ». Et la table fut. Un jour quelqu'un a décidé que l'enchaînement de tels et tels mots allaient donner un fouet d'énergie. » Je haussai les épaules avec détachement.  « Je suppose que pour arriver à maîtriser cette... compétence, il faut avoir un esprit libre qui sait se moquer des conventions. Après tout, ce n'est pas très orthodoxe, n'est-ce pas ? » Je lui dédiai un sourire avant de l'inviter à boire et à récupérer son énergie. « Entraîne-toi de ton côté, et je te conseille la discrétion. Si nécessaire, va au quartier des Nécromanciens, l'arène d’entraînement est toujours ouverte. »


    Je me tournai alors vers Teppei, qui à sa façon bien particulière, avait réussi. Je ne savais pas vraiment s'il fallait qualifier ces actions de succès. Je suppose que le fait d'entendre des voix pouvait être un avantage comme un inconvénient dans ce genre d'exercice.
    - « Bravo, Midorima. Si ça brille, c'est parce que tu as manifesté un sort kidô. Et c'est pour ça que c'est bon, le liquide est chargé de ton énergie spirituelle. Toutes les autres que j'ai sont vides, et il n'y aura rien à boire dedans... Juste une sorte de sable synthétique.»

    De mon côté, je reprenais mes divers ustensiles, et notamment Hakumei.
    - « Je le répète, mais si jamais vous voulez en apprendre plus sur le kidô ou le reiatsu, notre porte est toujours ouverte. Sur ce, je vous laisse repartir à vos occupations au Gôtei. Bonne journée ! »


- Fin pour Masaye -
Revenir en haut Aller en bas
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Viz-cap
Kirito Akihiko
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeMar 2 Juil - 22:19

Kirito dévisagea Teippei avec de grands yeux ronds lorsque ce dernier avala sa fiole et ne put alors pas s’empêcher d’afficher un sourire bientôt accompagné d’un petit rire fort amusé. Décidemment ce Shinigami était totalement imprévisible mais il lui était étrangement très sympathique. Il se fit alors la promesse de veiller sur ce jeune homme autant qu’il le pourrait.
Lorsque Masaye lui parla ensuite il se reprit et bût littéralement les paroles de la vice-capitaine. Si ce qu’elle disait était vrai alors les Kidôs le fascinaient encore plus que jamais ! Il allait redoubler d’effort pour maîtriser cet art Ô combien majestueux à ces propres yeux. Il avait du parcours à faire mais cela l’excitait d’avance.
    Merci Masaye pour ces informations j’en prends bien note et je vais continuer à m’entraîner. J’accepte d’ailleurs volontiers l’offre de venir chez les Nécromanciens pour améliorer ma pratique il est vrai que les Kidôs ne sont pas apprécié partout et au moins dans ta division je serais plus tranquille et j’obtiendrais même peut être l’aide de certains nécromanciens. Quant au fait que ça ne soit pas très orthodoxe ne t’en fais pas je suis un peu un cas à part tout comme notre compère ici présent.

Annonça-t-il en montrant d‘un léger signe de tête Teippei qui jubilait encore du goût de ce qu’il venait d’avaler. D’ailleurs Kirito s’empara de la fiole tendue par Masaye et en bût le contenu comme la jeune femme le lui avait indiqué. Il sentit alors brutalement une vague d’énergie inonder son corps ce qui lui fit le plus grand bien. Le goût quant à lui restait indéfinissable mais il était agréable. Tandis que Masaye parlait cette fois à Teippei, Akihiko s’éloigna de quelque pas puis saisit son faucheur d’âme et le rattacha dans son dos. Il salua ensuite Masaye d’un signe de main amical.
    A très bientôt, merci pour cette brève leçon mais grâce à toi j’ai des heures de travail en perspective !

Puis il se tourna ensuite vers Teippei qui était désormais immobile. Le Shinigami aux voix multiples semblait littéralement perdu dans ses pensées. Kirito le regarda longuement puis il sourit. Il était heureux d’avoir rencontré cet homme et il souhaitait en apprendre un peu plus.
    Teippei, tes voix et toi allez récupérer votre arme. Kirito le magicien vous offre un repas si vous en avez envie.

Akihiko adressa un clin d’œil à son compère du jour puis il tourna les talons faisant signe à Teippei de le suivre. La journée ne faisait que commencer et elle promettait d’être passionnante !


_________________
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] 635133Soa
Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko
Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Shi-shi
Midorima Teippei
Rang : Général

Messages : 401
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitimeMar 9 Juil - 20:17


-Ho...D'accord.

Midorima se releva, obéissant calmement à Akihito, suivant son drôle de conseil ressemblant à un ordre. Le jeune homme essuya les quelques traces de poussière qui s'était déposé sur son kimono avant d’aller chercher son sabre, sifflotant un petit air à lui. Faut préciser que lorsqu'un magicien, un vrai de vrai, un gars capable de faire disparaître des vaches et voler des tables (ou beuleu selon les traductions), et bien un mec comme ça, t'a tendance à faire ce qu'il dit.

Pour autant, Masaye avait elle aussi gagné l'attention du garçon. Probablement car ils avaient finit par s'entendre sur un point. C'est avec un grand sourire pour la jeune femme que le membre de la neuvième division revint vers l'espace d’entraînement. Cette première rangeait d'ailleurs tout son petit attirail, enlevant la joie de goutter à nouveau aux préééééééééééécieux liquides à Teippei.

-C'est bon ça, le sable synthétique ? Ça doit piquer la gorge. Probablement pas très sympa. J'aime pas le sable. Je trouve que ça rend les gens obsédés. Paraît qu'il y a des gens qui contrôlent le sable à la Soul Society. Je suis sûr qu'ils sont très, très, très obsédés.


Aussi, le membre de la Kyuubantai se retourna vers le futur capitaine de la treizième division. S'il se proposait pour payer un repas au blondinet, ce dernier n'allait pas passer l'occasion. Précisons que la petite fiole avait juste ouvert l’appétit du schizophrène. Son ventre répondit d'ailleurs plus vite que sa langue, un grognement bruyant, largement repris par les voix, toutes d'accords pour aller se remplir la panse.

-Ça marche ! J'eux aller aux phalanges Brisées, c'est toujours sympa là-bas...

Ainsi, les deux jeunes hommes partirent au bar du capitaine argenté, laissant Masaye seule dans l'arène avec ses instruments. La leçon était terminée et quasiment déjà oublier par le Midorima. À peine se retournât-il après quelques pas pour saluer sa tutrice du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t874-midorima-teipei-en-cours
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]   Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hocus Pocus [Mentorat Kidô pour Midorima Teippei + 2 places libres]
» [RUDY] Hocus Pocus { Alea Miller }
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» News Orks pour Apocalypse... Stompas plastiques?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-